AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - Noël Amoureux - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: - Noël Amoureux - PV   Lun 4 Mar - 7:57


Les vacances de Noël étaient enfin arrivées ! Alix les attendait depuis un bon mois, grosso modo. Elle brûlait d’impatience. Pas qu’elle s’ennuyait à la fac, pas le moins du monde, elle s’amusait même plutôt, entre les compétitions de gym qu’elle faisait avec la sororité, les cours qui l’intéressaient (changement notoire par rapport à Poudlard où elle avait eu tendance à s’ennuyer passablement). Elle était ravie à l’idée de retrouver Camille, c’était surtout ça, la clé de sa bonne humeur. Son Camille. La sorcière avait tant attendu ce jour, qu’une fois la dernière heure de cours terminée, elle avait immédiatement pris ses clics et ses clacs. Direction l’Angleterre !! Elle avait fait ses bagages une semaine en avance, pour le plus gros en tout cas, les vêtements, elle les avait lavés régulièrement, pour être toujours prête à filer (sait-on jamais qu’on les libère un jour plus tôt –idéaliste oui…-).

Le soir même, la sorcière prenait la poudre de cheminette et filait dans sa maison. Chez elle. Rentrer à la maison l’emplissait de sentiments divers : la joie d’être de retour, la peine d’y être seule, le désespoir d’y revoir son frère un jour, la culpabilité, parce qu’elle savait que jamais plus elle n’y trouverait ses parents et qu’une voix au fond d’elle, lui en voulait de ne pas leur avoir di adieu de leur vivant. On ne peut pas deviner, évidemment, mais tout de même… La sorcière posa ses bagages rapidement mais ne s’attarda guère sur les lieux. Toute seule, ici, c’était… trop bizarre. Elle fila se promener, prendre l’air. Elle ne revint que la nuit et le lendemain, après une nuit agitée, elle sourit à son reflet, dans le miroir : Camille rentrait aujourd’hui ! Elle l’avait attendu à la gare évidemment, guettant sa venue sur le quai 9 ¾ et alors qu’elle l’apercevait enfin, elle se hâta de le rejoindre, se jetant dans ses bras, on ne peut plus rayonnante :

« Camillllleeeee !!!! »

Elle l’embrassa tendrement, passant ses bras autour du cou du sorcier, ravie d’enfin le retrouver :

« Je suis si heureuse ! Tu m’as tellement manqué !!!! »

Les retrouvailles marquées, ils quittèrent le quai magique et finirent par transplaner chez Alix. La maison lui paraissait soudain bien plus accueillante, alors que Camille venait l’occuper avec elle.

« Tu as passé ton permis de transplanage alors ??? Ou c’est pour bientôt ? »

Aux dernières nouvelles, il suivait les cours pour se faire, et étant donné ses facilités, elle était persuadée qu’il n’aurait pas de mal à obtenir son permis très rapidement, si ce n’était pas déjà chose faite ! Alors que la valise de Camille rejoignait celle d’Alix, cette dernière poursuivit :

« Ca me fait tellement plaisir de te voir, je n’aime pas trop être toute seule ici en plus… »

Elle n’ajouta rien, mais il comprendrait très bien. Elle n’avait toujours pas de nouvelles de Martin et elle doutait de plus en plus d’en avoir un jour ou l’autre. Camille était très bien placé pour savoir à quel point la jeune femme pouvait en souffrir, sa relation avec Nina ne différant guère de celle qu’avait, jadis, la petite lionne avec son jumeau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   Mer 6 Mar - 12:09


Noël en amoureux - Tu m'as tant manqué

It’s true the way I feel Was promised by your face The sound of your voice Painted on my memories Even if you’re not with me I’m with you Now I see keeping everything inside Now I see Even when I close my eyes


    Camille n'irait pas au bal de Noël. Depuis que Alix avait quitté l'école, il ne s'y rendait plus. Normalement il aurait dû, vu qu'il était préfet, mais il avait un peu déchargé de ses responsabilités sociales à Tamarah, la petite nouvelle chez les préfets qui remplaçait Gale dans ses fonctions. Ouvrir le bal avec une autre fille que sa chère et tendre dulcinée n'avait aucun intérêt aux yeux du jeune homme (sans même compter qu'ouvrir le bal tout court n'avait jamais trouvé grâce à ses yeux). En plus, Alix n'était pas réputée pour sa modération en matière de jalousie... donc il aimait autant s'éviter des ennuis. Ne pas réveiller le chat qui dort, aussi mignon soit-il ce qui me fait penser à une moquerie qui court en ce moment à la télévision à propos d'une nana de téléréalité, mais là je m'éloigne du sujet. Alix avait beau paraître douce, gracieuse et même un peu féline (filons la métaphore), elle avait les défauts de ses qualités et sautait facilement à la gorge. Camille était à la fois trop prudent et trop réservé avec le reste du monde pour en avoir fait les frais, cela ne voulait pas dire qu'il ne savait pas de quoi elle était capable. Bref, il ne passait pas les fêtes au château mais bel et bien en compagnie de sa petite amie. Chez cette dernière cependant parce que chez lui entre Nina et ses parents, c'était un peu galère pour avoir de l'intimité, et Camille en avait besoin après des semaines de séparation !!!

    Sa valise était faite depuis longtemps et il avait même trouvé le cadeau d'Alix. C'était dire s'il était prêt ! Mais le voyage en train lui sembla très long... mais comme il ne pouvait pas transplaner depuis le château, il n'avait pas le choix. Quand il vit la fin du trajet arrivé, il fut soulagé. Et la vue d'Alix fit s'emballer son cœur comme au premier jour. Qui le connaissait mal n'y croirait pas mais il était très fleur bleu ce jeune homme, l'amour c'était très important à ses yeux.

    « Toi aussi tu m'as manqué... douloureusement. » Répondit-il en attrapant Alix dans son étreinte pour l'embrasser encore. Il se fichait pas mal du regard des autres et fit durer le baiser, juste pour le plaisir. Mais il finit par la relâcher pour le moment, et la suivit à l'extérieur de la gare pour qu'ils se rendent chez Alix.

    « Oui, je l'ai eu c'est bon. Fastoche. » Il fit un petit sourire à sa copine. Le genre de sourire qui disait tu sais bien que je suis le meilleur parce que ce n'était pas la modestie qui étouffait Camille, loin s'en fallait !

    « Et bien... ça tombe bien puisque je suis tout à toi pendant au moins quelques jours. » Il avait éludé la question de Martin parce qu'il ne voulait pas que l'ambiance soit plombée (et il n'y avait pas grand chose à faire à tout ça...). Il s'approcha et l'embrassa dans le cou. « Tu veux qu'on aille faire des courses pour les repas ? Surtout pour le réveillon. » cela éviterait de rester dans la maison et une fois qu'ils auraient des choses à faire dans la maison, etc, elle penserait forcément moins à son frère. Il savait bien ce que c'était. Nina était parti prématurément de l'école et depuis il la voyait très peu... Sa sœur lui manquait beaucoup, mais il en avait quand même des nouvelles, contrairement à Alix avec Martin.


{585}
PRISON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   Sam 16 Mar - 19:06


Alix n’avait jamais osé prétendre que ça ne la dérangeait pas que son petit ami se rende au bal de Noël sans elle, parce que cela aurait été un énorme mensonge. La jeune femme avait beau savoir qu’il était amoureux, qu’il était sûrement le garçon le plus fidèle de la planète, elle demeurait au fond, une jalouse incurable. Un rien pouvait déclencher sa jalousie (et derrière ses allures de poupée innocente aux grands yeux clairs et à la peau de bébé se cachait une furie assez effrayante). Aussi était-elle contente qu’il ne s’y rende pas. C’était injuste, à l’égard de Camille qui aurait dû pouvoir profiter de son dernier bal, mais… elle n’arrivait pas à se faire à cette idée, c’était trop pour elle. Dire que bientôt, il allait enfin quitter l’école !!! Ils pourraient passer tout leur temps ensemble ! Ce serait formidable…

Alors qu’elle se jetait dans ses bras et l’embrassait, elle appréciait, l’étreinte, et le baiser comme si sa vie jusqu’alors n’avait été qu’en pause, attendant cet instant pour que tout se mette à refonctionner normalement. Sentir Camille tout contre elle, c’était… la plus belle chose qu’il soit et qu’importe au fond, les opinions d’autrui, elle était folle amoureuse de lui, et elle n’avait pas honte de le montrer !

Alors qu’elle abordait le sujet du transplanage, la sorcière ne put que rire à la réponse de son petit ami. C’était du Camille tout craché ! Aucun doute, de doute façon, qu’il décrocherait haut la main le permis, il avait toujours été doué c’est pour contre balancé avec elle qui était un peu nulle en cours.

« Félicitations, alors !!!!! Il faudra que l’on fête ça ! »

Ben quoi ? C’est bien de le fêter non (et ça fait un truc de plus à fêter *paf*), les retrouvailles, Noël, le permis, ces vacances s’accompagnaient de beaucoup de douceurs… des choses bien nécessaires pour eux. Un sourire enchanté éclaira le visage d’Alix qui put ainsi momentanément chasser son frère de son esprit, tandis que Camille parlait des jours à venir :

« Et c’est une très bonne chose. »

Elle ne serait pas rentrée, si il n’était pas venu, de toute façon… pas toute seule, surtout à cette période de l’année… Pour les courses, elle hocha doucement la tête :

« Oui, bonne idée ! Mais d’ailleurs, je me disais, ce ne serait peut-être pas mal que j’invite tes parents et ta sœur pour manger à la maison, pour Noël… Enfin, quand ils le pourront ? Et ton frère, si il est rentré aussi, évidemment… »

Elle avait rencontré la famille, depuis quelques temps, et elle trouvait ça plutôt naturel de les inviter à déjeuner (ou dîner), surtout pour ce genre de fête qui se faisait en famille (pas qu’elle se sente de la famille, mais c’était la famille de son petit ami avec lequel elle pensait bien passer le restant de sa vie (oui elle est rapide en besogne la petite !). Elle poursuivit :

« Et Jason m’a proposé qu’on passe les voir aussi, si tu es libre et si tu n’as pas peur de manger avec un de tes profs… »

Elle sourit. Jason était son cousin, et il était aussi enseignant à Poudlard. Il avait une femme, Pénélope qui était auror ainsi que deux enfants : Payton de 7 ans et Jaimie de 3 ans…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   Sam 6 Avr - 14:53

    « Oui, ça va me faciliter l'existence. Mais que proposes-tu pour fêter ça ? » La question se voulait un peu taquine. Voire même un peu coquine. C'est que Camille avait maintenant 17 ans bien tassé, et son amour pur et innocent restait de l'amour, sans les adjectifs qui suivaient autrefois. Moins en tout cas, ce qui ne l'empêchait pas de ne voir que Alix et aucune autre filles, alors que beaucoup avaient de nombreux appâts. Certaines avaient même essayé, rares vu qu'à Gryffondor on connaissait Alix, mais Camille était mignon et préfet, une occasion à ne pas louper autrement dit. Sauf qu'il ne s'apercevait même pas lorsqu'on le draguait. Un handicapé social, voilà ce qu'il était. Le pire étant qu'il avait beau le savoir, tant qu'il avait sa famille et Alix, le reste lui importait vraiment très peu.

    « Heu... Oui, on peut sûrement les inviter, Hugh sera là aussi, il vit encore à la maison. Comme Nina d'ailleurs. C'est un peu comme si papa et maman avaient récupéré deux boulets après de longues années de tranquillité. C'est amusant. » Il avait à peu près digérer la séparation avec sa sœur adoptive, quant à Hugh, il n'y était pas attaché de la même façon, autrement dit, il n'éprouvait pas de sentiments particuliers lorsqu'il parlait d'eux. En revanche, il se mettait à compatir avec leurs parents parce que ce n'étaient pas les enfants les plus calmes de la fratrie qui avaient quitté en premier l'internat. Et Camille, pour sa part, ne comptait jamais vraiment revenir chez eux puisque l'an prochain il irait étudier aux Etats-Unis dans la même faculté que sa petite amie.

    « Pas de problèmes pour moi si tu as envie de les voir. De toute façon, j'ai des bonnes notes donc aucune raison d'avoir peur des professeurs. » Cela dit, même avec le cousin de sa copine, il se montrait très réservé. Avec les enseignants, il se montrait poli juste ce qu'il fallait pour ne pas être irrespectueux mais ce n'étaient pas parce qu'ils étaient adultes qu'il éprouvait pour eux plus de confiance que dans le reste du genre humain. Il détestait les gens, ça n'avait pas vraiment changé. Il faisait des efforts la plupart du temps parce qu'il était préfet et qu'il voulait bien reconnaître qu'il ne valait pas vraiment mieux que la moyenne en la matière... c'était tout. Il était donc prêt à aller voir la famille de la jeune fille, mais il ne se montrerait pas forcément sympathique. Cela dit, Alix le savait sûrement puisqu'elle le connaissait parfaitement, lui et son caractère de cochon. Il n'était, au demeurant, pas pire qu'elle. Moins enjoué par moment sûrement, mais en revanche moins colérique, moins excessif. Ils se ressemblaient, c'était ce qui les avaient rapproché au début, mais ils pouvaient aussi être vraiment différents sur d'autres points, leurs centres d'intérêts par exemple.

    « J'ai emmené mon carnet de croquis, tu voudras bien que je te dessine ? » Il dessinait en général des oiseaux, rarement des humains, mais Alix était une exception, parce qu'elle était ce que l'univers avait fait de mieux (opinion pas toujours partagée par la première intéressée, il ne comprendrait jamais pourquoi).


{528}
CALME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   Dim 19 Mai - 14:07


Si Camille avait grandi (sans doute avant Alix malgré le fait qu’il soit plus jeune qu’elle, ce qui les avait longuement embêté tous les deux) la jeune femme voyait bien où il voulait en venir. Pas folle la bête ! Elle se mit à rire, non sans amusement, mais aussi avec une part de satisfaction. Elle aimait voir que Camille l’aimait elle. Juste elle. Alix avait toujours été très possessive. Sa jalousie ne connaissait que peu de limites et, soyons honnête, il fallait se l’encadrer, et ce n’était pas forcément chose aisée. Elle n’avait pas vraiment mauvais fond mais elle était… invivable, dès lors qu’elle se sentait trahie. Bien heureusement, Camille fonctionnait comme elle, dans les grandes lignes en tout cas (ils n’exprimaient pas leur colère de la même façon), aussi ne s’inquiétait-elle pas (trop, j’entends, parce qu’elle l’aurait mauvaise de le savoir au bal avec une autre qu’elle… Excepté sa sœur Nina, et encore… !)

« Je propose qu’on organise quelque chose juste toi et moi… »

Elle lui offrit un sourire amusé et se redressa sur la pointe des pieds pour poser doucement ses lèvres sur celles de Camille. Elle avait besoin de le toucher, de l’embrasser, de le sentir juste là, à côté d’elle. Le voir, et lui parler c’était bien, mais insuffisant. Elle aimait Camille de façon disproportionnée sans aucun doute, mais ce n’était pas sa faute à elle après tout ! Elle était comme ça, trop investie, trop attachée… Trop ‘tout’. Alix n’était pas qu’à moitié investie dans sa relation avec Camille, elle l’était même plutôt deux fois qu’une ! D’ailleurs, elle mentionna l’invitation de la famille du jeune homme pour Noël, chez elle (qu’elle considérait être chez eux, d’ailleurs, parce que de son point de vue, Camille était chez lui ici) et sourit doucement à la réponse que lui donna son compagnon :

« Il doit y avoir beaucoup d’ambiance à présent, remarque… »

Nul doute que Nina et Hugues étaient tous deux très doués pour animés les lieux ! Quant à sa famille à elle, la sorcière sourit à la remarque de son petit ami sur ses notes, et donc le fait de côtoyer des enseignants de Poudlard.

« Je suis sûre que Jason t’aime bien. »

Et puis il avait plutôt intérêt ! Jason savait à quel point sa cousine pouvait être désagréable, et nul doute qu’elle le serait s’il s’avisait de ne pas aimer son chéri. Mais elle savait qu’il n’y avait vraiment pas la moindre raison pour que le jeune couple Harris n’aime pas Camille. C’était impensable. Tout simplement.

Alors que le sujet amenait une histoire de dessin, et pas n’importe quelle histoire, puisque pas n’importe quel artiste, la sorcière sourit à Camille. Elle était touchée qu’il lui propose de la dessiner, elle. Elle esquissa un sourire rayonnant de bonheur, hochant la tête, ses prunelles pétillant de plaisir :

« Bien sûr que oui ! »

Elle était la première fan de Camille (certes, ses parents avaient peut-être fondés le fan club avant mais… flûte !) et précisons : elle ne manquait pas d’objectivité dans ce domaine là, ok ? Il était vraiment très doué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   Dim 30 Juin - 15:12

    Camille pressa le corps frêle de sa petite amie contre lui. Voilà longtemps qu'en dépit de leur différence d'âge, il faisait plus âgé que sa compagne. Il avait grandi trop vite, pour la rattraper en parti, pour réussir à protéger ce qui lui était cher surtout. Sa main remonta le long du dos d'Alix, froissant le tissu de ses vêtements jusqu'à remonter à sa nuque où il glissa la main dans les cheveux de la jeune femme avec douceur. Si la possessivité d'Alix n'était pas un problème c'était en grande parti parce que Camille n'était pas mieux, lui aussi avait besoin de la sentir contre lui, de ne l'avoir que pour lui. Par moment, il avait des flashs où il avait l'impression d'avoir comme une décharge électrique. Il y avait des choses qu'il avait oublié de sa petite enfance qui, selon ses parents, expliquait qu'il soit comme il était, c'est-à-dire impossible à sociabiliser. Il avait tout pour plaire : un physique avenant, une intelligence correct, de bonnes manières, un milieu social moyen. Sauf que ça ne l'intéressait pas, il avait peur des autres, s'en méfiait. Sauf d'Alix, elle, elle était dans son cœur comme une lumière éclairant ses ténèbres. Un jour, il lui dirait pour les flashs. Ils avaient commencé quand Nina avait décidé de quitter Poudlard, mais ils restaient rares. Il lui en parlerait... mais seulement quand il aurait terminé Poudlard et qu'elle serait à ses côtés de façon moins sporadique. Leur situation actuelle faisait qu'il voulait seulement profiter un maximum des moments qu'ils passaient à deux.

    « Probablement, je ne suis pas rentré alors je n'en sais que ce qu'on me raconte. Nina se fait bien sûr passer pour la victime d'un honteux complot. Elle est la sagesse même tu comprends ? » Il sourit en songeant à sa sœur adoptive et à son caractère explosif (mais joyeux). Quant au cousin d'Alix, qu'il l'aime ou non l'indifférait. Cependant, pour la forme, il répondit « Tout le monde m'aime, non ? » Avec ce sourire provoquant qu'on lui connaissait si bien.

    « Génial ! Il faudra qu'on trouve un endroit dans la maison où te faire poser, assise peut-être, ou devant une fenêtre, hum... j'hésite ! »
    S'il s'écoutait, il pourrait passer sa journée à la regarder et à la dessiner. Elle était son modèle favori. Camille avait une âme d'artiste (et même les tourments qui vont avec) si ce n'était qu'au final, son inclination le portait plus vers les sciences. Mais le fait était qu'il ne serait jamais sportif. On ne peut pas être bon partout il faut croire. « Peut-être nue sur le lit... qu'en dis-tu ? » Murmura-t-il à son oreille, la serrant de nouveau contre son torse. Il adorait la taquiner. Ce n'était pas quelque chose qu'il faisait beaucoup à l'époque de leur rencontre, mais bon, il avait quand même appris à sourire plus naturellement depuis, ça aidait. « En plus j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer... mais j'ai bien envie de le faire plutôt sur l'oreiller. » Il avait reçu des nouvelles de son affectation pour l'année prochaine. Il était accepté à l'université aux Etats-Unis, pas dans la même section qu'Alix mais au même endroit. Sa demande anticipée avait été validée grâce à l'appui du ministère de la magie (plusieurs années préfet en temps de crise, ça mérite bien un petit coup de pouce!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 487
Âge : 25 ans (10/08/1986)
Actuellement : Herboriste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   Mar 20 Aoû - 20:33


Camille et Alix s’étaient incontestablement bien trouvés l’un comme l’autre étant ce qu’il était, tout le monde n’était pas à même de pouvoir les supporter. Surtout dans leur possessivité (qui était presque maladive). Mais comme aucun ne rattrapait l’autre dans ce charmant petit couple, on pouvait affirmait sans broncher qu’ils faisaient la paire et plutôt deux fois qu’une. Ils parlèrent famille, tout en demeurant très proche l’un de l’autre. Ils étaient comme ça, ayant besoin de toucher l’autre sans arrêt pour se sentir vraiment à côté de lui. Et puis les occasions étaient tellement rares après tout ! Riant aux remarques de son amoureux sur sa sœur, la jeune femme répliqua :

« Pauvre Nina ! »

Elle plaisantait évidemment, elle savait bien que Nina n’était pas la plus à plaindre de la fratrie, mais elle aimait bien ce lien qui unissait Camille à sa sœur… C’était un peu comme elle avait Martin. Avant. Quant à la remarque de son petit ami sur l’affection que tous pouvaient lui porter la jeune femme haussa les épaules, souriante :

« Je ne sais pas. Tu veux que je demande à ceux que tu as collé en retenue ? Leur avis doit compter aussi, non ? »

Elle le taquinait, évidemment ! Et il le lui rendit bien puisqu’ils parlèrent dessin et qu’il envisagea diverses possibilités pour la dessiner, elle rougit vivement alors qu’il mentionnait la possibilité de la dessiner nue sur le lit. Il la taquinait sans doute, mais d’un autre côté, ça ne l’aurait pas étonnée qu’il le pense quand même. Etant plutôt timide par nature (pour ne pas dire pudique) la jeune femme n’avait pu éviter de rougir. La seule réponse que trouva la lionne fut un :

« Camille ! »

Elle sourit cependant, se blottissant contre lui avec satisfaction. Que c’était agréable d’enfin le retrouver ! Et alors qu’il lui annonçait qu’il avait une nouvelle importante, elle fronça les sourcils :

« Quoi ??? Tu oses me dire ça et me faire attendre après ??? »

La sorcière glissa sa main sous le haut du sorcier, touchant sa peau et riposta à sa manière, entrant dans le jeu de Camille :

« Tu vas me forcer à accélérer le jeu si je comprends bien ? »

Elle sourit, doucement, non sans malice. Si il voulait jouer, soit, elle pouvait très bien s’y mettre aussi ! Elle parvenait difficilement à se débarrasser de son petit sourire enchanté cependant. Elle était bien trop heureuse d’avoir, enfin, retrouvé Camille pour pouvoir demeurer sérieuse très longtemps. La grise mine n’était pas de la partie, de toute évidence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Noël Amoureux - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Noël Amoureux - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour les amoureux de jardin
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)
» ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]
» Le soldat amoureux {TERMINER}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: