AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Dim 30 Juin - 21:59


Jalousie, rumeurs & amour passion.

Mais comment te dire Les mots ne viennent pas Libérez les sons de ma voix Je voudrais arrêter le temps Passer en toi Mais laisse-moi te dire Prise au piège par le souffle imminent De ton retour tout c'qui nous attend On dirait l'âme, on dirait le sang Tu touches mon coeur L'esprit s'en ressent
Et moi je suis folle Comment te dire...


    Alek était en retard. Romilly commençait à s'impatienter. Dernièrement, il y avait des rumeurs qui couraient sur lui, comme quoi il aurait profité des vacances pour revoir Nina (son ex petite amie, aussi blonde que débile), qu'il y aurait eu rapprochement... Et comme toujours, le cerveau de Romilly se retrouvait partagé en deux morceaux. Une partie d'elle avait très envie de ne pas croire ces rumeurs parce qu'elles étaient stupides d'une part, et parce que ça lui faisait de la peine de se l'imaginer d'autre part... Mais le morceau de son être dévoré non-stop par la jalousie et la possessivité se sentait submergé par des sentiments négatifs alimentés par un « et si... » obsédant. En plus, il était en retard. Etait-on en retard lorsqu'on avait pas vu sa petite amie depuis deux semaines ? Surtout lorsque c'était la dernière sortie qu'ils feraient avant longtemps, la brunette reprenant le chemin de Poudlard dans quelques jours, hein ? Est-ce que c'était normal ? Elle tripota le bijou que Alek lui avait offert pour noël avec nervosité.

    Finalement, il apparut, mais elle ne réussit pas à sourire. Elle resta assise à la terrasse du café où ils s'étaient donnés rendez-vous après la séance de piscine entre copines moldus de Romilly. Elle l'observa approcher, partagée entre la joie de le revoir et le sentiment qu'elle ne pourrait pas réussir à tenir pendant ces deux ans sans lui. Il y avait tellement de filles qui pouvaient tourner autour d'un garçon comme Alek (d'un jeune homme même!), alors qu'elle, aussi mignonne, belle, charmante soit-elle, elle n'était jamais que Romilly. Elle ne manquait pas d'assurance lorsqu'il fallait écraser les autres filles de l'école qui ne méritaient pas un regard de sa part, mais dès qu'il s'agissait de sentiment, elle se sentait affreusement perdue. Après avoir souffert pendant des années d'un brother complex envahissant, elle se rendait compte qu'elle était encore loin d'être guérie, Roy au secouuuuurs! qu'elle n'arrivait pas à gérer tout ce qui était trop fort. Or, sans s'en apercevoir, elle avait fini par tomber amoureuse de Alek, au point que ça lui faisait mal. Et si c'était vrai ? S'il lui préférait une blonde incapable de finir ses études ? Elle se mordit nerveusement la lèvre pour contenir sa propre colère. Ce n'était pas très gentil de penser du mal des gens, elle se fit la remarque qu'elle devrait être au-dessus de ça. Devrait, au conditionnel. On n'est pas toujours aussi fort ni aussi classe qu'on voudrait.

    « Bonjour... » Elle finit par se lever et elle l'embrassa sur le bord des lèvres. Elle n'avait pas envie de le toucher si la rumeur était vraie. « Tu as eu un retardement ? » demanda-t-elle en essayant de rester le plus naturel possible alors que le geste qu'elle faisait en passant la main sur sa queue de cheval humide trahissait sa nervosité. Son regard était un peu fuyant. Elle ne voulait pas éclater, la possibilité que ce ne soit qu'une rumeur, rien d'autre, la gardait en dehors de la colère, mais pas de la gêne... et pourtant, que n'aurait-elle pas donné pour se sentir seulement heureuse d'être avec lui ! Mais elle était comme ça, dans sa recherche de la perfection, le moindre petit caillou sur la route la faisait trébucher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Mar 9 Juil - 12:32



Alek n’était pas forcément un garçon facile à vivre… Il ne saurait dire depuis combien de temps exactement il était comme ça, mais ça commençait à représenter un certain nombre d’années à vrai dire… Il était plutôt violent, son sang chauffait vite, trop vite. Il faisait beaucoup de sport pour se calmer, pour extérioriser toute cette rage qui le consumait, le problème, c’était qu’il continuait à s’énerver pour tout et rien à la fois. Il supportait peu de choses. Il avait besoin de se sentir entourait, et il se sentait seul depuis trop d’années. Il ne l’était pas vraiment, pourtant, puisqu’il avait sa cousine, Joy, toujours là pour lui… Mais il ne pouvait pas tout dire à Joy. Tout simplement parce qu’il voulait la préserver, la protéger au maximum. Il avait eu Nina aussi, mais quand elle l’avait abandonné, il n’en n’avait que plus souffert encore. Déjà abandonné par ses parents, l’absence de Nina l’avait particulièrement fait souffrir. Il s’en était retrouvé que plus prudent dans ses relations avec autrui… Puis il était finalement sorti avec Romilly… Joy, Romilly, son oncle… C’était les seules personnes sur lesquelles il pouvait compter. Il avait quelques amis aussi, comme Samara ou Emeric, mais déjà qu’il épargnait beaucoup sa cousine, il n’embêtait pas non plus les autres personnes avec ses soucis. Il préférait tout garder pour lui, ce qui n’était sûrement pas le meilleur plan d’action qu’il puisse avoir… Mais tant pis.

Fenrir était son allié pour toujours, en revanche. Le loup, que son oncle avait récupéré alors qu’il n’était même pas sevré, sa mère étant morte, laissant la portée mourir de faim… L’animal était intelligent, vif d’esprit, il semblait toujours comprendre son humain qu’il suivait presque partout, telle son ombre. Il vagabondait dans le sillon d’Alek, grognant, menaçant quand il en ressentait le besoin, mais répondant toujours aux ordres de l’humain qui était sa famille à présent. Ce jour là, bien qu’allant en ville moldue, Alek était parti avec Fenrir, parce qu’il n’aimait pas laisser l’animal seul et que bon nombre de personnes avaient tendance à le prendre pour un gros chien bâtard. Ce qui se comprenait, on n’envisageait pas vraiment de croiser un loup en ville, le chien était bien plus probable.

Alek rejoignit le point de rendez-vous où il devait retrouver Romilly. Il était un peu en retard, Fenrir avait décidé de jouer à la tête brûlée, et lui avait fait perdre un peu de temps (et il avait perdu aussi pas mal de temps en nettoyant son matériel de chasse). Bref, Alek était en retard. Et lorsqu’il retrouva sa charmante petite amie brune, il sentit bien qu’elle était distante, et sans qu’il ne sache trop se l’expliquer, cela agaça le sorcier. Il avait le sentiment (peut-être pas du tout justifié, mais qui a di que tout devait être justifié ?) qu’elle était distante, voir méfiante, ce qu’il ne comprenait pas du tout…

« Bonjour… »

Le baiser qu’elle lui donna était presque qualifiable de ‘froid’ et Alek s’irrita sur l’instant. Il la trouvait froide, lointaine… Nina lui avait déjà fait ce coup : Nina quittant Poudlard qui préférait mettre fin à leur relation… Et si c’était ce que Romilly avait en tête ?? Et si jamais elle voulait le quitter parce qu’il n’était plus à Poudlard ? Elle avait peut-être envie de voir un autre garçon, plus disponible… Qu’en savait-il, lui qu’on larguait pour un oui ou un non ? Romilly aimait qu’on s’attarde sur elle, peut-être que la distance la dérangeait, et puis elle avait pas mal de garçons à ses pieds, comme ce Zayne… Donc qui sait, elle comptait peuyt-être bien mettre un terme à tout ça ??? Alors qu’elle soulignait le retard du jeune homme, l’ex vipère répliqua, avec plus de froideur qu’il ne le voulait :

« Ouai, j’ai eu un soucis en chemin. »

Il aurait parlé autrement s’il n’était pas persuadé qu’elle avait envie de le larguer, genre maintenant. Mais là, il se sentait agressé et la rage bouillait au fond de lui. Toutes les filles qu’il aimait se comportaient comme ça avec lui ! Dès que l’odeur de fin leur montait aux narines, plutôt que de se battre pour leur histoire, elles prenaient le cap. Comme si c’était la seule solution !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Lun 15 Juil - 19:08

    Romilly sentit l'irritation d'Alek, cela ne fit que la rendre plus froide encore car elle se blinda automatiquement. La jolie brune était passée maître dans l'art de la dissimulation, de la manipulation et de l'enfermement à double tour de son petit cœur. Jusqu'à ce qu'elle ait atteint l'adolescence (donc jusqu'à ses douze ans environ), elle ne s'ouvrait à personne pour ne pas souffrir. Elle s'aimait elle, c'était amplement suffisant, et puis, elle avait Roy. Elle n'avait besoin de rien tant que son jumeau était à ses côtés, source de sa puissance, source de sa capacité à croire que tout était possible. Et puis, elle avait grandi, et s'était rendue compte qu'en dépit de tous ses efforts, il y avait peu de chance qu'elle parvienne à devenir Reine de l'Univers, voire Reine tout court. Elle connaissait bien un prince, mais Nico' était simplement un ami. Elle avait déchanté mais continué à essayer d'être parfaite. Puis elle s'était blessée et avait été contrainte de choisir entre la danse et le quidditch. Surmenage qu'ils disaient. Rhys avait quitté Poudlard, elle avait alors réalisé que même l'amitié qu'elle pouvait porter aux autres n'était pas immuable, pas plus que sa relation avec Roy qui avait décidé de fréquenter des filles (au moins une à sa connaissance).

    « Je vois, de quel genre ? » Demanda-t-elle avec neutralité, le visage fermé. Elle essayait de se contenir, de ne pas le harceler de question, de ne pas s'énerver... La dernière fois qu'elle avait laissé éclater sa jalousie, elle avait envoyé Samara valdinguer contre un miroir. Elle n'avait pas envie d'être ainsi. Lorsqu'elle était violente, elle se détestait. Elle acceptait plutôt bien celle des autres pourtant, le fait qu'elle existe du moins, mais en ce qui la concernait, cela l'éloignait trop de son idéal.

    Elle tapota des doigts sur la table. Elle sentait la frustration l'envahir. Elle allait finir par exploser tellement elle se sentait mal. Ce n'était peut-être pas seulement une question de jalousie. Nous l'avons déjà évoqué mais Romilly avait beau être d'une possessivité poussée à l'extrême, elle était quand même assez intelligente pour savoir qu'elle se faisait en parti tout au moins des films. Là, ce qui la rongeait, c'était aussi la séparation. Elle se disait que, puisqu'elle n'était pas parfaite, Alek pouvait très bien trouver une autre fille. Elle n'avait jamais aimé avant lui, alors que Alek avait déjà eu une petite copine avant, puis, il avait du succès. Romilly aussi, sauf qu'elle s'en moquait, son seul objectif étant d'être parfaite.

    Le silence étant très dérangeant et les prémices de la dispute palpable, Romilly fit une tentative désespérée pour essayer de lancer une conversation anodine « C'est bientôt la rentrée. Cela ne va pas te faire trop bizarre de ne pas retourner à Poudlard ? » Elle, elle y retournait, elle retrouverait ses amis, son club de danse... Et elle laisserait Alek. Elle ne put retenir un soupir. Qui sait si, comme le disait la rumeur, il ne reverrait pas Nina. Rien que l'idée la mettait à la fois hors d'elle et lui donnait envie de pleurer. Si seulement elle pouvait rester avec lui...

{520}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Mar 16 Juil - 11:53


L’ambiance était tendue, pas besoin d’être très axé sentiments, altruisme et empathie pour le réaliser, même Alek (pardon, même Fenrir) s’en rendait compte ! C’était dire… Il sentait l’agacement le gagner en un temps qu’il devait avouer : quasi record. Il su se contenir néanmoins (ce qui n’était pas mal du tout déjà, hein). Et répondit donc assez froidement (bien qu’à la base il ne comptait pas l’être (froid)) :

« J’ai mis trop de temps à m’occuper du matériel, et Fenrir a voulu m’emmerder après. »

En entendant son nom, le loup qui jusqu’alors s’était couché aux pieds de son maître avait levé la tête pour le dévisager, tandis qu’Alek soupirait, s’adressant à l’animal :

« Ouai, toi, tu sais vraiment faire chier quand tu en as envie. »

Sans comprendre le reproche, ou faisant en tout cas comme si de rien n’était, l’animal se laissa lourdement retomber, s’appuyant contre son maître, ses yeux orange suivant les mouvements alentour. Alek passa pensivement sa main dans les poils de l’animal qui continuait à surveiller, calmement ce qui se passait autour d’eux. Il sentait que Romilly était distante, mais n’avait pas envie de savoir, pas envie d’être jeté…

Et alors qu’elle changeait de sujet, parlant de la rentrée, Alek se sentit plus mal encore. Elle allait le larguer, c’était obligé : elle voulait se débarrasser de lui pour pouvoir draguer ce que bon lui semblait à l’école, la conscience tranquille. Et ça énervait Alek. Vraiment, quoi. Il sentait cette rage se développer, le consumer, il était fou de colère et d’amertume. Les filles étaient donc toutes de sales garces ou c’était lui qui les sélectionnait ainsi ???

« Non, Poudlard je commençais justement à en avoir ma claque. Tout ce petit monde rose, tout doux tout gentil… Ce n’est pas moi. »

Durmstrang avait changé radicalement Alek. Et changer d’école ne l’avait pas remis sur les ‘bonnes’ railles pour autant. Peut-être le changement n’était-il pas indélébile, mais il était marqué en tout cas. A Dursmtrang il s’était vite affiché comme une tête à claque, un sale petit merdeux arrogant, désagréable mais surtout très violent. Il s’était pris de sacrés claques là-bas : autant avec les camarades de son âge il pouvait faire la loi, autant avec les plus vieux, il avait bien été remis à sa place… Mais ça ne l’avait pas calmé pour autant, bien au contraire, cela n’avait fait que développer sa hargne et sa combativité. Revenant à la discussion, ou plutôt situation actuelle, Alek porta ses prunelles sombres sur sa petite amie. Avait-elle abordé ce sujet pour mieux le plaquer ? Genre : bon ben tu sais qu’on se verra moins donc je pense qu’on devrait arrêter là… Alek inspira un coup. Il avait trop de choses à dire, et préférait ne rien dire pour le coup, parce qu’il ne savait pas vraiment quoi penser… Quoi faire… Ni même tout simplement quoi dire. Trop de choses, pas assez de temps ni même d’occasions pour les exprimer.

« Tu as choisi quelles matières du coup pour tes ASPICS ? »

Oui dans le genre bateau on ne peut pas faire mieux…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Mar 16 Juil - 21:07


    La faute de Fenrir ? Non mais de qui se moquait-il ? Il était quand même responsable de son propre emploi du temps ! Histoire de ne pas être désagréable, elle hocha la tête en signe d'assentiment muet et laissa le sujet passer. Elle faisait de son mieux pour se contrôler. Pour l'instant. Elle changea de sujet. Quelle erreur elle ne fit pas là !!! La réponse de Alek fut ce qui termina de la mettre hors d'elle. Elle posa bruyamment le verre dont elle venait de prendre une gorgée et froissa d'une main la serviette en papier. Il fallait bien se défouler sur quelque chose après tout. Alek ne sembla pas s'en apercevoir tout de suite puisqu'il lui posa une question sur ses Aspics, comme si c'était le sujet présentement !

    « Tu es odieux. » Cracha-t-elle, définitivement en colère. Et Romilly, bien que très rarement en colère, n'était pas de celles qui se laissent faire. Sa fureur transpirait par tous les pores de sa peau, elle s'était contenue jusque là mais elle dardait maintenant Alek du regard. Oh oui, il était une petite frappe, et peut-être que certains avaient peur de lui, mais ce n'était pas son cas. Bien droite sur sa chaise, elle était superbe de dédain. Pas tellement contre Alek mais contre ce qu'il avait dit. Alors comme ça, Poudlard était un monde de bisounours qui ne lui apportait rien ? Il commençait à en avoir sa claque ? Et elle, alors, dans tout ça ? N'était-elle pas à Poudlard ? Sa présence ne représentait rien pour lui ? Et bien soit, qu'il aille avec Nina ou n'importe quelle autre blonde peroxydée puisqu'elle n'était pas assez bien pour lui ! Mais ça ne se passerait pas aussi facilement !

    « On se sépare pour plusieurs semaines et toi tout ce que tu trouves à dire c'est que tu en avais ma claque ? Selon toi, il n'y avait que l'ambiance de l'école qui comptait, pas les personnes qui s'y trouvaient. Et bien merci, vraiment, ça fait plaisir de voir à quel point ma présence était insignifiante ! » Elle se leva et jeta la serviette chiffonnée sur la table dans un geste rageur. « Je voulais me raisonner, faire des efforts pour te faire confiance, mais finalement, les rumeurs disaient vrai, je n'ai jamais été qu'une remplaçante de Nina. » Les larmes lui montèrent aux yeux sans qu'elle s'en rende compte, elle porta la main à son visage, regarda interloquée ses doigts mouillés et fit un pas en arrière. Elle ne pleurait pas en publique, jamais. Et pourtant un sanglot montait dans sa gorge qu'elle n'arrivait pas à réprimer. Et elle était incapable de faire un pas, ni de se rasseoir, elle était paralysée par le chagrin. Pourquoi fallait-il qu'elle retourne à Poudlard ? Pourquoi ne pouvait-elle pas rester avec lui ? Pourquoi est-ce qu'on l'abandonnait toujours ? Elle se cacha les yeux avec les mains, des mèches de cheveux bruns tombant sur les côtés. C'était le seul geste dont elle soit capable alors même que son orgueil de princesse lui criait de s'en aller immédiatement. De tourner les talons et de s'enfuir pour retrouver son frère jumeau avant que le monde ne s'écroule pour de bon autour d'elle.


{543}

Tous comptés
Ouragan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Mar 6 Aoû - 11:43



Romilly avait explosé et Alek n’avait pas tout à fait vu venir l’explosion. Alors qu’elle sortait hors de ses gonds, Alek l’observait stoïquement, comme s’il s’interrogeait sur la santé mentale de la jeune femme (drôle d’idée, tout le monde sait que tout le monde est cinglé à sa manière, non ?). Il était donc odieux. Mais elle en revanche n’avait sans doute rien à se reprocher, on parle de Romilly Bradley après tout, qui oserait penser qu’elle peut avoir un pet au casque ? Et alors qu’il l’observait en silence, plutôt énervé (pour ne pas trop aggraver la situation). Mais quand elle eut achevé son petit discours, qu’elle avait sans aucun doute préparé des heures à l’avance, histoire de préparer le terrain pour rompre avec lui, Alek serra les points, furieux à présent. Il devait se contenir pour ne pas la frapper et cette seule idée le rendait plus furieux encore.

« Je suis odieux ? MOI ? Non mais regardes toi Romilly ! Tu as sans doute préparé ton petit discours de merde pour mieux me plaquer, puisque, à l’image de Nina car, je te cite, tu n’es que sa remplaçante… - La bonne blague, d’ailleurs, comme si Nina et toi aviez quoique ce soit en commun !- tu as prévu de voir ailleurs quand moi je ne serais plus là. »

Les points serrés, le cœur tout aussi serré, Alek poursuivit :

« Les rumeurs… Donc tu écoutes des rumeurs, par contre, tu te fiches royalement de ce que JE peux ressentir pour toi. C’est clair que des rumeurs à la c*n lancées par des abrutis valent sûrement bien mieux que notre relation, tu as raison Romilly ! Ecoutes donc ces rumeurs, si tu crois que c’est ce qui doit fonder notre histoire, alors en effet, tu ferais mieux de me larguer pour aller draguer qui tu veux en toute tranquillité à Poudlard ! Moi je n’ai jamais eu d’yeux que pour toi, je croyais en nous, mais si je suis le seul qui s’investis, alors vas y finis donc le travail, dégages moi comme Nina l’a fait avant toi et comme ça, au moins tu me prouveras à quel point j’ai été naïf de croire que toi tu étais différente. »

Les larmes de la jeune fille indifféraient totalement le sorcier pour le moment. Si c’était sa méthode à elle pour lui faire porter le chapeau alors qu’elle aille au diable ! Il était furieux. Vraiment furieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Lun 12 Aoû - 9:23


    Romilly s'arrêta un instant de sangloter pour regarder son petit ami d'un air interloqué. Mais par Merlin, qu'est-ce qu'il lui chantait là ? Qui avait parlé de rupture ? Si on ne peut même plus faire une crise de jalousie tranquille franchement! Il n'avait jamais été dans ses intentions de rompre (même si elle se demandait sérieusement si ce n'étaient pas dans celles d'Alek). Tout ceci commençait sérieusement à sentir le dialogue de sourd, Romilly renifla et laissa un silence pesant mais salvateur s'installer. Elle avait besoin de boire un coup et de se calmer. Elle détestait se donner en spectacle (sans préparation s'entend).

    « Odieux, exactement. Et idiot en plus. Tu crois que j'écouterais les rumeurs si j'avais l'intention de te quitter... » Elle s'assit de nouveau, se raclant la gorge (les éclats n'étaient pas tellement dans ses habitudes, Romilly aimant tout contrôler elle n'était guère à l'aise s'il était possible de contrôler la météo, elle le ferait). Elle avait encore des larmes qui coulaient, mais la colère d'Alek avait soufflé la sienne, justement parce que si c'était dans son caractère d'être jalouse et possessive et chiante, elle ne faisait pas de scandale et ne s'énervait pas facilement non plus. Là, elle ne savait même pas ce qui lui avait pris. C'était sorti, c'est tout. Elle n'en pouvait plus de vivre dans l'angoisse perpétuel d'être seule pendant qu'Alek ferait Merlin seul savait quoi. Elle prit la serviette sous sa tasse et s'essuya les yeux, persuadée de ressembler un coker à cause de son mascara (le waterproof a ses limites quand on a les moyens – modestes – de Romilly).

    « Je suis désolée... Je vois bien que tu ne comprends rien du tout à ce que j'ai dit, mais j'ai tellement peur... Je n'ai jamais songé à te plaquer comme l'a fait Nina ou même à te tromper... et je t'assure que je t'aime, que je m'investis, mais justement... c'est là le problème... » Elle baissa le nez vers son verre. « Je... Je ne veux pas retourner à Poudlard. Je... Je veux rester avec toi. Je n'arriverais jamais à monter dans le Poudlard Express en sachant que tu n'y seras pas. » Un nouveau sanglot la prit mais comme elle le retenait, il se transforma en un hoquet un peu bizarre. « C'est pour ça que j'ai écouté les rumeurs... Je ne serais pas là, on ne se verra pas du tout pendant des semaines, alors que tu verras plein d'autres filles tous les jours... et ça me rend folle de jalousie... » Bon, plein, c'était exagéré, mais il y avait forcément des filles qu'il verrait plus qu'elle. Tout comme elle verrait d'autres garçons plus que lui, c'est vrai. Mais Romilly n'était jamais sorti avec personne avant Alek et son penchant pour l'obsession faisait qu'elle n'imaginait même pas regarder un autre homme. Alek l'avait visiblement imaginé, lui, mais elle ne voyait pas bien ce qui pouvait lui laisser croire un truc pareil. Après tout, elle était Romilly Bradley, à part Roy et Alek, quasiment tous les autres êtres humains pouvaient disparaître de la surface de la terre sans qu'elle en fasse un drame (façon de parler, certes, mais vous voyez l'idée).

    « Ce n'est pas que je ne t'aime pas assez... c'est tout le contraire, je t'aime bien trop, tu es le seul pour moi.... et j'aimerais tellement... qu'on soit encore plus proches.... » Elle releva la tête et son regard chercha celui d'Alek. Ses yeux semblaient encore plus clairs que d'habitude parce qu'elle avait pleuré. « Alors..., s'il te plaît, embrasse-moi et emmène-moi ailleurs, là où nous serons seuls. » Elle venait de prendre une décision. Leur rendez-vous était gâché, mais la journée n'était pas encore terminée et il y avait quelque chose qu'ils pouvaient faire avant qu'elle n'aille à Poudlard.


{634}

Cadeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Mar 20 Aoû - 16:51


Odieux et Idiot… On ne lui avait jamais di qu’il était idiot (il était trop calculateur et manipulateur pour ça). Bon, odieux peut-être, mais en soit il ne l’était pas vraiment, disons seulement que lorsqu’on n’était pas dans ses petits papiers il pouvait être pire qu’une fille (comprenons que pour lui il n’y a pas plus chiant sur Terre qu’une fille qui a quelqu’un dans le pif. Surtout une adolescente…). La colère de la jeune femme s’en était allée plus rapidement que celle d’Alek qui avait sans aucun doute le sang bien plus chaud que sa compagne. Le jeune homme était impulsif, et plutôt colérique à vrai dire… Aussi lui fallait-il bien plus longtemps pour se calmer qu’il ne fallait de temps à Romilly pour récupérer son calme légendaire.

Alors que la jolie brune avait retrouvé (plus ou moins) figure humaine et un ton nettement plus modéré, Alek qui bouillonnait encore et toujours de l’intérieur (et ça déborde un poil à l’extérieur, notons) l’écouta malgré tout. Et doucement, mais sûrement, sa colère vint à disparaître elle aussi. Ils s’étaient trompés, tous les deux. Ils avaient été un peu bêtes, sans doute, mais l’amour ne rend-t-il pas aveugle ?

« On se verra pour toutes tes sorties à Pré-Au-Lard, tu le sais, ça ? Je m’arrangerais toujours pour être là, ça je te le jure, Romy. »

Il savait qu’ils se verraient moins, mais de son point de vue à lui, ils pouvaient très bien le vivre, à condition de s’investir chacun de leur côté. Il poursuivit :

« Et je t’accompagnerais au Poudlard Express et je resterais avec toi jusqu’à ce qu’il parte aussi. »

Il ferait tout, absolument tout pour elle. Et ça le tuait qu’elle ne l’ait pas encore compris. Quant aux potentielles filles qu’il pouvait voir, il se mit à rire :

« Tu rigoles ? Je verrais bien moins de filles que tu ne verras de garçons, toi. Et je n’aime qu’une seule femme sur toute cette planète et elle est juste là, devant moi, cet après midi. Tu n’as pas idée de ce que je ressens pour toi. Pas une seule ne t’arrive à la cheville, tu es la plus belle, la plus agréable, la plus adorable de toutes et tu es la seule qui compte. »

Doucement, il avait posé sa main sur celle de la sorcière et avait planté ses yeux dans ceux de la belle brune :

« Je t’aime. Toi et seulement toi. »

Romilly sembla être traversée par une idée soudainement et bien que sa reuqête puisse sembler un poil bizarre (ou pas vu le scandale qu’ils venaient de se taper devant tout le monde autant se barrer en vitesse…) mais sans hésiter, Alek se leva, payant l’addition et laissant un pour boire, il prit doucement la main de Romilly et tous deux partirent, Fenrir trottant sur leurs talons. Dans une ruelle tranquille, Alek serra doucement la jeune femme contre lui l’embrassant avec passion, ses mains glissant doucement sur le corps de sa petite amie.

« Où veux-tu aller ? »

Puis ils transplanèrent, Fenrir les retrouverais bien assez tôt, il avait l’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   Dim 15 Sep - 11:18


    Elle voulut commencer une phrase qui commencerait par oui mais mais les mots moururent sur ses lèvres. Il ne servait à rien de répondre sur ce sujet. Il n'y avait aucune bonne solution à leur problème. Alek était plus âgé qu'elle, par ce simple fait, ils ne pouvaient pas être ensemble autant qu'elle le souhaiterait. Bien entendu, ne pas retourner à Poudlard était extrêmement tentant, elle y avait pensé de façon sérieuse. Mais voilà cinq années qu'elle travaillait dur pour obtenir de bons résultats scolaire et avoir, au bout, un diplôme qui lui permettrait d'être à la hauteur de ses ambitions. Elle se rendait compte combien ce serait dommage de tout arrêter maintenant, alors qu'elle était si proche du but qu'elle s'était fixée.

    « Je sais... C'est juste que c'est dur. » Souffla-t-elle en essuyant à nouveau ses larmes. Puis, il la couvrit de compliments, ce qui était une bonne manière de faire sourire Romilly. Elle était toujours très sensible à la flatterie, son petit ami n'était pas sans l'ignorer. Elle esquissa donc un petit sourire à son intention, sincèrement heureuse de ces paroles qui la rassuraient quelque peu. Rien ne pourrait complètement lui faire oublier ses angoisses car elle était trop exclusive, mais c'était mieux que rien. « Moi aussi je t'aime. » Souffla-t-elle avant d'être prise par sa grande idée.

    Ils quittèrent l'endroit, Romilly laissa Alek payer (elle était très traditionnelle question rencard, qui cela pourrait-il surprendre?) et ils se dirigèrent vers une ruelle déserte. Là, il l'embrassa comme elle l'avait demandé. Elle ne pleurait plus, elle semblait au contraire très décidée. Son regard était droit, plein d'une certitude qu'elle n'avait pas encore pris la peine de partager avec Alek. Le doute qui subsistait en effet était si son petit ami partagerait son désir. Elle ne croyait pas aux stéréotypes qui prétendaient que les garçons ne pensaient qu'à ça et qu'ils étaient toujours prêts. Elle ne pouvait donc pas affirmer qu'il serait d'accord avec elle, cependant, elle savait aussi qu'elle avait quelques arguments à présenter qui étaient de poids et que la séparation prochaine leur laissait une occasion en or. N'était-ce pas follement romantique ?

    « S'il n'y a personne, allons chez toi. » Chez elle, il y avait trop de monde, ses parents et surtout son frère. La présence de Roy serait vraiment très gênante pour tous (alors que les parents étaient eux un risque assez commun à beaucoup d'adolescents en plein émoi). Ils transplanèrent (enfin, Alek transplana et l'emmena, Romilly n'ayant pas son permis), et après s'être laissé quelques secondes pour se remettre du voyage (elle faisait parti de ceux que le transplanage rendait un peu patraque), elle leva les yeux vers Alek, une expression indescriptible sur le visage. Elle semblait à la fois troublée et sûre d'elle, nerveuse et souriante, un mélange assez étrange vous le concevrez.

    « Il n'est pas très politiquement correct que ce soit la fille qui propose ce genre de chose, mais je ne suis pas n'importe quelle fille non plus. » A défaut d'être aussi parfaite qu'elle le voudrait, on ne pouvait pas nier qu'elle n'était pas n'importe qui. « Je... J'aimerais qu'on passe à l'étape supérieure. Histoire de heu... tu vois... marquer mon départ pour Poudlard par quelque chose d'immensément plus romantique qu'une dispute. » Sur la fin, sa voix se fit enjôleuse et elle s'approcha discrètement d'un pas d'Alek, se mettant sur la pointe des pieds pour que leur visage soient tout proches. Elle glissa une main sur la nuque de son petit ami et de l'autre elle laissa un doigt courir le long de sa mâchoire. « Tu veux bien ? » demanda-t-elle alors le plus innocemment du monde bien que sa demande soit tout sauf innocente. Ils avaient tous les deux le sang chaud et d'après elle il y avait de meilleurs moyens de canaliser toute cette énergie... tout en lui laissant aussi un meilleur souvenir à emporter à Poudlard.


{659}
Bal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jalousie, rumeurs & amour passion [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Amour passion de Avril et Koga (en cours)
» L'amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l'amour... | AMETHYSTE
» La jalousie est la seconde plus belle preuve d'amour, après le don de soi. (Eponine et Hélio)
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» Entre crime et passion, devoir et désir, loyauté et amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: