AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Une fille comme toutes les autres [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1486
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Une fille comme toutes les autres [PV]   Mar 28 Jan - 19:06


PV Connor

    Pour la énième fois de la semaine, Linwood se retrouvait à quatre pattes en train de ramasser le contenu de sa besace. Il existait un sortilège qui permettait de faire craquer les sacs (ou n'importe quel autre contenant en tissu d'ailleurs) et l'un des idiots qui maltraitait Wood pour le plaisir avait trouvé comme nouveau jeu de l'utiliser à chaque fois qu'il la croisait. A chaque fois, Wood réparait son sac par magie, et à chaque fois, avec la même patience et la même constance, elle ramassait ses affaires sous le rire moqueur de ce crétin. Si elle avait eu la preuve formelle que c'était bien lui, elle l'aurait collé, mais il faisait son coup quand elle ne regardait pas et après, il se contentait de ricaner sans se donner le mérite de son méfait : pas bête la guêpe.

    Elle finissait de ramasser le dernier livre en résistant à l'envie de sortir sa baguette pour autre chose que réparer son sac (oh, allez, un petit sortilège du saucisson, ce n'était pas bien méchant!) quand elle remarqua une ombre au-dessus d'elle. Elle craignit que ce ne soit l'un de ses persécuteurs qui ne veuillent la frapper en plus de lui avoir fait perdre son temps... Elle n'avait pas peur des coups, elle en avait pris l'habitude à force. Elle se demandait seulement comment on pouvait la nommer préfète une année de plus alors qu'elle n'avait clairement aucune autorité (à part peut-être à Poufsouffle, et encore...). Une expression de soulagement se peignit sur son visage lorsqu'elle reconnut Connor.

    « Ah ! Connor ! Ouf ! Ce n'est que toi ! » Il ne fallait pas mal prendre cette tournure négative et restrictive, elle exprimait seulement la joie qu'elle éprouvait à continuer cette journée sans encaisser un nouveau coup bas. « Enfin, ne le prends pas mal, j'ai juste cru un instant que c'était un des amis de ton frère qui venait finir le travail.... » Elle soupira et désigna son sac qui commençait à sérieusement souffrir de ce petit jeu de sortilèges et les livres, crayons et parchemins qu'elle venait de ramasser. « Peux-tu m'aider à me relever s'il te plaît ? » Demanda-t-elle en tendant la main vers son camarade. Bien entendu, elle portait des gants, même avec Connor (son « chouchou » si l'on peut le formuler ainsi), elle n'avait aucun contact physique. C'était d'ailleurs pour ça qu'en dépit d'un certain attachement qu'elle commençait à voir poindre pour le serpentard, elle en restait à une simple entente cordiale. A quoi bon séduire un garçon si on ne peut pas le toucher ? Elle s'était bien dit qu'elle aurait pu.... elle ne savait pas... peut-être tenter un truc, genre commencer par voir si Connor serait intéressé par une espèce de test, mais elle avait trop peur de la déception si ça ne fonctionnait pas. Imaginez le tableau : il est d'accord pour faire une pseudo tentative de sortie avec elle (ce qui tiendrait du miracle 1) parce qu'elle se trouvait quelconque physiquement 2) parce que Connor ne semblait pas autant porté sur les filles que son aîné Riley). On pourrait dire que tout irait bien, sauf que si elle tombait dans les pommes quand ils ne feraient que se tenir la main, elle aurait bien trop honte. Ce n'était pas de la lâcheté ! Elle n'avait pas peur d'avouer un petit coup de cœur pour un de ses bons amis (ma foi, ça voulait dire que sur ça, au moins, elle était normale, après tout, c'était de son âge), seulement ce n'était pas fait pour elle, un point c'est tout.

    Une fois debout, elle épousseta sa jupe en grimaçant. Heureusement qu'elle portait des collants opaques et épais. Puis, elle releva la tête et sourit de nouveau à Connor (pourquoi lui faire la tête, ce n'était pas sa faute à lui si une partie de Poudlard la détestait!). « Merci, tiens au fait, rien à voir, mais, tu sais avec qui tu iras au bal cette année ? » L'année précédente, elle l'avait invité. Elle hésitait encore à recommencer, mais avant même de se poser la question, il fallait qu'elle sache s'il avait quelqu'un en vue auquel cas elle pourrait envoyer Jade pourrir la vie de l'heureuse élue, comment ça non?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Mar 28 Jan - 23:34




Depuis peu, Connor arborait un insigne sur sa poitrine. Non, il n’avait pas été promu préfet en retard. Cela aurait été la décision la plus stupide de la part de la direction de l’école. Connor, en tant que préfet… Il aurait tapé dans le tas avant même d’essayer de raisonner les coupables ! Enfin, comme d’habitude quoi ! Alors non, il n’avait pas été nommé préfet, et par Salazar, merci pour lui, il n’aurait sûrement pas supporté la chose ! Cependant, quand bien même il n’avait pas participé au premier match de l’équipe de Serpentard - tout ça parce qu’il avait été coincé à l’infirmerie avec deux côtes cassées, à cause d’une bagarre avec un plus grand que lui- on lui avait offert la place de Capitaine. Cela avait pas mal surpris Connor, il n’avait pas vraiment joué depuis qu’il était à l’école, mais visiblement, on semblait penser qu’il valait la peine d’être poussé un petit coup. Connor avait donc accepté l’insigne de Capitaine de l’équipe de Serpentard et s’était mis à diriger sa petite équipe d’une main de maître. Connor était batteur, pas poursuiveur ou attrapeur, mais il avait grandit avec quatre frères et entre eux, dans le petit jardin derrière leur maison, ils leur arrivait souvent de jouer au quidditch. Deux poursuiveurs, un batteur, un gardien et un attrapeur. Il avait donc déjà joué à tous les postes, même si ce n’était pas à un niveau très élevé. Peut-être était-ce ce qui lui avait permis d’avoir le poste… Enfin bref. Il se baladait depuis lors avec son badge épinglé sur son pull.

Lorsqu’il arriva dans la cour, pour se rendre sur le terrain de Quidditch, où il retrouverait le reste de l’équipe un peu moins d’une heure plus tard -oui, Connor était en avance, miracle ! Mais il voulait s’assurer que le terrain lui était bien réservé, et il savait qu’en ce moment, avec la coupe qui n’avait pas de propriétaire, tout le monde s’entrainait avec ardeur !- ce qu’il remarqua avant tout, c’était la jeune fille à genoux sur le sol. Normalement, il aurait passé son chemin et l’aurait laissée ramasser ses affaires toute seule. Cependant, une cascade de cheveux roux attirèrent son regard et son sang ne fit qu’un tour. Ces mauviettes de copains de Rudy s’en étaient encore pris à Linwood ! Son frère était donc si stupide pour les laisser faire, alors qu’il l’avait lui-même sauvée de la tornade l’an passé ?! D’accord, Connor portait le chapeau pour son grand-frère, mais en vrai, c’était Rudy qui avait tout fait ! Connor n’était même pas présent dans les serres à ce moment là ! Il s’approcha de la préfète et avant qu’il ne puisse dire quoi que se soit, elle remarqua sa présence. Oui, ce n’était que lui… Mais si elle le voulait tant que ça, il pouvait appeler Rudy… Quand elle s’expliqua, Connor manqua de mettre un coup de poing dans le poteau en briques près de lui.

« Quel imbécile celui-là… Je suis désolé, j’irais les remettre en place. »

Connor tendit sa main à Linwood. Il savait qu’elle n’aimait pas le contact humain, mais, contrairement à certains abrutis comme les amis de son frère, cela ne le dérangeait pas. Linwood portait généralement des gants, mais elle n’en restait pas moins jolie. Ou du moins, Connor la trouvait jolie. Quand elle fut debout, le brun lui offrit un sourire, un vrai, que seuls certains pouvaient voir -bon, ses frères étaient trop nombreux pour compter séparément, ils étaient sa famille, ils comptaient pour un !-. Connor appréciait Wood, la trouvait jolie et avait été au bal avec elle l’an passé, parce qu’elle voulait le remercier de l’avoir « sauvée » de la tornade. Cette année, il pensait l’inviter lui, mais peut-être avait-elle déjà quelqu’un en vue, il n’en savait rien. Cependant, il ne pensait qu’elle lui demanderait de suite si il y allait déjà avec quelqu’un. Il pensait qu’il y arriverait comme un chef, lui demandant comme si de rien n’était si elle voulait l’accompagner au bal… Mais là… Oui, Connor la brute venait de perdre tous ses moyens.

« Euh bah… En fait, je pensais qu’on pourrait peut-être… Y aller ensemble ? C’était sympa, l’an dernier, alors je me suis dit que… Ca pourrait être sympa cette année aussi… »

Connor, intimidé par une fille… On aura tout vu ! Il avait pourtant affirmé à son petit frère Drake, il y a de cela quelques semaines, qu’il n’en avait absolument rien à faire des filles ! Et pourtant, il était mal à l’aise, tout d’un coup. Oh, il n’était pas rouge pivoine pour autant… Il s’agissait de Connor après tout… Mais changer de sujet, c’était bien aussi, non ?

« Tiens, t’as vu, j’ai un insigne moi aussi maintenant ! »

Oui, voilà, parler de sa place de capitaine, c’était pas mal ! Avec un peu de chance, Linwood ne ferait même pas attention à ce qu’il avait dit avant, à propos du bal ! Connor aurait pu demander à Jade de l’accompagner… Sauf que maintenant qu’elle sortait avec Aiden, ça risquait d’être compromis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1486
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Lun 3 Fév - 8:07

    Un sourire un peu triste passa rapidement sur le visage de Wood. Elle appréciait l'intention de son ami, mais elle était persuadée que la force ne réglerait pas un problème qui tenait justement du rapport de force inégal qui existait entre les autres et elle : elle était plutôt mince, dégageait des ondes de douceur et de fragilité et comme elle était bourrée de tocs, il était très simple de la prendre comme victime. Encore qu'elle avait beaucoup progressé avec les années, maintenant par exemple, ramasser ses livres tombés au sol ne la dérangeait pas du moment qu'elle avait ses gants pour la protéger de la saleté. Auparavant, elle tergiversait, avait du mal à se décider à se baisser vers le sol à cause de la poussière et/ou de la boue, désormais, ses protections suffisaient. Cela pouvait paraître insignifiant, mais pour elle c'était un pas de plus vers une vie qu'elle jugerait normale (car en soi, elle ne comptait pas arrêter de porter des gants, elle était sûre que même guérie, elle y était trop habituée pour s'en passer complètement un jour!).

    « Si tu veux savoir, c'est le maigrelet châtain qui est en train de s'enfuir qui s'amuse à ça depuis une semaine. Il a du trouver son idée très maline. » Elle haussa les épaules, jamais elle ne comprendrait la bande de ses bourreaux quotidiens. Elle ne voyait même pas ce que ça avait de drôle ! Ils n'étaient pas des animaux tout de même ! Elle prit la main de Connor pour se relever et se redonner un peu de contenance. Son insigne de préfète brillait sur sa poitrine, mais comme toujours, elle se demandait pourquoi elle et pas quelqu'un avec un peu plus de caractère. En fait, elle se disait parfois qu'aussi bête soit-il, même Rudy ferait un meilleur préfet qu'elle. Après tout, il pourrait user de sa force pour se faire respecter. Wood, elle, ne pouvait compter que sur sa bonne mine et ses jolies sourires.

    Quand le sujet dériva sur le bal, Linwood s'attendait à beaucoup de réponse, mais pas à celle-ci. Elle resta un instant interdite mais se reprit très vite, le sourire calme qu'elle affichait jusqu'ici montant jusqu'à ses yeux bleus avec beaucoup d'enthousiasme. C'était parfait ça ! Et inespéré ! Elle n'avait jamais pensé que Connor ait dans l'idée d'y aller avec elle sans que la proposition vienne d'elle !

    « Oh oui, bien sûr ! Je pensais la même chose mais je voulais vérifier que tu ne voulais pas y aller avec quelqu'un d'autre ! » Si ce n'était pas une affaire qui roulait ça, elle ne savait pas ce que c'était ! Du coup, il faudrait qu'elle trouve la robe parfaite ! Pas qu'elle veuille heu.... séduire... non, hein, ce n'était pas comme si c'était son genre, mais c'était normal de vouloir être belle le jour du bal !

    Seulement, elle n'eut pas l'occasion de s'étendre sur le bal car bizarrement Connor voulait parler d'autre chose. « Ah oui ? Tu es capitaine alors ! C'est chouette ça ! » Même si elle évitait le terrain de Quidditch pour des raisons évidentes, elle n'avait rien contre ceux qui pratiquaient ce sport, son frère par exemple jouait au Quidditch et tout le monde savait combien elle était proche d'Aiden en dépit des apparences (ils n'étaient pas du style jumeaux fusionnels). « Félicitation ! » conclut-elle avec enthousiasme tout en réalisant qu'elle ne savait même pas qui était capitaine à Poufsouffle, il faudrait qu'elle pense à se renseigner, ça n'était pas très sérieux tout ça !

{595}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Lun 3 Fév - 14:08

Une… UNE SEMAINE ?! Elle se moquait de lui, là ?! Connor n’en revenait pas ! Linwood était préfète mais cela n’avait jamais rien changé pour la bande d’abrutis avec lesquels trainaient son frère. Pourtant, son frère semblait se soucier un minimum de la rousse! Il l’avait sauvée de la tornade l’an dernier… Bon, d’accord, on attribuait à Connor le mérite de l’avoir protégée pour qu’elle ne soit pas pleine de terre, mais en fait, c’était du flan ! C’était Rudy qui avait tout fait ! Connor n’avait même pas mis un seul orteil dans les serres ce jour là ! Il avait accepté de couvrir son frère juste pour que Riley accepte enfin de l’emmener à Chasse la Dinde, mais ça n’avait même pas été pour cet été ! Autant dire que Connor avait râler comme il savait si bien le faire, aussi bien après Riley qu’après Rudy ! Mais quand même, Linwood savait qu’elle pouvait compter sur lui pour flanquer une dérouillée à ces abrutis ! Et puis, il l’avait sauvée d’une boule puante au début de l’année -bon, d’accord, elle n’en savait rien, mais quand même !

« Une semaine ?! Pourquoi tu ne m’as rien dit avant ? »

Il le lui reprochait, bien sûr, mais surtout, il ne comprenait pas pourquoi elle continuait de se laisser faire. D’accord, ce n’était sûrement pas Linwood qui allait mettre une baffe à un mec de la trempe de Grayson ou de Rudy, elle n’était pas Nasira, mais elle pouvait au moins utiliser les sortilèges qu’ils apprenaient en cours ! Connor avait déjà vu pas mal d’élèves s’en servir, que ça soit pour plaisanter entre eux ou pour faire une farce à quelqu’un qu’ils n’aimaient pas… Mais franchement, Linwood laissait passer beaucoup trop de choses ! Et si en plus elle ne disait à Connor, il ne pouvait pas aller leur flanquer son poing entre les deux yeux !

Quand ils parlèrent du bal, Connor était très clairement mal à l’aise. En fait, il pensait s’éclipser cette année, comme il l’avait fait pour sa première et deuxième année à l’école. Mais quand il y avait pensé, il avait repensé à Linwood et avait imaginé la préfète toute seule dans son coin, avec un Grayson -ou sa bande d’abrutis- non loin pour lui faire regretter sa présence au bal. Alors oui, l’âme de chevalier -ou de grosse brute, au choix- de Connor avait prit le dessus. S’il y allait avec Linwood, personne n’irait l’embêter. Et si un idiot tentait quand même sa chance, Connor pourrait le remettre à sa place -quitte à se prendre un après-midi d’heures de colle… Et puis, il aimait bien Linwood, alors autant y aller avec quelqu’un qu’il appréciait -genre, même s’il aimait Jade, elle aurait été une vraie plaie à supporter au bal !

« Hum… Euh, bah non, personne… Cool, on fera comme l’an dernier alors. »

Non, Connor n’était franchement pas à l’aise. Bon, il n’avait pas rougit, mais si Wood semblait radieuse quand à cette nouvelle, lui était clairement à côté de ses pompes. Bon, il était content qu’elle accepte d’y aller avec lui, mais en même temps, il avait peur de faire un truc de travers. Bien sûr, il savait que Wood aurait des gants et que sa robe serait adaptée pour qu’ils puissent danser sans soucis, mais quand même… Enfin, il lui offrit tout de même un sourire, content qu’elle accepte sa proposition. Quand elle le félicita pour son statut de Capitaine, sa fierté reprit le dessus et il bomba légèrement le torse.

« Merci ! Tu ne m’en voudras pas si ton frère se prend un ou deux cognards ? J’essayerais de l’épargner un peu… Mais je ne peux rien promettre pour Arthur. En tout cas, Serpentard récupèrera la coupe cette année, tu peux me croire ! »

Connor était un battant. Il n’aimait pas perdre, et s’il n’avait pas pu jouer le premier match, ce qui l’avait énervé plus qu’autre chose, il était prêt à tout pour remettre la coupe de Quidditch à sa maison à la fin de l’année. Surtout qu’il était sûr et certain que l’équipe de Serpentard était capable de gagner ses matchs haut la main ! Bien sûr, le premier match avait été serré, mais sans capitaine et avec de jeunes joueurs… Un peu d’entrainements et tout irait parfaitement bien !

« Pourquoi tu te laisses faire par ces abrutis ? D’accord, Grayson est fort, mais… Tu pourrais leur envoyer un sortilège en pleine face… Ca serait juste pour te défendre, je suis sûr que la vieille McGonagall ne dirait rien… »

Son ton ne laissait entendre ni reproche ni colère. Il était énervé bien sûr, que des idiots s’acharnent sur son amie, mais il était surtout inquiet pour elle. Ca ne devait pas être facile à vivre tous les jours… Par Merlin, Connor s’intéressait à quelqu’un d’autre que sa petite personne ! Appelez Pomfresh, on est en train de le perdre !!

[798]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1486
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Lun 3 Fév - 20:34

    La question de Connor prit Linwood de court. Pourquoi n'avait-elle pas parlé à Connor avant ? Il y avait plein de raison à ça en réalité... Premièrement parce que pour elle, les brimades faisaient tellement parti de son quotidien qu'elle n'arrivait même plus à y voir quelque chose d'anormal. Son cerveau savait que ce n'était pas à ça que sa vie devrait ressembler, mais l'être humain s'habitue à tout alors elle n'en faisait plus tellement cas. Deuxièmement, elle n'avait pas pour habitude de se vanter d'être une victime, elle en parlait peu. Enfin, troisièmement, il lui semblait qu'elle n'avait quasiment pas eu l'occasion de discuter avec Connor avant ce jour-là durant la semaine écoulée.

    « Heu... je ne sais pas. » Trouva-t-elle seulement à répondre d'un air un peu effaré. Remarquez que c'était parce qu'elle ne comprenait pas le sens de la question de Connor, car s'il l'avait su, qu'aurait-il fait ? Elle était préfète, hein, elle ne cautionnait pas la violence ! (Même si, indépendamment de ça, elle aimait beaucoup Connor, elle trouvait qu'il avait la frappe un poil facile).

    « Ok, ça marche. » Voilà, sujet du bal clôt, ils n'étaient doués ni l'un ni l'autre pour parler de ce genre de choses, et puis, il y avait tant d'autres sujets à discuter ! Bon, certes, l'esprit de Wood pensait déjà robe et gants et coiffure, mais elle n'était pas obtuse au point de ne pas savoir que son ami n'était pas très branché chiffon (même s'il était ami avec Jade). Elle verrait plutôt ça avec Nasira comme l'année précédente, ce serait plus pertinent. Car oui, Wood n'aimait pas déranger les autres avec ses petites affaires lorsque ceux-ci n'y prêtaient pas d'intérêt. Aussi se concentra-t-elle sur la nomination de Connor au poste de capitaine.

    « Ne t'inquiète pas pour ça, c'est le jeu, et Aiden sait très bien ce qu'il fait. » Qui plus est, ils étaient deux entités parfaitement distinctes même si dans sa maladie, Aiden restait la seule personne qu'elle puisse toucher parce qu'ils avaient toujours été ensemble depuis l'utérus de leur maman. Elle n'en voudrait jamais à Connor d'amocher un peu son frère dans le cadre d'un match, s'il lui mettait un coup de poing dans un couloir là, ce serait différent, mais le Quidditch étant ce qu'il est, c'était l'un des risques du jeu. Son frère le savait. Puis, il ne jouait pas à chaque fois en plus. Malheureusement, le sujet revint sur la situation initiale dans laquelle Connor l'avait trouvé. Elle épousseta vaguement son sac d'un air absent avant de répondre.

    « Parce que la loi du plus fort est toujours la meilleure... Il y a une Fable de La Fontaine là-dessus d'ailleurs. En fait, je pourrais attraper le gringalet et lui envoyer un sortilège d'attaque, mais les autres finiraient par vouloir se venger, et ils sont nombreux, moi je suis seule. C'est presque devenu un sport à Poudlard de me maltraiter tu sais, et c'était déjà le cas avant quand j'étais en primaire, je ne suis pas capable de tous les vaincre, alors je supporte leurs petites mesquineries pour qu'ils n'en viennent pas à des moyens plus radicaux. » Elle regarda ses gants et tendit les mains vers Connor.

    « Tu sais pourquoi je porte des gants ? » Question rhétorique, elle savait qu'il connaissait sa phobie mais pas ses origines. « Un jour, quand j'étais beaucoup plus jeune, je me suis rebellée contre ceux qui me tiraient les cheveux et qui m'insultaient – ils n'aimaient pas la couleur rousse, va savoir pourquoi -. Une fois de trop, je les ai entendu m'insulter alors que j'étais dans mon bon droit, ils battaient un animal et je suis intervenue, alors ils m'ont dit comme d'habitude que j'étais moche, la fille du diable, que je ne devrais pas exister... et j'ai répondu. Alors ils m'ont tapé, très fort, et je suis tombée du bord de la route pour rouler que les quais qui longent le fleuve, de vieux quais en terre battu. Il avait plu. J'étais gravement blessée. Je suis restée plusieurs heures dans la boue, j'en avais dans les oreilles, dans les yeux, dans la bouche... on m'a retrouvé bien sûr, et j'ai été hospitalisée, mais depuis.... » Elle ne termina pas sa phrase, haussant les épaules. La suite, Connor la connaissait, plus personne ne pouvait la toucher et elle était phobique de la saleté.

    « En bref, ça ne m'a pas réussi alors je ne me défends plus. Surtout que j'ai remarqué que ça fait plaisir à Grayson quand je réagis alors que quand je reste passive, ça l'énerve. » Ce qui était en général sa petite satisfaction, on ne boudait pas son petit plaisir ma foi.


{785}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Lun 3 Fév - 23:11


Connor pouvait comprendre que Linwood ne lui parle pas de ses tracas quotidiens. Après tout, qui était-il pour qu’elle se confie à lui ? Il n’était qu’un ami, un cavalier pour le bal. Il n’était sûrement pas le meilleur ami de la rousse ou assez proche pour qu’elle se sente bien… Du moins, c’était ce qu’il pensait. Ils étaient amis, mais de là à se dire absolument tout, pas vraiment non… Et aussi, Linwood était préfète, elle devait faire respecter le règlement de l’école. Et dire à Connor qu’untel ou untel lui faisait subir des brimades incessantes, ça n’aurait pas vraiment aidé le brun à suivre le règlement. Déjà qu’il avait beaucoup de mal à le faire normalement, si en plus Wood lui disait tout… Mais quand même, qu’elle se fasse maltraiter tous les jours, ça ne lui plaisait pas. Surtout qu’elle ne cherchait même pas à riposter… Peut-être que ne rien faire énervait Grayson, mais Connor trouvait ça stupide. Elle pouvait leur faire mordre la poussière si elle le voulait… Nul doute qu’elle était meilleure que certains idiots de la bande ! Cependant, quand Wood lui expliqua le pourquoi du comment pour ses gants, Connor comprit que c’était bien ancré dans sa vie, que ça l’avait vraiment traumatisée et que changer allait être dur pour la préfète. Mais quand même… Il fallait avoir un cerveau de Scrout à Pétard pour s’en prendre à une fille aussi sympa qu’elle !

« Wood, je sais que tu n’aimes pas la violence, et tout… Mais je m’inquiète pour toi. C’est pas une vie ça. Je vois mon frère qui s’en prend à une fille de son année, je sais pas ce qu’elle lui à fait, mais elle a peur de mon frère. Moi, d’accord, je me bagarre souvent… Mais je me bagarre toujours avec d’autres garçons… Bon, d’accord, Nasira me cherche des fois, mais c’est de sa faute… »

Il n’avait pas pitié de Linwood, ce n’était pas ça du tout. Seulement, il tenait à elle, malgré tout, et il n’aimait pas voir ses amis maltraités. Il ne se faisait pas de soucis pour Jade ou Nasira, ni même pour Eden. Ces trois là étaient capables de se défendre, mais Wood se laissait faire volontairement, et ça, il n’était pas d’accord. D’accord, elle avait décrété qu’elle ne se défendrait plus, mais bon… Grayson ne laissait pas tomber pour autant !

« Grayson est complètement débile. Je ne sais pas ce qu’il trouve de si génial à te faire subir ça… C’est complètement débile… Mais quand même, ne rien faire… Tu es sûre que tu vas bien, après ? Wood, je ne vais pas me moquer de toi, tu le sais ça, pas vrai ? Je sais que tu ne veux pas te salir, que tu ne veux pas toucher les autres, mais tu peux me parler… »

Connor, s’il n’était pas très doué pour parler de ses problèmes était au contraire plutôt doué pour écouter les autres lui parler de leurs problèmes. Jade lui parlât d’ailleurs souvent. Sauf qu’il l’écoutait sans l’écouter, parce qu’il s’agissait de Jade, c’était différent, ses problèmes étaient essentiellement capillaires… Linwood, elle, avait de réels problèmes -et pas le fait de porter des gants, non !  Le problème, c’était Grayson !-

« Désolé, j’ai l’impression de te faire la morale… C’est pas mon rôle, pardon. »

Connor baissa la tête et se passa une main dans les cheveux. Il s’en voulait d’être remonté comme ça, mais si Linwood ne voulait pas se défendre, ce n’était sûrement pas lui qui allait la faire changer d’avis. Elle vivait comme ça depuis quatorze ans, alors ce n’était pas un Serpentard, qui, en un an et des poussières allait bouleverser son mode de vie.

« Dis, je ne t’ai jamais demandé… Tu es née quand ? »

Non pas que Connor faisait une fixette sur les dates de naissance, mais il voulait rendre leur discussion un peu plus légère. Et puis, il offrirait un cadeau à Linwood pour Noël, mais peut-être, peut-être qu’il trouverait quelque chose à lui offrir pour son anniversaire. De ce qu’il savait, son frère, Rudy, avait tricoté -oui, tricoté, genre Rudy il sait se servir de deux aiguilles et d’une pelote de laine alors que d’avoir des bonnes notes, c’était impossible !- des gants pour Linwood l’an passé. Alors peut-être qu’il pourrait lui demander conseils… encore que, il s’agissait de Rudy, il ne fallait pas s’entendre à quelque chose de bien élaboré… Il demanderait à Jade, au moins, il serait sûr que ça plaise à la rousse.


[746]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1486
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Mar 4 Fév - 11:53


    « Heu... je ne sais pas si ça peut te rassurer ou quoi mais ça fait un moment que Rudy ne participe plus aux lynchages de Grayson. » Elle venait d'ailleurs seulement de le réaliser, il faut dire qu'elle pensait assez peu à Rudy le pauvre si ce n'était pour lui afficher un profond mépris silencieux quand elle avait le malheur de le croiser. Mais maintenant que Connor y faisait référence à sa place, elle se rendait compte que même si Rudy parlait toujours à ces gens là (pour ce qu'elle en savait du moins), il n'était plus présent lors des mesquineries quotidiennes auxquelles elle devait faire face. Par ailleurs, dire qu'elle avait peur de Grayson et de Rudy n'était pas à proprement parler exact, il y avait un autre type dans la bande qui lui faisait nettement plus peur que ces deux là. Wood n'avait plus onze ans, elle avait désormais un corps de jeune fille, et le seul qui lui faisait vraiment peur c'était celui qui avait essayé une ou deux fois durant un des affrontements de passer sa main sous sa jupe. Lui, il la faisait flipper. Les autres... bah, c'étaient juste des brutes sans cervelles (désolé pour le frère de Connor, mais c'était comme ça qu'elle le voyait).

    « Ne t'excuse pas, c'est très gentil de t’inquiéter, mais des trucs comme le coup du sac craqué, ça ne me fait vraiment rien. Par contre... » Elle hésita et se tourna légèrement de côté, réfléchissant à si elle devait parler de certains trucs à Connor. C'était gênant à plus d'un titre. Qu'elle soit une victime de brimade était une chose, mais les attouchements... c'était encore autre chose... toutefois, Connor semblait vraiment s'inquiéter pour elle, il était son ami, et à la limite, quitte à en parler avec un garçon, mieux valait Connor que Aiden (son pauvre jumeau en ferait une apoplexie parce qu'il était bien incapable d'y faire quoi que ce soit et qu'il se ferait du soucis). Mais comme elle tergiversait, elle décida de répondre d'abord à sa question suivante en relevant un peu la tête. « Je suis du 21 mars. » Elle allait ajouter comme Aiden mais c'était idiot puisque logique, ils étaient jumeaux. « Et toi ? » demanda-t-elle avant de se tourner à nouveau pour finir de se décider à parler. Elle prit une profonde inspiration... et se décida à faire sortir les mots.

    « Il faut que je te dise... Il y a quand même un truc depuis quelques temps qui devient gênant... Grayson n'est qu'une brute, il fait ça parce que ça l'amuse, tu vois, il a besoin de ça pour se sentir fort et je suis juste une proie idéale parce que avec tous mes tocs, je ne peux pas vraiment me défendre et à part mes amis, le reste de Poudlard s'en fiche un peu de mon sort, je ne suis pas très populaire quoi. Mais il y a un garçon dans la bande de Grayson, je ne connais pas son nom, c'est pas le gringalet de tout à l'heure, et lui il commence un peu à m'inquiéter. » Elle croisa les bras sur sa poitrine et baissa le menton. « Plusieurs fois, il a profité d'un des jeux de Grayson pour me heu... toucher. » Elle avait failli dire peloter, mais ce mot lui faisait mal aux lèvres. « Rien de grave, je porte toujours tellement de tissu que bon, tu vois, ça n'est pas allé bien loin... mais... lui... il me fait un peu peur. Ma seule crainte c'est qu'un jour me faire tomber ou abîmer mes affaires ne suffise plus à certains et qu'ils heu... passent à autre chose... tu comprends ? » Elle était un peu embarrassée, ça se voyait à sa figure qui rougissait et à ses yeux baissés, sa voix n'était presque plus qu'un fin filet... elle n'en avait encore parlé à personne. Mais c'était parce que si elle le disait à Eden ou Nasira, elles essaieraient de faire quelque chose, mais elles étaient des filles elles-aussi, si il leur arrivait quelque chose comme ce qui lui venait à l'esprit en la défendant, elle ne se le pardonnerait jamais ! Aiden, comme dit plus haut, n'était pas apte à entendre ça, alors elle le disait à Connor, timidement... et presque au bord des larmes... ce qui était dommage, car elle était tellement contente d'aller au bal avec lui ! Mais ce sujet là était vraiment difficile à aborder, plus que de raconter pourquoi elle portait des gants comme elle l'avait fait plus tôt. Ça, ça allait, elle avait l'habitude. Grandir n'avait vraiment pas que des avantages...


{774}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Mar 4 Fév - 15:21

Connor s’énervait facilement, il était le sanguin de la famille et donnait du fils à retordre à son père ainsi qu’aux professeurs et préfets de Poudlard. Mais il était comme ça et on ne pouvait pas le changer en un claquement de doigts. Cependant, il savait prendre sur lui certaines fois. Là, par exemple, il avait juste envie de planter Linwood pour aller castagner un ou deux mecs de la bande à Grayson. Vivement que cet abruti quitte l’école d’ailleurs, ses copains se sentiraient peut-être un peu trop seuls et stupides pour continuer à agir comme ils le faisaient. Rudy, d’ailleurs, semblaient s’être calmé, comme le disait justement Linwood. Peut-être que son cerveau se mettait finalement marcher correctement…

« Oh, je ne parlais pas de Rudy, mais de Riley. Il y a une fille à Gryffondor qu’il n’aime pas, mais je ne sais pas qui c’est, les septièmes années, je m’en fiche un peu. »

Sauf quand il fallait en frapper un qui avait dit quelque chose sur une personne proche de Connor, mais ça c’était encore autre chose. So frère, Riley donc, s’amusait à faire à cette Gryffondor ce que la bande à Grayson faisait à Linwood. Connor trouvait ça tout aussi stupide, mais il ne la connaissait pas, donc ce n’était pas lui de faire quoi que ce soit pour la Rouge et Or. Enfin bref. Il était désolé d’avoir presque crié sur Linwood, ça n’avait aucun sens, il ne pouvait pas la forcer à se défendre si elle n’en n’avait pas envie. Le « par contre » de Linwood ne le rassura cependant pas. Il attendit la suite, mais la rousse changea de sujet, répondant à la question de Connor, concernant son anniversaire. Elle était donc né en mars, ce qui laissait un bon nombre de mois au Serpentard pour lui trouver quelque chose -là encore, il demanderait à Jade, ce n’était pas un souci.

« Je suis né le 6 juin. Je crois qu’il y avait de l’orage, si je me souviens bien de ce que mon père m’a dit. »

Connor ne parlait jamais de sa mère. Normal, il ne la connaissait pas. Ou du moins, il ne la connaissait plus. Elle avait fuit la maison peu de temps après la naissance de Hugh, et tout ce qui restait au jeune homme était un pendentif qu’elle lui avait mis autour du coup quelques temps après sa naissance. Connor l’avait toujours gardé, il avait juste eut besoin de changer la chaine il y a quelques années. Sinon, il ne se rappelait pas d’elle. Il n’y avait pas vraiment de photos de madame Spencer dans la garçonnière… C’était sûrement bien mieux comme ça, en même temps.

La suite le laissa sur les fesses, littéralement. Il écouta Linwood parler, sans la quitter dans yeux. Son sang ne fit qu’un tour, son coeur loupa plusieurs battements et il sentait une rage immense naître au plus profond de son corps. Linwood se laissait certes battre et maltraiter, mais il y avait plus. Et ça, Connor n’était pas au courant. En même temps, il ne faisait pas partie de la bande de l’autre idiot de Grayson et ne côtoyaient pas ceux qui en faisait partie, sauf son frère, mais par Merlin merci, il semblait devenir un tant soit peu intelligent -enfin, dans la mesure du possible, il s’agissait de Rudy quand même- Quand Wood eut finit, Connor resta silencieux un moment. Il ne comprenait pas. Peut-être parce que lui, il était loin de s’intéresser aux filles, peut-être parce qu’il était encore trop immature… Mais… Mais comment Linwood pouvait-elle laisser passer ça ?! Elle était préfète, elle pouvait leur faire payer tout ce qu’ils osaient lui infliger. Et si elle se fichait des coups, ça… Ca c’était quand même plus grave !!! Connor esquissa un geste vers Linwood et se ravisa. Il ne voulait pas la toucher sans qu’elle soit d’accord -genre, pour danser le soir du bal- mais il avait envie de la prendre par les épaules et de la secouer comme un prunier pour lui faire entendre raison. Elle ne pouvait pas laisser ça comme ça !

« Mais… Mais Linwood tu le fait exprès ?! Pourquoi tu ne dis rien aux profs ?! Je suis sûr que McGonagall ferait le nécessaire our que ça ne se reproduise pas ! Enfin, Wood, c’est pas rien ce qu’il fait ce… »

Connor sentait la rage monter en lui, et il savait que s’il continuait, il finirait pas péter un plomb, genre, un vrai plomb, une vraie crise. Pour le moment, Poudlard avait été épargné par les crises de Connor, il n’y avait jamais rien eut de grave, il se contentait de se battre -souvent certes, mais jamais bien violemment- sauf que là, c’était complètement diffèrent !!

« Wood, tu peux pas les laisser faire ça, tu m’entends ? Je veux bien leur faire mordre la poussière, mais ça, je ne suis pas sûr que je peux faire quoi que ce soit… Il faut que tu ailles parler à McGonagall ! Et si tu ne le fais pas, j’irais moi-même en te trainant derrière moi ! »

Bon, bien sûr, Connor ne ferait jamais de mal à Linwood, mais si elle ne lui laissait pas le choix, il serait bien obliger de l’amener de force dans le bureau de la directrice ! Parler du problème à quelqu’un d’autre, comme un autre élève, ce n’était pas son genre, mais s’il le fallait, la vieille McGo’ allait l’entendre !

[899]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1486
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Sam 8 Fév - 12:18


    « Oh pardon, j'ai tellement l'habitude que ce soit Rudy qui fasse l'idiot que j'ai pensé immédiatement à lui. Mais bon, vu notre passif à tous les deux, c'est normal. Par contre, je ne connais pas tellement Riley. C'est celui qui est un peu dragueur, non ? Un très grand brun aux yeux bleus ? » Le côté très grand était à mettre en perspective avec le fait que Wood était elle-même de taille assez moyenne pour une fille et comme elle était très mince (voire maigre vu ce qu'elle mangeait), elle avait l'impression que les garçons de septième années étaient tous des géants. Quant à sa confusion, elle était plutôt logique, Rudy faisant parti de la bande de Grayson, quand il s'agissait d'embêter quelqu'un, elle pensait tout de suite à lui. Dire qu'il était à Poufsouffle avec elle ! Ça la démontait à chaque fois qu'elle y pensait !

    « D'accord, je noterai ça dans ma agenda pour pouvoir te le souhaiter ! » car après tout, savoir une date de naissance ne servait à rien si on oubliait se souhaiter l'anniversaire même si moi ça m'arrive.

    La suite de la conversation était moins drôle mais en même temps, elle avait bien réfléchi avant de parler et une fois que c'était dit, c'était trop tard pour revenir en arrière. « Mais... Mais... en parler aux profs ?! Si je fais ça, ils vont le dire à mes parents et ils vont me retirer de Poudlard en moins de temps qu'il n'en faut pour dire Quidditch ! » Si ses parents n'étaient pas du tout au courant des problèmes de leur fille c'était parce qu'elle n'en parlait pas aux professeurs, et si elle ne le faisait pas c'était parce que avec sa maladie, et surtout comment elle l'avait eu (à cause de brimades) ses parents étaient très stressés de la savoir dans un internat. Dès sa première année elle avait eu des soucis, mais elle n'en avait jamais parlé aux professeurs à cause de ses parents. Alors là, un truc pareil (un peu honteux en plus trouvait-elle, elle était encore une jeune fille très innocente), il lui semblait impensable de le dire !

    « Mordre la poussière ? Non, non, il ne faut pas ça non plus Connor, pas de violence ! Enfin, je veux dire, ça ne sert à rien, c'est un idiot ! Je... je n'aurai pas dû t'en parler, je suis désolée, en plus, j'ai tellement honte, tu comprends, c'est... c'est horrible. Ils... Ils n'arrêtent pas de me dire que je suis moche, bizarre, que je ne devrais même pas exister et... ça finit comme ça. Comment c'est possible ? Est-ce que... ça vient de moi ? Est-ce que j'ai l'air d'être une pauvre fille dont on peut faire ce qu'on veut ? Je... je ne sais plus où j'en suis. » Quant à aller voir la directrice de Poudlard, effectivement, si Connor comptait l'y emmener, il faudrait qu'il la porte, parce qu'elle ne comptait pas se laisser emmener de son plein grès (mais dans un duel Connor VS Wood, vu la corpulence de la rouquine, le résultat ne laissait aucun doute). Finalement, comme son moral flanchait, elle s'accroupit et entoura ses genoux de ses bras, le visage caché. Il ne fallait pas qu'elle pleure, il fallait qu'elle se calme, tout irait bien. Elle en avait vu d'autres, elle était forte, rien ne pouvait la vaincre à part la boue et les microbes, ah et les rongeurs aussi. En tout cas, au milieu de tout ça, elle regrettait d'en avoir parlé à Connor car la conversation était si joyeuse au départ que... bah... elle avait l'impression d'avoir tout gâché.


{612}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   Sam 8 Fév - 22:11

Rudy était celui qu’on assimilait aux brimades. Normal, il faisait partie de la bande à Grayson et même s’il semblait tenter de se repentir ces derniers temps, au bout de cinq ans, on se défaisait difficilement d’un surnom ! Connor était le bagarreur de la bande, Drake le farceur, Hugh l’intello… Alors forcément, le gros dragueur, c’était Riley. Pas que le septième année ne s’en plaignait, bien au contraire, il s’en vantait même à quiconque voulait bien l’entendre, mais oui, du coup, ça éclipsait certaines bévues dans son comportement…

« Tu peux dire le gros dragueur de base, tu sais… Mais ouais, c’est lui. Il est sorti avec Nasira aussi je crois… Enfin bref… »

Il croyait, mais il n’était pas sûr non plus. Son frère était sorti avec tellement de filles que forcément, tenir une liste (à jour en plus de cela) ce n’était pas évident. Surtout qu’en fait, Connor s’en fichait. Riley faisait ce qu’il voulait, il était bien assez grand pour savoir s’il faisait une bêtise ou pas… Quoi que… Quand la bombe explosa -à savoir ce que la bande à Grayson faisait subir à Wood- les nerfs de Connor lâchèrent. Il n’aimait pas ça, pas du tout et aurait pu décalquer le premier mec qui passait !

« Mais il faut les punir, ils n’ont pas le droit de te faire ça Wood ! C’est pas… Normal ! »

Le brun se tortillait sur place. Maintenant qu’elle lui avait dit ça, il ne pouvait pas rester là sans rien faire. Quand il quitterait Wood, il irait sûrement se défouler. Peut-être pas frapper un de ces idiots -pas tout de suite- mais passer ses nerfs sur un punching-ball, pourquoi pas ? Il fallait bien qu’il déverse sa colère quelque part avant de faire une crise…

Quand la préfète des Poufsouffle s’accroupit, Connor la regarda, impuissant. Quel idiot il avait été, par Merlin, de lui crier dessus comme cela ! Ce n’était pas elle qui l’avait énervé, c’était ce que faisait cette bande d’imbéciles qui se croyaient les plus malins de l’école. Doucement, Connor se rapprocha de la rousse et s’accroupit à sa hauteur. Il leva les mains pour les poser sur ses épaules, non sans hésiter. Il savait qu’elle n’aimait pas qu’on la touche, et il avait peur que ça ne lui rappelle les autres idiots. Mais finalement, il la prit par les épaules, et tenta de la faire relever la tête.

« Wood… Wood je suis désolé, je ne voulais pas m’énerver. Ce n’est pas toi la fautive, c’est eux. Tu n’as pas à te rabaisser, tu es une fille très bien. Moi je trouve que tu es jolie, tu sais ? C’est eux, qui devraient avoir honte de ce qu’ils font. Ils en profite parce qu’ils savent que tu ne vas rien faire, rien dire… C’est eux les monstres là-dedans, pas toi Wood… »

La voix de Connor était douce. Il n’était pas toujours un gros dur qui parlait avec une voix forte, dure ou en se moquant de son monde. Dès fois, comme maintenant, il était aussi vulnérable. Ca pouvait lui arriver pendant ses crises aussi, cela dépendait, même si, bien souvent, il était plus sujet à des crises de colère que des crises d’angoisse où il perdait tous ses moyens…

« Tu veux bien m’accompagner à Pré-Au-Lard, la semaine prochaine, pour la sortie ? On pourrait aller voir les robes si tu veux, et puis manger des bonbons et du chocolat de chez Honeydukes… »

Oh, il ne disait pas ça pour l’amadouer hein… Quoi que… Mais bon, s’il pouvait lui faire oublier un après-midi les autres idiots, ça ne pouvait qu’être bénéfique, n’est-ce pas ? Et puis, elle pouvait mettre toutes les couches de vêtements et de collants qu’elle voulait, Connor il s’en fichait…

[622]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fille comme toutes les autres [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fille comme toutes les autres [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La musique est une illusion qui rachète toutes les autres • Astoria
» Une amitié pas comme les autres
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Une jeune fille comme vous ne devrait pas fréquenter de tels endroits... (Aelia Pertinax & Lucius Pompeius Publicola)
» Un matin comme tout les autres [Tout les poufsouffles]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: