AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - Violence, Amour, Amitié et autres péripéties - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Violence, Amour, Amitié et autres péripéties - PV   Mer 13 Mar - 18:33


Alek sourit doucement à son amie. Elle était vraiment bien lancée dans son trip là à ce stade, il est déconseillé de la contredire, on peut risquer sa vie, sur ce genre de propos pourtant innocent à la base !. Il se contenta donc de hocher doucement la tête, répliquant :

« Ha ouai, bien sûr, suis-je bête… Tout le monde sait que les vrais méchants, à l’école, ils sont à Poufsouffle. Je crois même que c’est écrit dans l’Histoire de Poudlard ou un truc du genre. Genre Tu-Sais-Qui était élève chez vous, je crois, même… sacré Blaireaux, faut vraiment pas les sous-estimer ! »

Il ajouta :

« Non, mais ne cherche pas trop loin, ça n’a rien à voir avec moi. Tu sais d’où vient le mot hystérique, à la base ? D’utérus. Oui, parfaitement. Je te laisse donc en tirer les conclusions qui s’imposent sur les folles et hystériques. Ca n’a rien à voir avec moi, comme tu peux le constater… »


Il lui offrit un sourire on peut plus charmeur (mais en toute amitié, cela va de soit). Quant à son explication plutôt dingue sur les psychopathes, il fronça les sourcils, et finit par répondre :

« Ben oui… bien sûr, évident ! Suis-je bête… »

La vipère sourit, avec amusement, et poursuivit :

« Tu feras gaffe, l’eau froide doit te monter à la tête… »

Et alors qu’ils parlaient de pseudo magasines féminins inexistants et qu’ils en venaient à parler de peau (bon sang, comment Alek avait-il pu en arriver là ???), le sorcier adopta un air fausement choqué, à la réplique de son amie :

« COMMENT ??? Tu ne mets pas de crème hydratante ! Mais ma pauvre, tu es FOUTUE, tu seras toute ridée dans trois ans, maximum. »

Dans le rôle de la fausse fille, Alek Benson. Il sourit, amusé. Non, il n’y connaissait pas grand-chose en crème (et cosmétiques tout court, d’ailleurs). Celle qui était la plus à même à lui en parler, dans son entourage direct était sans doute Romilly, mais ils n’avaient pas vraiment ce genre de discussion… Et Joy, il se demandait si elle avait seulement que ça existait (oui il la sous-estime peut-être un tout petit peu sa cousine, en matière de cosmétique, il veut bien l’admettre…). Quant au trip maître du monde de Samara, il se contenta de lever les mains, feignant l’innocence :

« Hé oh, m’agresse pas, moi, hein… Si ça te dérange, faut voir ça avec le magasine, fictif, en question… »

Il n’ajouta rien sur sa virilité. Il n’était pas trop partant pour blaguer dessus (les mecs et leur fierté purement masculine, quoi *paaaaf*). Ils finirent dans l’eau, et Samara (en parfaite fille) râla parce qu’elle était trop froide (jamais contentes les donzelles !), et finit par l’asperger, visiblement, fière d’elle. Alek ne s’en offusqua aucunement et lui adressa un sourire aussi amusé que complice. Se relevant finalement, quittant l’eau glacée et boueuse, pou affronter l’air qui, bizarrement, faisait bien plus frais à présent, il ajouta :

« Bon aller, je n’ai pas envie que tu choppes la crève et m’accuse de ton malheur après. »

Il lui fit un clin d’œil moqueur, et lui tendit la main pour l’aider à se relever, à son tour. Ils filèrent ensuite sur la berge où ils récupérèrent leurs quelques affaires qui étaient restées dans le coin, et rentrèrent au château d’un pas assez vif (quand même). Quelle drôle d’allure ils devaient avoir tous deux, trempés (alors qu’il ne pleuvait pas), boueux… mais souriants. Ils ne tardèrent pas à rejoindre les sous-sol où Alek laissa la blondinette, lui vivait aux cachots.

« Aller, laves toi bien, tu n’as pas l’air nette, là, je ne sais pas où tu as bien pu traîner, encore, mais tu as l’air un peu crade, si je peux me permettre… »

Il lui offrit un large sourire amusé et fila sans demander son reste avant que Samara-la-furie ne se réveille et ne décide de le matraquer à mort (oui oui carrément). Il fut rapidement dans sa salle commune et rejoignit sa salle de bain en vitesse, histoire de retirer toute la boue qui le recouvrait à présent… A voir si c’est vraiment si bon pour la peau !


-FIN POUR ALEK-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1539
Âge : 20 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam

MessageSujet: Re: - Violence, Amour, Amitié et autres péripéties - PV   Mar 2 Avr - 23:26

    Quand Samara était lancée dans un trip ‘je suis une psychopathe et ouais je vous ai tous roulé bande d’imbéciles’ et ouais ça lui arrivait fréquemment comme quoi faut pas se fier à son apparence douce comme maintenant, mieux valait la laisser parler. Elle ne disait ça pour se marrer ou faire marrer et Alek l’avait très bien compris. En même temps c’était Alek, il la connaissait depuis longtemps maintenant alors il savait et il en rajoutait lui-même une couche en la taquinant. Mais elle adorait ça, elle ne pouvait pas le nier.

    Lorsqu’il lui dit qu’il était bien connu que tous les mages noirs sortaient de Poufsouffle, ça ne manqua pas, elle éclata de rire sauve toi vite Alek, elle est cinglée. « Ben oui, enfin Lek, tu ne savais pas que Tu-Sais-Qui était un blaireau avant ? Ton manque de culture me consterne !! » Elle éclata à nouveau de rire un rire diabolique de fou. Alors certes, la majorité des jaunes et noirs auraient pu faire n'importe quoi pour de la bonne nourriture et étaient très atteints, voyez Faith ou elle-même par exemple mais ils étaient loin d’être des psychopathes ! Certains n’avaient peut-être pas un goût pour les règles très prononcé –et non Roy, c’est pas du tout toi que je vise par cette phrase- mais ce n’était pas, à sa connaissance du moins, un gage qu’ils tourneraient mal ceci dit Roy était un personnage de Goyave donc je n’assurerais pas son bon maintien de vie pour plus tard ou sa sainteté d’esprit. « Faut clairement pas nous sous estimer oui. » déclara-t-elle, acquiesçant le propos de son meilleur ami. « Genre mais bien sûr…Comme si le mot hystérique pouvait venir d’utérus et donc par conséquent n’être un terme applicable qu’aux femmes…Rêve pas Alek, je suis peut-être crédule mais pas à ce point tout de même… » La jeune jaune et noire tira la langue au brun. Que croyait-il ? Elle n’allait pas se laisser embobiner aussi facilement ! « D’accord, peut-être que tu n’es pas hystérique mais tu es diaboliquement fou alors ! » Allez y, traitez la de folle et d’inconsciente si vous le voulez mais la blondinette était quelqu’un de très têtue, de très bornée et quand elle voulait prouver qu’elle avait raison, elle trouvait un moyen de le faire et tout reformuler pouvait en faire parti. Mais Sam savait bien que son aîné ne se vexerait pas de ce qu’elle pouvait bien lui dire, que tout ceci, c’était juste pour le charrier, pour le taquiner, c’était bon enfant. Mais de toute façon, Samara n’était pas capable de se montrer vraiment méchante pour l’instant avec quelqu’un. Elle était naturellement gentille.

    Elle lui retourna son sourire avant que la discussion ne prenne un tournant un peu surprenant au regard de la virilité de son interlocuteur ceci dit plus rien ne la surprenait venant d’Alek mais tout ceci était encore une manœuvre de taquinerie, c’était pour plaisanter, pour se charrier, se chamailler qu’ils abordaient ce sujet qui ne plaisait pas vraiment à aucun des deux –Sam étant loin d’être féminine et Alek étant…et bien Alek, un mec jusqu’à preuve du contraire en tout cas l’enquête était ouverte, toute cette connaissance en matière de crème c’était louche quand même-. « Excuse moi chéri, je suis vraiment désolée que toi tu en arrives à de telles extrémités, être obligé de mettre de la crème alors que moi, j’ai une si beau si belle au naturel que j’en aurais pas besoin avant mes…quand je serais vieille… » Elle avait prit un ton caractérisé ‘de pétasse’ pour se moquer ouvertement de la phase très fille que son ami, pourtant assez ‘garçon’ et normal d’habitude lui aussi a un pet au casque, mais encore une fois, ce n’était qu’une vague plaisanterie. Samara adressa un nouveau sourire complice à son ami avant d’ajouter, de sa voix de fausset : « Les rides, je m’en occupe mais ne t’en fais pas, elles ne risquent pas de me tomber dessus maintenant… » Elle était encore bien trop jeune pour cela !

    « L’inventeur du magazine en question risque bien de faire attention à ses fesses parce que s’il continue à publier des articles style ‘les brunes au pouvoir, les blondes sont toutes des idiotes’ je vais venir lui botter le train en personne moi ! » Elle lança un regard faussement menaçant à Alek. Mais bien sûr, c’était Sam, c’était totalement inoffensif.

    C’est là que le serpent eut une idée brillante comme toujours –aaah l’ironie quand tu nous tiens !- et la poussa dans l’eau. Il ne méritait pas sa dénomination, attribuée par rapport à sa maison, celle des verts et argent dont l’emblème était le serpent, mieux que maintenant alors qu’il la poussait en douce dans l’eau. Tant pis, Samara décida de l’agripper et l’arroseur fut arrosé remarquez que cette expression est particulièrement bien adaptée à la situation. Et en plus, elle lui jeta un peu d’eau, tiens bien fait pour lui, il faisait plus le malin là !! Ha ha ! Sam 1 – Alek 0. Elle lui retourna son sourire complice et amusé avant qu’il ne l’aide à se relever de cette eau qui, en plus d’être gelée, était complètement boueuse. Et bien, ils avaient une drôle d’allure en sortant de cela ! Mais Sam s’en fichait bien, elle s’était beaucoup amusée avec son ami aujourd’hui et c’était bien ça le plus important.

    A la remarque de son ami, Sam fut semblant d’être offusquée : « Alek tu me connais mal, enfin tu sais bien que même si je ne choppe pas la crève, ce qui semble peu probable quand même t’as vu comment il caille ?, je t’accuserais de tout juste pour le plaisir de t’embêter. » Dans un mouvement parfaitement mature, elle lui tira la langue avant de lui adresser un grand sourire radieux, amusé. C’est des paillettes de bonheur dans les yeux qu’elle se dirigea en bondissant joyeusement vers ses affaires. Elle les ramassa et Alek et elle prirent le chemin du retour. Ils rejoignirent plutôt rapidement le château de l’école de sorcellerie parce qu’il faisait vraiment froid puis se séparèrent aux sous sols. Son meilleur ami ne put s’empêcher de lui adresser une dernière remarque amusée et elle répliqua, plaisantant elle aussi : « Tu peux parler toi, on se demande encore où tu as bien pu aller. Te rouler dans la boue c’est ton dada ? Je n’aurais pas cru ! » Son sourire amusé s’agrandit une nouvelle fois puis Alek fila, ne lui laissant pas le temps de lui faire le coup de la furie. Tant pis, ce serait pour une prochaine fois. Alors que Sam entrait dans sa salle commune puis monta vite dans la salle de bain et se laissa couler un long bain chaud –très agréable pour quelqu’un qui était aussi gelée qu’elle- elle se rappela soudainement qu’elle n’avait pas fait de remarque sur le comportement violent qu’il avait eu à son ami. Oh tant pis, elle pourrait toujours lui dire ça plus tard, les reproches auraient gâché cette journée magnifique et elle s’en serait voulue pour ça.

    [1 188 mots]
    [TOPIC TERMINE]

CALME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- Violence, Amour, Amitié et autres péripéties - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» Tristan Montesquieu " Amour, Amitié, Colère, Haine. "
» Kwari - Nouvel éditeur de Manhwa
» Péripéties d'un singe paumé [pv hinata]
» « Une Heure, Une Pensée », péripéties quotidiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: