AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - C'est ensemble qu'on avance - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: - C'est ensemble qu'on avance - PV   Lun 20 Jan - 22:30

Alek vivait depuis quelques temps dans la campagne à présent. Son petit village était paisible. Il se rendait rarement en ville n’aimant guère l’agitation qui secouait les rues d’Aberdeen. Jour comme nuit, la ville était mouvementée, et il préférait largement son isolement social à cette foule qui croissait de façon exponentielle lorsqu’arrivaient les soirées et les week end…  Bien dans sa petite bulle avec Fenrir, il voyait assez peu de monde, au final. Les personnes qu’il côtoyait le plus étant sa famille, qui étrangement n’incluait pas ses parents mais plutôt son oncle ainsi que sa cousine, évidemment, la petite Joy (qui n’avait plus grand-chose de franchement ‘petit’ quand on y repensait … Sa cousine devenait une femme, il fallait s’appeler papa (ou Dmitri, mais si on combine c’est encore mieux) pour ne pas s’en rendre compte… Et puis il y avait ses amis, rares mais précieux, et évidemment, la perle parmi tous, sa chère et tendre Romilly… Comment l’oublier ?

Alek n’était pas forcément le type romantique de base, le plu doux et le plus attentif des garçons, pourtant avec Romilly il était (en général) adorable. Certes, il l’était avec ses amis aussi, avec toutes les personnes qu’il aimait, à vrai dire… mais Romilly avait un statut bien à elle, elle était à part. Elle était dans ceux qu’il aimait, évidemment. Mais tout à fait différemment. C’était Elle. La Seule, l’Unique… Elle et aucune autre. Le jeune homme était possessif, ce n’était là rien de bien nouveau, mais en plus, il était attentionné, ce qui pouvait peut-être surprendre ceux qui ne le connaissaient pas. Sans avoir l’air d’un sauvage il avait parfois l’air un peu trivial, bourru (surtout lorsqu’il était en mode sportif ou chasse…).

Parlant sport, et chasse, le corps d’Alek commençait à changer de plus en plus. Il entrait vraiment dans l’âge adulte et son corps commençait à se muscler d’avantage encore. Déjà adolescent, il se démarquait pour cela, mais à présent cela ne faisait plus aucun doute. Bien bâti, assez grand sans être plus grand que la moyenne pour autant, il sortait facilement du lot. Ajoutons à cela sa dégaine de sauvageon qu’il pouvait parfois adopter et le tout était emballé et pesé !

Aujourd’hui, Alek n’était pas dans une phase trop débraillée cependant, puisqu’il avait rendez-vous avec Romilly (bien qu’en soit elle l’ait déjà aperçu ou tout simplement bien vu dans des états plus ou moins présentables). Il était vêtu simplement mais ‘efficacement’. Sans transpirer la classe (faut pas exagérer après tout) il restait plutôt ‘élégant’. Bon l’élégance à sa façon, rien de trop flagrant non plus, mais il dégageait un certain charme, mine de rien. Sans être d’une beauté éclatante, il avait toujours eu du charme (ce dont il avait potentiellement pu jouer à une époque lointain quand il était encore libre). Alors que l’automne n’arrivait que, le soleil était des plus clément et la température, presque estivale. Vêtu donc d’un simple T-shirt azur qui dévoilait des bras musclés et brunis par le soleil, il portait un jean tout simple, noir mettant ses jolies fesses en valeur *ben quoi ???* et des chaussures assez passe partout. On l’aura copris Alek n’était pas un grand adepte de la mode (encore qu’il faisait parfois des efforts sous l’influence d’une belle brune qui arrivait dans son champ de vision, d’ailleurs) :

« Salut toi ! »


Immédiatement, le visage froid et dur d’Alek s’était radoucit quand Romilly était apparue dans son champ de vision et sans plus attendre, il s’était mis à marcher dans sa direction pour l’accueillir d’un sourire réjouit et d’un baiser plein de douceur sur ses jolies lèvres rouges. Alek l’avait tout naturellement enlacée, heureux de la retrouver et fier d’être avec ce petit brin de femme qui était une personne de la plus haute importance pour lui. Romilly, fidèle à elle-même était toute en beauté (même si pour Alek elle restait belle avec un sac poubelle en guise de robe et sans la moindre trace de maquillage). Toujours en lui souriant, il s’enquit, tout en passant doucement sa main sur la joue, puis dans les boucles brunes de sa belle :

« Comment vas-tu ? Cette septième année, tu t’en sors ? »


Il savait qu’elle était sérieuse et en toute franchise, il ne s’inquiétait pas du tout de ses résultats, mais il tenait à être là, en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 438
Âge : 23 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - C'est ensemble qu'on avance - PV   Lun 3 Fév - 7:52


    Romilly et Alek c'était une longue histoire, d'amour bien entendu, mais d'amitié aussi. Parfois Romilly se souvenait des premières fois où elle parlait avec lui quand elle n'était qu'une petite première année très sérieuse qui râlait contre le laissé aller de son aîné qui prenait ça par dessus la jambe. Elle se rappelait aussi quand elle le conseillait pour faire des cadeaux à Nina. On pourrait croire que ce dernier souvenir serait amer, mais en réalité pas du tout. Romilly n'était pas amoureuse d'Alek à l'époque où il sortait avec Nina, en fait, elle n'était intéressée par aucun autre garçon que son frère à l'époque. Et puis, elle ne voyait pas Alek ainsi. Finalement, entre eux, ça avait été plutôt une sorte de déclic qui s'était fait sur le tard quand elle avait été plus vieille et que, physiquement principalement, leur différence d'âge ne s'était plus vraiment vu. Enfin, si, on voyait quand même que son petit ami était plus âgé, mais elle faisait vraiment jeune femme, plus du tout petite fille ou même simplement adolescente. Elle avait trop de style pour ça. Ce n'était pas qu'elle tienne absolument à se vieillir, c'était seulement qu'elle avait un sens aigu de la mode et qu'être la plus belle de toute était un de ses objectifs principaux. C'était rarement gagné, il y avait trop de jolies filles sur terre pour qu'elle obtienne une palme, mais bon, tant que Alek ne regardait qu'elle, tout allait bien.

    D'ailleurs, comme à chaque fois qu'elle devait voir Alek, elle s'était mise sur son trente-et-un : jolie robe rouge et noire à manche longue, un trench-coat noir lui aussi, des talons aiguilles qui faisaient mal aux pieds rien qu'en les regardant et bien sûr un maquillage impeccable. Quant à ses cheveux, ils tombaient librement sur ses épaules en cascade brune. Elle se savait parfaitement belle pour cette occasion, elle l'avait lu dans les yeux de certains camarades qu'elle avait croisé. Maintenant, Romy maîtrisait son image, ce n'était plus comme avant où elle se faisait belle pour elle et avait peu conscience du regard d'autrui. Elle était attentive. Parce qu'elle savait aussi qu'une femme devait être prudente, elle avait eu du mal à apprendre cette leçon ayant grandi dans un milieu très protégé et étant encore à l'heure actuelle bien entourée, mais elle avait quand même fini par l'intégrer. C'était pour son bien mais aussi pour ceux qui oseraient l'approcher. Roy n'était pas très fan qu'on touche à sa sœur sans sa permission et elle n'osait pas imaginer ce que pourrait faire Alek (plus violent que Roy, c'était limite sans comparaison).

    Elle s'approcha d'Alek et l'embrassa avec tendresse. Elle était très différente avec lui d'avec la plupart des autres personnes, y compris son frère, parce qu'elle était protectrice avec Roy alors qu'Alek n'avait pas vraiment besoin d'elle (enfin, maintenant qu'il n'était plus dans un système scolaire en tout cas). « Coucou... » Murmura-t-elle simplement. Il lui avait manqué, mais elle s'y était habituée, elle vivait mieux la séparation qu'avant, mais elle espérait le voir plus souvent quand elle sortirait de l'école. « Pour le moment ça va, je devrai avoir la note maximale à toutes les matières aux aspics. » Vu qu'elle bossait nuit et jour pour ça, il y avait plutôt intérêt ! « Et toi alors ? Ça va le travail ? » Elle glissa sa main jusqu'à la sienne. « On va s'asseoir quelque part ? » Elle se disait qu'il faudrait peut-être qu'ils parlent un jour du post-Poudlard, mais bon, au fond, ils avaient encore quelques mois pour ça. Et elle ne doutait pas qu'ils arriveraient à se trouver un nouvel emploi du temps, s'ils s'en sortaient quand elle était enfermée à Poudlard, ils s'en sortiraient quand elle travaillerait !

{626}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1087
Âge : 23 ans (21/03/1988)
Actuellement : Chasseur de prime


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - C'est ensemble qu'on avance - PV   Dim 9 Fév - 20:31

Comme toujours, la jeune femme était superbe. Certes, on pouvait penser qu’Alek manquait de cette chose qui s’appeler objectivité, mais si jamais on le lui affirmait, il répliquait, sans ciller que ce n’était pas vrai. Qu’il était très objectif quand il disait que Romilly était magnifique. Après, on le croit, ou ne le croit pas, évidemment (la plupart des gens décident de ne pas le croire, bande d’ignares…). Il sourit à sa petite amie, cependant, admirant sa silhouette. Pour lui, c’était très simple : toutes les couleurs convenaient à la Vipère. Du rouge qui avait un côté femme fatale au noir qui était plus sobre en passant par les couleurs claires qui donnaient d’avantage une allure angélique… Ils s’embrassèrent doucement, pour se saluer. Et commencèrent à discuter. Les résultats de la jeune femme n’avait rien de vraiment surprenants pour Alek qui savait depuis toujours qu’elle était la plus brillante de tous (et ce, toujours en parfaite objectivité, il se tue à le répéter !!). Esquissant donc un sourire satisfait, il répondit simplement :

« Ca ne m’étonne pas de toi. Tu es la plus brillante, comme toujours. »

Et il n’y avait là, nul compliment jeté en l’air, il le pensait très sérieusement. Alek n’était, de toute façon, pas vraiment du genre à mentir pour couvrir ses arrières ou pour faire plaisir aux autres. Il était bien trop rentre dedans pour arriver à ce genre de subtilités, donc il avait plutôt tendance à y aller franco et à dire ce qu’il pensait (ce qui ne plaisait pas toujours, notons… Bien qu’avec Romilly, il n’avait pas grand-chose à craindre de son propre excès de franchise, puisque de toute façon, c’était une femme parfaite sans aucune subjectivité, évidemment, kof kof.

Pour ce qui était d’aller s’assoir quelque part, Alek répondit sans même y réfléchir. A la base il n’avait pas du tout pensé à ça, mais alors que Romilly parlait d’aller s’assoir, l’idée lui était arrivée comme ça, d’un coup, sans la moindre préméditation :

« Oui… Et d’ailleurs, je viens tout juste d’y penser, mais si tu veux, on peut même transplaner jusque chez moi. »

Et il n’y avait là rien d’ambigu comme proposition (bien qu’il ne dirait pas non non plus, hein, soyons honnête !) mais il trouvait juste que c’était plus sympa, surtout qu’il n’aimait pas franchement être dans la foule et que là, ils étaient clairement entourés d’élèves de Poudlard, sortie officielle oblige… Après, rien ne garantissait non plus que la jolie brune soit d’accord. Surtout que de ce côté-là, tous deux étaient très différents. Là où Alek aimait à passer sans qu’on s’intéresse à lui outre mesure, la jolie sorcière aimait qu’on la regarde. Mais c’était aussi dans ces différences qui les opposaient que paradoxalement, ils se retrouvaient. Après tout, ils avaient certes des points communs mais ils étaient aussi très opposés sur des très nombreux points et cela ne les empêchaient pas de très bien vivre leur histoire à deux.

« Quant au travail, ça va oui… »

Il était encore un peu en phase formatrice, mais son oncle trouvait qu’il se débrouillait bien et ça faisait vraiment plaisir à Alek qui avait souvent été un peu laissé de côté par ses parents continuellement absents. Il aurait préféré que Dmitri ne soit pas son oncle mais bel et bien son père. Bien que très pris par ses affaires lui-aussi, il avait toujous été plus présent que ses propres parents… Et ce bien qu’il ait aussi Joy avec lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 438
Âge : 23 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - C'est ensemble qu'on avance - PV   Jeu 6 Mar - 11:34


    « Tu es trop gentil, je ne suis pas brillante, je suis travailleuse. D'ailleurs, rien que pour ça, je ne comprends pas qu'on ne m'ait pas réparti dans la même maison que mon frère. Les Poufsouffle sont travailleurs non ? » Elle rit en pensant à Roy qui, lui, était dans la maison des jaunes et noirs. Il n'était pas du tout travailleur. Ils s'étaient très mal répartis les gênes quand ils étaient dans le ventre de leur mère. Roy avait récupéré l'énergie et la bonne humeur, le côté sociable et gentil, Romilly avait gagné le sérieux, la passion et l'ambition. Ce dernier point étant la raison pour laquelle elle était à Serpentard supposait-elle. « Enfin, je suppose que j'ai quand même fait une bonne Serpentard, qu'en penses-tu ? En plus le vert me va bien, ça fait ressortir mes yeux. » Ses yeux bleus qui étaient la seule chose qu'elle eut réellement en commun physiquement avec son jumeau. Nuançons toutefois : quand ils étaient tout petits, ils se ressemblaient énormément, on pouvait à peine les différencier si on les habillait différemment. Mais arrivé à cinq/six ans, c'était fini, Roy s'imposait en garçon tandis que Romy devenait une petite fille coquette et depuis on ne pouvait plus vraiment voir Roy en Romilly ou l'inverse. Mais nul ne pouvait renier le lien très fort qui unissait les jumeaux, encore que Romy avait regretté qu'il se soit distendu. Heureusement, comme une sorte de compensation du destin, sa route avait croisé celle de Alek. Profitons pour préciser au passage que c'était mieux pour joy, la copine de Roy, car sans Alek comme cousin, la brunette l'accepterait nettement moins bien dans son entourage. Mais Roy en avait quasiment autant à l'égard de Alek pour ce qu'elle en savait.

    Quand elle proposa de s'asseoir pour qu'ils puissent profiter plus tranquillement de leur rendez-vous à deux, Romilly regarda autour d'elle. Elle avait son permis de transplaner, mais c'était normalement interdit par le règlement. Toutefois, les démonstrations d'affection en publique ce n'était pas non plus vraiment son truc... Elle resta hésitante quelques secondes. « Si tu veux, mais je dois être revenue dans deux heures. » Finalement un moment en tête à tête ça valait bien quelques prises de risque. Puis, elle était majeure dans le monde des sorciers, donc on ne pouvait pas lui dire grand chose (à part la coller quoi).

    « Et tant mieux pour ton travail, j'espère que j'y arriverais aussi quand je commencerais. » Elle prit la main d'Alek tout en parlant. « On y va ? Je te laisse m'emmener, ça évitera de laisser une trace de ma magie. » Romilly pense toujours à tout, et s'il n'y a pas de preuves, il n'y a pas de fautes. Elle aurait fait une excellente arnaqueuse si elle avait été un peu plus roublarde. Mais elle était trop honnête pour ça. D'ailleurs, elle comptait bosser au ministère dans l'événementiel. Le ministère avait bien besoin de quelqu'un pour gérer son image avec toutes les bourdes qu'ils accumulaient. Elle comptait se proposer pour ça, et elle avait déjà un plan tout prêt. Oh bien sûr, au début, elle aurait une marge de manœuvre très limitée... c'était sans compter sur sa ténacité, une de ses grandes qualités.

    Ils arrivèrent chez Alek et elle enleva son manteau puisqu'elle n'était plus dehors. Cela dévoilait encore plus sa silhouette musclée délicatement par la pratique intensive de la danse. Tout dans les gestes de Romilly révélait la grâce, mais ça c'était parce qu'elle était dans un moment de calme et de bonheur, lorsqu'elle était en colère, c'était une toute autre histoire... « On se met où ? » Demanda-t-elle, un brin de taquinerie dans la voix. Alek allait-il résister à l'envie d'un câlin ? En tout cas, ce n'était pas Romilly qui ferait le premier pas, elle, elle se contentait d'être une affreuse tentatrice. Hou que c'est vilain !


{649}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - C'est ensemble qu'on avance - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
- C'est ensemble qu'on avance - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: