AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 THEME l I hate those freaking ghosts !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 845
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: THEME l I hate those freaking ghosts !   Dim 9 Fév - 18:47



Ce n’était pas évident de comprendre toute l’histoire de Romilly. Elle s’en voulait à elle-même d’avoir grandit et de ne plus vivre dans son petit monde parfait, jusque là, ça allait… Mais après, il était vrai que Joy avait du mal à suivre. Peut-être parce qu’elle avait grandit sans père ni mère de ses cinq ans jusqu’à ses onze ans, qu’elle n’avait vu Alek que très rarement -voire jamais, certaines années- à cette époque et qu’elle n’avait ni frère ni soeur sur lesquels se reposer. Alek était comme son frère bien sûr, mais il n’était pas son vrai frère. Quant à Roy, il était son meilleur ami, son confident, et maintenant, il était devenu son petit ami. Elle n’avait pas trois personnes distinctes… Mais elle comprenait que cela pouvait blesser Romilly que de voir Roy s’éloigner sans se soucier de ce qu’elle pouvait ressentir… Par contre, de là à ce qu’il se marie avant elle… Mieux valait ne pas précipiter les choses, pas vrai ? -Non parce que, quand même, Joy espérait bien être ladite future mariée, mais pas tout de suite non plus… Son père l’aurait tué de toute façon, si Roy lui avait fait une demande si tôt !-

« Oui, je vois ce que tu veux dire… Je ne pensais que tu souffrais autant, Romilly, vraiment… Et j’en suis vraiment désolée, tu peux me croire, je… Je ne peux pas te dire que j’aurais agis autrement si j’avais su avant… Roy… C’était mon meilleur ami avant d’être mon amoureux et je ne peux pas dire que je sais ce que tu ressens… Mais… Je comprends… »

Elle était tout de même contente que Romilly lui ait autant parlé. Certes, ce n’était pas une discussion très joyeuse, très complice ou amicale, mais c’était tout de même un bon début, sachant qu’elles ne s’étaient jamais vraiment adressé la parole. Alors oui, peut-être que cela prendrait du temps pour qu’elles deviennent amies, mais si chacune connaissait le secret de l’autre, au final, peut-être que cela rendrait les choses plus simples. Pour ce qui était de son don, Joy pouvait comprendre que cela était déstabilisant. Certains agissaient en pleine contradiction avec les sentiments que la Bulgare ressentait, et cela prouvait une facilité à mentir étonnante. Elle, elle n’y arrivait pas. Son père lisait en elle comme dans un livre ouvert, et pourtant, il n’avait pas le don de sa fille. D’ailleurs, personne ne savait d’où il pouvait provenir. Kelly, sa mère, ne l’avait pas non plus, alors oui, c’était le fruit du hasard, et un peu la faute à pas de chance, mais elle vivait avec, elle n’avait pas le choix.

« Oh, je ne sais pas d’où ça vient, c’est venu comme ça, mais ce n’est pas très poussé, généralement je sens surtout du bon ou du mauvais… Plus ou moins intense, enfin… C’est compliqué, même pour moi, et je t’avoue que j’ai du mal à m’y faire… »

Tout avait commencé relativement tôt. D’abord, Joy avait vu des changements dans sa couleur d’yeux. Habituellement verts légèrement dorés, ils changeaient parfois complètement, devenant dorés jusqu’à la plus petite particule de couleur, avec des paillettes plus intenses qui semblaient vivantes. Cela l’avait effrayée, bien sûr, c’était tellement étrange… Mais au final, elle s’y était faite. Quand elle était avec les autres, ses changeaient parfois de couleurs, comme bon leur semblait. Joy n’avait pour autant pas encore compris qu’il s’agissait là de l’expression de son don. Puis, quand elle avait grandit d’un seul coup, aux vacances de Noël en quatrième année, surprenant tout le monde à la rentrée, elle avait commencé à sentir des choses. D’abord provenant d’Inga et de Yuuhi. Puis, petit à petit, cela s’était étendu à ceux qu’elle côtoyait fréquemment, pour finir par s’étendre à toute l’école. Elle ne le contrôlait pas et en parlait rarement, elle n’en n’avait d’ailleurs pas parlé avec Alek quand il avait été si mal il y a quelques années… Mais en tout cas, jamais elle ne l’utilisait de son plein gré ! Elle le subissait, voilà tout.

« Je pense que même Roy ne pourrait pas lui faire entendre raison… Mais c’est dommage, il est le seul avec qui j’ai grandit en Bulgarie… Oh, Riley c’est depuis la première année. Des vannes stupides, des farces, il me dit que je suis un monstre… Il ne me frappe pas, mais il ne me laisse pas vraiment tranquille… Roy s’est énervé la dernière fois, mais Riley… Il pourrait l’écraser comme si de rien n’était, et je n’en ai absolument pas envie… »

Roy en avait déjà décousu avec un abruti du genre de Riley l’an passé. Il avait trouvé Joy mal en point après qu’ils l’ait traitée de monstre, à cause de ses yeux et c’était là qu’elle lui avait tout expliqué. Joy l’avait prié de ne rien faire, bien sûr, elle ne voulait pas qu’il se prenne des coups à cause d’elle, mais il s’agissait de Roy… Il lui avait dit oui et une fois seul, il n’avait pas hésité. Riley était d’ailleurs la cible de ses farces et attrapes parfois, mais ça ne l’empêchait pas de traiter Joy comme un monstre ambulant… Ce qu’elle n’était pas… Elle ressemblait d’avantage à un chaton apeuré qu’un troll des montagnes…

« Non, c’est pas la peine Romilly, vraiment… Il y en a toujours eu, il y en aura toujours… Alek me protégeait quand il était là, il leur faisait peur, alors ils ne bougeaient pas, mais je ne me le pardonnerait pas s’il t’arrivait quelque chose par ma faute… »

Romilly, même si elle n’était pas son amie -mais un jour peut-être, Joy ne se décourageait pas- était quelqu’un que Joy ne voulait pas voir blessée, meurtrie ou même en plein combat. Oh, Romilly était forte, elle le savait -et surtout, maintenant, elle savait à quel point elle pouvait l’être- mais elle était la soeur de Roy, la petite amie d’Alek, et si les garçons ne craignaient rien, Romilly, quand même moins grande et baraquée que Riley, risquait plus… Et puis, elle ne voulait vraiment pas donner une raison de plus à Riley de se moquer d’elle, il en trouvait bien assez tout seul comme ça !


[1 024]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 440
Âge : 23 ans (6 juin 1990)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: THEME l I hate those freaking ghosts !   Mar 11 Fév - 14:44

    Si Romilly n'avait jamais rien dit, c'était justement parce qu'elle savait parfaitement que ça ne changerai absolument rien à la situation. Elle était une sorte de Peter Pan au féminin qui refusait de grandir tout en y étant forcé. A tel point qu'elle était probablement plus avancée dans sa relation avec Alek que ne l'étaient Joy et Roy (mais tant mieux, qu'ils rament un peu, après tout s'ils étaient sous-doués, ce n'était pas sa faute). Cela étant dit, c'était un tout autre sujet et celui-ci elle n'était pas prête de l'aborder avec la lionne parce que la jeune fille était bien trop pudique pour ça. Et puis, ce que Roy ignorait ne pouvait pas lui faire de mal non plus.

    « C'est un don ennuyeux, si j'avais su que tu le possédais, je ne me serai pas donné tant de mal. Ma façade publique n'a aucun intérêt si on peut lire au travers, et même pas clairement avec ça. » Au moins, maintenant, elle était naturelle avec Joy, mais peut-être que cette dernière aurait préféré qu'elle s'en abstienne car si Romilly était capable de plus de franchise et de douceur, la première partie pouvait parfois être un peu désagréable car elle disait les choses comme elle les pensait... sauf quand elle était dans son rôle bien entraîné de fille parfaite en tout point.

    « Effectivement, Roy est une poule mouillée par moment. » On a dit qu'elle aimait son frère, pas qu'elle ne lui trouvait aucun défaut hein. Et elle, ça lui tapait sérieusement sur le système ce que lui racontait Joy. Nikolaï passe encore, c'était une histoire plus profonde et du coup plus personnel, mais Spencer n'avait aucune raison de s'en prendre à Joy comme il le faisait. Elle allait lui apprendre, elle, à insulter les gens comme ça.

    « Alek n'est pas là, Roy est trop Poufsouffle, donc il reste moi. Pas la peine d'essayer de m'en empêcher, la prochaine fois que je croise Spencer en tête à tête j'en fais mon affaire. » Elle se releva, bien décidée à laisser la conversation là, si Joy insistait pour essayer de l'en empêcher, ça allait l'énerver. « Je suis Romilly Bradley, Joy. C'est moi qui protège les autres, pas l'inverse, et il ne m'arrivera absolument rien. Je te le promets. » Et comme ça, sans se retourner, elle commença à partir. Bon, elle n'allait pas foncer tête baissée vers sa nouvelle cible, elle était trop réfléchie pour ça. Elle allait plutôt observer pendant un petit temps et voir comment amener le sujet avec diplomatie pour ensuite poser ses règles. Elle ne le ferait pas pour Joy par elle-même, mais pour Alek qui ferait sûrement la même chose si la situation était inversée, et puis un peu pour Roy parce que son jumeau était adorable mais visiblement elle avait pris tous les gênes combatifs à leur naissance. Il n'y avait aucune raison de s'en faire. Romilly pouvait vaincre les fantômes de Joy... juste parce qu'elle était Romilly et que quand elle se fixait un objectif, rien ne pouvait l'en faire se détacher.


{Terminé pour Romilly}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
THEME l I hate those freaking ghosts !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [THEME] En prévision du bal [PV]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» Theme Soubrette maintenant ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: