AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Une autre Orwell [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 442
Âge : 19 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Une autre Orwell [PV]   Sam 8 Fév - 16:36


PV Heather

    Micah avait dit à sa grande sœur Alice qu'une fille voulait s'inscrire au club journal. Même si chacun faisait le même travail au sein du journal (il n'y avait pas vraiment de rédacteur en chef puisqu'ils prenaient ce rôle tour à tour), c'était officiellement Alice la présidente du club, en partie parce qu'elle avait eu l'idée de le rouvrir l'année dernière. Les parutions n'étaient pas toujours très régulières, mais bon, ce qui comptait, c'était la qualité, pas la quantité.

    « Bonjour ! Tu es Heather c'est ça ? Je viens de la part de Micah, je suis sa grande sœur, Alice. C'est moi qui m'occupe du côté administratif du club journal. » Alice adressa un sourire poli à sa cadette. La blondinette savait que sa ressemblance avec Micah était inexistante, et à raison puisqu'ils n'avaient pas les mêmes parents biologiques, ce qui était aussi le cas avec Nasira (clairement d'origine hindou) et Mattew. Quatre enfants, quatre orphelins adoptés par des gens pauvres mais gentils. D'ailleurs, ça n'avait aucune importance pour Alice, Micah était bel et bien son frère à ses yeux, la seule chose c'est que comme ils ne se ressemblaient pas du tout, on faisait rarement le rapprochement entre eux juste en les regardant. Encore que Micah et Alice aient eu moins en commun d'avoir tous les deux les yeux bleus. Mais son frère avait les cheveux bruns d'un noir corbeau alors qu'elle-même était d'un blond naturel plutôt clair, et elle avait un visage poupin tandis que son frère – bien qu'adorable – renvoyait une autre atmosphère. Tout ça pour dire qu'Alice n'avait pas jugé inutile de se présenter quand elle avait abordé la jeune serpentard dans le hall de l'école. Voilà plusieurs jours qu'elle se disait qu'elle devait lui parler, mais bon, elles n'étaient pas dans la même maison et pas dans la même année, alors ça tenait un peu du casse-tête chinois de la trouver. Surtout que Micah avait toujours des descriptions super précises du genre « elle est brune et à serpentard ». Ouai, bah avec ça, on allait loin. Donc Alice avait été aussi obligée de chercher un peu avant de savoir qui était exactement cette fameuse Heather.

    « Mon frère m'a dit que tu voulais t'inscrire au club journal. Je voulais vérifier que tu savais comment nous fonctionnions, si tu avais trouvé les fiches d'inscription, ce genre de choses. » Alice tenta de faire un sourire plus franc à la jeune fille mais le fait était qu'elle n'était pas extrêmement joviale par nature. Alice tenait plus de la froideur polie que de l'enthousiasme exalté. Elle avait pourtant tout de l'adorable poupée blonde, quand elle était un peu plus jeune, c'était encore plus frappant. Tout dans son physique respirait la douceur, alors que son caractère était très différent. Mais dans le milieu dans lequel sa fratrie et elle avaient grandi, ça n'avait rien d'étonnant. Il arrivait qu'elle soit naturelle et spontanée, avec Mattew surtout qui était son grand frère adoré, ou avec Dwayne, son super pote, mais avec les inconnus, c'était plus dur. Si Micah ne lui avait pas parlé de Heather et du club journal, jamais Alice n'aurait été faire le premier pas pour lui parler, c'était une certitude.


{536}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Lun 10 Fév - 21:11

Heather était vraiment contente de l’initiative que Micah avait prise de l’envoyer vers sa sœur Alice. Elle désirait tellement faire partie du journal. Ce serait vraiment bien pour son image de marque. Attrapeuse, membre du journal, il ne lui manquerait plus qu’un club genre lecture ou écriture, et ce serait parfait. Elle n’aurait plus qu’à cheminer tranquillement vers un poste de Préfète transformable en Préfète en Chef un jour, et son profil serait idéal pour toutes les personnes qui comptaient, parents, enseignants, surveillants.

Alice était une adorable petite Serdaigle et Heather ne put s’empêcher de penser à une poupée quand elle l’aperçut pour la première fois. Elle ne savait pas si c’était une bonne ou une mauvaise chose mais de toute façon, ça n’aurait pas d’importance, compte-tenu du fait que Heather savait tourner les choses pour que ça se passe bien de toute façon. Et c’était une obligation que cela se passât bien. Car Heather avait avant tout besoin d’Alice, plus que de sa potentielle amitié.

« Oui, je suis Heather. Tu es donc Alice ? La sœur de Micah. Il m’a dit qu’il te parlerait de moi. Je suis enchantée de faire ta connaissance. »

Elle était gentille Alice. Elle se demandait ce que Heather savait et ce qu’elle ignorait. En fait, Heather ne savait pas grand-chose. Elle avait envie de faire partie du journal de l’école parce que ça ferait bien dans son CV, davantage que par passion naturelle, quoiqu’elle aimât écrire. Mais elle s’était un peu renseignée et avait rempli une fiche d’inscription. Par contre, elle aurait aimé avoir des détails sur le fonctionnement interne du journal. De ce côté-là, elle ignorait complètement comment ça pouvait bien se passer.

« J’ai rempli une fiche d’inscription. Mais j’avoue que je ne sais pas très bien comment vous fonctionnez. Micah ne me l’a pas expliqué. Tu pourrais m’en dire un peu plus ? Il y a des responsables de rubriques ? »

En tout cas, c’était ainsi que Heather voyait un journal. Avec des responsables de rubriques, avec des pigistes, qui écrivent par ci par là, avec un rédacteur en chef. Mais elle ne savait pas si le journal de Poudlard fonctionnait comme ça aussi. Après tout, c’était un journal d’école, ça n’avait peut-être rien à voir. Enfin, Alice allait lui expliquer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 442
Âge : 19 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Lun 3 Mar - 10:38


    « Enchantée aussi, Micah m'a beaucoup parlé de toi. » En réalité, il ne lui en avait pas parlé tant que ça, mais le simple fait qu'il en parle tout court était déjà révélateur de quelque chose, surtout que Micah n'aimait pas les filles, c'était bien connu. Enfin, il aimait ses sœurs, à sa façon, mais les autres filles, il disait toujours du mal d'elles. Alice ne voyait pas bien d'où lui venait cette aversion, il n'avait pas grandi au milieu de nanas hystériques (encore que, il avait grandi avec Nasira, ce qui était une valeur ajoutée conséquente en matière d'hystérie), il avait même un grand frère fort et charismatique – du point de vu de Alice qui était très proche de Mattew -, bref, rien qui le prédispose à penser que les filles étaient des êtres superficielles et envahissants. Alice par exemple était sa sœur, et elle était plutôt calme. En fait, elle parlait même assez peu. Il était de l'ordre de l'exceptionnel qu'elle vienne discuter avec quelqu'un qu'on ne lui aurait pas au préalable présenté. Elle était un peu farouche, quelque chose dans son visage de petite poupée de porcelaine la rendait légèrement sauvage. Son regard principalement. Alice était une mignonne petite blonde aux grands yeux bleus, mais la façon dont elle posait les yeux sur le monde cassait cette idée de « petite fille modèle », elle avait l'air d'être traquée, en permanence sur la défensive. Mais ça se lisait uniquement dans son regard, car pour l'heur, elle faisait de son mieux pour être agréable avec Heather. En tant que présidente du club journal – pas le club le plus attrayant de l'école – elle cherchait à recruter, elle était donc dans son rôle d'aîné sympathique. Ce qu'elle pouvait être, mais bon, quand on a grandi dans la rue en faisant les poches des touristes pour vivre, ce n'était pas la généralité. Heureusement, à Poudlard ils étaient nourris (bien même) et logés (avec de bonnes cheminées). Ce n'était pas pour rien que leurs parents leur disait de rester à Poudlard pendant les petites vacances, ils étaient mieux logés ici. Parfois, Alice regrettait quand même cette décision, elle adorait ses parents, ils lui manquaient quand elle était à Poudlard – soit 10 mois sur 12 -. Heureusement, elle avait atteint l'âge d'aller à Pré-au-lard et ils devaient venir la voir la prochaine fois qu'elle sortirait en transplanant. Une sortie, ça ne leur ferait pas de mal à eux non plus, Londres avait un côté parasitaire quand on ne vivait pas dans les quartiers qu'il fallait.

    Mais revenons-en à Heather que Alice observait, un gentil sourire sur les lèvres. « D'accord, tu peux me confier ta fiche dans ce cas ? J'irais la déposer à notre professeur référent. » Chaque club avait un professeur référent mais il ne servait à rien concrètement car c'étaient les présidents des clubs qui faisaient tout. Le fait, les référents servaient seulement à ce que l'école sache où se trouvaient les élèves sur les heures libres. Ceux qui étaient dans des clubs étaient répertoriés, et parfois dispensés des heures d'études obligatoires car il y avait club sur cet horaire. « En fait, avant, on fonctionnait par rubrique. Mais quand je dis avant, c'était avant même que moi je sois dans l'école. Mais ça ne fonctionnait pas, certains élèves rendaient leurs articles en retard et la mise en page prenait trop de temps au rédacteur en chef. Maintenant, on est rédacteur en chef chacun notre tour et on rédige un journal complet à tour de rôle, mais on aide tous celui qui est responsable du numéro. Par exemple on va faire les photos pour lui, on le relit pour corriger les coquilles, on s'occupe ensuite de l'impression. Parce que celui qui a écrit le journal a fait tout le boulot de base, donc après ce sont les autres qui vont imprimer, pas que ce soit compliqué, mais c'est long d'attendre que les exemplaires soient copiés, puis après il faut relier les feuilles ensemble. L'avantage de ce système c'est qu'on peut choisir le mois où à côté on n'a pas trop de trucs à faire et où le club journal peut passer en priorité. Et aussi qu'on est tous au moins une fois rédacteur en chef, du coup, il n'y a pas de jalousie entre nous. Je suis présidente du club parce que je l'ai reformé, mais niveau éditorial, j'ai le même rôle que les autres. » Et avec tout ça, il lui semblait que Heather avait le gros des explications, maintenant, peut-être avait-elle des questions, en tout cas, Alice en avait une : « Je change de sujet mais je peux savoir comment tu connais Micah ? C'est rare qu'il me parle d'une fille tu comprends. »


{792}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Mer 19 Mar - 18:29


Heather adressa un sourire à la sœur de Micah qui la saluait en la regardant avec curiosité. Micah lui avait heureusement parlé du fait qu’ils étaient tous les quatre adoptés car sinon, Heather se serait posé des questions. En effet, physiquement parlant, Alice et Micah ne se ressemblait pas du tout. Et même dans ses propos, Alice semblait bien plus douce et gentille que Micah, qui était assez brut. Mais en voyant ses yeux briller quand elle mentionna son frère, Heather fut certaine que Micah était quelqu’un de précieux aux yeux de sa sœur.

Alice lui réclama sa fiche et Heather la lui tendit. Elle en était contente. Alice allait peut-être pouvoir dire quelques mots au responsable pour qu’elle soit admise. D’ailleurs, elle se demandait qui pouvait bien être le responsable du journal. Elle avait parlé à Friday de son envie de le rejoindre, à Micah aussi, mais aucun des deux ne lui avaient parlé du professeur concerné. Avec curiosité, Heather décida de poser la question à Alice, un grand sourire aux lèvres.

« Juste par curiosité, qui est votre professeur référent ? »

Heather écouta avec beaucoup d’attention les méthodes de fonctionnement du journal et ouvrit de grands yeux. Rédiger une rubrique par mois lui semblerait faisable, mais rédiger tout un journal… en même temps, si ce n’était qu’une seule fois… Cela semblait toutefois un curieux mode de fonctionnement. Et puis, les styles de tout le monde étaient vraiment différents. Comment on s’y retrouvait d’un journal sur l’autre ? Enfin, Heather était quand-même prête à se lancer dans l’aventure.

« Et du coup, chacun met les rubriques qu’il veut ? Ou il y a quand-même des impondérables ? »

Alice lui demanda ensuite, dans un tout autre registre, comment elle avait rencontré Micah. La jeune sorcière ne put retenir un sourire rêveur en entendant la question. Elle se souvenait encore de cet entraînement sous la pluie, puis de ce moment au coin du feu. Quelque chose lui disait qu’Alice n’aimerait pas tellement quelqu’un qui ne serait pas sérieuse avec Micah. Il valait donc mieux lui expliquer clairement les choses. Comme ça, elle ne se ferait pas de souci et Heather et elle partiraient sur une bonne base pour participer au même club.

« C’est parti d’une bêtise, si tu savais… Je m’entraînais pour être attrapeuse de l’équipe de Quidditch de Serpentard et Micah est venu. Il voulait s’entraîner pour le Quidditch aussi. Et bien-sûr, tu le connais, il s’est mis à me taquiner sur les compétences féminines en matière de Quidditch. Au début, on s’est un petit peu chamaillés et puis finalement… je ne sais pas trop comment on en est arrivés là, pour tout te dire, mais ça s’est fini en partie de rigolade au coin du feu de la Salle Commune des Serpentard après qu’on ait pris notre douche. On a vraiment bien ri, Micah a un sens de l’humour tellement… et bien amusant, » conclut Heather en riant. « Voilà, on s’est un peu trouvés, tous les deux. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 442
Âge : 19 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Lun 31 Mar - 8:55


    « Le professeur Lorne, elle s'y connaît un peu en journalisme parce que dans son ancien métier, elle y avait beaucoup de contacts. Cela dit, on la voit rarement, elle est plutôt solitaire, même pour une prof'. » Il faut dire qu'avec un don comme le sien, on n'avait pas forcément envie de compagnie. Alice était un peu copine avec Corey – adulte depuis septembre – qui était le cousin du professeur Lorne, et il lui avait expliqué que si maintenant le professeur Lorne maîtrisait son pouvoir, ça n'avait pas toujours été le cas et que quand elle était un peu plus jeune, que lui il était gamin, elle avait utilisé son pouvoir sur sa famille et modifié tous leurs souvenirs. Il lui avait raconté tout ça parce qu'un jour Alice était très en colère contre le professeur de botanique parce qu'elle l'avait grondé à propos de son comportement avec Elena, et elle s'était montré très sèche. Alors Corey, qui était plus âgé, et qui était un vrai serdaigle pour ce qui était de la sagesse, l'avait calmé en lui expliquant pourquoi elle paraissait toujours si sèche. Pour ce qu'elle en savait, Corey n'avait jamais récupéré ses vrais souvenirs, il savait juste qu'ils étaient faux. Mais elle laissa ça de côté, elle ne savait même pas si Heather était au courant pour le don de Chiya Lorne, bien que celle-ci l'utilise pour ses punitions, même si maintenant c'était sans danger car elle savait le contrôler.

    « Il y a des impondérables, je te ferai une liste, mais en fait, le pire impondérable c'est que nous sommes obligés de publier les lettres de la Plume Empoisonnée, sinon elle se met à nous harceler et c'est juste affreux. Mais bon, on se dédouane complètement de ce qu'elle raconte hein. » Là encore, comme Heather était en première année, elle n'avait pas encore été victime de la Plume, mais nul doute que ce serait vite le cas comme tout un chacun dans l'école.

    Et en parlant de ragot, Alice était bien curieuse de savoir comment Heather avait connu Micah, lui qui évitait les filles qui n'étaient pas ses sœurs (et encore, mêmes elles, des fois...). « Et bien je suis ravie d'apprendre qu'il s'est enfin fait une amie, j'avais l'impression qu'il était un peu trop solitaire depuis son entrée à Poudlard et qu'il ne parlait pas à grand monde à part nous, donc c'est une très bonne nouvelle. Elle fera sûrement plaisir à nos parents aussi. » Car leurs parents ne les voyaient pas dix mois par an mais ils s'écrivaient par contre une fois par semaine, voire plus, car leurs enfants leur manquait beaucoup. Alice était studieuse, elle répondait tout aussi régulièrement, elle n'était pas sûre que ce soit le cas de Micah ou Mattew, même Nasira, elle avait des doutes. Encore qu'ils savaient tous comment étaient leurs parents et combien c'était important pour eux. « Par contre c'est embêtant que Micah se mette au Quidditch. Je ne sais pas comment on fera pour lui acheter un balai, même d'occasion. » Soupira Alice soudain soucieuse. Pour l'instant, Micah comme Mattew utilisaient des balais de l'école, mais elle trouvait que ça les faisait encore passer pour des pouilleux comme disait Elena. Elle se demandait si elle pourrait trouver un petit travail au noir l'été prochain pour acheter un balai à Micah, même un vieux modèle, ce serait mieux qu'un balai prêté. « Je suppose qu'il faudra que je travaille cet été pour lui en acheter un. »

{578}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Mer 2 Avr - 2:42

Heather connaissait le professeur Lorne de nom. Et elle avait, bien entendu, assisté à ses cours. Mais elle ne la connaissait pas personnellement. Néanmoins, de toute évidence, ça n’avait pas tellement d’importance. D’après ce que lui disait Alice, non seulement le professeur était un peu solitaire, mais elle ne venait pas souvent au journal. En fait, elle semblait n’être professeur référente que parce qu’il en fallait un. Cela ne posait pas de problème à Heather qui ne tenait pas spécialement à être sous la responsabilité d’une enseignante. Elle était bien trop indépendante pour se soucier de cela. Mais elle était contente d’avoir cette information.

« Le professeur Lorne…Je ne la connais que par ses cours, perso, je t’avouerais. »

Alice commença à lui parler des impondérables du journal et visiblement il y en avait. Heather n’avait jamais entendu parler de le Plume Empoisonnée. Evidemment, elle n’était jamais venue à Poudlard et n’avait pas parlé du journal en détails avec Micah ou Friday. Mais si elle en croyait la figure d’Alice, ça ne devait pas être quelque chose de chouette d’être obligé de publier ce que disait la Plume Empoisonnée. Apparemment, c’était même un problème pour la Rédaction de la Plume. Heather commença à se demander qui était cette mystérieuse Plume et pourquoi personne n’avait jamais qui se cachait derrière elle.

« Personne ne sait qui nous envoie ces message ? »

Alice sembla être vraiment contente de la relation qui s’était nouée entre Micah et Heather. Heather fut touchée de s’entendre dire que c’était une si jolie nouvelle. Après tout, cela signifiait qu’Alice était vraiment contente que Micah se fût fait une amie. Elle était si gentille et si naturelle, Heather n’avait pas l’habitude de ce genre de choses. Mais Alice n’était pas une Serpentard et elle n’était pas à Serdaigle pour rien. Les Serdaigle n’étaient pas toujours si solitaires que les Serpentard en général.

« Tu es vraiment gentille, Alice ! Je serai toujours gentille avec ton frère, je te le promets. »

Alice parla ensuite du Quidditch. Cela la gênait visiblement que Micah se fût mis au Quidditch et ça faisait un peu de peine à Heather. Elle doutait que Alice ne voulût pas que son frère fît du Quidditch et se doutait un peu que les soucis qu’elle avait venaient de leurs problèmes d’argent, mais ce n’était tout de même pas drôle pour elle d’entendre ces mots là. Et puis, Alice était tellement mignonne et Micah tellement gentil. Elle ne connaissait ni Matthew ni Nasira les deux autres membres de la famille Orwell, mais elle était certaine qu’ils valaient tous la peine qu’on se souciât d’eux.

Alice toucha encore plus Heather quand elle parla de prendre un petit boulot cet été dans le but de payer un balai à Micah. Elle était vraiment craquante et elle donna envie à Heather de partager davantage de choses avec elle. C’était tellement choupi de voir la petite puce, ressemblant à une poupée de porcelaine, prête à sacrifier ses vacances pour le bonheur de son petit frère. Heather décida aussitôt que l’idée d’Alice était excellente et qu’elle allait suivre son exemple. Après tout, Micah était devenu son meilleur ami. Et elle serait ravie de lui faire plaisir au moins autant qu’Alice, elle en était sûre.

« Et si on le prenait toutes les deux, ce boulot ? A nous deux, on pourrait lui en payer un plus joli. »

[568]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 442
Âge : 19 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Dim 11 Mai - 19:34


    « Moi non plus, je ne la connais pas tellement. Elle est vraiment terrible en classe, mais elle nous sert bien pour le club journal. » Tout ce qui comptait pour un club d'ordre culturel, c'était d'avoir un professeur référent, le reste importait très peu. En fait les clubs sportifs aussi avaient des professeurs référents, sauf que Alice n'avait aucune idée de qui ils étaient bien qu'elle fasse partie de Sterne, le club de danse de l'école.

    « Si nous le savions, nous ne serions pas obligé de lui obéir. » Alice haussa les épaules, au fond, elle se fichait un peu de devoir publier les calomnies que colportait la plume du moment que les gens faisaient bien la différence entre celle-ci et elle. Or elle n'avait jamais eu de soucis avec les autres élèves à cause de ça, il faut dire que la plume existait avant que Alice ne reprenne le journal, avant même qu'elle ne soit à Poudlard pour tout dire. En fait, elle soupçonnait que la plume soit un groupe de personne et pas une personne unique, les ragots étaient trop diverses pour être le fait d'une seule élève (ou d'un seul).

    « Cela semble sage... et gentil. » Dit-elle simplement à propos du fait que Heather lui promette d'être toujours gentille avec Micah. Il était en effet sage en premier lieu qu'elle s'en tienne à cette idée, car les Orwell étaient implacables en ce qui concernait la vengeance. Si Heather venait à faire de la peine à Micah, elle se montrerait aussi cruelle qu'elle était gentille à l'heure actuelle avec la jeune serpentard. Il ne fallait pas se laisser prendre au piège de son visage de poupée aussi douce que charmante, certes, Alice pouvait être une personne fort agréable à côtoyer, mais il ne fallait jamais – ô grand jamais – s'en faire une ennemie. Mais pour le moment, elle aimait bien Heather et il n'y avait à priori aucune raison que cela change dans l'immédiat.

    « Tu ne pourrais pas travailler au même endroit que moi... ce serait... illégale. Mais tu peux toujours essayer de trouver quelque chose de ton côté, dans tous les cas, il faut impérativement que Micah ait un balai avant la rentrée prochaine, il ne peut pas continuer à emprunter ceux de l'école, surtout s'il devient titulaire de l'équipe. » Elle secoua la tête fermement, bien décidée à acheter un balai à Micah. Mattew ne jouait que comme remplaçant, ça passait encore, mais Micah jouait tous les matchs, c'était différent. « Bon, je suis désolée, je dois te laisser. On se voit plus tard, au club ! » Elle adressa un clin d’œil à sa camarade et prit le chemin du départ. Elle avait des tas de choses à faire, et puisqu'il faudrait qu'elle travaille en plus cet été, elle n'avait pas fini de s'user à la tâche !

{Terminé pour Alice}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   Ven 16 Mai - 21:27

Heather hocha la tête avec compréhension. Il était logique que la jeune professeur leur fût utile pour le journal. Elle représentait l’autorité professorale tout en leur laissant assez d’autonomie pour qu’ils pussent laisser libre cours à leur inspiration dans le journal. C’était une façon de faire qui ne pouvait que plaire à Heather. Elle aimait être laissée libre de ses mouvements et de ses actions et qu’on ne l’oblige pas à suivre une trame établie à l’avance.

En ce sens, elle respectait plus ou moins la Plume Empoisonnée tout en étant indignée de ses exigences. Elle savait qu’on ne pouvait pas se permettre de lui refuser l’accès à son article dans la Plume mais la tentation serait grande de modifier l’article pour que la Plume fût ridiculisée. Seulement, si ça s’accompagnait de quelque chose de dangereux pour le journal, Heather n’était pas prête à prendre le risque. Et puis, elle s’en voudrait de faire du tort à la sœur de Micah.

« C’est dommage quand-même. Si on savait, on pourrait la piéger en lui sortant des ragots tellement ridicules que tout le monde se moquerait d’elle et qu’elle n’écrirait plus jamais. »

Oui, Heather ne manquait pas toujours de cruauté, en particulier avec ceux qui l’embêtait, elle ou les personnes qu’elle appréciait. Mais pour Micah, elle serait toujours gentille, il était tellement mignon. Cela semblait faire plaisir à Alice et Heather sourit. Elles se mirent ensuite à discuter du travail qu’elles avaient l’intention de faire. La jeune sorcière semblait penser que Heather ne pourrait pas faire ce qu’elle faisait. Connaissant ce qu’elle savait de la famille de Micah, Heather songea qu’elle ferait probablement quelque chose à la limite de la légalité.

Mais Heather savait qu’elle trouverait quelque chose, même s’il s’agissait simplement de garder les enfants du voisinage. Elle essaierait peut-être de voir avec ses parents adoptifs, mais ce ne serait probablement pas facile de trouver un emploi où on voudrait bien d’elle à son âge. Elle ferait ce qu’elle pourrait.

« Moi, je vais probablement faire du babysitting, ou offrir de promener les chiens des vieilles dames Moldues ou de faire leurs courses. On n’obtient pas grand-chose de chaque personne mais au final, on peut avoir une somme coquette. »

Quand Alice annonça qu’elle partait, Heather lui offrit un grand sourire avant de la saluer et de partir de son côté. Son plan pour devenir une élève modèle de l’école commençait à prendre forme.

[TERMINE POUR HEATHER]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre Orwell [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre Orwell [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: