AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de Potion n°1 : L'Antidote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Potion n°1 : L'Antidote   Lun 3 Mar - 20:21

Sophie était un peu déçue, elle avait cru que les élèves seraient tellement passionnées par son cours qu’ils se disputeraient pour lui donner les bonnes réponses. Or, elle n’avait pas vraiment eu un monceau de participations. Elle se força à se souvenir que quand elle était élève, elle était une des seules à répondre en Potions. Mais bon, au moins, il y avait eu des réponses et des points accordés, c’était déjà quelque chose. Et puis, la pratique serait forcément suivie par tout le monde. Elle attendit que tout le monde ait pris des notes pour poser sa seconde question. Quand elle l’eut posée, il y eut beaucoup de rumeurs dans le groupe, mais aucune main ne se leva. Puis, elle décida de donner elle-même la réponse, il n’y avait que cela à faire.

« Puisque vous ne semblez pas connaître la réponse, il s’agit de la Potion d’Amnésie. Cette potion que nous étudierons sans doute dans les années à venir, est d’un niveau supérieur à celui de l’Antidote, et il faut faire attention à ne pas en respirer les effluves de façon trop importante quand vous la préparez ou vous risquez de l’oublier. »

Sophie attendit un moment que ses élèves prennent des notes. Au moins, pour cela, ils se donnaient de la peine. Mais Sophie ne pouvait pas leur en vouloir s’ils ne voulaient pas participer. Elle se contenterait de prendre leurs résultats de Potion et de noter leurs devoirs, ce serait toujours ça.

« Nous allons passer à la pratique. Ouvrez-vous livres ! La potion de l’Antidote est assez simple à réaliser. Bien entendu, elle demande un certain temps de cuisson, mais je vous autorise à bavarder entre vous pendant que vos potions bouillonnent. Soyez vigilants à l’heure ! »

Sophie pris le temps de noter au tableau les différentes indications, ce qui permettrait aux élèves d’alterner entre leur livre et le tableau. Puis elle regarda les élèves sortir leur matériel et commencer la préparation de leurs Potions. Elle remarqua que la plupart avait de bons gestes de base.

Consignes

Voici la recette de la potion :



Je vous laisse la réaliser. La réussite des Potions sera évaluée par rapport à la qualité de votre RP.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Potion n°1 : L'Antidote   Jeu 6 Mar - 21:26

Adria était arrivée à l’heure au cours de Potions, seule et sans personne pour s’asseoir auprès d’elle. Elle avait espéré pouvoir s’installer auprès de TG, mais en arrivant, son amie était assise près de Heather Heathrow, dont elle lui avait un peu parlé, et qui était comme une petite sœur pour elle. Elle l’appelait d’ailleurs Little, ce que Adria trouvait adorable. Elle aurait bien aimé faire connaissance avec Heather, mais c’était difficile étant donné son habituelle timidité. Saluant légèrement TG, elle se dirigea vers une place au milieu de la classe, espérant que les autres l’ignoreraient. Mais ce ne fut pas le cas.

Heureusement, la fillette qui s’installa près d’elle n’était autre qu’Arwenn, la fillette qui avait pris une place importance dans le cœur d’Adria. C’était devenu un peu sa petite sœur, une fillette privilégiée car elle avait la possibilité de parler à Adria sans que celle-ci s’évanouît ou ne fît une crise d’angoisse. Ce pourrait paraître risible, mais c’était en réalité, très sérieux. Adria avait déjà fait des syncopes à la suite d’un entretien où son interlocuteur s’était montré un peu trop engageant. Et l’infirmière devait en avoir assez de voir différentes personnes de l’école lui ramener Adria à moitié évanouie, affolés.

Adria connaissait évidemment la réponse aux deux questions posées, mais il était totalement inimaginable qu’elle pût répondre en classe. Arwenn non plus ne répondit pas, mais Adria se dit que la jeune fille était peut-être trop petite pour connaître la réponse à ces questions. Le professeur Kirte était bien obligée de niveler ses questions pour que tout le monde pût avoir une chance de répondre, mais aussi pour que tout le monde fût intéressé. Les élèves de Septième Année n’apprécieraient sans doute pas de n’avoir que des questions pour Première Année. Donc, ça tournait davantage autour de la Quatrième Année.

D’ailleurs, elle avait bien l’intention de s’occuper d’Arwenn pour la partie pratique. Quand le professeur Kirte les laissa à la pratique, la partie que la fillette préférait, elle se tourna vers sa petite protégée et lui adressa un sourire plein d’encouragements. Elles allaient faire une potion formidable qui pourrait soigner des tas de personnes.

« Tu mets un Bézoard ingrédient dans le mortier et tu l’écrases ? », proposa Adria en tendant la pierre à la fillette. « Si c’est trop difficile, je t’aiderai. »

Une fois la pierre réduite en bouillie, Adria en préleva précautionneusement ce dont elle avait besoin pour le mettre dans le chaudron et laissa Arwenn faire de même avec l’ingrédient standard. Adria s’occupa ensuite elle-même du feu pour ne pas que sa petite puce ne se brûlat et agita sa baguette une fois la mixture prête.

« On a une demi-heure à faire passer », dit-elle en retournant le sablier. « Tu as des choses à me raconter ? »

Une fois que les trente minutes furent écoulées, pendant lesquelles Adria écouta Arwenn tout en réduisant en poudre la corne de licorne, elle en versa dans le chaudron la quantité nécessaire. Elle tourna ensuite la louche deux fois dans le sens des aiguilles d’une montre et ajouta deux baies de gui. Quand elle tourna dans l’autre sens par deux fois et agita sa baguette, elle vit le résultat et se retourna vers Arwenn, le sourire aux lèvres.

« Je pense qu’on aura une bonne note. »

edit Maïlie : 547 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Potion n°1 : L'Antidote   Sam 8 Mar - 20:03

Personne ne répondit à la question de Sophie et Alicia sentit à quel point elle était déçue dans ses propos. Bien entendu, elle aurait bien répondu, mais elle ne voulait surtout pas rompre la promesse qu’elle avait faite à sa sœur. C’était vraiment dommage mais il était réel que le moindre point accordé à Alicia par Sophie serait le synonyme de quolibets et de soupçons tant pour la grande que pour la petite. Et il valait mieux éviter d’en arriver là. Après tout, Alicia avait déjà pris l’habitude de donner les bonnes réponses dans toutes les matières qu’elle maîtrisait, autant ne pas se faire accuser de favoritisme en plus de fayotage. Car c’était un peu ce dont on l’accusait.

Au moins, maintenant c’était l’heure de la pratique. Alicia aimait ça et, en l’occurrence, elle était seule à son bureau, elle n’aurait donc pas de partenaire. Ca ne l’embêtait pas du tout car la potion à préparer était un Antidote. Et Alicia préférait cent fois la préparer seule que de devoir partager les activités avec un partenaire. Elle avait huit ans quand elle avait réussi pour la première fois un antidote parfait. Elle avait bien l’intention que celui d’aujourd’hui le soit aussi. Il n’était pas question de faire honte à sa chère sœur. Cela lui serait tellement pénible de lui faire de la peine.

Sophie avait toujours été importante pour Alicia pour autant qu’elle s’en souvînt. Elle n’avait que quatre ans quand sa sœur avait intégré Poudlard et la perdre avait été une déchirure pour elle. Et puis, les années avaient passé et Alicia s’était habituée à l’idée de correspondre par lettre et de ne voir sa sœur que pendant les vacances. Et leurs parents étaient morts. Alicia avait eu tellement de peine. Mais quand Sophie était devenue sa tutrice, alors elle avait encore redoublé d’efforts pour la rendre fière. Car elle n’avait plus qu’elle et Caitlin, leur cousine. Et elles devraient toujours se débrouiller seules.

Alicia ne regarda même pas sa recette et commença à écraser le Bézoard de la meilleure façon pour en extraire ce qui était nécessaire. Elle préleva avec beaucoup d’attention la quantité juste de bézoard écrasé pour en mettre dans son chaudron et rajouta sa quantité d’ingrédient avant de faire chauffer pendant cinq secondes. La manipulation était aisée et quand on la connaissait bien, cette potion était tout à fait enfantine à faire. Mais il fallait une certaine maîtrise pour les Potions en général. Et tout le monde n’était pas capable d’avoir une telle maîtrise. Après tout, les Potions, c’était essentiellement une question de concentration.

Quand elle lança l’attente, elle se rendit compte que les murmures s’amplifiaient de plus en plus dans la salle. Petit à petit, tout le monde se mit à bavarder. Alicia jeta un regard à sa sœur qui venait de revenir à son bureau et de prendre un magazine. Elle-même se mit alors à feuilleter son livre de Potions, peu intéressée par la conversation. Une fois les trente minutes passées, elle mit précautionneusement les ingrédients, et tourna la potion comme il le fallait. Comme elle s’y attendait, la potion était réussie. Sa sœur serait probablement fière d’elle.

[525]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Potion n°1 : L'Antidote   Lun 10 Mar - 13:23

Tamarah avait beau apprécié ce cours qui entrait dans le cadre d'un projet personnel, elle n'avait pas envie de passer à la pratique, ça la gonflait. Avec toute l'affection qu'elle pouvait avoir pour Heather, Friday n'avait pas le cœur d'une enseignante et s'il y avait bien un intérêt d'avoir une élève de première et quatrième année en binôme, c'était que la plus ancienne des deux donne quelques conseils à la cadette. Ahahah, imaginer Tamarah donner un petit cours technique, la bonne blague.

Ce qu'elle n'aimait pas non plus dans la pratique, c'était qu'il fallait faire quelque chose. Un cours théorique, c'était bien parce que tout ce qu'elle avait à faire, c'était de garder les yeux ouverts, faire semblant de prendre son cours (elle squat ceux des autres quand il faut réviser) et, quand la prof la regarde, faire un signe de la tête qui signifie "Ouais, j'écoute et c'est passionnant d'ailleurs.".

Après un lourd soupir indigne de son statut de préfète, vu qu'elle était censée montrer l'examen Ahahah, la bonne poilade bis, elle se leva pour bosser. Organiser le boulot, ça, elle savait le faire. Elle se débrouillait même pas trop mal en général Ca lui permettait souvent de faire semblant d'être investie tout en refilant le boulot aux autres mais pas de ça avec Little.

- Tu t'occupes de l'ingrédient standard pendant que je casse le bézotruc? Au fait, pourquoi tu n'as pas donné la réponse que je t'ai donnée? Tu n'as pas confiance?


Attendant la réponse, elle plaça le bézoard dans le mortier, prit le pilon pour attaquer la caillasse. Mortier et pilonnage, des termes empruntés au jargon militaire et qui correspondait bien à la manière dont Tamarah les utilisait. Elle y allait comme une bourrin. Elle faisait beaucoup de bruit mais au moins, pas de doute possible, elle lui massacrait la tête à son caillou. Certains médisants pourraient même dire qu'elle était encore plus virulente que lors d'un match.

Lorsqu'elle finit de dépenser son trop plein d'énergie, elle était sure qu'il ne restait plus que de la poudre dans son bol. Bien qu'elle se foutait royalement de la note que la Kirke sénior pouvait lui mettre, elle ne voulait pas être un boulet pour Heather, elle se concentra donc très fort pour bien mettre 4 mesures rases de poudre de Bézoard dans le chaudron et, une fois qu'Heather ce fut acquittée de sa tache, alluma le feu. Si elle le fit elle-même, ce n'était pas parce qu'elle considérait que son binôme allait se cramer un boudin parce qu'elle était jeune, elle n'était pas maternante comme sa chère Adria. Non, ça l'amusait de faire joujou avec le feu.

Cinq secondes? Ca c'était de la précision pour une potion. Qui était le couillon qui s'était fait chier à calculer le temps nécessaire pour que ce soit optimal? Est-ce qu'il avait commencé à faire chauffer pendant une seconde pour tester sa potion et ainsi augmenter, seconde par seconde, le temps de chauffer jusqu'à trouver la bonne durée? Tamarah n'espérait pas pour la santé mentale du type parce que ça devait en faire des essais (12 000 si on considère qu'il n'a jamais dépassé les 5 premières secondes puis les 40 minutes. Calcul de moi, pas de Tam', hein, on sait jamais.

Déjà lassé d'atteindre 5 secondes, Tamarah laissa Heather continuer, parce que c'est en faisant une potion qu'on devient potionneur, c'est connu. Bah ouais, c'était bien sûr uniquement pour permettre à la Serpentard de s'exercer, pas du tout pour ne rien faire je l'ai déjà dit plus haut. Les filles discutèrent tranquillement ensemble jusqu'à ce que la mixture soit prête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Potion n°1 : L'Antidote   Ven 14 Mar - 22:24

Friday avait pris en charge la recette, adoptant son rôle de préfète avec Heather. C’était un peu dommage car Heather connaissait bien Friday et savait qu’elle aurait préféré ne pas avoir à jouer la bonne élève. Et elle se serait sentie capable de gérer la préparation. Mais si Friday se sentait mieux ainsi, alors Heather était satisfaite. Et puis, ça lui aller bien le rôle d’écraser la petite pierre. Elle sourit en entendant Friday écorcher le nom de l’ingrédient, c’était tellement elle.

« Bézoard ? Ok, je te laisse t’en occuper. je rajouterai l’ingrédient. Pour la réponse, » ajouta-t-elle en murmurant, « j’ai une totale confiance en toi, mais je n’avais pas vraiment envie de faire plaisir à cette prof en répondant. Je ne la sens pas, je ne sais pas pourquoi. Avec son air de « je veux vous aider », je la sens plutôt mêle-tout. »

Dès que Friday eut mis le bézoard, Heather s’acquitta de sa tâche et laissa Friday jouer avec le feu au sens propre du terme. Ca ne l’aurait pas dérangée de s’en charger, mais franchement, elle n’aurait jamais voulu priver Friday du plaisir qu’elle prenait en ce moment-même. C’était vraiment chouette de la voir s’amuser comme ça. Heather ne voyait pas quel plaisir il y avait à s’occuper d’un feu, mais si Friday en prenait, vraiment, c’était tant mieux pour elle, elle n’en demandait pas davantage.

Pendant les trente minutes à attendre, les deux filles bavardèrent gaiement. Ce qui était vraiment bien avec Friday, c’est qu’on trouvait toujours de quoi discuter. C’était vraiment sympathique. Ce n’était pas le cas avec tout le monde et d’ailleurs, Heather avait parfois du mal à trouver des sujets de conversation, ce qui la gênait un peu. Elle tenait à entretenir sa bonne image et ce n’était pas facile quand on ne savait pas de quoi parler, ça pouvait même devenir complètement ennuyeux.

La fin de la préparation ne présenta aucune difficulté. Cette mixture n’était vraiment pas difficile à faire. Le professeur aurait pu trouver pire comme première potion de l’année. Il fallait au moins lui accorder cela.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Potion n°1 : L'Antidote   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Potion n°1 : L'Antidote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
» Cours de potion N°7 : Potion de Babillage
» Cours de potion numéro no1 (1er année)
» Cours de potion N°11 : Amortentia
» Cours de potion N°9 : Potion de Ratatinage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: