AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Défi] Le journal d'Hell - 0/30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 460
Âge : 23 ans (14/07/88)
Actuellement : Ministère : employée au département des mystères


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: [Défi] Le journal d'Hell - 0/30   Sam 4 Jan - 23:09


Il était une fois...




#1 : Où est la sortie s’il vous plait ?
#2 : Bal masqué
#3 : Le baiser qui n’en est pas vraiment un
#4 : Cauchemar
#5 : Grimm, Perault
#6 : Drapeau blanc
#7 : Help
#8 : Embrasse-moi
#9 : Noir et Blanc
#10 : Les sept pêchés capitaux
#11 : Crépuscule
#12 : En pièces
#13 : La pire erreur de ma vie
#14 : Enfer et damnation
#15 : Logique
#16 : Conte de Noël
#17 : Adieu
#18 : La cerise sur le gâteau
#19 : Double jeu
#20 : Il était une fois
#21 : Chaque jour qui passe
#22 : Le bon côté des choses
#23 : Colocation
#24 : Echecs
#25 : Si seulement je pouvais lui manquer
#26 : Pacte avec le diable
#27 : Attention… Moteur… Ca tourne !
#28 : A l’envers
#29 : Euphorie
#30 : Tea Time
#31 : Reviens-moi
#32 : Silence absolu

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 460
Âge : 23 ans (14/07/88)
Actuellement : Ministère : employée au département des mystères


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: [Défi] Le journal d'Hell - 0/30   Dim 5 Jan - 0:19

Titre : Nouvelle vie (1)
Couple : Laurell & Lexy
Personnages concernés : Linoah et Corey
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
Thème (numéro et nom) : #20 : Il était une fois
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Aucun
Cadre (époque et lieu si besoin) : Lexy a le même âge que Laurell. Il ne sont pas sorciers. Ils se connaissaient par des amis communs.
Mots : 809


Qui je suis ?

Ai-je réellement besoin de le dire ? Et puis comment savoir au fond qui je suis réellement… Comment peut-on se définir comme ça en un simple claquement de doigts ? Je n’en sais rien, moi. Tout ce que je sais c’est que je m’appelle Laurell Heap. J’ai 19 ans, 8 mois et 7 jours. Niveau minutes et secondes, je suis désolée mais je ne suis pas vraiment au point. Et qu’on ne me dise pas que j’ai bâclé le sujet, c’est juste qu’en soit, ce n’est pas ce qui compte dans cette histoire. Ou plutôt devrais-je dire, dans mon histoire.

Fille unique, j’ai grandi avec mes cousins Corey et Linoah. Cousins, confidents, têtes à claques, meilleurs amis, pires ennemis. Ils ont tenus tous les rôles possibles et imaginables dans ma vie. On s’est battus, on s’est embrassés. On s’est soutenus et démolis. Mais ce qui restera toujours c’est notre amour. On pourra toujours se faire subir toutes les crasses possibles et imaginables, ça ne change pas qu’on s’aime plus que tout et qu’au fond, en cas de besoin, on est là les uns pour les autres. Quoiqu’il arrive.

Ce soir là, c’était mon ultime soirée. J’allais bientôt quitter la Californie pour l’Ecosse où mes cousins et moi-même partions étudier. Bien que je ne sois pas seule, j’appréhendais quelque peu. C’était mon premier départ loin de mon père. C’était aussi la première fois que je partais à l’étranger… Certes, ils parlaient anglais là-bas mais c’était quand même super loin de ma Californie natale… Et en plus c’était la toute première fois que j’allais avoir mon propre appartement. Beaucoup de premières fois condensées en un faible espace temps. C’était angoissant. Et pourtant je vibrais. Toutes les fibres de mon être palpitaient à l’idée de l’aventure qui m’attendait. La musique s’infiltrait dans chacune des fibres de mon corps et m’entraînait doucement vers ce monde que moi seule côtoyais. Un monde où j’évoluais en toute liberté, sans complexes ni retenue. Je me sentais vivre, tout simplement. L’air me semblait être plus pur, mon rire s’échappait et je le laissais filer sans crainte, tandis que mes pas guidaient mon corps dans une danse infinie.

Mes prunelles croisèrent le regard de Lexy. Il me plaisait depuis quelques semaines déjà, mais je n’avais rien osé faire encore. Je ne sais quoi entre l’alcool et un pseudo courage sorti de Dieu seul sait où me guida mais je décidais qu’il était temps pour moi de me lancer. Je ne savais pas ce que je voulais exactement, mais je savais que j’allais tout lui dire, là, tout de suite, maintenant. Hors de question pour moi d’emporter avec moi des remords en Ecosse j’avais la très ferme intention de profiter pleinement de ma vie là-bas ! Laissant derrière moi mes craintes j’avançais, fermement décidée à en découdre avec lui ce soir. Je le rejoignais alors qu’il était seule (était-ce là un coup de pouce du destin ?) m’asseyant à ses côtés, je lui offrais un léger sourire :

« Hey ! Ca va ? »

Il me répondit par un sourire :

« Super et toi ? »
« Ca va… »

Inspirant un bon coup, je me lançais. Brisant la distance qui nous séparait, je chuchotais à son oreille ce que j’aurais dû lui dire plus tôt. Qu’il me plaisait. Que je me fichais bien que ce soit partagé mais que je devais le lui dire là, tout de suite, avant de partir. Parce que je ne voulais rien regretter. Absolument rien. Pour toute réponse, il esquissa un sourire et s’avança vers moi. Mon cœur cessa de battre. Je sais bien que c’est super cliché de le dire comme ça. Mais je le jure !!!! Il cessa tout simplement de battre une fraction de seconde. Un sursaut et l repartait. La pause avait été brève mais suffisante à me perturber d’avantage encore. Ce baiser ne mènerait nulle part. je le savais bien mais pourtant, j’en étais satisfaite. Ca allait s’arrêtait là, mais ce n’était pas la fin, bien au contraire. C’était là le début. Ce baiser marquait peut-être la fin de ma vie de californienne, mais il était surtout là pour marquer de façon indélébile mon nouveau départ dans la vie. Je partais en Ecosse avec Corey et Linoah. Et c’était tout ce qui comptait. Fin du chapitre, je pouvais enfin commencer à vivre mon histoire, celle de Hell, la toute nouvelle moi. Une fille plus sûre d’elle, plus affirmée. Je n’aurais plus jamais peur. J’allais devenir celle que j’avais toujours rêvé d’être. Alors oui, je pense que dire qui je suis au fond importe peu. Celle que j’étais n’est plus vraiment et celle que je suis est en perpétuelle construction. Je vais donc simplement commencer par cette petite phrase qui va si bien pour amorcer toute bonne histoire :

Il était une fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Défi] Le journal d'Hell - 0/30
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» IMPORTANT : Journal recrute rédacteurs
» Journal de Hermione Blake
» 05. What the hell are you waiting for.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Les galeries :: Défi - Les 30 baisers-
Sauter vers: