AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mar 4 Mar - 15:23


Avec Silah

    Zane se baissa pour recevoir le bisou (bah oui, il est toujours aussi grand huhu), et répondit au sourire de son amie. « Merci, toi tu es très belle, et je trouve ton choix très approprié pour une préfète des rouges et or. » Quant à sa propre élégance, ce n'était pas très difficile lorsqu'on se destinait à devenir majordome. Cela dit, cette année il avait troqué le costume noir et blanc habituel pour un costume plus clair. La cravate lui avait posé problème du coup, mais il en avait retrouvé une violette au fond de sa malle, il se souvenait qu'il l'avait acheté en pensant que comme c'était la couleur officielle du club de Sterne, ce serait sympa d'avoir une cravate de cette couleur. Finalement, il ne l'avait jamais portée, mais elle arrivait à point nommé car toutes les autres auraient fait moche avec son costume. Et il voulait être impeccable pour son dernier bal. « Pour ce qui est des cadeaux, je veux bien, mais tu ouvres le tien en premier. » Il prit dans la poche de son pantalon un écrin bordeaux qu'il lui tendit. Celui-ci contenait une chaîne avec un pendentif à son bout, un pendentif en forme de cœur qui était incrusté d'éclats de rubis (Zane avait beau avoir quelques sous d'avance, il n'était pas assez riche pour un rubis entier!). Au dos du pendentif, il y a avait une gravure « Nous n'oublierons pas » qui était une référence à leur conversation à la cuisine. Il savait que Silah avait un problème avec les changements et les départs de ses aînés, donc, par extension, son départ proche. C'était ce qui lui avait inspiré la gravure. Quant au côté cœur hum... disons qu'ils en discuteraient si elle lui posait la question, sinon ils pouvaient très bien remettre ça à plus tard dans le bal. « Je vais ouvrir le mien, mais tu veux bien te tourner, je vais te le mettre, par chance, ça va avec ta robe. » Remarqua-t-il.

    Il ouvrit le sien et sourit à Silah « Merci, c'est très sympa, mais par contre je la mettrai demain, là on ne la verrait pas avec ma cravate. C'est bête qu'elle soit violette d'ailleurs, rouge ça aurait mieux été avec ta robe. » Mais il aurait fallu un rouge très foncé parce que sinon ça aurait fait moche. Il rangea précieusement la chaîne que Silah lui avait offert dans la poche de sa veste et il lui lança un sortilège avec sa baguette magique pour qu'elle y revienne automatiquement si jamais il devait la perdre dans le tumulte du bal. Bal où il fallait qu'ils se rendent d'ailleurs, parce que Silah était préfète et devait ouvrir le dit bal.

    « L'été prochain, il faut que tu viennes en Allemagne au château, il y fait moins chaud qu'au sud de la France, mais je pourrais t'apprendre à être une vraie princesse. » Il lui sourit une fois de plus « En attendant, on va faire comme d'habitude, je vais te guider. Par contre, il va falloir que tu te colles à moi, c'est bête, pas vrai ? » Il la taquinait, à moitié en tout cas. Il avait réalisé quelque chose en se préparant pour le bal les semaines précédentes, en cherchant le cadeau, sa tenue... Mais il n'avait pas envie d'en parler avec la principale intéressée, pas vraiment en tout cas, parce qu'il avait été traumatisé, et il n'était pas aussi sûr de lui qu'il en donnait l'air au quotidien. Le Zane timide d'avant sa rupture totale avec Caroline n'était pas si loin sous la couche de je-m'en-foutisme qu'il s'était construit toutes ces années...


{610}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1486
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mar 4 Mar - 16:55

    Pour ce qui était de l'élection de la reine du bal, Linwood ne voyait pas du tout qui pourrait voter pour elle (à part peut-être son jumeau ? Et encore, même lui, il allait voter Jade!), donc elle n'y pensait même pas, toute son attention en ce qui concernait le bal était centrée sur sa robe qui la stressait et sur Connor, qui la stressait aussi, mais de manière totalement différente. En effet, le jeune homme semblait sous le choc et il eut du mal à reprendre la parole, ce qui fit dire à Wood qu'elle avait du faire une erreur quelque part. Sauf qu'il sembla retrouvé ses sens et la complimenta. Du coup Wood respira de nouveau, réalisant qu'elle avait oublié de le faire les secondes qui venaient de s'écouler. Entre celui qui manque l'arrêt cardiaque et celle qui arrête de respirer, vous admettrez qu'ils formaient un sacré duo ces deux là !

    « Merci, j'avais peur que ça ne te plaise pas comme ce n'est pas... disons, mon style habituel. » Mais son style habituel n'était pas du tout adapté à un bal, elle l'avait réalisé dès son premier bal où elle avait été seule. Quand on est à Poudlard, à un grand bal, on ne peut pas être couverte aussi complètement qu'en uniforme d'hiver.

    « De rien, ce n'est pas ton vrai cadeau, plutôt un genre de nécessité. » Même si elle les avait quand même choisi avec soin pour qu'il puisse les utiliser à d'autres occasions. Des gants dans un château plein de courant d'air comme Poudlard, ce n'était jamais perdu. De plus, elle ne pouvait pas prendre le risque que Connor la touche peau à peau, c'était fondamental. Peut-être qu'il ne se passerait rien, peut-être que tout naturellement, son corps ne ferait pas de rejet, que ce serait comme avec Aiden ou avec ses parents. Mais très franchement, si elle devait faire le test un jour, dans le cas où ce serait un loupé, elle aimait autant que ce ne soit pas le soir de Noël. Parce que quand on la touchait, elle se mettait à avoir une réaction de rejet donc, c'est à dire de la fièvre. Comme si elle était allergique au contact. C'était somatique bien sûr, c'est pourquoi il n'était pas impossible qu'avec ses amis proches qu'elle connaissait et côtoyait depuis un moment et encore plus avec Connor pour qui elle éprouvait quelque chose, il ne se passe rien. Sauf qu'elle n'était pas une Gryffondor, elle était trop froussarde pour tester sa théorie. Il était donc plus simple de demander à Connor de mettre des gants, ça lui avait semblé être un parfait compromis, surtout si c'était elle qui y pensait car elle connaissait toutes les boutiques qui vendaient des gants dans le pays, elle en avait toute une collection ! (Elle en changeait tous les jours et elle avait assortis à toutes ses tenues, plus ceux qu'on lui offrait!)

    Ils avancèrent ensemble vers le grande salle, Wood avait pris le bras de Connor mais sa peau était uniquement en contact avec la chemise de celui-ci. Même si les tissus contenaient des microbes, elle n'éprouvait jamais de difficulté à toucher du tissu, même porté par quelqu'un d'autre. C'était vraiment la peau des autres – parce que l'enfer c'est les autres dirait Sartre – et tout ce qui était plus ou moins liquide comme les sauces, la boue, bref ce type de saleté. Alors qu'ils allaient pénétrer dans les lieux, Connor reprit la parole, il semblait un peu inquiet, mais pas pour les mêmes raisons qu'elle. Elle avait peur qu'on la touche par accident, lui il se demandait si c'était une bonne chose... qu'on la regarde ?

    « Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Pourquoi me regarderait-on plus que d'habitude ? J'ai un peu moins de tissu au niveau des épaules mais plusieurs autres filles portent des robes bustiers, et des filles bien plus belles que moi qui plus est. De toute façon, je suis préfète, on va forcément me regarder danser la première danse. Mais ça, c'est comme l'an dernier. » En fait, elle ne voyait pas en quoi elle était dur à manquer, elle n'était pas plus rousse que la veille et à la limite, pour une fois, elle se pliait presque entièrement aux conventions sociales avec une robe qui lui seyait à merveille mais qui était une vraie robe de bal. Pas spécialement gothique, pas trop froufrouteuse, pas dans une couleur flashy. Non, elle ne voyait vraiment pas pourquoi on la remarquerait plus qu'une autre fille. Enfin, ses amis qui n'étaient pas au courant seraient un peu surpris de la voir montrer ses épaules, mais c'était plutôt une bonne chose, non ?

    Finalement, comme elle fronçait les sourcils, elle chercha ce que Connor voulait dire en même temps que lui même cherchait à répondre et elle en vint à une conclusion qui en valait une autre : « Tu penses à Terence peut-être ? C'est vrai que c'est décolleté... » Elle baissa les yeux et rougit un peu avant de dire d'une voix qui se voulait ferme. « Mais ce n'est pas pour lui que je me suis habillée comme ça, il le verra puisque tu es avec moi ! Allez, viens, on va être en retard, je dois ouvrir le bal avec les autres ! » Elle lui sourit, attendant certes toujours se réponse mais en le poussant quand même très légèrement à avancer vers l'intérieur.

    Ils allaient faire leur entrée et personne ne les remarquerait. Quand on ne l'embêtait pas, elle était transparente, elle ne voyait pas pourquoi ce serait différent cette fois-ci. Et bien oui, Wood était un peu naïve par moment. Mais que voulez-vous, on lui disait si souvent qu'elle était laide, moche, incapable de se faire aimer, que même lorsqu'elle appréciait son reflet, une petite voix lui disait que les autres ne voyaient pas la même chose qu'elle et qu'ils la trouveraient au mieux fade et sans saveur. Cela ne voulait pas dire non plus qu'elle ne croyait pas aux compliments de Connor, mais Connor lui avait toujours dit qu'il la trouvait joli, c'était même le premier garçon qui le lui ait dit. Sans arrière pensée bien sûr, c'est Connor tout de même, mais au bal l'an dernier, il l'avait déjà trouvé belle. Et lui, elle le croyait. Seulement, la beauté, c'est subjectif. Croire Connor ou même Nasira ne changeait rien à l'image que Wood avait d'elle-même, ternie par des années de mauvais traitements.En plus, comme elle s'était clairement habillée comme ça pour Connor et uniquement pour lui, elle n'avait pas tellement réfléchi à sa tenue vue par d'autres, même si ça n'aurait rien changé, là, elle ne s'était même pas posé la question ! C'est donc dire combien elle était naïve ! Heureusement, elle n'était pas seule !


{1 137}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 345
Âge : 21 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mar 4 Mar - 17:42


    Comment en était-elle venue à accepter d’accompagner ce crétin-pas-du-tout-charmant de Riley Spencer au bal de Noël déjà ?

    C’est ce que n’arrêtait pas de se demander Aélys depuis qu’elle avait accepté d’aller au bal avec Riley. Mais bon après tout, ce n’était qu’un bal hein, et comme il lui fallait un cavalier, pourquoi pas lui hein ? Ils s’entendaient bien –même s’ils ne faisaient que se taquiner et se charrier chaque fois qu’ils se voyaient- et le jeune homme était beau gosse. Et qu’on se le dise, Ally aimait les beaux garçons et c’était un vrai plaisir d’aller au bal avec quelqu’un qui était aussi beau que Riley. Bien sûr la jeune fille n’allait pas le crier sur tous les toits ! Comme elle taisait son attirance pour lui, ne disant même pas clairement qu’elle l’appréciait. Elle se contentait de l’insulter de crétin, de se moquer de lui et d’affirmer le contraire de ce qu’elle pensait. La logique dans tout ça ? Il n’y en avait pas. Mais elle refusait de s’avouer qu’elle avait été assez faible pour avoir de l’affection pour un mec, et surtout pour Riley Spencer. Et elle niait le fait qu’il y ait un jeu de séduction entre eux, même si les autres en voyaient un.

    Malgré tout, malgré elle, malgré les protestations de son frère jumeau et de sa meilleure amie –qu’Arthur avait réussi à rallier à sa cause-, elle n’avait pas changé d’avis, elle irait au bal avec Riley. Et cela lui faisait bizarrement très plaisir…Bref, la jeune fille évita de trop penser au garçon et se concentra plutôt pour se préparer. Evidemment elle avait envie d’être magnifique –mais on parlait d’Aélys là, elle avait toujours envie de se faire belle-, de mettre le paquet et non, pas du tout dans le but d’impressionner son cavalier, non non. Le choix de sa robe avait été particulièrement dur à faire, elle avait hésité entre plusieurs tenues la cb s’en souvient encore qui étaient toutes très jolies. Malheureusement, elle ne pouvait pas changer quatre fois de vêtements dans la soirée, elle devait bien choisir. Son choix s’était donc finalement porté sur une robe bustier de couleur rose. La robe était très longue, en mousseline de soie et lui descendait aux pieds. Elle était fendue de côté sur sa jambe gauche. Elle était vraiment très très belle et ce qu’Ally appréciait le plus c’était que les plis se rassemblaient sur le côté gauche vers un détail perlé en dessous de sa poitrine. Le dos également était en bijoux. Bref, la jeune vipère adorait sa robe.

    La jeune fille prenait toujours son temps d’habitude pour se préparer quotidiennement alors, là, bien sûr, elle avait planifié toute sa journée de préparation. Déjà, elle prit un bon bain puis se fit un gommage, se mit ses crèmes pour le visage, bref, elle se prépara pour le bal quoi. Elle finit par enfiler sa robe puis l’accessoirisa par des boucles d’oreille rondes avec des détails roses ainsi que par un gros bracelet argenté. Puis elle s’attaqua à la coiffure. A grand renforts de laques, de lisseur et de brosse, la blondinette dompta sa chevelure en un gros chignon ramené sur le côté, assez haut sur sa tête et avec une frange. Elle se maquilla, un rouge à lèvres rose clair assorti à sa robe et du mascara et du khôl pour faire ressortir ses yeux bleus. Et évidemment, Ally se fit une french manucure –essentiel !!-. Pour finir, elle mit des sandales argentées à talons parce que déjà, elle était toujours, quasiment, en talons, et que malgré sa grande taille –héritée de sa mère mannequin- Riley était plus grand qu’elle. Aélys d’ailleurs préférait cela. Elle n’aimait pas les garçons trop petits et comme elle, elle ne l’était pas, il valait mieux que son cavalier soit grand lui aussi. Bref, elle était prête mais elle avait envie de faire attendre Riley. Ben quoi ? Une fille devait se faire attendre ! Et surtout elle *jet de cheveux*.

    Aélys finit par descendre, après s’être parfumée, quand même elle s’ennuyait sans son Rylou d’amour en fait en n’oubliant pas le cadeau pour le jeune homme et qui était une gourmette avec écrit dessus ‘Riley’ parce que le garçon était tellement idiot qu’il ne savait probablement pas son propre nom. Un cadeau qui n’était peut-être pas fort original mais une gourmette, ça plaisait toujours et si Ally savait quoi offrir aux hommes de sa vie –des films pour Arthur et son père, un bouquin pour Simon, un truc sur le Quidditch pour Maximilien- son domaine de connaissance en cadeaux pour garçons s’arrêtait là.

    Riley l’attendait dans la salle commune, comme ils avaient prévu, la jeune verte et argent lui sourit. « Bien, t’as fait un effort pour être potable ce soir, c’est bien ! » Elle eut un sourire amusé. Elle le trouvait très charmant, en costard blanc, mais il était hors de question qu’elle ne le dise à voix haute. Oui, elle cachait tout, son attirance pour lui, le fait qu’elle l’appréciait bien malgré tout comme d’habitude. Elle était tellement fière qu’elle refusait de reconnaître qu’elle avait été touchée par lui, c’était comme ça ! « On se donne les cadeaux tout de suite ? On ne sera pas encombrés comme ça ! » Bon, l’écrin qui contenait la gourmette n’était pas très lourd mais elle ne se voyait tout de même pas le regarder toute la soirée avec lui alors autant le donner directement à son destinataire ! « On y va ? » Aélys avait regardé aux alentours et elle n’avait pas vu ni son frère, qui était peut être déjà dans le hall avec Nasira, sa cavalière, ni Jade, qui se préparait encore. « J’espère que tu aimes danser en tout cas parce qu’il est hors de question que je reste plantée dans la Grande Salle à ne pas bouger ! » déclara-t-elle, plaisantant à moitié. Aélys aimait danser, moins que Samara certes mais elle appréciait beaucoup la danse, c’était bien pour ça qu’elle était inscrite à Sterne d’ailleurs. Elle espérait vraiment que Riley aussi aimait cela parce qu’après tout, un bal c’était fait pour danser !

    [1 027]

    Robe Aélys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 243
Âge : 17 ans > 23.06.1994
Actuellement : Indépendant


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mar 4 Mar - 20:51


Dwayne avait pensé à mettre un costume. Sa soeur lui avait proposé d’écrire une lettre à Indiana pour qu’il lui en trouve un et Dwayne y avait réfléchit. Au final, il avait oublié l’idée de sa soeur et avait décidé de s’habiller comme il l’entendait lui. De toute façon, il avait treize ans, il était en troisième année et les filles, c’était bien loin d’être son premier sujet de conversation. Non, c’était même le cadet de ses soucis et il ne voyait pas comment on pouvait avoir envie de sortir avec une fille et de devoir faire la machine à laver avec la langue de la demoiselle. Ouais, il était très gamin encore et ce n’était pas pour rien qu’il s’était moqué de long en large et en travers du couple qu’avait formé sa soeur avec l’autre abruti de mexicain. Bref, pour lui, les filles, c’était donc pas trop ça, mais il savait néanmoins reconnaitre une jolie tenue quand il en voyait une. Et il devait avouer qu’Alice était vraiment jolie dans cette robe. En fait, ça la rendait vraiment adorable, genre une petite princesse, un petit ange… Alors que Dwayne savait qu’en fait, c’était une vraie peste qui, en plus, ne partageait pas ses bonbons ! -comment ça, c’était lui, qui ne partageait pas ses bonbons parce qu’il les mangeait trop vite ? N’importe qui !-

Une fois les multiples étages et autres escaliers descendus -il fallait être endurant pour être un Serdaigle, ou même un Gryffondor, contrairement aux Poufsouffle ou aux Serpentard qui vivaient dans les sous-sols et autres cachots, donc forcément, il y avait bien moins d’escaliers à monter !-, bien tenu par Alice, qui semblait craindre qu’il parte comme une fusée -pff, c’était mal le connaître ! Ou pas…- ils étaient enfin arrivés dans le Grand Hall où de nombreux couples inter-maisons avaient pour habitude de se retrouver. Alice appela et fit signe à ses frères et soeurs, mais Dwayne ne regarda pas s’ils lui avaient répondu. Toujours était-il qu’il allait bientôt être l’heure de rentrer dans la Grande Salle, que le bal n’allait pas tardé à être ouvert par les préfets et qu’il pourrait donc bientôt manger ! Non, Dwayne n’était pas un estomac sur pattes enfin ! Si Alice voulait danser, il irait danser avec elle ! Mais pas les trucs trop lents hein, il ne supporterait jamais le rythme ! Enfin bref. Alors qu’ils étaient toujours dans le hall, les préfets commencèrent à entrer dans la salle et Alice remarquant l’absence de sa soeur, elle la fit remarquer avant de se reprendre et de demander si elle n’allait pas mieux. Dwayne fit non de la tête.

« Elle est rentrée à la maison, Indiana est venu la chercher à Pré-au-Lard. Elle y a toujours été avec lui, donc bon… »

Mais bon, il n’allait pas parler de sa soeur à Alice, d’une parce que sa soeur n’aimerait sûrement pas qu’il raconte toute sa vie à n’importe qui, de deux parce qu’elle ne voulait sûrement pas que Jules l’apprenne et de trois parce que c’était le soir du bal et que Dwayne avait quand même envie de passer une bonne soirée en compagnie d’Alice. Heureusement, elle proposa rapidement de s’échanger les cadeaux, avant d’aller chercher Elena dans la foule d’élèves. Dwayne leva les yeux aux ciels. Ah les filles je vous jure !

« Ouais cool ! Pourquoi tu veux absolument la voir ? Tu sais très bien qu’elle va se la péter à mort, comme d’hab ! Tiens, avec qui elle est venue ? Tu le sais ? Elle a bien dû se vanter non ? »

Dwayne plongea la main dans la poche de son pantalon pour prendre le cadeau d’Alice. Il ne l’avait pas oublié, heureusement pour lui et ne passerait donc pas pour un abruti sans cadeau ! Il tendit le petit paquet à la demoiselle et prit celui qu’elle lui tendait. Il adorait déballer des cadeaux. Il allait s’éclater demain -peut-être que Maïlie le laisserait ouvrir les siens ?

« J’espère que ça te plaira… C’est pas très original par contre, enfin… C’est toujours le même thème… » Dwayne déballa son propre cadeau et trouva donc la trousse, bleue brodée d’un aigle remplie de crayons de couleur. « C’est toi qui a fait ça ?! C’est trop bien fait ! Genre, même l’aigle et tout ?! Merci Alice ! »

Dwayne, un grand sourire aux lèvres, déposa un baiser sur la joue de la demoiselle pour la remercier. Il ne coloriait pas des masses, même si son psychologue lui avait dit qu’il devrait se mettre au dessin de temps à autre pour essayer de se calmer, même si ce n’était que pour dessiner des terrains de football américains et des techniques possibles… Maintenant, il pourrait essayer !

[772]



i've got fire for a heart. i'm not scared of the dark. you've never seen it look so easy.i got a river for a soul. all these lights they can't blind me. nobody can drag me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Ministère

Parchemins : 342
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mer 5 Mar - 16:14

Connor avait pensé remonter les manches de sa chemise, puis avait pensé à Linwood. Elle serait obligée de lui tenir le bras à un moment ou à un autre. Alors tout décontracté qu’il se voulait, il ne pouvait cependant pas lui imposer cela. Connor, même s’il ne pensait pas toujours à tout -comme les gants, il n’y aurait jamais pensé une seule seconde, vous voyez, au pire, il se serait débrouillé pour ne jamais toucher Linwood, peu tenté de l’envoyer à l’infirmerie pour trois mois- avait au moins eut l’esprit de penser à cela. Ses manches étaient donc parfaitement en place, de ses épaules jusqu’à ses poignets. Les gants que Linwood lui avait offert fourrés dans une poche, il les ressortirait au moment voulu. Pour danser, il n’avait, normalement, pas besoin de les mettre puisque cela serait plutôt Wood qui lui poserait les mains sur les épaules, où il y avait sa chemise. Bref, de ce côté, même s’il n’avait pas pensé aux gants, il avait béé avec sa chemise. Non parce qu’il aurait pu venir en débardeur, si ça ne tenait qu’à lui ! Vous savez, son débardeur trop grand, trop large, qui ne cachait pas des masses de peau… Mais ça, c’était vraiment le truc qui enverrait Wood direct chez Madame Pomfresh et Connor voulait qu’elle puisse au moins profiter du bal. Déjà qu’il éloignerait les gêneurs sans se poser beaucoup de questions, ni même en donnant ne serait-ce qu’un coup de poing… D’ailleurs, quand Wood lui dit qu’elle ne voyait pas pourquoi on la regarderait forcément plus elle, Connor leva les yeux au ciel. Elle était très jolie, vraiment et même si des abrutis lui rabâchaient le contraire à longueur de journée, il ne fallait pas que la Poufsouffle les croient (ce qui était sûrement déjà trop tard, mais bon, il avait de l’espoir, le petit !) Mais surtout, il se faisait du souci par rapport à Terence. Il était dans sa maison, d’accord, mais d’une année supérieure à la sienne et celle de Wood. Cela énervait déjà le brun. L’autre débile ne se trouvait pas de copine de son âge alors il s’en prenait à des plus jeunes, sans défense ? C’était pathétique. Alors qu’il cherchait comment tourner cela pour ne pas faire trop jaloux, excessif ou brute par excellence -mais Wood le connaissait, elle savait qu’il avait le poing facile- la rousse comprit de quoi il voulait parler. Alors d’accord, elle ne s’était pas habillée comme ça pour lui, mais si c’était un gros pervers, il ne le comprendrait sûrement pas !

« Si jamais il s’approche de toi, je te jure que je l’envoie chez Pomfresh en deux secondes… »

Quant au fait que la robe était décolletée, Connor n’avait même pas fait attention. Non, il n’était pas complètement aveugle, mais il était tellement obnubilé par le packaging total qu’il ne s’était pas attardé sur ce point. Et surtout, il ne se sentait pas concerné par les batifolages de certains. Genre si Jade voulait embrasser Aiden devant tout le monde ou mettre un décolleté plongeant, ce n’était sûrement pas lui qui irait regardé -mais il doutait que Jade se livre à une telle démonstration, rien qu’avec Aiden, vu qu’il ne les avaient d’ailleurs même jamais vu échanger ne serait-ce qu’un baiser devant tout le monde, elle l’embrassait souvent sur la joue, mais après… Enfin, ce n’était pas ses affaires à lui !- Il risqua donc un coup d’oeil vers le décolleté. Peut-être n’aurait-il pas dû. Il tourna la tête presque aussitôt et se racla la gorge, ses joues s’empourprant légèrement. Il avait l’impression d’avoir agit comme Terence. Pourtant, il n’avait rien fait de mal, mais… Contrairement à son frère, il n’avait jamais vu de fille nue ou en sous-vêtements hein ! Alors là, ça faisait peut-être un peu beaucoup d’un coup…

Une fois dans la Grande Salle et prêts pour danser, Connor jeta quand même un dernier coup d’oeil aux alentours. Terence restait invisible, mais Connor n’allait pas lâcher Wood d’une semelle ce soir, donc elle ne risquerait pas d’avoir un mauvais souvenir du bal… Si jamais l’autre les prenaient tous les deux par surprise, il pouvait être sûr que sa vie se terminerait sur l’instant. Connor remarqua également Jade, dans les premiers rangs, les yeux fixés sur le couple qu’il formait avec Wood. Quand elle remarqua qu’il la regardait, elle lui fit un signe de la main, un grand sourire sur le visage et leva les deux pouces, tout en trépignant. Bon, visiblement, ils avaient au moins l’air beaux tous les deux, c’était déjà ça ! La musique débuta et Connor mena la danse. Il ne savait pas danser comme un dieu, loin de là, mais il se débrouillait niveau valse sorcière etc… Bon, d’accord, Jade l’avait légèrement obligé à apprendre quelques pas l’an passé en sa compagnie, pour qu’il ne ridiculise par Linwood, mais bon… Il ne se débrouillait pas si mal que cela non plus. Il essayait néanmoins de ne pas trop regarder le décolleté de la préfète et se concentrait sur les yeux de cette dernière. Quand il y arrivait et qu’il ne regardait pas ses pieds -mais il faisait des efforts, promis juré !- Une fois la danse terminée, d’autres couples les rejoignirent sur la scène. Connor entraîna Wood à l’écart, pour qu’elle ne soit pas touchée par inadvertance et en profita pour mettre les gants, juste au cas où.

« Si tu ne veux plus danser, tu me le dis. On ira chercher quelque chose à boire ou à manger. On pourra aller voir ton frère aussi, si tu veux. Je pense qu’il mérite de voir cette robe, lui aussi… »

Esquissant un sourire, Connor proposa donc sa main gantée à la jeune fille. Il n’était pas doué avec les filles, parce qu’il ne trouvait pas un intérêt particulier à ces dernières, mais il était hors de question que Wood ne s’ennuie ce soir. Il était peut-être nul, manquant de tact à mort, mais il savait faire des efforts. Et Linwood en avait fait un énorme pour sa robe, alors il pouvait bien lui rendre la pareille, non ?

[1015]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1545
Âge : 22 ans (06 Juillet 1991)
Actuellement : Etudiante à la Juilliard School (Danse)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mer 5 Mar - 16:48


    Samara soupira. Un tas de robes de couleurs, de longueur et de forme différentes était posé devant elle dans le plus grand bric-à-brac possible. Ce soir il y avait le bal de Noël de Poudlard et elle ne s’était toujours pas décidée sur la tenue qu’elle allait porter. Elle avait fait appel à toutes ses amies possibles, à sa cousine et même à sa mère mais elle n’arrivait toujours pas à choisir la cb s’en souvient encore bis. Elle se passa la main dans ses cheveux et se rongea pour la énième fois son ongle. Elle était horriblement nerveuse. Sam savait qu’il n’y avait pourtant pas de quoi, que Mattew la trouverait bien quoiqu’il arrive mais elle ne pouvait s’empêcher de stresser. La dernière fois qu’elle avait été dans cet état là pour un bal, c’était lorsqu’elle était en deuxième année et qu’elle y allait avec Zane. Depuis, elle était allée à cette soirée spéciale beaucoup plus à l’aise. Mais cette année, c’était différent, différent même de ce qu’elle avait ressentit en deuxième année. Parce que ce soir, elle y allait avec Matt’, et pas en amis comme l’année précédente mais bel et bien en tant que couple.

    Mattew…A la simple pensée de ce nom, le cœur de la jeune fille battait plus fort, une rougeur lui montait automatiquement au visage, elle avait ce sourire et cette lueur dans ses yeux clairs qui voulaient tout dire et des papillons dansaient dans son ventre. Bref, elle était amoureuse, très amoureuse. Et elle était vraiment très heureuse –et encore, les mots ne pouvaient pas décrire de façon suffisamment forte le sentiment de bonheur qui animait Sam depuis novembre- que ses sentiments soient partagés. Surtout qu’elle ne s’y était pas du tout attendue ! Pour elle, il était évident que le jeune rouge et or l’aimait bien mais seulement en tant qu’amie et bien non et elle était ravie de voir qu’elle s’était lourdement trompée.

    Finalement, après des minutes et des minutes d’hésitation, elle opta pour une robe bustier noire. Ceinturée en dessous de sa poitrine, elle était volantée vers le bas et était plutôt courte, s’arrêtant au dessus de ses genoux. Sam la trouvait simple mais très jolie et c’était exactement ce qu’elle recherchait dans ses tenues. Pour le reste, elle attacha ses longs cheveux, qui avaient pris une teinte blonde vénitienne avec le temps, en une queue de cheval haute. Elle ajouta des boucles d’oreille noires et se mit un peu de mascara et voilà, elle était prête, se contentant de se chausser avec des ballerines noires. Elle était très grande –elle atteignait désormais le mètre soixante quinze- aussi elle ne mettait jamais de talons. Sam n’était pas vraiment très féminine, elle était même loin de l’être, était un vrai garçon manqué lorsqu’elle était plus jeune mais désormais un peu moins, mais elle avait envie de se faire belle ce soir. Et elle se trouvait bien comme ça.

    La jeune jaune et noire sortit de sa salle commune et trouva Mattew qui l’attendait dans le couloir. Aussitôt, ses yeux bleus se mirent à pétiller et un grand sourire éclaira son visage pâle. Son petit ami –petit ami !!!!!!- la rejoignit avant de l’enlacer. Samara sourit avant de rougir à son compliment. Elle ne se trouvait pas trop mal certes mais elle était loin de se trouver magnifique. Elle manquait de confiance en elle mais ce n’était pas un secret. « Merci, tu es adorable… » Elle le regarda dans les yeux. « Toi aussi tu es très élégant ce soir. » Peut être que pour les autres, la tenue du jeune homme n’avait rien d’exceptionnel mais Sam avait de suite repéré l’effort qu’il avait fait, ses vêtements, ses chaussures avaient l’air neufs. Cela gêna la jeune Poufsouffle d’ailleurs, il lui plaisait naturellement, comme il était quotidiennement et il n’avait pas besoin d’acheter des vêtements pour ce soir pour qu’elle soit attirée par lui. Elle l’était déjà. En tout cas, même si le tempérament distant du garçon avant ne l’avait pas dérangé outre mesure, elle était contente de constater qu’il s’ouvrait un peu plus à elle désormais. Elle reconnaissait, lorsqu’elle était avec lui, sur son visage l’expression qu’il avait lorsqu’il était avec sa famille et cela lui faisait grandement plaisir. Elle faisait partie de sa vie et il avait une grande part dans la sienne évidemment.

    Retournant son baiser et son sourire –parce qu’elle aussi était charmée par lui bien évidemment- elle repéra la fleur qu’il tenait à la main. Son sourire s’agrandit. « Tu m’as pris une fleur ? Tu es vraiment trop gentil, elle est magnifique ! » En plus, cette fleur était en antithèse parfaite avec sa tenue, aussi blanche que sa robe était noire. « On y va ? » Sam lui prit la main, ils n’allaient pas rester indéfiniment dans ce couloir après tout et elle était impatiente de voir comment la Grande Salle était décorée pour cette soirée spéciale qu’était le bal.

    Les deux jeunes gens se dirigèrent donc vers le hall où la plupart des personnes attendaient leurs cavaliers ou cavalières. Samara repéra tout de suite son cousin, Arthur, qui était avec Nasira, l’une des sœurs de Mattew. Ni Aélys ni Joy n’étaient déjà là en revanche. La jeune fille allait pénétrer dans la Grande Salle lorsque la voix d’Alice, la seconde sœur de son petit ami, se fit entendre dans la direction. Sam sourit et regarda Matt’. « Tu veux qu’on aille voir Alice ? » Cette dernière leur montrait sa robe, qui était d’ailleurs très jolie. « Ooh, tu as vu sa robe ? Elle est super belle ! » La petite Serdaigle était très mignonne ce soir ben qu’elle l’était toujours cela va de soit on ne critique pas la famille de son chéri attention. Samara aimait bien la jeune sœur de Mattew. Elle ne la connaissait pas énormément, elles faisaient juste parti de Sterne ensembles, mais elle la trouvait très douce, très gentille. Sam connaissait mieux Nasira, qu’elle trouvait aussi marrante malgré son côté hystérique –Nastia lui avait quand même sauté dessus dès qu’elle avait su qu’elle sortait avec son frère hein…-. La seule personne qu’elle ne connaissait pas de la famille de Matt’ –hormis ses parents- était son petit frère, Micah, mais elle était persuadée qu’il était lui aussi très gentil, comme tous les Orwell.

    [1 055]

    Robe Samara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 512
Âge : 22 ans (14 Mai 1991)
Actuellement : Vendeuse dans une galerie d'arts


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Mer 5 Mar - 21:47

    Même avec des talons –et ceux de Silah n’étaient pas excessivement grands non plus, elle atteignait simplement le mètre soixante dix- la jeune lionne n’avait toujours qu’une taille moyenne et Zane n’ayant pas miraculeusement rétréci, il était toujours aussi grand et devait se baisser pour recevoir ses bisous. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas les personnes grandes simplement elle se sentait toujours super petite face au jeune Poufsouffle et ça la dérangeait un peu mais bon, passons. Elle devint écarlate lorsqu’il la complimenta. Elle ne prenait pas l’habitude qu’on la trouve belle et puis là c’était un compliment de Zane, son ami qu’elle aimait bien -et surement plus que simplement bien mais là n’était pas le sujet-. « Merci, c’est gentil de me dire ça ! » Elle eut un grand sourire éblouissant –spécialité de Silah- et continua : « Et oui, ma couleur préférée c’est le rouge, c’est marrant hein ? Au moins je vais bien avec ma maison. » Elle eut un rire léger. La jeune brune avait toujours aimé les vêtements flashys. Ce n’est pas qu’elle appréciait particulièrement de se faire remarquer mais elle adorait mettre des tenues qui avaient du peps surtout en hiver où la majorité des personnes s’habillaient dans des couleurs sombres. Sil’, elle, trouvait que c’était bien plus joyeux d’être en coloré. Cela n’avait donc rien d’étonnant que sa couleur préférée se trouve être le rouge. En tout cas, même si le costume de Zane n’était pas de couleur chaude, Silah l’aimait bien, il trouvait qu’il seyait particulièrement à son ami mais bon il s’agit de Zane, elle n’est pas très objective et puis un costard clair c’était carrément mieux qu’un de couleur noire !

    Les deux jeunes gens s’échangèrent ensuite leurs cadeaux. Zane lui tendit un écrin qu’il ouvrit et Silah resta bouche bée pour ce qui était sans doute la première fois de sa vie devant le collier. Au bout de quelques minutes de silence, elle s’exprima enfin : « Je…waah…euh…Zane…enfin !...t’aurais pas dû !...c’est…bien trop…c’est….magnifique…est-ce que c’est…euh du vrai rubis ?...genre du vrai de vrai ?...t’es cinglé !...c’est trop…c’est…euh…merci…mercii énormément Zane, c’est…c’est un trop beau cadeau…je me sens nulle avec ma pauvre chaîne maintenant…et en plus je révèle ce qu’est ton cadeau !...ah ah je suis trop naze…hum…merci…encore…il est…magnifique… » Elle releva la tête, qu’elle avait gardé baissée, observant avec attention le cadeau formidable de Zane, et ancra ses yeux clairs dans ceux de son ami. « Merci. Vraiment. » Elle avait repéré l’inscription au dos du pendentif également. « Moi non plus je n’oublierais pas… » Elle le fixa encore une seconde avant de se mettre sur la pointe des pieds pour l’enlacer. Elle ne savait pas trop comment faire pour le remercier. Comme la jeune lionne venait de le dire dans son discours bredouillé, c’était un bien trop beau cadeau. Elle finit par le lâcher avant d’essayer de se reprendre –elle faisait trop dans le sentimentalisme là, c’était nul- et de lui lancer une pique taquine comme elle en avait l’habitude lorsqu’ils discutaient tous les deux : « Et sinon le cœur c’est pourquoi ? Tu es tombé follement amoureux de moi et tu me donnes ton cœur car il m’appartient c’est ça ? » Ah ah, toutes ces conneries niaises la faisait bien rire si tu savais. Lia se tourna pour que Zane lui accroche le collier. Elle frissonna légèrement, sans aucune raison kreuh kreuh lorsqu’il le fit puis reprit sa place initiale et lui sourit. « Oui, tu as très bien choisi, il va parfaitement avec ma robe et puis en dehors de mon uniforme, je mets souvent des couleurs assez chaudes alors ton cadeau ira avec tout, c’est parfait. » Son sourire s’agrandit. Le collier était simplement magnifique et en plus, Silah pourrait facilement le mettre avec tout.

    Ce fut à son tour de présenter l’écrin qui contenait la chaîne pour Zane. Elle sourit. Visiblement, il appréciait son cadeau, cela lui faisait plaisir. « Et bien je suis contente qu’elle te plaise. Ça n’a rien à voir avec ton cadeau, je suis désolé… » Son cadeau à lui était bien plus précieux après tout...Oui, d'accord, on disait que c’était avant tout l’intention qui comptait et Silah y croyait fermement mais il n’empêchait qu’elle se sentait un peu bête avec sa simple chaîne… « Tu pouvais pas savoir que je serais en rouge et puis c’est pas bien grave qu’on ne soit pas assorti ! » Elle lui sourit. Oui, pour elle, cela n’avait pas d’importance qu’il ait une cravate assortie ou non à sa propre tenue, il était bien comme il était et puis après tout, ils n’étaient pas là pour un défilé de mode mais bel et bien pour un bal. Il fallait d’ailleurs qu’ils rentrent dans la Grande Salle parce qu’étant préfète, Silah avait l’obligation d’ouvrir le bal. Obligation qu’elle aurait préféré ne pas avoir certes mais elle n’avait pas son mot à dire.

    « Et bien ça me ferait très plaisir d’aller en Allemagne. Il faudra que je demande à mes parents bien sûr mais je pense que ça ne posera pas de problème ! » Elle lui sourit. Ses parents ne l’empêchaient jamais de voir ses amis ou de partir en vacances avec eux tant qu’il y avait des adultes autour. Et puis leur fille était grande maintenant, et plus responsable, ils lui faisaient confiance. « Je ne savais pas que tu connaissais tout sur tout sur les princesses, Mais après réflexion, je te vois tout-à-fait te comporter en princesse dans ton grand château en Allemagne. » Elle eut un fou rire. Imaginer Zane en princesse était poilant. « Pff, je sais que t’as dû rêver toute la journée d’être collée à moi Fabeck, je te connais tu sais ! » Elle lui adressa un clin d’œil amusé avant de se mettre en position pour danser. Les autres préfets –à part Maïlie qui était rentrée chez elle- étaient en place. Doucement la musique commença et ils dansèrent jusqu’à ce qu’elle s’arrête. « Tu veux danser encore ou on s’arrête pour manger ? Je sais que les gâteaux des elfes de maison n’ont rien avoir avec les tiens mais ils ont tout de même l’air succulents ! »

    [1 038]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Jeu 6 Mar - 0:07


Le soir du bal de Noël était venu. Cela faisait pas mal de temps maintenant que Nasira Orwell avait proposé à Arthur qu'ils aillent au bal ensemble, ce qui avait dans un premier temps un peu surpris ce dernier car malgré qu'ils soient restés amis il devait y avoir des tas d'autres garçons près à accompagner la brune. Mais c'était à lui qu'elle avait demandé et il n'allait pas s'en plaindre. Il avait donc accepté presque aussitôt sans trop se poser de questions. Du coup le blond n'avait pas vraiment eu à réfléchir à qui inviter pour le bal. A qui aurait il demandé s'il n'y avait pas eu la Poufsouffle ?

Jade avait été étonnée d'apprendre qui était la cavalière de Thor et lui avait dit qu'elle croyait qu'il irait avec Alexandra. Oh bien sûr ça aurait pu être le cas étant donné que la Serdaigle était une amie d'enfance et qu'ils s'entendaient bien mais Arthur avait quand même trouvé la façon dont Jade avait insisté sur le sujet un peu bizarre. Il n'avait pas compris où elle voulait en venait et avait eu l'impression qu'elle voulait qu'il y aille à la fois avec Alex et Nasira qu'il ne serait pas bien de laisser tomber maintenant qu'il avait accepté. Bref, le cinquième année ne pensait plus du tout à ce que lui avait dit Jade ce jour là et n'avait évidemment pas laissé tomber la Poufsouffle, ça ne se faisait pas enfin. En plus, rien ne disait que si elle n'avait pas été sa cavalière Arthur ne se serait pas rendu au bal avec une Gryffondor juste pour embêter Ally qui y allait avec Riley Spencer, qui certes était lui de Serpentard, mais bon la preuve que la maison ne faisait pas tout.

Arthur avait prévu le coup et était allé prendre une douche tiède en avance avant qu'il n'y ait trop de monde pour ne pas avoir à attendre, puis il était ressorti en boxer, sa serviette autour du cou pour aller se préparer dans le dortoir. S'habiller dans les douches, c'était une fausse bonne idée, une fois sur deux les vêtements tombaient par terre et étaient trempés, et en plus il n'y avait pas beaucoup de place pour se préparer. Il enfila ensuite son costume : chemise blanche, pantalon et veste noire, cravate et chaussures noires. Il ne ferait pas dans le coloré pour ce bal, bon il ne s'était pas habillé de manière très colorée aux autres non plus mais il avait à chaque fois une cravate de couleur (bleue ou verte) contrairement à cette fois ci. De toute façon, son costume n'était peut être pas le plus original, mais il était classe, c'est tout ce qui comptait. Un peu de parfum et il était prêt pour la soirée.

Un peu avant l'heure prévu, le blond quitta la salle commune pour aller rejoindre Nasira dans le hall, il arriva légèrement en avance et attendit donc quelques minutes avant de voir apparaître la Poufsouffle vêtu d'une longue robe violette. Il sourit à sa cavalière avant qu'elle ne le prenne dans ses bras puis lui répondit. « Merci. Tu es magnifique toi aussi. » Le compliment de Thor bien que moins spontané que celui de Nasira était sincère, mais ça personne n'en doutait. Il fut un peu étonné lorsqu'elle lui demanda s'il voulait rester à l'extérieur pour attendre sa sœur. Évidemment, Arthur avait remarqué qu'Aélys n'était toujours pas arrivé et se demandait ce qu'elle fabriquait en salle commune avec Riley, tout comme il avait remarqué sa cousine Sam avec un Gryffondor qui n'était autre que le frère de Nasira avec qui elle sortait. Bref, Thor comptait bien garder un œil sur Ally lors du bal mais il ne voulait pas non plus que la brune croit qu'il n'était venu que pour ça. « Ça va bien, et toi ? On peut rentrer si tu veux, Ally ne va sans doute pas tarder à arriver de toute manière. » Et puis sa jumelle n'était pas la seule à ne pas encore être là, il n'avait pas vu Jade par exemple.

681

Tenue d'Arthur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1716
Âge : 03.08.93 ... 19 ans
Actuellement : Assistante de Ernie MacMillan • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Jeu 6 Mar - 16:14

JADE & AIDEN;


Cause we belong together now, yeah Forever united here somehow, yeah You got a piece of me And honestly, My life (my life) would suck (would suck) without you



Ca y est, ce soir, c’était le grand soir ! Le soir du bal de Noël ! Et Jade était surexcitée ! Elle avait fait défiler de nombreuses robes sous ses yeux avant d’en choisir une. Elle avait pris quelque chose de simple mais d’en même temps mignon. Elle n’avait pas envie de ressembler à ces nanas qui se mettaient sur le trente-et-un juste pour un soir, avec des robes au décolleté jusqu’au nombril, celles qui faisaient sortir la poitrine -qu’elle n’avait pas vraiment- comme si leurs seins voulaient quitter le corps de leur propriétaire, ou encore celles qui mettaient des robes toutes petites pour montrer le plus de chair possible. Berk. Jade avait été élevée avec une certaine sévérité par ses parents et le mot clé était prestance. On pouvait avoir de la prestance avec n’importe quel vêtement, si tant est qu’on était né avec ladite prestance. Heureusement, Jade était née avec, aussi, elle en profitait autant qu’elle le pouvait. Donc pour le bal, elle avait opté pour une robe blanche à motifs noirs et argentés, qui était ouverte dans le dos et qui lui arrivait juste au dessus du genou, dans une cascade de froufrous. Elle avait mis une fine ceinture noire à sa taille pour marquer cette dernière et avait enfilé des ballerines toutes aussi noires que la ceinture, légèrement compensées et vernies. Jade aurait pu mettre des petites chaussures à talons, oui, mais son père lui répétant sans cesse qu’elle était encore trop jeune et qu’elle devrait attendre sa cinquième année pour pouvoir le faire, les ballerines compensées avaient été un bon compromis. En plus, elles étaient ravissantes !

Pour sa coupe de cheveux, elle s’était fait un gros bun sur le haut du crâne. C’était assez marrant en fait, car la coupe ressemblait à un chignon mais n’en n’était pas vraiment un. Elle avait bien plaqué les cheveux restant, pour ne pas avoir de petites mèches rebelles pas du tout jolies. Elle avait mis des boucles d’oreilles en saphir étoile que sont père lui avait offertes pour son anniversaire. Elle les adoraient, comme tous les bijoux que son père lui offrait -et comme il tentait toujours de se faire pardonner ses longues absences ou les semaines passées chez sa mère en compagnie de Ruby, la collection de Jade prenait une importance certaine-. Niveau maquillage par contre, elle n’avait rien fait d’extraordinaire. Elle n’aimait pas être un pot de peinture et avait donc opté pour un maquillage très light. Son teint étant parfait -elle avait une peau de pêche, quelle chance !- elle s’était contentée de mettre un peu de doré sur ses yeux, du mascara et une toute petite touche de gloss rose sur ses lèvres. Elle voulait vraiment plaire à Aiden, car après tout, il s’agirait de leur premier bal de Noël en tant que couple ! Alors oui, ce n’était pas le premier qu’ils faisaient ensemble, mais en tant que couple, si, et Jade ne voulait pas que le blondinet pense que, maintenant qu’elle l’avait dans la poche, elle allait se laisser aller ! On parlait de Jade enfin ! Le jour où elle se laisserait aller n’était pas prêt d’arriver !

Une fois prête, la demoiselle quitta sa salle commune pour aller retrouver Aiden. Ils devaient se retrouver dans le Hall d’entrée, comme tous les autres couples inter-maisons. Jade ne mit pas longtemps à le trouver et fonça droit sur lui, un sourire aux lèvres et des étoiles dans les yeux. Bien sûr, avant de partir, elle n’avait pas oublié le cadeau d’Aiden ! Elle avait mis tellement de temps à le choisir, que cela aurait été bien bête !

« Aiden ! Coucou ! Tu es trop beau ! Encore plus que d’habitude ! »

Elle déposa un léger baiser sur la joue de son petit ami -ils n’aimaient pas vraiment exprimer leur amour devant fout le monde et ne s’était jamais embrassé en public (et cela ne risquait pas d’arriver, sauf peut-être, lors de leur mariage, parce que bon, là ils n’auraient pas le choix, oui, Jade voyait déjà loin !)- et lui prit la main. Elle avait tellement hâte ! Et surtout, elle voulait voir Connor danser avec Linwood ! Parce qu’elle les trouvaient juste trop mignons ensemble et que Connor faisait de sacrés efforts pour la préfète des Poufsouffle !

[705]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   Jeu 6 Mar - 22:49

Tamarah avait beau etre une brute, elle n'était pas une méchante brute et pouvait toujours etre touchée par le rougissement de son amie aux compliments. Certes, il n'y avait pas tant de difficulté que ça à faire rougir la Serdaigle mais l'exploit était de réussir à le faire sans provoquer de panique derrière. Faites prononcer ces memes mots par un inconnu et admirez le résultat?

Soudain, la bleue et bronze tendit un paquet enrubanné. Tamarah mit un moment à comprendre de quoi il s'agissait. C'est que, quand on n'a pas de famille, on n'est pas vraiment habitué à avoir un cadeau de Noel. Tamarah, déjà pas une lumière en temps normal, était encore plus lente que beaucoup de choses pourtant banales pour n'importe quel gosse.

Elle défit donc le nœud et découvrit le cadeau de son amie, un portefeuille probablement aussi grognon que sa nouvelle propriétaire, c'était dire. Elle était super contente du cadeau, un lion, c'était trop la super classe. Ceci dit, elle était une lionne, est-ce que son cadeau allait devenir le portefeuille dominant de leur duo, elle n'avait pas envie d'aller à la chasse pour lui

- C'est super sympa. Merci. Franchement, ça me touche beaucoup.


Elle glissa l'objet dans la poche intérieure de sa veste. Il n'y avait pas à dire, c'était quand meme vachement plus pratique d'etre habillé comme un bonhomme que de porter une robe. Pour la remercier, elle prit Shadow dans ses bras, sans trop insister pour ne pas afficher son amie devant tous ceux de sa maison.

- Moi aussi, j'ai quelque chose pour toi. Viens.


Oui, si Tamarah n'était pas habituée à recevoir des cadeaux, elle s'adaptait aux traditions des gens moins marginaux. Si elle voulait s'éloigner des gens, c'était par respect des secrets d'Adria.

- Désolé, je n'ai pas de paquet cadeau. En fait, ce que je veux t'offrir, on ne peut pas le faire ici. En fait, j'aime beaucoup ce que tu écris et euh… me suis renseigné. En fait, j'aimerais en faire un petit livre. Un seul, hein, ne t'inquiète pas. Juste pour toi. Avec une belle mise en page et tout.


Tamarah se doutait bien que l'idée ne serait pas forcément facile pour Adria qui était planquée. A une autre époque, elle aurait été une ninja de talent.

Après avoir laissé Adria répondre, Tam la prit par le bras pour se diriger toutes deux vers la salle du bal. Il était temps de s'y rendre pour danser cette fameuse première danse.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» ¤ Il est l'heure de danser ¤ [Bal 2007]
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: