AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours 3 (Année 15)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Cours 3 (Année 15)   Jeu 2 Mai - 22:09

Début: Jeudi 2 Mai
Fin: Jeudi 9 Mai



Sujet: Les Elfes de maison
Elèves: pour tous (même les non-inscrits)
Règles


*************************************



Les elfes de maison ne constituaient pas un sujet de prédilection pour les élèves, mais Karen pensait que ça valait la peine de les informer. Si nous voulions garder certains elfes de maison libre, il fallait absolument que les élèves soient au courant de leurs droits, mais également qu'ils prennent bien conscience qu'il s'agit d'être vivant. Pour faire correctement cours, le professeur avait réussi à trouver un elfe libre et un elfe actuellement au service d'une famille, les deux étaient complètement volontaires, elle n'avait forcé personne à participer. Les deux petits êtres marchaient auprès d'elle, ils ne semblait pas du tout intimidés. La sorcière était heureuse d'avoir trouvé deux elfes qui n'étaient pas timides, parce que la plupart l'était.

Ils arrivèrent dans la salle, elle leur plaça deux chaises et en posa une à côté de leur, ils prirent place, tandis qu'elle continuait à organiser sa classe. Ils profitèrent de ce moment pour lui poser des questions sur le niveau global des élèves, sur l'école si ça avait changé ou pas, etc... Elle leur répondit de bonne grâce. Pour une fois que la "créature" étudiée parlait et n'était pas agressive! Et il s'avéra rapidement qu'ils étaient vraiment très bavard, Karen ne pouvait plus leur répondre à tous les deux, alors elle décida de les laiser parler entre eux, et cela sembla leur convenir.

La salle était fin prête à accueillir les élèves qui voulaient participer à cet entretien. C'était une toute nouvelle forme de cours, même pour l'étude des centaures elle n'avait pas procédé de cette façon. En même temps, les elfes de maison n'étaient vraiment pas dangereux, contrairement aux centaures...
Karen passa la tête dans le couloir pour voir où en étaient ses élèves, quelques pas résonnaient, mais pas dans sa direction. La sorcière espérait vraiment qu'il y aurait un peu de monde cette fois, surtout avec les deux elfes qui avaient accepté de venir pour leur parler.




[Mots: Joie, Chemin, Beau]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours 3 (Année 15)   Ven 3 Mai - 0:41

Tamarah n'était pas une accroc des cours, on l'avait compris depuis un certain temps déjà mais, lorsqu'elle avait entendu parler du cours du professeur Broome sur les elfes de maisons, elle avait décidé de s'y rendre sans trop avoir à réfléchir. Certes, des heures en plus n'était pas une joie pour la demoiselle mais le sujet l'intéressait.

La jeune fille pouvait comprendre que les gens cherchent à avoir des serviteurs, c'est tellement pratique, mais elle avait beau se creuser les méninges, elle ne comprenait pas comment on pouvait faire pour vouloir être un serviteur. Friday avait bien trop souvent fugué ou brisé des règles, même au sein de l'école, pour pouvoir intégrer le fait d'accepter d'être privé de sa liberté. Dans la tête de la lionne, c'était tout simplement inconcevable, il devait y avoir quelque chose derrière tout ça, une force qui devait les y contraindre. La violence? Tout le monde ne l'est pas forcément et les elfes de maisons n'étaient pas des créatures sans défense d'après ce que pouvait bien savoir la préfète. La magie? Est-ce que les sorciers avaient le droit d'utiliser des sorts pour aller au-delà de la volonté d'une personne. Même si Friday n'aimait pas, par principe, toutes les formes d'autorité, elle ne pouvait supposer que le ministère de la magie autorise ce genre de pratique impunément et à la vue de tous. Non, il devait y avoir quelque chose derrière tout ça et elle espérait bien apprendre ce que c'est en assistant au cours.

En plus, il paraissait que deux elfes de maison étaient invités pour répondre à des questions. Oh, la deuxième année n'avait nullement l'intention de parler avec eux mais juste de les écouter et de les observer. On apprend souvent plus sur les gens en les observant qu'en les écoutant. Il est si facile de mentir mais le corps à tendance à trahir les mots.

L'élève s'était donc mise en chemin vers la salle de classe qui leur était attribué durant quelques heures. Il n'y avait pas foule de gens qui prenait cette direction, ce qui n'arrangeait pas. Comme mentionné plus haut, elle n'avait pas l'intention de poser de question mais elle n'avait pas non plus l'intention de tirer la tronche au professeur ou aux invités, c'est un manque de correction. Bon, d'accord, son éducation est loin d'être parfait mais elle était aussi préfète et donc, où qu'elle soit, elle devait avoir un minimum de tenir pour représenter la fonction. Non, sa technique habituelle, c'était de se cacher dans le fond de la salle, si possible, et de laisser les petits fayots du premier rend attirer l'attention. Ils posaient souvent toutes les questions qui leur passaient par la tête, et elles étaient parfois très stupides, même pour Tamarah.

Lorsqu'elle arriva devant la salle, elle vit madame Broome observer les couloirs. Etait-elle déjà en retard pour qu'elle épie comme ça? Ca faisait assez moyen comme arriver, surtout dans un cours de la directrice de sa maison.

- Bonjour, madame.

Elle entra dans la salle pour découvrir qu'il n'y avait personne, hormis les deux elfes de maison assis sur leurs chaises.

- Bonjour, messieurs.


C'était encore pire qu'elle ne l'avait imaginé, elle ne pouvait décemment pas se mettre derrière dans ces conditions. Elle allait donc poser son sac sur une table du deuxième rang, il ne fallait tout de même pas exagérer.
[558 mots]
[Chaussure; Trop; Poste]
TERMINER
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours 3 (Année 15)   Lun 6 Mai - 22:16

Karen fut heureuse de voir que la première élève à arriver était une Gryffondor, et en plus l'une des préfets. C'était un poste très important au sein des maisons, les préfets assuraient le lien entre les élèves et les professeurs, ils aidaient les nouveaux à s'introduire correctement dans leur maison, bref beaucoup de responsabilités. Mais la plupart le vivait bien, ils étaient très fiers d'être nommer.

- Bonjour Tamarah, vous allez bien?

L'élève s'installa dans la salle, elle ne semblait pas franchement enjouée, mais au moins elle était là. Il y aurait encore beaucoup trop d'absents aujourd'hui. Les deux elfes étaient vraiment très calmes, ils regardaient d'un drôle d'air les chaussures de la jeune sorcière, pourtant il n'y avait vraiment rien de particulier à ses chaussures, c'était des modèles tout à fait normaux. Peut-être que l'elfe libre voulait donner envie à l'elfe de maison. Tout ceci n'était pas le but du cours, il fallait simplement que les élèves puissent apprendre des elfes.

La sorcière fit diversion en leur demandant si leur place leur convenait, et apparemment c'était le cas. Ils n'étaient pas très bavards avec elle, mais entre eux deux ça y allait. Alors Karen lança un petit sourire à son élève, lui demanda si ses autres cours se déroulaient correctement. Il faut avouer que ces derniers temps, le professeur n'avait pas eu beaucoup de temps pour vérifier les résultats des élèves, elle ne s'en faisait pas trop pour sa maison, mais bon il faut tout de même vérifier de temps à autre, histoire de remédier à une éventuelle baisse de régime à temps.

Puis elle retourna jeter un coup d'oeil dans le couloir, et puisque personne n'arrivait, elle décida d'entamer le cours, tant pis s'il n'y avait que Tamarah. Le professeur demanda aux deux elfes de se présenter, ce qu'ils firent sans problème. L'elfe de maison était tout aussi fier de son statut que l'elfe libre.




[soleil, cheval, poire]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours 3 (Année 15)   Jeu 9 Mai - 1:20

Bien que ce ne soit que pure civilité, du moins le supposait-elle, Friday n'aimait pas trop qu'une prof engage la conversation. Ce n'était pas qu'elle trouvait le professeur Broome désagréable, c'était juste qu'il y avait justement un "professeur" dans son nom de famille. Certes, en tant que préfète, elle est censée faire le lien entre les élèves et le corps professoral mais elle savait pertinemment quand quel camp elle se trouvait, on ne pactise pas avec l'ennemi.

Malgré tout, Tamarah était tout aussi consciente que manquer de respect à quelqu'un de ce statut, n'est pas une bonne idée et, de toute façon, manquer de respect n'est pas dans les principes de la demoiselle. Certes, elle avait majoritairement grandit dans la rue et auprès d'enfant de la rue, elle avait fait beaucoup de chose qui ne se font pas mais jamais par manque de respect et, lors qu'il s'avérait qu'elle manquait à la règle, c'est que la personne en face d'elle avait fait quelque chose pour mériter ce mépris.

- Je vais bien, madame.


A comprendre par là, "j'irai beaucoup mieux si je me retrouvais dans la cours à profiter du soleil. C'est tout ce que la langue Française, qu'elle ne parlait évidemment pas puisqu'elle est Britannique logée en Ecosse, est subtile.

- Et vous?


Ca, c'était totalement protocolaire, une sorte de convention sociale non optionnelle. Tranquillement installée à sa table, le jeune fille ignorait les regards insistant des deux elfes tout en refaisant sa queue de cheval. Ses cheveux avaient bien poussés depuis sa dernière coupe de cheveux et ça la dérangeait. Aucune coquetterie dans le geste, de toute façon, à qui ce serait adressé? Elle n'était pas intéressée par les garçons, alors ceux d'une autre race et, si elle était plutôt côté fille, celle là était plus âgée et, surtout, c'était une prof nom de dieu.

Visiblement, l'attente se faisait longue pour Madame Broome pour qu'elle enchaine sur les cours de Tamarah. Au passage, elle ne devait pas beaucoup connaître la miss pour poser une telle question, c'était un peu comme l'eau et l'huile, malgré tous les efforts qu'on peut faire, ça ne se mélange pas.

- Euh, ça va. Faudra juste inventer la mention "miracle" si j'ai la moyenne dans la moitié des cours.


Il faut dire que Tamarah était une marathonienne, elle savait adapter son effort à l'épreuve. Pour elle, tout n'était que stratégie, elle faisait l'impasse sur certaines matières pour tenter d'assurer dans d'autres. En plus, elle savait pertinemment qu'elle ne retenait rien sur le long terme, donc que ça ne servait à rien d'essayer d'apprendre au fur et à mesure de l'année.

La pire des choses se passa ensuite, la porte fut refermée. Ils étaient en tête à tête (à tête à tête, bah oui, il y en a quatre). Plus moyen de se planquer, elle était envoyer au front. Soldat Filean, faites honneur à votre nation, combattez jusqu'à la mort, que vos ancêtres, que vous ne connaissez pas puisque vous êtes orpheline, soient fiers de vous.

- Au moins, on ne sera pas déranger par les bavardages.


Elle disait ça un peu pour elle-même, il fallait bien espérer trouver de bons côtés à la chose parce qu'il faut avouer qu'elle avait l'impression d'être en retenue sous très haute surveillance. Elle avait été une bonne poire d'accepter de venir mais il fallait qu'elle en tire au moins un autre avantage que de nouvelles connaissances. C'est bien beau d'apprendre des choses, c'est le grand principe des parents, du moins des éducateurs, mais, bizarrement, quand les gens deviennent adultes, ils semblent tout savoir et refuse d'apprendre quoi que ce soit de plus.

Quitte à souffrir, Tamarah allait essayer de bien se faire voir de la prof, elle en tirerait peut-être quelques points pour sa maison. Elle écouta donc les élèves se présenter et la miss décida d'achever sa bonne santé mentale.

- Enchantée. Je suis Tamarah Filean, mais vous pouvez m'appelez Friday. Je sers la maison de Gryffondor en tant que préfète, un peu contre ma volonté d'ailleurs, parce que la directrice en a décidé ainsi. Mon travail, un peu utopique, est de faire en sorte que tout le monde soit gentil, copains et travaille bien.


Certains diraient que cela ne se fait pas de dire devant un professeur qu'on a accepté les honneurs du poste à contre-cœur et qu'on ne croit absolument pas en ses objectifs mais, du point de vue de Friday, l'hypocrisie est bien pire. Après tout, McGonagal ne l'avait pas choisie pour son caractère exceptionnel, pas plus que pour ses résultats scolaires ou son respect indéfectible envers le règlement. Il ne restait pas d'autre choix que sa personnalité intègre et entière, elle ne baissait pas la tête, les choses sont telles qu'elles sont, si elles ne plaisent pas, alors il faut faire en sorte de les faire changer.
[805 mots]
[Carotte; Lumière; Twix]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours 3 (Année 15)   Ven 10 Mai - 21:29

Karen fut très étonnée du franc-parlé de son élève, et dire que c'était une gryffondor...! bon en même temps, vu les circonstances, mieux valait ça qu'un élève super timide et qui ne dirait pas un mot de tout le cours. Et puis, Tamarah n'était quand même franchement pas la pire élève qu'un professeur puisse avoir, loin de là! Le professeur essaya donc de rassurer son élève quant à sa moyenne, les examens n'étaient pas encore pour tout de suite, alors le "miracle" pouvait toujours avoir lieu, et puis il y avait toujours une carotte possible!

Le cours commença donc, la jeune Gryffy commença à discuter avec les deux elfes de maison qui n'étaient décidément pas timides, ils n'hésitèrent pas un instant à répondre à toutes les questions, à se renvoyer leurs paroles, jouer sur les mots, ect.... Les trois "personnes" échangèrent ainsi pendant une bonne demi-heure, finalement même Tamarah s'y était mise de bon coeur. Karen eut envie d'un twix au bout d'un certain temps, mais cette envie aussi soudaine qu'inattendue, disparue rapidement en participant davantage à l'entretien.

Finalement, le niveau de lumière de la salle diminua, indiquant que le cours devait prendre fin, alors le professeur remercia les deux elfes, et surtout son élève qui avait eu le grand courage de venir, malgré tous les absents. Tous quittèrent la salle, et Karen raccompagna les deux invités, en leur souhaitant une bonne continuation à chacun.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours 3 (Année 15)   Ven 10 Mai - 21:29

Terminé!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours 3 (Année 15)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours 3 (Année 15)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2eme cours (Année 12)
» 2ème cours (année 3, 4, 5, 6, 7)
» 1er Cours [Années 1-3]
» 1er cours (année 3, 4, 5, 6, 7)
» 1er cours (année 3, 4, 5)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: