AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

  [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Lun 13 Jan - 1:09

Alicia était vraiment contente de retrouver l’école avec deux longs mois de vacances. Elle ne s’était pas ennuyée une seule fois pendant ces deux mois, sa sœur étant constamment avec elle et puis le château de ses parents était immense et elle n’avait pas encore fini, après trois ans, de le découvrir. Elle et sa sœur découvraient chaque jour de nouveaux passages secrets ou de nouvelles pièces dissimulées. Un vrai jeu de piste pour apprendre à quoi ressemblait concrètement leur maison. Pour Alicia, c’était une véritable chasse au trésor. Des moments de complicité entre sœurs qui resteraient à jamais gravées dans sa mémoire et dans son cœur.

En temps normal, ce serait ses parents qui auraient eu la tâche de leur faire découvrir, maintenant qu’elles avaient toutes deux grandi, les secrets de leur manoir. Malheureusement, ils n’auraient jamais l’occasion de le faire. Alicia ne pouvait songer à ses parents sans sentir une pointe de tristesse au fond de son petit cœur d’enfant. Mais elle devait tout de même reconnaître que Sophie s’était battue, à la fois pour la garder et pour être proche d’elle. Malgré tout, dans leur malheur, ni l’une ni l’autre n’était seule. Elles formaient un tout indissociable, bien plus fort qu’avant.

Et aujourd’hui, elles étaient de retour, sa sœur en tant que professeur de Potions et elle en tant que Poufsouffle de Quatrième Année. Elle avait été très fière quand le Choixpeau Magique l’avait envoyée dans la même Maison que celle de sa sœur. Cela les liait encore plus indiciblement et à l’époque, leur douleur était encore si fraîche que cette proximité supplémentaire les avait comblées. Alicia aimait Poufsouffle et sa jolie Salle Commune et elle avait également une grande amitié pour Wood, sa copine de chambre avec qui elle avait si souvent partagé ses confidences.

Linwood Sardyan et Alicia étaient dans le même dortoir depuis leur toute première année. Wood était particulière. Elle avait une peur phobique des germes et Alicia n’avait jamais eu l’occasion de la prendre dans ses bras. Elle qui était très tactile avec ses amies avait dû apprendre que Wood, moins on l’approchait, plus on s’en rapprochait, en fin de compte. Et elle avait appris. Ca n’avait pas traîné. Alicia avait l’habitude de prendre soin des gens. Etre amie avec Wood et prendre soin d’elle avait paru naturel pour elle, parfois un peu trop d’ailleurs.

Mais les retrouvailles avec Wood, ce serait pour plus tard. Cet après-midi, elle avait envie d’aller voir les Créatures Magiques près de la Cabane de Hagrid. Ces créatures étaient merveilleuses et Alicia les adorait. Elle n’était pas très douée pour être guérisseuse, mais elle aimait les Créatures Magiques et en prendre soin était la partie de sa formation qu’elle préférait. Cette partie avait été impeccablement complétée par les cours de Soins aux Créatures Magiques. Et ceux-là, Alicia avait vraiment hâte de les reprendre, encore davantage que tous les autres.

Mais alors qu’elle contemplait les Botrucs qui ornaient une table et dégustait des scarabées, une averse soudainement se mit à tomber. En une seconde, Alicia fut trempée et frissonnante. Elle décida de repartir en courant vers le château où elle pourrait prendre une douche bien chaude et mettre des vêtements secs. Mal lui en prit. A quelques mètres de là, un pavé de terre était devenu une mare de boue en à-peine quelques secondes. Alicia, aveuglée par la pluie, ne la vit pas, glissa littéralement et tomba les fesses les premières sur un sol particulièrement dur. Quand elle essaya de se relever, elle constata qu’elle ne pouvait y arriver et qu’elle était coincée, sous la pluie, couverte de boue et morte de froid.

Génial, je me demande vraiment ce qui pourrait m’arriver de pire.

Comme pour répondre à sa pensée, un chatouillement sensible se fit sentir à la pointe de son petit nez retroussé. Et alors qu’elle était immobilisée, elle éternua. Bien entendu, elle ne possédait pas de mouchoirs et aucun moyen d’en apporter un. Elle tenta d’attraper sa baguette à l’intérieur de sa veste mais chaque mouvement qu’elle faisait et qui impliquait ses jambes était bien trop douloureux. En bonne apprentie guérisseuse, Alicia savait qu’elle avait probablement la jambe cassée. Elle n’attraperait pas facilement sa baguette et si elle y arrivait, elle ne saurait sans-doute pas s’en servir pour réparer sa jambe. Une larme coula soudain le long de sa joue.

« Sophie », murmura-t-elle d’une voix presque inaudible. « Aide-moi ! »

[736]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Lun 13 Jan - 21:32


Des gouttes d'eau commencèrent à tomber en cette fin d'après midi tranquille à Poudlard, il pleuvait encore une fois en Grande-Bretagne. Alors que la pluie s'intensifiait, Arthur, réveillé par le bruit réalisa qu'il ne s'agissait pas seulement d'un camarade de dortoir un peu trop long à se doucher ou à se brosser les dents. Les trois minutes réglementaires avaient été largement dépassés et en plus le blond ne se trouvait même pas dans le dortoir des Serpentard. Il s'était endormi dans une des barques du hangar à bateau, celle là même qu'ils avaient utilisée avec Roy Bradley à l'époque pour leur expédition sur le lac. Il se releva donc et entreprit de ranger ses affaires, et mit notamment un livre resté ouvert dans son sac, puisqu'il n'était pas venu pour faire la sieste mais pour lire à la base.

Inutile de préciser que la situation lui avait échappée. Quelle heure était il à présent ? Le cinquième année s'approcha de la sortie du hangar à bateaux pour inspecter l'extérieur, mais il n'avait pas besoin de ça pour savoir qu'il pleuvait à verse, ça s'entendait. Il attendit tout de même deux ou trois minutes, au cas où ça s'arrêterait aussi vite que c'était venu, mais il n'avait pas l'impression que l'averse allait se stopper maintenant. Tant pis, après avoir rabattu la capuche de sa robe de sorcier, il sortit à l'extérieur le plus discrètement possible. Il n'était pas très sur qu'il était censé se trouver là ou en tout cas qu'il en avait le droit, même en plein jour, mais à vrai dire c'était un peu inutile de s’inquiéter, par ce temps, il n'y avait personne dans les parages. Et puis ce n'était pas comme s'il faisait quelque chose de mal non plus, il n'allait pas abimer les barques.

Malheureusement, la capuche ne suffirait pas, il drachait comme pas possible et étant assez éloigné du château il paraissait inévitable qu'Arthur y arrive trempé. D'ailleurs, au moment où il passa près de la volière, ses vêtements étaient déjà mouillés et ses chaussures pleines de boues. En même temps, il n'avait pas trop cherché à se presser non plus, il marchait vite, mais il marchait tout de même. A quoi bon courir si c'était pour arriver au château essoufflé et tout aussi trempé ? En plus, il y avait aussi le risque de tomber. Bon, ça, Thor n'y avait pas pensé avant de voir quelqu'un se rétaller au sol, il y avait vraiment des gens pas doués dans ce monde. C'était le moment idéal, quitte à tomber autant le faire pendant une averse dans un sol boueux ! Bref, ce n'était pas dramatique non plus, mais comme la personne ne se relevait pas et qu'en plus le blond était trop loin pour voir qui c'était, il s'approcha. Il était déjà trempé de toute manière, on pouvait difficilement faire pire. En plus, il s'agissait peut être de quelqu'un qu'il connaissait, donc il était un peu obligé d'aller voir, les personnes auxquelles il tenait vraiment étaient rares mais il y en avait quand même, on ne sait jamais. Une chose était sure, ce n'était pas Aélys, déjà parce qu'il l'aurait senti sinon, et aussi parce qu'il ne la voyait pas tomber comme ça sans oublier que sa sœur n'avait à sa connaissance aucune raison de trainer près de la cabane du garde chasse. Une fois qu'il reconnut vaguement une élève de Poufsouffle qu'il ne connaissait pas vraiment, il était déjà trop tard pour faire demi tour. Arthur n'allait pas s'en aller comme ça sans rien dire, ça aurait vraiment été salaud. En plus, il pleuvait toujours, et si elle ne s'était pas relevée, c'est qu'elle s'était fait mal, non ?

« Euh... est ce que ça va ? Tu as mal quelque-part ? »

627
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Mer 15 Jan - 20:48

Alicia poussa un soupir de soulagement en voyant une ombre se dessiner de plus en plus clairement en arrivant dans sa direction. Que la personne ait vu ou pas sa chute, en approchant, elle la verrait sûrement et interviendrait, ne serait-ce qu’en allant chercher quelqu’un. La jambe d’Alicia ne la faisait pas souffrir tant qu’elle ne bougeait pas et la pluie était parfaitement supportable si elle savait que quelqu’un arriverait d’un moment à l’autre pour lui venir en aide. Qui que fût la personne qui approchait, elle allait sans-doute la sauver comme elle ne s’en doutait pas encore. L’avantage qu’Alicia avait, c’est qu’elle connaissait parfaitement son état et qu’elle pourrait le décrire avec précision.

Celui qui apparut devant elle était un Serpentard, elle le reconnut à sa robe. Un instant, elle eut peur de se retrouver face à un de ses prétentieux qui, dans cette Maison, prennent plaisir à embêter tous ceux qu’ils croisent. Il n’y avait pas que les Serpentard pour le faire, mais il fallait reconnaître que c’était principalement dans cette Maison qu’on trouvait les plus embêtants des jeunes. Alicia avait même parfois croisé des élèves plus jeunes qu’elle qui faisaient exprès de lui parler comme si elle avait trois ans, pour le simple plaisir de la rabaisser.

Mais le nouveau venu ne semblait appartenir à cette détestable catégorie. En fait, il avait plutôt l’air gentil au contraire. Il commença par s’approcher d’elle avec précaution, comme s’il ne voulait pas se faire remarquer. Alicia se demanda s’il était timide. Mais il ne l’était peut-être qu’avec les filles. Ca arrivait souvent à Poudlard, des garçons mal à l’aise devant des filles de leur âge. Mais quand il s’avança franchement vers elle et lui sourit avec gentillesse, Alicia fut plus rassurée. Apparemment, il avait l’intention de lui venir en aide. Effectivement, il lui demanda comment elle allait.

« Ca ne va pas fort », reconnut-elle. « Je me suis cassé la jambe et je ne peux ni me relever ni attraper ma baguette. »

Son ton calme et tranquille alors qu’elle venait de se fracturer une jambe devait sûrement étonner le jeune Serpentard, mais Alicia ne s’en préoccupa pas. Elle savait ce qu’elle avait et ce dont elle avait besoin et c’était normal. La première qualité d’une guérisseuse était de pouvoir identifier ses propres maux, sinon, ce n’était pas une bonne guérisseuse. Et présentement, ce dont elle avait vraiment besoin, c’était de quelqu’un qui serait en mesure de se déplacer afin d’aller chercher du secours. Si ce garçon acceptait de le faire, elle aurait tout gagné.

« Est-ce que tu serais d’accord pour aller chercher de l’aide, ma sœur, ou l’infirmière, et leur dire que je ne peux pas bouger ? Je suis trempée et je ne voudrais pas tomber malade en plus. »

Elle avait le sentiment que les choses pourraient être pires. Avec ce temps, elle avait eu beaucoup de chance que quelqu’un arrive et qu’il puisse aller chercher de l’aide pour elle. Sinon, elle aurait été contrainte de se traîner sur le sol jusqu’à l’infirmerie. Elle n’aurait pas eu vraiment le choix.

[515]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Jeu 16 Jan - 0:51


En arrivant près de cette élève, Arthur se doutait que quelque chose n'allait pas. Tomber n'était pas grave bien qu'un peu humiliant en public peut être, mais en général quand quelqu'un tombait le réflexe était de se rattraper comme on pouvait et de se relever aussitôt. C'était ce que tout le monde faisait donc soit quelque chose clochait et la Poufsouffle (au vu de son uniforme) s'était fait mal soit il lui manquait un paquet de cases pour rester plantée par terre sous une averse. Le blond avait donc une vague idée de ce qu'elle pouvait répondre à sa question alors qu'il lui demandait si elle avait mal quelque part et si ça allait, tout en affichant un de ses sourires factices -les vrais étant réservés à de rares exceptions tel qu'Ally ou Alexandra- qui se voulait rassurant.

Comme il s'y attendait, il y avait bel et bien un problème. Bon, il n'était pas tombé sur une échappée de l'asile, c'était déjà ça. Il fut néanmoins surpris quand elle lui annonça qu'elle avait la jambe cassée alors qu'elle n'avait pas l'air de souffrir le martyr. Thor n'avait pas une grande expérience de ce genre de blessure, il n'était pas assez casse cou dans la vie quotidienne pour en avoir fait les frais, et avait eu pour le moment suffisamment de chance au Quidditch pour ne rien avoir de grave. Il s'imaginait donc que se casser quelque chose devait être affreusement douloureux, ce qui ne correspondait pas réellement à l'état de sa camarade de Poudlard. Elle ne semblait même pas inquiète, plutôt calme même.

« D'accord. Tu es sûre que c'est cassé ? Comment tu le sais ? Tu as vraiment si mal que ça ? »

Bon, il était évident que le cinquième année n'était pas la personne la plus compétente qui soit pour gérer ce genre de situation, mais après tout c'était normal, il n'était pas médicomage. Puis fallait vraiment être bête pour se casser une jambe en glissant dans le parc, elle n'allait pas se plaindre non plus, elle avait même de la chance qu'Arthur soit là, qu'aurait elle fait si ce n'était pas le cas ?

Qu'était il censé faire maintenant si c'était bien cassé comme elle le disait ? Ses seules connaissances à ce sujet venaient de films, et restaient assez limitées par ailleurs. Il songea tout d'abord à ne pas déplacer là jeune fille et à appeler le 911, mais c'était des recommandations complètement hors course alors qu'ils étaient en Grande-Bretagne et que le numéro n'était pas le bon, dans une école où la technologie ne fonctionnait pas. En plus, il n'avait pas de téléphone. Bien sûr, le blond avait sa baguette, mais ne voyait pas du tout quel sort pouvait aider dans le cas présent.

« C'est peut être pas une si bonne idée que je te laisse là toute seule sous la pluie ... »

Il n'en était pas tout à fait sur, lui, mais en même temps il fallait bien faire quelque chose. Et mince alors, elle était chiante aussi, pourquoi ça tombait sur lui ? Peut être qu'il devrait accepter et la laisser là en plan pour aller vaquer à d'autres occupations ? Bon, ça ne serait pas correct. Il n'avait aidé personne lorsqu'il y avait eu l'incident dans les serres, trop occupé à se soucier de sa sœur pour ça, mais à ce moment là il y avait d'autres personnes pour aider, ce qui n'était pas le cas ici.

« Tu es sûre que tu ne peux pas te lever, même si je t'aide ? Tu vas chopper la crève sinon à rester là, le temps que je trouve quelqu'un ... »

Ben oui, le temps qu'il aille chercher l'infirmière, sous cette pluie torrentielle. Déjà là, Thor avait l'impression qu'il ne serait pas moins mouillé s'il avait plongé dans le lac. Et puis quand à la sœur, il comprenait bien qu'elle veuille la voire puisqu'il aurait lui même la même réaction s'il lui arrivait quoique ce soit, mais ce n'était pas vraiment sa priorité là. Il n'avait pas trop envie de parcourir tout le château à la recherche de la sœur, la meilleure amie, le petit copain quoi. Il essayait de l'aider, c'était déjà bien. Et puis il ne voyait pas du tout qui était la sœur en question de toute manière.

722
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Jeu 16 Jan - 17:51

Le garçon semblait réticent à aller lui chercher de l’aide en la laissant seule. Alicia le comprenait. D’ailleurs, ses compétences de guérisseuse l’auraient amenée à prendre la même décision si les rôles avaient été inversés. Néanmoins, Alicia avait vraiment besoin d’aide et elle ne savait pas si le garçon pourrait la lui fournir. Et par ailleurs, elle savait combien il lui serait difficile de réfléchir avec la douleur lancinante qui se produisait chaque fois qu’elle essayait de se mettre un peu plus à son aise. Elle grimaça d’ailleurs en tentant de se déplacer. Elle commençait à avoir des fourmis dans les jambes.

Evidemment, elle aurait quand-même dû se douter qu’il sous-estimerait son état en l’entendant  en parler de manière aussi détachée. Alicia n’était pas paniquée, ni inquiète. Elle savait ce qu’elle avait et si elle n’était pas encore capable de le soigner seule, elle savait que ce ne serait rien pourvu qu’elle soit mise aux mains d’une personne compétente et qui saurait ce qu’elle faisait. Mais il était évident que pour le garçon, qui ne la connaissait pas, c’était difficile de comprendre sa réaction. Elle eut donc un gentil sourire pour lui car elle lui était reconnaissante de son aide et lui répondit avec gentillesse.

« Oui, je suis certaine que c’est cassé. Ca ne me fait pas mal tant que je ne bouge pas, mais si je bouge, c’est presque intolérable. Je sais ce que j’ai parce que j’ai quelques connaissances en matière de soins. Je viens d’une famille de guérisseuses et je suis actuellement en formation auprès de ma sœur en parallèle de mes études de magie. C’est notre prof de Potions. Ma sœur. »

Il semblait préférer qu’elle se lève et parte avec lui. Dans la situation actuelle, elle n’en aurait pas été capable, du moins toute seule, mais peut-être qu’avec l’aide d’Arthur, elle le pourrait. Il allait falloir commencer à réfléchir pour trouver une solution à ce problème. Elle s’appuya sur ses mains en grimaçant de douleur et releva sa jambe extrêmement doucement pour être sûre de ne pas se faire mal. Aussitôt, elle utilisa ses mains pour se déplacer et reposa sa jambe aussi précautionneusement. Le geste lui avait coûté en douleur, mais au moins, elle était suffisamment bien positionnée pour pouvoir reprendre le contrôle.

Elle avait un os du pied cassé. Elle l’avait compris en repérant la localisation de la douleur comme Sophie le lui avait appris. Techniquement, ça n’empêchait pas de marcher, mais entre la douleur, le fait qu’elle était trempée et que la chute l’avait rendue un peu groggy, elle savait qu’elle ne pourrait pas tenir très longtemps avant de s’écrouler. Elle ferait ce qu’elle pourrait. Le garçon avait l’air assez vieux pour connaître certaines choses mais elle ignorait s’il avait déjà pratiqué le sortilège d’attelle. Au pire aller, elle pourrait toujours espérer que sa première tentative soit un succès. De toute façon, c’était tout ce qu’elle avait comme assurance. Alors, autant s’en contenter.

« Je ne sais pas si tu connais le sortilège d’attelle ? Moi, je le connais, mais je n’ai pas eu l’occasion de le pratiquer. Il faut pointer le membre abîmé avec ta baguette et prononcer « Ferula ». Je ne pense pas que ce soit trop compliqué à exécuter. Enfin, je ne sais pas… Il faudrait que tu fasses ça en visant mon pied, ma cheville et le bas de ma jambe, enfin par là quoi. Ensuite, je devrais pouvoir me relever en m’appuyant sur toi et si je tiens le coup, on devrait pouvoir arriver à l’infirmerie. »

Si elle tenait le coup. C’était ce qui faisait le plus peur à Alicia. Mais ce garçon semblait assez âgé pour pouvoir réussir le sortilège et assez fort pour pouvoir la soutenir. Si elle se faisait violence, le pire était probablement derrière eux. A condition que l’averse et la boue ne les fasse pas glisser de nouveau.

[649]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Ven 17 Jan - 20:20


Ce n'était pas tellement qu'Arthur sous estimait la blessure de sa camarade, il ne savait juste pas. Il n'y connaissait rien et qu'elle avait mal à la jambe quand elle bougeait seulement il ne pouvait pas le deviner. Ce n'était pas lui qui avait mal après tout, il ne pouvait pas savoir. C'était donc pour ça qu'il l'interrogeait, dans le même genre que faisaient les médicomages en demandant aux patients de noter la douleur qu'ils ressentaient entre 0 et 10. Enfin peut être. C'était encore un truc qu'il avait vu à la télévision donc peut être qu'en réalité les médicomages avaient des sortilèges pour ça aussi. Qui sait ? Lui qui n'avait encore jamais mis les pieds à Sainte-Mangouste ou ailleurs l'ignorait.

En tout cas, en matière de sortilèges de soins, Thor était très limité, pour ne pas dire que ses connaissances à ce sujet étaient complètement nulles. Il avait fallu une espèce de tornade pour qu'il réalise qu'il était incapable de se protéger lui même et de protéger ses proches et maintenant qu'il avait remédié à ce problème et maitrisait enfin le sortilège du Bouclier il fallait qu'il s'improvise apprenti médicomage auprès d'une élève blessée. Au moins, il ne la connaissait pas, donc s'il ne pouvait rien faire pour elle ce n'était pas si grave. Elle ne comptait pas, et on ne mourrait pas d'une fracture à la jambe de toute façon.

Le cinquième année acquiesça donc après qu'elle eut précisé qu'elle savait que c'était cassé car elle suivait une formation de guérisseuse en même temps que sa scolarité à Poudlard. C'était assez inhabituel mais il ne renchérit pas la dessus. La jeune fille s'était blessée et ils étaient complétement trempés, ce n'était pas vraiment le moment idéal de parler de leurs occupations en dehors des cours. Là il fallait surtout réagir et décider quoi faire. Le fait qu'il ne voyait pas le rapport entre une formation de guérisseuse et les potions par exemple n'était pas une remarque des plus utiles. Il pouvait très bien la garder pour plus tard, ou même pour jamais. En revanche le fait que la Poufsouffle soit une apprentie guérisseuse était un peu rassurant, pas qu'Arthur s'inquiète vraiment c'était surtout rassurant pour elle, parce que lui ne savait pas ce qu'il faisait. Enfin, là, en l'occurrence il n'avait pas encore fait grand chose.

Visiblement, entre les deux options possibles, la jaune & noire semblait à présent privilégier celle où elle se rendait à l'infirmerie avec Arthur et non celle où il y allait seul -et où elle devrait prier pour qu'il s'y rende bien et ne trouve pas mieux à faire en chemin-. Une toute petite remarque du cinquième année avait suffit à la faire changer d'avis, il faut donc croire que soit elle n'osait pas s'opposer à ce que disait Thor, soit il n'était pas aussi à coté de la plaque qu'il croyait l'être sur les réactions à avoir dans ce genre de situations, soit sa cadette n'était pas plus apte à réagir à ce genre de situations malgré le fait qu'elle prétende suivre une formation spéciale. D'ailleurs, ce qu'elle disait faisait pencher la balance sur la troisième proposition.

Il se fit donc violence pour ne pas lui signaler qu'elle racontait n'importe quoi. Quand on connaissait un sortilège, ça signifiait généralement qu'on le maitrisait, pas qu'on connaissait seulement son existence. Le blond l'imaginait bien dire qu'elle connaissait un certain sort à l'oral de sortilèges des BUSES et se faire alors demander une petite démonstration à l'examinateur. Pas besoin de préciser comment ça risquait de se terminer. Demander à Arthur de lancer un sort qu'elle même ne maitrisait pas était tout aussi aléatoire, mais bon, il s'en fout, ce n'est pas lui qui souffre en attendant. Il allait essayer et on verrait bien. Cependant, ça serait quand même bien qu'il réussisse, ne serait ce que parce qu'elle lui a mentionné que sa sœur est la nouvelle professeur de Potions. Difficile d'envisager d'abandonner l'élève au milieu du parc après ça. Enfin si, mais dans ce cas là il faudrait qu'il se rende réellement à l'infirmerie, pas le choix. Au lieu de lui signaler qu'elle était une élève guérisseuse complètement nulle et complètement inutile, il lui adressa donc un sourire qui se voulait rassurant. «Non, non, je le ne connais pas, mais je vais essayer. Allez c'est parti. »

Arthur sortit sa baguette et la pointa donc vers le bas de la jambe fracturée de sa camarade. « Ferula !!! » Rien ne se produisit, il tenta donc à nouveau sans plus de succès. Bon, c'était plutôt normal, il était bon en sortilèges mais il n'était pas un génie non plus. Il avait l'habitude de pratiquer ses sorts et celui là il ne s'y était jamais essayé de sa vie. En revanche, il maitrisait bien le sortilège de coloration après l'avoir pratiqué sur Miss Teigne l'an passé, mais pas sûr que ça intéresse cette fille de se retrouver avec une jambe colorée en vert. Un coup de vent fit basculer la capuche de la robe de sorcier du cinquième année qui ne tenta pas de la remettre, il pleuvait tellement que son visage et ses cheveux étaient déjà mouillés malgré tout. « Ferula !! » Après plusieurs essais, une attelle se matérialisa enfin au bas de la jambe de la Poufsouffle, ainsi que des bandages qui a peine serrés étaient déjà trempés par l'averse. Ouf, il n'y croyait -presque- plus.

904

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Dim 19 Jan - 17:15

Alicia se demanda si elle n’avait pas paru trop orgueilleuse à ce garçon. Elle n’avait fait que mentionner ce qu’elle savait pour le rassurer, mais elle avait l’impression que la limite de ses connaissances était un peu bizarrement prise par son sauveur. Comme si elle avait voulu se vanter de choses qu’elle ne connaissait pas. Ce n’était pas vrai, bien entendu, et elle ne pouvait savoir à quel point son impression était justifiée, mais Alicia n’aimait pas tellement qu’on pense du mal d’elle. Surtout injustement. Elle avait besoin de savoir qu’on la considérait toujours à sa juste valeur. Et parfois, elle le faisait sentir de façon impromptue et pas toujours gentille.

Mais dans la situation actuelle, cela ne servait à rien. Elle n’était même pas sûre de ce qu’elle supposait. Et puis ce n’était pas vraiment le moment de vexer la seule personne qui pouvait lui venir en aide. Il valait mieux tenir sa langue et surveiller son caractère et sans sortir sans pneumonie plutôt que de parler sans réfléchir et que le Serpentard lui lançât qu’elle n’avait qu’à se débrouiller seule. Elle se contenta donc d’attendre qu’il ait réfléchi à ce qu’elle venait de lui dire. Il avait l’air de peser le pour et le contre de la situation pour voir ce qu’il conviendrait le mieux de faire.

Finalement, il lui sourit et tenta de la convaincre qu’il allait faire son possible. Comme il n’avait jamais pratiqué le sortilège, Alicia songea que ça ne pouvait pas être une situation plus difficile et plus stressante pour lui. Mais bon, au moins, elle n’était pas dans les vapes et elle avait quelques connaissances qui pouvaient l’aiguiller. C’était toujours ça de pris. Si elle avait été blessée et évanouie, il n’aurait pas su ce qu’elle avait, il n’aurait pas su quoi faire, et elle n’aurait pas pu marcher. Elle aurait risqué sa vie, que le Serpentard soit arrivé ou pas. Au moins, là, elle avait une chance de sortir de dessous cette averse.

« Merci. J’ai confiance en toi. Je suis sûre que ça va aller. »

La pratique du sortilège fut laborieuse mais Alicia n’en fut pas surprise. Sa sœur lui avait expliqué que la plupart des gens qui exécutaient ce sort étaient sortis de Poudlard. Quelques Septième Année, voire Sixième pouvaient le pratiquer, mais Alicia avait la conviction que son sauveur avait la possibilité de le faire. Peut-être pas en une fois, ou en deux, mais il allait y arriver. De toute façon, il n’avait pas le choix s’il voulait qu’elle parte avec lui. Elle ne pourrait pas marcher sans attelle à son pied. Elle n’était déjà pas certaine de pouvoir le faire avec. Mais finalement, au bout de quelques essais, son sort fut un succès.

« Impeccable, elle est parfaite. Merci beaucoup. Maintenant, je vais essayer de me relever. Tu veux bien m’aider s’il-te-plaît ? »

Pour se relever, elle allait devoir s’appuyer de la majeure partie de son poids sur lui. Sa jambe valide n’en supporterait sans doute pas beaucoup vu son état de fatigue. Elle sourit légèrement de façon encourageante à Arthur en espérant que son poids ne serait pas trop pour le Serpentard. Il semblait relativement fort. Après tout, c’était un garçon. Mais elle ne voulait pas lui imposer un trop grand effort. Et puis, ils seraient mal en point s’il se blessait à son tour. Si elle sentait que la chose n’était pas possible, Alicia se dit qu’elle le bloquerait avant qu’il ne fût trop tard.

[581]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Dim 19 Jan - 21:32


En réalité, tenter un sortilège inconnu pour aider une inconnue n'était pas la situation la plus stressante qui soit pour Arthur. C'était tenter un sortilège qu'il ne connaissait pas pour la première fois afin d'aider quelqu'un qu'il connaissait et à qui il tenait qui aurait été stressant. Là, il n'était pas à l'aise dans cette situation mais il n'y avait pas un enjeu tellement grand au point de lui faire perdre tout ses moyens. Au final, ce n'était pas plus mal pour la Poufsouffle, puisqu'il avait au bout d'un temps non négligeable réussi le sort. Un peu de stress en plus et ce n'aurait peut être pas été le cas. Après, si elle avait su qu'en réalité Thor était un peu indifférent à ce qui lui arrivait et ne s'inquiétait pas vraiment pour elle, ça ne lui aurait sans doute pas plus, mais ça il ne comptait pas le lui dire.

L'attelle sembla lui convenir, en même temps c'était ça ou rien, le blond ne comptait pas réessayer, il n'était même pas sur de pouvoir faire mieux. « Oui bien sûr » Se lever seul avec une seule jambe valide devait être difficile, alors il allait l'aider. De toute façon le plus dur était fait, maintenant ils n'avaient plus qu'à regagner le château, ce qui ne serait pas du luxe vu le temps qu'il faisait. Le cinquième année était gelé et ses lèvres avaient bleuies comme s'il venait de passer toute une après midi à la piscine. Il aida donc sa cadette à se relever, en se demandant si son acte héroïque ferait le tour du château comme lorsque Rudy avait sauvé Linwood de la tornade l'année précédente en l'emmenant à l'infirmerie (parce que pour le reste Arthur n'était pas au courant). Bon là il n'y avait pas de tornade donc c'était beaucoup moins impressionnant et ses intentions n'était pas si héroïque mais il l'espérait tout de même.

« C'est bon ça va aller ? » Les dernières pensées le mettaient dans de meilleures dispositions pour aider la jaune & noire. Tout en la soutenant et en l'aidant pour ne pas qu'elle tombe du mieux qu'il pouvait, et en avançant doucement, Arthur décida de lui faire la conversation. Enfin, pas qu'il y ait vraiment réfléchi, c'était plutôt naturel de parler ils n'allaient pas marcher comme ça sans rien se dire. Puis ça changerait peut être les idées de sa camarade, qui sait . « Donc ta sœur est prof de potions, tu crois que tu pourrais avoir le corrigé du devoir pour la semaine prochaine et me le passer par hasard ? » « Donc tu disais que tu suis une formation de guérisseuse c'est ça ? Ça consiste en quoi au juste ? C'est pour être médicomage plus tard ? » Après tout ça avait tiqué sa curiosité un peu avant, ça ne coutait donc rien de se renseigner. Puis il fallait bien commencer par quelque chose, Arthur ne connaissait pas du tout Alicia, d'ailleurs il ne connaissait même pas son prénom. Dans son esprit, c'était une Poufsouffle, et maintenant c'était Kirte, parce qu'elle devait sans doute avoir le même nom que sa sœur et qu'il connaissait quand même le nom de famille de la prof de Potions qu'il avait depuis un mois déjà.

531

TOUT COMPTE
PLUIE



Dernière édition par Arthur Bey le Mer 22 Jan - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Lun 20 Jan - 0:41

Quand Alicia demanda à son camarade de lui venir en aide, celui-ci accepta avec bonne volonté. Il se baissa même pour qu’elle puisse prendre appui sur son cou et sur ses épaules. Il faisait preuve de bonne volonté, il n’y avait pas à y redire. Elle parvint à se mettre debout tandis qu’il s’assurait qu’elle allait bien. Elle commença par poser son pied valide sur le sol avant de lui répondre. Il valait beaucoup mieux pour elle vérifier la force de sa jambe avant de répondre. la réponse pouvait parfaitement être très différente selon les cas.

« Oui… je crois… »

Ils firent deux trois pas et cela se confirma. Alicia pouvait marcher. Combien de temps ? Sur quelle longueur ? Ca restait encore à déterminer, mais au moins elle marchait. C’était un début. Alors qu’elle se concentrait pour marcher convenablement, son camarade décida brusquement d’entreprendre une conversation. Cela ne gêna pas la jeune fille qui n’avait jamais eu de problème pour parler, même en même temps qu’elle accomplissait une action compliquée. Il l’interrogea sur sa formation et elle sourit. Elle en avait des choses à dire.

« Oui, en fait, c’est une tradition familiale. De mère en fille. On commence à apprendre à sept ans, ce qui fait qu’en général, on arrive à Poudlard avec un peu d’avance en Potions, en Botanique et en Soins aux Créatures Magiques. Mais pas totalement, surtout en Potions parce qu’on étudie que celles qui soignent. Donc toutes les autres nous sont aussi inconnues qu’aux autres élèves. »

Elle s’interrompit un instant le temps de se repositionner en grimaçant de douleur. Puis, elle reprit sa route. Il était clair qu’elle aurait du mal à tenir. Heureusement que le château et, par extension, l’infirmerie, n’était plus très loin.

« Normalement, c’était à ma mère de faire mon apprentissage. Mais elle est morte l’année où je l’ai commencé, alors j’ai appris avec Sophie. Ce n’est pas spécialement pour faire un métier spécifique. C’est juste un héritage familial. Bien-sûr, on peut facilement devenir Médicomage avec un tel potentiel. Mais Maman était chercheuse en Potions et Sophie est prof. Quant à moi, je ne sais pas. J’aimerais peut-être faire du Quidditch en pro. »

Elle tourna la tête vers lui et lui sourit de façon amicale et franche. Et soudain, une idée lui vint en tête.

« Et toi, parle-moi un peu de toi ! Comment t’appelles-tu ? Et qu’est-ce que tu aimes dans la vie ? Moi, c’est Alicia ! »


Dernière édition par Alicia Kirte le Lun 20 Jan - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   Lun 20 Jan - 13:13


Bon, elle pouvait marcher, et en plus malgré l'état un peu catastrophique de la situation elle ne perdait pas son sourire et répondait à Arthur sans faire la gueule ni se plaindre. Au final, il aurait pu plus mal tomber. La Poufsouffle expliquait donc qu'être guérisseuse était une tradition familiale et que ça l'aidait bien pour les cours. « D'accord, du coup tu as pris Soins aux Créatures Magiques dans tes options je parie ? » Elle avait bien l'air d'avoir au moins treize ans et d'être en troisième année minimum, si ce n'était pas plus. « T'es en quelle année ? » ajouta t'il histoire de s'en assurer. Une chose était sure elle n'était pas en cinquième année, il s'en serait rendu compte. « Bah, en Potions ça doit aller pour toi, non ? Vu que ta sœur est prof... » Il ne sous entendait pas que ça lui donnait des privilèges et qu'elle était notée de façon plus laxiste -encore que, il n'en savait rien du tout- mais ça devait forcément aider. « Ça doit faire drôle d'ailleurs, ça serait bizarre si Simon décidait de devenir prof après Poudlard. Bon, ce serait bien qu'il reste je suppose mais ça serait bizarre. » Enfin bon, Simon, le frère d'Arthur qui était en septième année n'avait pas du tout prévu ce genre de chose à ce qu'il en savait, c'était juste hypothétique. Et bizarre était un mot tendance, il ne désignait pas seulement Tamarah.

Sa camarade s'était arrêtée un instant et semblait avoir mal. « Si tu as besoin, tu le dis et on fait une pause » précisa le blond même si elle continuait à avancer avec difficulté. Il ne fallait qu'elle tombe ou qu'elle en fasse trop et ne puisse plus marcher ensuite. Bon, en dernier recourt il pourrait toujours la porter sa doute, mais Thor n'avait pas un gabarit monstre et ça ne lui rendrait pas service s'il la faisait retomber sur sa jambe en la lâchant ou en tombant avec elle.

Arthur ne sut pas trop comment réagir quand elle mentionna le fait que sa mère était morte. Dans son monde, les gens ne mourraient pas comme ça. Sa famille à lui allait très bien, merci bien. Il ne pouvait même pas imaginer le contraire. Bon, s'il arrivait quelque chose à ses parents, il pourrait toujours s'en remettre tant qu'il avait Aélys, alors que le contraire n'était pas forcément vrai. D'ailleurs, s'il tombait sur un épouvantard à l'épreuve pratique de défense contre les forces du mal c'était assez probable qu'il prenne la forme d'Ally à qui il serait arrivé quelque chose de grave et qu'il perde les pédales. Restait plus qu'à espérait qu'il tombe sur autre chose ce jour là, ça ne serait vraiment pas de chance tout de même. En attendant, il ne souhaitait pas se lancer dans un sujet épineux en répondant quoi que ce soit par rapport à la mort de la mère d'Alicia, il fit donc comme si de rien n'était et enchaina plutôt sur le Quidditch. Ça l'étonna un peu qu'elle dise vouloir devenir professionnelle alors que quand il avait joué contre Poufsouffle l'année dernière elle ne faisait même pas partie de l'équipe.

« Ah oui ? Mais tu comptes rentrer dans l'équipe du coup ? Faut que je raconte ça à Sam ! Bon, ça veut pas dire que tu vas être pistonnée et que t'es sure d'être prise, hein. Je voudrais pas que ma cousine croit que j'essaye de lui refiler n'importe qui pour gagner, si tu joues mal. Mais si tu veux être pro tu dois bien te débrouiller ? Ou c'est juste un rêve comme ça ? » Bon, après avoir entrainé Alexandra, il essayait de recruter pour Poufsouffle et prochainement il essayerait de ramener Tamarah au Quidditch. Il faut croire que ce qu'il faisait n'était pas stratégique du tout. Il aurait mieux fait d'essayer de décourager Alicia en lui disant qu'elle n'avait aucune chance de passer pro un jour et que ça resterait un rêve de gosse. Il aurait même pu essayer de l'aiguiller vers Sterne ou le club journal pour qu'elle n'ait plus de temps pour le Quidditch.

Alicia lui demanda ensuite comment il s'appelait, elle voulait que le blond lui parle de lui et de ce qu'il aimait. Il faut avouer que Thor était un peu vexé qu'elle ne sache pas qui il était alors qu'elle disait intéresser au Quidditch et qu'il avait déjà joué des match, celui contre Poufsouffle l'année précédente par exemple. Bon après il était évident que ce n'était pas Arthur la star de l'équipe de Serpentard, et il ne deviendrait pas professionnel mais tout de même. « Moi c'est Arthur Bey. Je suis en cinquième année et j'ai une sœur jumelle qui s'appelle Aélys et qui est à Serpentard aussi. » Comment ça il devait se présenter lui seulement ? « Sinon je joue au Quidditch et je fais parti de Sterne aussi. J'aime bien lire et regarder des films. Oh d'ailleurs est ce que tu as vu le dernier Pirates des Caraïbes ? Moi je trouve que le meilleur ça reste le premier quand même, qu'est ce que t'en penses ? » Il s'emballait peut être un peu trop car il n'était même pas dit qu'elle connaisse, peut être Arthur aurait il du attendre de savoir ça avant de lui demander son avis. Il y avait quand même certains de ses camarades qui ne savaient même pas ce qu'était un film, et c'était peut être le cas d'Alicia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME]Jambe cassée et menace de pneumonie[PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joël BRIXHE jambe cassée à Tielt FAM
» Mauvaise journée ? Ou pas ... [PV]
» United States Championship : Triple H Vs Zack Ryder
» COMMUNIQUE DU RDNP
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: