AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

avatar
Admin

Parchemins : 911


MessageSujet: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Ven 28 Fév - 8:15


Noël est là !

    Toute la journée c'était l'effervescence, tout le monde préparait la grande salle pour le bal, c'est à peine si les élèves purent déjeuner tranquille le midi. Mais le soir, tout était prêt, une neige magique tombait délicatement du ciel, le sapin brillait de mille feux, et dans un décor de neige et de glace brillait aux quatre coins de la salle les enseignes des quatre maisons. Le Choixpeau fut mis à sa place, sur une chaise, sur l'estrade près du sapin. De là, il pouvait tout observer. N'était-ce pas son rôle ? Silencieux en dépit de sa capacité à parler, il vit que les premiers élèves rentraient. Rapidement, le bal serait ouvert par les préfets présents. Une nouvelle année, un nouveau bal, un peu de distraction au milieu de la Vague Noire qui menaçait encore de faire des siennes... Mais qu'importe, pour un soir, tout serait oublié : c'était la magie du réveillon de Noël à Poudlard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Ven 28 Fév - 23:33

Boarf, c'était Noel. Bon, ça, ce n'était pas quelque chose d'exceptionnel, il paraît que ça revient tous les ans, quoi qu'on fasse. Enfin, il paraît aussi que c'est le moment où la famille se fait des cadeaux comme quoi, il ne faut peut etre pas trop se fier aux rumeurs, parce que Tamarah n'avait vu ni parents, ni tante, ni cousin venir lui faire de cadeau. Voilà, c'est dit, c'est trop pas cool d'etre un Orphelin pendant la période de Noel. Elle était Pupille de la Nation et "pupille" était quand meme relativement un synonyme de "enfant" donc littéralement, elle était l'enfant de tous les anglais, ça devrait lui en fait des cadeaux. Il n'y avait pas à dire, tous les Britanniques sont des radins.

Enfin bref, Si Noel avait de l'importance, c'est uniquement pour le fameux bal de Poudlard. Tamarah était un peu obligée d'y aller à cause de son statut de préfète, ça ne l'avait jamais enchantée mais ça faisait partie du boulot alors elle tentait de le prendre avec philosophie Et la philo ne fait pas un bon mélange avec la lionne. Cependant, cette année, ça ne la dérangeait pas de venir. Avait-elle un peu murit? Non. Etait-elle plus sociable? Ahahahah. Non, c'était juste qu'elle n'avait pas eut besoin de menacer quelqu'un pour l'accompagner. Elle avait tenté le coup en demandant à sa meilleure amie de l'accompagner pour une soirée entre filles. A sa grande surprise, Adria avait accepté. C'était limite si Tamarah n'était pas déçue parce qu'elle s'était déjà préparée à batailler longuement pour cet accord. D'ailleurs, elle ne pensait pas du tout l'obtenir; son amie étant d'une extrème timidité, la rouge et or ne voyait pas comment la Serdaigle pourrait assurez la première danse des préfets. Ceci dit, Tamarah n'avait pas posé la question, plus elle insistait et plus son amie risquait de changer d'avis.

Ensuite, il y avait eut toute la fastidieuse période de préparation. Rah, qu'est-ce que c'était saoulant d'entendre toutes les gonzesses se demander ce qu'elles allaient bien pouvoir porter. Quelle robe? Quelles chaussures? Quel petit sac à main? Mon dieu et si je ne peux pas coordonnée à mon cavalier? De toute façon, c'est le plus mignon "gloussement de grognasse". Rah, ça l'exaspérait. Alors qu'avec Adria, ça passait tout seul La jolie demoiselle faisait un effort, un gros, Tamarah en était consciente, pour etre élégante. Du tout, Tamarah se devait, à son tour, d'etre plus présentable. Oh, il ne faut pas commencer à s'imaginer Tamarah dans une magnifique robe, les cheveux joliment coiffés et le regard pétillant. Non, ça, psychologiquement, ça pouvait tuer la préfète.

Le soin du bal, Tamarah ressentait une tension qui ne lui était pas commune, elle qui prenait tout à la rigolade (ou à l'engueulade). Elle marchait en direction de la maison des Serdaigles afin de retrouver son amie. Quelque chose lui disait qu'il ne valait mieux pas la laisser traverser l'école seule, au risque de la retrouver planquée dans un coin, trois jours plus tard. Sur sa route, on la regardait étrangement. C'était quoi le problème? Quand on connaît un peu Tamarah, on sait qu'elle ne fait pas les choses comme les autres, elle y met beaucoup d'énergie alors la voir en costard, cravate comme un mec, ce n'est pas si choquant que ça. Elle voulait détourner l'attention de sur son amie.

Elle finit par dénicher Adria.

- T'es toute belle, ma tite Shadow. Ca va aller? Tu tiens le coup? Si tu ne le sens pas, on s'en va, ils ne remarqueront pas notre absence.


Bon, la chance avec sept des huit préfets, ça pouvait paraître surprenant mais après, on les oublierait vite. Chacun n'allait penser qu'à soit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Dim 2 Mar - 0:18

http://4.bp.blogspot.com/-EwSUwwz7bDQ/UFTg2AIBbHI/AAAAAAAABm8/inSngWpEjXI/s1600/Liana+Liberato.jpg

Adria avait rejoint Arwenn dans les toilettes des filles en ce début de soirée afin d’aider la petite à se préparer pour le bal. Elle avait finalement laisser Arwenn lui tresser les cheveux en une longue natte qu’elle laissait tomber sur le côté de son visage, mais elle avait déjà enfilé, avant de rejoindre la fillette, sa jolie robe de bal, exceptionnellement très colorée. Arwenn et elle avaient passé un moment très agréable, ce qui avait beaucoup surpris Adria. Elle n’aurait jamais pensé que se préparer pour un bal pût être tellement amusant, elle qui n’avait pas pour habitude de paraître en public. Ses frères et sœurs, par contre, allaient probablement se trouver à la fête comme des poissons dans l’eau.

Une fois qu’elles furent prêtes, Adria laissa Arwenn se rendre seule au bal car elle avait rendez-vous avec Tamarah devant la Salle Commune des Serdaigle. Elle n’avait pas eu l’occasion de dire à TG qu’elle ne se préparait pas dans son dortoir avec Alice et Aliénore mais avec Arwenn dans les toilettes des filles. Néanmoins, quand elle arriva, TG n’était pas encore là. Adria plissa sa robe et se tint droite, un peu timide. C’était son premier bal et elle allait devoir accorder sa première danse à TG. C’était prévu dans les devoirs des préfets. Adria était un peu anxieuse mais elle savait que TG ferait le nécessaire pour la mettre à l’aise.

Adria savait, par exemple, que TG ne porterait pas de robe de soirée mais un costume masculin Moldu. Adria avait déjà vu de ses costumes comprenant chemise, pantalon, veste et cravate et elle se demandait quelle allure Tam aurait là-dedans, mais au moins, elle n’aurait pas à faire la première danse avec quelqu’un habillé en robe. Ca aurait sûrement donné un spectacle quelques peu étrange. Tout ce qu’espérait Adria c’est que personne du journal ne serait là. Elle ne tenait pas à se faire photographier en train de danser. Mais elle savait que le risque était là vu qu’elle allait danser avec la préfète des Gryffondor.

Quand Tam arriva, Adria eut l’impression qu’elle ne la reconnaîtrait pas. Elle était particulièrement élégante pour une fille dans une tenue masculine. Adria était toujours amusée par le tempérament de TG qui ne ressemblait à rien d’autre qu’elle connût. Mais elle était rassurée par le tempérament de la jeune fille qui veillait sur elle et qui était toujours prête à prendre sa défense quand elle se faisait accoster de façon trop embarrassante. Le compliment que son amie lui fit en arrivant la fit rougir, mais elle était contente que sa tenue lui convînt. Tam lui proposa l’opportunité de ne pas aller finalement au bal, mais Adria savait que ce ne serait pas une bonne idée.

« Non, il faut que nous y allions. »

Elle sortit de sa poche un petit paquet enrubanné qu’elle tendit timidement à Tam. Il contenait son cadeau de Noël pour TG, un portefeuille avec une figurine de lion collé dessus qui rugissait dès que quelqu’un tentait de prendre l’objet à son propriétaire sans uy être invité. Adria avait pensé que ce cadeau plairait à la jeune Gryffondor et elle le lui tendit, rougissante.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 188
Âge : 21 ans (3 avril 1992)
Actuellement : étudiante en make-up et en alternance chez une esthéticienne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 0:05


    Accompagnée de Arthur Bey

    Ce soir avait lieu un évènement très important. Sans doute pas au niveau internationale ni nationale mais au niveau de la galaxie Poudlard, le bal de Noël avait une importance capitale. L’effervescence –il ne fallait pas mentir, en majorité chez les jeunes filles- montait crescendo au fur et à mesure que l’on approchait de la date fatidique. Pour la jeune jaune et noire qu’était Nasira Orwell, le bal était un formidable moyen de s’amuser et de danser jusqu’à la fin de la nuit et c’était tellement agréable ! Elle adorait cet événement depuis sa première année et ça ne changerait sans doute jamais ! Elle était bien décidée à profiter de cette soirée à fond chaque année jusqu’à la fin !

    Cette année, la jeune fille avait cependant un projet bien plus grand que celui que de simplement se divertir en compagnie de ses amis. Un projet qu’elle avait murement réfléchi depuis un bon bout de temps désormais –que voulez-vous qu’elle fasse durant les cours d’Histoire de la Magie hein ?- et qu’elle avait l’intention de vraiment concrétiser ce soir. Pour le moment, elle s’était contentée de lancer des répliques sans avoir l’air d’y toucher et de tâter le terrain. Mais il était largement temps de passer la troisième vitesse et de faire bouger les choses. Et oui, d’accord, elle mettait son grain de sel dans des histoires qui ne la regardaient pas mais tant pis, il y a un certain moment, dans ma vie, où lorsque deux personnes étaient tellement obstinées à ne pas voir l’évidence qui les concernait, il fallait faire quelque chose. Et Nast’ était volontiers le coup de main du destin.

    Aussi, lorsque la date du bal avait été révélée et que tout le monde avait commencé à y réfléchir, alors que la majorité des filles attendaient que leurs princes charmants daignent leur accorder un regard et leur fassent la demande qu’elles attendaient toutes, Nasira avait fait le premier pas et avait demandé à Arthur Bey d’être son cavalier pour le bal de cette année. Son plan machiavélique mwahahahahaha était en marche. Le plan pour mettre Arthur et sa charmante ‘amie d’enfance’ –huhu- Alexandra Bowman ensembles –admirez le génie *jet de cheveux*-. Pour cela, elle allait appliquer une technique très simple, faire réagir Alex –et Thor par extension- en arrivant au bal avec son ‘simple ami proche’, passer la soirée avec lui puis l’embrasser devant la blondinette -très simple, n'est ce pas, et pas du tout cinglé-. Bien sûr, Nastia avait conscience qu’avec ce plan, elle passait pour une folle et que ces deux amis risquaient de lui en vouloir mais qu’importe, elle agissait pour le bien commun, pour le bonheur à tous les deux ! Et plus tard, ils la remercieraient pour son geste, elle en était sûre.

    Plus le jour du bal approchait, plus on sentait l’excitation grimper dans tout le château, tout le monde ne parlait plus que de ça, de robes, de chaussures, de mecs, et tout le trinlinlin. Evidemment, Nastia en parlait, parfaitement à sa place en tant que reine des abeilles. Elle aimait parler de choses futiles, comme les fringues, mais elle n’était pas superficielle, elle ne pensait pas qu’à ça et elle connaissait la vraie valeur des choses vivant dans une famille où voler était nécessaire pour survivre. Enfin il n’empêche que pour tromper le quotidien, elle appréciait prendre soin d’elle. Alors forcément, avant le bal, elle s’était longuement préparée. Elle possédait une vieille robe, violette, un peu framboise légèrement ceinturée au niveau de sa poitrine. Cette robe, malgré que ce soit une récup’, la jeune brune la trouvait magnifique et elle l’avait rafistolée. Bien sûr, cela se voyait qu’elle n’était pas neuve mais Nasira avait fait tout ce qu’elle pouvait pour qu’elle ne soit plus aussi abimée qu’elle ne l’était à l’état naturel et puis elle lui convenait très bien comme ça, c’était le principal. Elle avait revêtu de simples ballerines comme chaussures –mais la robe était longue alors on ne voyait pas ses pieds donc ce n’était pas grave-, un bracelet qu’elle tenait de sa mère et voilà. Pour la mise en beauté, elle avait coiffé ses longs cheveux bruns brillants en un chignon. Puis elle avait particulièrement maquillé ses yeux clairs. Elle tenait le maquillage de vols, elle en empruntait aussi et Opalyne lui en avait donné avant son départ. Cela paraissait dérisoire qu’elle vole des trucs aussi stupides que du maquillage alors qu’elle aurait sans doute mieux fait de voler de l’argent ou de la nourriture –mais de ça aussi elle en piquait, principalement et en grande quantité- mais c’était quelque chose auquel elle tenait, quelque chose qui lui permettait de perfectionner son maque, jour après jour, de se complaire dans l’illusion, d’être tout sauf ce qu’elle était à Londres, de profiter de la vie, du confort que l’école de sorcellerie lui offrait en ne s’inquiétant pas de l’avenir tout en savant parfaitement que ce n’était qu’un rêve.

    Bref, elle s’était préparée, elle était belle comme toujours et nombre de têtes se retournèrent sur son passage alors qu’elle rejoignait le hall. Il avait été convenu que la jeune brune retrouve son ami là bas car même s’ils n’étaient pas très éloignés au niveau de leurs salles communes respectives, c’était plus pratique de se rejoindre près de la Grande Salle où avait lieu le bal. Elle aperçut Arthur et eut un grand sourire. « Quel canon Thor dis donc ! J’en ai de la chance moi !! » Elle le prit brièvement dans ses bras avant de reculer et d’observer les alentours. Cette année aussi le bal promettait d’être intéressant. D’autant plus que son cher grand frère, j’ai nommé Mattew Orwell, grand solitaire dans l’âme sortait avec une fille. Eh oui, vous parlez d’un chamboulement ! Du coup, en soi déjà il allait au bal avec une fille qui n’était pas l’une de ses sœurs adorées mais qui était sa petite amie à savoir Samara Sheridan –quelle surprise n’est ce pas ?!-. Nasira était tellement contente pour lui !! Bien sûr, inutile de le dire qu’elle n’avait pas arrêté de le vanner parce que Matt' en couple, c’était vraiment surprenant, et puis parce que mince quoi, c’était son frère, et cela se faisait les (gentilles) moqueries et autres taquineries entre frères et sœurs ! D’ailleurs, son autre frère, son bébé d’amour, Micah, avait une cavalière et Nastia avait plus que hâte de voir qui c’était ! Son choupinou-choupinet-chouchou était d’habitude tellement à dire que les filles c’était chiant sa sœur c'est Nasira, on le comprend (attitude typique de gamin de cet âge là) que là aussi ça avait été une surprise –encore que, pour Matt', Nastia avait repéré le manège entre Sam et son frère depuis longtemps déjà-. Quant à Alice, elle y allait avec Dwayne. Ici aucune surprise mais cela faisait plaisir à la jeune fille que sa petite sœur adorée ait un si bon ami ! Les autres couples étaient également prévisibles du genre Joy avec Roy, Maximilien avec Ava –Nasira s’en occupera plus tard de ces deux cocos là ah ah vous avez cru pouvoir échapper à la terreur Nasira ! Et bah non !! mwahahahaha-, Connor et Linwood, Jade et Aiden…Par contre, le fait qu’Aélys, la sœur jumelle d’Arthur, y allait avec Riley Spencer était à prendre en compte au sérieux, il ne fallait pas que Thor ne regarde que le couple de sa sœur chérie toute la soirée, sinon ça n’irait pas mais Nastia se débrouillerait pour l’occuper jusqu’au moment propice pour l’embrasser et qu’ainsi, Alex et lui ouvrent leurs yeux d’aveugles obstinés. Enfin, revenons-en à Arthur d’ailleurs : « Alors tu vas bien ? Dis tu veux rentrer ou attendre un peu pour saluer ta sœur ? » Oui, elle ne désirait pas que son cavalier soit obnubilée par sa sœur et uniquement par elle durant cette soirée mais bon, elle n’allait pas non plus priver son ami d’une salutation, elle était gentille tout de même ! Et puis elle avait de la famille aussi, elle comprenait ce désir que l’on avait d’aller les voir pour discuter avec eux et leur souhaiter un bon bal ! Et puis elle n’était pas ici que pour appliquer son plan, parler avec d’autres personnes c’était bien aussi !

    [1 377]

    Robe Nasira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 200
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 7:54


Avec Drake Spencer

    Ce n'était pas Aliénore qui avait choisi sa robe de bal. En fait, si on lui avait laissé le choix, elle n'y aurait même pas été à ce fichu bal, les deux années précédentes, elle était rentrée le 24 et ne s'en était pas trouvée plus mal. Malheureusement, cette année, la tornade nommée Arwenn était arrivée à Poudlard. La dite tornade était la jeune sœur cadette d'Aliénore et celle-ci était absolument terrible dès qu'on se mettait à parler robe. Ou à parler mode tout simplement. Du coup, Aliénore s'était retrouvée à arpenter les magasins à la recherche d'une robe pour sa sœur et s'était retrouvée (pour ne pas faire de jalouse dirait leur mère) avec une robe aussi. Une fois cette dépense effectuée, comment dire à ses parents qu'elle ne voulait pas y aller ? En plus, ce n'était pas sympa pour Arwenn qui devrait rentrer seule pour le reste des vacances, ou rester seule à Poudlard selon son choix, si elle partait avant le bal. Bref, elle s'était faite une raison mais n'avait pas envie d'y aller sans cavalier. Elle avait peu d'amis garçons. Dwayne y allait avec Alice (comme de par hasard), il ne restait plus grand monde, elle demanda donc à Drake qui, fort heureusement, n'avait encore personne. Il accepta facilement la proposition de Aliénore qui fut vraiment soulagée d'avoir trouvé un peu de compagnie pour ce soir là. Elle détestait être dans la foule, non pas qu'elle soit timide ou qu'elle n'aime pas qu'on la regarde – au contraire, elle était tout sauf timide -, mais elle avait toujours peur d'enclencher son pouvoir par inadvertance.

    Avant le bal et en même temps que le reste de ses camarades de dortoir – Elena, Adria et Alice -, Aliénore se prépara. Elle snoba Elena quand celle-ci lui demanda avec qui elle irait au bal « Tu verras bien. » finit-elle par rétorquer sèchement avant d'aller se mettre du mascara à l'autre bout de la pièce. Si elle avait des problèmes avec Alice et Adria, Aliénore ne s'entendait pas mieux avec Elena qui était peste et méchante. Aliénore était loin d'être une sainte, mais elle ne supportait pas la méchanceté gratuite.

    Elle termina de se préparer avant ses camarades et sortit de la salle commune. Elle se posta à l'endroit convenu avec Drake qui se trouvait en bas des escaliers du grand hall. Il n'était pas encore là mais il ne la fit pas trop attendre et ne tarda pas à arriver. Elle lui adressa un sourire discret, Aliénore n'était pas des plus expansives. Tout le contraire de Arwenn qu'elle chercha du regard. Il y avait déjà du monde, elle se demandait si elle arriverait à trouver sa sœur dans la foule. C'était quand même pour elle qu'elle avait passé cette ridicule robe verte et ces chaussures aux talons bien trop hauts ! Enfin, ça avait fait tellement plaisir à Arwenn de lui choisir une tenue... Elle ne savait pas dire non à sa sœur. Enfin, pour être parfaitement honnête, à l'origine, Arwenn avait choisi la même robe mais en rose bonbon. Ali' avait mis son veto sur la couleur et le côté vert de la robe venait d'elle, mais bon, c'était déjà un très gros effort de sa part.

    « Bonsoir ! Tu vas bien ? » Comme ils n'étaient pas dans la même maison et que les cours qu'elle avait en commun n'étaient pas ceux du jour, elle ne l'avait pas vu encore. Il était donc normal qu'elle lui demande de ses nouvelles. « Je suis prête, mais gare à tes pieds, ma sœur m'a choisi des chaussures avec lesquels je sais à peine marcher, je veux bien que tu me prêtes ton bras d'ailleurs, au cas où je trébucherais. » Ce qui pouvait arriver, elle n'était pas maladroite, mais d'habitude elle était plutôt à plat. « Et n'oublie pas, il ne faut pas me regarder dans les yeux. Ce serait trop bête que je t'hypnotise par erreur. » Surtout que si elle devait avoir des compliments ce soir, elle aimerait qu'ils soient sincères.


{670}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 456
Âge : 19 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 7:59


Avec Dwayne Stocker

    Comme les années précédentes, Alice avait été confrontée à un problème de taille lorsqu'il avait fallu qu'elle se trouve une robe de bal. Certes, il n'y avait aucun enjeu romantique à aller à cette soirée avec Dwayne (mais le jour où Alice commencerait à voir des enjeux romantiques tout court, c'est là qu'il faudrait s'inquiéter), ça ne voulait pas dire qu'elle n'avait pas envie d'être mignonne. Dire que sa famille était pauvre était quasiment un euphémisme. Chez eux, on volait pour vivre. Ils étaient ce qu'on nommait communément des pickpockets. Et ils étaient doués. Cela dit, ça ne suffisait pas pour payer les factures, ou à peine, donc ils vivaient dans une sorte de maison en bois maintes fois réparée dans l'un des plus mauvais quartiers de la banlieue londonienne. Autant dire qu'une robe de bal était hors de sa portée, et pourtant, elle en avait vu des belles qui lui plaisaient dans les boutiques ! Et il lui avait fallu beaucoup de self control pour ne pas céder à la tentation de piquer une des robes. Enlever les anti-vols était devenu de plus en plus dur, mais ça dépendait des boutiques, et elle savait très bien contourner les portiques... Elle en était restée un bon moment là de ces considérations, refusant de porter pour la énième fois une des anciennes robes de Nasira qui serait forcément trop grande pour elle, surtout que quand sa sœur avait son âge, elle aimait déjà qu'on la remarque, ce qui n'était pas le cas d'Alice. Ceci sans même prendre en compte que Nasira était brune aux yeux verts et à la peau mate quand Alice était blonde aux yeux bleus et à la peau blanche. Depuis sa naissance elle portait des vieux vêtements de sa sœur (même son uniforme avait été à Nasira, on lui avait juste changé l'écusson), et c'était toujours du quitte ou double pour si ça allait lui aller ou pas (parce que même pour Nasira, leurs parents n'avaient pas eu un nombre d'option très étendu pour acheter les vêtements). Elle n'avait même pas d'écharpe aux couleurs de sa maison !!! Bref, deux semaines avant le bal, Alice était bien embêtée : elle avait un cavalier, mais pas de robe. Elle commençait à se résigner à demander à sa sœur quand une sauveuse apparue dans le cadre du club de danse Sterne. Romilly, leur présidente, filait depuis déjà un an ses vieilles robes de petites filles à qui pouvait les mettre. C'était le cas d'Alice (car elle avait treize ans maintenant mais Romilly au même âge avait un peu plus l'air d'une jeune fille qu'elle). Très mince, limite maigre, petite même pour son âge (encore qu'elle ait grandi), elle pouvait mettre les vieux vêtements de Romilly en ayant encore de la marge pour des retouches de coutures que la Serpentard lui fit. Comme quoi, toutes les vipères n'étaient pas comme Micah.

    C'était une robe que Romy avait porté à un mariage dans sa famille quand elle avait une douzaine d'année. Plutôt une robe d'été donc, mais bon, Alice s'en fichait d'avoir froid du moment qu'elle avait une belle photo d'elle à envoyer à ses parents. Romilly allait la donner aux bonnes œuvres si personne dans ses jeunes connaissances (presque toutes à Sterne notons) n'en voulait. Mais c'était une bonne œuvre que de lui donner à elle ! Alice avait presque eu envie de lui crier ça, à la place, elle demanda poliment si elle pouvait l'essayer.

    Le jour J, jour du bal donc, elle put constater en regardant son reflet dans le miroir combien elle était superbe dans cette robe. Bras nus (et elle n'avait pas de boléro ou de gilet à mettre, mais bon, il ferait bon dans la grande salle), la robe lui arrivait aux genoux dans un froufroutement de tulles assorties au vieux rose de la robe. En dessous de la poitrine, une sorte de ceinture lui faisait un nœud élégant dans le dos. Bien entendu, comme Alice était presque complètement plate (presque hein), l'effet n'était pas le même que sur Romilly telle que la blondinette se l'imaginait à douze ans, mais elle était néanmoins satisfaite car avec de très simples et très légères retouches, l'effet était parfait. Pour parfaire l'ensemble et parce que la présidente du club de danse avait le sens du détail, Alice avait une petite pochette pour emmener le cadeau de Dwayne avec elle. Son aînée au club avait regretté de n'avoir aucun gilet à lui prêter/donner, mais elle n'en avait aucun qui allait avec la robe. Cela dit, en plus de cette superbe robe qu'Alice avait hâte de montrer à la fois à son cavalier mais aussi à ses frères et à sa sœur, elle avait pu récupérer d'autres vieux vêtements de Romy qui vidait son stock avant de quitter Poudlard de manière définitive à la fin de l'année. Alice ne crachait pas sur des vêtements donnés de bon cœur, surtout que Romilly ne faisait même pas ça par pitié mais vraiment pour vider son armoire de vêtements qu'elle ne remettrait jamais. Tout avait été tellement soigneusement conservé qu'on croirait des vêtements neufs, elle en avait déjà eu l'année précédente en taille dix ans, ça l'impressionnait toujours autant qu'on puisse 1) avoir autant de fringues, 2) les garder aussi précieusement même après ne plus pouvoir les mettre.

    Souriant une dernière fois à son reflet, elle attrapa la pochette et descendit joyeusement les marches pour rejoindre son ami Dwayne. « Je suis là ! » dit-elle aussitôt à son ami, se dirigeant vers lui d'un bon pas. Elle était en ballerine, les mêmes que l'année d'avant, elle n'en avait pas d'autres, mais le crème et le vieux rose, ça allait bien ensemble. « Je ne t'ai pas trop fait attendre ? J'étais tellement contente de ma robe que je me suis regardée sous toutes les coutures, ma maman va être trop heureuse quand elle verra les photos. Il faudra qu'on trouve quelqu'un avec un appareil ! » Alice n'était pas du genre bavarde mais là elle discutait avec Dwayne qui était en quelque sorte son meilleur ami (faut dire qu'elle en avait peu), et en plus elle était toujours un peu excitée à l'idée d'envoyer des photos à ses parents. Dwayne devait avoir l'habitude maintenant, c'était déjà comme ça les années d'avant. Ses parents se sentaient tellement coupable de la vie qu'ils leur faisait mener à tous les quatre qu'elle s'empressait de leur montrer qu'elle s'en sortait très bien dès qu'elle en avait l'occasion. Son bulletin scolaire parfait entrait dans cette catégorie bien qu'elle soit parfois collée, mais c'était toujours à cause de l'autre détestable peste ! « J'ai ton cadeau aussi, mais je te le donnerai tout à l'heure, enfin, sauf si tu le veux maintenant. » C'était juste que comme elle avait pris une pochette assortie à sa robe uniquement pour porter le cadeau, elle trouvait bête de s'en débarrasser avant d'être dans la grande salle. Logique quoi ! Mais elle ferait un peu comme Dwayne préférait, elle-même n'étant pas difficile. Alice était nettement moins difficile à vivre, justement, que ce que beaucoup de gens ne la connaissant pas s'imaginaient. Certes, elle avait l'air un peu froide comme ça, parce qu'elle était souvent plongée dans ses pensées, mais en réalité c'était quelqu'un de gentil et d'assez conciliant. Elle vivait dans un milieu qui la poussait à un certain relativisme, ce n'était pas négligeable. Heureusement, des gens comme Dwayne, au contact facile, s'en rendaient compte, sinon, sa vie à Poudlard serait bien solitaire !

{1 252}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 239
Âge : 23 ans
Actuellement : Mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 12:10


Riley & Aélys
Ce soir c'était LE grand soir ou bien tonight is the night comme on dit en anglais. Dernier bal pour Riley Spencer, et il n'y allait pas accompagné de la plus moche des étudiantes, ça c'était une chose certaine ! Après un long échange de piques et de sous-entendus taquins, le serpentard s'était décidé à inviter Aélys Bey au bal. Sans surprise, cela ferait parler beaucoup de gens à Poudlard, et il n'était pas non plus étonnant que ce "couple" -si on pouvait appeler ça comme ça- ne réjouisse pas tout le monde. En temps normal, le septième année n'aurait eu aucun mal à se dégoter une jolie cavalière pour la soirée. Mais c'était sa dernière année, et pour cela, il voulait le top du top. Même si il ne se l'avouerait probablement jamais, Aélys était la plus belle des filles du château à ses yeux. Du moins, elle ne le laissait pas indifférent, lui ce célèbre tombeur réputé pour avoir un coeur de pierre. Mais il préférait renier ses sentiments plutôt que de devenir un mec amoureux comment ça c'était déjà fait et de devoir dépendre de quelqu'un. Néanmoins, il ne se privait pas pour s'amuser avec la jolie jeune fille, les deux tourtereaux jouant depuis un petit temps un jeu de séduction, sans pour autant le montrer vraiment.

Ce soir, Riley allait sortir le grand jeu pour plaire à sa cavalière. Oh, il se serait préparé en mode beau gosse même si sa cavalière n'était pas Aélys Bey, cependant il allait y mettre du sien pour essayer d'impressionner la belle. Ce n'était pas digne de lui, mais que voulez-vous, cette serpentarde arrivait à le faire changer. Maintenant, il ne fallait pas croire qu'elle avait plein pouvoir sur lui, quand même pas. Mais notre Dom Juan avait de plus en plus de mal à lui résister, surtout lorsque celle-ci lui sortait un de ses magnifiques sourires, qu'il soit moqueur, séducteur, ou tout simplement naturel. Dans quoi s'était-il embarqué ?! Mais bon, il fallait bien craindre de supporter le caractère de la vipère le temps d'une soirée, après tout il s'afficherait quand même avec elle et pourrait grave se la pêter ! Car oui, pour l'aîné des Spencer, le physique était une chose importante, il préférait s'afficher avec une fille super canon mais pas très intellectuelle plutôt que l'inverse. En revanche, Aélys ne faisait pas partie de cette catégorie. C'était bien simple, elle avait tout pour elle. A part peut-être son caractère bien particulier, là était le seul bé mol.

De plus, ce soir, un concours était organisé, celui du roi et de la reine du bal. Il était obligatoire que Riley s'empare de ce titre, à l'aide de sa sublime partenaire. Il mit à peu près une heure pour se préparer. Sa douche dura déjà environ quinze minutes, ensuite il se parfuma d'eau de toilette, pas de trop non plus mais juste assez pour qu'on le sente lorsqu'on passe à côté de lui. Ses cheveux étaient soigneusement coiffés et il allait choisir une tenue digne d'un prom king. Le vert et argent aimait les couleurs claires, c'est pourquoi il allait choisir son costard blanc 21 jump street rpz Il était alors paré pour une soirée de tonnerre !

Après avoir prit le cadeau de sa dulcinée son homologue sur sa table de chevêt, il descendit ensuite dans la salle commune, où il rejoindrait sa magnifique cavalière. Il essaya de chasser de sa tête l'idée de sa trop forte attirance pour la cinquième année, et essaya de reprendre confiance en lui. Ce soir, il allait assurer, comme à chaque fois, et il allait réussir à conquérir Aélys, oui il y croyait !

[611]


Dernière édition par Riley Spencer le Mar 4 Mar - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 14:16

CONNOR & LINWOOD;

Her eyes, that smile can make the young boys stay awhile. I took a picture with my memory so I can fall asleep with you next to me all the time. She makes me feel like I’ll never be alone again, cause I’ve never known love like this


Connor se rendait pour la deuxième année consécutive au bal de Noël de l’école. Et pour la deuxième année, il avait une cavalière, et pas n’importe qui. Il y allait avec Linwood, préfète de Poufsouffle et une très bonne amie. Ils se connaissaient par Jade et Nasira, avant, et maintenant, ils étaient de bons amis. Connor défendait la rousse du mieux qu’il le pouvait, ce qui entrainait de nombreuses bagarres qui ne faisaient qu’allonger la liste de ses heures de colles. Heureusement pour lui, des préfètes sympa lui en évitait pas mal aussi. Eden par exemple, et Maïlie, qui se contentait de lui râler après mais qui ne le punissait pas. Pas tout le temps du moins. Mais ces derniers temps, c’était le pompon. Connor était très énervé à cause de ce fichu Terence, d’une année de plus, qui prenait un malin plaisir à s’en prendre à Linwood d’une toute nouvelle façon. Et c’était ces attouchements qui énervaient Connor. Car il ne pouvait pas dissuader Terence de continuer rien qu’en se battant contre lui. Oh, il avait essayé, sans pour autant dire au cinquième année qu’il savait ce qu’il se passait, mais comme il faisait partie de la bande à Grayson, ce n’était pas un souci, sauf que Connor savait que ça ne l’arrêterait pas. Et ça, ça lui prenait le chou. Il ne l’avait répété à personne, bien sûr, même s’il en mourrait d’envie pour que ce gros balourd dégage de l’école et laisse la rousse tranquille… Mais il avait plus ou moins promis à Linwood de ne rien dire… Et il tenait les rares promesses qu’il faisait.

Pour le bal de Noël, il avait décidé de faire un effort cette année. Bon, l’an passé, il avait mis une chemise blanche et un pantalon bleu marine et s’était retrouvé obligé par Jade à mettre une veste par dessus sa chemise. Veste qui n’avait pas fait long feu, il l’avait rapidement enlevée une fois dans la grande salle. Cependant, cette année, il avait composé sa tenue tout seul, comme un grand. Il avait opté pour une chemise bleu-gris, avec des rayures verticales et pour éviter la veste, il avait opté pour un gilet, gris lui aussi, qui était assorti à son pantalon. Loin d’aimer les pantalons de smoking larges dans lesquels on pouvait largement passer deux cuisses dans la même jambe, il avait opté pour une version resserrée. Et même au niveau des chaussures, il avait fait un effort ! Des chaussures noires, italiennes sans doute, que Riley avait choisi -ouais, Connor n’était pas si grand que ça en fait-. Par contre, il avait bien demandé l’avis de Jade sur une chose, et non pas des moindres… Le cadeau de Linwood. L’an dernier, il n’y avait pas pensé et avait pris quelque chose parce que Jade lui avait dit « Tiens c’est mignon prends ça pour Linwood ! ». Il n’avait pas compris de quoi elle parlait au début, mais elle pensait bien évidement à Noël. Au final, ce n’était pas si mal qu’il soit ami avec Jade, elle lui évitait de passer pour un mec complètement insensible… Bref, il lui avait donc offert une paire de gants noirs, avec de la dentelle, que Jade affirmaient « trop mignons ». Alors cette année, il ne pouvait pas faire le même cadeau. Sauf qu’il n’avait absolument aucune idée de ce qui pourrait plaire à la rousse et qu’avec une famille comme la sienne -c’est-à-dire sans aucune fille- pas facile de savoir… Heureusement, Jade avait toujours des idées et elle lui avait montré des magazines qu’elle avait pour lui illustrer ses idées. Un petit bijou, un bracelet, un collier… Elle lui avait interdit de prendre une bague, les bagues c’était pour les couples apparemment… Connor l’avait laisser éliminer un à un les cadeaux et avait pris celui que Jade avait décrété comme étant le cadeau parfait. Il s’agissait d’un collier en dentelle noire avec une petite pierre qui servait de pendentif. Une pierre d’ambre, jaune, qui, selon Jade, rappellerait parfaitement la maison de la préfète. Si Jade était si persuadée de faire le bon choix… Connor l’écouterait.

Dans son dortoir, le brun s’énerva tout seul, une nouvelle fois, avec sa cravate. D’une année sur l’autre, il n’était pas plus doué pour faire les noeuds de cravate. Jade, après l’avoir fait poireauter une bonne vingtaine de minutes débarqua pour le lui faire et fut ravie de voir la tenue qu’il avait choisit, le félicitant et en piaillant comme un oiseau. Il lui claqua la porte du dortoir au nez pour qu’elle fiche le camp et s’attela à ses cheveux. D’habitude, avec son bonnet sur la tête, on ne voyait pas qu’il était décoiffé. Sauf quand il avait cours et qu’il devait le retirer, mais il passait toujours une main dans ses cheveux pour les aplatir un peu. Là, il devait vraiment faire quelque chose… Des coups de peigne et pas mal de jurons plus tard, il était prêt. Il prit le cadeau pour Linwood et fila à travers les cachots pour aller la retrouver. Il ne savait pas quelle robe elle allait mettre, mais elle ferait sûrement en sorte qu’ils puissent danser sans problème… Après tout, elle n’avait pas trop le choix, elle devait ouvrir le bal !

[871]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 246
Âge : 19 ans > 23.06.1994
Actuellement : Indépendant


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 15:14

DWAYNE & ALICE;


"Hey, it's alright. Does it make you feel alive? Don't look back, live your life. Even if it's only for tonight. Hey, it's alright if it makes you feel alive."



Dwayne était une pile électrique, même le jour du bal, où il devrait normalement et comme presque tous les élèves de l’école, être dans son dortoir en train de se préparer. Mais il n’y était pas. Il était dans le parc, avec son Frizbee, qu’il lançait et faisait parfois revenir plus vite à coup d’Accio. Il avait accompagné Maïlie à Pré-Au-Lard, sous la surveillance de Madame Rowle, la professeur de Défense Contre les Forces du Mal, pour que sa soeur puisse rentrer chez Indiana, qui devenait venir la chercher. Maïlie, en tant que préfète, ne pouvait normalement pas quitter l’école comme ça, juste parce que c’était trop dur de vivre sa séparation, mais elle avait demandé à Indiana de faire un mot pour qu’elle n’ait pas à subir le bal. Elle n’aurait pas eut la force d’y aller avec un autre, et comme elle devait ouvrir le bal, elle se voyait mal y aller seule. Indiana l’avait comprise et avait accepté qu’elle rentrer. Dwayne l’avait accompagnée pour lui dire au revoir et était ensuite retourné au château pour se « préparer » mais aussitôt débarrasser de la directrice des Serpentard, il s’était rué dans le parc. Il ne pouvait pas faire comme tout le monde et passer trois ans à se préparer…

Il était donc là, à attendre que le temps passe. La détresse de sa soeur le rendait triste et il ne pouvait s’empêcher de détester Moïshe pour cela. Pourtant, il avait vraiment beaucoup aimé le mexicain. Il trouvait leur couple beau et attirant, enfin, il trouvait qu’ils allaient bien ensemble quoi et qu’ils passeraient le reste de leurs vies ensemble. Que Jules et lui deviendraient belle-soeur et beau-frère, et qu’ils pourraient continuer à se moquer de leurs aînés tranquillement, même quand ils seraient des vieux papis et des vieilles mamies. Mais ça ne serait visiblement pas le cas. Alors que le soleil commençait à se coucher, Dwayne se dirigea vers le château. Il ne devait plus avoir beaucoup de temps pour se préparer, mais de toute façon, il n’allait pas mettre un costume de pingouin comme tous les autres garçons, et surtout pas de cravate, donc ça irait vite.

Il remonta dans son dortoir et fila directement dans la salle de bain attenante pour prendre une douche. Il avait bien fait, au final, de remonter si tard. Tous les autres de son dortoir étaient déjà douchés et n’allaient pas rester cent ans dans la salle de bain. Il fit couler de l’eau chaude et se savonna. Une fois propre, il sortit, une serviette autour de la taille, dégoulinant de la tête aux pieds et le torse rougit par la chaleur. Dwayne, qui était plus pâle de peau que sa soeur, marquait vite, surtout avec la chaleur. Mais lui, il s’en fichait. Il se sécha et retourna dans son dortoir en boxer pour aller s’habiller. Un jean noir, « slim » comme sa soeur appelait ça, une chemise blanche et un gilet prune, le tour était joué. Il avait néanmoins fait l’effort de mettre des chaussures correctes, sur ordre de sa soeur et s’était coiffé. Ses cheveux partaient sur la droite comme s’il s’était pris une grosse bourrasque de vent. Il glissa dans la poche de son pantalon le cadeau pour Alice, qui n’était pas un livre cette fois, mais un bracelet en relation avec le cadeau de l’an dernier, puisqu’il y avait de pendants en forme de lapin, d’horloge, de livre, de rose et de coeur. Alice au Pays des Merveilles, bien entendu. Il avait trouvé cela au Mexique et l’avait pris. Peut-être était-il dans toutes les boutiques pour filles, il n’en savait rien. Lui avait trouvé ça mignon en tout cas et avait pensé qu’il serait du goût de son amie. Il descendit l’attendre dans la salle commune et fut surpris quand il la vit arriver.

« Ouah, t’es trop jolie ! Elle est belle ta robe ! Non, je viens de descende. T’inquiète pas, à mon avis, y’en a plein qui en auront !»

Dwayne savait que Romilly, la présidente de Sterne, donnait pas mal de vêtements à Alice, et il se demandait si cette robe en faisait partie. Elle était très belle, mais il voyait mal la vipère dedans, allez savoir pourquoi… Enfin, ce n’était pas vraiment le sujet de la soirée, donc cette hypothèse fila vite de son cerveau ! Pour les cadeaux, il pouvait attendre, même s’il était vrai que la patience et lui, ce n’était pas vraiment une grande histoire d’amour !

« Non, comme tu veux ! Je te donnerais le tiens après aussi ! On y va ? »

Dwayne, hyperactif qu’il était avait du mal à rester sans rien faire. A parler longtemps de la même aussi. Mais ses médicaments l’aidaient et il les avaient pris ce soir, donc il savait qu’il pourrait tenir le bal autant qu’Alice le voudrait… Mais bon, si jamais elle voulait faire une partie de Frizbee dans le parc, il ne disait pas non hein !

[822]




i've got fire for a heart. i'm not scared of the dark. you've never seen it look so easy.i got a river for a soul. all these lights they can't blind me. nobody can drag me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Ministère

Parchemins : 990
Âge : 18 ans
Actuellement : Stagiaire au département des accidents et catastrophes magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Lun 3 Mar - 17:15


Daryl & Opaline
La période de Noël était finalement arrivé, et comme beaucoup d'autres élèves, Daryl ne raterait en aucun cas le célèbre bal de l'école. Une fois de plus, il s'était dégoté une jolie cavalière, la même que l'année dernière pour ne pas changer. Pourquoi modifier les bonnes habitudes ? Ils s'étaient beaucoup amusés l'année dernière alors ils y retourneraient ensemble cette année, et même probablement les années d'après. La lionne était inévitablement l'amie la plus proche du jeune garçon, et sa compagnie lui était agréable. Ils savaient qu'à deux, ils s'amuseraient, il n'y avait aucun doute !

A douze ans, le but premier du serdaigle n'était pas de plaire. Après tout, même si il aimait passer du temps avec son homologue de chez les gryffondor, ce n'était pas un dragueur invétéré et les relations amoureuses, il n'y connaissait pas (encore) grand chose. Il cherchait juste à passer une bonne soirée, c'est pourquoi il ne sortirait pas l'attirail de beau gosse pour impressionner sa cavalière. Après, il fallait quand même qu'il soit décent car, quoi que l'on pouvait dire, la rouge et or était une jolie fille. Fouillant dans sa valise, Daryl cherchait un truc qui serait à la fois classe et confortable. Il finit par opter pour chemise à carreaux bleue aux lignes oranges et blanches. C'était simple mais ça ferait l'affaire pour la soirée. Pour ce qui était du bas, il enfila un pantalon beige clair, et ensuite une paire de chaussures noires. Il se regarda dans le miroir et se dit qu'il était suffisament élégant pour ce soir ! Il rajouta un peu de parfum, après tout, il fallait bien être un minimum enviable. Une fois revenu près de son lit, il ouvrit le tiroir de sa table de chevêt, où le cadeau d'Opaline se trouvait. L'année dernière, il n'avait pas pensé que cette action était très fréquente et en quelque sorte une coutume du bal de Noël, mais cette année il ne ferait plus la même erreur, il avait réussi à dénicher un cadeau qui, il l'espérait, allait plaire à sa cavalière.

Le petit brun était vraiment impatient pour ce bal, tellement impatient qu'après avoir fini de se préparer, il remarqua qu'il lui restait une heure avant l'ouverture du bal. Il se dit intérieurement que la prochaine fois il irait moins vite. En même temps, il attendait cette soirée depuis un bon bout de temps maintenant ! Soupirant, il descendit dans la salle commune pour voir si des gens s'y trouvaient. Par chance, l'un de ses amis qui n'allait pas au bal était là et il lui proposa de jouer aux échecs afin de patienter. Quelques temps plus tard, Daryl quitta la salle commune pour se rendre dans le hall d'entrée où il attendrait sa cavalière, qui, sans en douter une seconde, serait sublime.

Une fois à l'endroit où chacun attendait son cavalier ou sa cavalière, le bleu et bronze jeta un coup d'oeil autour de lui mais la brunette n'était pas en vue elle se fait désirer la petite. Ce n'était cependant pas étonnant étant donné que le garçon était arrivé en avance et que le vestibule n'était pas encore fort rempli. Après quelques minutes d'attente, son amie arriva. Bizarrement, aucun mot ne réussit à sortir de sa bouche pendant les premières secondes où Opaline arriva. Et bien, c'est qu'elle était sacrément belle ce soir ! D'ailleurs, ce fut la première chose qu'il lui dit, une fois que l'usage de la parole lui était revenu.

« Wouaw. T'es trop jolie ! Encore plus que l'année dernière ! »

Comme quoi, le hasard l'âge faisait bien les choses ! Bien sûr, la demoiselle n'avait encore que douze ans seulement, mais Daryl mettrait sa main à couper qu'elle ferait sûrement des ravages plus tard. De toute façon, les deux élèves étaient amis et ils allaient au bal dans le seul but de s'amuser et regarder les autres se ridiculiser sur la piste.

« Et, regarde ! Cette année, je n'ai pas oublié de t'apporter un cadeau ! » Il sortit de sa poche une petite boite contenant des biscuits au chocolat et des pralines. Ce n'était pas trop romantique selon lui, ce serait donc parfait, et puis, tout le monde aime le chocolat de toute façon. Il sourit. Cette soirée promettait d'être encore meilleure que la fois passée.

[715]

Tenue de Daryl




To love is nothing. To be loved is something. But to love and be loved, that’s everything.
     

Serdaigle 2018

Daryl Lewis



Dernière édition par Daryl Lewis le Dim 9 Mar - 13:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: