AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Piano, leçon et idole [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1539
Âge : 20 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam

MessageSujet: Piano, leçon et idole [PV]   Lun 4 Mar - 0:22


    PV. Roze Montgomery

    Samara était une jeune fille qui avait pas mal de passions. La musique et la danse étaient deux d’entre elles. Et si sa mère avait du mal à laisser sa fille prendre des cours de danse depuis qu’elle savait que la blondinette voulait faire de sa passion son métier, elle n’avait rien contre des cours de musique. La jeune jaune et noire avait ainsi pu prendre des cours de piano –en guitare elle était plutôt bonne mais elle avait encore besoin de se perfectionner en piano- et pas avec n’importe qui. En effet, et grâce au fan club de Carnal Spark, sa professeur n’était autre que Roze Montgomery, la pianiste et seconde voix du célèbre groupe, composé de quatre anciens élèves de Poudlard. Sam avait pu connaitre Roze grâce à plusieurs séances d’autographes et avait communiqué sa passion pour la musique avec la blonde. Elle avait été super gentille avec la blondinette et lui avait proposé de lui donner des leçons. Sam avait été évidemment très emballée. Attendez, c’était Roze Montgomery quoi !! Elle lui avait proposé, à elle, des leçons pour se perfectionner alors il était plutôt évident qu’elle avait acceptée avec une grande joie même !! Et puis elle savait que ses parents n’auraient rien contre cette leçon. Parce qu’en dehors de la réticence de sa mère à la laisser danser –ce qui mettait la blondinette dans un état de rage mais inutile de revenir dessus- ses parents la laissait volontiers laisser libre cours à ses passions. Heureusement pour la danse, Sam pouvait compter sur son père qui la soutenait toujours quoiqu’il arrive. Ce qui forcément rendait la relation avec sa mère encore plus difficile. Samara avait toujours été très proche de son papa. C’était son papa quoi !! Surtout qu’ils étaient fan de sports tous les deux…Sa mère était plus féminine et encore si sa fille avait fait de la danse classique elle n’aurait rien dit mais là c’était bien de la danse moderne que faisait Sam et sa mère regrettait que sa fille ne soit pas un peu plus féminine. Il fallait le dire si sa mère voulait une Aélys bis hein !

    Enfin bref, ce n’était pas le moment de penser à tout ça et puis le ressasser ne ferait qu’entretenir sa colère et il était inutile de dire que ce n’était pas quelque chose que la jeune jaune et noire voulait. Elle devait se concentrer sur le moment qui allait bientôt arriver : sa première leçon avec Roze. Sam était toute excitée, elle était super heureuse. Qui ne le serait pas avec une leçon avec une super prof au programme ?

    Ce jour là, c’était le premier jour des vacances, juste après que la blondinette soit rentrée à Londres après la soirée du bal. Dans deux jours, elle partirait aux Maldives en compagnie de sa famille mais en attendant, elle avait fait sa valise et s’était préparée pour sa leçon. Comme on était en hiver et qu’il faisait super froid, elle avait mis plusieurs épaisseurs de tissus. Par-dessus un col roulé et un tee-shirt, elle avait pris un gros pull bien chaud blanc. Elle avait un legging sous son jean, ainsi elle n’avait froid nulle part. Son père la déposa devant la maison de Roze et il resta avec elle après que sa fille ait toqué à la porte –il voulait remercier la blonde-. La blondinette attendit que sa professeure ouvre, un grand sourire planté sur les lèvres.

    [574 mots]

PRISON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   Jeu 7 Mar - 21:10


Piano, Leçon & Idole.

« Un piano doit être un ami, c'est-à-dire un confident qui essuie nos rages. »


    « Fredericke, ma chérie, mon élève va arriver, tu devrais... et bien... arrêter de t'étaler dans mon salon ? » Roze regardait sa cousine qui était couchée dans son canapé, un magazine entre les mains (elle squattait régulièrement, Vincent bossant dur pour sa formation d'auror). Fredericke était un peu frustrée, le boulot hyper strict de PDG lui tapait sur le système et au niveau des photos, elle avait fini sa formation, et n'avait pas vraiment l'occasion d'aller faire des balades originales avec sa maladie du sommeil. Cela ne dérangeait pas particulièrement Roze qu'elle vienne chez elle en temps normal, mais comme là, elle attendait du monde, elle aurait au moins apprécié que Fred' se tienne assise. « Ouai... Ouai, j'ai compris. Bon, je vais aller faire la sieste à l'étage, tu m'appelles quand tu as finis. Et si on me cherche... je ne suis pas là ! » Elle disparut au moment où Samara arrivait.

    Elle alla ouvrir la porte. Roze n'avait pas une vie professionnelle trop prenante. Ou plutôt, elle était très occupée par à coup. Un moment cela lui prenait tellement de temps qu'elle ne voyait pas le soleil, et celui d'après, elle n'avait rien de spécifique à faire. Une vie d'artiste autrement dit. Normal pour la claviériste du groupe CS ! Un groupe assez connu, surtout chez les sorciers. Mais ce jour là, elle avait bloqué sa journée pour donner des leçons de piano. Ou des leçons de perfectionnement plutôt.

    « Bonjour mademoiselle Sheridan. » Dit-elle en ouvrant, alors qu'elle s'apercevait que son père l'accompagnait. « Monsieur. » Le salua-t-elle. « Êtes-vous prête pour la leçon ? » Roze était toute petite, Samara la dépassait largement en taille (Roze ne mesurant que 1m45 à peine), mais elle n'en imposait pas moins par sa prestance. Cela n'avait rien à voir avec le charisme surhumain de Keira, mais elle était tout de même très impressionnante. Bien droite sur ses talons, elle ne cillait pas dans sa jolie robe bleue toute sage. A l'étage, on entendit un gros « boum », elle leva les yeux et commenta placidement « Ma cousine. Elle s'occupe de mes enfants pendant la leçon. » A moins que ce ne soit les enfants qui s'occupaient de leur grande cousine, la question pouvait raisonnablement se poser quand on connaissait un peu Fred'. Elle reposa son regard azur sur Samara et dit à l'intention de son papa « Vous revenez la chercher dans une ou deux heures ? » Sous ses airs très stricts, Roze était un peu... approximative. Il faut dire qu'elle prenait des traitements très lourds pour sa schizophrénie. Elle accompagna Samara jusqu'à la salle insonorisée où trônait un immense piano : celui qu'elle avait gagné lors d'un concours alors qu'elle était encore élève à Poudlard. « Voici la salle de musique, ça vous plaît ? » Il n'y avait pas que le piano, il y avait aussi plein d'autres instruments car Roze composait aussi des ballades pour le groupe, et Edward – son mari – était aussi musicien à ses heures perdues. C'était l'un des endroits préférés de Roze dans sa grande maison perdue dans la verte campagne anglaise (pourtant si proche de Londres!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

avatar
Indépendant

Parchemins : 1539
Âge : 20 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam

MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   Dim 7 Avr - 1:45

    Samara avait beau afficher un sublime sourire lorsque Roze Maiden ouvrit la porte, à l’intérieur d’elle-même elle était complètement intimidée. Elle avait devant elle une vraie grande dame –au terme figuré de la chose puisque Roze était en réalité petite et que Sam la dépassait déjà- d’autant plus que Roze était très classe, elle dégageait beaucoup de choses, de l’élégance, de la prestance du raffinement…Ce qui ne manquait pas d’impressionner Sam. La blondinette était même peut-être encore plus intimidée que lorsqu’elle l’avait rencontré pour la première fois, à une séance de dédicaces. Parce que là, elle allait être seule à seule avec elle et pouvoir apprendre sûrement plein de choses. Samara avait conscience de la chance qu’elle avait d’avoir cette opportunité là et il était certain qu’elle allait en profiter un maximum.

    Sa professeure commença par lui dire bonjour. Sam se tira de son état, complètement intimidée et impressionnée pour la saluer à son tour : « Bonjour Madame Maiden. » Son père, Lucius Sheridan, derrière elle, les cheveux blonds coupés court, en habit du dimanche sous son trench noir et sa grosse écharpe en laine la salua également. Il n’était pas rare que ce soit lui qui emmène sa fille pour des cours particuliers ou autres activités culturelles ou sportives. Lucius était un homme fort occupé avec son entreprise à gérer aussi il passait le plus clair de son temps libre avec sa fille unique qu’il couvait d’un œil protecteur, profondément aimant.

    « Oui je suis prête, je suis très motivée ! » Le grand sourire qu’abordait la blondinette le confirmait. Elle avait vraiment hâte de découvrir le programme de ce cours et elle ne regretta pas un seul instant de ne pas être plus douée au piano qu’elle ne l’aurait voulu, cela lui avait au moins permis un cours de perfectionnement avec une personne qu’elle admirait. Ceci dit de son propre avis on ne s’améliorait jamais assez alors bon.

    Il y eut soudain un bruit à l’étage et Roze l’expliqua rapidement. Ni le père ni la fille ne firent un commentaire après tout cela ne les regardait pas. Alors que la musicienne posait son regard sur la jeune jaune et noire, elle demanda à quelle heure son père viendrait la rechercher. Sam posa aussitôt son regard gris bleuté sur son père alors que lui-même la fixait avant de détourner son regard sur la professeure de sa fille et de répondre : « Je pense que revenir la chercher le plus tard possible la remplirait le plus de joie alors deux heures si cela ne vous dérange pas. » Un grand sourire se planta sur le visage de la blondinette lorsque la phrase de son père se finit. Il l’avait parfaitement comprit. Comme toujours. « Ce sera ma femme qui viendra la chercher par contre. » Lucius avait une partie de golf de prévu avec des amis proches et comme il ne savait pas exactement à quelle heure elle se terminerait, sans compter qu’ils iraient sûrement après partager une consommation et discuter, il était plus prudent que ce soit sa femme qui vienne chercher leur fille. « Bon et bien je vais vous laisser. Madame Maiden, je vous remercie énormément pour ce cours que vous faites à ma fille, elle vous admire énormément, c’est un grand honneur que vous lui faisait. » Il serra la main de la blonde avant de déposer un baiser sur le front de sa fille. « Amuse toi bien et passe une bonne leçon ma chérie. A ce soir. » Sam lui retourna son au revoir avant de suivre Roze dans la salle de musique de ses rêves. Les yeux pétillants, la blondinette répondit à sa professeure : « Oh oui elle est…magique tout simplement….Oui parfaite… » Elle était décidément bien plus qu’enchantée d’être ici.

    [631 mots]

CALME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   Jeu 25 Avr - 10:35

    Deux heures, très bien. Mais Roze songea qu'elle ne pourrait sûrement pas laisser ses deux enfants à Fred' pendant une aussi longue durée. Elle soupira pour elle-même, et elle jeta un coup d'oeil vers le plafond. Fredericke ne ferait pas de bêtise pas vrai ? Elle était adulte maintenant... Elle adressa les salutations d'usage au père de sa jeune élève, lui adressa son sourire le plus charmant, et ferma la porte lorsqu'il s'éloigna. Elle emmena alors Samara dans sa salle insonorisée, et lui demanda si cela lui plaisait.

    « Magique... oui, c'est le mot. » Elle sourit et se dirigea vers le grand piano. Elle l'ouvrit et composa les premières notes de sa composition préférée de Beethoven. Für Elise. Le piano égraina les notes dans le silence absolu de la salle. Mi, ré, mi, ré, mi, si, ré, do, la, do, mi, la, si... Roze s'arrêta, elle aurait pu tout jouer, elle n'avait pas besoin de la partition, elle la connaissait par cœur. Cependant, c'était pour apprendre à jouer à Samara qu'elle était dans la pièce aujourd'hui, pas pour faire un récital.

    « Venez vous asseoir. Par quoi voulez-vous commencer ? Je suppose que vous connaissez parfaitement la lecture de notes. Personnellement, j'apprends les partitions par cœur, j'ai beaucoup de mal à jouer et à lire les notes en même temps. Mais nous ferons comme il vous plaira, si vous voulez certaines partitions, j'en possède. » Elle avait des classiques, et puis, elle avait les partitions de ses propres compositions. Parce que même si elle, elle apprenait par cœur, elle devait mettre les musiques qu'elle avait dans la tête sur papier, en effet, elle devait forcément en passer par là pour que Raph', Keira et Luc puissent à leur tour s'adapter, et créer l'harmonie nécessaire à ses ballades. Ils étaient un groupe, Roze ne les mettait pas de côté, même si elle était plus proche de Keira que des deux autres. C'était assez normal au fond, vu que Keira était vraiment son amie, Raph et Luc plutôt des collègues. Elle n'avait pas été mécontente que Michael s'en aille du groupe, elle n'en pouvait plus de bosser avec un de ses ex-tortionnaires. Mais ça ne voulait pas dire qu'elle se sentait plus proche que ça de son remplaçant. Roze n'était, de toute façon, pas très sociable. Ni méchante, ni inaccessible, mais elle avait trop souvent vu la part obscure des êtres humains pour ignorer qu'elle existât. Elle aurait préféré pourtant. Samara respirait l'insouciance à ce niveau, il n'y avait pas de noirceur en elle. Roze espérait que cela durerait, car vivre avec ce genre de chose était un effort quotidien. La musique l'aidait, bien entendu... mais cela suffisait-il à tout oublier ? Sûrement pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

avatar
Indépendant

Parchemins : 1539
Âge : 20 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam

MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   Lun 1 Juil - 16:32


    Samara aimait le calme qui se dégageait de la salle de musique. La salle était magnifique en elle-même…Parfaite tout simplement. La blondinette n’avait pas de salle de musique chez elle, elle jouait de sa guitare dans sa chambre et le piano était dans le salon. Sa mère en jouait tout le temps lorsqu’elle était petite, c’était surement ça qui lui avait donné l’amour de la musique. Mais cela restait une passion pour la jeune Samara. Elle ne voyait pas faire de la musique son métier. Mais c’était peut-être aussi parce qu’elle avait un amour énorme pour la danse et qu’elle ne se voyait pas faire autre chose de sa vie.

    Elle regarda Roze jouer, les yeux pétillants de joie et d’admiration. La musique raisonnait clairement dans la salle de musique. Le piano égrenait les notes d’une composition que la jeune jaune et noire reconnut immédiatement. Lettre à Elise. Un classique et l’un des morceaux préférés de Sam. Elle aurait pu écouter la musicienne jouer pendant des heures et des heures...Roze jouait tellement bien…Sam aurait rêvé pouvoir jouer comme ça…D’accord la blonde jouait certainement depuis des années et des années mais une telle aisance avec le piano…Les notes s’égrenaient facilement, naturellement…C’était juste magnifique. Le piano était un instrument noble, son son était l’un des plus beaux qui soient et c’était bien pour cela que la blondinette avait voulu des cours approfondis pour mieux apprendre à en jouer. Et il s’avérait qu’elle avait surement un des meilleurs professeurs pour ça. Mais cela, elle n’en avait jamais douté.

    La musique s’arrêta doucement. Sam regarda la musicienne un instant, toute souriante. « Vous jouez magnifiquement bien madame… » Elle était vraiment impressionnée. Déjà qu’elle était admirative de Roze, de son talent et de sa classe et de sa distinction naturelle mais alors là…Elle avait vraiment une chance incroyable d’avoir une professeure telle que la blonde. C’était une star. Une star incroyable et géniale. La jeune blonde ne pouvait pas rêver mieux comme professeure que la seconde voix de Carnal Spark.

    Celle-ci justement l’appelait pour qu’elle vienne s’assoir. Tranquillement, presque timidement, Samara s’avança, intimidée et s’assit, regardant le magnifique piano, des étoiles dans les yeux. Roze lui demandait par quoi elle voulait commencer. C’était une bonne question. Sam ne savait pas trop. Tout ce qu’elle savait c’était qu’elle voulait jouer c’est tout. Du coup, elle préféra d’abord commencer à répondre aux autres questions de la musicienne. « Je connais par cœur les partitions des plus grands classiques mais j’ai plus l’habitude de jouer en ayant ma partition sous le nez. » Elle n’avait aucun mal à se concentrer sur ce qu’elle jouait tout en lisant les notes. Pour ce qui était des partitions des classiques qu’elle connaissait, c’était parce qu’elle les avait tellement joués qu’elle avait fini par les connaitre par cœur. « J’aimerais jouer la sonate au clair de lune, c’est l’une de mes préférées de Beethoven mais j’ai beaucoup de difficultés à la jouer. » C’était pourtant l’une des compositions classiques mais Sam avait du mal à la jouer et ça l’embêtait parce que c’était clairement l’un des ses morceaux favoris. « J’aime bien aussi la marche turque de Mozart et je pense que j’ai besoin de me perfectionner encore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 31 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   Mar 30 Juil - 10:31

    « Cela n'a rien d'extraordinaire. Für Elise est un morceau facile. En revanche, si je joue ça... » Elle posa ses doigts en position de départ d'un morceau puis, rapidement, elle commença l'une des ballades de sa composition. Jouer des morceaux existants étaient une chose, il était bien plus impressionnant de composer. Roze était de cet avis, sans fausse modestie, mais sans vanité non plus, dans CS, ils composaient tous après tout, même si elle était la seule à le faire pour les ballades parce que c'était sa spécialité. Rien de la prédestinait à jouer de rock. En fait, autrefois, elle pensait plutôt qu'elle jouerait pour toujours en duo avec son mari Edward. Mais ce n'était pas plus mal que ce ne soit pas le cas, elle aimait aussi avoir un morceau d'univers qui n'appartienne qu'à elle et qu'elle ne partage pas forcément avec le reste de sa (très grande) famille. Elle ralentit le rythme jusqu'à s'arrêter. Si rien ne valait un bon Beethoven, elle aimait quand même beaucoup jouer ses propres morceaux.

    « Je vois, je suppose que c'est la norme. » Roze détestait le solfège. C'était sûrement surprenant pour une musicienne professionnelle, mais c'était une réalité. Elle n'aimait pas lire les notes en même temps qu'elle jouait, et ne voyait pas pourquoi la musique devait avoir son propre code. On pouvait bien lui parler d'universalité de la musique, pour elle, ce n'était qu'un moyen pour complexifié quelque chose qui normalement aurait dû tenir de l'instinct, de l'oreille. Les humains jouent de la musique depuis l'aube des temps, et on ne lui ferait pas croire qu'à l'origine, ils avaient des partitions.

    Néanmoins, elle se dit qu'il faudrait bien qu'elle sorte ses partitions pour Samara. Faisant glisser sa baguette de sa manche à sa main, elle la secoua légèrement. Elle venait de lancer un accio silencieux pour que le carton vienne jusqu'à elle, ce qu'il fit. Elle le réceptionna et le posa délicatement sur son précieux piano.

    « Hum... sonate au clair de lune... où l'ai-je mise celle-ci. »
    Réfléchit-elle tout haut. Comme cela l'ennuyait de devoir chercher, elle lança un nouveau sort et la partition s'éleva au-dessus de ses camarades. Roze l'attrapa et la tendit à Samara. « Le plus dur dans celle-ci c'est le rythme, il faut que vous égrèniez les notes dans ta tête en même temps que vous les jouez. Cela vous évitera de louper un temps, ce qui est le risque avec ce genre de morceau. » Elle préféra omettre que la manière dont le morceau était joué par tous n'était pas la bonne et que ce morceau doux et mélancolique aurait dû être lourd et funeste puisqu'il s'agissait d'un morceau sur le deuil. Elle-même préférait sa version mélancolique, n'étant pas une grande fan de tout ce qui attrait à la mort (vu son passé, c'était normal). Quant aux accords, ils n'étaient pas nombreux dans le premier mouvement et tant qu'à faire, elles allaient commencer par le commencement.

    « Nous verrons la Marche Turque après... » Déjà parce que là encore, elle ne savait plus où elle avait mis la partition. Son carton était un peu en bazar vu qu'elle ne les utilisait presque jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

avatar
Indépendant

Parchemins : 1539
Âge : 20 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam

MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   Lun 12 Aoû - 19:22



    Jouer Lettre à Elise n’avait peut-être rien d’extraordinaire pour Roze mais pour Samara, la façon dont la blonde jouait était simplement parfaite. Elle, elle jouait correctement du piano. Roze par contre, elle faisait vivre la musique, elle appuyait sur les touches du piano et on sentait la musique naître, se développer, se muer en des notes ordinaires certes mais rendues magique par le charme de l’instant. Quant on entendait Roze jouait, le reste disparaissait, on sentait immédiatement qu’elle était faite pour ça, pour la musique… « Vous jouez ce morceau d’une telle façon que si, je trouve ça magnifique… » Elle sourit avant de se laisser emporter par la magie du morceau que se mit à jouer sa professeure. La jeune fille ne connaissait pas l’air, cela devait être l’une des compositions personnelles de Roze. En tout cas, le morceau était simplement magique mais cela n’avait rien d’étonnant après tout, la blonde était une musicienne professionnelle qui jouait depuis des années du piano mais Sam ne pouvait s’empêcher de trouver cela impressionnant et vraiment beau. La jeune jaune et noire avait toujours eu un attrait particulier pour la musique. De part l’éducation très complète qu’elle avait reçue, elle avait, depuis qu’elle était gamine, fait de la musique mais elle aimait vraiment ça. Ce n’était pas comme si elle avait été vraiment forcée, la musique était quelque chose qu’elle appréciait énormément. « En tout cas généralement on apprend comme ça… » Samara n’était qu’une amatrice, même en guitare son instrument favori, et elle ne pouvait pas se remettre entièrement à son oreille. Les partitions la rassuraient, au moins était-elle sûre et certaine de tout se souvenir et de jouer le plus parfaitement possible. Il y avait certains morceaux évidemment qu’elle connaissait par cœur mais c’était uniquement à force de les jouer et pas une vraie initiative de sa part. Elle avait appris avec les partitions depuis qu’elle avait commencé à jouer aussi trouvait-elle ça plus pratique.

    Roze lui demanda ensuite ce qu’elle aimerait jouer. Sam était un peu gênée de jouer après la démonstration de sa professeure mais après tout, elle n’était qu’une jeune élève, surtout en piano elle avait même un niveau moins bon qu’en guitare car elle jouait plus d’un instrument que de l’autre,  il était plutôt normal qu’elle fasse des erreurs. Enfin bref elle avait demandé à voir la sonate au clair de lune de Beethoven parce qu’elle en adorait la mélodie et qu’elle avait vraiment besoin de se perfectionner. Elle avait demandé aussi à voir la marche turque de Mozart mais pour l’instant, elle allait d’abord voir le premier morceau. Il fallait bien commencer par quelque chose. Roze tendit la partition à Sam et elle la remercia d’un grand sourire tout en écoutant ses précieux conseils. Soufflant un bon coup, elle commença à jouer tout en égrenant les notes, comme le lui avait dit Roze, dans sa tête et en lisant la partition. Se laissant emportée par la musique, Sam resta néanmoins concentrée. Une fois le morceau fini, elle reposa doucement ses doigts sur les touches du piano. « Votre conseil m’a aidé, j’ai l’impression que je fais encore quelques erreurs mais ça m’a déjà aidé… » Elle réutiliserait ce conseil la prochaine fois qu’elle jouerait ce morceau. Pour les erreurs, Samara supposait que cela était dû à sa manque de pratique, il faudrait qu’elle joue ecore et encore pour le jouer ne serait ce que sans couacs.

    [571 mots]


Cadeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piano, leçon et idole [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piano, leçon et idole [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test : qui est ton idole...
» Jouer du piano c'est toujours mieux que de faire la causette à un lycan du moins c'est ce que je croyais...[pv Ava]
» Qui est votre idole? --> Ca marche! :D
» Je ne sais pas jouer au piano[PV Niko']
» Sur un drôle d'air de piano ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: