AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV | You're gonna hear me ROAR !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV | You're gonna hear me ROAR !   Lun 12 Aoû - 20:53



Nasira Orwell

Connor n’était pas le genre de garçon qui se laissait marcher sur les pieds. Il défendait aussi ses amis et sa famille, à coups de poings s’il devait en arriver là. Très lunatique et très colérique, le jeune Serpentard passait très rapidement d’un état d’âme à un autre, comme s’il était trop petit pour supporter d’avoir plusieurs sentiments en même temps à l’intérieur de son corps. Il devait être soit l’un, soit l’autre, mais ne pouvait pas être en même temps un ange et un parfait démon. Ce qui faisait qu’il changeait très vite d’humeur, et qu’il suffisait d’un rien pour le faire sortir de ses gonds. Si sa famille avait apprit à vivre avec les sautes d’humeur de Connor et que certaines connaissances de Poudlard l’avait compris également, d’autres restaient aussi bêtes que des Trolls et allaient ensuite pleurer dans les jupes longues de Madame Pomfresh. Les nazes…

Alors qu’il sortait d’un double cours de Sortilèges, Connor fut plus qu’énervé par un abruti de première classe. Non, pas un première année, un abruti profond. Ce n’était pas son frère Rudy, bien qu’il avait plus ou moins le quotient intellectuel d’une huitre et qu’embêter son petit frère faisait sans doute partie d’une de ses activités préférées, mais un sixième année, s’il ne se trompait. Un sixième année encore plus bête que son frère, si cela était possible. Enfin, visiblement oui, ça l’était. Connor marchait tranquillement avec Jade quand cet abruti de sixième année était arrivé en sens inverse et avait bousculer Connor, en l’engueulant en même temps, en lui disant qu’il devait regarder où il allait. Pourtant, c’était bien le sixième année qui aurait du s’excuser, et pas Connor. Alors forcément, le brun était entré dans une colère noire et s’était jetée à la gorge du sixième année en lançant son sa à la blondinette qui était avec lui, lui disant de partir, qu’il la rejoindrait. Un poing, deux poings, puis trois, puis quatre. Les coups se succédaient sans s’arrêter, que ça soit du côté de Connor que du côté du sixième année. En plus, il avait osé dire qu’il était aussi inutile que Rudy, qui, avec sa petite bande, restait à l’écart quand les autres frappaient. Là, s’en était de trop. Si Rudy était bête, et Connor ne pouvait le nier, ce n’était pas vraiment une lumière, il n’était cependant pas inutile. Même s’ils se chamaillaient souvent, il restait son grand frère, et Connor le vengerait s’il le fallait, jusqu’à saigner. Néanmoins, n’étant qu’en troisième année, le jeune Spencer n’était pas très costaud. Oh, il faisait des efforts, bien sûr, mais face à un sixième année, il ne faisait pas vraiment le poids, loin de là. Quand des sixièmes années les séparèrent, Connor avait un œil douloureux et la lèvre en sang. Plusieurs côtes lui faisaient mal aussi, mais en regardant le sixième année, il éprouva une certaine fierté, en voyant qu’il avait le nez de travers. Bien fait !

Le jeune Serpentard prit le chemin de la Tour de l’Horloge pour aller prendre l’air. Il avait fait un boucan monstre avec sa bagarre, et sa tête ressemblait à un orchestre symphonique en plein final, tambours battants et pianos déchainés. Un peu d’air frais ne lui ferait donc pas de mal, et peut-être cela le calmerait. Il savait que s’il retournait dans sa salle commune comme ça, Jade allait lui poser dix milles questions et le forcer à aller voir Pomfresh… Jade était gentille mais franchement chiante quand elle avait une idée en tête !



[586]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 188
Âge : 21 ans (3 avril 1992)
Actuellement : étudiante en make-up et en alternance chez une esthéticienne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: PV | You're gonna hear me ROAR !   Mar 13 Aoû - 1:37




    Nasira était habituée à la violence. Dans le quartier où elle habitait avec sa famille, on se battait souvent. Son grand frère lui-même devait jouer de ses muscles pour les protéger et se protéger lui-même. La violence était coutumière pour la jeune fille et elle n’avait rien contre. Elle en avait l’habitude. C’était la norme dans son monde se battre pour ce que l’on voulait comme ça l’était de voler pour survivre. Aussi ne s’attendait-elle pas à se retrouver complètement prostrée, incapable de faire le moindre petit mouvement en découvrant une simple petite bagarre alors qu’elle tournait à l’angle d’un couloir.

    Nastia sortait de cours, de Défenses Contre les Forces du Mal précisément l’une de ses matières favorites, et elle discutait tranquillement avec ses copines de la nouvelle collection de vernis sortie et d’autres futilités dans ce genre là lorsqu’elle entendit un énorme brouhaha. Elle releva la tête en rejetant ses longs cheveux bruns scintillants en arrière et dût écarter de son passage des personnes qui lui empêchait de voir ce qui se passait ce qui se traduisait par les envoyer valdinguer à travers le couloir et écraser certains contre les murs, eh oui pas de pitié pour ceux qui lui bouchaient la vue ! Lorsque la jeune jaune et noire aperçut enfin la scène, elle ne fut plus capable de bouger ni même seulement d’émettre le moindre son. L’image de Connor Spencer, un très bon ami à elle, en train de se prendre des coups violents en pleine tête et dans le ventre également par un grand sixième année s’imprima dans sa rétine et ne la quitta plus. Il lui fallu quelques minutes pour réaliser entièrement la scène qui se déroulait sous ses yeux ébahis. Pourquoi était-elle incapable de bouger ? Pourquoi trouvait-elle ça incroyable une bagarre comme celle là alors qu’elle avait vu bien pire là où elle habitait ? Elle ne savait pas. Peut-être avait-elle trop idéalisé Poudlard finalement. Elle s’était tellement dit qu’à l’école de sorcellerie c’était un vrai rêve, contrastant énormément avec sa réalité quotidienne à Londres qu’elle avait fini par penser que c’était l’idéal ici, sans violence, un endroit parfait, idyllique, et sans doute trop beau pour elle. Elle avait conscience bien sûr que ce n’était pas la réalité bien sûr avec les actions de la bande de Grayson et puis les événements magiques style la Vague Noire qui survenaient à Poudlard mais voir une réalité en face lui faisait un effet étrange. Cela lui rappelait en plus son vrai chez elle et le dur fait qu’elle ne se sentait vraiment pas à sa place ici.

    Elle se réveilla soudainement lorsqu’il y eut de nouveau de l’action. Connor s’était relevé. Nasty inspecta de son regard clair expert –elle avait toujours vu les blessures de son frère qu’il récoltait après une bagarre plus difficile que les autres- et eut mal pour lui. Seulement, elle n’eut pas vraiment le temps de s’apitoyer sur le sort du jeune vert et argent, celui-ci se dirigeait autre part. La jeune brune nota qu’il prenait le chemin de la Tour de l’Horloge et se dirigea, elle, vers sa salle commune. Il devait lui rester dans sa valise une trousse de santé où se trouvait des pansements et autres compresses. Elle prit la trousse puis alla d’un pas pressé à la tour. Pourvu que Connor n’ait pas changé de chemin au dernier moment ! Mais non, il était bel et bien là. Elle revêtit son masque habituel, sourire factice, attitude sûre d’elle et déclara, du ton le plus décontracté et assuré qu’elle put : « Tu m’avais pas promis un jour de ne jamais abimé ta belle gueule ? » Allez, un peu d’humour ne ferait pas de mal à personne… « En tout cas si ce n’est pas le cas, il faut que tu me le promettes maintenant parce que moi j’y tiens à ta petite tête !! » Elle lui décrocha le sourire le plus brillant qu’elle avait en rayon et s’avança vers lui. « Tu sais que tu as carrément pas besoin de cours de tabassage de mecs débiles assurés par mon frère en fait ? Tu te débrouilles pas trop mal face à un énorme sixième année…Il avait dit quoi celui là ? » La jeune Poufsouffle avait parfaitement conscience que son ami avait une nature un brin bagarreuse –mais bon avec son frère ce n’était pas comme si elle n’avait pas l’habitude ! Après c’était différent, Matt’ jouait de ses poings pour qu’on le laisse tranquille ou pour défendre sa famille et lui-même- c’était d’ailleurs pour ça que son mutisme et son incapacité à se mouvoir lors de la bagarre l’avait agacée. Elle ne savait pas ce qui lui avait pris, ce qui s’était passé. Elle avait juste été clouée sur lace et ça, c’était vraiment désagréable. Elle ne savait pas pourquoi elle n’avait pas pu agir mais elle n’avait pas aimé ne rien faire. Elle aurait pu au moins stopper la bagarre et éviter que Connor soit amoché comme il l’étai actuellement. Mais non. Elle n’avait pas bougeait et elle ne savait même pas pourquoi. Et elle haïssait ça.

    Dans la mesure où Nasira préférait cependant rester dans l’ambiance plaisanterie et éviter autant que possible de faire la morale –elle détestait ça de toute façon et ce n’était guère son genre de le faire- elle s’avança encore plus vers Connor et lui dit, un sourire amusé éclairant son beau visage : « Je te préviens, si tu oses avoir la même tête lors du bal de Noël alors que tu es le cavalier de Linwood, je te démonte la tête. Et je t’assure que je ne suis pas une rigolote quand je le veux, t’as cas demander à mes frères et sœur, Wood ou même tiens ton crétin de grand frère, il sait très bien à quel point je peux être terrifiante. » Cela, c’était certain que de tous les élèves de cette école, Rudy Spencer alias le Ridicule Petit Lâche Idiot comme elle le surnommait savait mieux que les autres qu’il ne fallait mieux pas contrarier Nasira Orwell. « Allez approche beau gosse que je t’arrange un peu. Parce que là tu fais vraiment peur à voir ! » Et une boutade de plus ! Enfin, ce n’était que ça, une vague plaisanterie, et son ami savait bien que Nasty plaisantait.

    [1 055 mots]


Cadeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV | You're gonna hear me ROAR !   Mar 27 Aoû - 13:56



Ce n’était pas facile tous les jours d’être Connor Spencer, mais le jeune homme le vivait relativement bien. Peut-être parce qu’il réglait leurs comptes à ceux qui le cherchait un peu trop ou parce qu’il n’hésitait pas à foncer dans une bagarre… Enfin bref. Connor, assit contre le mur près de la rambarde de l’horloge respirait tranquillement. Il devait se calmer, il le savait. Son père lui avait déjà dit plusieurs fois qu’il ne devait pas s’énerver aussi vite, qu’il devait prendre le temps de réfléchir et de peser le pour et le contre. Mais honnêtement, Connor n’avait jamais le temps pour faire une balance, et il était sûr que le « pour se lancer dans la bagarre » finirait toujours plus imposant que le « contre ». Non pas qu’il soit particulièrement belliqueux, faire la guerre pour faire la guerre, ce n’était pas son trip, mais lorsqu’on le cherchait, il fallait bien qu’il se défende ! Alors qu’il tentait de se vider la tête, des bruits de pas l’allèrtèrent et il se raidit. Quand il vit qu’il ne s’agissait que de Nasira, une Poufsouffle d’un an son aînée, dont les origines de leur amitié n’étaient même plus très claires dans l’esprit de Connor, il se détendit. Elle, elle n’allait pas lui chercher des noises…

« T’as vu sa tronche à l’autre ? Son nez est de travers ! Moi je m’en sors assez bien… Enfin, pour le visage du moins… »

Pour ses côtes, il ne dirait sûrement pas la même chose le moment où il devrait se mettre debout. Même assit, ça tirait un peu des fois. Mais bon, il finirait bien par aller voir Pomfresh, si jamais il avait un truc de cassé, il n’aurait pas vraiment le choix de toute manière ! Quand Nasira lui demanda pourquoi il avait tabassé –ou presque- un sixième année, Connor se demanda s’il devrait vraiment lui dire la vérité. Elle détestait le grand frère du Serpentard, Rudy, et c’était sur lui que le sixième année avait eut la langue fourchue… Mais bon, elle ne pouvait pas lui en vouloir à lui, de prendre la défense de son frère si ? Cela serait complètement stupide ! C’était comme si lui, il lui interdisait de prendre la défense de sa petite sœur qui était à Serdaigle… Ca n’avait ni queue ni tête, on est d’accord !

« Il a dit que Rudy était inutile, et que c’était pareil pour moi. »

Et que la jaune et noire ose seulement dire un mot de travers –comme « oh mais il a tout à fait raison ! »- et Connor ne se gênerait pas pour lui envoyer un sortilège de furoncles en pleine figure. Elle avait beau être son amie, son frère n’était pas inutile. Bête comme un scrout à pétard, d’accord, mais pas inutile pour autant… d’ailleurs, même si elle traitait de Rudy de crétin, Connor s’en fichait. En soit, ce n’était pas faux. Mais il était loin d’être parfaitement inutile au monde entier !

« C’est bon, Linwood m’aura en pleine forme… Est-ce que tu serais en train de me menacer ? Ce n’est pas parce que tu es une fille que je me laisserais faire… Je ne frapperais peut-être pas, mais j’ai toujours ma baguette… »

Non mais franchement ! Bon, il savait que Nasira n’irait pas jusqu’à lui refaire le portrait, mais de toute façon, il comptait bien être hyper canon pour le bal. Il l’était déjà naturellement, certes, mais comme ça semblait poser problème à Rudy… Non pas qu’il comptait remuer le couteau dans la plaie, non… Juste lui montrer que lui, au moins, il avait une cavalière. Enfin, il avait celle que son frère voulait, s’il ne se trompait pas dans ses hypothèses !

« Quoi ?! Non mais tu me prends pour un chamallow ou quoi ? J’ai pas besoin qu’on me soigne, range ça tout de suite ! »

Boudant ostensiblement la Poufsouffle, Connor détourna la tête. Si elle pensait qu’il était une frêle petite chose qui allait se laisser faire, elle se mettait le doigt dans l’œil, jusqu’au coude et baguette comprise !  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV | You're gonna hear me ROAR !   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV | You're gonna hear me ROAR !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» You're Gonna Hear Me Roar
» 04. You're gonna hear us roar
» Hear me roar ? arkhaan [fiche validée]
» hear me roar (aurore)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet clos année 16-
Sauter vers: