AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Bienvenue chez moi ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 120
Âge : 23 Ans [Le 12 Avril]
Actuellement : Vendeuse dans un magasin de chaussures


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Bienvenue chez moi ! [PV]   Mar 19 Fév - 23:01

Maïlys & Elorah
« Ca valait le coup d'attendre non ? »



    Ca faisait un moment qu’Elorah avait quitté Poudlard, seulement, elle n’avait pris le temps de donner beaucoup de nouvelles autour d’elle. Oh, elle voyait toujours ses amis, mais jusqu’à maintenant, elle ne les avait pas encore reçu chez elle. Pourquoi ? Elle ne voulait pas que ses amis rentrent chez elle alors que ce n’était pas encore terminé. En plus, elle avait du chercher un travail, s’était disputée avec ses parents également parce qu’elle voulait partir dans une branche que ses parents n’acceptaient pas, bref, la jeune femme avait du faire ses preuves et ça avait mis du temps, un peu trop à son goût mais aujourd’hui, c’était le grand jour.

    En effet, Elorah avait invité Maïlys à venir chez elle, elle serait la première à voir l’appartement qu’elle avait acheté à Milan. Pourquoi l’Italie ? La jeune femme avait toujours aimé cette ville, le pays en lui-même, et elle en avait assez de l’Asie ou encore l’Angleterre… Elle volait de ses propres ailes, et l’Italie était un pays qui lui convenait très bien, les garçons y étaient pas mal du tout, elle avait trouvé une petite place comme vendeuse de chaussures de luxe et de sac à mains également, elle côtoyait du beau monde, elle se plaisait bien dans sa nouvelle vie. Il fallait juste qu’elle trouve le temps de montrer son chez elle maintenant qu’elle avait enfin fini de s’installer.

    L’appartement de l’ancienne vipère était classe et simple, moderne sans être dans l’excès, quoi qu’il en soit, la jeune femme était fière et c’était avec une certaine impatience qu’elle attendait sa meilleure amie. L’air de rien, depuis le temps qu’elle parlait de son appart, il fallait qu’elle le montre, qu’on voit ses goûts ainsi que le temps qu’elle avait pu y passer. Certes la magie ça aide, mais il faut quand même prendre le temps du choix des couleurs, des meubles, des rideaux, et ça, la magie ne le fait pas pour nous. La pendule indiqua quinze heures, Maï ne devait plus tarder et Elorah décida de préparer le thé et des gâteaux quand on sonna à la porte. La jolie brune se dirigea alors jusqu’à cette dernière et ouvrit en essayant de ne pas hurler en voyant sa copine.

    « Tiens, avec le temps tu deviens ponctuelle ! Bienvenue chez moi ma belle !! Entre, je te fais visiter ! »

    Elle ne lui laissa pas le temps de dire ouf qu’elle prit sa veste avant de l’accrocher au porte manteau et de conduire son amie jusque dans son salon. Elle était vraiment contente de la voir et elle espérait bien prochainement faire une vraie pendaison de crémaillère pour fêter ça comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 364
Âge : 26 ans {25/03/1986}
Actuellement : Employée au Département de la Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Mer 20 Fév - 23:56


Bienvenue chez moi !
Elorah & Maïlys
© Belzébuth


Maïlys avait peu à peu réalisé que quitter Poudlard ne signifiait pas seulement laisser le château derrière soi, mais également certains de ses proches. En effet, toutes les amitiés étaient loin de tenir le coup face au choc que représentait l'entrée dans la 'vraie' vie, et au fil des mois, les personnes qu'on ne contactait plus finissaient par (presque) définitivement disparaître de sa vie. Ce n'était pas forcément dérangeant en ce qui concernait certains individus. A Poudlard, Maïlys était entourée de beaucoup de personnes, certes, mais pas que des gens indispensables. Ils étaient utiles lorsqu'elle se trouvait encore à l'école. Une fois sortie... Plus tellement. C'était en revanche tout le contraire du sentiment qu'elle ressentait en ce qui concernait ses meilleurs amis: il n'était pas question qu'elle laisse Elorah, Adam, ou Jenson sortir de sa vie. Ils lui étaient trop précieux pour ça.

Au grand bonheur de la blonde, sa meilleure amie avait récemment décidé de s'installer en Italie. Et nulle part ailleurs qu'à Milan, qui plus est, la ville natale de Maïlys. Certes, l'Italienne, elle, résidait toujours en Angleterre, étant donné qu'elle travaillait au Ministère de la Magie anglais, mais sa famille était toujours majoritairement localisée à Milan, et elle y revenait par conséquent régulièrement. A présent, elle avait une raison de plus pour retourner en Italie aussi souvent que possible. Faire survivre leur amitié à la fin de leur scolarité et les chemins complètement différents qu'elles avaient choisi n'avait pas été aisé, mais elles y étaient parvenues. Et même si elles avaient une forte tendance à se crêper le chignon quand elles se trouvaient confinées dans un même espace pendant trop longtemps, la blondinette s'était parfois surprise à être nostalgique du temps où elles partageaient le même dortoir. Sept ans de colocation, ça laissait des traces, il faut croire ! Aussi connues sous le nom de séquelles neurologiques. Chacune avait ses habitudes, savait quelle fringue piquer à l'autre en toute impunité, quel vernis il lui serait éventuellement possible de troquer.

Maï était restée passer quelques jours en compagnie de sa famille à Milan, puisqu'elle devait rendre visite à Elo. Elle profitait ainsi de ses vacances pour rendre visite à tous ses proches, et rentabiliser le voyage. Les aller-retour entre pays éloignés étaient toujours crevants, même si elle était habituée au transplanage, depuis le temps. En revanche, pour se rendre chez son amie, pas d'autre moyen que la méthode moldue hérésie !. Elle était incapable de transplaner dans un lieu où elle ne s'était jamais rendue c'est la faute d'Elorah, en fait ! Cependant, étant une habituée de la ville, la blonde se débrouilla sans souci, et arriva pile poil à l'heure fixée, à la surprise de sa meilleure amie dis tout de suite que tu m'attendais pas avant ce soir ! La blonde lui adressa un sourire radieux, extrêmement heureuse de la voir. « J'y travaille ! Je n'ai plus trop le choix maintenant qu'on est entrées dans la vie active. Et puis, si mes souvenirs sont bons, tu n'as pas toujours été la reine de la ponctualité, toi non plus ! » lui fit-elle remarquer en repensant à leur séjour en Espagne avec Elodie, plusieurs années plus tôt.

A peine Maï terminait-elle sa phrase que la brune l'agressa, oui il n'y a pas d'autre mot pour une telle attaque ! se saisit de sa veste et la conduisit dans le salon. « Je n'y croyais plus ! Je commençais à me dire que tu ne voulais pas de moi chez toi ! C'est très joli en tout cas Elo, j'adore le choix des couleurs, c'est très... Toi. » Elle lui adressa un de ses - rares - sourires sincères, réalisant petit à petit à quel point sa meilleure amie lui manquait au jour le jour. « Tu me fais visiter le reste ? Et raconte-moi ce qui se passe dans ta vie ces derniers temps, on se voit trop peu ! » lui ordonna-t-elle très sérieusement, décidée à rattraper le temps qu'elles perdaient dans les intervalles de temps où elles devaient s'occuper de leur boulot et autres. Et puis, elle pourrait donner des nouvelles fraîches d'Elorah à Adam comme ça, la prochaine fois qu'elle le verrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 120
Âge : 23 Ans [Le 12 Avril]
Actuellement : Vendeuse dans un magasin de chaussures


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Ven 22 Fév - 13:04

    Elorah était vraiment fière de son appartement, oh, pendant un moment elle avait voulu une maison en bord de mer, mais après réflexion, avec son travail et tout ça, elle se disait que profiter des vacances pour changer de pays et la prendre une location en bord de mer serait beaucoup plus agréable. De toute façon, on se rendait vite compte une fois dans la vie active qu’un trop grand logement quand on est seule bah, c’était beaucoup de ménage quoi… Courageuse n’était pas vraiment une des qualités principales de la vipère, donc un minimum de ménage à faire pour avoir un logement propre et décent, c’était amplement suffisant. En plus, si elle pouvait recevoir ses amis, c’était le plus important, faire la fête et même pouvoir leur proposer de dormir sur place, que demander de plus ?

    En tout cas, Elo avait du mal à tenir en place, elle vérifiait que tout était rangé, que rien ne trainait, pas de poussières sur les meubles, non tout était vraiment impeccable manquait que sa meilleure amie. Maï arriva d’ailleurs pile à l’heure, ce qui n’empêcha pas la vipère de lui faire une remarque des plus naturelles à son amie. Ca faisait des semaines qu’elles ne s’étaient pas vues et même si elle ne lui dirait pas, elle lui avait manqué !

    « Ne m’en parle pas, j’ai du choisir un boulot ou je ne commence pas trop tôt, sinon c’était retard assuré tout les matins… Et pour le retard, si je me souviens bien, c’est ma mère qui nous avait mis à la bourre non ? »

    Elle se mit alors à rire, c’était bien connu, ce n’était jamais la faute d’Elorah si il y avait un problème quelque part. Il y avait tellement de monde autour qu’elle ne pouvait pas être la seule fautive, il y avait forcément d’autres responsable avant. La jeune femme invita donc son amie à entrer et lui fit visiter le hall et le salon, c’était suffisant à Maï pour lui dire qu’elle appréciait les couleurs et que ça correspondait beaucoup à la maîtresse de maison.

    « Tu n’imagines pas le temps que j’ai pris, j’ai demandé pas mal d’avis à des professionnels, ma mère a voulu mettre son nez dans le choix de mes affaires, une horreur je te jure… Je suis contente du résultat et j’espère que tu ne m’en veux pas d’avoir attendu aussi longtemps, mais je ne voulais pas te montrer un truc à moitié fini… »

    Oui, un peu trop perfectionniste par moment, surtout quand il s’agissait de ses affaires en faites. En tout cas, elle appréciait de voir la blonde chez elle, et maintenant qu’elle savait ou elle habitait, elle comptait bien la voir plus souvent, du moins si leur emploi du temps leur permettait. Maïlys lui demanda donc de voir le reste de l’appartement, et Elorah s’improvisa agent immobilier.

    « Alors ici tu as la cuisine, pas très grande, mais de toute façon je ne sui spas une grande cuisinière… après tu as deux chambre, la mienne, en vert pomme et chocolat et la chambre d’amis juste à coté, comme ça si un jour tu veux passer, tu es la bienvenue… Et le petit truc la, c’est mon dressing, j’ai du faire un sortilège dessus il n’y avait pas assez de place pour tout ranger… Et pour finir la salle de bain, baignoire avec bain à remouds, une douche, le minimum pour se faire jolie le matin… »

    Et voila, le tour de la maison venait d’être fait, ce n’était pas immense, mais pour une jeune fille seule, voir par la suite en couple, ça passait largement. De nouveau assise au salon, Elorah s’installa, faisant léviter le thé et les gâteaux jusqu’à elles.

    « Je te propose du thé ou sinon il y a d’autres boissons si tu préfères. Pour les gâteaux, c’est les mêmes que lorsqu’on était dans le dortoir, enfin pas les mêmes, depuis le temps ils ne seraient plus très bon, mais tu as compris l’idée. »

    Elle préférait préciser, quand on vit pendant sept ans avec quelqu’un on connait certaines réactions quand même. La jeune fille lui demanda alors des nouvelle, par ou commencer, ça faisait longtemps qu’elles ne s’étaient pas parler.

    « Et bien je bosse dans un magasin de chaussures et de sac de luxe, autant te dire que pour moi, c’est le paradis tout les jours… J’ai, comme tu l’as vu, fini mon appartement et sinon j’ai bien peur que ce soit tout… Toujours pas de petit copain, le dernier en date m’a pris la tête à me dire comment m’habiller, me coiffer etc.… comme si j’avais besoin d’un homme pour me dire ce genre de chose… Et toi ? Quels sont les nouvelles ? Tu as vu Adam ? Faut que je l’invite à venir lui aussi, depuis le temps ! »

    Adam était un très bon ami, et bien souvent quand Elorah n’était pas en train d’embêter la blondinette ici présent, il y avait fort à parier qu’elle était avec Adam. Quoi qu’il en soit, elle reconnaissait que pendant qu’elle s’occupait de son appartement, elle avait laissé sa vie sociale de coté… Il fallait peut-être organise rune pendaison de crémaillère pour rectifier ça non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 364
Âge : 26 ans {25/03/1986}
Actuellement : Employée au Département de la Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Dim 3 Mar - 14:53

Maïlys ne se souvenait que trop bien des réveils difficiles d'Elorah. Elle en avait elle-même fait les frais par le passé - ok, elle l'avait cherché mais c'était un détail ! - après tout. Sa meilleure amie n'était pas du matin. Maï devait parfois se montrer particulièrement tenace pour réussir à l'obliger à se lever afin qu'elles n'arrivent pas en retard en cours. Si c'était pas la preuve de son dévouement envers Elorah, ça ! Certes, parfois elle la laissait se débrouiller toute seule, mais c'était parce qu'entre se faire trucider par Elorah parce qu'elle lui avait beuglé de se lever, au risque de recevoir une charmante heure de retenue avec le professeur McGonagall parce que justement, trucider quelqu'un prenait du temps, et arriver à l'heure en cours, fraîche comme la rosée du printemps, elle préférait encore la deuxième option. « Ça me semble être un choix judicieux ! Ce n'est pas mon cas cela dit, mais ça ne me dérange pas tant que ça. » avoua-t-elle d'un ton léger. Et oui, le Ministère ouvrait ses portes tôt. Elle aurait bien proposé à Elorah de venir jouer les réveils pour elle, mais l'aller-retour Londres-Milan risquait d'être encore plus prenant que celui entre la salle commune de Serpentard et les dortoirs. « Je me souviens de ta voix mélodieuse lui hurlant de se dépêcher, en effet... » reconnut-elle en riant à son tour. Bon, à la base, Maï n'était pas en avance non plus, mais c'était un détail voyons ! Mieux vaut tout mettre sur le dos des parents, ils sont pas là pour se défendre en plus

Les deux filles enchaînèrent bien vite avec la visite de la maison après que Lorah lui ait arraché son manteau des mains. Certes il est magnifique, mais un peu de retenue mademoiselle !, et la blondinette se sentit un peu envieuse de son amie. Elle avait son propre chez elle, qu'elle avait décoré elle-même, qu'elle était capable de gérer à sa façon... Evidemment, elles étaient encore jeunes, et Maïlys avait largement le temps de s'émanciper de ses parents, ce dont elle n'avait pas encore éprouvé le besoin ou l'envie. Mais voir que son amie en avait autrement lui faisait quand même un petit quelque chose. « En tout cas le résultat est très bien ! Je suis presque jalouse... Milan me manque parfois. Et ne t'inquiètes pas va, je suis là maintenant, c'est ça l'important ! » répondit-elle avec bonne humeur tout en continuant à contempler les lieux. Elorah avait vraiment de bons goûts - ce n'était pas pour rien qu'elles étaient amies, après tout ! -, Maïlys n'hésiterait pas à lui demander son opinion lorsqu'elle achèterait un appartement à son tour. Quant au temps d'attente, tant qu'elle ne lui annonçait pas qu'elle s'était trouvée une nouvelle meilleure amie entre temps, tout allait bien pour Maï mais non, elle n'est pas possessive.

Maïlys laissa Elorah lui faire visiter l'appart' avec enthousiasme, particulièrement impressionnée par le dressing et la salle de bains. « J'achète ! J'adore ta chambre ! Et je serais ravie de passer chez toi de temps à autres si ça ne te dérange pas. C'est plus sympa que d'être toujours à la maison familiale. » Pas qu'elle ait quoi que ce soit contre ses parents, ou ses frères - qui n'étaient pas toujours là de toute façon -, au contraire, elle les aimait tous plus que tout. Mais séjourner chez sa meilleure amie lorsqu'elle était à Milan, c'était quand même autre chose. Surtout maintenant qu'elles avaient quitté Poudlard, et qu'elles ne pouvaient plus se voir tous les jours pour discuter potins et autres.

« Du thé, ça me va. » acquiesça-t-elle avec un sourire lorsqu'elles revinrent finalement prendre place dans le salon. L'exercice, ça creuse ! La blonde sentit un fort sentiment de nostalgie la gagner lorsque sa meilleure amie fit léviter des gâteaux qu'elle reconnut aussitôt vers elles. C'est pas grave, le moisi donne une petite saveur originale. « Oui, j'ai compris... Je n'en avais pas mangé depuis longtemps ! » avoua-t-elle en en saisissant un à grignoter pendant qu'elle buvait son thé. Elle n'aurait jamais pensé que Poudlard pourrait lui manquer, mais apparemment, c'était le cas. Du moins, une certaine image qu'elle avait gardé du château, pas l'école dans son ensemble. Elle se passait très bien des morveux qui couraient partout et des cours apocalyptiques de Flitwick.

Maïlys écouta ensuite Elorah lui raconter ce qu'elle avait pu faire dernièrement, histoire de se mettre à jour et ne rien manquer de la vie de sa meilleure amie. Si elle ratait un truc important, elle s'en serait voulue à vie ! « Ah oui c'est vrai ! Tout se passe bien alors ? Tu m'étonnes... » Elorah dans un magasin de chaussures, c'était un peu comme Jenson sur un terrain de Quidditch. « Tu devrais me laisser enquêter sur ces mecs avant de commencer à sortir avec eux, ça serait plus efficace comme ça, les crétins seraient éliminés d'office. » suggéra-t-elle en plaisantant seulement à moitié. Si Elodie les avait laissées mettre en place un tel système, elle aurait évité de nombreuses peines de cœur il y a de cela plusieurs années. « Oh oui, je le vois régulièrement sur Londres, il va bien. Toujours accro à ses tatouages. » Elle grimaça. « Mais je suis sûre qu'il serait très heureux de te voir, il me demande souvent de tes nouvelles. Sinon, pas grand-chose... Mon boulot au Ministère est très prenant, et j'ai brièvement pensé qu'il pourrait se passer quelque chose avec... quelqu'un, mais j'avais tort, je n'ai pas le temps pour ça en ce moment. » avoua-t-elle avec un brin d'incertitude. Ce dont elle était sûre, c'était qu'elle n'était pas amoureuse de Maiden. Et elle n'était pas prête à sortir avec quelqu'un pour l'instant. Elle avait de très hauts standards, elle le savait, et à côté de ça, elle n'était vraiment pas une fille facile à gérer. Bon, d'accord, ce n'était peut-être pas tellement une question de moment mais plutôt une question de personne, mais elle ne voulait pas y réfléchir pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 120
Âge : 23 Ans [Le 12 Avril]
Actuellement : Vendeuse dans un magasin de chaussures


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Mer 13 Mar - 16:22

    « Le tout c’est de faire le métier qui te plait, ça aide pour se lever… Regarde les cours de… euh… Non oubli en faite, j’ai jamais été du matin à Poudlard… »

    Elle se mit à rire, parce que oui, même les cours qu’elle appréciait n’était pas du tout de taille au fait de préférer son lit. Bon maintenant elle arrivait à se lever, vendeuse dans une boutique de chaussures de luxe, ça motivait pour cette accro aux escarpins. Quand à sa voix mélodieuse, il faut reconnaître simplement qu’elle était meilleure vendeuse que chanteuse, chacun ses qualités et défauts non ? Encore qu’Elorah n’avait pas beaucoup de défauts, que voulez-vous, elle était parfaite cette petite.

    « Ma voix était très bien, comme toujours, et puis, toi aussi tu n’as pas toujours été mélodieuse au réveil… »

    Lui adressant un clin d’œil, les deux jeunes femmes firent le tour de l’appartement, Maï semblait apprécier la décoration qu’avait choisie la brune. Elle avait pris son temps certes, mais ça valait le coup d’attendre. Bon après, elle aurait pu faire petit à petit et montrer l’évolution de l’appartement, mais elle n’aimait pas trop faire dans ce sens. Tant qu’à faire, la jeune fille préférait recevoir et faire la fête avec un appartement fini plutôt que de rien pouvoir faire et de recevoir ses amis au milieu des travaux.

    « Tu es la bienvenue quand tu veux en tout cas, donc si Milan te manque, n’hésite pas. Allez viens, je te montre le reste. »

    Aussitôt dit, aussitôt fait, elle montra le reste de l’appartement, et il faut reconnaître que pour une jeune fille seule, avoir une chambre un dressing et une salle de bain aussi grande, il y avait de quoi en faire des envieuses. Bon après, l’avantage de la magie, c’est qu’on pouvait agrandir les pièces, sans pour autant pousser les murs, donc elle avait un loyer raisonnable pour un logement qui pouvait contenir autant de choses. Quand à son invitation, elle était ravie que son amie accepte.

    « C’est certain que dans la famille, c’est bien, mais c’est loin d’être la même chose. Une soirée fille, film et pizza dans le fauteuil ou sortie ciné et bar, ça peut être sympa à l’occasion. Faut qu’on s’organise ça même !! »

    Une soirée entre filles, elle pourrait toujours essayer de joindre Elodie pour qu’elle puisse les accompagner mais la blonde en question appeler très rarement et donner très peu de nouvelles. Enfin, elle pouvait toujours essayer, elle n’avait rien à perdre après tout. En tout cas, les deux jeunes filles revinrent dans le salon, Elorah proposa du thé et des gâteaux que la blondinette accepta avec plaisir.

    « Tiens, il y a fruits rouges, menthe et citron… Je te laisse choisir, il y a du sucre et du lait aussi si tu veux… »

    La brune se prit alors du thé au fruit rouge, deux morceaux de sucre et un gâteau. Elle était vraiment contente de voir Maï aujourd’hui, faut reconnaître qu’elle lui avait manqué et qu’elle ne laisserait plus autant de temps entre eux avant de se revoir. Maintenant, elle savait ou elle habitait, donc plus d’excuse pour ne pas passer. Restait à mettre au courant Adam, et après c’était bon, tout le monde saurait ou elle vivait maintenant.

    « Oui je n’ai vraiment pas à me plaindre, une vie presque parfaite… Me faut juste un homme, donc si tu en connais des disponibles, je suis preneuse. »

    Quand au fait que dernièrement elle était sortie avec des crétins, elle se mit à rire face à la remarque de sa meilleure amie.

    « Si miss Maïlys n’était pas absorbée par son travail, elle aurait pu m’aider dans ma recherche du mec parfait. »

    Elle se mit à rire, il faut dire aussi que sans son adresse, ni même savoir ou elle sortait ça serait dur de l’aider à ne pas se faire avoir par des crétins. En plus, comme c’était une demoiselle pas du tout vénale, elle se faisait avoir par le physique et la profondeur de l’esprit était une option… quand à la vie de Maï, elle était ravie de savoir qu’au ministère elle s’en sortait bien en revanche coté cœur, c’était pas trop ça apparemment.

    « Pas le temps où il y a autre chose ? Parce que quand on veut, on peut hein… On a toujours le temps pour un petit copain, enfin pas trop collant non plus, les copines avant tout. Quand à Adam, les tatouages, ça ne m’étonne pas de lui, faut reconnaître que ça lui va bien quand même… Je vais l’invité à venir, mais tu peux passer avec quand tu veux, ça me ferait plaisir de vous recevoir à manger un soir. »

    Et voila, l’invitation était lancé, elle inviterait quand même Adam à venir la voir avant, qu’il découvre également les lieux, et puis, elle voudrait bien le revoir, lui aussi ça faisait un moment qu’elle n’avait pas eu de nouvelles. Maï faisait le hibou mais ce n’était pas super comme rôle, autant se voir directement non ?

    « Et c’était qui le mec que tu avais en vue ? Je le connais ? Allez, dit ! »

    Les ragots, ça c’était un truc qui ne changeait pas, même en dehors de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 364
Âge : 26 ans {25/03/1986}
Actuellement : Employée au Département de la Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Lun 1 Avr - 0:20

Maïlys adressa un regard éloquent à Elorah lorsque celle-ci voulut prétendre qu'elle était capable de se lever si la matière en valait la peine. Elles savaient toutes les deux que par tous les temps, toutes les circonstances - disparition de la magie comprise -, qu'il neige ou qu'il grêle, Elorah était une plaie à réveiller à l'époque de Poudlard. La blonde étant plus matinale, elle essayait tant bien que mal de motiver sa meilleure amie de temps à autres, mais ce genre d'initiative était généralement plus explosif que bénéfique à qui que ce soit. Lorah finissait de mauvais poil - sauf si l'Italienne arrivait à se débrouiller pour l'amadouer avec de la nourriture Elorah est un labrador, en fait -, et Maïlys se faisait insulter de tous les noms. Pas une très bonne manière de commencer sa journée, par conséquent.

La blonde leva les yeux au ciel lorsque sa meilleure amie prétendit qu'elle avait aussi abusé sur les beuglements, à l'époque. Diffamation ! « Si tu le dis. » répondit-elle sarcastiquement, pas convaincue par la contre-attaque de la brune. Elle était un véritable ange tombé du ciel, au réveil. Bon, d'accord, peut-être pas à ce point là. Mais elle était toujours mieux que Lorah, ça c'était clair et net. Et sa voix était effectivement plutôt mélodieuse. Elle avait pris des cours, pendant un moment. Elle n'avait pas beaucoup de puissance, mais elle ne se débrouillait pas trop mal. Elle n'avait jamais chanté en public cela dit, elle ne s'en sentait pas le courage - ou même l'envie.

La visite de l'appartement permit à l'Italienne d'admirer les goûts de sa meilleure amie - qui étaient infaillibles, bien entendu. Elles n'étaient pas amies pour rien ! - et de faire preuve d'autant d'enthousiasme qu'elle en était capable. Maï est un robot, de son côté. L'idée de pouvoir séjourner chez Elorah lorsqu'elle venait à Milan était extrêmement réjouissante. Elles allaient pouvoir passer du temps ensemble à nouveau, et dans un contexte différent de celui de Poudlard, même si le château avait eu ses avantages. A présent, elles étaient libres. Pas de couvre-feu, de cours, et surtout, pas à se soucier de réputation, ou du regard des autres. Enfin, si, elle avait un statut à tenir au Ministère, mais ce n'était pas la même chose. « Merci Lorah, tu risques de me voir souvent alors. A tes risques et périls ! » avertit-elle en souriant. Elle pourrait échapper aux pitreries de ses frères, par ailleurs, ce qui n'était pas une mauvaise chose. Certes, elle les aimait, mais devoir leur courir après à travers la maison restait fatigant. « Tellement ! On peut faire ça la prochaine fois que je passe à Milan si tu veux, il faudra qu'on voie ça par hibou. » continua-t-elle en acquiesçant sans une once d'hésitation.

La preuve que Maïlys ne fréquentait que des gens de la même éducation et des mêmes valeurs qu'elle sectaire ? Qui ça ?, c'est qu'une fois la visite achevée, Elorah ne perdit pas de temps pour se comporter en hôtesse exemplaire, et lui proposer de quoi grignoter. Tout comme la brune, l'Italienne se servit un thé aux fruits rouges, dans lequel elle ne mit en revanche qu'un seul sucre - elle ne supportait pas quand il y en avait trop. Elle leva un regard amusé vers sa meilleure amie lorsqu'elle celle-ci lui annonça qu'il ne manquait plus qu'un homme dans sa vie pour qu'elle soit comblée. « Ah mais voyons Lorah, t'as pas besoin d'un mec pour que ta vie soit parfaite, c'est des idées préconçues, ça. » répondit-elle en ne plaisantant qu'à moitié. C'est vrai quoi, pourquoi faudrait-il nécessairement que leur bonheur soit rattaché à la présence d'un homme dans leur vie ? Surtout qu'au vu de ce qu'elle observait dans son entourage, ça pourrait surtout avoir l'effet inverse. Néanmoins, elle comprenait où Elorah voulait en venir. « J'étais la toute nouvelle stagiaire dans le département ! Prendre des congés sous prétexte que je cherche l'âme sœur pour ma meilleure amie, ça aurait fait mauvaise genre... » répliqua-t-elle pour se défendre, avant d'éclater d'un rire cristallin. Merlin ce que la brune lui avait manqué.

« Enfin bref, si tu insistes, je vais voir ce que je peux faire. C'est quoi tes critères déjà ? Si tu fais trop la difficile, ça va être impossible, je te préviens ! » avertit-elle en la jaugeant du regard, prévoyante. Elle fut en revanche plus mal à l'aise lorsqu'elles se mirent à discuter de sa vie privée à elle. Mais en même temps, si elle n'était pas capable d'en parler à Elorah, avec qui le ferait-elle ? Elle haussa les épaules, incertaine. « C'était plus un flirt qu'autre chose, on n'était vraiment pas compatibles. » répondit-elle finalement, estimant que c'était à peu près ça. Elle avait toujours eu du mal à décrire exactement ce qu'elle ressentait, pour qui que ce soit, vraiment, et en ça elle rejoignait un peu Tomas. Etant donné toutes leurs différences, c'était peut-être bien ça qui les avait réunis - en dehors de leurs parents. Elle retrouva tout de suite le sourire quand il fut question d'Adam, levant les yeux au ciel, faussement exaspérée en ce qui concernait les tatouages. « Mouais, je le soupçonne de s'en être fait un nouveau mais de me le cacher. Le plus drôle, c'est quand même sa peur des piqûres ! Mais ça serait vraiment sympa de passer du temps tous les trois, oui ! On pourra lui faire visiter Milan, en plus. » accepta-t-elle en souriant.

Croire qu'Elorah n'insisterait pas en ce qui concernait son 'flirt' aurait été bien naïf de la part de la blonde. Elle but une gorgée de son thé, avant de reposer la tasse, et de lancer un regard mystérieux à sa meilleure amie. « Bon, d'accord. C'était Maiden. Je l'avais rencontré sur le chemin de Traverse avant qu'il ne devienne professeur à Poudlard. Je t'en avais parlé, tu te souviens ? Il s'était vraiment montré odieux d'ailleurs. Je l'ai croisé deux autres fois sur Londres, par la suite, mais comme je te l'ai dit, c'était juste comme ça. » réitéra-t-elle sans mentir. C'était vraiment du passé à présent. Elle n'était pas prête à sortir avec qui que ce soit à l'époque - aujourd'hui encore, par ailleurs -, et elle n'avait jamais été amoureuse du blond. Il l'avait aidée à baisser un peu ses barrières cela dit, ce qui n'était pas une mauvaise chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 120
Âge : 23 Ans [Le 12 Avril]
Actuellement : Vendeuse dans un magasin de chaussures


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Dim 12 Mai - 20:17

    Ca faisait vraiment un bien fou de recevoir Maïlys chez elle, la jeune femme était vraiment contente de revoir son amie, parce que bon, faut dire les choses franchement, elle lui avait manqué. Le souci, c’est qu’à Poudlard, elles étaient tout le temps ensemble quasiment et depuis leur sortie du château, chacune avait pris sa propre route pour travailler dans la branche qui l’intéressait. Maï au ministère et la brune dans le commerce, autant dire, deux choses qui n’ont rien à voir. Dans le fond, heureusement qu’elles étaient sorcières parce que sinon, elles se verraient quasiment plus entre le temps de vol etc.… Hors, là, elles transplanaient et le tour était joué, que demander de plus ?

    Tout en buvant tranquillement son thé dans le canapé, les deux jeunes femmes échangèrent des souvenirs de Poudlard, notamment la charmante et bonne humeur des deux filles. Elles n’étaient pas des vipères pour rien, fallait le dire quand même, elle était aussi adorable que possible, de vraies perles. Enfin, tout dépendait qui les croisés en fin de compte. Elorah se plaisait à se rappeler ces choses, parce que maintenant qu’elle vivait seule, elle ne pouvait compter que sur elle pour se lever et si elle était en retard, elle ne pouvait accuser personne d’autres qu’elle. Encore que parfois, c’était le réveil, les informations, le programme à la télévision la veille qui était la cause de son retard. Qu’importe, elle avait toujours quelque chose pour reporter sa colère dessus, elle avait son caractère et ses amies le savaient bien de toute façon.

    Lorsque la vipère lui proposa de venir quand elle passerait sur Milan pour dormir chez elle, elle savait bien à quoi elle s’embarquait. Une soirée filles, des bonbons et gâteaux, des batailles d’oreiller, des films… bref, tout ce qu’elles faisaient déjà à Poudlard pour la plupart des choses, avec l’avantage de pouvoir se coucher tard sans risque le lendemain… Elles pourraient aussi faire des soirées plus cool genre masque, cocooning etc… Elorah avait déjà pensé à tout ça en proposant à Maïlys de venir chez elle et c’est donc avec un large sourire que la demoiselle lui répondit le plus sereinement possible.

    « Pas de soucis, tu es la bienvenue, je te rappelle que j’ai fait sept années avec toi, donc je sais à quoi je m’engage miss… »

    C’est vrai, elle connaissait la jeune fille plus que bien et l’inviter chez elle impliquait également ne pas avoir une soirée silencieuse et sans amusement, au contraire. Néanmoins, quand elle expliqua qu’il lui faudrait un homme dans sa vie, elle comprenait la réaction de Maï, mais tout ce bonheur, si on n’a personne pour le partager, à quoi ça sert ?

    « Bah faut bien que je passe du bon temps aussi, certes y’a les amis, le travail, mais le soir, quand je rentre, je ne peux pas sortir tout le temps, j’aime bien être chez moi aussi, et si j’avais un homme pour me prendre dans ses bras, je ne dirais pas non… Ou une peluche géante… à voir. »

    Elle se mit à rire, la peluche ça pouvait être sympa et au moins ça ne laisserait pas traîner ses affaires, mais pour le coté charnel, il manquerait un truc quand même, soyons honnête. En tout cas, elle fut ravie d’apprendre que la jolie blonde lui présenterait des garçons, tant qu’elle ne ferait pas trop la difficile non plus.

    « Bah un beau, grand, brun ça peut déjà le faire, après j’aime aussi les blonds, très classe et avec de la conversation… musclé, et avec une bonne situation. Sans enfants si possible, après, ça se supprime au pire… Non mais comme tu peux le constater, un homme tout simplement. »

    Rien de bien folichon ni trop dur à trouver, c’est juste que parfois, elle avait du mal à se mettre sérieusement en recherche d’un homme, préférant profiter de ses soirées avec ses amis plutôt qu’en quête de l’homme de sa vie. Elle restait convaincue qu’il finirait bien par arriver, un jour ou l’autre… d’ailleurs en parlant d’hommes.

    « Adam restera toujours Adam… De toute façon il te le montrera un jour où il aura oublié qu’il ne t’avait pas montré celui la et voila tout. Si je le revois, j’essayerai d’en savoir un peu plus, et pour le dîner, j’organise ça au plus vite… Fin dans le courant du mois quoi… Comme on bosse tous, faut bien qu’on trouve un moment ou l’on est tous disponible et sans contrainte de réveil le lendemain. »

    Alors que les deux filles discutaient des garçons, Elorah ne put s’empêcher de questionner d’avantage sa meilleure amie pour ce qui était de son flirt dont elle ne parlait qu’à demi mot. Lorsqu’elle sut enfin le nom du garçon en question, elle ne put s’empêcher de lui dire ce qu’elle en pensait.

    « Bah ça va, y’en a qui ne s’embête pas ! Maiden est carrément canon ! Si j’aimais les cours de musique, il y avait une raison, je me suis pas découverte une passion du jour au lendemain hein ! Et alors ? Il est comment dans le privé ? Pourquoi ça n’a pas marché ? Vos caractères n’allaient pas ensemble ? Maiden… Je n’en reviens pas… Veinarde va ! »

    Bah oui, Elorah aimait les cours de musique à Poudlard surtout pour le prof, elle avait d’ailleurs arrêté depuis, dans la mesure où elle n’était vraiment pas faîtes pour ça, et ses voisins n’en étaient que plus ravis d’ailleurs. En tout cas, elle espérait que son amie trouve aussi l’homme de sa vie parce qu’elle le méritait, des filles aussi cools, jolies, et géniales qu’elles, pas logique qu’elles soient encore célibataires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 364
Âge : 26 ans {25/03/1986}
Actuellement : Employée au Département de la Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   Mer 10 Juil - 15:45


Il est vrai qu'Elorah et Maïlys se connaissaient depuis plus de sept ans à présent, ce n'était pas négligeable. Cohabiter avec quelqu'un pendant aussi longtemps changeait clairement la vision que vous aviez de ladite personne. On était conscient de tout: les excentricités de l'autre, les défauts, les qualités (heureusement !)... Bref, il n'y avait plus grand-chose qu'Elorah pouvait faire pour surprendre Maï désormais. Et c'était probablement réciproque. « Pas faux ! » accorda-t-elle en souriant. La brune était l'une des seules personnes en qui l'Italienne avait réellement confiance, et ce même si avec des personnalités comme les leurs, les disputes n'avaient pas été rares au cours de leur scolarité. Mais leur amitié s'était bâtie pierre par pierre, et elle était à présent profondément solide.

Pour ce qui était des hommes et leur nécessité, les points de vue des deux filles ne s'accordaient pas tout à fait, mais Maïlys dut bel et bien accorder un point à Elorah lorsque celle-ci détailla davantage son opinion. On avait beau avoir sa famille, des amis fidèles, on pouvait se sentir seul parfois. « Oui, je comprends ce que tu veux dire... Pour la peluche, je peux t'arranger ça, pour l'homme par contre... Le temps fera les choses je pense. » offrit-elle faute de mieux. Elle pouvait chercher cela dit, mais avec ses critères à elle, c'était vraiment pas gagné. Maï était trop exigeante pour son propre bien (et elle le savait). C'est aussi pour cette raison qu'elle se pressa de demander à Elo ce qu'elle cherchait chez un homme.

Se basant sur les informations offertes par sa meilleure amie, Maï fit défiler dans son esprit les visages de proies garçons de son entourage - notamment ceux travaillant au Ministère -, mais même si tout le monde n'y était pas vieux et flétri, elle n'était pas convaincue que l'âme sœur d'Elorah s'y trouve. « Je peux toujours te présenter un de mes frères remarque, mais je te préviens ils sont un peu bêtes ! » plaisanta-t-elle, un sourire éclairant ses lèvres tandis qu'elle songeait à ces deux idiots. Quoique, c'était certes une blague, mais ça serait sacrément cool d'accueillir officiellement Lorah dans sa famille, non ? D'un autre côté, ce serait aussi sacrément bizarre. Mouais.

Adam Crawford était à la fois le meilleur ami de Maïlys, et un individu capable de l'irriter encore plus aisément que ses deux frères (et ce n'était pas rien !). Ses tatouages (bien que faux) étaient une source continuelle de désaccord entre les deux jeunes gens. Malheureusement, le jeune homme pouvait se montrer sacrément têtu c'est l'hôpital qui se fout de la charité et jusqu'à maintenant, Maïlys n'avait jamais réussi à le faire changer d'avis. Un jour, peut-être. « Je ne comprends pas son obsession pour ces trucs. Parfois j'ai l'impression qu'il fait ça juste pour m'embêter ! » Elle était consciente du manque de maturité de cette remarque, mais après tout, si elle ne pouvait pas l'être devant Elorah, elle ne le pouvait jamais l'être. En plus, Adam était un chieur de première mais sinon elle l'aime, alors franchement, serait-ce si surprenant que ça ? « D'accord, renseigne-toi oui ! Si c'est toi, il sera peut-être moins méfiant. Et tiens-moi au courant pour le dîner, alors. » acquiesça-t-elle en finissant de boire son thé.

Le sujet 'Maiden' avait tendance à mettre Maï mal à l'aise, aussi, devant l'afflux de questions provenant d'Elorah, songea-t-elle que maintenant serait le bon moment pour une distraction. Mais avant, elle n'avait pas franchement le choix: il fallait répondre. « Je le sais bien ça, c'est pas non plus comme si t'étais Mozart, hein ! Je ne sais pas... Je crois que c'est un problème de caractère, oui. Il était trop... J'en sais rien. » hésita-t-elle, jouant distraitement avec une mèche de ses cheveux. Elle ne savait pas comment l'expliquer. Elle avait besoin de quelqu'un de différent de Maiden. Plus énergique, plus sûr de lui... Elle avait une idée du genre de personne dont il pouvait s'agir, mais n'avait vraiment pas envie de s'y attarder, aussi se redressa-t-elle brusquement. « Bon, allez, viens, j'ai envie de faire le tour de quelques boutiques avant de retourner à Londres. Ton avis d'experte pourrait s'avérer utile ! » déclara-t-elle avant d'entraîner Elorah avec elle. Rien de mieux qu'un peu de shopping avec sa meilleure amie pour se changer les idées !
[ Terminé pour Maïlys ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue chez moi ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez nous
» Bienvenue chez moi...
» [Event] Bienvenue chez Rose
» Tadadam ! Joy ! Serpentard
» Bienvenue chez moi ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: