AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Mar 3 Oct - 15:09

La journée de Lavande n’avait pas été de tout repos… Non seulement beaucoup de cours, mais ensuite elle avait pris la grave décision avec Parvati d’aller faire régulièrement un peu de footing dans le parc pour gagner la ligne (ce qui n’était pas de tout repos) et ensuite elle avait fait la connaissance d’un garçon étrange : Alexander Shinku qui avait commencé par la faire pleurer pour ensuite la couvrir de compliments.

Elle ne savait trop quoi penser de cette rencontre mais une chose était sûre, il comptait sur elle. Pourquoi ? Une histoire de journal intime. Il avait trouvé le journal intime d’une fillette de Serdaigle et Lavande l’avait enguirlandé. Suite à cela petite altercation et semblant de réconciliation. Ensemble ils avaient décidé que la Gryffondor irait rendre son journal à la fillette et tâcherait de découvrir quel était son problème.

Fillette ? Oui bon d’accord elle avait l’âge de Lavande mais elle en paraissait tellement moins ! C’était comme ça que la jeune fille l’avait remarqué d’ailleurs. Une toute petite fille qui se promenait sans cesse avec une poupée limite plus grosse qu’elle. Elle lui avait bien parlé une fois mais avait rapidement abandonné la conversation car Roze avait l’air complètement folle. Mais là, il faudrait aller plus loin et essayer de comprendre pourquoi elle était folle et essayer de devenir son amie.


*Ouais enfin bon ça c’est dans l’idéal, je n’y arriverai sûrement pas !*

En attendant il fallait déjà lui rendre son journal intime sans la fâcher. Oui il y avait de fortes chances que Roze pense que Lavande l’avait lu et d’après ce que lui avait traduit Alexander, le contenu faisait froid dans le dos.

*Je ne l’ai pas lu… De toute façon il est en allemand. Oui mais comment je pourrais savoir qu’il est écrit en allemand si je ne l’ai pas lu ?*

Roze allait sûrement se méfier de Lavande mais bon tant pis, elle ferait de son mieux et c’était déjà bien car elle ne connaissait pas la fillette !

La Gryffondor avait passé un petit moment de sa soirée à réfléchir à un moyen d’aborder la fillette puis avait fini par s’endormir, le journal sous la tête pour être bien certaine que personne n’aurait la mauvaise idée d’essayer de le lire…

Le lendemain matin, elle décida d’aller trouver Roze dès le petit déjeuner pour se débarasser de cette corvée. C’est ainsi que pour une fois Lavande se leva tôt. Elle passa même un peu moins de temps à se préparer (c’est à dire seulement 15 minutes sous la douche, 15 minutes pour se coiffer, 15 minutes pour se maquiller et 15 minutes pour s’habiller en ne changeant que 3 fois de vêtements ^^).

Lorsqu’elle arriva dans la grande salle, elle essaya de repérer la Table des Serdaigle par élimination. Poufsouffle, elle connaissait car Elfen y était et… Parkinson le bouledogue était assise à la table des Serpentard donc celle qui restait était celle des Serdaigle ! Elle se racla la gorge et avança d’un pas assuré, le cahier soigneusement planqué dans son sac. A cette table elle reconnu Aelita Stones, une fille qu’elle avait déjà tenté d’aider dans la volière mais qui avait refusé son aide… et… en fait elle ne connaissait personne d’autre. Bref, Roze n’était pas arrivée, ou peut-être déjà repartie…


*Oh non pourvu qu’elle ne soit pas encore arrivée !*

Lavande n’allait pas s’asseoir toute seule à la table des Serdaigle, ça n’avait pas de sens, pourtant elle se serait bien jetée sur les toast caramélisés qui sentaient si bon…

*Patience, patience, elle va arriver*

Elle s’adossa à un pilier et attendit donc en regardant la porte de la Grande Salle que Roze arrive. Quelques personnes lui dirent bonjour de la main ce à quoi elle répondit avec un grand sourire. Puis une question lui traversa l’esprit.

*Et si elle ne parle qu’Allemand ?*

D’après ses souvenirs, elle parlait aussi anglais mais… n’en étant plus vraiment certaine elle commença à angoisser.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Mer 4 Oct - 10:29

Roze entra avec Suu dans les bras dans la grande salle, elle n'était pas en avance ce matin là : elle avait dû faire plusieurs choses dont laver ses boucles blondes avec soin et laver aussi sa poupée de porcelaine sans eau chaude et sans trop frotter pour ne pas en palir les couleurs. Comme les vétements habituels de Suu étaient au sale la poupée portait une autre robe que celle de d'habitude d'un beau bleu pâle et Roze pour rester accordé avec elle avait mis une broche en forme de rose de même couleur.

Elle vit immédiatement qu'une Gryffondor était à sa table et en second elle remarqua le journal et bien sûr le reconnu.

Elle s'approcha et l'examina.

- Tu vois Suu je crois que Spencer s'était perdu, le pauvre il a dû être triste sans nous.

Il était évident à ses yeux que Lavande n'avait pas pu le lire puisqu'il était écrit dans sa langue natale et ensuite les objets ne révélait jamais les secrets, pas même les cahiers.

- Tu as encore oublié de saluer Suu, c'est malheureux, ton impolitesse me fait honte.

Elle prit place à la table et ajouta :

- Tu devrais l'inviter à s'asseoir avec nous Suu, et à se substanter aussi, elle doit avoir faim à nous avoir attendu.

Lavande avait déjà parlé à Roze une fois mais évidemment elle l'avait fui presque aussitôt, mais Roze était trop détaché du monde pour prendre garde à ce que pouvais penser les autres. Pafois elle était un peu triste bien sûr, comme au bal de noel, mais elle aimait tout autant être seule plutôt que forcer de rentrer dans le moule...


Dernière édition par le Mer 4 Oct - 13:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Mer 4 Oct - 13:30

[HJ : « Le lendemain matin, elle décida d’aller trouver Roze dès le petit déjeuner pour se débarasser de cette corvée »… « elle n'était pas en avance ce soir là » => matin ou soir ? ^^]

Roze Maiden était entrée dans la salle… Tout chez elle était bizarre (sauf ses boucles impeccables dont Lavande était jalouse…) de ses chaussures rondes démodées depuis au moins 5 ans à sa façon de marcher et à sa façon de regarder mais sans fixer… Elle mettait Lavande un peu mal à l’aise et pendant un moment elle s’était demandé pourquoi Alexander n’avait pas pu trouver le journal d’une personne normale !!!

La fillette s’était aprochée et son regard dériva vers le journal. C’était à peine si elle avait accordé un coup d’œil à Lavande, puis elle parla à sa poupée « Suu » et alla même jusqu’à nommer le journal Spencer.


*Ah oui je me souviens maintenant… Elle parle aux objets et pas aux personnes !*

Enfin c’était du moins ce qu’elle avait cru constater lors de sa courte discussion avec elle. Roze ne regardait pas Lavande et n’avait d’yeux que pour sa poupée, ce qui était vexant !

Le temps était venu à présent de lui rendre sa poupée. La Gryffondor se racla la gorge et ne prêta pas attention dans un premier temps à ce que venait de dire la Serdaigle ; elle se pencha pour mettre sa tête sous le nez de Roze. Essayer de capter son regard. Une fois qu’elle y parvint à peu près, elle lui offrit un large sourire et lui tendit le journal. Il fallait faire attention à ne pas mentionner Alexander, car ça la facherait sûrement de savoir qu’un garçon avait tenu entre ses mains quelque chose d’aussi personnel.


« Bonjour Roze, je m’appelle Lavande… Excuse moi de te déranger mais je n’en ai pas pour longtemps… Voilà je crois que ceci t’appartient et je voulais te le rendre. »

Son estomac laissa échapper un bruit assez significatif et Lavande crut bon de s’asseoir à la table, à côté de Roze. Pas pour longtemps ? Tu parles… ça dépendait de Roze tout ça, il fallait que Lavande essaye au moins de lui faire parler de son problème, même si elle n’y arrivait pas…

« Pardon mais je suis vraiment affamée, mais c’est que je t’ai attendu longtemps, tu penses que je peux me servir ? »

Elle regardait avec envie les tartines de miel et son estomac fit de nouveau un bruit sympathique.

*Roh mais tais-toi un peu, pour qui je passe moi après ?*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Mer 4 Oct - 15:39

Roze leva ses grands yeux bleus sur Lavande :

- Suu, je te prie de lui dire qu'elle peut prendre place et manger aussi, elle doit avoir faim car son ventre fait du bruit.

Puis elle se servit elle même une tartine de pain beurrée avec de la marmelade.

- Je suis bien contente d'avoir retrouvé Spencer, je ne savais plus où il était. Je me demande où il a été trouvé.

Bien entendu elle utilisé comme toujours des periphrases pour dire ce qu'elle voulait, en l'occurence ici les circonstances du "sauvetage" de son journal. Elle tendit le plateau à Lavande mais sans un mot bien sûr puisqu'elle ne pouvait pas lui parler. Les humains ne pouvait ni ne devait l'entendre, c'est pour ça qu'elle avait besoin de Suu.

Elle feuilleta d'une main Spencer, elle écrivait dedans depuis l'accident et certaines pages étaient toutes cornés.

- Je viens de penser qu'il faudrait à l'occasion que j'écrive à Michael, j'ai du retard sur ma correspondance. Enfin ce n'est pas bien grave, j'ai si peu d'amis.

Elle parlait pour elle même comme pour Suu et pourquoi pas pour Lavande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Jeu 5 Oct - 21:56

Lavande regarda Roze légèrement de travers car la jeune Serdaigle était monstrueusement impolie. Non seulement elle n’avait pas dit merci à la Gryffondor mais encore elle ne lui parlait pas directement mais par l’intermédiaire de sa poupée. La première fois Lavande avait cru qu’elle était folle et était tout simplement partie, mais là elle se demandait si elle ne le faisait pas exprès.

*Elle est folle, c’est Alexander qui te l’a dit… Calme toi*

Oui car Lavande était à deux doigts de dire ses 4 vérités à miss Roze la soit disant poupée-que-personne-n’entend… La Gryffondor fronça un sourcil et commença à se servir en tartines. Elle en enfourna une dans sa bouche essayant de chercher ce qu’elle allait bien pouvoir dire à la jeune fille quand elle vit que celle-ci continuait de parler à sa poupée. Avant de faire tourner un plateau à Lavande sans lui adresser un mot.

S’en était trop. Lavande lui prit le plateau des mains et le posa devant elle sans même regarder son contenu.


« Ecoute Roze… Je m’assois à cette table pour parler avec toi, en plus je te ramène ce journal qui était sûrement très important à tes yeux alors la moindre des choses serait de me dire « merci » et d’arrêter de parler à ta poupée en faisant comme si je n’existais pas ! »

Trop fort ? Peut-être… Lavande venait seulement de réaliser qu’elle avait parlé un peu vivement et qu’elle allait probablement braquer la jeune fille. Trop tard ? Peut-être pas. Après tout Lavande n’avait fit que dire la vérité et elle n’avait rien dit de blessant. Au pire Roze serait choquée mais elle n’allait quand même pas pleurer.

« Roze tu… tu sais j’ai beaucoup de conversation… Je ne parle peut-être pas Allemand ou Japonais, mais je suis sûre qu’on peut avoir une discussion super intéressante toutes les deux. En fait je veux juste te connaître un peu, je suis sûre qu’on a des tas de point commun. Et bon OK j’ai réagit vivement mais… bon repartons sur de nouvelles bases… Tu aimes quoi dans la vie ? »

A tous les coups elle allait répondre qu’elle aimait les poupées, mais Lavande était prête à encaisser, même si elle devait parler 5 minutes de poupées, un sujet qui ne l’intéressait plus depuis qu’elle avait entamé sa puberté. Oui 5 minutes mais pas plus !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Ven 6 Oct - 10:39

Roze regarda un instant Lavande avec de grands yeux et ses mains se mirent à trembler, la cuillère qu'elle tenait tomba en un bruit de feraille et ses lèvres formèrent des mots silencieux.

"Arrêter de parler à ta poupée" Non, non, seule Suu pouvait l'entendre, il était impossible que Lavande est pu capter ses paroles, totalement impossible !

"Arrêter de parler à ta poupée" C'est dur, trop dur pour elle. Elle était perdue et entendit à peine ce que lui disait Lavande, seul la dernière phrase parvint à ses oreilles...

Son tremblement augmenta et des larmes énormes coulèrent sur ses joues pâles.

- Tu... tu...

Elle n'avait pas le droit, elle n'avait pas le droit de parler, il allait la tuer.

- ... Ne peux pas... m'entendre... Je... suis...

Elle ne parvint pas à prononcer la site elle se leva brusquement et fit tomber Suu dans un bruit mat.

- Non ! Suu !

Elle la ramassa vivement et porta sa main libre à sa tête prise d'une violente migraine.

- Il va nous tuer, j'ai parlé, il va nous tuer. Il faut fuir, vite !

Elle regarda avec une angoisse visible de chaque côté de la grande salle craignant qu'Il n'apparaisse à tout instant et pourtant la peur l'avait cloué sur place.

- C'est fini, on est fini ! Mais peut être qu'il mettra du temps à venir ? Personne ne peut transplaner à Poudlard !

Elle attrapa Lavande par les épaules, ce qui vu sa petite taille était un peu ridicule mais la peur était lisible sur tout ses traits et son corps gracile était secoué de spasme.

- Personne ne peut transplaner à Poudlard hein ??? Vite répond moi !

Elle parlait tour à tour à Lavande et à Suu son petit monde était en train de s'effondrer sur une simple phrase. Il était impossible qu'on puisse entendre ce qu'elle disait et pourtant elle, Lavande, l'avait fait ! Et elle ne semblait pas entendre Suu ce qui semblait à l'esprit malade de Roze encore plus grave.

- Aide moi, il va nous Tuer Suu et moi comme il a tuer ma nurse... ai...de...moi...

Et elle s'effondra devant la gryffondor totalement en larme et perdue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Dim 8 Oct - 15:52

La Gryffondor savait qu’elle n’avait pas été d’une douceur extrême quand elle s’était adressée à Roze, mais elle pensait tout de même s’être relativement bien rattrapée par la suite… Cependant cela n’était pas suffisant pour la fillette qui commença à pleurer instantanément. C’était plus que de la vexation, c’était un sentiment de panique qui semblait naître chez la Serdaigle.

*Oh non ! Mais qu’est ce que j’ai déclenché là ? Tout le monde va me prendre pour un monstre sans cœur encore !*

Lavande adressa un gros sourire de « tout-va-bien » à la Table des Serdaigle et jeta un regard paniqué à la table des Poufsouffle. Alexander Shinku n’y était pas. Tant pis ou plutôt tant mieux car la jeune fille doutait qu’il pourrait être d’une grande aide.

*Oh et puis zut, je peux très bien m’en sortir seule*

Mais Roze c’était déjà levée et avait même été jusqu’à faire tomber sa poupée… Elle semblait souffrir mais pire que tout elle paniquait, elle jetait des regards apeurés partout. Lavande par réflexe c’était levée en même temps qu’elle mais ne savait pas ce qui faisait si peur à la fillette donc comment faire pour la calmer ?

Citation :
Personne ne peut transplaner à Poudlard hein ???

Pendant un instant Lavande pensa à Hermione. Si elle avait été là elle n’aurait pas manqué de lâcher un : « mais commeeeeent ? tu n’as pas lu l’histoire de Poudlaaaard ??? Mais comment peux-tu vivre sans avoir lu quelque chose d’aussi importaaaaant ! »

*Ouais beh heureusement qu’Hermione n’est pas là !*

« Oulà non, personne ne peut transplaner à Poudlard, mais écoute moi Roze, je… je ne sais pas ce que je t’ai dit mais tout va très bien, super bien même… Il fait beau, enfin presque… Les professeurs sont là-bas gentiment en train de bavarder et personne ne peut venir pour te faire du mal ici ! »

Citation :
Aide moi, il va nous Tuer Suu et moi comme il a tuer ma nurse...

Et Roze s’effondra en larmes devant Lavande… La première idée qu’eut la Gryffondor fut de dégager la poupée des bras de la petite fille (petite en taille je le rappelle ^^) et de la prendre dans ses bras comme une maman consolant son enfant. Quelques regards étaient tournés vers elles et Lavande commençait à regretter tout ce qu’elle avait dit même si elle ne se rappelait plus clairement du moment précis où elle avait fait une gaffe.

« Chut, calme-toi… Si les gens pensent que je t’ai fait pleurer moi je vais aller en colle et ça ne serait pas une façon très gentille de me remercier alors que je viens de te ramener ton journal…»

Elle caressa les cheveux de Roze et pensa qu’ils sentaient super bon… Elle avait tant de chance d’avoir des cheveux si magnifiques ! Elle ne s’en rendait pas compte ! Enfin là n’était pas le sujet et la Gryffondor devrait mettre de côté ses questions capillaires jusqu’à ce que la Serdaigle arrête de pleurer.

« Tu n’as aucune raison de pleurer je te le promets… Les professeurs sont là ! Si quelqu’un voulait te tuer ils ne le laisseraient pas faire ! Et moi non plus je ne les laisserait pas faire ! Mais de toute façon on est très très en sécurité dans le château. Y a pas de raison d’avoir peur, soit un peu courageuse bon sang ! Je sais que tu n’es pas à Gryffondor comme moi mais Serdaigle c’est aussi une maison de gens un peu courageux non ? Et surtout très raisonnables ! Vous êtes très intelligents à Serdaigle, vous lisez plein de trucs vous savez tout sur tout… Tu dois savoir qu’il n’y a pas de danger donc !»

Lavande sentait que la respiration de la filette se calmait, est-ce qu’elle arrêtait de pleurer ? Ou bien est-ce qu’elle était tout simplement trop épuisée pour continuer quoi que se soit. Quoi qu’il en soit la Gryffondor en profita pour sortir un magnifique mouchoir brodé de couleur violette. Ca lui fendait un peu le cœur de devoir salir un si joli mouchoir mais Roze en avait besoin et la Gryffondor savait se montrer généreuse.

« Tiens regarde, je te prête mon mouchoir. Et si tu ne me crois pas quand je te dis que tu ne crains rien, il suffit qu’on aille le demander aux profs… Tu veux qu’on y aille toutes les deux ? Mais après tu te calme et tu arrêtes de pleurer d’accord ? »

Quand elle était stressée, Lavande parlait énormément et là c’était le cas. Elle ne comprenait pas 100% du problème de Roze mais elle voulait vraiment l’aider à arranger les choses même si ça ne semblait pas évident.

*Aller dis oui ! Et après on n’en parle plus, on devient copines, ton problème est réglé et la vie est belle !*

Elle essayait de s’en convaincre comme elle pouvait, mais au fond d’elle elle se doutait que ça ne serait pas si simple.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Dim 8 Oct - 19:34

La respiration de Roze se calma, son esprit malade cherchait une porte de sortie mais elle n'en voyait aucune là comme ça... Elle devait parler à Lavande sinon elle ne pourrait pas se dépétrer de sa peur mais d'un autre côté Lavande est une "humaine"...Elle se mit à gémir pendant quelques minutes sur sa poupée...

- Suu... Suu... Bitte Suu...

Mais Suu ne lui répondait plus, elle n'écoutait rien, sa poupée faisait sa tête de mule. Le côté un peu je m'en foutiste de Roze s'en froissa mais l'autre côté celui qui était en train de trembler devant la gryffondor n'y prit pas vraiment garde. Elle se sentit juste un peu plus seule encore que d'habitude. Elle prit le mouchoir que lui tendait Lavande, puisque la jeune fille l'entendait il fallait se faire une raison elle ne pouvait pas "faire comme si", ce genre de chose ne fonctionnait qu'avec des parents trop occupés pour voir que leur fille unique était malade.

Finalement elle cessa de pleurer et d'une voix presque trop calme pour être honnête elle demanda faiblement :

- Tu m'entends n'est ce pas ?

Puis elle épousseta sa robe qui avait prit la poussière durant sa crise de panique et repoussa ses boucles blondes sur ses épaules, elle reprit place à la table. Ses mains tremblaient encore et elle agrippait Suu comme un noyé une bouée mais le bon point pour sa vis à vis c'est qu'elle avait arréter de pleurer. Pourquoi ce revirement soudain ? Et bien d'abord elle avait eu confirmation qu'on ne pouvait transplaner dans l'école, donc pour faire le trajet jusqu'à Poudlard il fallait soit une autorisation soit y aller par des moyens moldus. "Il" n'apparaitrait donc pas tout de suite. Ensuite elle s'était calmé parce que son instinct de survie lui soufflait qu'elle ne devait pas continuer ainsi. Mieux vaut une seule personne qui vous entend plutôt que toute une salle n'est ce pas ? Bref elle reprit calmemant bien que toujours aussi nerveuse (Lavande devait le sentir tellement elle tremblait !).

- Quelqu'un veut me tuer et il me fait peur. Il vit à Hamburg en Allemagne, c'est un sorcier lui aussi.

Bien entendu pour Roze cette simple explication suffisait c'est pourquoi elle prit un verre de jus de citrouille comme si sa vie dépendait de ce qu'elle buvait.

- Je n'ai pas le droit de me faire entendre des humains, il me l'a interdit, c'est pour ça que Suu m'aide à communiquer. Si c'est à elle que je parle je ne risque rien.

Puis elle désigna son journal sur la table.

- Même chose pour Spencer.

Elle passait fébrilement la main dans les cheveux de Suu et une veine sur sa tempe tapait avec furie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Mer 11 Oct - 11:21

La Serdaigle cessa brusquement de pleurer et Lavande la dévisagea bien curieusement. Elle était bien trop calme pour que ça soit naturel.

*Elle fait peur… elle a vraiment un grâve problème, je l’avais sous estimée*

Lavande n’avait pas vraiment peur mais Roze la mettait mal à l’aise et ainsi elle profita de ces quelques secondes de répis pour regarder au fond de son assiette et réfléchir à ce qu’elle allait dire. Finalement ça n’avait pas tant d’importance que ça vu que la fillette ne réagissait que peu aux paroles de la Gryffondor, comme si elle n’écoutait pas.

« Oui je t’entends, bien sûr et je ne suis pas la seule, tout le monde t’entend. »

Elle avait relevé les yeux et regarda à nouveau les joues pâles de Roze.

Citation :
Quelqu'un veut me tuer et il me fait peur. Il vit à Hamburg en Allemagne, c'est un sorcier lui aussi. Je n'ai pas le droit de me faire entendre des humains, il me l'a interdit, c'est pour ça que Suu m'aide à communiquer. Si c'est à elle que je parle je ne risque rien

Lavande lâcha sa cuillère et par la même occasion éclaboussa sa jupe avec de la confiture.

« Ah crotte !!! »

Se saisissant de sa serviette elle se mit à frotter énergiquement sa jupe pour faire disparaître toute trace de la tâche. Quand la tâche fut rentrée dans la jupe et que Lavande n’eut plus aucune chance de la faire partir, elle entreprit de répondre à la Serdaigle.

« OK, entre nous je pense que tu ne risques pas grand chose. Tu es à Poudlard et c’est impossible pour le tueur de venir. Et puis même, pourquoi est-ce que tu n’aurais pas le droit de parler aux autres ? Et comment il ferait pour savoir que tu parles aux autres ? Tu penses vraiment qu’il t’écoute tout le temps tout le temps ? Ca n’est pas possible et à mon avis il ne te fera aucun mal c’est sûr et certain… c’était juste pour te faire peur. »

Sourire qui se voulait rassurant à l’intention de Roze, puis la jeune Gryffondor replongea dans ses pensées afin de trier ce qui lui semblait vrai et ce qui lui semblait absurde.

*Bon tout va bien… Je vais arriver à la raisonner… Et puis son tueur n’existe sûrement pas ! Un tueur qui voudrait tuer une petite fille parce qu’elle parle aux autres c’est absurde, pas possible !*

Une fois ses pensées remises en ordre, la Gryffondor se leva… La tâche sur sa jupe la perturbait et elle mourrait d’envie, soit de se jeter sur un lavabo et de frotter frotter jusqu’à ce qu’elle disparaisse, soit de rentrer dans sa chambre pour passer une nouvelle jupe.

« Bon Roze, j’ai été ravie de faire ta connaissance, mais je te jure que tu ne risques rien. Donc si tu as besoin d’en parler ou de quoi que se soit, je suis là donc tu pourras venir me voir mais là je dois y aller alors bonne fin de repas »

Après s’être levée elle fit un sourire un peu forcé à Roze et s’éclipsa de la table pour se diriger directement vers les toilettes des filles.

*Bon on se calme, tout s’est très bien passé… Pas de conséquence facheuse, tu lui a rendu son journal et elle t’a fait une confidence et ça lui a fait du bien de parler. En plus grâce à toi elle va se rendre compte que son tueur n’existe pas et tout finira bien car elle va arrêter d’avoir peur pour rien. Oui Lavande tu as bien fait.*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   Mar 17 Oct - 21:38

[Poste court qui cloture le topic et annonce la disparition temporaire de Roze en cours]

Roze avait écouté chaque parole de Lavande et celles ci avaient été comme un poignard dans le coeur de la petite fille. On ne la croyait pas, on pensait encore qu'elle était folle et pire que tout TOUT le monde l'entendait ! Elle tremblait de tout ses membres et cette fois son trouble était visible de tous... elle se mit à hurler violement dans sa langue et dans une telle cacophonie que même ceux qui étaient comme elle d'origine germanique ne pouvait la comprendre...

Finalement un professeur s'approcha et l'attrapa mais elle se débattit en criant sa haine et sa peur, bien sûr elle était si petite qu'on l'immobilisa rapidement mais l'inquiétude se lisait dans les regards des adultes... tandis que les élèves eux se disait simplement "tiens mais qu'est ce qu'elle a celle là ?". Une curiosité malsaine propre à des enfants/adolescents de cet âge mais si douloureuse pour l'esprit malade de Roze, elle voyait bien dans leurs yeux leur dégout, elle le lisait et il la transperçait jusqu'au fond d'elle même.

- Nein... nein...

Elle finit par s'effondrer en chuchotant encore cet éternel "non" qui était comme un refrain qu'elle entonnait depuis déjà 4 ans dés qu'on lui adressait la parole.

Les professeurs l'emmenèrent à l'infirmerie et contactèrent ses parents mais il n'y avait rien de plus à faire pour elle puisqu'elle était plongée dans un profond coma...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fillette à la poupée [PV Roze Maiden]
» il silenzio a la trompette par une fillette de 13 ans
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» Sarkozy et la poupée vaudou
» Abbigaelle Thuringwethil. Etrange poupée blonde. [ FINI ! ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: