AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Petit entraînement personnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Petit entraînement personnel   Dim 24 Sep - 2:02

J’avais envie de faire une petite balade dans les airs histoires de me changer un peu les idées, je savais que j’aurais dû lire le tableau pour savoir si il y avait entraînement ou pas, seulement voilà je ne l’avais pas lu. Et je n’avais pas eu envie de le lire surtout, peut-être par fainéantise ou parce que je m’en fichais de croiser quelqu’un sur le terrain de Quiddicth un samedi matin à 8 heures 30… Je voulais simplement voler, pour me libérer l’esprit et surtout pour oublier tout ce que c’était passé durant le bal de Noël. Je pris donc mon balai et parti en direction du terrain de Quidditch, quand j’arrivais le terrain semblait calme, personne à l’horizon.

*Personne ne s’entraîne je m’en doutais, il est bien trop tôt pour cela*, pensais-je en enfourchant mon balai.

Je fis deux, trois tours de terrain d’abord en rase-mottes puis je m’aventurais de plus en plus haut. Ce que je n’avais pas prévu c’est qu’il y ait une nappe de brouillard juste au-dessous de moi, je ne voyais plus le sol d’où j’étais. Le jour commencé à peine à se lever, et la lune me montré encore sa face, je m’arrêtais en haut de la tour d’astronomie pour apprécier la vue. C’était tellement beau…, mais je n’avais personne pour pouvoir apprécier ce spectacle en ma compagnie.

*De toute façon, je suis mieux seul*, me dis-je en essayant de me convaincre que ce que je disais été vrai. *Pas de chamaillerie, pas de monde qui vous bouscule…, le calme*, me dis-je en fermant doucement les yeux.

L’air frais me caressait doucement le visage, j’ouvris alors les yeux et une pensée morbide me traversa l’esprit, mais elle fut vite chassée de mon esprit. Lentement je me penchais en avant sur mon balai tenant toujours le manche bien droit pour ne pas que je descende et je donnais une impulsion dans le vide du pied. Le balai prit alors de la vitesse et je me retrouvais à survoler la forêt interdite, tout était calme, je me sentais bien dans les airs mais cheveux flottant au vent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mar 26 Sep - 1:05

Il était 9 heure 15, R'hapsody n'avait pas eu spécialement envie de faire la grasse matinée, mais les cours de la veille l'avaient épuisés !
Son premier cour de vole lui avait value ses courbature du jour ! Il ne c'était pas trop mal débrouillé ... il avait fait réagire son balais après avoir prononcer "Debout" trois fois ! Il en était fier d'ailleurs. Il avait grimpé sur son balais et avait suivie les premiers mouvement avec une certaine facilité. le seul problème fut lorsqu'ils durent avancer... ce fut un cafarnahum total et R'hapsody avait fini part entrer dans un de ses camarades ... la chute n'avait pas été très grande...mais l'attérissage n'avait pas été doux pour autant... le cour c'était déroulé le matin et il avait fait froid pendant la nuit...le sol en était devenu très dur et le contacte qu'avaient eu les deux jeunes élèves, lorsqu'ils avaient chût de leur balais, avait été douloureux.
Maintenant, le jeune garçon était couvert de bleus et dématome à certains endroits et il ressentait des courbature lui parcourire à peu près la totalité du corps.

Heureusement, les autres cours avaient été plus calme ! D'ailleurs, celui qui avait suivie était son favorie, le cour de métamorphose. Il avait d'ailleurs pu constater que le professeur qui enseignait cette matière était la dame qui les avait accueillit et pour qui il éprouvait une certaine affection rien qu'en la regardant...elle lui fesait pensé à sa famille...elle était élégante, droite, stricte, sage, juste et on pouvait au travers de son visage, parfois dur, une douceur dissimulée mais présente pour une grande partie des élèves.
Le cour c'était déroulé presque à merveille. Il leur avait fallut transformer un couteau en fourchette. Ce premier cour avait été assez simple : les deux objets étaient fait dans la même matière, la seule chose qu'il fallait modifier était la forme.
R'hapsody avait bien commencé la métamorphose, il avait changé le manche comme il faut, par contre il n'avait pas donné le bon nombre de dent à sa fourchette...au lieu de quatre, comme demandé, il lui en avait donné deux...

Le reste de la journée, R'hapsody n'avait pas eu cour, et il en avait profité pour avancer dans son travail. Puis il était partit explorer un peu plus le château comme il avait commencé à le faire les jours précédent.

Le soir, il était retourné dans sa chambre avec ses nouveaux camardes et c'était endormie rapidement.


Nous en revenons donc au début, au moment où R'hapsody c'était levé, c'est à dire, 9 heure 15.
Il se dépécha de s'habillé et de descendre manger un peu avant de sortir prendre l'air.
Il avait bien avancé dans sa découverte du château et avait décidé, du fait du soleil qui reignait dehors, de sortir explorer l'extérieur de l'école.
Après avoir tourné à un coin du bâtiment, R'hapsody pu appercevoir un autre bâtiment s'élever un peu plus loin. Une bâtisse qui semblait être ovale.
Le jeune garçon décida alors de s'y diriger pour voir ce que c'était.

Après plusieurs minutes de marche, R'hapsody arriva près de l'entrée de l'immense bâtisse qui n'avait cessé de grandir au fur et à mesur qu'il c'était avancé vers elle.
Au porte du bâtiment boisé, il leva un instant les yeux vers le sommet avant de les baisser à nouveau pour finallement entrer.
Le jeune élève se retrouva alors dans un immense espace couvert d'herbe et de sable, des lignes blanches étaient tracées dans l'herbe et l'ont pouvait de chaque côté de la parcelle de verdure, des anneaux suspendu par un pied.
Tout cette partie était entourée de gradins d'où s'élevaient des tours.

R'hapsody regarda ce qui l'entouré avec admiration, et fini par comprendre que l'endroit où il se trouvait, devait être un terrain de jeu. Un jeu que les sorcier devaient pratiquer souvent pour qu'il y ait un terrain dans l'école.
Il ne connaissait pas encore assez le monde des sorcier pour savoir de quel jeu il s'agissait, ou d'en connetre le moindre principe !

Le jeune garçon fini par se remettre à avancer et à pénétrer un peu plus vers le centre du terrain, tout en continuant de laisser dériver son regard sur les courbes des planches qui l'enfemées.
Finallement, quand il fut au centre, dans le grand rond vert sernet de blanc, il s'assit et contempla cette étrange stade d'où l'on pouvait appercevoir le ciel.

[i][Préfète Aelita Stones : 728 mots
]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mar 26 Sep - 22:56

Alors que je survolais la forêt interdite, mon regard fut attiré par la grande horloge qui indiqué 9h20, cela faisait presque une heure que je volais, mais c’était tellement agréable que je n’avais pas vu le temps passer. J’avais hâte que la saison de Quidditch commence, pour pouvoir m’entraîner avec le reste de l’équipe, je ne savais pas qui en faisait partie mais j’étais sur qu’on pourrait vaincre n’importe qui même les Serpentard.

Le vent m’avait un peu déséquilibré pendant ma réflexion et je me retrouvais de nouveau devant la tour d’astronomie. Puis mon regard se dirigea vers le lieu que j’aurais aimé bannir à jamais de ma vue et de ma vie, c'est-à-dire la volière de Poudlard. Je fis le tour du château et passa devant une des fenêtres de la salle commune des Gryffondor, je vis alors ma cousine en assez bonne compagnie, je souris en la voyant.


*Elle en a de la chance*, pensais-je en soupirant, *elle au moins elle a un petit ami…, quant à moi, je ferais mieux d’attendre que le vent tourne, si il tourne un jour*, me dis-je en me penchant légèrement sur mon balais pour que celui-ci descende avec douceur.

Mais je me dis pourquoi descendre lentement ? Après tout on ne vit qu’une fois, et donc je me mis mon balai en position verticale et pour tomber presque en chute libre jusqu’à un mètre du sol ou je le stabilisais grâce à la force de mes bras. Je sautais à pieds joins de mon balai et en me retournant je vis un jeune assis non loin de moi.


Bonjour, lui dis-je en lui souriant, belle journée n’est-ce pas ? C’est un temps idéal pour jouer, lui dis-je en le regardant, puis en regardant son insigne j’eu un pincement au cœur.
*Alexander*, pensais-je en voyant le visage de mon doux préfet à la place du visage du jeune homme.

J’espère que je ne t’ai pas trop surpris, lui demandais-je en le regardant, j’aime voler, rien quand montant sur un balais tu as une sensation de liberté extrême, lui dis-je en lui souriant, tu es nouveau, je ne t’ai jamais vu dans l’école au par avant, moi c’est Aelita Stones je suis préfète chez les Serdaigle, mais si tu as le moindre problème tu peux aussi m’en parler, lui dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Je ne réagissais jamais ainsi en fasse de nouvelles personnes, mais ici j’avais comme un besoin inévitable de m’exprimer, il fallait que je parle à quelqu’un même sans énoncer mes problèmes juste parler c’est tout.


Je ne sais pas vraiment pourquoi, je lui parlais, peut-être parce qu’il était là et qu’il n’y avait personne d’autre dans les environs, c’est alors que je remarquais qu’il n’y avait finalement pas entraînement ce matin, les Gryffondor et les Serpentard aimaient ce lever particulièrement tôt pour pouvoir s’entraîner, tandis que les Poufsouffle et ma maison n’aimaient pas trop cela. Il faut dire que notre intelligence nous épuisé fortement c’est pour cela qu’on préférait ce lever le plus tard possible lors des week-end.

******
511 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mer 27 Sep - 1:20

R'hapsody, qui avait fini d'observer et de détailler cet étrange endroit, avait fini par plonger son regard vers le ciel bleu qui se trouvait au dessus, à des million de kilomètre de lui, et qui semblait si proche à cette instant...
Il avait fini par s'allonger pour mieux le regarder et pour finallement observer les quelques nuages qui c'étaient parsemaient dans cette immencité bleutée.

Finallement, le jeune garçon ferma les yeux et resta à écouter le silence et le vent qui soufflait doucement autour de lui, fesant frotter les brins d'herbes les uns aux autres...
Il repensa aux quelques personnes avec qui il avait pu parler mais pour le moment il n'avait pas vraiment d'ami...c'était trop tôt ce mit-il a penser...
Mais il était loin de se douter que la prochaine personne dont il allait faire la connaissance tomberait du ciel !

R'hapsody, toujours les yeux clos, fut alors géné par un bruit sourd, mais continue, provenant du ciel...se bruit n'arrêta pas de s'intensifier, et le jeune élève finit par ouvrire les yeux et par se relever pour voir d'où il venait.
Il leva la tête et mit ses main au dessus de ses yeux pour que la lueur du soleil ne le gène pas dans sa vision. Il scruta le ciel et finit par apercevoir une forme presque au-dessus de lui qui ne sessait d'augmenter en taille. Le bruit aussi allait en augmentant, mais il n'était pas assourdissant.

Le jeune garçon resta assis et continua de maintenir ses yeux rivés sur cette forme, qui maintenant laissait entrevoir une personne sur....un balais ! R'hapsody écarquilla un peu plus les yeux puis fronça les sourcils pour essayer de dicerner un peu plus les traits de la personne qui descendait vraiment à très vive allure !
A cette vitesse elle serait là dans ..... ben ça y est !
Le sorcier montant le balais fit un arrêt vertigineux en redressant sa monture qu'il avait positionné à la vertical du sol.
L'arrêt brusque avait causé une déflagration monumental et R'hapsody fut poussé contre le sol...Il resta allongé jusqu'à ce que la puissance du souffle ne se dissipe.
Quand finallement il put se relever, il regarda la personne qui venait d'atterrire et de descendre de son balais. R'hapsody s'apperçut alors que le sorcier qui montait le balais était une fille...elle le regradait...
Il resta un instant la bouche ouverte à la regarder...il devait avoir l'air idiot mais franchement, à ce moment, ça lui passait vraiment au-dessus ! Il était vraiment impressioné par la prouesse de voltige que venait d'accomplir cette demoiselle.

C'est alors qu'elle commença à lui parler, et R'hapsody sursauta en l'entendant parler.
Pour la petite explication : R'hapsody lorsqu'il était encore dans le monde des moldus, n'avait fréquenté que des écoles privets pour garçons et les seules personnes du sexe féminin auquel il avait parlé à ce jour étaient ses soeurs, sa mère, ses tantes, et des amies de la famille...il est vrai que depui qu'il était ici, R'hapsody avait croisé un bon nombre de filles, mais jamais il ne leur avait parlé ou avait eu à le faire, et le fait d'entendre la jeune fille lui parler l'avait énormément surpris et géné...parce qu'il se demandait comment il allait pouvoir s'en sortir et surtout, arriver à sortir et à aligner plusieurs mots à la suite !

Il écouta finallement la jeune fille qui se présenta alors à lui après l'avoir saluer et lui avoir parler de sa passion pour le vole, paroles auxquels R'hapsody avait sourit, se disant qu'il n'y avait pas de doute à avoir la dessus !
Elle finit en disant qu'elle était la préfète de sa maison, les Serdaigles. R'hapsody avait pu observer de loin son blason, et avait compris qu'elle n'était pas dans la même maison que lui...mais par contre il n'aurait pu dire de quelle maison elle fesait partie...R'hapsody se sentit alors géné par son ignorance...il baissa quelque peut la tête et se rendit compte avec effroie qu'il était encore assis !

Et ses bonnes manières alors !
Le jeune garçon se leva d'un bon, comme si quelque chose venait de le piquer.
Le fait qu'il ait oublié ses bonnes manières et aussi du fait qu'il doive s'adresser à une jeune fille, rédirent le garçon et quand celui-ci se mit à marcher ses bras et ses jambes tendues au maximum le fesaient passer pour un robot ! Il tentait de se calmer mentalement, se disait qu'il avait l'air idiot à marcher ainsi, mais rien n'y fit. Il continua de marcher ainsi jusqu'à se qu'il parvienne non loin de la demoiselle.
Il la regarda un instant sans qu'aucun muscucle ne soit arrivé à se détendre puis se pencha d'un coup avant de dire à toute vitesse


"EnchantédevousconnaitreMlleStones,jesuisR'hapsodyMcFerley."

Cette phrase réussite (c'est vite dit !! :p), R'hapsody resta un instant baissé, face à le jeune fille qui devait franchement le prendre pour un sombre crétain ! Le jeune garçon se dit qu'elle ne devait jamais avoir rencontrer un garçon aussi minable ! Au moins elle rigolerait peut-être !

Il resta courbé un petit moment avant d'oser finallement, voyant que le silence ne se rompait pas, un coup d'oeil à son interlocutrice, qui devait avoir sans doute prit la fuite devant lui !
Mais finallement elle était toujours là, le regardant....
R'hapsody se redressa et baissa la tête honteux, et attendit les paroles de la jeune fille, s'attendant à des poignards de rire...



[Préfète Aelita Stones : 903 mots]


Dernière édition par le Mer 27 Sep - 15:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mer 27 Sep - 8:13

Alors que j’étais entrain de lui parler le jeune homme sursauta, ce qui me fit sourire, il n’avait pas l’air d’être habitué aux filles, il semblait même gêné de ma présence. Quand j’eu fini de parler de balais, il semblait sourire, c’est vrai qu’il m’avait vu atterrir avec fracas, mais bien des joueurs de Quidditch faisait se genre de chose.

*Peut-être vient-il d’une famille de moldu, c’est pour ça qu’il semble si surpris*, me dis-je en le regardant droit dans les yeux.

Je vis le jeune homme regarder mon insigne de préfète mais plus particulièrement celui de ma maison, il semblait gêné, peut-être ne connaissait-il pas encore les emblèmes des différentes maisons. Je lui souris et voulu me rapprocher pour lui dire que ça ne faisait rien que même des Serpentard ne savaient pas ce genre de chose, mais je n’eu pas le temps car le jeune homme se leva d’un bon.

Il était aussi raide qu’un piquet, des trois anneaux. Il avait dû mal à avancer vers moi…, mais je vis tout de suite par l’aspect de son visage qu’il n’était en rien agressif, il avait juste un peu le traque. Une fois arrivé devant moi, il me dit une frase d’une traite, ce qui me fit sourire, je le regardais alors qu’il se tenait toujours incliné. J’attendais qu’il me regarde pour lui adresser la parole, c’est alors qu’il se redressa mais il baissa immédiatement la tête, je m’approchais donc de lui pour la lui relever doucement en caressant sa joue.


Moi aussi je suis enchantée de faire ta connaissance R’hapsody, en tout cas tu es le deuxième Poufsouffle que je rencontre à avoir d’aussi bonnes manières, lui dis-je en lui souriant, c’est assez rare que des garçons soit aussi polis et franchement, ça fait du bien, de voir qu’il existe encore quelque gentlemen, lui dis-je en le regardant. Tu sais tu n’as pas a avoir peur de moi, je suis une fille d’accord mais on est pas si différente de vous, lui dis-je en lui souriant de nouveau.

Ce jeune homme, me faisait penser à Alexander la première fois que je l’avais rencontré, il avait été si poli envers moi, si charmant, si doux. Ses paroles étaient pleines d’attention envers moi, personne encore ne m’avait parlé comme il l’avait fait ce jour là, j’avais été séduite par lui, sans même m’en apercevoir. Il me manquait…, il me manquait terriblement, j’aurais aimé lui reparler, mais ça semblait impossible à réaliser, la fête de la Saint Valentin était proche et j’allais encore la passer seule.

Je m’étais renseignée sur les coutumes du Japon et de la Chine, pour faire plaisir à Alexander, je lui avais préparé un gâteau aux chocolats, pour lui offrir, mais je ne savais pas si j’allais oser lui donner. Je ne voulais rien en échange, juste lui donner et puis m’en aller, peut-être qu’en le donnant à R’hapsody, il le lui ferait parvenir, mais je ne connaissais pas plus le jeune homme, même si il avait l’air charmant au premier à bord.

Quant à Drago, il était toujours en colère contre moi et de me voir chaque jour plus triste que la veille semblait le satisfaire amplement. Je n’avais pas encore eu le courage d’aller dans le bureau du professeur Rogue pour lui donner la chevalière de mon père. Serpentard, la maison qui me détestait le plus, que serait-il advenu de moi, si j’y étais rentrée comme mon père l’avait prévu ?

******
576 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mer 27 Sep - 14:05

Clara avait fortement travaillé sur sa citrouille depuis le début de l'année comme l'avait demandé le professeur de Botanique. Elle avait remarqué que d'autres groupes avaient commencé eux aussi peu de temps après elle. Elle s'en était occupée sans relâche et malgré qu'elle soit seule et bien elle regrette amèrement le fait de n'avoir osé demander à quelqu'un de l'aide. Loin de là l'idée de vouloir être prétentieuse en se croyant plus forte que les autres... non en fait elle avait été simplement timide. Elle avait terriblement peur d'entendre "non" à sa demande et c'était pour cette raison qu'elle n'avait rien fait du tout.
Elle traînait des pieds ce matin et les cernes lui descendaient jusqu'aux joues... elle ne savait pas si elle allait encore tenir longtemps dans cet état mais il fallait bien non ?
Elle avait eu envi de se balader un peu et n'ayant pas de cours... elle ne s'était pas privée. Elle avait parcouru le parc, promener près du lac... Priant de tenir jusqu'à la fin de l'année... entre les points de sa maison et les points pour la plante... elle était presque en dépression...

Non tout de même pas... elle était simplement épuisée et fallait bien trouver quelque chose pour se remettre les idées en place... sa plante lui prenait beaucoup de temps... les devoirs... les cours... les... mouaaaaaaaah elle se mit à bailler, et s'étira lentement tout en marchant. Elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle était arrivée au Terrain de Quidditch... elle regarda autour d'elle... personne. Elle s'assit un peu plus au loin dans l'herbe et se demanda si une équipe de Quidditch allait venir aujourd'hui... L'EQUIPE DE QUIDDITCH !!!!!!!!!!! Oh bon sang mais elle avait totalement zappé ça !!! Non mais c'était pas possible, quelle idée d'avoir voulu être Poursuiveuse.... non mais là Clara était prête à péter un câble... elle n'aurait jamais du entreprendre autant de choses en une année. Cela lui apprendra à gérer son temps mais bon... ce n'était pas évident pour une jeune fille de douze ans quand même... Alors qu'elle s'allongeait dans l'herbe pour regarder le ciel... il faisait encore froid mais au moins cela l'obligeait à rester éveillé... dû moins c'était ce qu'elle croyait... mais en vain !!

Ses yeux se fermèrent tous seuls, alors que ses jambes s'allongeaient entièrement... elle ne se sentit même pas partir dans le pays des songes. Elle se mit alors à rêver de son passage pour rentrer dans l'Equipe de Quidditch de Serdaigle... elle voulait terriblement être Gardienne mais Aelita lui avait prit la place de justesse avant... elle avait été tellement déçu... mais elle avait choisi de passer le concours pour être Poursuiveuse... sa détermination fut mise à rude épreuve suite à une chute dans un moment de faiblesse... elle ne savait pas pourquoi elle avait tout d'un coup perdu le contrôle de son corps et de son esprit mais une chose est sûre, elle pouvait remercier le garçon du nom de Damien O'Bryan. Il avait été une vrai crème avec elle bien que Blaise lui fasse une petite crise de jalousie... à son Blaise... ils ne s'étaient pas revu depuis un long moment et au final avait fini ensemble dans le cours de Botanique... il y avait de quoi être heureuse non ?
Clara sourit dans son sommeil alors qu'elle se voyait encore avec Blaise danser le soir du bal... il était tellement gentil avec elle, tellement doux et soigneux... un garçon que toute fille rêveraient tant d'avoir dans leur vie... Clara ne pouvait aucunement se plaindre même si ce n'avait pas été toujours rose à cause des autres Serpentard qui la sifflaient toujours comme des serpents pour qu'elle se sente bien mal de leur avoir "volé" un membre de leur maison. Elle ne comprenait absolument pas pourtant... Blaise faisait toujours partie des Serpentard et avait une relation avec une Serdaigle, était-ce vraiment un crime ? Et si elle avait été à Gryffondor, elle se serait fait encore plus tapé qu'avec Goyle... ?

Une larme vint murmurer sa vie sur la joue de la jeune fille avant de mourir sur ses lèvres finement rosées par le froid... elle revoyait des scènes du moment où Goyle l'avait pratiquement détruire... comment un garçon avait pu en arriver là pour quelque chose qui ne se contrôle pas... elle n'avait pas fait exprès de tomber amoureuse de Blaise alors qu'est ce qu'elle pouvait y changer ? Blaise avait du souffrir aussi dans sa salle commune avec les disputes, les insultes... bref... Et Aelita... elle repensa à Aelita qui elle était tombée amoureuse d'un mec totalement pourri... ce Drago Malefoy était une vraie fouine mais malgré tout, Clara avait apprit à faire la part des choses et ne lui en voulait pas réellement. Elle ne voulait pas qu'il touche un cheveu de sa meilleure amie mais comment en vouloir à quelqu'un quelque chose dont il n'est en fin de compte pas réellement coupable... son éducation était ainsi et c'était plutôt à ses parents qu'il fallait s'en prendre.. Enfin ceci était un autre débat... Heureusement pour Aelita, Alexander avait su lui rendre le sourire malgré que ça ait été très dur... Clara ne savait même pas comment le remercier mais bon... elle en était terriblement heureuse pour elle...
Michael vint se joindre à ses pensées... ce pauvre garçon qui avait vu son piano brûler sous ses yeux... il était partie à Viennes pour faire des études de musique mais Clara sentit son coeur se serrer... il lui manquait terriblement tout de même... Léa arriva alors... elle ne l'avait pas revu depuis tellement longtemps... elles s'étaient vaguement croisées par-ci par-là mais jamais eu le temps de prendre le temps à parler... et Quali... Elle ne savait même pas si la jeune fille était encore en vie.. C’était tellement différent l'année passée... elle avait encore tous ses ami(e)s... à présent... elle était presque toute seule...

Elle se réveilla alors en sursaut et se frotta les yeux à cause de la lumière... elle se releva alors légèrement et observa les alentour... elle ne remarqua pas de suite sa meilleure amie parler avec un jeune garçon de Poufsouffle... elle était trop loin pour savoir qui pouvait être ces personnes de toute manière... elle se releva entièrement et glissa ses doigts fins dans sa chevelure brune pour les remettre vite fait à leur place... elle n'en revenait pas de s'être endormi comme ça en pleine nature... elle devait vraiment être exténuée pour avoir fait ça... elle plongea ses mains sur son visage pour se remettre d'aplomb puis se mit à faire les cents pas pour essayer de ne pas trop paraître fatiguée... elle devait encore aller à la serre voir sa citrouille mais bon.... un peu de temps pour soi ne faisait quand même pas de mal... elle se rapprocha alors légèrement du Terrain pour voir que c'était Aelita qui discutait avec un garçon que Clara ne connaissait pas... elle eut un léger sourire en voyant son amie se faire de nouvelles connaissances... sûrement grâce à Alexander... Elle était vraiment contente pour sa jeune puce même si elle, elle n'avait guère le temps de faire de sympathiques rencontres. Son coeur se serra en pensant que jamais un Serpentard ne l'acceptera entant que petite amie d'un des leurs... elle ne pourrait jamais rencontrer les amis de Blaise... enfin ceci n'était peut-être pas plus mal en fin de compte... enfin cela faisait mal...
De là où elle se trouvait, les deux jeunes gens ne pouvaient absolument pas la voir... heureusement... car les larmes s'étaient mise à couler sur ses joues rosies par le froid... pas qu'elle soit réellement triste... mais la vérité était toujours dur à accepter, non ?


*********
[ 1279 mots ]


[ HJ ~> Ne venait pas me parler cela ne sert à rien... donc ne vous dérangez pas pour moi s'il vous plaît ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mer 27 Sep - 17:42

Toujours la tête baissait, R'hapsody attendait les rires, qui ne vinrent pas, remplacées par un geste doux de la jeune fille pour relever la tête du jeune garçon et pour lui caresser doucement la joue.
Ce contacte fut pour le jeune Poufsouffle comme une décharge électrique, et des fourmillements vinrent le chatouiller au niveau des parties faciales qu'Aelita avait touchées. Le visage de R'hapsody commença à rougire et il sentit la chaleur lui couvrire le visage rapidement. Sa raideur s'accentua et ses poings se fermèrent pour se crisper, jusqu'à se que le jeune Serdaigle prène la parole.
Les propos de la jeune fille finir par calmer le jeune garçon, qui finallement décrispa ses poings et se relacha doucement. Sa gène commença elle aussi à s'éstomper, mais cela fut de courte durée !


"...tu sais tu n'as pas à avoir peur de moi, je suis une fille d'accord mais on est pas si différente de vous,..."

Elle avait tout compris !
R'hapsody baissa à nouveau la tête en fermant les yeux et rougie de plus belle. Il c'était à nouveau raidie, mais moins que la fois précédente.
Que pouvait-il bien lui dire...il était un gentleman, mais il ne pouvait tout de même pas passer pour un idiot...mais qu'est-ce qu'il pouvait dire, c'était vrai qu'il n'avait jamais parlé à une fille...il n'avait jamais été en contact non plus avec l'une d'entre elle...sauf ses soeurs mais ce n'était pas pareil...
Il avait souvent était en contact avec ses soeurs, plus souvent pour recevoir des coups ou des griffures, non volontaire, de leur part, plutôt que des caresses...et les seules caresses et douceurs qu'il recevait venait de sa mère, de membre de sa famille, ou de personnes proche de la famille...mais toutes ses personnes étaient déjà adultes...

Finallement R'hapsody finit par prendre son courage à deux mains et il commença à emmettre des mots, toujours la tête baissait.

"Ex...excusez-moi...j...je...n'ai...je n'ai...pas.......l'habitude........je....n'ai jamais.....ren....rencontré......Je n'ai jamais rencontré d'autre fille avant vous...!"

Il y était arrivé ! Il avait réussit à lui dire...qu'il n'avait jamais parlé à d'autre fille qu'elle ! Mais pourquoi il était allé lui raconter ça !
C'était sortit tou seul...cette jeune fille, par ces paroles, l'avait mis en confiance. Alors sans l'avoir vraiment décidé ni compris, il lui avait expliqué sa gène...
Il maintaint encore quelques instants la tête baissait, puis finit par la relever et à poser son regard dans celui de la jeune fille. Il ne put la regarder longtemps et baissa à nouveau les yeux, sans pour autant baisser la tête cette fois.
Elle contniuait de le regarder, toujours le sourire aux lèvres...un sourire tout fois un peu plus éteint et R'hapsody se demanda alors ce qu'elle avait et se dit que peut-être il avait dit quelque chose qui ne fallait pas.

Il réfléchit, déglutit difficilement, prit son courage à une main cette fois ! et demanda.


"Est-ce que....est-ce que vous allez bien....? Vous....vous semblez préoccupées...."

Mais il se dit tout à coup qu'il n'aurait jamais dû lui poser cette question ! Ce n'était pas ce qu'on lui avait dit de faire ! Bien sûr il fallait s'intéresser à l'état des gens et la première question était normal ! C'est celle qui suivait qu'il n'aurait jamais dû poser !
Son père lui avait toujours dit de ne jamais essayer de comprendre l'état d'espris d'une personne, qu'il fallait attendre qu'elle vous en parles d'elle même ! R'hapsody avait commis une faute et ses impolitesses s'accumulées.

"Ex...Excusez-moi....je n'aurais pas dû me montrer aussi impolie...veuillez me pardonner..."

Le jeune garçon, recula d'un pas pour pouvoir se pencher en avant et se courber en signe d'excuse...coutume venue d'Asie et plus présisemment du Japon, et que sa famille avait adopté car apprécié par elle.

R'hapsody espéra alors en silence que la jeune fille lui pardonne de s'être montré grossié.

Une jeune fille c'était levé un peu plus loin mais R'hapsody n'y avait pas prété attention, car il était dos à elle et il ne l'avait pas vu lorsqu'il était entré et c'était posé au centre du terrain.


Préfète Aelita Stones : 648 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mer 27 Sep - 19:48

R'hapsody baissa à nouveau la tête en fermant les yeux et il se mit à rougir de nouveau devant moi, apparemment il ne s’attendait pas à ce que je sois aussi familière avec lui et je le comprenais très bien. R’hapsody se mit alors à me parler, mais sa voix tremblait, j’avais comme l’impression qu’il avait peur de moi, ou étais-ce des filles en générale ? C’est alors qu’il s’excusa de ne pas avoir l’habitude de rencontrer des filles oui il se reprit et me dit n’avoir jamais rencontré de filles avant moi. Ce qui me surpris beaucoup, je n’avais jamais rencontré de garçons qui n’ai côtoyé de filles au moins une fois dans sa vie. Puis je m’étais égarée dans mes pensées en le rattachant à Alexander, c’est alors qu’il me demandait si j’étais préoccupée, mais il s’excusa la minute d’après pour s’être montré impoli.

Vous n’êtes pas comme là plus part des jeunes hommes que l’on rencontre dans cette école, lui dis-je en lui souriant. Vous êtes attentif, vous avez remarqué un changement dans mon comportement, preuve que vous n’êtes pas impoli, mais attentionné. Vous me rappelez un jeune homme aussi beau et aussi poli que vous, vous êtes dans la même maison. Lui aussi à des uses et coutumes qui lui vienne d’Asie et j’ai remarqué que vous aussi, c’est peut-être pour cela que je vous trouve beaucoup de charme, dis-je en le regardant droit dans les yeux. Celui qui a fait battre mon cœur est dans votre maison, il est même préfet, ce qui ne nous arrangé pas vraiment pour que l’on se voit. Il est doux et attentionné, il comblerait beaucoup de jeunes filles, tout comme vous j’en suis sûr, lui dis-je en lui souriant.

Je lui avais parlé avec la plus grande des sincérités, je n’avais jamais été aussi sincère de ma vie, du moins je le crois. Je faisais confiance à un jeune homme que je ne connaissais guère plus que cela, mais il me paraissait doux et timide, et puis aussi il me faisait tellement penser à Alexander. Il me manquait terriblement, mais je ne pouvais pas aller lui dire, il me rirait sens doute au nez, non…, il n’étais pas comme Drago Alexander était quelqu’un de gentil et d’honnête. Quelqu’un de droit, de sensible et de généreux, tout ce que Drago n’était pas, j’étais tombée amoureuse de deux contraires. C’est quand on a perdu quelqu’un qu’on se rend compte à quel point on tenait à lui, c’est ce qu’il c’était passé pour Alexander. Avant de le perdre j’étais indécise sur mes sentiments, maintenant, je savais que je l’aimais, tout comme j’aime encore Drago, mais je n’aime pas le Drago qui aime me voir souffrir, j’aime celui qui me tenait dans ses bras, celui que je ne reverrais sans doute jamais.

En fait, mon histoire est assez compliquée et je doute que vous aillez assez de temps devant vous pour l’écoute, lui dis-je avec un sourire triste. Je ne veux pas qu’on me plaigne loin de là, je ne veux pas qu’on me prenne en pitié, je ne suis pas comme ça… Je vous ennuie…, je suis désolée, voulez-vous vous promenez en ma compagnie ?, lui demandais-je en le regardant.

*****
538 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Dim 8 Oct - 14:48

R'hapsody, toujours courbé, entendit les premières paroles de la jeune fille et il se releva doucement pour la regarder parler. Elle n'était pas fachée contre son manque de tact mais plutôt touchée par cette question qu'il lui avait posée, étant pour elle une marque d'attention et non d'impolitesse. Les joues de R'hapsody rosirent légèrement à ce compliment. Aelita continua alors de parler et lui explica qu'elle connaissait alors un autre jeune homme qui lui ressemblait beaucoup dans sa façon d'être. R'hapsody rougie ensuite à la montagne de compliments que lui offrit la jeune Serdaigle.
Elle lui explica ensuite qu'un élève de sa maison, le préfet même de sa maison, avait volé son coeur, et la description que le jeune fille fit de lui arachèrent un petit sourire au jeune garçon.

Le silence se fit entre les deux protagonistes, et R'hapsody ne fit rien pour le casser, voyant que sa nouvelle amie c'était plongée dans ses pensées.
Quelques minutes s'écoulèrent avant que finallement la jeune fille ne revienne et ne prène à nouveau la parole.

Elle lui explica alors que son histoire était assez compliqué et qu'elle pensait qu'il n'avait pas assez de temps pour l'écouter. Elle ne voulait en aucun cas qu'on la plaigne ou qu'on la prène en pitier. Puis elle s'excusa auprès du jeune Poufsouffle de l'ennuier avec ses histoires.
Elle lui demanda alors si il accepter de faire un tour en sa compagnie. R'hapsosdy eut un sourire assez tendre, autant pour cette jeune fille qui semblait un peu perdu dans toutes ses pensées, que pour cette propositions de promenade qu'elle venait de lui offrire.


"Ce serait un immense plaisir de vous accompagner faire quelques pas."

Il présenta alors son bras à Aelita, comme son père lui avait appris à le faire, par politesse ou avec les femmes qui, après jugement, en valait la peine.
La timidité de R'hapsody c'était discipée. La jeune fille l'avait mis en confiance est il se sentait bien avec elle. Elle était vraiment charmente, et il était heureux de l'avoir rencontrer.


"Pour en revenir à ce dont vous me parliez il y a un instant, je ne serait nullement ennuié d'écouter votre histoire. Moi même, je ne parle pas beaucoup, je prefère de loin écouter les autres parler de tout et de rien, de leurs sentiments à l'instant où nous parlons, de quelques annecdotes, bref de sujets quelconques.
Il me plairait bien d'entendre votre histoire, cela me permettrait de vous connaitre mieux, peut-être de pouvoir vous aider, bien que je n'y connaisse rien sur le vaste sujet qu'est l'amour, mais peut-être que ma simple oreille pourrait soulager une partie de vos maux."


R'hapsody regarda la jeune fille et lui sourit alors qu'il marchaient vers la sortie du terrain de Quidditch.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   Mer 11 Oct - 23:22

Je regardais R'hapsody, c’était étonnant comme ce jeune homme n’était pas du tout sur de lui au début de notre rencontre et maintenant, il me semblait avoir une tout autre personne devant moi. Ce qui n’était pas pour me déplaire, je commençais à marcher pour quitter le terrain de Quidditch, R’hapsody avait un charme fou, seulement j’avais peur que la plus part des filles passent au dessus de lui sans le voir car il était à Poufsouffle. C’était la même chose pour Alexander, personne n’avait vu quel garçon merveilleux il avait été, tout ça parce qu’il était à Poufsouffle, alors que la maison ne fait pas tout, beaucoup de personnes semblent l’oublier.

Vous êtes d’une gentillesse sans égale et pour vous répondre mon cher R’hapsody, il est vrai que mon histoire est une histoire d’amour. Vous savez moi non plus je ne connaissais rien à l’amour au début, je pensais tout bonnement faire un caprice et puis au fur et à mesure… Enfin je vais reprendre du début. Dans un manoir, vivait un gentilhomme et sa femme, ils avaient trois fils, le gentilhomme était comblé et ne voulait surtout pas d’autre enfant, seulement sa femme n’était pas d’accord avec lui. Et à son insu, elle fut enceinte, neuf mois plus tard alors je naissais, moi dans une famille de garçons, mon père ne voulu pas de moi et le dit à ma mère juste après ma naissance. Je n’étais pas désirée, lui avait voulu des fils moi je n’étais rien de plus qu’une erreur de la nature, ma mère outrée par ses propos fini par quitter la maison et à nous laisser à cinq, mon père connaissait du monde dans la haute société et à mes quatre ans, je fis la connaissance de deux fils de bonne famille. L’un s’appelant Blaise Zabini et l’autre Drago Malefoy, je m’entendis tout de suite à merveille avec le jeune Zabini, mais celui que je ne cessais de regarder était Drago, je ne sais pourquoi mais mon cœur l’avait choisi avant même de le connaître. Il avait l’air sérieux même à cet âge où d’habitude on ne fait que des bêtises, il avait l’air tellement sérieux que j’eu envie de le dérider un peu en le poursuivant dans la chambre, je jouais à être son ombre. Evidement cela fini par l’agacer et il me prit par les épaules fermement et me dit ça suffit, mais je n’étais guère obéissante et je l’ai embrassé sur les lèvres, se fut un baiser chaste comme d’effleurer du bout des lèvres un peu d’alcool fort juste pour le goûter. Seulement ce qui suivit je ne m’y était pas préparée, je reçu une gifle d’une force incommensurable du moins c’est ce que je cru, je me mis à pleurer fortement et parti en direction du jardin rejoindre mes frères. Depuis ce jour là jusqu’à mes 11 ans, je n’ai plus jamais revu Drago Malefoy, mais je ne cessais en secret de l’aimer, Blaise me donnait de temps en temps de ses nouvelles car il assisté avec sa mère au bal qui était donné dans le manoir des Malefoy. Puis un jour, j’eu vent que mon père comptait me fiancer à Drago Malefoy, cela me combla de bonheur et en même temps me mis dans le désarrois le plus total car je ne voulais pas que celui que j’aime se sente contraint et forcé de m’aimer. Mais Lucius Malefoy, n’était pas dupe et il a ajouté une close dans le contrat, il savait que je devais rentrer à Poudlard, et il ajouta donc ceci : si votre fille se retrouve dans une autre maison que celle de Serpentard, le contrat sera nul et non avenu. Mon père signa et scella le pacte de ne rien me dire jusqu’au jour de mes 18 ans, seulement Blaise le su et m’en toucha aussi tôt un mot, j’en pleurais nuits et jours à m’en rendre malade, mon père ne fit rien pour me soigner bien au contraire. Enfin, il y a un an de cela je rentrais à Poudlard et le choixpeau me mit à Serdaigle, je fus triste mais heureuse à la fois et le jour de la Saint Valentin, je me retrouvais à embrasser Drago Malefoy dans le parc de l’école, il fallu trois mois avant que nous ne sortions ensemble, dis-je en continuant doucement à marcher tout en me retournant de temps en temps pour voir le visage de R’hapsody.


Dernière édition par le Dim 22 Oct - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit entraînement personnel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit entraînement personnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: