AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - Virée à la campagne - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: - Virée à la campagne - PV   Jeu 18 Juil - 22:07


L’été était arrivé et la nouvelle vie d’Alek pouvait ainsi débuter. Il était parti de chez ses parents (qui, de toute façon n’étaient jamais là) pour vivre sa vie à lui, pleinement. Comme son oncle, il avait préféré la campagne à la ville. Alek était plutôt à l’aise en ville, mais la nature était quand même ce qu’il préférait. Et Fenrir d’avantage encore. Le sorcier avait donc trouvé un petit village agréable dans lequel se trouvait une maisonnette qui n’attendait que lui, et qu’il avait pu avoir pour une bouchée de pain (oui bon ses parents la lui ont acheté, voilà). Il comptait les rembourser cependant, pour ne plus jamais rien leur devoir.

Le jeune homme évoluait donc dans son nouveau chez lui, qu’il s’était très vite approprié. Il avait installé son matériel pour les potions, il avait une salle pour s’entraîner et puis beaucoup d’espace pour se dépenser. Il vivait en retrait ce qui était parfait pour avoir sa vie de chasseur de prime en toute tranquillité. Il avait été à bonne école avec son oncle qui lui avait appris pas mal de choses, mais il avait encore trop à apprendre pour être vraiment dans la course. Il se donnait un an, deux très gros maximum pour savoir voler de ses propres ailes.

Aujourd’hui, il ne faisait rien de spécial, parce qu’il attendait une visite, et ce pour plusieurs jours : celle de sa cousine Joy (et potentiellement d’Inga qui allait galoper joyeusement avec Fenrir, quand elle ne sera pas occupée à jouer à la timorée qui a peur de se salir). Rien qu’en y pensant, Alek sourit doucement, plein de tendresse. Et à Peine son oncle arriva-t-il avec sa cousine qu’il était là pour les accueillir. Dmitri ne pouvait pas rester mais n’oublia pas cependant de faire mille et une recommandations à Joy (mais aussi à son cousin), histoire de. Lorsqu’il fut parti, Alek se tourna vers sa cousine, amusé :

« Bon le vieux est parti, on va faire la fête ? »

Il rigolait bien sûr et sa cousine le savait très bien. Tout en aidant la demoiselle à s’installer, il ne pu que remarquer à quel point elle avait changé. Depuis quand, au juste, Joy n’était-elle plus une enfant mais une jeune femme ? Il n’en savait trop rien.. Il l’avait toujours vue comme sa cousine, un bébé à protéger en quelque sorte, mais à mieux y regarder, Joy n’était plus un bébé, et ça ne datait pas d’hier de toute évidence.

« Alors quoi de neuf, cousine ? Tu as vu Roy cet été ? »

Ben quoi ??? Si on ne peut plus taquiner sa cousine, où va le monde ??? Il offrit un sourire complice à la jolie brunette. Comme le dit le dicton : qui aime bien châtie bien. Et Alek adorait la jolie lionne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 829
Âge : 14.07.1990 - 22 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: - Virée à la campagne - PV   Ven 19 Juil - 13:54



Joy avait passé de bonnes vacances jusque là. Elle était partie en Bulgarie, voir ses grands parents, et s'était promener longtemps dans le petit qu'ils habitaient. Il ne lui semblait cependant plus aussi amical qu'autrefois. Jamais elle n'y recroiserait Nikolaï, et même si c'était le cas, le jeune homme, qui la haïssait jusqu'à la moelle depuis qu'elle avait rompu avec lui, ne lui adresserait même pas la parole. Elle eut l'occasion de faire un tour à Moscou et à Saint Petersbourg avec sa grand-mère, qui adorait faire les boutiques avec sa petite fille chérie. Quand elle était rentrée, Joy avait pu voir Roy. Le Poufsouffle était venu à la maison de campagne ou vivait Joy avec son père et leurs deux loups, le chat de Joy et ses milliers de nounours. Elle avait beau avoir grandit d'un seul coup, elle avait encore du mal à se dire qu'elle avait seize ans et qu'elle aurait fini Poudlard dans deux ans. Elle ne se voyait et ne se sentait pas du prête à entrer dans le monde du travail. Elle ne savait même pas ce qu'elle voulait faire plus tard... Ce qui était sûr, c'était qu'elle voulait rester en Angleterre. La Bulgarie était trop hostile. Mais avec Roy, elle avait pu oublier ses pensées un petit moment. Ils s'étaient réfugies dans la forêt près de la maison, avec inga et le loup de son père, qui veillait sur Joy autant que Dmitri, avaient parlé de tout, de rien, et surtout des bêtises que projetait de faire Roy.

Puis Joy avait été invitée par Alek, à aller chez lui, dans sa nouvelle maison. Il avait quitté la demeure familiale de Londres et avait choisi la campagne écossaise. Pour Fenrir, c'était un choix relativement intelligent, mais Alek était intelligent, Joy ne mettrait jamais cela en doute. Il était plus qu'un cousin pour elle. Comme il était le seul et l'unique, qu'ils s'entendaient à merveille et qu'il n'y avait techniquement aucune raison pour qu'ils se fâchent un jour, Joy le voyait plus comme son propre frère que comme un cousin. Du coup, quand il lui avait demandé si elle voulait venir chez lui quelques jours, Joy avait supplié son père pour qu'il dise oui, ce qu'il fit très facilement. Il savait qu'Alek protégeait Joy tout autant que lui, il n'avait donc pas de soucis à se faire. Surtout qu'il y aurait Inga et Fenrir, donc la protection serait maximale !

Quand le grand jour arriva, Joy était une pile électrique. Elle avait tellement hâte de revoir son cousin et de découvrir sa maison -elle espérait qu'il lui avait réservé une chambre rien que pour elle- qu'elle ne tenait pas en place. Finalement, son père transplana et une fois arrivée, elle se jeta dans les bras d'Alek.

«Tu m'as manqué !!»

Comme toujours, son père fit son lot de recommandations et de conseils. Lorsqu'il fut parti, Joy regarda Alek, un sourire aux lèvres. Ses yeux étaient dorés, mais elle avait enfin compris pourquoi. Elle était empathe. Elle ressentait les sentiments des autres, et son pouvoir spécial s'exprimait par ses yeux. Mais elle était incapable de faire changer les gens d'humeur. Quand Alek lui demanda si elle était prête à faire la fête, elle avait envié de dire oui. Ils feraient sans aucun doute la fête, mais à leur façon, en courant dans un lac pas loin par exemple...

«Oui, il est venu à la maison quand on est rentrés de Bulgarie. Je crois que... Je crois que je suis amoureuse de lui...»

En fait, Joy en était même sûre, mais si ça avait été simple de le dire à Ehawee, c’était plus dur de l’avouer de but en blanc à son cousin. Peut-être parce qu’il était un garçon lui aussi, ou tout simplement parce qu'il sortait avec la jumelle de Roy...

«Tu ne le diras pas à Romilly hein?!»

Elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance, mais elle avait besoin d'en être sûre. Roy n'était pas au courant des sentiments de la brune, et il ne le serait sans doute jamais... En soit, ça tuait Joy de l'intérieur, mais comme il ne l'aimerait jamais comme elle l'aimait, le fait qu'il ne le sache pas l'aiderait peut-être à oublier plus vite ses sentiments... Même si ça ne marchait pas des masses puisque c'était la raison pour laquelle elle avait rompu avec Kolia...




[ 728 ]

Compté
Ouragan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Virée à la campagne - PV   Mar 6 Aoû - 11:29



Alek serra sa cousine dans ses bras la soulevant doucement pour déposer un baiser sur sa joue avant de la reposer à terre et de lui sourire chaleureusement. Les cousins s’étaient toujours bien entendus (en tout cas Alek ne se rappelait pas d’épisodes où ils s’étaient cordialement détestés…) et le jeune homme était persuadé que ça n’allait pas changer de si tôt !

« Tu m’as manqué aussi, Princesse. »

Il était on ne peut plus sincère, il adorait Joy et il aimait bien passer du temps avec elle. Ils ne s’ennuyaient jamais et s’amusaient toujours bien ensemble. Dmitri finit par partir, laissant les jeunes ensemble (il a confiance le vieux…) et ce fut le moment pour se mettre une bonne cuite que choisit Joy pour (enfin !) se confier à son cousin concernant Roy Bradley (alias le jumeau de Romilly qui elle-même était, tout simplement, la petite amie d’Alek… Tout le monde suit, ça va ?). La ‘révélation’ de Joy n’avait de révélation que ce qu’elle voulait bien en croire, parce que pour Alek c’était évident qu’il y avait quelque chose entre Roy et Joy depuis un moment (oui autre chose que la rime évidente qui relie les deux prénoms).

« Ha, j’ai bien cru que tu ne l’avouerais jamais ! Ca commençait à être désespérant…. »

Il offrit un clin d’œil amical et taquin à sa cousine. Evidemment qu’il la chariait ! C’était bien un peu le principe de leur relation après tout !

« Comme si j’avais besoin de dire quoique ce soit à Romy. Ca fait des lustres que ça me crève les yeux que tu l’aimes plus qu’un petit peu, ton Roy. Mais je ne dirais rien à Romy, promis. »

Si ça tenait vraiment à cœur à sa cousine, soit !

« En tout cas, je crois que tu devrais tenter ta chance, ça m’étonnerait que tu ne récoltes rien de bon… Mais bon, pour ce que j’en dis, hein… »

Il sourit doucement à Joy. Elle était vraiment timide, et encore, il trouvait qu’elle s’était quand même pas mal libérée depuis quelques temps, elle était bien moins renfermée qu’il y a quelques années ! Alek, lui, n’avait jamais eu ce problème, il n’avait pas peur d’oser. Donc forcément c’était difficile pour lui de se mettre à la place de sa cousine… Sur ce point ci en tout cas.

« Alors dis moi, que veux-tu faire ? On t’installe et on va se promener ? »

Inutile de chercher Fenrir et Inga par ailleurs, ils étaient en train de jouer ensemble dehors sans aucun doute ! Ces loups, pas un qui rattrape un autre quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 829
Âge : 14.07.1990 - 22 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: - Virée à la campagne - PV   Mar 6 Aoû - 22:33



Aux yeux de la jeune Bulgare, Alek était plus qu'un cousin. Il était son frère, même s'ils n'avaient aucun lien du sang réel. Ils étaient juste cousins germains, rien de plus. Pourtant, en seize années de vie, Joy n'avait jamais vu le jeune homme comme un simple cousin. Il avait toujours été plus que cela. Un compagnon de jeu tout d'abord, puis un protecteur efficace lorsqu'ils s'étaient enfin retrouvés à Poudlard. Ils ne s'étaient jamais disputés, ou Joy ne s'en souvenait pas. Et c'était ce qui était beau, dans leur relation. Bien sûr, les frères et sœurs se disputaient, mais ils n'avaient qu'eux d'eux pour survivre à ce monde de brutes, et prendre le temps de se disputer ne servait strictement à rien. Une fois de nouveau sur terre, Joy avoua toute la vérité à Alek sur ses sentiments pour le jeune Poufsouffle. Quand Alek lui répondit que ce n'était pas trop tôt, Joy le regarda avec des yeux de merlan frit et ouvrit la bouche, stupéfaite.

"Quo-... Quoi!?"

Joy était abasourdie. Elle était très loin de s'imaginer que d'autres personnes qu'Ehawee soit au courant, alors qu'elle faisait tous les efforts du monde pour que son amour ne prenne pas le dessus sur son amitié avec le jeune homme. Visiblement, sa tentative avait lamentablement échouée. Tant pis, ce n'était qu'Alek, il n'ira sûrement pas voir Roy pour tout lui balancer ou lui faire la morale sur "comment bien traiter Joy Vodianovskaia sous peine de mort lente et douloureuse", encyclopédie en trente volumes et écrite par personne d'autre que le père de la demoiselle. Bon, d'accord, il n'avait pas écrit de livre dans ce genre, quoi que Joy se permettait d'en douter un peu quand même.

" Romilly le sait? Elle va me tuer... Elle n'aimait pas Ehawee... Je ne peux pas retourner à Poudlard!!!"

Si Romilly était au courant que Joy était amoureuse de son frère jumeau, la Bulgare ne donnait pas cher de sa peau. Elle n'avait pas du tout semblé apprécier que le Poufsouffle sorte avec Ehawee -Joy non plus cela dit, mais au bout d'un an, sa jalousie était passée- alors si elle savait pour elle... Non, vraiment, Joy ne pourrait jamais la regarder dans les yeux sans se sentir gênée ! Et si il lui prenait l'envie de tour dire à Roy? L'horreur !

"Non, ça ne sert à rien. Je ne suis pas son genre. Il aimait bien Nina a un moment, je ne suis ni comme elle, ni comme Eha... Je ne dois pas être son genre..."

Ça la tuait de dire et de ressentir ça, mais elle ne se faisait pas d'illusion. D'un côté, elle était très contente de ne pas être comme Nina, parce qu'elle avait brisé le cœur de son cousin, mais au final, n'avait-elle pas, elle aussi, brisé le cœur de quelqu'un ? Si, bien sûr que si, puisqu'elle avait brisé le cœur de wnîolaï. En fait, si, elle était exactement comme Nina, mais pas dans le bon sens... Quand Alek lui demanda ce qu'elle voulait faire, Joy avait déjà une idée très précisé du début de ses vacances ici.

"Tu me fais visiter?! Pas les armes hein, la maison !! Tu m'as gardé une chambre?!"

Joy savait parfaitement que son père était un chasseur, et qu'Alek avait choisit la même voie. Elle l'avait apprit assez récemment, mais cela ne la dérangeait pas plus que cela. Après tout, son père débarrassait cette terre des affreuses bestioles qui hantaient ses cauchemars, elle n'allait pas se plaindre !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 1088
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Virée à la campagne - PV   Mar 20 Aoû - 17:05


Joy était adorable. Alek l’observait tomber des nues avec un sourire amusé. C’était bien sa cousine ça ! Innocente, douce, délicate… Et peut-être aussi un petit peu naïve sur les bords, mais c’était aussi pour tous ces aspects là de sa personnalité qu’il l’aimait tant. Elle était sa petite chose à protéger contre vents et marrée. Lui la brute, avec elle, plus délicate encore qu’un bouton de rose. Ils formaient un très bon duo, notons, avec des personnalités aussi différentes ! Alors que tout s’enclencher dans la tête de la damoiselle, Alek l’observait, non sans amusement :

« T’en fais pas, c’est pas si grave. »

Toute l’école était au courant, mais après ? Son père ne le savait pas, lui et c’était le plus important, non ? Parce qu’Alek doutait du fait que son oncle soit capable d’accuser le coup que sa petite fille chérie devienne une grande fille (même lui avait du mal, et il n’était pas son père, juste son cousin). Quant au possible passage à l’acte de Romilly pour tuer la sorcière qu’était Joy, Alek répliqua :

« Mais non… Et quel rapport avec Ehawee ? Tu n’as rien à voir avec elle. »

Même si elles étaient peut-être amies. Pour lui, Joy et Ehawee n’avaient rien en commun (ok il ne connaît pas la jeune amérindienne). Il ne comprenait pas d’ailleurs comment sa cousine pouvait décemment traîner avec des filles comme cette blonde là ou la copine d’Emeric. Elles étaient trop… trop tout en fait. Et pas assez Joy. Voilà (comment ça les arguments ne sont pas recevables ???).

En d’autres temps, Alek aurait sans doute grimacer en écoutant sa cousine mentionnait Nina (avec un autre garçon que lui potentiellement). Mais là, cela ne fit rien du tout au jeune homme qui écoutait sa cousine en soupirant :

« N’importe quoi. Le gars qui ne te trouve pas assez bien pour lui est un abrutit fini. Et Roy n’a pas l’air d’être un débile profond, donc je pense qu’il a bien conscience de la fille géniale que tu es. Je pense que tu devrais vraiment essayer et tenter ta chance avec lui, Joy. Sérieusement. »

Parce que Roy était un gars bien et que sa cousine méritait le meilleur (et qu’il sait où il habite si besoin est pour lui péter deux trois dents). Et puis il ne voulait pas voir sa cousine malheureuse dans son coin, crevant d’amour pour un garçon qu’elle n’ose pas aller voir !

Pour ce qui tenait du programme à suivre, il sourit :

« Bien sûr, une visite, c’est parti ! »

Il entraîna sa cousine avec lui, la tenant par la main comme s’ils avaient dix ans de moins tous les deux. Alek se montrait assez paternel, finalement, avec Joy. C’était plus fort que lui, il ressentait le besoin de la protéger. Riant, il répliqua :

« Je me suis di que tu aimerais bien dormir dehors avec Fenrir et Inga ! Je me suis trompé peut-être ? »

Il était en train de la charrier, bien sûr !

« Tiens mais où sommes-nous ? »

Il avait ouvert la porte d’une chambre qui faisait un peu trop féminine pour être la sienne (à son très humble avis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 829
Âge : 14.07.1990 - 22 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: - Virée à la campagne - PV   Mar 27 Aoû - 21:38



Joy ne pensait pas que d’autres personnes pouvaient être au courant. Ehawee semblait être tombée des nues quand Joy le lui avait dit, puis elle avait compris que c’était ces mêmes sentiments qui avait poussé la brune à bouder pendant plus d’un an. Cependant, même si elle ne ressemblait pas à Ehawee, si un jour elle sortait avec Roy, elle savait qu’elle serait vue comme la même voleuse de frère par Romilly… Et honnêtement, elle avait du mal à se voir comme une voleuse de frère… Jamais elle n’oserait s’imposer et faire, par exemple, choisir à Roy entre elle et Romilly… Jamais cela ne pourrait germer dans sa petite tête !

« Oui mais ça serait pareil… Elle n’aimait pas Ehawee parce qu’elle était avec Roy… »

Joy haussa les épaules. Puis Alek lui exposa par a+b qu’elle était une fille géniale. Peut-être, mais peut-être avait-il un avis tranché parce qu’il était son cousin, un peu comme son frère… C’était fort possible que cela ne fausse son jugement… Décidant d’être complètement honnête avec lui, elle tourna sept fois sa langue dans sa bouche avant de lui révéler son plus grand secret.

« C’est… C’est lui qui a eut mon premier baiser, tu sais… »

Rouge pivoine, Joy baissa la tête et évita de regarder Alek. Elle n’en n’avait jamais parlé à qui que ce soit, pas même à Ehawee, qui avait pourtant été la première au courant des sentiments de la Bulgare pour le Poufsouffle. Opalyne non plus ne savait rien, et le dire à son cousin rendait la chose plus bizarre encore qu’elle ne l’avait réellement été. Roy avait embrassé Joy pour faire un test, et même si elle avait été d’accord pour participer à son « test » elle n’avait su qu’au moment où les lèvres du brun s’étaient posées sur les siennes que le « test » c’était ce qu’apportait un baiser. La réponse d’Alek quant à savoir si Joy avait un endroit où dormir bien à elle lui valut un regard meurtrier. Enfin, il aurait été meurtrier s’il ne venait pas de Joy et qu’elle n’était pas sûre qu’il plaisantait. Il plaisantait, hein ?! Continuant la plaisanterie, Joy lança :


« Haha, très drôle ! Tu rigoleras moins quand Inga viendra gratter à ta porte la nuit parce que ta pauvre cousine est morte gelée ! »

Joy tira la langue à son cousin et mima le fait d’être morte, congelée par le froid sur un sol composé uniquement d’herbe et de terre. Elle éclata de rire presque aussitôt. Joy avait beau avoir grandi, elle était toujours aussi adorable. Elle avait bien eut une période plus noire, mais finalement, tout cela était rapidement passé. Main dans la main avec Alek, elle partit à la découverte de la demeure de son cousin.

« C’est… C’est pour moi ?! Pour de vrai ? Ma chambre à moi ? Pour toujours ? Oh, t’es trop génial !!!! Tu sais que je t’aime ?! »

Joy avait une nouvelle fois sauté au cou de son cousin et avait déposé un gros baiser sur la joue de ce dernier. Elle n’était pas très grande, elle faisait un mètre soixante tout au plus, mais elle avait tout de même assez de force dans les jambes pour se pendre au cou d’Alek qui devait faire facilement une tête et demie de plus qu’elle. Quand elle le lâcha, elle entra dans la chambre. Elle était peinte en rose clair, un vieux rose comme Joy les aimait. Le mobilier était d’un bois clair et Joy tomba presque aussitôt amoureuse de la pièce. Maintenant, si elle le voulait, elle pourrait venir ici, quand elle le souhaitait –enfin, encore fallait-il qu’Alek accepte d’avoir sa cousine dans les pattes aussi souvent que cela !- Une chose était sûre, si jamais Alek avait eut cette maison avant, lors de la période « Corann » Joy aurait fugué ici depuis des lustres, rien que pour ne plus voir cette blonde idiote tous les matins en avalant son bol de céréales !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Virée à la campagne - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Virée à la campagne - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» campagne skaven
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 15-
Sauter vers: