AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un dîner pour dire merci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Un dîner pour dire merci   Dim 23 Fév - 17:33


    Elyna n’était pas à l’appartement quand l’accident s’était produit. La jeune femme s’était autorisée une sortie avec sa mère, chose rarissime et c’était pour cette raison qu’elle ne s’était pas faite attendre. La mère de famille voulait profiter de sa fille durant une heure ou deux en trainant les magasins et discutant des histoires de cœur de sa fille. Même si Ely avait une histoire plus que compliqué et bizarre avec Abell, cette dernière connaissait le jeune homme de nom, surtout pour son talent de photographe plutôt que pour être dans le même lit que sa fille. Alors que justement, sa mère commençait à aborder le sujet qui ferait qu’elle n’approuve surement pas la relation de sa fille, celle-ci fut sauver –on va dire ça comme ça- par Keira qui lui annonça que leur appartement avait pris feu. Un hibou était entré en catastrophe par la fenêtre, s’était lamentablement échoué sur la table et avait renversé les bougies qui se trouvaient juste la… Et en un rien de temps, le tout avait pris feu, sa colocataire au milieu, heureusement elle n’avait rien et Elyna expliqua brièvement la situation à sa mère avant de transplaner, lui laissant les sacs et tout ce qu’elles avaient acheté –elle allait avoir besoin de remplir ses placards en plus…-.

    Du soir même, réalisant ce qu’il s’était passé et qu’elle n’avait plus de logement, elle ne voulait pas s’imposer chez Abell et Keira avait trouvé une place chez Harrison, il ne restait à Elyna plus qu’à trouver un endroit ou dormir, mais elle ne voulait pas retourner chez ses parents, pas qu’elle ne serait pas accepté la bas, bien au contraire, simplement qu’elle avait mis tellement de temps à partir qu’elle ne voulait pas retomber dans le même engrenage. Elle était partie boire un verre au Black & Red, et c’est tout naturellement en parlant avec Tobias que le jeune homme lui avait proposé de s’installer avec lui, son appartement étant assez grand. La jeune femme apprécia énormément d’autant plus que ce n’est pas comme si ils étaient les meilleurs amis du monde, ils se connaissaient, s’appréciaient etc… mais de là à ce qu’il lui propose de l’héberger, elle était vraiment contente et pour le remercier, elle faisait en sorte que tout soit toujours propre quand il rentre etc… Limite, une petite femme parfaite –en apparence bien sur, Elyna avait des démons qu’elle parvenait peu à peu à mettre de coté.-

    En tout cas ce soir la, quand Tobias rentra du travail, la jeune femme avait préparé un repas digne des grands chefs, d’accord elle avait piqué dans les recettes de son père mais qu’importe, elle maîtrisait celle d’un bon bœuf bourguignon qu’elle avait pris la journée à cuisiner. Elle devait bien ça à Tobias, ça faisait déjà quelques semaines qu’elle était chez lui à s’occuper de son appartement et elle ne voulait pas trop s’imposer chez lui non plus. Elle avait eu des nouvelles des travaux de son appartement, mais ça ne serait pas pour tout de suite non plus faut être honnête. La demoiselle avait enfilé une robe, une tenue de sortie, sauf qu’il ferait la première partie de la soirée dans l’appartement déjà pour manger, après, elle aurait bien été au cinéma ou un truc à l’extérieur pour remercier Tobias de son hospitalité.

    Le bruit de la clé dans la serrure se fit entendre et la jeune femme était en train de tourner dans le plat pour ne pas que ça soit trop cuit. Elle avait terminé la cuisson de son dessert qui était tranquillement en train de refroidir sur un coin du plan de travail, la table était dressée, il ne manquait plus que l’hôte. La porte s’ouvrit et laissa le temps à la brunette d’ôter son tablier avant d’aller saluer Tobias qu’elle n’avait pas encore vu aujourd’hui.

    « Hey salut ! J’espère que tu n’as rien de prévu ce soir, j’ai cuisiné pour toi, pour te remercier toussa… J’espère que tu as faim ? »

    Parce que si non, elle pouvait toujours appeler Keira qui se ferait surement un plaisir de venir manger ce qu’elle avait préparé. Keira n’était pas très cuisinière, mais elle appréciait les plats de sa coloc, c’était le principal non ? Elyna espérait qu’Harrison gérait niveau cuisine, sinon, elle n’avait plus qu’à faire des Tupperwares pour les nourrir tous les deux de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 292
Âge : 26 ans [7 avril 1985]
Actuellement : Gérant et propriétaire du Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un dîner pour dire merci   Sam 1 Mar - 10:14

    Tobias avait toujours été un gentlemen. Il était fils unique et avait été couvé par ses parents et tout particulièrement par sa mère qui lui avait asséné pendant des années qu'un homme devait protéger les femmes, non pas parce qu'elles n'étaient pas capable de se débrouiller toute seule, mais parce que c'était la bonne manière de se comporter. A Poudlard, il avait passé sa scolarité entouré de filles ce qui n'avait rien arrangé. On lui avait aussi brisé le cœur et il ne s'en était jamais remis. Depuis la fin de sa relation avec Ophélia, il avait beau être entourée de belles femmes toute la journée (après tout, il gérait un restaurant cabaret, alors même si ce n'était pas un bar mal famé – au contraire son restaurant était classe – il choisissait effectivement des femmes à son goût pour le service car il savait que la clientèle venait pour voir un spectacle aussi bien en salle que sur scène), il n'avait plus eu aucune relation sérieuse. Oh, il n'était pas un sain, il avait eu quelques aventures (mais pas avec le personnel hein avec des femmes rencontrées ailleurs), mais il ne donnait plus son cœur. Cela ne l'empêchait pas de continuer à se comporter de manière parfaitement polie, serviable, bref, en homme parfait, avec toutes les demoiselles. C'était pourquoi quand Elyna lui avait raconté ce qui lui était arrivé, il l'avait invité à vivre avec lui. Il louait aux danseuses et à ses serveuses les appartements au dessus du Black and Red mais lui il vivait dans une rue attenante au Chemin de Traverse, côté moldu. Au début, il vivait dans un des appartements pour faire des économies, mais il s'était vite rendu compte que seul homme au milieu de toutes ces femmes, il allait se faire manger tout cru. Dès qu'il avait eu de quoi s'octroyer une paye (la première année, pour ne pas être dans le rouge, il ne se donnait comme salaire que de quoi s'acheter de la nourriture, c'était aussi pour ça qu'il vivait sur place), il était parti. Il avait trouvé un grand appartement qui n'était pas très cher parce qu'il y avait des travaux à y faire. Il l'avait acheté en faisant un emprunt, mais comme il n'était plus solvable à la banque des sorciers à cause de son prêt pour le cabaret – enfin, il n'était pas dans le rouge, mais on ne lui donnerait pas un autre prêt -, il avait emprunté à ses parents. Il venait d'un milieu qui sans être aussi aisé que celui de certaines de ses amies (Fredericke ou Marie pour ne citer qu'elles) était loin d'être pauvre. Son père avait à l'origine économisé pour d'éventuelles études supérieures de son fils unique, cet argent servit pour payer l'appartement et Tobias en remboursait une partie à ses parents chaque mois car il trouvait qu'il n'avait plus l'âge que ses parents lui fasse un tel cadeau. Il avait fait les réparations grâce à la magie, il avait toujours été bon à l'école, et il avait limite trop de place pour lui seul. Il avait offert une place dans la chambre d'ami à Elyna et lui avait précisé qu'elle pouvait rester autant qu'elle voulait, il n'était presque jamais à l'appartement, le cabaret était ouvert jusque tard dans la nuit et la journée il s'occupait de la comptabilité, des commandes et de vérifier que les répétitions des spectacles se passaient bien.

    Ce jour-là, il ne travaillait pas, enfin, pour être précis, il ne travaillait pas le soir. Il avait laissé le cabaret un peu seul, il faisait ça une fois par semaine histoire de ne pas mourir d'épuisement comme le lui prédisait sa mère – toujours inquiète -.

    Il tourna la clef dans la serrure et commença à parler. « Elyna ? Tu sais qui j'ai vu aujourd'hui ? » Mais il n'eut pas le temps de terminer parce que la brunette lui demanda aussitôt ce qu'il avait prévu de faire ce soir. « Heu bah, rien, c'est ma soirée de repos tu sais bien. Donc on peut manger si tu veux, mais il ne fallait pas te sentir obligée de cuisiner, on aurait pu commander une pizza. » Elle n'avait pas besoin de le remercier, déjà elle faisait le ménage ce qui lui épargnait la peine de le faire les rares moments où il était chez lui, c'était amplement suffisant. Mais bon, maintenant qu'elle avait tout préparé, il n'allait pas dire non. « Enfin bon, maintenant que c'est fait, à table ? » Il s'avança et enleva sa cape de sorcier, sa veste et son écharpe. « Au fait, donc, je te disais, tu sais que j'ai vu Fredericke aujourd'hui ? Elle est furieuse contre Vincent pour changer un peu de d'habitude. » Leurs amis communs étaient des sacrés phénomènes.



Difficile d'appeler au secours quand tant de drames nous oppressent
Et les larmes nouées de stress étouffent un peu plus les cris d'amour...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Un dîner pour dire merci   Jeu 17 Avr - 18:45

    Elyna avait toujours été une jeune femme bien élevé, elle avait eu des moments de hauts et de bas, surtout de très bas après sa rupture avec Seth qui l'avait touché bien plus qu'elle ne l'aurait cru, et c'est quand elle rencontra le phénomène qu'était Abell qu'elle réalisa les choses. Elle était jeune, encore jolie, il ne fallait pas se laisser abattre, elle devait se relever et remonter ses manches pour atteindre ses objectifs. Déjà, grâce aux contacts d'Abell, elle avait fait la connaissance de Keira,qu'elle connaissait un peu de Poudlard, mais sans plus on va dire, en faites, c'était une jeune femme super sympa, un peu excentrique comparée à la sage Ely, mais qu'importe, elles avaient emménagé à deux et le duo se débrouillait pas trop mal, jusqu'à l'incendie... Là encore, rebondissement dans la vie de l'ancienne aiglonne, dire qu'elle se plaignait avant d'avoir une vie trop calme... Voila de quoi être satisfait non ?

    En tout cas maintenant qu'elle avait trouvé un logement chez Tobias, elle ne comptait pas se laisser vivre tranquillement. D'ailleurs ce n'était pas la première fois qu'elle faisait le repas, mais bien souvent, la jeune femme mettait son plat de coté pour qu'il le réchauffe quand il rentre, parce que oui, il terminait tard. En tout cas, ce soir, elle avait sortie le repas et forcément, elle devait faire en sorte que ça soit très bon. Avec un papa cuisinier, et une maman pâtissière, elle n'avait pas le droit à l'erreur. Le jeune homme ne tarda pas à rentrer, et lorsqu'il arriva, il semblait avoir un truc à lui annoncer, mais elle avait prit les devant en lui annonçant qu'elle avait cuisiner toute la journée.

    « Si, si, j'y tiens, tu m'héberges, c'est un minimum que tu ais un bon repas quand tu rentres. Je pensais même aller au cinéma après, mais faut voir si demain tu commences tôt ou pas, on peut finir le dessert devant un film dans le fauteuil aussi... »

    Elle le laissa ôter ses affaires avant de s'installer à table. Le jeune homme reprit donc ce qu'il devait lui annoncer, à savoir qu'il avait vu la meilleure amie de la jeune fille un peu plus tôt dans la journée. Comme à son habitude, Fredericke était de très bonne humeur apparemment.

    « Qu'est ce que Vincent à encore fait pour la mettre en colère ? C'est terrible, elle a toujours quelque chose à lui reprocher et en même temps, Vincent est loin d'être facile lui aussi... Quel couple ! »

    Elle se mit à rire, sachant très bien que malgré leur caractère explosif, ces deux là s'aimaient et que ça ne pouvaient que durer entre eux. Depuis le temps qu'ils étaient ensemble et avec ce qu'ils avaient traversé, il était juste impossible pour Elyna de voir Fredericke ou Vincent avec quelqu'un d'autre. Ely apporta les assiettes servies, pas trop non plus, elle préférait resservir que gâcher.

    « Boeuf bourguignon et un bon vin rouge qui va avec, surprise pour le dessert. Bon appétit. »

    Souriante, comme à son habitude, elle s'installa également à table pour manger tranquillement tout en buvant un bon verre de vin. De temps en temps, Ely se permettait quelques écarts sur l'alcool. Dans la mesure ou elle ne conduisait pas et qu'elle était sur place, elle ne comptait pas trop boire non plus, mais parfois, on ne fait pas attention, le temps passe, les verres se vident et se remplissent, et on finit dans le fauteuil avec un beau mal de crâne pour le lendemain.

    « Et sinon,il y a du monde au cabaret ce soir ? Ca va aller malgré que tu ne sois pas là-bas ? »

    Parce que oui, le rôle de gérant était un boulot à plein temps, malade ou non, repos ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dîner pour dire merci   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dîner pour dire merci
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On s'entend tu pour dire que...
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» 500 messages et bien plus pour moi. MERCI UP !
» J'ai passé un excellent week-end ! Merci à tous c'était génial !
» Zeït. « Mourir c'est revivre, alors je te tuerai jusqu'à la fin, pour que tu puisse voir un autre lendemain. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet clos année 16-
Sauter vers: