AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Mer 19 Fév - 12:25


PV Joy

    Arlan était quelqu'un de solitaire, trop solitaire probablement. Il passait l'immense majorité de son temps à lire dans un coin ou à écouter de la musique, mais il était toujours tout seul. Avant, c'était pareil, sauf qu'il y avait Ruby avec lui, ils étaient deux et il y avait le reste du monde autour. Mais bon, comme dit la pub, ça, c'était avant. Voilà presque deux ans qu'il était en froid avec son ex-meilleure amie. Non qu'il soit complètement associable, il avait encore des amis tout de même, Jules en premier lieu, et puis, avant qu'elle n'ait fini ses études, il y avait aussi Marilie, sa cousine. Plus quelques autres. Aélys, son ex-petite amie avec qui il s'entendait toujours bien, Riley et Mattew, ses potes (avec qui il se sentait parfois en décalage, mais bon, ça restait une amitié virile bénéfique quand la plupart du temps on était entouré de nanas). Il y avait aussi Eden, une fille plus jeune qu'il avait invité au bal parce qu'il n'avait pas envie d'y aller tout seul, pas plus envie que ça de rentrer plus tôt chez lui et qu'elle était préfète et sans cavalier. Il s'était proposé spontanément au détour d'un couloir bien qu'il la connaisse somme toute assez peu. Du moment qu'elle était sympa et jolie remarquez, il n'en demandait pas plus. Il avait cherché une cavalière, pas la femme de sa vie.

    Enfin, si on voulait être exhaustif, il y avait Joy.

    Sa rencontre avec la jeune lionne remontait maintenant à plusieurs années. Au début, c'était un peu par hasard qu'ils s'étaient parlés et connus, puis après, il avait continué à lui parler parce qu'elle était amie avec Opalyne et qu'il essayait désespérément de s'accrocher à des lambeaux de sa vie d'avant, quand il avait encore Ruby. Finalement, ils étaient devenus amis. Pas du genre à traîner tout le temps ensemble (ce qui expliquait que Arlan soit aussi souvent seul c'est qu'il avait des amis mais qui avaient tous une vie bien plus palpitante que la sienne), mais bon, des amis quand même.

    Justement, alors qu'il était en train d'écouter de la musique et de lire assis contre un mur, il vit la gryffondor passé et, coup de chance, elle était seule. Souvent, elle était avec son copain, Roy, ou avec son excitée d'amie Ehawee. Il avait du mal à les supporter l'un comme l'autre donc il n'allait pas vers Joy quand elle était avec eux (sauf pour dire bonjour, on n'est pas chez les sauvages non plus). « Joy ! Eh ! Salut ! » L'appela-t-il en se levant de sa position initiale pour s'approcher d'elle tandis qu'elle se tournait (pour voir qui l'appelait?). « Tu vas bien ? Prête pour le bal ? Je me suis dégoté une cavalière figure-toi. » Précision importante car ce n'était pas gagné d'avance, encore qu'il eût pu inviter Jules une année de plus, mais il finissait par se dire que son amie devait en avoir marre de lui servir de cavalière, surtout que les bals ce n'était pas son truc. L'année passée, elle était carrément venue en pantalon. Pas que ça le dérange, mais Arlan était un maître de l'élégance et il se disait qu'avoir une cavalière qu'il ne connaîtrait pas par cœur, ça changerait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 843
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Lun 24 Fév - 20:50




Joy errait très rarement dans les cachots et les sous-sols. D’une part parce qu’elle n’était pas une Serpentard et que, donc, sa salle commune n’était pas dans cette partie du château, mais aussi parce qu’elle avait une trouille pas possible des bestioles qui pouvaient y trainer. Mais là, elle y était, après un cours de Potions. Ils avaient peut-être un nouveau professeur, mais les locaux, eux, n’avaient pas changé de place, hélas pour Joy ! Elle allait assez vite, préférant quitter les lieux le plus rapidement possible, plutôt que de s’attarder, seule, dans un endroit qui la terrifiait presque autant que ses cauchemars. Elle entendit néanmoins quelqu’un crier son nom et stoppa sa mini course, cherchant qui l’appelait. Elle trouva Arlan, assit par terre.

« Arlan ! Salut ! »

Arlan, avec Romilly et quelques fois Maïlie (maintenant qu’elles s’étaient un peu réconciliées, ou du moins que Joy avait pardonné la bêtise de la Plume Empoisonnée) était un des seuls Serpentard à qui parlait Joy. Et le seul garçon, d’ailleurs, maintenant qu’elle y pensait.  Enfin bref. Elle s’approcha de lui et lui accorda un sourire. Elle n’était pas complètement flippée quand elle était avec lui, contrairement aux moments où elle se trouvait près de Riley. Peut-être parce qu’entre Riley et Arlan, il y avait un gouffre…

« Ca va merci et toi ? Oh, non, absolument pas, je dois choisir entre trois robes, et Opalyne n’étant plus là, c’est un peu le bazar. Bon, il y a toujours Ehawee ou même Ava, mais bon… Ah oui ? Tu y vas avec qui ? Jules ? »

Il était évident que le Serpentard n’allait pas se rendre au bal avec Ruby, son ancienne meilleure amie, qui ne parlait d’ailleurs plus à personne. Joy ne comprenait pas ce qu’il lui avait pris de se renfermer ainsi, mais comme Ruby ne semblait plus vouloir de son amitié, Joy avait jeté l’éponge. Oui, elle était un peu bizarre, vu qu’elle donnait tout ce qu’elle avait dans son petit corps de Gryffondor pour être amie avec Romilly, qui ne voulait pas vraiment d’elle dans son entourage -mais qui était prête à prendre sa défense, parce qu’elles étaient de la même famille, pour le moment en tout cas- alors que Ruby, qu’il faudrait sûrement forcer un tantinet -mais pas autant que Romilly- elle n’essayait même pas. Oui mais bon, voilà quoi, Ruby lui avait limite claquer son amitié à la figure et ça, c’était quelque chose que Joy n’appréciait pas. Certes, Kolia avait fait de même, mais il avait une vraie raison -encore que, Joy trouvait sa réaction excessive, il y avait prescription maintenant, non ? Il pouvait bien lui pardonner et comprendre qu’elle avait fait ça pour préserver son petit coeur !- Enfin bref. Comme Arlan ne pouvait aller au bal avec Ruby, la cavalière qui s’était imposée dans l’esprit de Joy avait été Jules, la cavalière d’Arlan depuis quoi, deux ans déjà ? Cela semblait logique… Mais pour qu’il dise qu’il avait dégoté une cavalière, la Gryffondor se plantait peut-être…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Dim 23 Mar - 7:59

    Ah, le choix des robes, un problème pour toutes les filles de Poudlard à cette époque de l'année ! Dans ces moments là, Arlan était content d'être un garçon. Il avait déjà son costume et il était sûr que ça ferait son petit effet. De toute manière, Arlan était un jeune homme qui se voulait élégant. Il ne faisait pas dans la préciosité et il n'avait pas l'air non plus d'être efféminé, chez lui, c'était seulement le soucis du détail qui faisait tout. Il trouvait que respecter les autres c'était commencer par se respecter soi, autrement dit, commencer par bien s'habiller pour soi-même. Il portait toujours son uniforme de manière impeccable avec la cravate bien serré au nœud bien fait contrairement à beaucoup de ses camarades, mais c'était normal, car il n'était pas comme eux. En fait, Arlan avait quelque chose de différent, c'était pour ça que ses amis étaient rares (mais précieux).

    « Ne demande pas à Ehawee, elle n'a aucun sens de la mode. » Il ne connaissait pas beaucoup la camarade de Joy car elle était trop bruyante à son goût, mais il savait qui elle était comme ils étaient dans la même année. Et Ehawee n'avait effectivement aucun sens de la mode même si elle avait celui du sex-appeal. Toutefois, il était certain que ce n'était pas ce que Joy cherchait, elle voulait sûrement être belle, pas être trop dénudée. Or Ehawee misait beaucoup sur le fait de se montrer. Évidemment, c'était faux, Eha' n'était pas vraiment comme ça, mais Arlan ne la connaissait que de vue alors il avait juste remarqué que sa manière de s'habiller avait évolué dans ce sens, en imitant entre autre Opalyne. « Pourquoi tu ne demandes pas à ta belle-sœur ? Bradley sait s'habiller elle au moins. » Et Arlan supposait que les deux filles se côtoyaient forcément vu le nombre de points communs qu'elles avaient dans leur entourage. Erreur mon petit Arlan ! Mais tu ne peux pas le savoir alors on te pardonne. Quant à Ava, il ne la connaissait pas, il évita donc de relever.

    « Non pas Jules, pas cette année. J'ai invité Eden, tu sais la préfète des Serdaigle. Elle avait l'air un peu embêtée de n'avoir personne, surtout que les préfets ouvrent le bal, alors je lui ai proposé d'y aller avec moi vu que je n'avais personne non plus. J'aurais pu ré-inviter Jules, mais bon, des fois je me dis que toujours aller au bal avec ma meilleure amie ce n'est pas ce qui va me permettre d'étendre le cercle de mes connaissances. » Et il supposait – à tord – que Jules s'en fichait. Après tout, les bals, ce n'étaient pas son truc à Jules. Les robes tout ça, elle s'en moquait, donc il pensait qu'elle n'y verrait rien de mal, quant à lui, il était plutôt enthousiaste d'y aller avec une nouvelle tête. Pas qu'il compte draguer Eden, loin s'en fallait, mais il espérait ainsi casser son image de serpentard froid et inaccessible.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 843
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Lun 31 Mar - 11:12

Joy stressait pour le bal, c’était normal. Ce serait le premier bal qu’elle ferait en compagnie de Roy où ils seraient officiellement un couple. Elle y avait été plusieurs fois avec le Poufsouffle, et l’an passé, tout avait basculé à la fin de ce dernier. Roy lui avait dit ce qu’il ressentait pour elle et Joy avait sentit un poids s’envoler de ses épaules. Et ils s’étaient embrassés. Et ne s’étaient plus quittés depuis. Ils fêteraient donc leur un an et Joy voulait que Roy soit fier de sa petite amie ! Bien sûr, loin d’être aussi provocatrice qu’Opalyne et Ehawee, Joy n’allait pas mettre une robe trop courte, trop décolletée ou transparente. Sa robe de l’an passé avait déjà fait assez parler ! Elle ne l’avait pas trouvée spécialement aguichante elle, mais chacun son point de vue hein !

« Haha, oui, Ehawee ne fait pas vraiment dans le même genre que moi ! »

Mais Joy adorait son amie hein ! Seulement, elle ne se voyait absolument pas jouer dans la provoc comme cette dernière. Parce que 1/ son père la tuerait s’il venait à savoir -et comme il réclamait toujours une photo de sa fille lors du bal de Noël, il finirait par le savoir- 2/ elle n’avait pas envie que Roy fasse un arrêt cardiaque ou ne la trouve trop vulgaire et enfin 3/ il y avait la menace Riley malgré tout et Joy ne comptait pas lui donner l’opportunité de gâcher son bal de noël !

« Romilly ? On ne se parle pas trop, tu sais… En fait, à part le fait qu’elle sorte avec mon cousin et que je sorte avec son jumeau… Ca s’arrête là quoi. Mais je m’en sortirais, je ne pourrais pas toujours demander un avis à tout le monde ! »

De là à dire qu’elle était sa belle-soeur, Arlan mettait un peu la charrue avant les boeufs. Oh, Joy ne doutait absolument pas de son amour pour Roy, elle était folle amoureuse -complètement gaga et tout le bazar- mais il n’était pas bon de trop penser au futur quand on la connaissait. Sa mère lui avait donné la vie et était décédée cinq ans après, Nikolaï l’avait aimée et la détestait depuis qu’ils avaient rompu… Alors d’ici à ce que Roy se mette lui aussi à la haïr -pour une raison X ou Y hein- on n’était jamais à l’abri de rien ! Mais bon, le Serpentard n’avait pas tord en soi, Romilly était un modèle pour Joy, dans son ensemble -si elle savait la pauvre !- et elle avait un sens de la mode au point ! Mais bon, Joy arriverait bien à se débrouiller… Elle n’était pas sans espoir non plus !

« Ah oui ?! Mais… Elle n’est pas un peu trop jeune pour toi ? Enfin, elle est encore dans les petites années… Mais tu as raison, tu verras d’autres personnes ! Ruby est toujours aussi bizarre, hein ? Je ne comprends pas ce qui lui a pris. »

Joy n’avait normalement pas de problème avec les différences d’âge. Ehawee sortait bien avec Evan qui avait deux ou trois ans de plus qu’elle et la petite Bulgare s’en fichait pas mal ! Mais là, Eden était, si Joy ne se trompait pas, en quatrième année. Arlan était en sixième année et là, Joy trouvait que c’était exagéré. Elle l’avait également pensé pour Opalyne et Emeric hein, cela dit ! Du moment que les années étaient en dessous de celles des BUSEs, Joy avait un problème. Mais après, elle était trop gentille pour poser vraiment problème. Elle donnait son opinion, mais après… Pour ce qui était de Ruby, elle se demandait si Arlan avait plus d’explications qu’elle au sujet de son changement brutal de caractère. Pas très ouverte de base, Ruby avait néanmoins ouvert son coeur à Joy. Et elle avait été la meilleure amie d’Arian, fut un temps… Alors quelque chose avait vraiment dû la perturber, mais quoi, telle était la question !

[645]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Mer 16 Avr - 12:36


    « Non, et puis, objectivement, elle ne sait pas s'habiller. Tu ne te souviens pas il y a quelques années ? Elle avait été au bal dans une robe rose affreuse. » Elle y avait été avec Roy d'ailleurs cette année là si ses souvenirs étaient exacts, mais bon, le cavalier n'avait aucune importance, lui, ce qui le choquait, c'était qu'elle ait osé se montrer avec une telle robe. On aurait dit un bonbon ! Sauf qu'il y avait des manières plus élégantes de se faire passer pour une sucrerie si on voulait son avis. Désormais, elle s'habillait mieux, c'était vrai, mais elle était bien trop provocante dans sa manière d'être, comme si elle voulait qu'on lui cherche des ennuis. Et ça se voyait dans ses tenues, toujours bien trop accessoirisées au goût d'Arlan (qui aimait ce qui était épuré).

    « C'est dommage, elle t'aurait sûrement trouvé un truc sympa. Et puis, c'est bizarre que vous ne vous parliez pas non ? Je veux dire... elle est quand même très proche de Roy donc difficilement évitable. Sans même mettre Alek dans la balance, comment tu fais pour ne jamais lui parler ? » Lui, s'il avait pu, quand il sortait avec Aélys, il aurait volontiers éviter la présence (aux ondes négatives) de ce cher Arthur. Or, ça avait été la croix et la bannière pour l'éviter, comme il ne voyait pas Joy chercher à éviter qui que ce soit (sauf des brutes), il ne comprenait pas l'état de sa relation avec Romilly. Ou plutôt l'absence de relation d'après ce que Joy lui disait.

    « Bah... elle est sûrement trop jeune pour que je sorte avec, mais juste pour valser, ça devrait le faire. C'est plutôt une nouvelle amitié que je cherche, alors l'âge n'a pas vraiment d'importance. Si je pouvais me faire d'autres amis dans mon année ou celle juste en dessous, ça se saurait depuis le temps que je suis à Poudlard. » Il n'était pas forcément défaitiste, juste réaliste. « Tu étais bien amie avec le mec de Connelly non ? » Fit-il remarquer pour prouver ses dires. Deux ans de différence, pour une relation de couple, ça pouvait poser problème, pour une amitié, il ne voyait pas le soucis. Or depuis Aélys, il n'allait au bal qu'avec des amies.

    « Je ne sais pas, je suppose que oui, je ne lui parle toujours pas. Elle reste avec son copain et elle ne parle à personne d'autre, lui non plus ne parle à personne, comme ça ils vivent leur vie de reclus de la société. En un sens c'est rassurant, il existe pire que moi dans cette école ! » Ce qu'Arlan ignorait c'était que dans ses rares amis, il y avait quelques soucis. Bon, certes, il avait perdu Ruby. Mais ça encore, c'était le cas de tout le monde. En revanche, il ne savait pas que Riley (un de ses seuls amis garçon) avait un problème avec Joy. Il faut dire qu'il voyait toujours les deux séparément et qu'ils étaient tous les deux dans une autre classe vu qu'ils avaient un an de plus que lui. Ça jouait. Mais il en serait perturbé s'il était au courant (bien plus que du comportement de Ruby qui était désormais à ses yeux une cause perdue).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 843
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Lun 28 Avr - 22:52


Joy ne pouvait pas nier qu’Ehawee et la mode, ça faisait un peu deux. En tout cas, les habits que portait son amie, Joy ne les porteraient pas de sitôt. Quoi que ceux d’Opalyne étaient encore pire, donc Ehawee n’était pas si horrible non plus ! Mais Joy était la plus classique et la moins provocante des trois. Ce qui n’était pas plus mal, car elle avait sans aucun doute le père le plus strict des trois, voire même de l’école toute entière ! Du coup, ses tenues manquaient peut-être un peu d’originalité, mais Joy n’avait pas envie de se faire tuer si jamais son père la voyait en mini-jupe à moitié transparente et le nombril à l’air.

« Hum… Non, je ne me souviens pas. Mais il y a une année où je n’étais pas au bal, c’était peut-être celle-ci. »

Maintenant qu’elle y pensait, Joy se sentait bête. Elle avait rompu avec Nikolaï juste après la rentrée de septembre et au mois de décembre, quand elle avait su que Roy sortait avec Ehawee, elle avait détestée son amie. Du coup, l’année là, elle ne s’était pas rendue au bal. Elle n’en n’avait eut ni la force, ni le coeur et encore moins le courage. Pas très Gryffondor tout cela, pas vrai ? Il y avait des fois, où elle se disait qu’elle n’avait rien à faire dans cette maison. Elle aurait bien aimé être à Poufsouffle comme sa mère. Elle n’était pas assez intelligente pour être à Serdaigle et bien trop « Joy » pour être à Serpentard, malgré que son père ne vienne de Durmstrang. Mais si elle avait été à Poufsouffle à cette époque, elle ne donnait pas cher de son amitié avec Roy. Déjà qu’en étant dans deux maisons différentes, elle l’avait évité comme la peste -et ne parlons même pas d’Ehawee- mais s’ils avaient été dans la même…

« Ce n’est pas que je ne veux pas, au contraire. J’aimerais beaucoup être comme elle, sûre de moi et tout ça… Mais je pense qu’on est peut-être trop différentes pour être proches… »

C’était un point de vue peut-être un peu étrange, mais c’était ce que ressentait Joy. Quand elle y pensait vraiment, quand elle prenait le temps de peser le pour et le contre, de faire une liste de leurs traits de caractères, elles étaient à l’opposé l’une de l’autre. Pourtant, Roy, complètement différent de sa soeur, s’entendait à merveille avec cette dernière… Mais il s’agissait de son frère, c’était encore autre chose, hélas pour Joy.

« Oui, bien sûr et je le suis toujours. Mais j’ai l’habitude de te voir avec Jules c’est pour ça… Tu comprends ? Elle ne voulait pas y aller cette année ? »

Bien sûr, juste en amis, ça pouvait se faire, mais Joy voyait plus loin. Parce qu’elle savait ce dont la Plume Empoisonnée était capable -pour en avoir fait les frais- et elle n’avait pas spécialement envie que ça arrive à ses amis. Et elle avait eut l’habitude de voir Arlan avec son amie Jules -qu’elle connaissait de nom par Maïlie, ouais, maintenant elles étaient « copines »- alors elle trouvait tout de même bizarre qu’ils n’y aillent pas ensemble ! Après, chacun faisait ce qu’il voulait, mais bon, les habitudes ont la dent dure !

« Il avait pourtant créé un groupe de musique, non ? Maïlie m’en a parlé je ne sais plus quand… C’est dommage, je ne comprends pas… Encore, si elle avait une bonne raison… Mais je ne pense pas que tu ai fait quelque chose en particulier, pas vrai ? Moi non plus d’ailleurs… »

Ruby avait juste changé, comme ça, du jour au lendemain. Pourtant, elle avait sur la bonne voie pendant un moment… Enfin, s’ils se complaisaient en couple de sans-amis avec son petit ami, tant mieux pour elle… Joy savait qu’elle n’aurait pas pu agir de la même façon en tout cas. Mais bon, autant changer de sujet, ce n’était pas quelque chose de très joyeux !

« Enfin bref. Tu as prévu quoi de beau pour le bal alors ? Tu as ta tenue ? Tu as un cadeau pour ta cavalière ? Oh, mais tu vas devoir ouvrir le bal alors ?! J’essayerais de se faire dépêcher Roy pour qu’on puisse te voir ! »

Joy ne voulait en aucun cas se moquer d’Arian lorsqu’il ouvrirait la danse, loin de là. Elle savait qu’il se débrouillait bien, même si elle n’avait jamais dansé avec lui -même si elle n’écrasait pas les pieds de Roy, ce n’était pas dit qu’elle ferait de même avec Arlan !-


[746]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Ven 9 Mai - 19:52


    « Sûrement. » Se contenta de répondre Arlan à propos du bal où Ehawee était habillée comme un sac, ils n'allaient pas passer des jours là-dessus, cela n'avait aucune importance au fond. Tout ce qui comptait vraiment c'était que Joy soit mieux habillée que ça le jour J !

    « C'est vrai que Bradley est... effrayante. Pas du tout comme son frère. Mais justement, comme elle est très proche de lui, je pensais que naturellement vous aviez noué des liens, surtout qu'elle sort avec Benson, ton cousin. C'est assez marrant d'ailleurs quand on y pense que les deux Bradley sortent avec ton cousin et toi, je suis certain que ça intéresserait les chercheurs qui étudient les jumeaux comme coïncidence. » Et pour ce qui concernait les Bradley, s'il connaissait les deux, il n'en aimait aucun. Il appréciait le bon goût de Romilly en matière de fringue mais il la trouvait hautaine et trop sûre d'elle, en plus elle passait tout son temps à courir partout pour ses diverses activités, elle lui donnait le tournis rien qu'à la regarder. Quant à Roy, lui, c'était son côté extraverti qui lui déplaisait. Il était trop prompte à courir partout (tiens, comme quoi, il a des points communs avec sa sœur) et à parler au premier venu, voire à faire des farces au premier venu. Peut-être que finalement, si Arlan avait aussi peu d'amis, c'était parce qu'il récoltait ce qu'il avait semé : il était, ma foi, fort difficile en ce qui concernait ses fréquentations.

    « Je ne sais pas, comme j'ai invité Eden pour la sortir d'un mauvais pas, je n'en ai pas parlé à Jules avant. Mais elle n'arrête pas de dire qu'elle déteste ce genre d'événement, donc ça ne devrait pas trop lui manquer. D'habitude elle y va surtout pour me tenir compagnie histoire que je ne fasse pas tapisserie. » En tout cas c'était son avis, et il ne se doutait pas que sa meilleure amie ne le verrait pas sous cet œil. Mais il n'était pas devin et surtout il avait de gros problèmes pour comprendre la psychologie féminine. La preuve, il n'avait jamais compris le subit changement chez Ruby, heureusement, ce qui le rassurait, c'était que Joy non plus ne comprenait pas ce qui s'était passé.

    « Oui, mais je ne crois pas qu'il existe encore. Roy en faisait parti et il n'y a plus de répétition pas vrai ? Enfin en tout cas, je suis certain de n'avoir rien fait pour mériter ce traitement, et toi non plus, ça vient d'elle, j'en suis persuadé. » Et puis, il n'avait pas envie de lui trouver des circonstances atténuantes, elle les avait abandonné, un point c'est tout.

    « J'ai ma tenue oui, je vais être classe. Comme toujours quoi. Par contre pour le cadeau d'Eden, je pense lui en offrir un mais je ne sais pas encore quoi. J'ai commandé celui de Jules par contre, un pull super sympa, vert anis, très gentils serpentard quoi dans l'esprit ! » Il fit un clin d'oeil à Joy. Il se considérait (et Jules avec lui), comme un des gentils de sa maison, en dehors des clichés des vilains qui martyrisaient les autres maisons et surtout les Gryffondors. Bon, après, il en connaissait des crétins dans sa maison, ainsi que des brutes, mais il était à peu près sûr que chaque maison avait son propre fardeau d'idiots à porter, Serpentard en avaient des plus m'a-tu-vu c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 843
Âge : 14.07.1990 - 23 ans
Actuellement : Employée/Héritière Chaudrons & Apoticarius


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   Sam 17 Mai - 17:23

Joy haussa les épaules après les paroles d’Arian. Elle ne savait pas vraiment si quelqu’un devrait prendre le temps de les étudier, son cousin, les jumeaux Bradley et elle, mais comme Romilly ne la portait déjà pas trop dans son coeur, elle n’avait pas vraiment envie qu’elle la déteste encore plus parce que des scientifiques la jugerait « parfait cobaye » pour des expériences sur des jumeaux. Non merci, Joy passait volontiers son tour dans cette histoire !

« C’est pas comme si Alek et moi on était jumeaux non plus… C’est un hasard surtout, parce qu’a début, il n’aurait jamais été avec elle. J’aimais beaucoup Nina, mais je ne sais pas ce qui lui est passée par la tête… Enfin, j’admire beaucoup Romilly et si Alek est heureux avec elle, pour moi c’est le principal. »

La jeune Bulgare n’était pas une fille spécialement chiante. Elle ne se mêlait pas des histoires des autres -sauf de celles de ses copines, parce que voilà, elles étaient ses copines et c’était normal de savoir (et puis Ehawee devait être bien contente d’avoir quelqu’un qui appréciait son copain dans son entourage, ça la changeait un peu !)- et Alek était libre comme l’air de sortir avec qui il voulait. Elle savait que sa rupture avec Nina l’avait particulièrement affecté, mais depuis quelques années maintenant, il était heureux avec Romilly. Alors franchement, de quoi elle pouvait se plaindre ? Elle n’était pas du tout comme son père, encore heureux !

« C’est gentil de ta part en tout cas. C’est vrai qu’une préfète toute seule lors du bal, c’est un peu nul… Elle est souvent avec l’autre préfète de Poufsouffle aussi, non ? Pas Ava, l’autre -rousse aussi, tu crois que c’est la maison qui veut ça ?- qui a toujours de jolies robes. »

A part Silah, Tamarah, Ava et Maïlie, Joy était un peu perdue pour les autres préfets. Essentiellement parce qu’ils étaient tous assez jeunes et que du coup, elle ne les connaissaient pas. Mais cela ne voulait pas dire que si un de ces préfets lui faisait une remarque, elle ne l’écouterait pas, bien au contraire. Joy était très obéissante. C’était sûrement en grande partie pour cela que son père ne se faisait pas trop de souci quant à son comportement à l’école. Par contre, dès qu’elle en sortait et qu’il ne pouvait pas savoir ce qu’elle faisait toutes les deux secondes… Mais bon, elle l’aimait quand même, son papa chéri !

« Oh, tu sais, Roy et la musique, ça fait un peu quinze aussi… Il voulait faire de la batterie, mais il faisait trop de bêtises pour que ses parents le laisse en faire… Et il n’était pas si fan que ça du piano…Tiens, tu joues d’un instrument toi ? »

La Rouge et Or avait beau être follement amoureuse de son petit ami, elle admettait néanmoins qu’il n’était pas le meilleur musicien de tous les temps. La preuve, il n’avait jamais pu avoir ses cours de batterie tant désiré juste parce qu’il n’arrivait pas à rester calme un trimestre… Quant à elle, elle jouait vaguement du piano, mais rien de bien folichon. Elle connaissait deux mélodies, ça s’arrêtait là -et c’était déjà pas si mal en fait-

« En même temps, tu fais partie des gentils Serpentard ! Sinon, je ne te parlerais pas… Mais Jules, à part la voir des fois avec toi, c’est tout. Je l’ai vue avec Maïlie aussi, avant toute l’histoire d’avec son frère… » Elle haussa les épaules puis changea de sujet car la vie intime des autres ne la regardait pas vraiment. « Pour Eden, pourquoi pas quelque chose de bleu ? Après tout, elle est préfète de Serdaigle, ça devrait lui faire plaisir… »

Après, il fallait trouver quoi… Mais Joy avait parfaitement confiance en Arlan pour qu’il trouve quelque chose de sympa pour la jeune préfète. Il avait de très bons goûts niveau mode, alors nul doute que cela pouvait s’étendre un peu plus ! Et puis comme elle était encore jeune et qu’ils n’étaient pas forcément très très amis -en fait, elle ne savait même pas s’ils se connaissaient avant ou pas- il n’était pas obligé de trouvé un truc forcément marquant. Mais elle ne se faisait pas de souci, Arlan trouverait déjà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La qualité des amis plutôt que la quantité [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les vrais amis
» Adieux aux amis du vieux Tom
» Un truc pour nos amis les chats.
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Les vrais amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: