AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Rencontre fracassante - Heather Heathrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Sam 5 Avr - 8:57

Maria, voyant l'agacement d'Heather, tenta de s'adoucir. Elle n'aimait pas les conflits.
Et puis, bien que plus la discussion avançait, plus l'agacement et la tension montaient, la rouge et or commençait à voir toute autre chose, dans le personnage de Heather.. Mais quoi? Que percevait-elle réellement?
Ce qui l'énervait, c'est qu'elle était en train de se faire passer pour quelqu'un de facile. Qui raconte sa vie à tout le monde, et fait copain-copine avec le premier venu. Hors, Maria était tout sauf ça. Elle n'aimait pas montrer ses faiblesses devant les autres, et avouer ses erreurs n'était pas son fort. Cependant, ces temps-ci, elle était... Différente...
Elle avait peur, et mal.
Afin de clarifier les choses à son tour, elle dit:

-Ecoute. Je ne me confie pas NON PLUS au premier venu. Je ne sais pas pourquoi je t'ai confié ce secret... Je... me sens assez mal, en ce moment. Mais ne me prends pas non plus pour quelqu'un de facile, qui s’entiche de la première potentielle amie qu'elle croise.


Maria fixa intensément Heather, afin de deviner une quelconque trace de moquerie ou de supériorité. Mais rien... Alors, la Serpentard, comme métamorphosée en quelques minutes, répondit, avec une certaine... Gentillesse:

-Je comprends ce que tu ressens. J’ai perdu mes parents quand j’étais enfant, si jeune que je ne me rappelle même plus à quoi ils ressemblaient. Certains pensent que c’est une bonne chose parce qu’ainsi, on souffre moins. En fait, c’est pire.

Là, la rouge et or en fut suffoquée.. Heather, la jeune fille qui lui avait semblé si désagréable, si méprisante envers tout le monde, si... fausse?.. A présent, elle s'ouvrait à elle. Peut-être la Serpentard avait un bon fond... Peut-être cachait-elle derrière cette froideur, une douleur profonde?... Le problème de la vert et argent était sans doute qu'elle ne parlait pas, ne s'ouvrait pas assez aux autres. Elle gardait tout en elle, pour elle...
Maria ne savait plus que dire..! Alors, Heather était.... Orpheline?..
Toute trace d'antipathie sur le visage de la Gryffondor s'était évaporée. Cependant, il lui semblait que prendre la direction de l’apitoiement n'était pas la meilleure chose à faire, avec la Serpendard...

-... Comment ça, c'est pire?..

Elle avait prononcé cette phrase calmement, et un sourire de compassion s'esquissa sur ses lèvres.
Heather n'avait rien de quelqu'un de mauvais. Elle n'avait sûrement pas eut une vie facile.
Maria la comprenait, à présent. Elle y voyait bien plus claire, dans la personnalité de la jeune fille.
La rouge et or n'avait peut-être pas encore perdu un parent, mais son meilleur ami d'enfance était décédé, sous ses yeux... Elle avait alors moins de cinq ans...
Comment pouvait-on faire ça à une enfant? Et comment pouvait-on enlever la vie d'un enfant?
C'était injuste.
Comment Heather avait-elle vécu ce drame? Et aujourd'hui, qu'en pensait-elle?
Le soleil était toujours présent. Maria le regarda droit dans les yeux, l'espace de quelques secondes.
Ce n'était pas bon pour les yeux, elle ne se permit donc pas de le fixer ainsi plus longtemps.
La rouge et or avait de nouveau oublié le brouhaha qui les entourait.
Les autres étaient-ils seulement là? Et les deux jeunes filles étaient-elles encore dans l'établissement?
Pour Maria, rien de plus incertain... C'était comme si elle avait ouvert son monde à Heather, et l'avait envoyée loin, très loin sur une autre contrée avec elle. Contrée que seule la Gryffondor connaissait.
Mais aujourd'hui, elle l'avait ouvert aux yeux de la vert et argent.

{515}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Sam 12 Avr - 19:16

Plus le temps passait, plus Heather avait l’impression d’avoir devant elle quelqu’un d’un peu lunatique et changeant. Heather avait elle-même pas mal de soucis et elle comprenait le besoin qu’avait cette petite de trouver du réconfort, surtout qu’elle était loin des gens qui l’écoutaient habituellement. Mais elle donnait l’impression à Heather de vouloir se montrer et faire son intéressante, un trait qui n’aurait pourtant pas dû l’étonner car il était commun à beaucoup de Gryffondor après tout.

Heather savait que, même dans un état d’angoisse constante, elle ne dirait jamais à personne ses moindres malheurs, sauf peut-être à TG ou à Micah. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle méprisait Maria. Elle ne la comprenait simplement pas et trouvait qu’elle manquait de retenue. Mais Heather savait qu’elle-même ne constituait pas la canon de la normalité et que sa retenue était généralement vue comme trop grande et pas de son âge. Finalement, Maria n’était qu’une fille normale de onze ans.

« Oui, mais je pense qu’à onze ans, on se confie généralement beaucoup aux copines de son âge. C’est logique. C’est moi qui suis… bizarre, en fait. »

Elle ne put manquer de voir la surprise et la compassion sur le visage de Maria. La compassion, tout ce qu’elle détestait inspirer. Mais après tout, c’était le meilleur moyen de se mettre une Gryffondor, qui avait toujours un instinct naturel de protecteur, dans la poche. Pourtant, Heather, qui avait toujours voulu paraître forte, se sentait un peu prise de court face à la compassion de la Gryffondor. Elle sentit aussitôt qu’elle allait devoir y aller par homéopathie en ce qui concernait la révélation d’informations avec Maria.

Celle-ci lui offrit une ouverture. En passant sur le domaine de l’explication, elle pouvait revenir dans une position de force qui lui était bien plus familière. Elle sourit légèrement à Maria, comme pour s’excuser de sa faiblesse et pour l’encourager à lui parler, en lui faisant comprendre que ça ne la gênait pas du tout. De toute façon, la fillette était assez solide pour savoir ce qu’elle pouvait lui dire ou pas. Et puis, il n’était pas évident de ne lâcher qu’une partie d’une émotion.

« C’est pire parce que… tu n’as pas de visage, pas d’image en tête. Les photos, ça ne suffit pas. Ca crée un vide, un trou dans le cœur, que tu ne peux pas tenter de remplir avec certains souvenirs, parce que tu n’en as aucun d’eux. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Dim 20 Avr - 13:20

Maria commençait à être déstabilisée: elle ne savait plus quoi lui dire... Non, vraiment, cette situation lui déplaisait. Elle fronça les sourcils, réfléchissant à ce qu'elle allait dire...
La Gryffondor savait ce que pensait Heather d'elle. Et pour la première fois de sa vie, peu lui importait. Quoique cela la gênait, car la Serpentard pensait sûrement qu'elle n'était pas mature, or si.
Heather venait de dire quelque chose... Mais Maria n'y avait pas fait attention, aussi elle ne savait pas du tout de quoi il s'agissait. Elle se contenta donc d'un simple "oui" neutre. Toutefois, la rouge et or espérait que la réponse qu'elle avait apportée convenait à la question posée...
Quand Heather se remit à parler, Maria eut un frisson. Ce qu'avait enduré la jeune fille devait être horrible... Maria répondit:

-C'est beau, ce que tu dis. Mais je ne pense pas qu'un des deux situations soient pire que l'autre... Car, tu vois, quand tu as connu la personne, tu penses à tous les bons moments que tu as vécu avec. Tu essaies de tourner la page, mais trop de pensées subsistent... Alors tu regardes les photos, et ça te bouffe.

Maria avait dit ce qu'elle pensait, mais la vérité était que perdre un être cher était une grande douleur, n'importe l'âge, et peu importe l'âge et les circonstances. La vérité était que la vie est injuste. Pourquoi untel devrait être condamné à mourir? Et pourquoi un autre aurait la belle vie dans un palace? Et pourquoi un enfant devrait vivre dans l'incertitude, avec la faim et la fois qui le nargue, et pèse sur lui et sa famille.
Son père était encore en vie, mais la haine pour la maladie la bouffait de l'intérieur, lui nouant la gorge. Car il n'y avait pas une minute où elle ne pensait pas à son père. A comment serait la vie sans lui. A comment il serait possible de, pas à pas, se reconstruire.

-Après, cela dépend des personnes. Personne ne vit les choses de la même façon.

Quelques larmes coulèrent sur ses joues, mais Maria se sentait forte. Elle ne prit pas la peine d'essuyer sa joue. Elle s'en fichait. Elle savait qu'elle pleurerait encore, sûrement le soir-même. Et celui d'après. Mais elle savait aussi qu'elle se battrait jusqu'au bout.
Pour son père. Pour sa mère. Et pour elle, aussi.
Et parce-que rien ne vaut la vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Lun 21 Avr - 1:36

Maria ne semblait pas très intéressée par ce qu’elle disait. Heather en fut légèrement vexée, mais elle ne le montra pas et dépassa rapidement cet état. Maria était un peu jeune et c’était normal qu’elle n’eût pas tellement envie de discuter de ce genre de choses. Néanmoins, Heather était contente qu’elle n’y pensât pas plus. Elle n’aimait pas se retrouver en porte à faux et Maria était parvenue à l’y mettre. D’un autre côté, quand on ne voulait pas se faire trop d’ennemis, il fallait faire des compromis. En l’occurrence, c’était ce qu’elle avait fait.

Il valait mieux revenir à un sujet qui plaisait davantage à Maria. Celui des parents morts de Heather semblait lui tenir à cœur, et c’était normal. Maria craignait pour la vie de son père. Elle se retrouvait un peu dans l’expérience de Heather. Du coup, elle avait envie d’échanger avec la jeune Serpentard sur le sujet. Tout cela, Heather le comprenait, même si ce genre de comportement ne lui était pas familier. Ce n’était pas de l’habitude des Serpentard de faire ce genre de choses au quotidien.

Maria n’était visiblement pas d’accord avec Heather. Pour elle, le fait de perdre quelqu’un avec qui on avait passé du temps était plus difficile que de ne pas le connaître car tous les souvenirs et toutes les photos étaient un biais de souffrance important. Heather se rendit compte qu’elle n’avait pas tort dans ses arguments, mais pourtant, la douleur de Heather restait grande de ne pas savoir qui étaient ses parents biologiques, de ne jamais les avoir fréquentés ou connus.

Elle n’avait finalement pas tort en déclarant que ça dépendait de chacun et de la façon dont les personnes réagissaient à la mort ou à n’importe laquelle des situations. Mais Heather allait plus loin que Maria. Elle était persuadée que la réponse était plus spécifique. Les gens souhaitaient simplement ce qu’ils ne pouvaient pas avoir, ce qui avait la faculté de les rendre malheureux, en plus de les rendre désagréables avec les personnes qu’elle fréquentait. Heather hocha la tête et sourit à Maria.

« Oui, c’est même plus que ça en fait. Moi, je voudrais avoir connu mes parents parce que je n’en ai pas eu l’occasion. D’autres veulent boire parce qu’ils ne connaissent pas l’alcool. On n’a pas vraiment le don de désirer ce qu’on peut avoir, mais ce qui nous fait le plus souffrir. Pas sûre que des souvenirs de mes parents me feraient du bien, visiblement. Ou peut-être que si. Je ne le saurai sans-doute jamais. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Mer 23 Avr - 13:45

Maria fixait Heather, intensément. A présent, elle n'éprouvait plus d'antipathie pour Heather, mais plutôt de la compassion. Mais ce n'était pas de la pitié. Maria n'aimait pas la pitié, et savait que la Serpentard non plus. En réalité, ce qu'elle éprouvait en cet instant était très complexe à décrire.
La rouge et or cru percevoir sur le visage de Heather une pointe d'agacement lorsqu'elle se rendit compte que Maria n'écoutait plus, mais cela ne dura pas longtemps. L'adolescente ne savait plus quoi dire, et attendait une réponse de la part de la Serpentard. Réponse qui ne tarda guère à venir.
Heather expliqua une autre façon de voir les choses, qui était très intéressante. Elle montrait ainsi une autre face du comportement humain. Il est vrai que généralement, on est jamais satisfait de ce que nous possédons. Plus nous avons, plus nous voulons.

-Tu as raison, c'est intéressant ce que tu dis. Nous ne sommes jamais comblés, et réclamons toujours plus. Et on ne peut pas dire que telle ou telle situation est pire. Toi, tu trouves que avoir connu ses parents avant  qu'ils décèdent serait moins douloureux, car c'est ce que tu n'as pas. Quelqu'un qui, au contraire, a perdu ses parents après plusieurs années passées en leur compagnie trouvera ta situation un peu moins dure à vivre.

Maria stoppa ses paroles, laissant le silence les envahir. Elle se rendit alors compte que ce qu'elle venait de dire signifiait, en fin de compte, qu'être heureux n'est pas facile. Et beaucoup de gens tombent dans le piège, et rentrent dans ce cercle vicieux. Elle sans doute aussi. On veut quelque chose, mais à peine notre envie est satisfaite que l'on souhaite autre chose. Et on est jamais heureux, car nous souhaitons toujours quelque chose que l'on ne possède pas.
Sans doute les personnes qui vivent dans la souffrance et la misère savent apprécier les bons moments, et savent être heureux.
Maria se rendit aussi compte qu'il en était de même pour elle... Pour la plupart des gens, en réalité. Heather était-elle comme ça?
La Gryffondor eut alors l'irrépressible envie de sortir, et de courir. Loin, très loin. Ses angoisses la rattrapait, et elle étouffait dans son corps, et dans ce coeur et ce cerveau. Ce corps trop petit pour souffrir. Ce cerveau trop petit pour toutes ces questions, SES questions qui tournoyaient, s'entremêlaient, l'embrouillaient... Elle ne savait même plus ce qu'elle pensait.
Encore une fois, elle était partie de son corps, pour laisser en liberté ses pensées. Heather s'était-elle rendue compte de ce changement d'état?..
Sans doute... Mais Maria s'en fichait. Elle savait que la vert et argent comprendrait sûrement. Lui arrivait-il, à elle aussi, d'avoir besoin de crier?..
Lui arrivait-il aussi d'étouffer?.. Et lui arrivait-il de vouloir s'échapper loin, ailleurs?...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Lun 5 Mai - 4:30

Maria était d’accord avec Heather concernant ce qu’elle pensait à-propos de la vie. En la rencontrant de façon si brutale, Heather n’aurait jamais pu s’imaginer que cela se terminerait en discussion philosophique, mais le résultat était plutôt intéressant. Elles discutaient agréablement pour changer du début de la discussion qui avait porté sur des choses qui dépassaient la jeune Serpentard. Elle sourit gentiment à Maria en tentant ainsi de lui manifester un semblant d’amitié.

« Merci. Je suis contente que tu sois d’accord avec moi et que tu comprennes ce que je veux dire. »

Elle était réellement soulagée que les histoires concernant sa sincérité fussent terminées. Qui se souciait de la sincérité de ses interlocuteurs, surtout les Serpentard, à l’âge de onze ans. Heather, qui en avait douze, s’en souciait peu elle-même. Néanmoins, elle n’en voulait pas à la jeune Gryffondor. Les Gryffondor étaient réputés pour partir au quart de tour. Et on ne pouvait pas reprocher à un Gryffondor d’être un Gryffondor. C’est comme si on reprochait à un Poufsouffle d’être loyal et juste.

Heather décida d’ailleurs de marquer cette nouvelle en faisant preuve de complaisance par rapport à la demande initiale de Maria. Elle souhaitait qu’elles se fassent un petit pique-nique entre filles. Heather venait de décider qu’elle allait revenir sur le sujet mais sans lâcher la bride sur la copine de Maria. Celle-ci serait sans-doute plus à l’aise avec une fille qu’elle connaissait bien. Et puis, après tout, il paraissait qu’être plus nombreux était plus amusant. C’était, en tout cas, la rumeur.

« On devrait le faire, ce pique-nique, tu en parleras à ta copine ? »

Heather songea soudain que Micah, à qui elle avait promis de passer un moment en sa compagnie, allait bientôt devoir l’attendre si elle ne se dépêchait pas. Elle songea qu’elle allait devoir prendre congé de Maria sans la vexer, ce qui n’allait pas être facile, mais elle allait essayer. La première étape, c’était de sourire, ce qu’elle fit sans trop de difficulté, puis elle s’efforça de choisir ses mots avec soin pour que Maria comprît que ce n’était pas elle qui la faisait fuir, mais simplement l’heure.

« Je suis désolée de te laisser, mais mon ami va m’attendre. Tu m’envoies un hibou pour le pique-nique d’accord ? Bonne soirée ! » dit-elle avant de repartir vers sa Salle Commune.

FIN POUR HEATHER


Dernière édition par Heather Heathrow le Ven 9 Mai - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   Jeu 8 Mai - 14:06

Maria commençait vraiment à apprécier Heather. Cependant, contrairement à ce que la Serpentard aurait pu penser d'elle, elle n'est pas quelqu'un de facile, qui fait joue-joue avec une personne, et va directement avec une autre. Elle avait sa fierté, et avait de vrais amis. L'adolescente n'avait pas besoin particulièrement d'autres amis, elle avait juste l'impression que Heather et elle avaient des points communs...

-Oui, c'est bien que l'on soit d'accord. Mais ce n'est pas essentiel: c'est intéressant d'avoir différents points de vue.

Maria ponctua sa phrase d'un sourire sincère. Heather s'était ouverte à elle, loin de là la jeune fille au visage fermée, et dur du début. C'est comme si la vert et argent s'était ouvert les yeux sur une autre façon de penser, et une autre facette d'elle-même.
Marua fut très étonnée que sa nouvelle "amie" (pouvait-elle l'appeler ainsi?..) revienne brusquement sur le sujet du pique-nique. En effet, la rouge et or avait complètement oublié sa proposition, qui s'était comme évaporée de son esprit.

-Ah! J'avais complètement oublié le pique-nique.. Oui, d'accord, je tâcherais d'y penser! Je ne sais pas si mon amie sera d'ac, mais je lui proposerai, pas de problème.

Maria adressa à Heahter un clin d'oeil, sans vraiment en comprendre la raison.
Elle ne savait à présent plus quoi dire... Aussi, elle fut assez soulagée que Heather lui dise qu'elle devait y aller, car on l'attendait.

-D'accord, pas de souci. A très bientôt! C'était chouette de faire ta rencontre!

Maria pris la direction du Lac. Elle ri en pensant à la façon dont elles s'étaient rencontrées. Leur bousculade semblait bien loin, à présent! La Gryffondor souri aussi, en pensant à Heather. A la fin, la Serpentard semblait gênée, comme si elle avait eut peur de blesser, ou de vexer Maria en lui disant qu'elle devait s'en aller. Elle avait alors élaboré une technique dans sa tête (bien que Maria ne soit pas dans la tête de la vert et argent, elle sentait beaucoup de choses). Un sourire s'était esquissé sur les lèvres de la Serpentard, avant que cette dernière n'annonce son départ.
Sans qu'elle ne sache pourquoi, cette rencontre avait fait beaucoup de bien à Maria. Parler à Heather lui avait apporté quelque chose... Mais quoi?
Les pieds de la rouge et or la menèrent à l'entrée de la Forêt Interdite, et non au Lac.
Mais, comme sortie d'un rêve, Maria stoppa net, et regarda le ciel. Un oiseau passa, et laissa tomber une de ses plumes en direction de l'adolescente. Cette dernière la rattrapa, et l'enfoui machinalement dans sa poche, avant de revenir vers le château.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre fracassante - Heather Heathrow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre fracassante - Heather Heathrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une entrée fracassante
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» Heather Stevens Williams
» Une entrée fracassante [PV Labocata]
» Une entrée fracassante !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: