AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - Rencontre fracassante - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 102
Âge : 19 ans
Actuellement : Batteur de l'équipe de New-York


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: - Rencontre fracassante - PV   Dim 26 Jan - 13:20


Sixième année à Poudlard… Déjà. Mattew n’avait décidément pas vu le temps filer. Il se souvenait de ses premiers pas dans le château comme si c’était hier. Il n’avait que onze ans à l’époque. Il était farouche, bien plus qu’il ne l’était à présent –aussi difficile cela soit-il à croire-. Il ne parlait presque pas. Il avait toujours été très indépendant et solitaire, une fois séparé de son cercle familial qu’il chérissait plus que tout au monde. Le jeune homme présentait une sorte de ‘double facette’ sociale. Il était très ouvert, aimant et tendre dans son cercle familial. Il suffisait de le regarder prendre soin d’Alice sa cadette ou sourire à Nasira et Micah pour le comprendre. Mais à côté de cela, il était particulièrement froid et distant avec toute autre personne non intégrée à son petit cercle. Le concept même d’amitié était quelque chose qu’il avait toujours eu du mal à maîtriser. Certes, il avait quelques amis à l’école : pas beaucoup, soit dit en passant, mais même avec eux, il n’était pas comme avec sa famille.

A seize ans, Mattew paraissait plus âgé. Il avait toujours été plutôt mûr pour son âge. Très responsable, il avait le poids de sa fratrie sur ses épaules. Si leurs parents adoptifs étaient gentils avec eux, ils n’étaient pas non plus la perfection incarnée. Très loin de là même… Les Orwell volaient pour vivre, et ce depuis leur plus jeune âge. Il s’était plusieurs fois battu –à mains nues- pour ses sœurs et son frère. Dans leur petit gang, chacun avait sa petite spécialité. Il avait toujours été les muscles de la bande. Là où Alice, la cadette de Serdaigle, était la tête pensante et où Nasira assumait parfaitement le rôle de la charmeuse, avec son blason de Poufsouffle tandis que le petit dernier, à Serpentard, cumulait ruse et innocence avec une habilité déconcertante. Il n’y avait pas deux fratries comme celles des Orwell. Cette famille était bien particulière.

Ce mardi là, alors que la fin des cours sonnait, Mattew appréciait pleinement la fin de la journée. Il n’était pas un élève exemplaire. Loin de ça, même. Sans être en fin de classe, il était aussi loin d’être en tête du classement –et il s’en fichait royalement, en toute honnêteté-. Le Rouge et Or avait rendez-vous avec Samara pour dîner. Ils se croisaient de temps en temps par hasard (ou pas… Quelqu’un connaît la notion du hasard ‘bousculé’ ?) mais pour se voir un peu plus régulièrement, il leur arrivait de manger ensemble, préférentiellement le midi ou le soir. Il était dix-sept heures, autant dire que Mattew avait du temps devant lui. Il était donc décidé à aller sur le terrain de Quidditch afin de s’entraîner un peu avant l’heure du dîner. Voler tout seul était souvent très agréable.

Quittant le château, son sac sur l’épaule contenant ses affaires de rechanges pour le quidditch, il allait quitter le hall, descendant les escaliers quand son chemin heurta celui d’une autre élève. Un petit gabarit qui ne faisait pas vraiment le poids face à lui qui, malgré son jeune âge adolescent, était déjà sacrément baraqué pour ses seize petites années de vie terrestre.

« Ha, désolé… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: - Rencontre fracassante - PV   Dim 26 Jan - 19:38

En retard, en retard je suis très très en retard. Cette chanson tirée d’un roman de Lewis Carroll résonnait dans sa tête. Comme Alice, Agaetys a suivi le lapin blanc et est tombé dans un nouveau monde. Comme Alice, elle croisait des personnages loufoques, fantômes, professeurs tellement dans la lune qu’elle les appelait les écrémeurs de la voie lactée. Aujourd’hui c’était ses révisions qui la rendaient en retard. Elle devait atteindre la bibliothèque et surtout sans se perdre. Déjà deux semaines qu’elle était là et elle se perdait toujours. Si seulement on lui avait offert une carte à son arrivée de Poudlard, mais non rien. Déjà lundi en voulant aller en cours de métamorphose au 3ème êtage, elle se retrouva au 6ème entouré d’un fantôme gras qui lui demanda si elle avait vu son chat, Agaetys n’osa demander si le chat était un fantôme ou non et répondit négativement, ensuite le cadre d’un chevalier peu loquace, Sir Ilyn MacLeod, soi disant chevalier magicien du 15ème siècle qui avait étudié à Poudlard. Quand elle demanda son chemin au chevalier, il lui donna une énigme, pour seul réponse Agaetys tourna les talons. Château de fous pensa t’elle. Enfin elle trouva une préfète de Serdaigle qui gentiment l’accompagna jusqu’à la salle de cours. Puis mardi, cours de potions dans les cachots, le sens de l’orientation sous développé de la jeune fille l’emmena devant un groupe de Serpentard de 6ème année, qui commença à l’embêter sous prétexte qu’elle était de Gryffondor. Encore une fois une personne de sa maison qui rôdait par là vint lui montrer le bon chemin pour la salle de cours de maitrise des potions. Cette fois ci hors de question qu’elle se retrouve aux toilettes des filles ou dans le placard à balai du concierge, c’est la bibliothèque sa destination. Elle sortit un parchemin ou elle avait écrit des repères pour trouver les salles : Bibliothèques, entre la statue d’un vieux barbu et l’escalier pour le 5ème étage. Elle se remit à courir tout en récitant sa leçon de potion à voix haute. Une manière pour elle d’apprendre par cœur.

- Filtre de morte vivante, ingrédients : racine de valériane, fève soporifique, asphodèle et armoise. Permet d’endormir quelqu’un, usage interdit à Poudlard. Couleur très pale

Elle répétât ses mots plusieurs fois, des élèves ne comprenant pas ce qu’elle faisait haussaient les yeux en entendant l’énumération des ingrédients. Agaetys se moquait de savoir qu’on la prenait pour une folle, son but réussir dans cette matière qu’elle appréciait. Il faut dire que le professeur de potions avait bien vendu sa matière, mettre la mort en bouteille ou enfermer l’esprit d’un homme dans une fiole, ça en jette ! Elle continuait de courir comme une dératée ne voulant pas perdre une seule seconde. Tout en slalomant parmi les élèves plus lents tel un lièvre dans un bois. Il faut dire qu’Agaetys brillait par son agilité. Soudain en montant des escaliers, elle ne put éviter un élève et le heurta de plein fouet. Tous les livres d’Agaetys tombèrent par terre, la jeune fille manquant elle aussi de tomber des escaliers. Le garçon s’excusa en premier, Agaetys réalisant qu’elle perdait un temps fou n’eu pour réponse que d’invectiver son obstacle tout humain soit-il :

- Mais qu’est ce que vous avez fait ? mes livres, je vais être en retard ! … Mais poussez-vous !

A la fin de sa phrase, les idées claires revinrent à la petite Gryffondor et comprit qu’elle y était allé un peu fort, après tout c’était elle le danger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 102
Âge : 19 ans
Actuellement : Batteur de l'équipe de New-York


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Rencontre fracassante - PV   Sam 8 Fév - 21:14


Alors ainsi, la rumeur disait vrai. Ok, en réalité, Mattew n’en n’avait jamais douté. Les petits ne prenaient (normalement) pas de place, mais généralement ils équilibraient très bien de part le bruit qu’ils faisaient et l’agitation constante dont ils pouvaient faire part. Et la petiote qui venait d’exploser ses livres à même le sol n’échappait pas à la règle (déjà bien démontrée par Micah… Alice étant l’exception confirmant la règle dans la faille démesurée formée par les Orwell). Mattew n’était pas plus choqué que ça par les babillages de la gamine qui était en train de s’exciter toute seule. Si parfois il pouvait avoir le sang chaud, il n’était pas non plus du genre à s’offusquer de chose sans grande importance, et sa rencontre ‘fracassante’ avec sa cadette entrait dans le cadre des choses dont il se fichait royalement. Soit, ses livres étaient tombés, elle avait (un peu) haussé le ton. Pas de quoi en bouffer un furet cru non plus. Aussi le jeune Lion fit-il comme si de rien n’était et se barra sans un regard pour la petite demoiselle, la laissant tout ramasser sans un seul regard à son égard et se contenta de ramasser ce qui était le plus proche de lui :

« Bon ça va, ils ne se sont pas abimés dans leur chute. »

Encore que du point de vue de l’adolescent, un livre abimé se lisait tout aussi bien qu’un livre neuf. Parole d’un mec abonné à la récup et aux affaires d’occasions quand elles n’étaient pas volées. Ceci dit, il savait que la plupart des gens (bizarrement) aimait avoir des livres bien neuf, sa ns plis (à croire qu’ils ne vont jamais els ouvrir, ou que le but est de faire croire qu’ils n’ont jamais été feuilleté… Chose qui échappait totalement à notre Gryffondor). Se demandant (au passage) si la petite n’allait pas crever sous ses yeux, sous le choc… Il l’observa sans curiosité déplacée pour autant. Mattew était du genre à toujours sembler être désintéressé. Et pour cause. En règle générale il se fichait pas mal des autres et de leurs petites vies bien rangées (ou pas, certains savent les animer correctement, mais ceci ne nous regarde pas !). Mattew n’était ni accroc aux rumeurs, ni du genre à se préoccuper de ce qui ne le regardait pas. Ici, sa seule préoccupation était donc de savoir si la gamine allait avoir un problème cardiaque sous le choc ou si elle pouvait encore tenir le choc (si jeune et déjà si stressée… Certains n’ont vraiment pas une vie facile… hein ?). Mattew était de ceux qui, lorsqu’ils étaient à l’heure et bien… n’étaient pas en retard et si, par hasard, ce n’était pas le cas, ils s’en fichaient totalement. On était tous en retard un jour ou l’autre. Pas de quoi en ch*er une pendule à 13 coups avec des ressorts en bois non plus.

« Aller c’est pas grave d’être en retard, tu sais… »

Puis tu sais ce qu’on dit ! Inutile de courir, il suffit de partir à point. Mais bon visiblement pour le départ c’était rapé, comme on dit dans le milieu, la demoiselle s’était joyeusement plantée.

-530-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Rencontre fracassante - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Rencontre fracassante - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une entrée fracassante
» Une entrée fracassante [PV Labocata]
» Une entrée fracassante !
» Sortie de Gringotts ... fracassante [PV Alan]
» Pluie battante, mission fracassante ? [Mission: Kaylee, Shin, Udo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: