AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Mer 08 Jan 2014, 01:56

Rhys commençait à être expert en intrusion au sein des élèves de Poudlard. Vu le nombre de fois où il s'était rendu sur le quai 9 3/4 depuis qu'il avait quitté l'école, c'était à se demander s'il n'avait pas envie d'y retourner. Vu le nombre de fois où ses amis lui avaient demandé de revenir, il aurait pu finir par se laisser tenter mais ni les magnifiques jambes d'Opalyne Hummingbird ni l'idée de profiter de l'internat pour tenter de piquer Romilly à Benson n'avaient réussi à le convaincre de changer d'avis. Pourtant, alors que le premier train au départ de la célèbre école attendait pour emmener son lot d'étudiants pour une nouvelle année, il était là, dans la foule. Pour une fois, il ne se cachait pas. Il n'avait plus de raison de rester dans l'ombre de sa casquette puisqu'il avait enfin fait ses retrouvailles avec la Miss Bradley. La rencontre avait été différente de ce qu'il l'avait espéré mais d'un côté, il y avait peu de chance qu'à la seule vue du jeune homme, elle arrache ses vêtements et… euh, excusez, ça ce sont les fantasmes du garçon, ça n'a rien à faire sur un quai de gare.

Bref, en ce début septembre, il avait deux objectifs. Deuxièmement, faire un coucou à ses vieux amis et premièrement, mettre la main sur Opalyne qu'il n'avait pas revu depuis un moment. Visiblement, c'était le cas d'un peu tout le monde car personne n'était capable de dire où elle se trouvait. Si elle avait été dans les environs, quelqu'un l'aurait forcément vue, elle était connue. Si ce n'était pour elle, ça aurait été pour être sortie avec l'un des attrapeurs les plus célèbres de l'école.

Déjà de mauvaise humeur par rapport à sa recherche infructueuse, il fit la découverte d'un groupe d'élèves. Probablement de quatrième ou de cinquième année. Enfin, ce qui était sûr, c'est qu'il les avait connus lorsqu'il trainait encore sur les bancs de Poudlard. Peu importait. Leur activité était visiblement d'instaurer leur autorité sur les plus jeunes. Ils avaient attrapés le sac d'un petit nouveau et se le passaient les uns les autres alors que le petit cherchait à le récupérer en protestant en vain. Pour le coup, Rhyssou ne réagit pas, il s'agissait d'un bizutage stupide mais tout à fait banal. Par contre, il apprécia beaucoup moins lorsqu'un de type attrapa le gosse par son uniforme de manière virulente et personne ne semblait réagir


- Ecoute minus. Ici, c'est nous qui faisons la loi. On peut lancer des sorts d'une puissance que tu n'imagines pas alors que tu n'es qu'un sang de bourbe.

Rah, ce qui Rhys pouvait détester lorsque les sorciers se la jouaient puissants à cause de la magie. Tant pis, ce n'était pas cette fois-ci qu'il prouverait qu'il a changé et qu'il n'était plus quelqu'un de violent. Il débarqua rapidement par derrière l'agresseur et frappa fort au niveau des reins avant de le pousser contre un mur, prêt à assener une droite justicière. Ce qui l'empêcha de frapper, c'était une sensation au niveau de son entre-jambe. Oh, rien de douloureux. Rien de bien agréable non plus même si une jeune demoiselle en était à l'origine. Non, c'était une sensation qui veut dire "dernier avertissement avant le festival de la souffrance". L'ex-sorcier ralacha sa prise et se tourna pour voir une batte de quidditch prête à lui écraser les noix. A l'autre bout, la préfète Filean, avec son regard des mauvais jours D'ailleurs, à qui a-t-elle piqué la batte vu qu'elle ne joue plus?.


- J'approuve, sincèrement, mais fais-le quand je ne te vois pas.


Rhys ne connaissait pas personnellement la demoiselle mais en avait entendu parler par des membres de sa maison. On l'avait un peu présentée comme une psychopathe. Etant donné qu'il n'allait pas se battre contre une fille, il s'éloigna.


- @#!?@ de sorciers.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Mer 08 Jan 2014, 02:42

En ce matin de Septembre, Heather portait sur sa situation des sentiments partagés. Dans un sens, elle était contente d’aller à Poudlard, de pouvoir commencer ses recherches pour délivrer le monde de ce fléau qu’était la magie, et puis de quitter Anna et Kevin aussi. Jouer la comédie n’était pas difficile, elle en avait l’habitude, mais elle sentait poindre en elle un brin d’affection pour le couple maintenant qu’elle vivait chez eux depuis quatre ans. Et il lui était toujours plus difficile de mentir à quelqu’un pour qui elle avait de l’affection. Ce pourquoi elle ne se l’était jamais permis.

Heather était une orpheline de guerre. Ses parents étaient morts en combattant un mage noir terrible qu’on appelait Lord Voldemort et elle avait dû grandir pendant ses sept premières années dans un orphelinat. Mais Heather avait rapidement compris comment les choses fonctionnaient. Il suffisait d’être polie et gentille, de se montrer mûre et responsable pour que les adultes vous fassent confiance. Ensuite, on pouvait utiliser les libertés ainsi gagnées à sa guise. Heather avait ainsi allègrement manipulé le personnel de l’orphelinat et le résultat avait été au-delà de ses espérances.

Quand Anna et Kevin l’avaient adoptée et lui avaient dévoilé le secret de ses origines, elle avait compris que si ses parents n’avaient pas été des sorciers, ils ne seraient pas morts en la laissant seule et abandonnée. Elle en avait conclu que le monde serait meilleur dépourvu de magie et avait l’intention de donner ce but à sa vie, éradiquer toute magie des sorciers sans blesser les sorciers eux-mêmes. Elle était certaine de pouvoir parvenir à ce résultat avant la fin de sa Septième Année d’étude.

Elle avait demandé à Anna et Kevin si elle pouvait être seule au-delà de la barrière de King’S Cross, ne désirant pas qu’ils la voient froncer le nez devant cet étalage de magie qui aurait sûrement cours sur la voie 9 ¾. Comme elle avait toujours possédé un grand désir d’indépendance, ses parents adoptifs ne lui avaient pas refusé sa demande. Alors qu’elle avançait sur la voie au milieu des gens, elle aperçut soudain un garçon qui devait avoir seize ou dix-sept ans prendre la défense d’un de ses camarades de Première Année. Après une légère altercation, il repartit en fulminant et ses paroles n’échappèrent pas à Heather.

Elle n’était finalement peut-être pas la seule sorcière à avoir du mal à accepter son pouvoir. Et si un garçon aussi âgé pouvait être de son côté, cela lui apporterait sans doute une aide précieuse un jour pour parvenir au bout de ses recherches. Il était temps de faire connaissance avec le garçon et de tout faire pour marquer son esprit. Si elle parvenait à ce qu’il garde un souvenir vif d’elle, elle n’aurait pas perdu son temps avant de prendre le train pour se rendre à l’école. Elle attrapa doucement le bras du garçon alors qu’il passait devant elle.

« Tu ne t’es pas fait trop mal ? » lui demanda-t-elle avec beaucoup de douceur dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Mer 08 Jan 2014, 22:17

Il y a encore quelques années, Rhys était un garçon très doux et gentil. Il était toujours prêt à aider son prochain (et son précédent). Il n'avait eut à se battre qu'une fois... pendant quatre secondes et huit dixièmes. C'était l'inconvénient d'avoir six ans de moins que son adversaire. Ca avait été bien suffisant pour avoir un bras cassé. Il avait pourtant été déclaré vainqueur. C'était à une époque déjà lointaine, une époque où la magie n'existait plus. Une époque où il souhait encore la voir revenir pour la pratiquer. Il avait finit par voir ce qu'elle provoquait chez les gens et avait finit par la fuir mais avait souffert. C'était peut-être plus là la raison de son intervention, faire payer un sorcier et non protéger un jeune. Cette agressivité, il l'avait toujours avec lui.

Il avait appris à gérer cette violence. Principalement grâce aux Arts Martiaux  et à quelques-uns de ses amis. Il est à noter qu'il y en a une qui l'a incité à se défouler sur certains élèves de Serpentards. Ce qu'il n'avait fait. Là, sur le quai, le combat avait été interrompu bien trop tôt. L'ex-Pouffy était prêt à tous se les farcir. Oh, ils auraient pris de mauvais coups mais il aurait également eut des renforts pour le tirer de là. Pour le coup, les choses étaient restées en suspens, aucune réelle domination, il y aurait donc forcément une seconde manche.

Ca failli ne pas être le bon match qui suivi. Il marchait parmi les élèves, sans but précis, lorsqu'il sentit une main se poser sur son bras. La situation le mis sur la défensive. Il posa rapidement sa main sur celle qu'il avait sur lui pour la bloquer. Il s'apprêtait à affermir sa prise sur le poignet comme c'est si souvent le cas dans le Ju-Jutsu mais il remarqua en se tournant que la main était petite et celle d'une fillette qui n'avait rien à voir dans l'histoire


- Désolé, j'ai cru que c'était ces types qui revenaient.


L'enfant lui demandait s'il ne s'était pas fait mal. Visiblement, elle n'avait pas vraiment vu ce qu'elle s'était passé vu qu'il n'avait pris aucun coup, il en avait juste distribué.


- Ca va, retire leur baguette à ces abrutis et ils ne savent plus rien faire.


Bon, il faut avouer qu'avec une baguette, ils peuvent être relativement dangereux, ça reste une arme. Ceci dit, elle était surement moins efficace de beaucoup d'armes moldues.


- Fais gaffe à toi, ils seraient capables d'essayer de te pourrir la vie pour m'avoir parlé.


Quand on joue les caïds en bande, on n'hésite jamais à s'en prendre à des innocents et des personnes plus faibles, sinon, on n'a pas besoin de sa bande. Voldemort lui-même avait mené l'assaut contre l'école, il s'était battu en personne face à Potter, il n'avait pas de faire valoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Jeu 09 Jan 2014, 18:12

Heather avait très tôt appris à garder un contrôle total et complet d’elle-même. Même quand la terreur lui explosait le cœur, la jeune fille savait ne pas bouger et rester complètement immobile jusqu’à ce que l’agresseur éventuel se calme de lui-même. Ca lui avait été utile face à des brutes qui voulaient l’intimider à l’orphelinat. Et ça lui permettait de pouvoir bloquer chaque éventuel coup qu’elle pourrait risquer de recevoir. Elle n’eut donc aucun mouvement de frayeur quand le garçon lui attrapa le bras. Et sa voix ne cilla pas quand elle le rassura.

« Ne t’en fais pas, tu ne m’as pas fait mal. Si c’était le cas, je ne t’aurais sûrement pas laissé faire. »

Comme elle pressentait que ce serait bien perçu à ce moment là, la fillette sourit aimablement. Elle se mit même à pouffer légèrement en entendant la remarque du jeune homme. Il fallait dire que ça se rapprochait un peu de ce qu’elle pensait de ceux qui avaient causé la mort de ses parents. Mais tout cela ne fut que très léger, juste ce qu’il fallait pour qu’il sache qu’elle était dans le même camp que lui, mais suffisamment peu pour garder sa classe et son prestige dans son comportement.

Son interlocuteur avait visiblement de la rancœur. Il lui enjoignit de se méfier des personnes à qui il s’en était pris et ajouta que le simple fait de lui avoir adressé la parole pouvait éventuellement devenir nocif pour sa propre sécurité. Heather eut alors un sourire qui se rapprocha davantage de sa véritable personnalité, légèrement mauvais et duquel on ne pouvait rien attendre qui fût loyal ou fragile. Elle n’était pas une Poufsouffle. C’était bien la seule maison de Poudlard dans laquelle elle était certaine de ne pas avoir sa place.

« Qu’ils essaient de s’approcher de moi ! Ils ne savent pas à qui ils ont affaire. Je ne suis pas comme cet élève que tu as sauvé. Je ne nie pas qu’il le méritait. Personne ne mérite qu’on s’en prenne à lui comme ça. Mais je ne crains rien de ses agresseurs. »

Il était maintenant temps d’essayer de se rapprocher de lui. Elle ne pouvait pas évoquer de but en blanc le sujet sur lequel ils étaient de toute évidence d’accord. C’était un sujet bien trop dangereux à évoquer sans prudence. Il lui fallait donc rester sur un terrain plus neutre en se fiant aux valeurs qu’elle avait observées jusqu’à présent dans la nature de ce garçon. Elle jeta un regard en direction de l’élève, ridiculement petit pour onze ans, qui était en train de se battre avec sa valise énorme pour la monter dans le wagon.

« C’est très bien ce que tu as fait, d’aider ce garçon. Les plus âgés ne se souviennent pas toujours de ce que les jeunes souffrent. Le temps où ils l’ont vécu était trop loin. Mais certains, comme toi et moi, font attention à ne pas oublier. Moi, j’ai toujours défendu les petits de l’orphelinat quand on les embêtait. »


Ayant lâché sa bombe, elle se reprit, légèrement gêné. Cela lui en avait coûté mais évoquer ses souvenirs était sans doute le meilleur moyen de mieux connaître ce garçon. Et il avait sûrement plus de raisons que n’importe qui pour s’intéresser à elle avec ces quelques éléments. Apparemment, il avait un certain sens de la bonne conduite à adopter. Et l’orphelinat lui permettrait sans doute d’en venir à ce qu’elle feindrait de croire anormal, une certaine aversion pour le monde de la magie.

« Au fait, je m’appelle Heather Heathrow. Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Sam 11 Jan 2014, 03:18

Rhys se retint de réagir lorsque la petite lui dit qu'elle ne se serait pas laissée faire. Loin de lui le sentiment de toute puissance, il se prenait encore assez de raclée à l'entrainement pour savoir qu'il n'était pas invincible. Par contre, il lui paraissait particulièrement invraisemblable que la demoiselle, aussi petite et léger qu'elle était, puisse rivaliser avec lui, de cinq ans sont ainés et cinq ans de pratique des arts martiaux.

Lorsqu'elle se mit à pouffer par rapport à sa remarque sur les travers des sorciers, il avait envie de lui dire qu'elle était également une sorcière et donc que ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle devienne comme eux. Certes, c'était un peu mettre tous les gens dans le même panier mais les statistiques du garçon parlaient et la miss semblait déjà avoir une haute opinion de ses capacités. Ceci dit, c'est la base de tout enfant de se croire plus fort que les autres. L'ex-élève était à des lieux d'imaginer que la nouvelle élève avait déjà une rancœur tenace envers la magie. D'un côté, ce n'est pas la première chose à laquelle on pense pour quelqu'un qui intègre la plus prestigieuse école de magie. D'ailleurs, si c'était la plus prestigieuse, ça ne devait pas être jojo dans les autres.

Voilà qu'elle en remettait une couche sur sa capacité à ne pas avoir peur des types de tout à l'heure. Comment pouvait-elle ne pas les craindre si même lui savait qu'il ne ferait pas le poids sans renfort. Il était évident qu'elle finirait par avoir des soucis. Donc, déduction logique, il fallait qu'il en touche quelques mots à certaines personnes comme Tarek pour qu'ils la gardent à l'œil.


- Fais tout de même attention. Cette école, c'est un labyrinthe. Même après  des années, tu peux te retrouver sans le vouloir dans un endroit super isolé sans même t'en rendre compte.


Pour ce qui était d'avoir bien fait ou non d'aider le gosse, il valait peut-être mieux la laisser dans l'ignorance de ses véritables motivations. Visiblement, il fallait qu'il revoit encore un peu la théorie zen des arts martiaux parce que la bienveillance, la justice et la maitrise de soi n'était pas vraiment au rendez-vous. Ceci dit, ce qui le toucha le plus, c'est lorsqu'elle sous-entendit qu'il était vieux. Ca lui rappelait l'époque où il était à sa place et trouvait que les 7èmes années étaient des dinosaures.


- Hey, je ne suis pas si vieux que ça non plus. Ceci dit, il n'y a pas que l'âge qui fait changer les gens. La magie aussi. Pendant les sept ans qui viennent, pense à garder tes valeurs.


Dans sa vouloir de vouloir protéger la gosse de ce qu'il considère comme un fléau, il en oublie qu'à son âge, on s'en fout des histoires de valeurs et que son discours n'a pas de poids.


- Ah bah tu vas bien d'entendre avec Tamarah Filean, la préfète à la batte folle.


On l'avait connu avec plus de tact. En général, lorsqu'on apprend que quelqu'un est orphelin, la première chose qui vient en tête n'est pas de faire une blague.


- Désolé, ca ne sonnait pas pareil dans ma tête. Désolé pour tes parents.


Rhys n'était pas vraiment à l'aise avec le sujet de l'orphelinat, surtout avec une personne qu'on ne connaît pas.


- Garde à l'esprit de toujours défendre les autres. Moi, c'est Rhys Ellis. Ex-Poufsouffle et Ex-Sorcier. T'es en première année, je suppose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Lun 13 Jan 2014, 00:09

Heather était reconnaissante à Rhys de vouloir la conseiller sur les problèmes qu’elle pouvait rencontrer à l’école. Anna lui avait déjà parlé des problèmes d’orientation, elle-même se perdant une fois sur deux lorsqu’elle se retrouvait dans un endroit qu’elle ne connaissait pas. Du coup, à Poudlard, elle s’était déjà retrouvée dans des situations compliquées parce qu’elle se perdait. Heather en avait entendu, des anecdotes amusantes, mais ce garçon devait sûrement aussi en avoir beaucoup, comme tous les élèves de l’école. Si vous n’aviez pas de mésaventure à Poudlard, un de vos amis en avait, c’était la règle d’après ses parents adoptifs.

Cela lui plut quand il ajouta que la magie faisait changer les gens. Ce garçon avait vraiment le profil qui convenait pour être parmi les amis d’Heather Heathrow. Elle allait devoir jouer cartes sur table. Et elle décida que le moment était venu de mentionner une petite aversion pour son état de sorcière. Elle ne serait pas aussi franche qu’elle le serait avec elle-même, mais suffisamment pour qu’il voit une sorte de reflet en elle et qu’il l’inclut dans son cercle. Heather espérait vraiment que les choses se passeraient ainsi. Aussi n’hésita-t-elle pas une seule seconde. Elle enchaîna aussi vite.

« Je suis d’accord. Quand j’ai su la vérité à-propos de mes parents et que j’ai appris que j’étais aussi une sorcière, je l’ai regretté. Je préfèrerais ne pas avoir de pouvoir plutôt que de mettre au monde une future orpheline. J’ai tendance à me dire que la magie n’est pas vraiment un don, au fond. »

Quand le jeune garçon mentionna la préfète qui l’avait apparemment interrompu dans son envie de démolir les voyous, le nom rappela quelque chose à Heather mais elle ne parvint pas immédiatement à remettre le doigt dessus. Tandis qu’elle demeurait silencieuse, il reprit la parole pour s’excuser. Cela réveilla Heather qui lui sourit avec gentillesse.

« Tu ne m’as pas vexée, rassure-toi. J’avais seulement quelque chose en tête. Mais tu sais, j’ai été adoptée quand j’avais sept ans et Anna et Kevin sont très gentils. Non vraiment, je ne peux pas dire que je suis une pauvre petite orpheline malchanceuse. »

Le jeune homme n’avait pas besoin de lui dire de garder à l’esprit qu’il faut toujours défendre les plus malheureux. Quand elle était à l’orphelinat, elle le faisait toujours avec… elle se rappela soudain où elle avait entendu le nom de Tamara. Elle l’avait connue à l’orphelinat. Tamara avait quelques années de plus qu’elle mais elle n’avait jamais voulu être adoptée. Elle aimait trop le foyer. Heather, pour sa part, n’avait pas du tout eu le choix. Mais si elle l’avait eu, elle serait sans aucun doute restée aussi. Pour continuer à aider Tam à veiller sur les enfants. Elle décida qu’une fois dans le Poudlard Express, elle essaierait de la retrouver pour prendre des nouvelles de tout le monde.

« Oui, je suis en Première Année. Je ne sais pas encore dans quelle Maison j’irai. Anna pensait que je serais peut-être à Serdaigle parce que je suis quelqu’un d’intelligent et qui aime beaucoup les livres. Mais peut-on vraiment savoir avant d’y être ? »

[523]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Mar 14 Jan 2014, 17:09

Peut-être était-ce l'humeur assez inconstante de Rhys ou bien qu'il arrivait encore à avoir un minimum de réflexion quand il s'agissait de la magie mais l'ex-Poufsouffle ne pouvait pas laisser dire tout et n'importe quoi. D'accord, il avait saisi que la magie était à l'origine de la disparition des parents de la jeune femme. Il avait d'abord pensé à un accident mais les dernières précisions ne laissaient plus de doute, il s'agissait d'un double meurtre. A une époque comme la leur, s'il n'y avait pas du Voldichou là-derrière, il aurait été étonné. Il voulait bien que la petiote ait des difficultés avec les sorciers mais il ne pouvait pas laissé attaquer la magie directement.

- Que ce soit un don ou pas, ne regrette rien. La magie n'est pas mauvaise, tu as un lien particulier avec le monde. Ce n'est pas sa faute si elle est mal utilisée. Regarde, je viens de mettre deux droites à un mec, ce n'est pas la faute de mes mains mais la mienne.


Il n'avait aucune idée des intentions d'Heather et ne s'était jamais dit que la magie devait disparaître. Enfin si, lorsqu'il l'avait vécu, il s'était dit que ce ne serait pas mal si elle ne revenait jamais. Avec le temps, il avait révisé son jugement. Ce n'était pas la magie qui n'avait pas sa place dans le monde des hommes, c'était les hommes qui n'avaient pas leur place dans le monde de la magie.


- Puis-je te demander ce que tu vas faire à Poudlard si tu ne veux pas être magicienne?


Au sujet de la famille, Rhys n'était pas un orphelin mais en avait eut parfois l'impression. Toute son enfance, il avait été au centre de la vie de sa famille. Après son départ pour l'école, les choses avaient changé et Rhys avait l'impression de ne plus intéresser personne. Lorsqu'il rentrait, il était seul. Partant de là, il ne peut y avoir d'orphelin heureux, la vie ne peut se faire sans sa famille. Il n'allait tout de même pas dire à la future serpentard qu'elle avait tord, qu'elle était triste et malheureuse. Il se contenta de lui sourire.


- Il paraît que ta volonté influence beaucoup le choix de ta maison. Tu pourrais très bien être une intelligente Serdaigle, une loyale Poufsouffle ou protectrice Gryffondor. Cela pendant ce à quoi tu portes le plus d'importance.


Il ne la voyait pas aller chez les verts, elle ne lui montrait aucun trait leur appartenant. Au contraire, les Serpentards regroupaient beaucoup de sangs purs, ceux qui étaient imbus de leur lien avec la magie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Jeu 16 Jan 2014, 13:16

Heather se rendit soudainement compte qu’elle avait été trop vite avec Rhys. Il n’était pas près à accepter son côté extrême même s’il avait certaines rancœurs. Heather se félicita d’avoir su rester modérée dans ses propos. Si elle s’était montrée totalement franche, elle aurait perdu toutes les chances de conserver Rhys dans ses relations. Mais heureusement, elle n’avait rien dit qui fût insurmontable et elle allait pouvoir revenir sur ça. Il n’était pas encore temps de se dévoiler à Rhys Ellis. Il valait mieux attendre qu’il soit plus ouvert à ses idées. Ce serait plus sûr pour ses propres projets.

« Je ne dis pas que la magie est mauvaise, ce n’est pas exactement ça. J’ai seulement parfois l’impression que certaines personnes… ne sont pas prêtes psychologiquement à disposer d’un certain pouvoir, ce qui peut être dangereux pour leur entourage. C’est tout. »

Elle eut un léger sourire avant de répondre à sa question concernant l’école. S’il avait été dans une meilleur optique, elle aurait pu lui expliquer, mais si elle lui en parlait à l’heure actuelle, elle finirait sans aucun doute à l’Hôpital Sainte-Mangouste dans un quartier de haute sécurité ou à Azkaban. Il allait falloir jouer cela bien plus finement qu’elle l’avait supposé au départ mais ça n’avait pas d’importance pour Heather. Elle avait l’habitude de la manipulation et de la tromperie et ce, en paraissant plus convaincante que si elle disait réellement la vérité. Elle avait toujours plus de mal à être franche. Le retour de bâton était trop dangereux.

« Oh j’ai l’intention d’être une magicienne, et la meilleure ! Après tout ce qu’ils ont fait pour moi, je veux que Anna et Kevin soient fiers de moi. C’est juste que… je ne voudrais pas faire subit à ma fille ce que moi j’ai vécu, tu vois. Mais je ne renoncerai pas pour autant à qui je suis vraiment. »

Ce en quoi elle ne mentait pas vraiment. Heather ne renoncerait jamais à ce qu’elle était au fond d’elle-même, quelque fussent les mensonges qu’elle devait offrir, les histoires qu’elle devait raconter, elle ferait toujours ce qu’elle avait choisi de faire et c’était pour cela que personne ne devait savoir ce que c’était exactement, en fin de compte. Mais actuellement, elle avait imaginé qu’elle pourrait enfin en parler avec quelqu’un et ça n’était pas facile, quelque part, de prendre conscience qu’elle s’était trompée et que Rhys n’était pas celui qu’elle croyait. Mais elle ne désespérait pas. Un garçon pouvait changer et Rhys avait quand-même le point de départ qui convenait.

Il lui répondit ensuite sur sa remarque liée aux Maisons de Poudlard. Il fallait orienter la réflexion sur sa volonté plus que sur ses capacités réelles. Si on se fiait à ça, la jeune fille avait de fortes chances de finir dans la Maison de Salazar Serpentard, même si Rhys l’avait mise de côté d’instinct et Heather savait pourquoi. Ceux de Serpentard étaient fiers de leurs pouvoirs et ils ne cherchaient pas à s’en débarrasser. Mais ce qui importait le plus, c’était les talents qu’on avait et Heather était manipulatrice, ambitieuse et calculatrice. Même si ça ne se voyait pas au premier abord, elle était une véritable Serpentard.

« Je ne sais pas trop. On ne peut pas dire que je porte de l’importance à la loyauté… enfin si peut-être, je veux être loyale à mes parents adoptifs qui ont si bien su s’occuper de moi. Et je suis protectrice… je l’étais. Je ne sais pas. On verra bien ! »

Elle ponctua sa conclusion d’un sourire amical à l’adresse de Rhys. Elle espéra l’avoir rassuré à-propos de ses intentions.

[603]

TOUT COMPTE
PLUIE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Mar 21 Jan 2014, 11:58

La réponse d'Heather fit rire Rhys. Pas méchamment, ce n'était pas sur genre A moins d'être sacrément énervé/ non, il ne se moquait pas du tout d'elle, au contraire, sa réflexion était presque parfaite du point de vue de l'ancien élève.

- Penses-tu que ce soit justement certaines personnes? Moi, je dirai que personne n'est prêt à apprendre la magie. C'est tellement unique et tellement puissant qu'on ne peut rien prévoir. Surtout pas qui va contrôler l'autre.


Il entrait peut-être dans des considérations un peu trop compliquée pour une petite de première année. Il n'entra donc pas dans ce qu'il considérait comme lacunaire dans cette école, le fait qu'on y entre soit beaucoup trop tôt, soit beaucoup trop tard. Trop tard car si on apprend la magie dès la prime enfant, on la considère comme un tout de la vie et n'a plus cette importance. Bien sûr, ce n'était pas faisable car peu d'enfant déclarent leurs pouvoirs si tôt. Trop tôt car à 11 ans, les élèves n'ont pas la maturité pour appréhender la magie avec la gravité qui lui était due. Par la suite, ils grandissaient avec ce jouer tellement courante qu'on ne réfléchit plus vraiment à sa présence, elle devient tout, elle devient le monde.

Dieu que c'était un terrain glissant de vouloir être le meilleur sorcier. C'était plus une attitude de Serpentard. La voilà la dernière maison. C'était un discours qu'il avait surtout entendu chez les verts et argents et ils n'étaient pas du genre à être aimables avec ceux qui pourraient les gêner. Il ne se faisait pas d'illusion, malgré tout l'affection qu'il avait pour Romilly, il savait qu'elle écraserait toute personne lui mettant des bâtons dans les roues. En plus, c'est un objectif totalement stupide car totalement subjectif et inatteignable. Beaucoup le veulent mais il n'y a qu'un élu, et encore…. Comment savoir si on est vraiment meilleur que tout le monde? Un concours obligatoire pour tout le monde? Doit-on être meilleur dans tous les domaines ou juste globalement. Non, ce genre de truc passait au-dessus de Rhys. Dans le grand groupe Serdo-Pouffy, l'objectif à l'école est de bien manger. Ah non, ça, c'est juste pour Pouffy. Pour les deux maisons, c'est simplement d'être bon, à la rigueur excellent mais pas le meilleur, c'est vain.


- C'est bien de vouloir rendre tes parents fiers mais… c'est quoi être la meilleure pour toi?


Pour Rhys, un bon sorcier devait savoir ne pas être un sorcier, paradoxalement. Cela faisait qu'il n'était pas un bon sorcier, car il n'était pas un sorcier qui savait même sa magie de côté, il n'était tout simplement plus un sorcier. Ses études étaient interrompues, sa baguette ne faisait qu'office d'objet de décoration et ses connaissances en prenaient un coup.
Argh, quelle infâmie aux douces oreilles Ca peut être doux une oreille? O_o d'entendre qu'on manque de considération à la loyauté. Ca avait été l'essence de ses années à Poudlard. C'était un Poursouffle, bordel, on ne peut pas lui dire un truc comme ça. C'était aussi par loyauté envers ses amis qu'il se trouvait d'ailleurs sur le quai ce matin là. Il garda son sang froid tout de même. En fait, ce qui choquait le plus le garçon, c'était le discours général. Elle semblait repousser plus ou moins discrètement ses arguments pour les trois maisons, un peu comme si elle voulait ne pas y être, qu'elle visait autre chose, comme Serpentard. Non, ça, c'est une interprétation, elle avait d'abord parlé de Serdaigle, il faut rester optimiste.


- Ca sera ta petite surprise de la journée. Ca jouera sur tes sept prochaines années.


Rhys ne voulait pas se montrer moralisateur dans tout ce qu'il disait mais n'avait plus spécialement le sourire bien qu'il restait amical. Parler de ça lui rappelait beaucoup de mauvais souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   Mer 22 Jan 2014, 22:45

Moment dangereux. Heather en avait pleinement conscience. Rhys commençait à abonder dans son sens d’une certaine façon, mais il avait fait la même chose peu de temps auparavant et dès qu’elle avait commencé à se dévoiler, il avait manifesté sa désapprobation. La situation semblait similaire et Heather ne voulut pas lui donner d’autres armes pour le cas où il déciderait de se battre contre elle plutôt que de son côté. Elle répondit donc avec toute la mesure et le décorum qu’on attendait d’une bonne petite sorcière.

« Je n’irais pas aussi loin. Je ne vois pas Anna, ou Kevin, mal se comporter et pourtant ils ont appris la magie. Harry Potter lui-même, s’il a eu des débordements, avait un sens de la justice assez prononcé. Non, je dirais que pour certaines personnes, la magie est un don. Pour d’autres, c’est une malédiction. Et pas forcément pour eux, d’ailleurs, plutôt pour leur entourage. »

Elle vit son interlocuteur pincer les lèvres quand elle affirma qu’elle voulait être la meilleure. Elle ne comprit pas pourquoi. Beaucoup de jeunes sorciers voulaient faire la fierté de leurs parents et devaient très certainement avoir la même façon de penser. Heather en était certaine. En quoi sa façon de penser différerait-elle de celle de ces jeunes sorciers ? Ou alors, c’était peut-être la personne avec qui elle en parlait qui différait. Probablement que la plupart des personnes ne réagiraient pas à la manière de Rhys.

« Je veux être au mieux de moi-même, la meilleure selon mes propres capacités. Je veux faire de mon mieux, si tu préfères, et ne rien avoir à regretter. Je ne voudrais pas me dire que j’aurais pu faire mieux. C’est tout. »

C’était évident que sa Maison allait avoir une influence sur ses sept prochaines années. Mais Heather songeait que cette influence ne serait peut-être pas aussi grande que Rhys le présupposait. Elle avait ses objectifs et quelle que serait sa Maison, elle n’en changerait pas. Mais ce n’était pas de cette façon qu’une sorcière sur le point d’entrer à Poudlard réagissait et ce ne serait donc pas de cette façon qu’elle le ferait. Elle sourit à Rhys et leva la tête d’un air pensif, mais impatient de savoir ce qu’il en serait.

« Oui, et c’est bien pour ça que j’ai hâte d’être à ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers   

Revenir en haut Aller en bas
 
[quai 9 3/4] Trop de @!# de sorciers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: