AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Je dois te dire quelque chose... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Je dois te dire quelque chose... [PV]   Dim 17 Mar - 0:36


Evan & Ehawee



On ne peut pas continuer comme ça...



    Quinze jours, oui, déjà quinze jours qu’Evan n’avait pas eu l’occasion de reparler avec Ehawee. Pas qu’il ne voulait pas la voir, ou même prendre de ses nouvelles, de toute façon, on venait lui dire comment elle allait, mais juste qu’il ne savait pas quoi lui dire. Elle lui avait demandé de prendre une décision, de dire les sentiments qu’il avait pour elle, seulement, bah il ne savait pas trop comment s’y prendre, comment dire ce qu’il ressentait. Déjà, savait-il ce qu’il ressentait pour la jeune fille, non, enfin, si mais pas précisément. Entre amour et amitié, la frontière est bien mince parfois. C’est d’ailleurs ce qui posait problème. Au début, Ehawee était la sœur d’un pote, puis c’est devenue une amie, un peu comme une petite sœur qu’il avait au collège, à faire des bêtises avec elle, à la protéger bien qu’elle n’en ait pas besoin, bref, il la voyait simplement comme ça, une petite fille, énergique, avec son caractère bien à elle.

    Le problème, c’est que la chrysalide avait bien grandit pendant les vacances et elle était revenue à Poudlard complètement transformée en papillon. Alors oui, si on parlait d’une fille qu’il ne connaissait pas, elle était très jolie, très sexy, elle savait mettre ses atouts en avant, faire semblant d’être fragile quand il le fallait, pas de doute, elle avait appris le langage du corps et s’en servait très bien pour perturber le garçon. Seulement, ce n’était pas une fille qu’il ne connaissait pas, c’était toujours Ehawee, dans le corps d’une fille plus vieille… Alors pour le simple cerveau d’Evan, tout était compliqué et c’est ce qui avait fait craquer Ehawee en lui annonçant les sentiments qu’elle avait pour lui. Une nouvelle fois, il n’y avait pas que ces changements chez la lionne qui le perturbait, mais tout ce qui se passerait autour d’eux ensuite, parce que même si dans l’immédiat, la lionne voulait juste qu’il lui dise ses sentiments, Evan voyait plus loin.

    Bah oui, comment allaient-ils faire à la fin de l’année, on était déjà en février et Evan quittait le château en juin… Il y avait aussi la distance pour les vacances, Ehawee ne savait pas transplaner, elle passait ses vacances à la réserve et même si elle lui avait dit qu’elle pouvait les écourter, c’était juste impossible de prendre cette option pour le garçon qui savait que sa famille, surtout son grand père, était très important pour elle. Ca serait très égoïste de sa part de lui demandé une chose pareille. Autre point qui le fait réfléchir, Ezhno… C’est le fait qu’il soit son ami qui lui pose aussi problème, le garçon n’était pas dans l’optique de sortir avec sa sœur, surtout avec la réputation qu’il a, et la manière qu’il a aussi de parler des filles avec lui, rien qui ne pouvait rassurer un frère qui voit sa sœur partir avec un garçon de ce genre…

    Autrement dit, il ne s’en sortait pas, et être allongé sur son lit depuis deux semaines à regarder le plafond, lançant le collier, qu’il avait offert à Ehawee, en l’air pour le rattraper et recommencer. Il attrapa une nouvelle fois le bijou et se redressa, décidant qu’il allait vraiment finir par la perdre s’il ne se bougeait pas un peu les fesses. Il mit alors sa tête sur off, et se redressa pour sortir de cette chambre et chercher la blondinette. Il devait lui parler maintenant, la tout de suite, avant qu’il ne retourne s’isoler et le regrette pour de bon. Il descendit alors les marches qui le séparaient du dortoir et chercha Ehawee du regard dans la salle commune. Ne la voyant pas, il attrapa une fille de son année et lui demanda ou il pouvait la trouvait. Elle était en train de danser dans la salle de Sterne et il la trouverait surement là bas. Sans prendre alors le temps de la remercier, il fila aussitôt dans la direction de la salle de danse.

    La distance qui le séparait de la belle semblait être interminable, et pourtant, plus il se rapprochait et plus il avait l’impression que c’était une erreur, une bêtise même et il avait mis son cerveau sur off pourtant, seul son cœur devait l’aider à prendre cette décision et c’était comme si ces sens ne voulait pas qu’il se décide, qu’il se lance alors il se demandait malgré lui si c’était la bonne solution. Trop tard pour réfléchir, il était juste devant la salle de danse, la porte était ouverte, et la musique sortait dans les couloirs. Il prit une grande inspiration, et entra, silencieusement dans la salle, ne voulant ni déranger, ni être vu tout de suite. Evan ne savait pas comment se lancer, comment lui parler, bref, il voulait l’observer et il se disait que ça viendrait tout seul. Il regarda alors Ehawee danser dans un coin, dans l’ombre de la pièce, et attendrait un moment de pause pour aller lui parler, ou s’enfuir à toute jambe devant ce courage si présent.

    La musique s’arrêta alors, il fit un pas vers la lumière et regarda la lionne en passant par le miroir. Il était loin d’elle, et la tout de suite, il n’avait qu’une envie, c’était la prendre dans ses bras, seulement on lui avait dit qu’il l’avait blessée, qu’elle avait énormément pleuré aussi et il s’en voulait pour ça, il ne voulait pas l’offenser d’avantage et il fallait qu’ils remettent les choses à plat pour y voir clairement ou ils allaient tout les deux. Pour Evan, tout était organiser dans sa tête et pourtant un petit truc faisait qu’il voulait juste tout envoyer valser et l’embrasser. Au moins, elle serait fixée tout de suite… Il garda donc ses distances, pensant ainsi qu’il parviendrait à mieux se contrôler… Le tout, s’était qu’elle reste, elle aussi, à bonne distance du jeune homme.

    « Euh… Ehawee… Tu as cinq minutes pour parler un peu ? »

    Bon, et maintenant, c’est ce soir, ou jamais (enfin, ce n’était pas le soir, mais c’est ce que disait Lumière, dans la belle et la bête xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 531
Âge : 18 ans [17/01/1991]
Actuellement : Apprentie Garde du Corps


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Je dois te dire quelque chose... [PV]   Sam 23 Mar - 9:49


    Cela faisait quinze jours que Ehawee n'avait pas reparlé à Evan. Elle n'avait pas cherché à le faire, bien au contraire, et durant ce laps de temps, elle était passée par à peu près tous les états. Elle avait d'abord été très triste, parce que même s'il disait le contraire, elle, elle s'était sentie rejetée. Pendant trois jours, elle était restée enfermée dans le dortoir à pleurer à chaudes larmes, refusant de sortir et de manger autre chose que du chocolat (et même pas en grosse quantité). Mais comme l'inactivité allait à l'encontre de son caractère, elle finit par sortir de sa tanière et par reprendre un semblant de normalité. Elle ne pleurait plus, déjà, ce qui était une grosse avancée. A la place, elle attendait. Et elle le faisait en s'occupant comme elle était sensée le faire chaque jour, c'est-à-dire qu'elle séchait les cours pour aller s'amuser dans le parc ce qui faisait que Camille la poursuivait dans les couloirs et qu'elle essayait de lui échapper, qu'elle allait tirer à l'arc, qu'elle dansait aussi...

    C'était justement ce qu'elle faisait au moment où Evan venait lui parler. Elle s'entraînait pour une chorégraphie en solo, seule dans la salle de danse. Tout sport lui permettait d'éviter de penser, et de fait, penser était la dernière chose qu'elle voulait. Une fois qu'elle avait décidé de quitter le réconfort de sa couette douze jours plus tôt, elle avait décrété qu'elle ne se laisserait pas abattre pour si peu. Il était évident que ce qui la défoulait le plus était encore de taper dans ce qu'elle trouvait, mais d'après ses amies, ce n'était pas très sain, et puis, à défaut de se faire mal à elle, elle allait finir par casser quelque chose. D'où la danse. Lever la jambe plus haut, tourner plus vite, aller toujours au-delà de ses capacités... Ehawee ne voyait rien d'autre que ça.

    La musique s'arrêta. Elle pensait la remettre. A force de vouloir en faire trop, elle n'était pas tout à fait dans le bon rythme. Mais Evan apparut, un peu comme par magie (même si elle se doutait qu'elle ne l'avait seulement pas remarqué entrer). « Evan... » Elle resta un moment interdite puis tourna le dos à Evan pour prendre sa serviette éponge qu'elle passa machinalement sur son visage avant de la mettre autour de ses épaules. La tenant d'une main, elle passa l'autre dans ses cheveux et chercha un élastique dans sa poche pour les attacher.

    Elle n'en voulait pas à Evan, mais elle ne savait plus quoi penser, et elle avait quelque part peur de souffrir. Après Noël, elle avait cru que même si c'était compliqué, il était amoureux d'elle, au moins un peu. Il l'avait embrassé après le bal, elle avait voulu y voir un signe... mais il ne lui avait pas dit ce qu'elle voulait entendre. Ehawee avait un esprit simple, ce n'était pas qu'elle fût soumise ou prête à tomber dans des extrêmes pour Evan, mais pour elle, chaque problème avait une solution, plaisante ou non, et ce n'était donc pas la peine de se focaliser dessus. Evan n'avait pas été de son avis, il disait qu'il l'aimait, mais ce n'était pas franc. Et c'était pour ça que lasse d'une conversation qui ne menait à rien, elle lui avait rendu le collier et était partie. L'amour pour elle n'était pas affaire de raison mais de cœur. Certes, elle n'était pas experte en la matière, cela dit, elle ne voyait pas pourquoi sa théorie serait fausse non plus.

    Elle fronça les sourcils, contrarié par ce souvenir, et s'attacha les cheveux. Lorsqu'elle se retourna vers Evan, elle affichait une expression neutre. Fuir n'avait jamais été une option, elle espérait seulement que le lion n'allait pas remettre Ezhno sur le tapis parce qu'elle risquait de faire un malheur. Depuis les deux dernières semaines, elle n'adressait plus la parole à son frère aîné, et comme elle avait des années de pratique en matière de cache-cache, elle parvenait parfaitement à l'éviter. Qu'il ne sache pas pourquoi elle lui faisait la gueule, elle s'en fichait pas mal. Il fallait bien que ce soit la faute de quelqu'un, même si par ailleurs c'était de la mauvaise foi de sa part, chose qu'elle n'ignorait pas, c'était juste plus facile.

    « Oui, vas-y, je t'écoute. » S'il était venu, c'était probablement qu'il avait sa réponse. Elle attendit qu'il reprenne la parole en laissant tomber sa serviette et en s'asseyant sur un banc qui longeait le mur, en face du miroir mural. Elle étendit les jambes, calme et silencieuse comme jamais. Elle était vaguement contrariée qu'il soit venue la voir ici parce qu'elle n'était pas vraiment à son avantage, elle portait sa tenue de danse noire, moulante certes, mais pas forcément jolie, et puis, elle n'était pas bien coiffée et elle ressemblait à n'importe quelle fille après un effort physique. Elle aurait au moins aimé être sûre qu'il ait des regrets dans le cas où la nouvelle serait mauvaise. Enfin, ce n'était pas bien grave, maintenant, les dès étaient jetés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Je dois te dire quelque chose... [PV]   Mar 2 Avr - 16:00

    Il parait qu’il faut prendre son temps pour prendre une décision, ne pas se précipiter pour ne pas regretter ensuite. C’est ce qu’Evan avait fait avec Ehawee, il n’avait pas pris des mois à lui donner sa réponse, mais maintenant qu’il devait aller la voir pour lui annoncer, et bien c’était comme si ça faisait des années qu’ils ne s’étaient pas adressés la parole. Bien sur, ce n’était en rien la même chose que l’année précédente ou les deux jeunes avaient failli ne plus se parler du tout, c’est juste que la, c’était une chose importante qu’il avait à lui dire, et il ne savait pas vraiment comment s’y prendre pour le dire à Ehawee. Bon déjà, il n’avait pas envie de trop réfléchir aux retombées derrière, dans la mesure où il avait essayé de mettre le problème dans tout les sens et qu’à la place d’Ezhno, il n’apprécierait pas vraiment la nouvelle.

    Bref, le bulgare s’était donc rendu à la salle de danse, comme lui avait dit la jeune fille de sa maison et de la même année que la lionne. Il se dirigea vers la salle, ne sachant toujours pas comment il allait lui annoncer. Bon, le tout, s’était que le garçon soit clair, et net mais il y avait fort à parier que tant qu’il ne verrait pas la demoiselle, il y arriverait, mais une fois face à elle, ça serait un tout autre problème. Il entendit de la musique, la demoiselle était surement en train de répéter, il accéléra le pas, mais une fois devant la porte, il entra discrètement pour observer la jeune fille, essayant de trouver les mots pour lui dire ce qu’il ressentait pour elle. Il gardait dans sa poche, sa main qui tenait le collier qu’il lui avait offert à noël, qu’elle lui avait rendu après leur dispute et que maintenant, il était près à lui rendre, ayant trouvé la force de lui dire ses sentiments.

    Evan était discrètement en train de l’observer quand la musique s’arrêta et il en profita pour sortir de l’ombre, faisant pas directement face à la jeune fille, mais à son reflet dans le miroir. La jeune fille sembla surprise de le voir, mais elle ne laissa pas paraître grand-chose pour aider le garçon dans sa démarche. Si elle ne voulait pas le voir, il ferait mieux de faire demi-tour et de repasser bien plus tard… Il s’avança, respira à plein poumons, puis avança une fois encore et la jeune fille lui annonça qu’elle était prête à l’écouter. Il était trop tard pour fuir, alors autant sauter, quitte à se faire mal en retombant mais qu’importe.

    « Tu te doutes de ma présence aujourd’hui ? J’ai pris ma décision… Enfin, je pense que c’est la meilleure décision à prendre… »

    Il en sortit de sa poche son collier et le tendit à la jeune fille, il ne savait pas encore comment il allait lui dire les choses, mais si elle pouvait remettre le collier autour de son cou, ça lui indiquerait sa décision. Du moins, pour Evan ça semblait évident, pour la lionne peut-être un peu moins, il ne savait pas trop, il n’était pas dans sa tête, mais bref, il ne voulait pas tourner plus longtemps autour du pot.

    « Déjà, tu peux remettre ça autour de ton cou… Il est bien plus joli la que dans ma poche… »

    Il se rapprocha de la jeune fille, ne sachant pas vraiment ce qu’elle attendait, puisque pour l’instant, elle était assise sur le banc, les jambes tendues pour les étirer. Evan lui tendit le pendentif, et pour lui faire face, il s’accroupie en la regardant, restant un instant silencieux.

    « Je pense qu’on a attendu assez longtemps tout les deux, je ne voulais pas me lancer à cause de toute les raisons qu’on a déjà évoqués. Je me rends compte que je ne sais pas faire sans toi, que tu comptes bien plus que je ne voudrais l’admettre et il est temps aussi, qu’on arrête de jouer à se chercher l’un l’autre. Je tiens à toi Ehawee, tu le sais, et je ne vois pas ce que je peux te dire de plus… Les sentiments ce n’est pas mon truc… Enfin, je ne sais pas les dire, mais bref, si tu n’as pas changé d’avis, je veux être avec toi… »

    Il l’embrassa sur le front avant de se relever et puis, il lui prit sa main pour mettre le collier à l’intérieur. Evan fit demi-tour, se préparant à sortir, puis lorsqu’il arriva à la moitié de la salle, il se tourna vers la blondinette et lui annonça que la balle était à présent dans son camp.

    « Voila, je ne t’embête pas plus longtemps, sauf si tu as un truc à me dire, je ne vais pas t’empêcher de répéter, et on se voit plus tard… »

    Il attendit la réaction de la jeune fille, à savoir rester ici, ou partir, mais pour l’instant, il la regardait, content d’avoir enfin pu lui dire ce qu’il ressentait, enfin presque…

    [842 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 531
Âge : 18 ans [17/01/1991]
Actuellement : Apprentie Garde du Corps


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Je dois te dire quelque chose... [PV]   Ven 5 Avr - 9:26

    Ehawee observait Evan en silence. Ce n'était pas dans son caractère d'être silencieuse, mais elle ne voulait pas parler avant d'être sûre de ce qu'elle allait dire. On peut si facilement sortir des bêtises plus grosses que soi ! Surtout elle qui parlait sans réfléchir. Ce n'était pas un manque d'intelligence, elle était plutôt rapide à comprendre, c'était seulement qu'elle agissait plus vite qu'elle ne pensait et aussi qu'elle n'était pas capable de réfléchir à deux choses en même temps. Elle mettait des barrières entre chaque pensée, traitant les informations une à une. C'était pour ça qu'on la croyait parfois un peu bête ou naïve alors que dans les faits c'était juste une manière différente de traiter les informations.

    Pour l'instant, elle était concentrée sur Evan. Elle écoutait ce qu'il avait à dire mais ne commença pas à lui répondre tout de suite. Elle savait bien que s'il était là c'était parce qu'il avait sa réponse, la seule chose qui inquiétait notre petite blondinette c'était que cette réponse justement ne lui convienne pas. Et s'il lui disait qu'il préférait les conventions sociales imposées par Ezhno à elle ? Parce que la dernière fois qu'ils s'étaient parlés, c'était un peu ce qui s'était passé. Enfin, remarquez, c'était surtout elle qui avait parlé, mais n'empêche qu'on leur reprocherait forcément de sortir ensemble et que c'était le frein de Evan. Ce n'était pourtant rien aux yeux de Ehawee, elle était bien trop entière pour envisager sa relation sous cet angle.

    Elle tendit la main vers le pendentif et resserra sa main dessus. Elle avait dit qu'elle le reprendrait lorsqu'il aurait pris sa décision, elle était du genre à tenir sa parole même si elle n'était pas sûre de ce que cela signifiait pour Evan. Il s'accroupit et elle baissa les yeux sur le pendentif, relevant les yeux seulement lorsqu'il lui adressa de nouveau la parole.

    si tu n’as pas changé d’avis, je veux être avec toi… Elle avait bien entendu ? Ces paroles avaient bien le sens qu'elle leur prêtait ?! Elle allait ouvrir la bouche pour répondre, sauf qu'il ne lui en laissa pas le temps !!!! Il se levait déjà pour partir ! Heureusement, il se stoppa momentanément ce qui lui permit de se lever dans un bond et de faire les quelques pas qui les séparaient encore.

    « Si tu veux être avec moi, ne t'en vas pas ! » Elle avait prononcé ces paroles un peu rapidement, incapable de savoir quoi ajouter exactement. Elle réalisa alors qu'elle avait encore le collier dans ses mains, elle le passa alors à son cou et fit encore un pas vers Evan, lui tendant sa main désormais libre. Elle aurait préféré une franche déclaration d'amour, mais visiblement, si elle ne le poussait pas un peu, il allait rester bloqué. Elle ne lui jetait pas la pierre, ce ne serait pas facile de rester ensemble, et Evan n'était pas comme elle, il se souciait plus de ce que penseraient Ezhno, le reste de Poudlard, de l'avenir, des trucs que Ehawee prenait pour part négligeable en comparaison à ses sentiments. Cela dit, comme il avait fait l'effort de venir jusqu'à elle, elle voulait bien faire le second (ou troisième?) pas. Les sentiments, ce n'étaient pas le truc de Evan, elle le connaissait depuis qu'elle était arrivée à l'école voilà plusieurs années, et en effet, il n'avait jamais eu de relations sérieuse. Pourtant, Ehawee le pensait tout à fait capable de l'être (sérieux), sa légèreté n'était qu'une apparence qu'il se donnait. S'il était aussi peu sérieux qu'il le faisait croire au reste de l'école, il n'aurait pas résisté si longtemps alors que déjà l'an dernier ils auraient pu être ensemble après ce qui s'était passé avec Roy. Combattre ses sentiments, c'est une forme de sérieux, quand bien même cela ne parut guère pratique par instant à Ehawee. L'embrasser sur le front... franchement, quelle idée !!!

    « Je ne peux pas t'obliger à prononcer les mots, mais tu pourrais me montrer ce que tu ressens en m'embrassant pour de vrai, non ? Un bisou sur le front, franchement, c'est petit joueur Evan, surtout que j'ai remis le collier. » Elle lui sourit, ses doigts passant délicatement sur le ligne de son cou pour descendre jusqu'au cœur qui trônait maintenant sur l'encolure de son décolleté. Elle croyait qu'il pouvait être sérieux, ça ne voulait pas dire qu'elle ne voulait pas de preuves, c'était quand même une fille hein !


{741}
CALME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 212
Âge : 20 ans
Actuellement : Employé dans la boîte familiale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Je dois te dire quelque chose... [PV]   Sam 18 Mai - 14:31

    Etrangement, Ehawee était très silencieuse, pensait-elle qu’elle était en train de rêver, ou c’était juste trop choquant pour qu’elle ne dise un truc. Evan était concentré sur ce qu’il devait lui dire, il ne voulait pas faire marche arrière, ça faisait bien trop longtemps maintenant qu’ils jouaient au chat et à la souris et au final, chacun d’eux s’était plus blessé qu’autre chose. Alors oui, il avait décidé de lui dire ses sentiments, ou du moins essayer, lui dire qu’il tenait à elle, ça ne faisait aucun doute, et qu’il n’avait pas peur de ce qui pourrait bien se passer ensuite, oui, enfin il ne le réalisait pas tout à fait encore.

    La blondinette avait donc cessé de danser le temps qu’il lui parle, il avait pourtant tout un plan dans sa tête, mais seul avec ses pensées, c’est toujours beaucoup plus facile que face à la personne concernée. Aussi vieux –ou mature- soit il, il se rendait bien compte que ce n’était jamais simple quand il fallait parler d’amour, surtout que ce n’était pas vraiment une chose qu’il maîtrisait, jusqu’à présent, il était sortie avec des filles parce qu’elles étaient jolies, ou sympa, ou les deux à la fois, mais il ne s’était jamais vraiment impliqué dans l’affaire, quittant la fille quand il en avait assez de la voir. Il savait que ça ne serait pas la même chose avec Ehawee, il l’avait vu de toute façon quand elle était sortie avec Roy, il avait été jaloux bien qu’il ne s’en était même pas rendu compte, il avait essayé de penser à autre chose, mais la encore, c’était plus facile à dire qu’à faire.

    Voila, il lui avait tout dit, qu’il voulait être avec elle et que si c’était toujours ce qu’elle voulait, et bien elle saurait ou le trouver. Il lui avait rendu le pendentif, et l’avait embrassé sur le front avant de filer, il ne voulait pas la bousculer, Evan se rendait bien compte qu’il l’avait blessé quand elle lui avait dit ses sentiments et qu’il avait tout fait pour lui faire comprendre que c’était une mauvaise idée. Et aujourd’hui, c’est lui qui venait, qui l’interrompait dans sa répétition de danse, alors oui, il voulait la laisser réfléchir et se leva pour partir aussitôt. Seulement, ce n’est pas vraiment ce que voulait faire Ehawee qui ouvrit la bouche pour lui demander de rester avec elle, enfin plutôt de ne pas partir comme ça. Elle s’était rapprochée de lui, lui prenant la main. Evan avait envie de la prendre dans ses bras, mais il ne savait pas bien si elle le voulait ou non, il se posait beaucoup trop de questions et comme c’était encore tout frais dans sa tête, il avait du mal à réfléchir correctement. Il venait de lui dire qu’il voulait être avec elle, c’était donc tout ce qu’il y a de plus logique de la prendre dans ses bras non ?

    « Je suis venu te déranger en pleine répétition, je ne voulais pas t’empêcher d’avantage… On a le temps tu sais. »

    Oui, enfin il connaissait assez la miss pour savoir que le temps et la patience, ce n’était pas sa spécialité, en plus la fin d’année approchait et avec ça, la séparation qui allait avec… Encore que, avec les vacances, ils pourraient en profiter tout les deux, mais une chose à la fois, c’était tout beau tout neuf encore. Ehawee lui annonça qu’il n’était peut-être pas obliger de dire les mots que toute fille à envie d’entendre de la bouche de son petit ami, néanmoins, s’il pouvait l’embrasser comme tel, ça compenserait largement ce manque de mots.

    « C’est pas très joli de réclamer mademoiselle… En plus, ce n’est pas comme si tu n’en avais jamais eu… Regarde à Noël. »

    Il l’avait prise dans ses bras, ses mains juste dans le bas de son dos, son regard dans le sien et ce sourire un peu taquin qui montrait qu’il reprenait le contrôle de lui-même. Cette version amoureuse qui dévoile ses sentiments, c’était une face qu’il ne montrait pas toujours et il comptait bien faire en sorte que seul Ehawee la voit quand c’est nécessaire, la par contre, il était nécessaires pour lui qu’il se détende un peu et rien de tel que d’embêter la demoiselle à présent. En tout cas, après quelques minutes, qui devaient paraître très longue pour Ehawee, il se pencha sur elle pour l’embrasser délicatement, posant ses lèvres sur les siennes, d’un baiser qui était bien plus long et plus agréable que le premier qu’ils avaient échangé à Noël. Lorsqu’il rompit le contact, il posa son front sur celui de la jeune fille.

    « Satisfaite ? Tu veux que je te laisse répéter encore un peu ? Je peux rester si tu veux, ou sinon on va manger un morceau, ou comme tu as envie de faire, peut m’importe… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 531
Âge : 18 ans [17/01/1991]
Actuellement : Apprentie Garde du Corps


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Je dois te dire quelque chose... [PV]   Sam 22 Juin - 10:41

    Le temps... elle n'irait pas jusqu'à dire qu'ils en avaient beaucoup justement, car Evan n'était pas dans la même année qu'elle et lorsqu'il quitterait l'école en fin d'année, ce serait définitif. Par le fait, du temps, ils n'en avaient peut-être pas tant que ça. Du moins pour être tous les deux autant qu'ils le voulaient, car Ehawee était assez confiante à propos du reste. Certes, elle verrait beaucoup moins Evan pendant quelques années, mais de son côté, ses sentiments étaient assez forts pour le supporter, qui plus est, ce n'était pas forcément une mauvaise chose. Evan serait de toute façon pas mal occupé à construire sa nouvelle vie d'adulte, il n'aurait pas besoin qu'elle soit dans ses pattes. Lorsqu'elle aurait son diplôme à son tour, il aurait avancé dans ses projets, et comme elle, elle n'en avait pas vraiment, ils pourraient vraiment profité de leur relation. Ehawee voyait donc les choses de manière positive et elle le faisait depuis le début, c'était bien pour ça qu'elle n'avait jamais compris pourquoi Evan doutait et la repoussait comme ça au départ ! Dans tout événement désagréable, il y avait un peu de bon. Alors, certes, il lui manquerait, mais ils s'arrangeraient pour profiter encore plus des moments qu'ils auraient ensemble, ce serait plus intense !

    « Peut-être, mais cela fait trop longtemps que j'attends... » Murmura-t-elle, enjôleuse. Elle était bien certaine d'avoir gain de cause. Evan était plutôt tactile. Même lorsqu'ils étaient tous les deux plus jeunes (ce qui à l'échelle d'Ehawee faisait 11-12 ans), ils n'étaient pas du genre à se tenir à plusieurs centimètres l'un de l'autre. Notez que c'était probablement le début des problèmes, mais bon, ce qui était fait était fait hein.

    « Oui, mais noël, c'était il y a longtemps... » Elle se blottit contre lui, gentiment tentatrice. Il finit par céder et par l'embrasser, et lorsque leurs lèvres se séparèrent, elle lui sourit chaleureusement. Elle n'avait jamais été aussi heureuse. Tiens, d'ailleurs, il faudrait qu'elle le dise à Silah au plus vite ! Et à Ezhno aussi ! Parce que son frère allait en faire tout un fromage, et il valait mieux qu'il l'apprenne par elle que par quelqu'un d'autre, déjà parce qu'elle se sentait parfaitement capable de le maîtriser si l'envie lui prenait de foncer sans réfléchir pour s'en prendre à Evan. Il faudrait que son frère chéri accepte tout ça, au fond, il finirait par s'y faire, il verrait bien que entre Evan et elle, ce n'était pas comme entre Evan et ses anciennes conquêtes. Ce n'était pas pour se jeter des fleurs, mais elle n'avait pas l'impression d'être n'importe quelle fille, du moins pas pour Evan. En tout cas, être dans ses bras ne lui faisait pas du tout le même effet que lorsqu'elle était avec Roy, c'était la preuve qu'elle se fourvoyait au départ...

    « Je crois que je vais retourner dans la salle commune... prendre une douche, me changer, et ensuite nous n'aurons qu'à manger un morceau ensemble, qu'en dis-tu ? » Elle n'avait plus envie de s'épuiser pour ne pas penser à Evan, puisqu'il était là, avec elle, pour longtemps... Elle lui prit la main et joignit le geste à la parole. C'était le début de la relation entre elle et lui.


{Terminé pour Ehawee}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je dois te dire quelque chose... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je dois te dire quelque chose... [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je dois te dire quelque chose... [PV]
» Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: