AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 235
Âge : 22 ans
Actuellement : Mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]   Dim 26 Jan - 22:35

30 BAISERS MUSICAUX



1. Mec à Meuf - Sultan
2. Ma chérie - Dj Antoine ft. the beat shakers
3. Du rire aux larmes - Sniper
4. En couple - Max Boublil
5. Si tu savais - Aymen ft. Sephora
6. 24/7 - Big Time Rush
7. J'envoie valser - Olivia Ruiz ; Silah Jolivet
8. What Makes You Beautiful - 1D
9. Le poids d'un amour - Soprano
10. Amazing - Big Time Rush
11. All I want for Christmas is You - Big Time Rush
12. Ailleurs - Canardo
13. Entre Toi Et Moi - Mathieu Edward
14. Je t'aime - Madame Kay
15. Fix You - Coldplay, cover by Tyler Ward
16. Not Afraid - Eminem
17. J'ai Mal - Keen'v
18. Love is Gone - David Guetta
19. Replay - Iyaz, Cover by Jeff Hendrick & Tyler Ward
20. Que demander de plus - Dan Gimoni ft. Dean Purple ; Aélys Bey
21. Music sounds better With U - Big Time Rush
22. On n'est pas à une bêtise près - Renan Luce ; Silah Jolivet
23. Bang Bang - Gandhi
24. Blah Blah Blah - Kesha ft. 3OH!3
25. Just A Dream - Nelly
26. Club Can't handle me - Flo rida ft. David Guetta
27. Tout ça pour Elle - Falcko
28. Available - Flo rida ft. Akon
29. Silence - Stromae
30. Reveil - Zifou


Dernière édition par Riley Spencer le Mer 2 Sep - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 235
Âge : 22 ans
Actuellement : Mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]   Dim 26 Jan - 23:39


 

Titre : Une femme est encore plus belle quand elle ne le sait pas. (partie 1)
Couple : Riley Spencer - Silah Jolivet
Personnages concernés : Rusard
Rating : G
Thème: 22 : On n'est pas à une bêtise près - Renan Luce
Tomes concernés : Aucun
Cadre : Riley est en 5e année, Silah en 4e. L'histoire se déroule au mois de novembre, à Poudlard.



 
PARTIE 1

Tout serpentard digne de soi voue une haine incommensurable envers un Gryffondor c'est bien connu, vous allez me dire. Mais pour Riley, la beauté prime sur la maison. En effet, il s'en fiche de savoir si la fille la plus canon de l'école est une poufsouffle ou une gryffondor, il la lui faut absolument, peu importe ce que les autres diront. Le jeune brun est un chasseur, et ça tout le monde le sait. Pas un chasseur qui va dans la forêt avec son fusil et qui court après une biche (quoi que) ni un chasseur de primes qui éxécute tout ce qui lui est demandé, non, on parle bien ici d'un chasseur de filles, aussi appelé coureur de jupons. Il fallait dire qu'il avait du succès avec les filles ce petit-là, malgré son arrogance et sa (peut-être trop?) grande confiance en soi. Lui, en tout cas, il ne s'en plaignait pas, et continuait à vivre sa vie à pleine dents. On reconnaitrait bien là le caractère du célèbre Dom Juan, personnage de Molière. Et oui, si il y a bien un personnage auquel Riley peut s'apparenter, c'est Dom Juan. Bien qu'il ne le connaisse pas, (après tout, les livres et lui ça fait deux) on pourrait croire que ce sont deux copies.

Bref, le jeune garçon avait repéré sa future proie, et ce, lors du banquet d'Halloween de cette année-là. Elle était brune, grande et mince, toujours occupée à rire et à arborer un sourire resplendissant. Seul petit hic, mais ça Riley s'en fichait, la belle était chez les lions. Mais le cinquième année n'en aurait que faire des critiques de ses camarades, pour lui, sa victoire en cas de conquête vaudrait bien plus que ça. Une nouvelle victoire personnelle, quoi de mieux pour embellir son séjour à Poudlard ? Par chance, la brunette était célibataire. Très bien, ça faciliterait les choses, pas besoin de passer par la case "briser un couple" cette fois. Il fallait maintenant concevoir un plan, et bien que le cerveau du jeune Spencer n'était pas très développé, le domaine des filles était bien le seul sur lequel il savait réfléchir et élaborer des idées. Pas étonnant !

Premièrement, il fallait connaître les habitudes de la demoiselle, pour pouvoir mieux cerner sa personnalité et ensuite mieux la conquérir. Riley, le nouveau conquérant Le garçon n'avait pas vraiment de connaissances à Gryffondor, et il fallait avouer que sur ce coup-là, c'était bien dommage. Serpentard oblige, bien sûr. Tant pis, il allait falloir la jouer à l'ancienne, et analyser, tout en restant discret. Pas évident, avec toutes les petites groupies qui lui courent après, c'est vrai. Mais comme dit précédemment, Riley peut être un expert dès que le sujet touche aux filles, et aux jolies filles qui plus est.

Après avoir demandé à plusieurs de ses connaissances, Riley avait finalement trouvé quelqu'un qui connaissait quelqu'un qui était bon ami avec la lionne. Le brunet avait donc facilement récolté des informations sur la jeune fille et pouvait enfin mettre son plan en oeuvre. Le jeune homme était déterminé, et son plan promettait d'être élaboré et bien digne d'un Serpentard ! Mais le savoir maintenant serait trop facile, vous le découvrirez par la suite ! Ca promet.

C'était le week-end à Poudlard, les deux jeunes élèves avaient donc du temps libre. Il était nécessaire que Silah passe par l'endroit où le vert et argent avait mis en place son piège. En effet, il avait prévu que la belle se fasse prendre par Rusard, à cause de lui, mais bien sûr elle n'en saurait rien de cela. Riley, par la suite, se ferait également surprendre par le concierge pour quelconque bêtise ce qui leur causerait à chacun une petite retenue ! Avec de la chance, ladite retenue tomberait au même moment pour les deux garnements. Et quoi de mieux qu'un tête à tête pour mieux attaquer sa proie charmer la demoiselle ? Bon, bien sûr, il y avait certainement des manières plus faciles et plus glorieuses que celle-ci pour se retrouver en compagnie d'une jolie demoiselle, mais en même temps, de un, les deux individus ne se connaissaient pas encore, et de deux il était un serpentard et elle était une gryffondor, ce qui ne facilitait pas le contact.

Par chance, le plan du garçon se déroula à merveille. La lionne, se baladant seule dans les couloirs, fut stoppée par un piège que le cinquième année avait placé plus tôt, du coup elle fut obligée de faire un détour et de passer par l'endroit prévu. Cette opération nécessitait un timing parfait, car la jeune fille devait se trouver à cet endroit au même moment que Rusard, de sorte que ce-dernier accuse la Gryffondor pour le désordre causé là. Le brunet avait en effet planqué une dizaine de bombabouses derrière une statue, et s'était assuré que le concierge du château les remarque. De toute manière, le vieil homme n'avait pas vraiment beaucoup d'autres occupations à son âge, on se demandait d'ailleurs quand est-ce qu'il prendrait sa retraite. Bref, ce qui devait arriver arriva, et le vieillard surpris Silah tout près de la statue remplie des boules puantes. Bien qu'elle était préfète, Rusard ne fit pas la différence et l'accusa sans vouloir entendre d'explications, et lui infligea une retenue. Riley s'était planqué dans une salle de classe vide pas loin de la scène de crime armé de ses oreilles à rallonge, et avait donc put être témoin de la situation, du moins au niveau du son. Pour la suite de son plan machiavélique, il sortit en trombe de la pièce et pétrifia instantanément le concierge à l'aide de sa baguette. Il incita ensuite la rouge et or à le suivre et ils s'enfuirent sans demander leur reste, sous les grognements du vieil homme. De ce fait, la demoiselle verrait le jeune homme comme un sauveur, alors que tout avait été planifié. Bien sûr, le fait qu'ils aient fuit ne leur empêcherait en rien d'échapper à la retenue, mais c'était déjà un bon point pour le serpentard. Arrivé au bout d'un couloir adjacent, le cinquième année ouvrit une porte et les deux jeunes rentrèrent dedans aussitôt. Haletant, Silah lui demanda :

« Pourquoi tu m'as sauvé ? Tu ne me dois rien ! »
« Tu aurais préféré que je te laisse avec le monsieur plein de poux ? Tu sais, je serai sûrement collé pour ce que je viens de faire, donc un peu de reconnaissance ne serait pas malvenue. »
« Oui, merci mais tu n'aurais pas dû... »
« Je n'allais pas laisser ce vieux Rusard t'accuser sans réagir ! »
« C'est gentil... Mais, dis-moi, d'où venais-tu ? »
« Oh euh... J'étais en train de... d'étudier dans la salle de classe quand j'ai entendu le vieux crier, du coup je suis sorti voir ce qui se passait... »
« Mais, tu as oublié tes cours là-bas alors ! Tu ne veux pas aller les rechercher ? »
« Oh ne t'inquiète pas, on aura tout le temps pour ça après. »

Finalement, leur relation ne semblait pas si mal démarrer. Bon, après, pour que tout aille bien, il était indispensable que la brunette n'apprenne pas qu'elle s'était en réalité faite piégée par le garçon en face de lui en ce moment. Mais pour l'instant, ils allaient passer un petit moment ensemble, du moins pendant la future retenue. Remarquant qu'il ne s'était pas présenté, Riley ajouta :

« Au fait, moi c'est Riley, cinquième année à... cinquième année. »

Il ne valait mieux pas déjà révéler la maison à laquelle il appartenait, ça risquerait peut-être de lui briser ses chances..

« Oh, et moi c'est Silah Jolivet, quatrième année à Gryffondor ! »

Ca, il le savait bien sûr, mais il fit mine de le découvrir.

« Et bien enchanté Silah. »

Elle sourit, et posa ensuite la question qu'il ne fallait pas :

« Mais, tu ne m'as pas dit dans quelle maison tu étais ? »

Ne sachant plus trop quoi faire, le vert et argent déposa un baiser sur les lèvres de la lionne. Pour la faire taire surtout, mais aussi parce qu'il en avait envie. Elle avait beau être sa proie et être très jolie, elle dégageait une grande sympathie et avait tout d'un ange tombé du ciel. Mais le brunet ne comptait surtout pas tomber amoureux, ah ça non ! Sur ce, il quitta la classe, sous l'effarement de la jeune fille, qui déclara sur un ton stupéfait :

« Pourquoi t'as fait ça ? »

Elle n'obtint cependant pas de réponse car la porte se referma à la fin de sa phrase. La première partie du plan s'était bien déroulée, et la deuxième était en route.

A suivre...

1439 mots.


Dernière édition par Riley Spencer le Mer 2 Sep - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 235
Âge : 22 ans
Actuellement : Mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]   Sam 9 Aoû - 15:34


 

Titre : Une femme est encore plus belle quand elle ne le sait pas. (partie 2)
Couple : Riley Spencer - Silah Jolivet
Personnages concernés : Rusard
Rating : G
Thème: 7. J'envoie valser - Olivia Ruiz
Tomes concernés : Aucun
Cadre : Riley est en 5e année, Silah en 4e. L'histoire se déroule au mois de novembre, à Poudlard.



 
PARTIE 2


Depuis l'épisode des bombabouses, Riley et Silah ne s'étaient plus revus. En même temps, il y avait une explication. Après avoir sauvé la belle, les deux protagonistes avaient discuté et à la fin de leur conversation -si on pouvait l'appeler ainsi- le cinquième année avait laissé la lionne en plan après l'avoir embrassée avec passion. Ou du moins c'est ce qu'il croit. Sur le coup, il avait paniqué. Il n'avait pas prévu ce passage dans son plan sournois et avait donc dû improviser. Or, le jeune serpentard était bien plus habile dans la préparation de plans que dans l'improvisation. Un peu comme Michael Scofield dans Prison Break quoi Cependant, il aurait l'occasion de parfaire sa stratégie et idéalement d'obtenir un baiser spontané de la jeune fille, du moins, si tout se passait bien. Bon, c'était pas gagné d'avance mais Riley était quelqu'un qui n'abandonnait pas facilement. Dans le pire des cas, il lui volerait une nouvelle fois un baiser, et pourrait de toute façon se la ramener sur le fait qu'il ait réussi à conquir la brunette. Oui, il est un peu limité notre Rilou... Enfin, ce serait quand même mieux que la demoiselle succombe à ses charmes naturellement. C'est beau de rêver...

Quelques jours plus tard, sans surprise, la retenue arriva pour les deux freluquets. Bien qu'il était toujours dans l'enceinte du château de Poudlard et qu'il était parti pour copier des lignes et des lignes sur une feuille de papier, le jeune homme s'était mis sur son trente-et-un. Chemise noire et pantalon clair, il paraissait plutôt élégant. Il se rendit à la salle de classe où la retenue avait lieu et tomba nez à nez avec Silah. Tiens, quel hasard... Sa joue fut ensuite rejointe violemment par la main de la jeune fille, qui n'avait pas l'air d'humeur exceptionnelle. Elle lui décocha alors un regard furieux et demanda, d'une voix un peu frustrée :

« Pourquoi tu m'as embrassé l'autre jour ? »

C'est à ce moment que Rusard ouvrit la porte de la classe afin que les jeunes rebels entrent. Alors que sa joue commençait à s'imprimer d'une légère marque rougeâtre, Riley déclara d'une voix zen et accompagné de son sourire charmeur :

« Avoue que ça ne t'a pas déplu. »

Et de rentrer dans la pièce en prenant bien soin d'effleurer Silah au passage. La demoiselle grogna et suivit le garçon dans la salle de retenue, après tout, plus vite fait, plus vite fini.

Le brunet prit bien soin de s'asseoir à côté de la gryffondor et d'éviter qu'elle n'ait la possibilité de changer de place. En effet, les autres bancs étaient miraculeusement tous occupés. (Non, Riley n'avait pas du tout fait appel à des potes à lui dans son plan machiavélique, qu'est ce que vous croyez...) Roulant des yeux, la jeune fille déclara :

« Je sais qui tu es Riley. Tu es un coureur de jupons et en plus tu es à Serpentard. »

Le cinquième année ajouta simplement à cela : « Et alors... ? »
Il fallait jouer la carte de la victime si il espérait obtenir un baiser spontané de la belle.

« Et alors tu ne m'intéresses pas du tout ! »

Le garçon sentit une pointe d'hésitation dans sa voix et sourit avant de prendre la feuille que Rusard lui tendait.

« Tu veux que je fasse ta punition pour toi ? Comme ça, on est quitte... »

La brunette hésita de plus belle et répondit, pas vraiment sûre d'elle :

« Si ça peut te faire plaisir... »

Tout en disant cela, elle avait haussé les épaules. Après tout, la lionne n'avait pas vraiment mérité sa retenue, même si personne n'osait soupçonner Riley de l'avoir piégé. C'est un bon garçon voyons

« Je pense qu'on est un peu parti sur de mauvaises bases, et je veux me rattraper. »

Il se munit de la copie de Silah et commença à recopier les mots. La rouge et or ne savait pas trop quoi dire, et le laissa faire. Tout n'était pas perdu, mais le chemin vers la gloire allait être long... (Comprenez par là le moment où il obtiendrait un baiser. )

« J'aurais espéré un meilleur accueil après que je t'ai sauvé des griffes de Rusard. Ma joue doit être toute rouge maintenant, comme la couleur de ta maison... » rajouta-t-il, fidèle à sa célèbre arrogance. La lionne ne fit pas attention à la remarque de son interlocuteur et soupira.

« Dois-je te rappeler que si tu n'avais pas lancé un sort sur le pauvre concierge, nous ne serions pas là, occupés à copier des lignes bêtement ?! »

Le vert et argent sourit et rétorqua aussitôt.

« C'est vrai. Si je n'avais pas fait ce que j'ai fait, tu serais la seule entre nous deux à être en retenue. »

A croire que Riley avait le don pour énerver les gens.

« On sait tous les deux très bien que ce n'était pas moi qui avait mis les bombabouses dans ce couloir. Je suis préfète et j'aurais pu gérer ça tout seul, mais non, il a fallu que Monsieur Riley Spencer vienne fourrer son nez dans tout ça ! »

Visiblement, entre le jour de l'incident et celui de la retenue, la brunette avait eu le temps d'avoir pas mal d'échos, probablement mauvais, à propos du Serpentard. Pas de chance. Le plan de Riley ne marchait pas vraiment comme sur des roulettes jusque là. Et là, sur le coup, il ne savait pas trop quoi répondre à la dernière réplique de la quatrième année. Il faut dire que ce n'était pas souvent qu'une fille ne craquait pas directement pour le brunet. Il décida de jouer la carte du mec qui s'en fichait. "Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis" comme on dit. Il soupira et reposa son regard sur ses feuilles avant de se remettre à écrire. Le reste de la colle se déroula alors dans une ambiance un peu tendue..

Quand le vieil homme annonça la fin de la retenue, le cinquième année fut le premier à se lever pour rendre sa copie. Il n'était pas de merveilleuse humeur. Il laissa l'autre punition complétée à Silah, puis quitta la salle sans même jeter un regard à la jeune fille.

Nous voilà le lendemain de ce deuxième incident, où il n'y eut aucun baiser, malheureusement. Riley, sans surprise, était occupé à tirer la tronche, assis dans un canapé de la salle commune. Ce n'était pas possible. Pour lui, son plan était digne d'un génie mais il n'avait visiblement pas porté ses fruits. Peut-être aurait-il dû s'y prendre autrement, sans essayer de duper la jolie brune. Mais bon, il est un serpentard et c'était dans son caractère de mettre tous les moyens en oeuvre pour arriver à ses fins. Seulement, il était parfois préférable d'utiliser d'autres moyens que celui de piéger Silah avec des bombabouses. En y repensant, il se dit qu'il aurait dû aller vers elle naturellement, et essayer de la séduire sans artifices. Mais cette option semblait avoir peu de chances de réussite, vu la personnalité de la préfète des gryffondors. Cependant, il était maintenant trop tard pour revenir en arrière, et Riley devait assumer qu'il avait, jusque là, échoué et n'avait pas atteint son objectif. Pris d'une colère passagère, il attrapa la table en bois qui se trouvait devant lui et l'envoya valser dans les airs. Par chance, personne ne se trouvait sur le passage de l'objet volant, et il n'y eut donc aucun blessés. Mais ça, le serpentard s'en fichait, il était déjà en train de sortir de la salle commune d'un pas énervé. Il fallait qu'il prenne l'air, qu'il arrête de penser à toutes ces embrouilles.

Seulement, alors qu'il sortait des cachots pour rejoindre le hall d'entrée, voilà qu'il croisa la route de la source de ses mélancolies. Silah était en train de marcher avec une amie à elle. Mais lorsqu'elle vit Riley, elle prévint ses copines qu'elle les rejoindrait après et se dirigea vers le cinquième année. Ce dernier, voyant qu'elle s'approchait de lui, s'était arrêté, non sans laisser échapper un gros soupir.

« Qu'est ce qu'il y a, encore venue me rabaisser ? »

La rouge et or avait l'air de se sentir un peu mal à l'aise en cet instant, et elle essaya de calmer son interlocuteur.

« Relax Riley, je viens simplement m'excuser pour mon comportement de l'autre jour. »

Le principal concerné haussa un sourcil, mais ne l'interrompit pas.

« J'étais un peu sur les nerfs. Il faut dire, ce n'est pas souvent que je me retrouve collé, surtout à cause de bêtises pareilles. Alors voilà, pardon si j'ai été un peu froid, ce n'était pas mon intention. »

En entendant ça, le jeune Spencer devint plus apaisé que lorsqu'il avait quitté la salle commune deux minutes auparavant, mais il ne baissa pas sa garde pour autant.

« Euh... Qui êtes-vous et qu'avez-vous fait de Silah Jolivet ? »

« Haha, très drôle. Enfin bref... »

Et pour conclure sa phrase, la jeune fille s'approcha du Dom Juan et déposa un doux baiser sur ses lèvres. Riley, surpris, ne bougea pas d'un poil. Puis bon, c'était rare, voire impossible, qu'il refuse un baiser venant d'une aussi jolie demoiselle. Silah finit par se reculer, et déclara :

« Il n'y aura rien entre nous, mais disons que tu peux interpréter ça comme ma manière de te dire pardon. »

Sur ce, elle tourna les talons et repartit avec ses copines. Riley resta bouche-bée. Il avait toujours du mal à réaliser ce qu'il venait de se passer. Finalement il ne fallait pas tant douter de son charisme auprès des filles !

The end...

1587 mots.


Dernière édition par Riley Spencer le Mer 2 Sep - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 235
Âge : 22 ans
Actuellement : Mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]   Mer 2 Sep - 0:03


 

Titre : Princesse.
Couple : Riley Spencer - Aélys Bey
Personnages concernés : La famille Spencer, Arthur Bey est mentionné
Rating : G
Thème: 20. Que demander de plus - Dan Gimoni ft. Dean Purple
Tomes concernés : Aucun
Cadre : Riley rentre en 6e année, Aélys en 4e. L'histoire se passe au Chemin de Traverse, au mois d'août.





PRINCESSE

Les garçons Spencer étaient connus pour être turbulents. Du coup, c'était toujours un calvaire pour le père de sortir ses fils pour faire les courses. La rentrée scolaire approchait et chacun avait besoin d'être parfaitement équipé afin de bien commencer une nouvelle année au sein de Poudlard. Ils avaient beau faire vivre un enfer à leur père, celui-ci ne les gâtait pas moins pour autant. A croire que toutes ses économies passaient dans les dépenses de ses enfants. Enfin, comme on dit, quand on aime on ne compte pas, n'est-ce pas ?

C'est donc ainsi que la dynamique famille Spencer se trouvait sur le chemin de traverse en cette journée d'août ensoleillée. Il fallait dire que grâce à eux, il y avait de l'ambiance dans les rues commerçantes. Nick et ses garnements venaient finalement d'arriver devant le magasin de balais Fambus. Avec quatre fils joueurs de quidditch, il était inévitable qu'ils devaient y faire un arrêt pour acheter de l'équipement. Seulement, Hugh, encore jeune et peu adepte des sports de sorciers aussi brutaux, n'éprouvait guère l'envie de faire du shopping dans cette échoppe. Il se tourna alors vers son père, avec des yeux de merlan frit.
« Papaaa... On peut aller chercher une glace pendant que les autres font leurs achats ici steuplait ? »
Evidemment face à tant de détermination sur le visage du cadet des Spencer, Nick se voyait mal refuser. Il hésita d'abord avant de céder de manière pitoyable.
« Bon allez, d'accord ! Riley, tu surveilles tes frères. »
Le principal concerné acquiesça, l'air sûr de lui.
« Tenez, prenez quelques gallions. Vous nous rejoindrez chez Florian Fortarôme quand vous aurez fini. »
Le quarantenaire leur tendit une bourse de couleur brune contenant plusieurs pièces de monnaie. Connor s'en empara, et une fois qu'Hugh et leur père furent assez loins d'eux, les quatre autres frères entrèrent en trombe dans la boutique.

Au moins, vu le bruit qu'ils avaient fait en entrant dans le magasin, le vendeur était sûr de ne pas les louper. Chacun partit prendre ce dont il avait besoin et Riley s'en alla donc de son côté chercher des nouvelles bottes de quidditch. Le magasin étant vitré et donnant sur la rue, le jeune homme avait la possiblité de voir ce qu'il se passait dans la rue tout en essayant ses nouvelles chaussures.
Et c'est ainsi que soudain, son regard resta bloqué sur quelque chose. Ou plutôt sur quelqu'un, et ce quelqu'un était une très jolie blonde qui marchait avec beaucoup d'élégance. En regardant de plus près, Riley vit qu'elle était accompagnée d'un garçon, blond lui aussi. Mais bon, à en voir les similitudes sur leur visage, ils n'étaient probablement que frère et soeur, donc il n'y avait pas trop de soucis à se faire.

Ni une ni deux, le sixième année bondit de son tabouret et sortit du magasin afin de suivre cette si belle créature. On aurait pu le prendre pour un mec bizarre à suivre une inconnue comme ça, mais pour lui, c'était tout à fait normal. Quand il voulait quelque chose, il faisait tout pour l'obtenir. Quelques mètres plus loin, la jeune fille dit quelque chose au garçon qui l'accompagnait avant de prendre une autre direction pour se diriger vers un magasin de vêtements. Parfait. S'il y avait bien une chose dans laquelle Riley excellait, c'était la mode. Une fois que la demoiselle fut entrée dans la boutique, le serpentard fit de même, l'air de rien. La blondinette sélectionna plusieurs habits avant de se rendre dans une cabine d'essayage. Riley alla s'asseoir sur les canapés qui se trouvaient devant les cabines et fit semblant d'attendre quelqu'un qui se changeait. Enfin, sa proie sortit de la cabine, vêtue d'une jupe orange et d'un top blanc. Elle se regarda dans le miroir, l'air sceptique. C'était le moment d'intervenir.

« Si je peux me permettre, je pense que l'orange n'est pas la couleur qu'il te faut. »
C'était une tentative risquée, mais il valait mieux ça plutôt que l'hypocrisie.
« Pardon ? »
« Tu devrais essayer la bleue claire, elle mettrait tes yeux mieux en valeur. » ajouta-t-il en constatant que cela faisait partie des vêtements qu'elle avait apportés dans sa cabine.
Un peu perturbée, la jeune fille s'exécuta sans rien dire de plus. Lorsqu'elle ouvrit à nouveau les rideaux, elle se rendit compte que Riley avait raison. Un sourire mutuel apparut sur leur visage.
« Merci monsieur, et puis-je connaître le nom de mon nouveau conseiller en mode ? » demanda-t-elle ensuite.
« Riley Spencer, pour vous servir. » répondit-il tout en faisant une révérence. Oui il sait faire des révérences assis, c'est ça la classe
« Aélys Bey, enchantée. »
Enfin il put associer un nom à cette beauté. Bien sûr de lui, le Dom Juan continua sur sa lancée.
« Et si je peux te donner un autre conseil, ce serait de venir boire un verre avec moi. Avec le temps qu'il fait, ça ferait ressortir ton teint. » n'importe quoi
Bon, là, il n'avait aucune idée de ce qu'il avançait, mais ce qui était sûr, c'était que le soleil était au rendez-vous ce jour-là. Bien sûr, Riley avait délibérément abandonné son poste qui était de surveiller ses frères dans le magasin de quidditch. Mais que voulez-vous, rien ne pouvait le détourner de ses priorités, ici la priorité numéro un étant Aélys. Cette dernière répondit d'ailleurs à la proposition indirecte du sixième année, en continuant à jouer le jeu.
« Allons-voir si mon conseiller personnel a une fois de plus raison dans ce cas. »

Et c'est ainsi qu'ils se mirent en direction du bar le plus proche, après que la jolie blonde se soit changée et ait payé ses vêtements. Il faut dire que Riley avait réalisé plus d'un exploit : en effet, il avait non seulement réussi à avoir un tête-à-tête avec la plus jolie fille du Chemin de Traverse, mais il avait également stoppé une fille en pleine séance de shopping ! Et ça, ce n'était pas rien.
Une fois à l'endroit prévu, le beau brun continua dans son rôle de gentleman, et tira la chaise d'Aélys et puis badaboum elle se retrouva les fesses par terre afin qu'elle puisse s'asseoir, tout ça en échangeant de nombreux sourires complices oui de dos c'est tout à fait possible. Les deux tourtereaux s'étaient installés en terrasse, le long de la rue. Riley commanda à boire avant de reporter toute son attention sur Aélys. Il n'avait décidément d'yeux que pour elle. Toutes ces années passées dans l'ignorance de cette magnifique créature, quel gâchis. Oui, Riley avait tendance à exagérer, du haut de ses seize ans.

« Alors, dis moi tout, je veux tout savoir sur toi. »
« C'est un peu facile ça, tu n'as qu'à me poser des questions et puis j'y répondrai. Mais pour pimenter le tout, disons que tu n'as droit qu'à trois questions, et moi aussi. »
Et oui, Riley était tombé sur une fille futée, elle n'était pas prête à s'ouvrir complètement à lui de si tôt.
« Très bien. » Après tout, il était un joueur lui aussi. « Je suppose que tu es à Poudlard, si tu es dans cet endroit, pourrais-je savoir dans quelle maison ? »
La demoiselle afficha un sourire espiègle, avant de répondre.
« Je suis chez l'élite, bien evidemment. Serpentard, mais ai-je vraiment besoin de le préciser ? »
Oh mon dieu. Dans la tête du jeune homme, il n'y avait plus aucun doute, il avait trouvé sa femme. Malicieuse, mystérieuse, et une vipère par-dessus tout, que demander de plus ?
Maintenant, pour le fait qu'il ne l'avait jamais croisée dans l'école, étant donné que lui aussi était à Serpentard, c'était une autre histoire. Le destin avait probablement décidé de ne les faire se rencontrer que maintenant. Le serveur apporta les boissons, et naturellement, le vert et argent les paya, avant de reporter son attention sur son interlocutrice.
« Je commence à me dire que tu es la femme parfaite. »
« Ah parce que tu en doutais encore ? »
Bam. C'était comme si un feu d'artifice était en train d'éclater dans le coeur du jeune Casanova. Elle était arrogante, un trait que le vert et argent appréciait fortement. Ils avaient tant de points communs, alors que ça faisait si peu de temps qu'ils se connaissaient, c'était incroyable !
« Et toi alors, où le Choixpeau t'a-t-il placé ? »
« Je te répondrai simplement que c'est très dommage que l'on ne se soit pas croisés avant. »
Et oui, le jeu du mystère continuait. Sans plus attendre, il posa sa deuxième question.

« Y aurait-il un jeune homme qui pourrait me barrer la route serait déjà en possession de ton coeur ? » Tout est dans le romantisme. Question assez directe, et assez étrange, étant donné que si Aélys avait été en couple, elle n'aurait probablement pas accepté ce «rendez-vous».
« A part... mon frère jumeau, je ne vois personne d'autre. » lança-t-elle, sur un ton de défi.
La respiration de Riley s'était arrêtée une demi-seconde quand elle eut commencé sa phrase, mais il fut bien soulagé quand elle précisa que ce n'était qu'une personne de famille. Un sourire fier vint s'afficher sur le visage du Dom Juan.
« Mais tu penses sincèrement que tu pourrais prendre cette place ? Parce que là c'est pas gagné très cher. » Un peu de taquinerie ne fait jamais de mal. Alors, il était vrai qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes, mais l'alcool ça rapproche les gens il y avait un certain lien qui s'était déjà formé entre les deux étudiants. Maintenant, un lien de quoi, ça, nul ne le savait encore.
« Je prendrai le risque d'essayer. » rétorqua-t-il, bien que sa phrase ne voulait pas dire grand chose. Mais lui, il était content avec ça. Après tout, il n'allait pas se laisser abattre. La jolie blonde enchérit en posant sa question à son tour.
« Et sinon, juste pour info, il n'y aurait pas une compagnie féminine permanente de ton côté ? » Que c'est joliment dit.
« Et bien, juste pour info, la réponse est non. » répondit le jeune brun, en amenant ses yeux de beau gosse à la surface. La jeune fille répondit simplement par un sourire satisfait.
« N'oublie pas que tu n'as plus qu'une question » dit-elle, en regardant sa montre. « Après ça, il faudra que je rejoigne mon frère. »
En parlant de frères, Riley ferait bien de rejoindre les siens aussi, avant que son père ne remarque qu'il avait lâchement abandonné son poste.

« Bon, ce n'est pas vraiment une question, mais plutôt une demande, parce que je ne compte pas te laisser partir comme ça. Serait-il possible que tu me réserves quelques minutes de ton voyage dans le Poudlard Express à la rentrée, histoire de continuer cette conversation ? »
Et là, pour seule réponse, Aélys se leva de sa chaise, se pencha vers le beau brun et frôla ses lèvres à l'aide de les siennes, avant de prendre son sac à main sous le bras, et de faire volte-face. Le sixième année resta bouche-bée.
Cette fille était décidément pleine de surprises, et Riley comptait bien la revoir dès qu'il le pouvait. Maintenant, il allait devoir revenir à la réalité, c'est-à-dire, supporter les réprimandes de son père si celui-ci avait remarqué l'absence de l'aîné des Spencer. Mais bon, tout ça n'était rien comparé à la chance qu'il avait eu de rencontrer cette perle rare.

1877 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 30 baisers d'un Dom Juan [03/30]
» | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |
» Les Baisers de Malmédy
» [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]
» 30 Baisers - Alehandra Stones [Défi][17]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Les galeries :: Défi - Les 30 baisers-
Sauter vers: