AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Dim 3 Mar - 10:00


PV Tyler

    Bérénice avait décidé de reprendre contact avec Tyler. Cela faisait longtemps qu'elle voulait le faire mais qu'elle n'osait pas... pour tout dire, cela faisait presque depuis leur rupture qu'elle voulait lui parler, sauf qu'elle le connaissait, et elle s'inquiétait un peu de ce que donnerait la conversation. Du coup les semaines étaient devenues des mois et les mois des années et voilà bien deux ans qu'elle n'avait pas vu le jeune homme. Elle regrettait d'être sortie avec lui. Pas parce qu'elle ne l'avait pas aimé ou parce que ça s'était mal passé (pendant un temps, ils avaient été très heureux), mais parce qu'il était un ami qui lui était cher et que revenir en arrière était difficile. Surtout que c'était elle qui avait rompu et qu'il était plus simple de pardonner (comme avec Erwan) que de se faire pardonner.

    Frappant à la porte de chez son ex-petit ami, une bouteille de champagne (fermée) à la main, elle souriait mais son sourire n'avait rien de très franc. Ce qui motivait sa visite était... particulier. Disons qu'il était grand temps qu'elle fasse le premier pas. Tyler ne s'en rendait peut-être pas compte, mais il avait besoin d'une amie.

    « Salut ! » Dit-elle en souriant et en regardant par en dessous son ex petit ami. Elle avait levé les yeux sur lui lentement pour être capable de le regarder dans les yeux. Le temps qu'il réalise que c'était bien elle et qu'elle était effectivement là, elle entra sans y être invitée, vive comme l'éclair. Sinon, il risquait de lui fermer la porte au nez, elle le connaissait le bougre !

    « Je sais que tu ne t'attendais pas à me voir, mais me voici quand même. » Elle posa la bouteille de champagne sur une table et repoussa ses cheveux bruns sur le côté. Comme toujours, Bérénice était superbe, mais ce qui restait étonnant était qu'elle avait passé une robe de sorcière plutôt que des vêtements moldu pour venir. La raison était assez simple en réalité : tous ses vêtements moldus étaient courts et assez décolletés, or elle trouvait déplacé de se pointer vêtu ainsi chez son ex. Donc elle avait mis une de ses robes de sorcière, une jaune, qui était très longue et lui tombait jusqu'aux pieds. Elle découvrait ses épaules et la naissance de sa poitrine, mais avec la cape de sorcière bien chaude qu'elle avait par-dessus, ça restait plus couvert que la plupart du reste de ses vêtements. Ses cheveux bruns tombaient en cascade ondulées sur ses épaules et des pinces retenaient ses cheveux pour dévoiler ses oreilles vu qu'elle portait de lourdes boucles assorties à sa robe. Elle avait aussi une chaîne qui scindait son front, un collier autour du cou et un bracelet à son poignet. BB était coquette, on ne la referait pas à son âge ! Elle travaillait dans le milieu de la beauté d'ailleurs.

    « J'ai amené du champagne puisqu'il paraît que les félicitations sont de rigueur... » Elle s'assit dans le canapé, le dos bien droit (ce qui trahissait une certaine nervosité), et posa une nouvelle fois les yeux sur Tyler. « Je sors de chez Megan. » cela voulait tout dire. Au fond, cela expliquait la robe aussi, car elle venait de la boutique où Megan bossait, et elle était jaune, comme la maison Poufsouffle dont elles étaient toutes les deux issues. Bérénice n'était pas très douée en communication par les mots, elle préférait les signes forts. Cela dit, elle n'était pas venue pour juger Tyler (qui semblait assumer ses actes, mais le contraire eut vraiment étonnée BB), elle avait juste décidé que cette fois, c'était bon, la coupe était pleine, il était grand temps pour lui comme pour elle de se conduire en adulte. Le rapport entre tout ça pouvait paraître peu clair au commun des mortels, mais Bérénice avait une manière bien à elle de penser... un peu biaisée par son autisme, mais qui était limpide pour elle. Tyler allait être papa d'un enfant que Bérénice serait amenée à côtoyer... donc il fallait (essayer de) enterrer la hache de guerre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Dim 3 Mar - 18:51


    Ce matin la, Tyler pensait bien profiter de sa journée pour faire un peu de rangement, le garçon avait, depuis quelques temps, prit la mauvaise habitude de laisser les affaires la avant de nettoyer tout de suite. Automatiquement, en un rien de temps, un cumul de choses avait pris place au milieu de son espace vital et il ne parvenait plus à regarder son appartement correctement. La grâce matinée c’est bien, mais le ménage n’attend pas… Il trainer pour le moment dans son lit, regardant la télévision en mangeant un bol de céréales, l’heure qu’il était ? Il n’en savait trop rien et s’en fichait, c’est ça qui était bon quand on ne bossait pas, on pouvait faire ce qu’on voulait…

    Tyler en profitait aussi, il savait que dans quelques mois, il aurait un peu plus d’obligations à rendre, en effet, faire des bêtises en ayant l’alcool comme moteur, ça ne fait jamais rien de bon. En tout cas, il avait quand même largement assumé ce qu’il avait provoqué chez Megan, à savoir une grossesse, et avait promis à la future maman de faire son possible pour être le plus présent et s’occuper de l’enfant à venir, qu’ils soient en couple ou non, il assumerait le bébé. Le jeune homme réfléchissait encore à savoir s’il n’allait pas déménager pour se rapprocher du logement de la maman, ça serait beaucoup plus simple, et dans l’immédiat pour Tyler, transplaner ne serait pas un problème pour le travail. Il pourrait même prendre du travail à la maison si vraiment il ne parvenait pas à s’en sortir entre le bébé et le boulot, mais chaque chose en son temps, il avait encore trois mois devant lui pour préparer l’arrivée du bébé.

    Lorsqu’il descendit pour aller commencer sa vaisselle, on frappa à sa porte. Tiens, il n’attendait pas de visite aujourd’hui, personne ne savait qu’il ne travaillait pas… Espérons simplement que ce ne soit pas une autre future maman que l’alcool aurait fait oublié à Tyler –pourtant depuis Megan, il avait fait super attention…- Le garçon alla donc ouvrir et à sa grande surprise c’est Bérénice qui se trouva devant lui. Il ouvrit la porte et profitant surement de sa surprise, la brunette entra chez lui…

    « Mais entre je t’en prie… Moi aussi je suis content de te revoir… »

    Bon ce n’était peut-être vrai à cent pour cent, mais le jeune homme n’avait pas eu de nouvelles de Bérénice depuis qu’ils avaient rompu, il l’avait recroisé brièvement au bal quand elle était au bras de Faris, lui-même étant avec Lula à cet époque –avant qu’elle ne disparaisse de la circulation- Bref, que voulait dire la visite de la demoiselle chez lui à cette heure de la journée.

    « C’est certain que tu n’étais pas attendu, mais je ne vais pas tarder à savoir ce qui t’amène ici… Comme tu peux le constater, j’ai pas mal de rangements à faire… »

    En gros, si elle pouvait ne pas s’attarder, ça l’arrangement, les débarquements comme ça, difficile pour lui de gérer, il n’avait pas l’habitude de recevoir dans ce bordel et donc, il n’était pas spécialement à l’aise de voir son ex dans son salon. Déjà qu’il avait un short et une chemise sur lui, à peine boutonné au passage, mais qu’importe, il constata la bouteille de champagne sur la table et suivi du regard Bérénice qui s’était installé dans son fauteuil, droite comme si elle avait quelque chose qui lui bloqué le dos. Il fit le tour pour aller s’installer dans l’autre fauteuil juste à coté, et s’appuyant sur ses genoux, il écouta la demoiselle lui expliquer la raison de sa bouteille, des félicitations puisqu’elle sortait de chez Megan.

    « Ah, je suppose que c’est une amie à toi du coup… Et elle a également dût t’apprendre que je vais assumer mon rôle de père et que l’enfant ne manquera de rien ? Pourquoi tu es la Bérénice ? Si c’est pour me faire la morale, ce n’est pas la peine, je suis assez grand pour gérer ça tout seul… »

    Il ne voulait pas être agressif, mais revoir son ex après deux ans de silence, ça le perturbait un peu et il avait du mal à être complètement neutre. Il lui en voulait toujours un peu de l’avoir quitter pour Faris, surtout qu’il s’était battu avec le jeune homme peu de temps après, mais bref, il attendait d’en savoir un peu plus avant de vraiment choisir son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Mar 5 Mar - 17:56

    Bérénice s'était quand même attendue à trouver son ex-petit ami habillé... mais puisque tel n'était pas complètement le cas, elle fit abstraction. Elle était très douée pour ça, surtout quand elle avait un objectif en tête, parce que de toute façon, rien d'autre n'avait d'importance sur le moment. Puis bon, pour être parfaitement honnête, c'était aussi assez facile parce qu'elle n'avait pas envie de regarder Tyler dans cette tenue (ou cette pseudo absence de...). Déjà que Faris ne serait probablement pas enchanté d'apprendre qu'elle avait été voir son ex chez lui, alors ce n'était pas la peine d'aggraver son cas. A noter qu'elle n'avait pas encore réfléchi à comment elle amènerait le sujet auprès de Faris, mais bon, chaque chose en son temps hein...

    « Non, non, ne te méprends, pas, je ne suis pas là pour te faire la morale. » Elle regarda le plafond. Pas parce qu'elle était gênée, juste parce qu'elle ne regardait jamais vraiment les gens quand elle parlait. Encore moins lorsqu'elle le faisait sérieusement. « Megan est mon amie, c'est vrai, mais je ne m'inquiète pas pour elle. » Tyler était un mec bien (ou il l'était, après tout, il pouvait s'en passer des choses en deux ans), et Megan lui avait effectivement dit (sans surprise pour BB) qu'il prendrait ses responsabilités. Elle ne se faisait pas de soucis pour ça, c'était autre chose qui motivait sa venue.

    « C'est juste que quand j'ai parlé à Megan, j'ai réalisé combien le temps était passé... et je me suis dit que c'était peut-être le moment de faire le premier pas. Un bébé ça chamboule une existence, tu auras peut-être besoin d'une amie pour t'épauler... » Elle cessa de fixer le plafond mais son regard resta vaguement trouble. Son meilleur ami lui manquait. Elle l'avait vraiment aimé en tant que petit ami, mais une fois cet amour éteint, elle avait perdu son amitié et s'était sentie bien seule après ça. Faris aussi était son meilleur ami (parce qu'aucune règle ne précisait qu'on ne pouvait en avoir qu'un, surtout que BB n'a pas d'amiEs, ou pas des masses), mais cela n'avait jamais été la même chose. C'était aussi pour ça que leur couple se passait mieux au demeurant. Les deux hommes étaient très différents, et elle tolérait mieux le côté protecteur de Tyler quand elle était son amie qu'après, lorsqu'ils avaient été ensemble.

    « Parce qu'on a été ami, il y a longtemps de ça... avant que les choses ne deviennent plus compliqués entre nous... t'en souviens-tu ? » Elle étendit les jambes sous sa robe longue et baissa la tête. « Je comprendrais si tu me disais qu'on ne peut pas redevenir amis... mais tu ne peux pas me reprocher d'essayer, pas vrai ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Mer 13 Mar - 10:53

    Tyler avait souvent pensé à reprendre contact avec Bérénice, seulement, le manque de temps, et le fait qu’il soit un peu très rancunier n’avait rien fait pour l’aider à retourner vers elle. La jeune femme était toujours avec Faris aux dernières nouvelles et éviter croiser le jeune homme au ministère était relativement facile dans la mesure où c’était grand, qu’ils ne travaillaient pas au même étage et puis surtout qu’il ne voulait pas le voir. Vous l’aurez donc compris, Tyler n’était pas complètement prêt à revoir son ex et à mettre de coté ce qu’il s’était passé entre eux, ou du moins comment ça s’était terminé.

    Pourtant, la jeune femme était la, dans son salon, et on ne pouvait pas vraiment dire qu’il soit très enchanté de la voir. Il termina de boutonner sa chemise, laissant juste les deux premiers ouvert, avec un short, fallait garder un certains style quand même. Même si son ton était peu agréable, il ne voulait pas spécialement agresser BB de se trouver chez lui, et lui donner des explications, il ne voulait pas non plus de sa morale etc.… et pourtant, elle ne venait pas pour ça.

    « Qu’est ce qui t’amène alors si ce n’est pas pour me dire quoi faire ? »

    Oui, il était surpris alors de la voir ici, et la brunette lui expliqua également que ce n’était pas pour Megan qu’elle s’inquiétait non. En même temps, même si Tyler avait changé niveau caractère, il était un peu moins protecteur etc.… il assumerait ses actes et le bébé comme la mère ne manquerait de rien. Après tout, c’est une bêtise qu’ils ont fait tout les deux, alors ils assument tout les deux. Bon, elle venait de lui apprendre qu’effectivement, Megan était une amie de son ex… Génial, bon même si bien souvent, les copines des ex ne sont pas très agréables, il ne pouvait pas dire que BB allait casser du sucre sur son dos, non.

    « Une amie pour m’épauler ? Bérénice, une amie est toujours quand on a besoin d’elle, après ce que tu m’as fait je ne suis pas sur de vouloir ce genre d’amis. Ruth est une très bonne amie également et je sais que je peux compter sur elle. »

    Il était dur, mais il avait la rancune tenace, et c’est vrai que quelque part, en amitié, elle avait toujours était sincère. Pour l’amour, bah elle n’était pas irréprochable, lui non plus d’ailleurs, mais quand même… Il ne savait pas trop quoi en penser pour le moment. Il se cala dans son fauteuil, remua un instant, puis se leva, il avait besoin de marcher et non d’être assis sagement à écouter la demoiselle. Il se dirigea dans la cuisine, prit un verre d’eau, et le but d’une traite, continuant à écouter ce que la jeune fille avait à lui dire.

    « Tu veux un truc à boire ? »

    Puis, lorsqu’elle eut fini de lui dire qu’il ne pouvait lui reprocher sa tentative pour redevenir amis, Tyler posa ses mains sur un plan de travail, restant silencieux un moment avant de lui dire ce qu’il en pensait.

    « Je me rappelle très bien cette période, je sais que je pouvais compter sur toi à ce moment la… Seulement, les choses ont changés après et je ne sais pas si je suis capable d’en faire abstraction pour qu’on redevienne amis. Surtout que si on laisse l’amitié à nouveau s’installer entre nous, je vais devoir voir la tronche de l’autre qui te sert de petit ami, et la, ça serait beaucoup me demander… »

    Oui, Tyler ne supportait toujours pas Faris, il n’avait pas digéré le bon pote qui se fait la petite amie d’un autre, sachant très bien qu’elle était en couple etc.… C’était aussi ce qui avait motivé Tyler de lui mettre son poing dans la figure, et il lui remettrait à la moindre occasion s’il le croisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Dim 17 Mar - 10:54

    Bérénice posa brièvement le regard sur Tyler. Elle n'était pas venue pour se disputer avec lui mais, supposait-elle, il fallait bien en venir à parler du passé pour tenter d'entrevoir le futur. Elle croisa les mains sur ses cuisses, la mine sérieuse, voire sévère. Elle comprenait qu'il lui en veuille, mais il ne fallait pas qu'il mélange tout. C'était en tant que couple que ça n'avait pas fonctionné, en tant qu'amis, Bérénice considérait n'avoir rien à se reprocher. Au demeurant, elle ne pensait pas avoir grand chose sur la conscience non plus au niveau amoureux, le quitter était la bonne chose à faire puisqu'elle ne l'aimait plus comme au début. Après, elle entendait bien que c'était plus facile dans les mots que dans les faits et que Tyler ne l'avait sûrement pas bien pris. Une rupture étant ce qu'elle est, ce n'est pas évident de passer outre. Et elle était sortie ensuite avec Faris, ce qui n'arrangeait probablement pas son cas. Cependant, elle n'y pouvait rien, pour ce qui était de l'amour, c'était comme ça, point. Ils n'allaient pas ruminer toute leur vie là-dessus, deux ans, c'était bien suffisant.

    « Je ne t'ai jamais fait de mal en tant qu'amie, je t'ai quitté en tant que petite amie, j'entends bien que cela n'a rien d'évident de séparer les deux, mais ce n'est pas parce qu'on est sorti ensemble que je suis ici, mais parce que tu étais un très bon ami. Et que tu l'es toujours même si c'est devenu... compliqué. » Elle décroisa les mains et fit un signe vague. Elle ne parvenait pas à expliquer ce qu'elle ressentait vis-à-vis de Tyler, mais elle le considérait toujours comme quelqu'un d'important. Elle avait laissé le temps passé et ce n'était peut-être pas une bonne idée. Peut-être que si elle lui avait laissé l'occasion de lui crier dessus une bonne fois pour toute lorsqu'elle avait rompu, leur relation aurait pu reprendre sur des bases plus stables à l'heure actuelle.

    « Je veux bien un verre d'eau s'il te plaît. » C'était quelque chose de facile à demander, tout le monde avait forcément de l'eau chez lui. Pensive alors qu'elle écoutait Tyler évoquer Faris, elle lissa machinalement un pli de sa robe de sorcière. Moui, il était vrai que la relation Tyler/Faris resterait un problème, mais elle considérait que c'était plus celui des garçons que le sien. Elle était parfaitement capable de cloisonner.

    « J'ai conscience que ce ne serait pas facile... Mais ça pourrait valoir le coup quand même. » Il y aurait forcément un peu de gêne, cela ne pourrait pas redevenir exactement comme c'était, pas d'un coup, mais ils avaient tant en commun ! La guitare par exemple, rien que ça ! Et puis, ils se connaissaient parfaitement aussi... ça pouvait se tenter, ils n'allaient pas se faire la tête jusqu'à la fin de leur vie pour une histoire entre eux qui n'avait pas marché (sur la durée, car ils avaient eu une période où tout allait bien!).

    « Quant à Faris, tu n'es pas obligé de le voir, on n'est même pas obligé de se voir dans des contextes comme là... » Elle montra la pièce où ils étaient seuls tous les deux, il semblait évident à Bérénice que ça n'allait pas être le lieu idéal pour les débuts, mais ils pourraient se voir lorsque le bébé serait là avec Megan, Bérénice avait déjà plein d'idées de cadeaux de naissance ! Elle ne se voyait pas en avoir prochainement le fait étant que l'immaculée conception déjà ça n'a marché qu'une fois même dans les textes, mais elle aimait beaucoup les enfants. Où ils pouvaient aller voir des concerts avec d'autres gens, le groupe de BB, ou Ruth tiens justement. N'importe qui pouvait être là lorsqu'ils se voyaient (sauf Faith, cette fille avait un problème avec elle – elle -), ce n'était pas gênant. « En fait c'est même mieux si tu ne vois pas Faris, dans le genre malaise je ne vois rien de pire. » Son ex petit ami qui avait été un très bon ami face à celui qui l'avait remplacé comme petit ami et qui était auparavant son ex meilleur ami. Mwarf, ouai, non, elle n'y tenait pas. En plus Faris avait beau être super gentil et tout, elle se disait que le taux de testostérone allait augmenter drastiquement s'ils étaient dans la même pièce, ce serait vraiment trop stressant. « Mais par contre, moi je vois Megan régulièrement, et là y'a pas de malaise, donc ça laisse des occasions. Vous savez ce que c'est au fait ? Fille ou garçon ? Meg' me parlait de sa dispute avec sa sœur, du coup j'ai oublié de lui demander. » Même BB qui n'était pas très douée pour la communication savait qu'il valait mieux ne pas s'attarder sur le sujet Faris.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Mer 17 Avr - 23:41

    Il savait qu’il s’était un peu emporté vis-à-vis de Bérénice, il ne lui en voulait pas, en fin de compte, celui à qui il en voulait vraiment, c’est et ça restera de toute façon, Faris. Parce que oui, pour Tyler, il était le meilleur ami, au même titre que lui, mais il n’a jamais tenté quoi que se soit quand elle était avec Erwan, même si ce dernier était loin d’être un modèle de mec stable pour la demoiselle. Malgré ça, il était la pour l’épauler, la consoler etc… Hors, Faris avait lui, profité de cette amitié pour faire flancher BB dans son camp, lui montrant par la même occasion que Tyler n’était pas le mec qu’il lui fallait, et ça, vous pouvez le croire, il avait eu du mal à le digérer. Alors oui, il comprenait ce que la demoiselle essayé de lui expliquer, mais la pilule n’était pas complètement descendu et rabâché sans cesse ne l’aiderait pas, au contraire.

    « Je sais, c’est juste que voila, les choses se sont compliqués bêtement… Enfin j’apprécie que tu reviennes vers moi. Tu me connais moi et mon caractère… Je ne pense pas que j’aurai pris la peine de revenir vers toi, surtout au risque de tomber sur Faris. »

    Pour éviter de dire, le truc qui te sert de petit ami, mais bon, pas la peine de dire ce genre de chose, il fallait juste, serrer les dents et garder ça pour lui, BB ne pouvait pas lire les pensées, une chance d’ailleurs. En tout cas, il prépara à la jeune femme un verre d’eau et alla lui porter avant de s’installer dans le fauteuil, essayant de se reposer un peu, pas de raison de s’énerver sur la demoiselle, elle n’y était pour rien du tout dans cette affaire.

    « On peut toujours essayer, je pense qu’on a rien à perdre de toute façon. Par contre, si je risque de croiser ton petit ami, il y a de forte chance pour qu’il se reprenne un poing dans le visage… La dernière fois, il n’a pas été très loyal à ce niveau… »

    Oui, il ne savait pas si le jeune homme en avait parlé à Bérénice, mais comme Faris avait utilisé la magie pour rendre le poing que Tyler lui avait mis dans le visage, il préférait être honnête avec elle et lui annoncer clairement qu’il ne prendrait pas le garçon dans ses bras à sa prochaine rencontre. Au ministère, il se tenait, boulot oblige, mais en dehors, rien ne le forçait à être agréable et courtois avec le garçon. Bref, au moins BB était mise au courant, donc pas de problèmes sur ce point. Il ne put d’ailleurs qu’acquiescer quand elle annonça que le mieux serait peut-être qu’ils ne se croisent pas du tout. BB allant chez Megan, ça serait plus simple de voir tout le monde là-bas, même si elle savait ou vivait Tyler, bien qu’il réfléchissait à déménager ou non.

    « C’est une petite fille, on cherche encore pour le prénom, mais tout doucement, on arrive à s’organiser pour la garder quand Megan reprendra le boulot, à ce que j’ai compris, elle ne compte pas prendre trop de congés, donc je vais gérer avec le ministère, il y a des choses que je peux faire de la maison… en tout cas, tu pourras venir voir la petite quand tu veux, ça ne me dérange pas. »

    Il termina son verre, un sourire aux lèvres, il était vraiment content d’avoir des nouvelles de BB et surtout qu’elle ait décidée de revenir le voir, en plus, il allait être papa, donc un peu de présence féminine autour de sa fille ne pourrait pas lui faire de mal, parce qu’il y aurait fort à parier que Tyler serait un papa très protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Lun 29 Juil - 21:49

    « Bof, tu sais, même si tu étais venu chez moi, tu ne serais pas tombé sur lui. Il vient rarement à mon appartement. » Bérénice n'était pas vraiment branché abstinence et tout le tintouin. La preuve, elle n'était plus vierge depuis longtemps et ça ne lui manquait pas. Elle respectait les convictions de Faris mais ne les partageait pas, en fait, ça la mettait même parfois mal à l'aise car elle n'avait jamais réussi à définir où était la frontière entre ce qu'ils pouvaient faire ou non ensemble. Tout ceci pour dire que, du coup, BB ne tenait pas tant que ça à ce que Faris soit trop souvent chez elle. C'était bien plus facile de rester chaste et pure s'ils n'étaient pas seuls dans une même pièce. Pas qu'elle ne sache pas se tenir, c'était juste qu'elle se sentait moins obligée de faire attention de cette façon. Cela ne voulait pas dire non plus que Faris et elle n'étaient jamais seuls, seulement, si Tyler tombait dans l'un de ces moments là, chez elle en plus, ce serait juste la poisse vu le peu de probabilité que ça avait de se produire.

    « Hein ? Quoi ? Comment ça ? » La jeune fille n'était pas du tout au courant de la bagarre entre son ex-petit ami et son petit ami. Il faut dire qu'il ne fallait pas beaucoup la connaître pour savoir que ça n'allait pas lui plaire du tout. Pacifique et non-violente, elle ne comprendrait jamais cette propension qu'avaient les hommes à se battre. Pour rien en plus, parce qu'ils pouvaient bien se taper dessus toute une nuit si ça leur chantait, la situation ne changerait pas d'un pouce : elle avait été avec Tyler et elle était maintenant avec Faris.

    « Megan m'a parlé, pour son travail je veux dire. Elle n'a pas vraiment le choix pour les congés de ce que j'ai compris. Il faut dire qu'elle bosse dans un tout petit truc artisanal, même si ça marche bien, elles ne sont que trois là-dedans. »
    Comme beaucoup d'autres sorcières, Bérénice achetait ses robes de cérémonie aux Milles Symphonies, mais c'était de la couture faites main avec des modèles sur-mesure et même des commandes personnalisées. BB n'avait pas les moyens d'avoir plus d'une robe de là-bas, et encore, c'était parce que Megan lui avait fait une ristourne sur la main d’œuvre. Cela dit, c'était une très belle robe, elle l'adorait. « Mais elle a l'air assez sereine dans l'ensemble, c'est cool, ça fera un bébé en bonne santé. » Elle tourna son verre d'eau entre ses paumes, un léger sourire sur le visage. Elle ne regardait pas Tyler mais il la connaissait assez pour savoir que ce n'était ni de la gêne, ni de la timidité, mais seulement une des marques de sa maladie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   Mer 31 Juil - 19:10


    « Je préfère même pas demander pourquoi ton petit ami ne vient pas chez toi… C’est votre soucis, mais je ne comprends pas c’est tout… »

    Il préféra ne pas polémiquer des heures à ce sujet, sachant très bien qu’il pourrait se mettre en colère, ou au contraire éclater de rire. Il n’appréciait pas Faris, il avait toujours trouvé ce type un peu louche, mais au final, le jeune homme avait réussi à avoir BB pour lui, et Tyler vivait sa vie de son coté à présent. En attendant, si la demoiselle voulait venir voir Tyler, elle était la bienvenue, fallait juste qu’elle le prévienne avant pour éviter qu’il ne la reçoive dans un appartement qui a eu un ouragan en visiteur et qu’il ne soit à moitié habillé aussi, pas sur que ça plaise à Faris ce genre de détail.

    En parlant de détail, à en voir le regard de la demoiselle, elle n’était pas au courant de la dispute des deux garçons. C’était logique en même temps, Faris ne voulait surement pas lui en parler, et ce n’était pas à Tyler de l’appeler pour lui dire que son petit ami n’avait pas été très loyal dans leur bataille. Dans le genre je pleure dans les jupes de mon ex, très peu pour lui… Il ne cacha pas le plaisir de lui annoncer l’histoire tout de même.

    « Je me suis battu avec Faris il y a deux ou trois ans maintenant, peut-être plus, je sais pu pour tout te dire… Je l’ai croisé dans les rues de Londres et lui ai mis mon poing dans la figure… Faut remettre dans le contexte, j’étais en colère, j’ai su qu’il sortait avec toi, je l’ai croisé hors du boulot, je n’ai pas pu me retenir… On s’est expliqué, ou du moins on s’est dit ce qu’on se reprocher, le ton est monté à nouveau, je me suis rapprocher de lui et il a pris peur et m’a fait voler à l’autre bout de la rue avec sa baguette… Voila, tu sais toute l’histoire. »

    Et maintenant qu’il en reparlait avec elle, il en devait toujours une à Faris, mais il ne s’inquiétait pas, seul les montagnes ne se rencontrent pas et il savait bien qu’un jour ou l’autre, il recroiserait Faris au détour d’une ruelle, d’un couloir ou autre. Pour le moment, il préféra ne plus parler de lui, reportant son attention sur la jeune femme qui portait sa fille et qui était aussi une amie de BB.

    « Oui, elle m’a dit qu’elle ne pourrait pas prendre autant de jour qu’elle le voudrait, mais ce n’est pas un souci, j’ai le droit de poser quelques jours également, et j’ai ma mère aussi qui n’arrête pas de me dire qu’elle est disponible pour s’occuper de la petite, donc on devrait se débrouiller je pense. »

    Il fut soulagé de savoir que Megan semblait sereine, il avait vu au cours pour l’accouchement et au rendez vous chez le gynéco qu’une grossesse sans problème était très bon pour le bébé, l’ambiance dans laquelle travaille la maman, sa relation avec le papa, les colères à éviter et tout le stress également, bref Tyler faisait de son mieux pour que tout se passe bien, après, il ne pouvait pas être tout le temps au coté de Megan, c’était déjà pas possible, mais en plus il pourrait la mettre en colère.

    « On essaye de tout faire pour en tout cas… C’est gentil de t’en inquiéter. Et à part ça, quels sont les nouvelles pour toi ? Tu travailles ? »

    Bah oui, depuis le temps qu’ils ne se sont pas vus, il lui demanda ce qui avait bien pu se passer dans sa vie, il voulait tout savoir, sauf si ça concerne Faris…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souviens-toi de mon insigne, de ma couleur, de mon honneur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Couleur du pet
» Intrus... [PV: Couleur d'Opale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: