AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Hypnose [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 200
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Hypnose [PV]   Lun 3 Mar - 7:56


PV Arthur

    Aliénore connaissait peu Arthur qui était un peu plus vieux qu'elle, mais elle lui avait déjà parlé en quelques occasions, le hasard les mettant sur la même route. Comme ce jour là, elle attendait pour voir Stephen à la sortie de la salle commune des verts et argents (du moins à sa proximité) quand Arthur passa devant elle. « Bonjour ! Dis, tu ne sais pas si Stephen va sortir ? » ça se trouvait il avait complètement oublié qu'elle devait l'aider à faire un devoir de métamorphose (car elle l'avait déjà fait l'an dernier). Son ami était un peu préoccupé dernièrement et elle ne lui en voulait pas. Malheureusement, elle avait beau attendre en regardant Arthur d'un air perplexe, elle n'obtint pas de réponse aussi rapidement qu'elle l'avait espéré. La réalité de ce qui était en train de se passer la frappa, elle ferma les yeux vivement dans l'espoir que ça stoppe tout, mais non, son regard avait bien croisé celui de Arthur et son pouvoir s'était déclenché. Comme d'habitude, c'était sans prévenir. La suite allait être affreuse. Les gens sous son pouvoir ne la voyait plus vraiment, ils étaient... et bien, tout simplement hypnotisé, c'était le nom de son pouvoir. Les magnifiques yeux bleus dont par ailleurs elle était très fière était une source d'ennui perpétuel pour Aliénore. Elle ne voulait pas imposer sa volonté aux gens, leur donner l'impression d'être la plus belle, la plus magnifique... c'était factice, ils ne le pensaient pas vraiment, ils ne la voyaient, comme ils étaient hypnotisés, ils projetaient sur elle tous leurs désirs de façon à mieux accepter ses ordres. Sauf qu'elle n'avait aucun ordre à donner, elle aurait même voulu ne pas avoir ce pouvoir ! Oh ! Il aurait pu être pratique si elle avait pu le maîtriser ! Sauf qu'elle n'avait que treize ans et elle était bien trop jeune pour gérer un don de naissance de cet ampleur. Surtout que le principe c'était qu'on la regardait dans les yeux et une fois sur deux, pouf, son pouvoir s'enclenchait. Mais ça n'avait aucune raison d'être. Il n'y avait pas une cause qui pouvait expliquer qu'une fois il se mettait en fonctionnement et pas une autre. Là, par exemple, elle demandait juste un renseignement. Il n'y avait vraiment pas de quoi user d'hypnose !

    Elle rouvrit les yeux et constata que c'était effectivement trop tard. Elle soupira. Qu'est-ce qu'elle allait faire de lui jusqu'à ce que le sort se dissipe ? Pas la peine d'essayer de s'en débarrasser. Elle avait déjà tenté de planter quelqu'un tout seul alors qu'elle venait de l'hypnotiser, ça avait eu pour effet que le sort dure des heures, jusqu'à ce qu'elle revienne en fait, et la dite personne – une camarade d'école primaire en dernière année – avait pleuré tout le temps de son absence.

    « Arthur ? Est-ce que tu m'entends ? » c'était idiot comme question mais elle avait envi qu'il se mette à parler, il avait probablement oublié sa première question. « Écoute moi, je t'ai hypnotisé par erreur, mais ça va passer, donc on va attendre ensemble que ce soit fini, ok ? » Elle essayait de rester raisonnable mais au fond d'elle, elle bouillait, elle détestait quand elle hypnotisait les gens. Déjà ce n'était pas respectueux pour eux (bien qu'elle ne le fasse pas exprès), et en plus ça la mettait mal à l'aise. « Tu te sens bien, tu as toutes tes facultés de pensée ? » La question réelle était plutôt est-ce que tu as l'impression de penser car le principe de l'hypnose c'était que sa victime ne contrôlait plus son cerveau. Mais il y avait des degrés dans l'hypnose, ceux qui la voyaient comme une déesse et ceux qui attendaient juste qu'elle donne des ordres. Tout dépendait de l'image que l'hypnose jetait sur elle : une fille à aimer, à adorer, ou juste une personne qu'on a envie de servir. Elle ne savait pas ce qu'elle préférait. Ceux qui la voyait comme la plus belle fille du monde était agaçant mais ils avaient de la conversation (y compris lorsqu'il s'agissait de filles), ceux qui attendaient des ordres étaient plus silencieux et elle devait trouver quelque chose à leur faire faire, même un truc banal, ce qui lui demandait plus d'effort, mais c'était moins gênant quand la personne se réveillait de son hypnose. Elle attendait de voir comment allait réagir Arthur, dans tous les cas, elle allait devoir limiter la casse.

{744}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Ven 7 Mar - 16:55


Arthur quitta la salle commune de Serpentard avec l'intention de se rendre à la bibliothèque mais il s’arrêta lorsqu'il se fit interpeler par quelqu'un. Il se retourna et ses yeux bleus croisèrent ceux d'Aliénore tandis que celle ci lui parlait pour lui demander quelque chose. Ceci dit, Arthur serait bien incapable de répondre à sa question à laquelle il n'avait pas prêté attention du tout, trop occupé à fixer la jeune fille. Ouaah, quels yeux magnifiques ! Il ne parvenait pas à détourner le regard, et même quand la Serdaigle ferma les yeux, il continua à la regarder. Ce n'était pas que les yeux, elle était magnifique ! Comment avait il fait pour ne pas s'en rendre compte avant ? Cette fille était trop canon ! Pas qu'il la trouvait moche avant, hein, mais il ne l'avait jamais trouvé aussi belle que là, maintenant. Pourtant, il en était sûr, c'était la plus belle fille qu'il ait jamais vu. Il faut dire qu'il n'avait plus qu'elle à l'esprit, là maintenant. Il ne pensait même plus à sa jumelle, pourtant si importante à ses yeux, ni à Nasira et Alex qui étaient source de préoccupations ces derniers temps.

Aliénore lui demanda s'il l'entendait, et sans même se demander pourquoi elle lui posait une question pareille, Arthur répondit : « Oui, oui, bien sûr. » Pourtant, si elle avait dit quelque chose, il serait bien incapable de dire quoi. Il lui sourit avant de continuer : « Ouah ! Tu es trop... ouaaah ! » Il était tellement impressionné qu'il ne trouvait pas les mots, mais il fallait qu'il le lui dise. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Quand ensuite elle expliqua au blond qu'elle l'avait hypnotisé par erreur, il entendit mais ne réalisa pas ce que ça impliquait. Il trouvait Aliénore trop belle, ça n'avait pas l'air faux. Tout ce qui l’intéressa, c'est qu'elle ajouta qu'ils allaient attendre ensemble. Ça, ça plut beaucoup à Thor qui avait très envie de rester avec elle. Il ne la connaissait pourtant presque pas, mais il n'y avait pas de logique là dedans, elle l'avait hypnotisé. « D'accord » répondit il donc, bien content qu'elle veuille passer du temps avec lui. C'était en tout cas ce qu'il se disait, n'ayant aucun souvenir que Stephen ait été mentionné plus tôt et n'imaginant pas qu'elle reste avec lui par obligation.

Elle lui demanda s'il avait toutes ses facultés de pensées, et il était bien évident que non. Pourtant, le cinquième année ne s'en rendait pas compte. « Oui, pourquoi tu me demandes ça ? » Il ne comprenait pas bien pourquoi elle lui posait la question. Il faut dire qu'il n'avait pas les idées très claires, pourtant une idée lui passa par la tête et il sourit à Aliénore avant de lui demander : « Oh, il faut que je te demande un truc, moi. Dis, je pourrais te prendre en photo ? S'il te plait. Mais pas tout de suite, plus tard ! » Le blond ne se promenait pas avec un appareil photo sur lui, c'était bien dommage, car il n'avait pas envie de quitter sa camarade, ne serait ce que quelques minutes pour aller en chercher un dans le dortoir. Bien sûr, c'était stupide, s'il ne voulait pas la quitter maintenant, pourquoi voudrait il bien plus tard ? Arthur pensait au présent.

557
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 200
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Sam 8 Mar - 8:02

    Le « Ouah » hérissa Aliénore qui sentit une sueur froide lui remonter l'échine. Bien qu'elle soit du genre à se trouver plutôt mignonne dans son genre (elle était une petite brunette aux grands yeux bleus, de corpulence et de taille moyenne avec une peau épargnée par l’acné, bref, elle correspondait à certains critères des canons de beauté en cours), ce genre de réaction sous hypnose n'avait 1) aucune valeur, 2) tendance à la froisser. Car elle ne savait jamais vraiment comment la personne sous hypnose la voyait. Enfin si, comme la fille la plus belle du monde, un genre de déesse auquel on a envie de tout céder juste pour un sourire, mais elle se demandait jusqu'à quel point ça gommait ses atouts naturels pour les remplacer par des factices. Elle supposait que ça dépendait de jusqu'à quel point, sans hypnose, elle correspondait déjà aux goûts de la personne hypnotisée.

    Elle s'installa dans un coin avec Arthur et évalua l'ampleur des dégâts. « Pour voir jusqu'à quel point tu as été touché par mon pouvoir. Si je te demande... ta fille préférée dans l'école, tu réponds ? » Si Arthur était encore à peu près maître de lui-même (enfin, tout est relatif, on se comprend hein), il répondrait sa sœur jumelle ou le nom de la fille dont il était amoureux. Si c'était elle, ça se corsait. Mais c'était très variable d'une personne à l'autre. Elle avait remarqué que quand elle hypnotisait un adulte par exemple, ils se comportaient plus comme des maman ou des papa gâteux, quand c'était un garçon de son âge ou approximativement, ça dépendait de si il était amoureux ou pas, et de si il avait quelqu'un de proche de lui qui serait plus fort que l'hypnose, Arthur avait au moins sa jumelle, donc tout n'était pas perdu, restait à voir ce qu'il allait répondre.

    Mais il écoutait à peine ce qu'elle lui racontait, il avait été pris d'une idée aussi brusque que stupide (mais ce n'était pas sa faute, hein, il était sous hypnose), et il lui demanda pour une photo d'elle, mais plus tard, parce qu'il entrait dans la catégorie des personnes fascinées (au moins, il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui donne des ordres car dans les cachots, elle ne voyait pas bien ce qu'elle pourrait lui demander). Elle soupira et entoura une mèche de ses cheveux autour de son index, ne sachant quoi répondre. Finalement : « Oui, si tu veux, mais tu sais dans un quart d'heure à trente minutes, peut-être même moins, tu n'auras plus du tout envie d'avoir une photo de moi. Tu comprends ce que j'essaie de te dire ? Ce que tu vois n'est pas réel, j'ai un don latent, si on me regarde dans les yeux, on est hypnotisé. C'est ce qui t'est arrivé. Je ne sais pas ce que tu vois quand tu me regardes, mais ça va te passer au bout d'un moment. Et là je ne serais plus qu'une fille normale un peu plus jeune que toi. Donc tu n'auras plus envie de faire une photo. C'est logique. » Mais autant prêché l'absence de charité dans une église chrétienne. Ce n'était pas la première fois que cette situation lui arrivait (en fait, elle était même assez fréquente, mais c'était un peu moins gênant lorsque c'était avec des filles), même lorsque la personne comprenait ce qu'elle disait, elle ne la croyait pas. Alice avait été hypnotisée, et elle lui en avait voulu, parce qu'en fait, après l'hypnose, a réalité était presque décevante. Non pas que ce soit plaisant d'être hypnotisé, mais c'est beau, on voit ce qu'on désire voir, on se détache du quotidien, on flotte en quelque sorte. Le retour à la réalité avait toujours quelque chose de brutal. « Cela dit, si tu voulais quand même en faire une pour jouer aux fléchettes avec, je ne t'en voudrais pas. » certes, elle s'était un peu prise la tête avec Alice quand elle l'avait hypnotisée (enfin, après), mais c'était différent, Alice était au courant du pouvoir d'Aliénore et elle l'avait quand même regardé dans les yeux. Arthur lui, c'était plus de l'accident. Qui plus est, elle ne le côtoyait pas vraiment donc il pourrait lui en vouloir, ça n'aurait pas d'incidence sur sa vie de tous les jours. Mais quand même c'était dommage. Elle ne serait jamais très populaire à Poudlard si elle multipliait ce type d'accident. Pas faute d'essayer de sauver les meubles une fois le mal accompli pourtant ! La preuve !

{752}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Dim 9 Mar - 16:33


Son compliment ne sembla pas faire trop plaisir à Aliénore et elle ne le remercia même pas, mais c'est à peine si Arthur s'en aperçut. Elle était tellement jolie qu'elle devait avoir l'habitude des compliments de toute manière, et sans doute des mieux que ce que le blond lui avait sorti car il avait un peu perdu de son vocabulaire pour le coup. Mais ce n'était pas grave, car elle ne lui voulait pas, et avait même envie de rester là à discuter avec lui, quelle chance ! Il avait complément oublié ce qu'il avait prévu de faire au départ, et s'installa avec Aliénore sans dissimuler son plaisir. Quelle meilleure façon d'occuper son temps que de rester avec une fille aussi géniale, aussi magnifique !

La Serdaigle lui posa alors une question un peu personnelle, enfin si on veut, mais y répondre ne dérangeait pas Arthur, si c'était Nasira qui lui avait posé une question pareille en temps normal il aurait trouvé ça louche, là il était prêt à dire tout et n'importe quoi à Aliénore pour lui faire plaisir. « Ma fille préférée dans l'école ? C'est toi bien sûr ! » répondit il presque aussitôt sans prendre le temps de réfléchir à la question. Elle était divine, il n'allait tout de même pas lui balancer le nom d'une autre fille qu'elle, ça ne se faisait pas. En plus, aucune autre fille qui ne vaille la comparaison ne lui venait à l'esprit, non il ne voyait pas. La plus belle, c'était Aliénore, assurément !

Oh bien sûr, il disait ça à cause de l'hypnose, parce qu'il n'était pas du tout amoureux de la brune, ne la connaissait même pas plus que ça et que sa fille préférée dans l'école, c'était sa jumelle Aélys. Ça ne faisait aucun doute pour personne, car leur lien était très fort, mais il faut croire qu'il n'était pas plus fort que l'hypnose. On ne combattait pas de l'hypnose comme ça, c'était quelque chose de magique, il n'y pouvait rien, en plus Thor même s'il réalisait ce qui se passait (ce qui n'était pas le cas) n'aurait pas envie de le combattre. Il avait face à lui une fille super canon, super géniale, divine, qui en plus lui accordait de son temps. Pourquoi voudrait il que ça s'arrête ? Bon, pour Ally peut être bien, mais Aliénore avait tout éclipsé, il ne pensait plus à sa sœur.

Continuons dans la série des questions stupides. « Et toi ? Qui est ce que tu préfères ? Tu m'aimes bien ? » Enfin la question n'était peut être pas si bête que ça puisqu'il ne faisait que lui poser la même, en essayant d'influencer sa réponse. Arthur n'avait pas du tout envie d'entendre le nom d'un autre garçon, mais si la troisième année répondait honnêtement les chances qu'elle cite le blond comme étant son garçon préféré étaient minimes. Mais lui ne s'en doutait pas, ce qui expliquait qu'il la lui ait posée un peu naïvement.

Aliénore accepta pour la photo, c'était super ! « Merci beaucoup, tu es géniale ! » Pour l'histoire du don, il ne la croyait pas, toute logique s'était envolée pour l'instant, et tout ce qui intéressait Arthur c'était qu'elle ait accepté pour la photo. En plus de tout le reste, la Serdaigle était super gentille, elle était parfaite, quoi ! Il ne trouvait pas qu'elle était une 'fille normale', elle était tellement canon, tellement sympa, tellement tout ! Elle semblait persuadé que le vert & argent ne voudrait plus faire de photo dans quinze à trente minutes, lui ne voyait pas pourquoi il changerait d'avis aussi vite. « Mais non, t'en fait pas, je vais pas changer d'avis aussi vite, je t'assure ! » continua t'il histoire qu'elle le prenne au sérieux, il ne s'agissait pas qu'elle change d'avis, elle, et ne soit plus d'accord.

C'était quoi cette histoire de fléchette ? Oh bien sur, Thor avait déjà vu ça dans des films, quelqu'un qui accrochait une photo d'une personne qu'il n'aimait pas sur une porte pour lancer des fléchettes dessus. Mais ce n'était pas du tout pour ça qu'il voulait une photo d'Aliénore ! Il n'aurait même pas imaginé en faire ça, et à présent qu'elle lui suggérait l'idée ne le tentait pas du tout. Pourquoi s'amuserait il à lancer des fléchettes sur une fille aussi belle que sympathique ? Ça n'avait aucun sens.

« Non, non, pas pour jouer aux fléchettes. J'ai pas de fléchettes mais sinon c'est pas une photo de toi qu'il faudrait pour ça c'est une photo de Ril- » Qu'est ce qu'il allait dire ? Riley ? Qu'est ce qui lui prenait de parler d'un autre mec à un moment pareil ? Si on grattait un peu, Aélys n'était pas si loin mais Arthur n'avait pas envie de gratter, il essaya plutôt de changer de sujet. Pour une fois qu'il n'essayait pas de rallier quelqu'un contre Riley Spencer. « Eh, et si tu me parlais un peu de toi ? » Question un peu vague on vous l'accorde.

842
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 200
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Mar 1 Avr - 12:30

    Aïe, son cas était plus grave que ce qu'Aliénore pensait. Elle espérait que quelqu'un d'un peu plus vieux qu'elle arriverait à conserver un peu de lucidité, mais visiblement sa différence d'âge avec Arthur n'était pas assez grande pour qu'il la voit autrement que comme une fille. Dommage, ça aurait été plus pratique et plus facile à vivre pour elle si l'hypnose montrait à Arthur une sorte de petite sœur idéale ou quelque chose de ce style. Le registre fascination amoureuse était celui qu'elle détestait le plus parce que ça mettait forcément mal à l'aise une fois revenu à la réalité. Ceci sans compter qu'encore une fois, lorsque l'hypnose était terminée, l'espèce d'euphorie dans laquelle ils étaient plongés retombait. C'était un peu comme de la drogue. Il était arrivé que des personnes veuille se faire hypnotiser, heureusement, comme elle ne maîtrisait pas son don, elle n'avait jamais eu de problèmes pour dire non.

    « Me voilà dans de beaux draps tiens... » Murmura-t-elle avant de répondre à haute voix. « Mais tu ne me connais pas, il y a sûrement des filles que tu connais mieux que tu aimes beaucoup non ? Tu sais, la beauté, ça ne fait pas tout. En plus, je suis moins jolie sans l'hypnose, enfin, je ne suis pas moche non plus, mais je suis sûre que tu ne me vois pas comme je suis. » Autant prêché à un homme dans le désert qu'il n'avait pas besoin d'eau pour vivre. Elle savait bien qu'elle se fatiguait pour rien et qu'il ne l'écoutait que d'une oreille, seulement c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle essaie de le raisonner, ne serait-ce que pour qu'à son réveil il se souvienne qu'elle avait fait tout ce qu'elle pouvait pour limiter les effets de l'hypnose. Rester avec lui notamment, ça ne paraissait pas comme ça, mais c'était important. Notons qu'elle avait laissé tomber son projet initial de voir son meilleur ami parce que une fois Arthur réveillé, elle allait fuir très vite et très loin (ça tombait bien, sa salle commune était à l'autre bout du château). On ne sait jamais qu'il veuille la frapper, elle avait entendu dire que certains Serpentards étaient très violents !

    La question de Arthur la fit soupirer. Elle ne pouvait pas lui dire qu'elle ne l'aimait pas, ça lui briserait le cœur, mais elle ne se voyait pas lui dire qu'elle l'aimait non plus 1) parce que c'était faux, elle le connaissait seulement comme ça, de nom et de vu, ils se croisaient de temps en temps parce que Arwenn était à Sterne et que lui aussi, puis voilà c'était tout, 2) parce que ça pourrait entraîner une situation encore pire que l'actuelle. Aliénore avait eu son premier baiser comme ça, d'un garçon qu'elle avait hypnotisé par erreur, elle en gardait une certaine amertume, elle qui avait déjà été embrassé plusieurs fois à cause de l'hypnose et qui n'avait jamais eu de petits copains. Pas que ça lui manque, mais comme toutes les filles, elle s'était toujours imaginé que son premier baiser serait avec son premier copain, or, elle en était bien à trois baisers, et elle n'était sorti avec aucun de ces garçons. Bizarrement, eux, ça les traumatisait beaucoup moins qu'elle. Comme quoi, elle ne devrait pas tant culpabiliser d'hypnotiser les gens, certains s'en remettaient mieux qu'elle.

    « Je n'ai aucun garçon préféré, et je ne te connais pas assez pour juger, mais je ne te déteste pas non plus. » Voilà qui devrait faire l'affaire, c'était diplomate et pas trop mal tourné. Si elle avait été parfaitement honnête, elle aurait cité un de ses amis garçons, mais ce n'était pas une bonne idée, elle en était quasiment certaine. De même qu'elle savait qu'elle devait accepter, pour le principe, qu'il la prenne en photo. Elle savait pertinemment que quand il sortirait de l'hypnose, il n'en voudrait plus, mais si elle lui disait non maintenant, ce serait cruel. Et puis ça n'engageait à rien, comme elle l'avait dit, il pourrait très bien la prendre en photo pour jouer aux fléchettes, elle s'en moquait. Elle avait l'habitude que ça tourne mal, ce n'était pas un don qu'elle avait, c'était une malédiction ! En tout cas, elle le voyait ainsi.

    Il commença à prononcer un nom mais il s'arrêta. Tiens, il avait quand même encore accès à de vrais sentiments, dommage qu'il n'ait pas terminé sa phrase, elle aurait pu essayer de creuser un peu la question. Plus elle pouvait les raccrocher à des choses de leur vie réelle, plus elle avait l'impression qu'ils étaient... normaux. A défaut d'un terme plus approprié. Mais malheureusement, il n'avait pas fini sa phrase, et elle ne pouvait pas connaître un septième année, ou le reconnaître tout au moins, sur juste une syllabe. A la place, il lui demanda de parler d'elle, bah, si ça pouvait lui faire plaisir. Elle remit une mèche de cheveux bruns derrière son oreille et chercha ce qu'elle pouvait dire. « Et bien... comme tu le sais déjà je m'appelle Aliénore. C'est une référence à Aliénore d'Aquitaine, parce qu'elle était très charismatique et que moi... et bien disons que j'ai mon don d'hypnose. En fait mes parents voulaient aussi me donner le nom d'une femme réputée pour son beauté et son habileté politique. Quand Arwenn est née – Arwenn c'est ma petite sœur, tu sais, celle qui est à Sterne avec toi, une première année de Gryffondor -, ils ont choisi de prendre un autre prénom en A, un nom qui faisait un peu féerique cette fois-ci, mais qui irait bien avec Aliénore. Je suis en troisième année donc j'ai deux ans de moins que toi, et je suis à Serdaigle. Je fais du théâtre l'été, avant j'étais dans une troupe pour enfant moldu, et je joue un peu au Quidditch. Voilà, je pense que tu sais tout sur moi. Maintenant, tu pourrais me parler de toi, non ? » Histoire qu'il se souvienne de qui il était. Elle regarda sa montre, bon, allez, il fallait tenir encore un peu, l'hypnose devrait se dissiper peu à peu dans pas trop longtemps. En général, quand elle restait avec la personne et qu'elle lui parlait, ça mettait au pire trente minutes à passer. C'était bien pour ça qu'elle restait dans les sous-sols de l'école alors qu'il y faisait un peu froid, elle ne tenait pas à laisser Arthur tout seul, hypnotisé, parce que sinon ça pouvait durer des heures, parfois des jours, parce que l'objet de l'hypnose n'était pas là. Les drogués ont besoin de leur dose comme disait doctement sa mère quand Aliénore se plaignait de devoir s'occuper de ceux qu'elle hypnotisait. C'était pour leur bien. Puis, tant que Arthur se contentait d'une conversation, ça allait, elle avait déjà vécu pire.

{1 125}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Dim 6 Avr - 23:49


Arthur venait de dire à Aliénore qu'elle était sa fille préférée dans l'école. Il pensait naïvement que ça lui ferait plaisir et ne s'imaginait pas du tout qu'elle aurait quelque chose à redire là dessus. Après tout, la réponse du blond n'avait rien étonnant, la Serdaigle était tellement magnifique ! Certes, il ne la connaissait pas vraiment, mais ça ne changeait rien, il n'avait pas besoin de la connaître plus pour savoir que c'était la plus belle fille de l'école ! Peut être qu'il y avait des filles qu'il connaissait mieux et qu'il aimait beaucoup mais ce n'était pas la question, Aliénore lui avait demandé qui il préférait, pas qui il connaissait le mieux. Si il y avait réfléchi il aurait pu citer Aélys et Alexandra mais il ne réfléchissait pas et là il n'avait d'yeux que pour Aliénore. Il ne voyait pas trop où elle voulait en venir en disant tout ça. Elle était sûre qu'il ne la voyait pas comme elle était ? Comment ça ? Il ne comprenait pas vraiment.

« Ah bon ? Alors tu n'es pas super canon et super sympa ? » lança t'il en ne croyant pas du tout à ce qu'il racontait. Genre. Effectivement, Thor ne voyait pas la troisième année comme elle était, mais il ne s'en rendait pas compte, l'image qu'il avait d'elle étant altérée et amplifiée par l'hypnose. Oh, bien sur, il ne la trouvait pas moche non plus à la base, mais avant qu'il ne soit hypnotisé, Aliénore ne l'avait jamais éblouie au point qu'il lui dise sans raison qu'elle était super canon et super sympa. D'ailleurs, c'était peut être un peu exagéré de dire qu'elle était sympathique alors qu'il ne la connaissait pas, même si Aliénore avait été vraiment gentille avec lui jusque là.

Alors comme ça elle n'avait pas de garçon préféré ? Bon, il était quand même un peu déçu. Arthur aurait bien aimé qu'elle le cite mais il ne fallait sans doute pas trop rêver. Au moins la place était libre. Et quand il lui demanda si elle l'aimait bien, elle répondit qu'elle ne le connaissait pas assez pour juger mais qu'elle ne le détestait pas non plus. Bien sur qu'elle ne le détestait pas, il ne devait pas y avoir beaucoup de filles qui détestent Arthur -y en avait il seulement ?- et il n'avait jamais rien fait à  Aliénore. Ceci dit, il n'avait rien fait non plus qui puisse justifier le fait que Micah Orwell ne l'attaque à coup de bombe à eau et c'était arrivé. Inutile de préciser que les deux Serpentard n'entretenaient pas de très bonnes relations depuis. Bref, si elle détestait le cinquième année, elle ne serait pas là à discuter gentiment avec lui. Et elle était là, c'était donc qu'elle l'aimait plutôt bien, presque bien ? Il lui sourit avant d'ajouter « Bah, si c'est que ça, ça peut s'arranger. » Lui, ça ne le dérangeait pas de ne pas assez la connaître, il la trouvait déjà parfaite ! Mais si ce n'était pas le cas d'Aliénore, ça pouvait toujours s'arranger. D'ailleurs, il avait bien envie de la connaître mieux, il était déjà très content de passer du temps avec elle là maintenant. Il replaça une des mèches de cheveux de la jeune fille tout en lui souriant. Ses paroles n'avaient pas encouragé Arthur mais ne l'avaient pas découragé non plus.

Il faillit mentionner Riley Spencer pour une histoire de fléchettes mais s'arrêta avant d'avoir terminé. Qu'est ce qui lui prenait de vouloir parler du Serpentard ? Il verrait plus tard s'il pouvait se procurer une photo du septième année et des fléchettes car c'était une grande idée mais pour le moment il n'avait pas envie de se prendre la tête avec ce type alors qu'il était en si charmante compagnie. Il demanda alors à Aliénore de parler un peu d'elle et elle s’exécuta. Elle commença par expliquer d'où lui venait son prénom. Aliénore d'Aquitaine, ça ne disait rien du tout à Arthur.  Il se demanda si c'était quelqu'un de connu. En tout cas, il aimait bien le prénom, qu'il trouvait aussi chouette que sa jeune propriétaire, la seule et l'unique Aliénore qu'il connaissait. Enfin connaissait, vaguement, quoi, toujours plus que l'autre, Aliénore d'Aquitaine dont il ne connaissait même pas l'existence deux minutes plus tôt.

Le blond écoutait sa camarade parler en la regardant. Elle était si belle, il n'allait pas fixer le mur en pierre en face de lui, le choix était vite fait. Il aurait pu rester là des heures à l'écouter parler, ou en tout cas c'était l'impression qu'il avait alors qu'il était encore sous hypnose, mais Aliénore termina assez vite en disant que maintenant Arthur savait tout. Ah oui ? Il aurait bien aimé qu'elle continue, il avait comme l'impression d'une histoire inachevée, ce qui était stupide car ce qu'elle avait raconté sur elle ne ressemblait pas du tout à une histoire. A la place, Aliénore voulait que Thor parle de lui.

Il réfléchit un instant, il se demandait ce qu'il pouvait bien lui raconter. Finalement comme il ne savait pas trop par où commencer il décida de copier sur Aliénore en s'inspirant de ce qu'elle venait de dire. « Euh qu'est ce que tu veux savoir ? Arthur ça vient peut être du roi Arthur je sais pas trop. » Il afficha un sourire en coin avant de poursuivre : « En tout cas, ça me va bien maintenant que j'ai été élu roi du bal, non ? » . Il se souvint que ce n'était même pas Aliénore qui avait été élu reine, c'était bien dommage. Il n'avait rien contre la préfète des jaunes & noirs mais elle était trop bizarre et le cinquième année n'aurait jamais pensé que c'était elle qui serait choisie. « Tu aurais été bien en reine, j'aurais pas choisi Linwood moi. » Notons que si Arthur voyait bien la brune en reine là maintenant, il n'avait bien évidemment pas voté pour elle le soir du bal de Noël puisqu'il avait voté pour Aélys. « Tu sais, on a plein de points communs en faite. Avec ma sœur qui est à Sterne, les prénoms en 'A' et le Quidditch. Je suis sûr que c'est un signe. » termina t'il en souriant de nouveau à la troisième année. Pas sûr qu'elle voit les choses de la même façon cependant.

1060
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 200
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Lun 28 Avr - 11:02


    « Disons que je suis juste canon et sympa, sans superlatif. C'est l'hypnose qui te fait me voir mieux que je ne suis, elle te fait voir ce que tu voudrais. Malheureusement pour moi, je suppose que tu n'as pas de copine... » Soupira-t-elle. Elle aurait vraiment, sincèrement, préféré le registre de la petite sœur qu'on adore, mais tous les garçons célibataires qui étaient dans ses âges (encore que Arthur avait tout de même deux ans de plus) étaient bourrés d'hormones et voyaient donc en elle la fille à aimer. Enfin, au moins, chez Arthur, ça se traduisait par un comportement parfaitement gentleman. Elle ne savait pas si il en aurait quelque chose à faire de son avis une fois réveillé, mais l'hypnose révélait beaucoup d'aspects de la personnalité des gens, et tout compliments excessifs mis à part, Arthur se comportait bien avec elle. Elle n'avait pas pu en dire autant de tous les garçons qu'elle avait hypnotisait au court de sa jeune vie. En bref, Arthur était sûrement quelqu'un de bien. C'était d'autant plus dommage pour lui de perdre sa soirée avec une fille dont il se moquait pas mal dans le monde réel.

    Elle ne recula pas lorsqu'il lui replaça une mèche de cheveux, Aliénore était douée pour le stoïcisme. Puis, avouons-le, pour Arthur l'hypnose était une première expérience, pour elle c'était un accident qui arrivait de manière régulière depuis sa naissance. Bien entendu c'était différent quand elle était toute petite. Elle se souvenait que quand elle avait quatre ou cinq ans, elle avait hypnotisé une dame dans la rue, celle-ci l'avait enlevé à sa mère (qui avait failli devenir hystérique) pour l'emmener dans une boutique de vêtement et lui faire essayer toutes les robes du magasin. Elle l'avait prise en photo sous toutes les coutures dans toutes les robes, jusqu'à ce qu'elle se réveille de l'hypnose. Elle avait alors été s'excuser pour cet enlèvement auprès des parents d'Aliénore qui s'était excusé à leur tour, mais la dame était tellement gênée qu'elle ne leur en avait pas voulu (il faut dire qu'un avis de recherche avait été lancé pour enlèvement... vous voyez bien le genre de situation désagréable dans laquelle ça avait mis la dame). En plus, c'était une moldu donc elle n'avait pas compris son geste, et elle avait refusé l'idée que ce soit de la magie (il faut dire que les parents d'Aliénore ne l'avaient pas formulé comme ça mais ils avaient dit que c'était déjà arrivé, que Aliénore faisait souvent cet effet là aux adultes, elle était une petite fille tellement jolie et blablabla). La dame avait offert une des robes à Aliénore et la brunette ne l'avait plus jamais revu. Mais ce schéma s'était répété plusieurs fois dans sa courte vie, car pour les adultes, elle représentait l'enfant idéal. A cette époque, elle vivait encore son don à peu près bien, puis, elle avait eu dans les dix ans et elle avait commencé à hypnotiser des garçons de son âge ou aux environs, et c'était là que ça avait commencé à dérailler complètement pour elle. Elle se disait parfois qu'elle n'arriverait jamais à avoir un copain dans ces conditions : avec tous ces garçons qu'elle hypnotisait sans le faire exprès, elle ne pouvait pas jurer fidélité, elle se faisait trop souvent toucher (mais n'y voyez rien de pervers) par d'autres, et elle ne pouvait pas les en empêcher. Parce qu'elle pourrait les blesser, et une blessure au cœur sous hypnose, ça reste douloureux. Elle gardait graver dans sa rétine l'image de la fille qu'elle avait repoussé et laissé sous hypnose pendant des heures parce que ça l'avait énervé et qu'elle n'avait pas voulu s'en occuper. Sa camarade était devenue une vraie loque qui faisait peine à voir. Elle ne pouvait pas faire ça aux gens, elle préférait se montrer patiente et attendre que ça passe.

    C'est pourquoi elle se mit à parler d'elle, mais elle ne disait que des choses superficielles, en même temps, son don mis à part, elle n'était qu'une fille normale parmi tant d'autres. Objectivement, elle se trouvait assez mignonne, mais des filles mignonnes il y en avait bien d'autres dans l'école. Sa petite sœur par exemple : ce serait un vrai canon quand elle serait plus vieille, Aliénore en était absolument certaine. Et rien que dans son dortoir, Elena n'était pas moche, Alice faisait encore un peu petite fille, mais elle avait un côté craquant et Adria était molassone mais on ne pouvait pas dire qu'elle soit laide, loin de là, elle avait même un très joli visage.

    Et comme elle n'avait pas grand chose à dire sur elle (si ce n'est l'anecdote sur l'origine de son prénom), elle retourna la question à Arthur, ça faisait passer le temps. A ce propos, son regard allait de temps en temps vers sa montre, parce qu'elle avait froid. Elle resserra d'ailleurs les pans de sa cape autour de ses épaules pour retenir un frisson. « Ah oui, c'est vrai que tu as été élu Roi du bal, du coup, oui, ça fait le Roi Arthur c'est amusant. » Elle sourit bien qu'elle eut toujours froid. Elle avait voté pour son cavalier au bal mais bon, c'était parce que Stephen n'était pas là et qu'elle ne voyait pas pourquoi elle voterait pour Dwayne (trop foufou, elle le voyait mal Roi du bal). Bien entendu, à cause de l'hypnose, il l'imaginait en reine du bal, mais Aliénore était sûre qu'elle n'avait pas eu de voix, ou alors juste une ou deux de ses proches amis ou de sa sœur. « Oh, je ne crois pas, j'aurai bien aimé qu'il y ait un serdaigle parmi les élus, mais ça me semble logique que les petites années ne soient pas élus, on n'est pas à Poudlard depuis assez longtemps, en plus Linwood est préfète, elle a sûrement eu des voix à cause de ça de la part des gens de sa maison. Puis au bal, c'est ma sœur qui a choisi ma robe et je n'étais pas très à l'aise, j'étais en vert anis, une robe corset avec un jupon bouffant. Pas du tout mon style, mais ça faisait plaisir à Arwenn. » Ce que Aliénore aima à ce moment là, c'était que la conversation avait l'air presque normal, sauf que bien entendu, Arthur ne perdait pas le nord. C'était fou quand même l'influence de ce pouvoir. Aliénore se disait que c'était bien qu'elle ne le contrôle pas, c'était un pouvoir trop bizarre et limite dangereux, manipuler les gens comme ça, ce n'était pas sain.

    « Je ne sais pas s'il faut y voir un signe, on a aussi beaucoup de différence. Par exemple tu as suivi ta sœur à Sterne, moi il est hors de question que je m'inscrive à ce genre de club, et puis tu es à Serpentard et moi à Serdaigle, et tu as deux ans de plus, n'oublie pas. C'est beaucoup deux ans. » Surtout du point de vue de Aliénore, elle avait l'impression qu'entre ses treize ans et les quinze de Arthur il y avait un gouffre, mais c'était aussi parce que le jeune homme l'indifférait. D'ailleurs, elle osa poser la question. « Est-ce que tu commences à sortir de l'hypnose ? Parce qu'il fait froid je trouve.» Elle fronça les sourcils, si seulement elle savait comment faire pour accélérer le processus, mais elle n'en avait aucune idée, et elle sentait qu'elle perdait du terrain, Arthur étant complètement opaque à ses arguments (mais bon, ce n'était pas sa faute hein, elle savait bien que c'était à cause de son fichu don!).

{1 256}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Dim 4 Mai - 23:44


Lorsqu'Aliénore avait dit qu'elle était sure qu'Arthur ne la voyait pas comme elle était, il lui avait demandé si elle était super sympa et super canon ou non, car c'était l'image qu'il avait d'elle à cause de l'hypnose. Il s'attendait à ce qu'elle réponde que si, mais elle était plus modéré dans sa réponse et elle répondit au blond qu'elle était juste canon et sympa. Juste ? Dans d'autres circonstances, il aurait pu ajouter ironiquement la modestie à la liste de ses qualités même si lui n'était pas tellement mieux à ce niveau là. En même temps, ça ne devait pas être évident pour Aliénore de répondre aux questions que Thor lui posait, il n'arrêtait pas de lui demander des choses étranges. Il n'était bien sur pas comme ça d'habitude. En tout cas, il la trouvait en cet instant justement trop modeste et ne croyait pas ce qu'elle disait, mais il n'allait pas renchérir pour lui faire admettre que c’était lui qui avait raison et que si, les superlatifs étaient indispensables.

« D'accord. Comme tu voudras. » répondit il à Aliénore plus pour lui faire plaisir qu'autre chose. C'était d'ailleurs en croyant lui faire plaisir qu'il lui avait fait des compliments, mais il faut croire que ça n'avait pas marché comme il l'aurait voulu. Pourtant il pensait réellement ce qu'il disait, enfin il le pensait sous hypnose donc ce ne serait plus le cas dans pas très longtemps mais ça c'était encore autre chose, ce n'était pas comme s'il mentait volontairement à la Serdaigle, et puis ce n'était pas sa faute, c'était elle qui l'avait hypnotisé.

« Non, j'en ai pas. Pourquoi ? » Arthur ne comprenait pas bien en quoi c'était négatif pour elle. Et puis, elle aussi était célibataire, non ? Du moins, c'est ce qu'il se disait étant donné qu'elle avait dit qu'elle n'avait aucun garçon préféré. Si elle avait un copain, elle l'aurait surement cité en tant que tel, et sinon c'était qu'il n'était pas important de toute façon ce qui était tout aussi bien.

Ensuite, Aliénore parla un peu d'elle, puis Arthur. Il mentionna entre autre qu'il avait été élu roi du bal et demanda à sa camarade si ça lui allait bien, enfin plutôt il l'affirma et lui demanda de confirmer. Lui, il trouvait ça trop classe, mais amusant ça lui allait aussi. Il sourit à Aliénore, il trouvait le sourire de cette dernière adorable mais n'allait pas le lui dire. Il garda ça pour lui mais en revanche il lui dit qu'il l'aurait bien vu en reine du bal à la place de Linwood, il n'avait même pas remarqué qu'elle avait un peu froid. Bien sûr Aliénore ne voyait pas les choses de la même façon, à croire qu'elle faisait exprès de ne jamais être d'accord avec Arthur.

« Ah oui, surement. » Ce qu'elle disait n'était pas complétement stupide, peut être que si elle n'avait pas été élue c'était parce qu'elle n'était qu'en troisième année, puis c'était vrai que Linwood était préfète. Thor ne voyait pas trop pourquoi elle aurait voulu que quelqu'un de Serdaigle soit choisi, il ne voyait pas trop ce que ça aurait changé pour elle. S'il n'avait pas été élu, il n'en aurait rien eu à faire que ce soit ou non un Serpentard à sa place. Il avait d'ailleurs voté pour Roy Bradley qui était à Poufsouffle. Il ne voulait juste pas que Riley et Aélys soient tout les deux élus couple du bal, finalement aucun des deux n'avaient été choisi ce qui était un peu dommage pour sa sœur.

Alors qu'Aliénore expliquait que c'était sa petite sœur qui avait choisie sa robe, Arthur tenta de se rappeler à quoi elle ressemblait mais il n'y parvint pas. A vrai dire, il n'avait aucun souvenir d'avoir vu la Serdaigle le soir du bal. Bien sur, il l'avait surement croisée, la vérité c'était qu'il n'y avait pas du tout fait attention et serait bien incapable de dire comment elle était habillée ni avec qui elle y été allée. Il ne comprenait pas pourquoi il ne s'en souvenait pas pourtant, Aliénore était tellement sublime, il devrait s'en rappeler, non ? Il trouvait ça bizarre. Elle lui fit une description de la robe, mais bon il avait un peu de mal à imaginer. Vert anis c'était du vert clair, c'est bien ça ? Il n'en était même pas sur. Du coup, il n'avait pas grand chose à dire sur cette robe dont il ne se souvenait même pas, il se contenta d'écouter ce qu'elle disait et de sourire un peu bêtement.

Il changea de sujet pour parler des points communs qu'ils avaient, avant de dire que c'était un signe. Là encore, la Serdaigle ne semblait pas convaincu, et elle précisa qu'ils avaient aussi des différences. Bien sur qu'ils en avaient, après tout même avec Aélys ils avaient quelques petites différences, et pourtant ils étaient jumeaux, donc c'était normal qu'il en ait avec Aliénore.

« Pourquoi c'est hors de question ? Oh, non, deux ans c'est rien du tout. Ça ne se voit même pas. »

Deux ans ce n'était pas un si grand écart, après bien sur ça dépendait des gens. Par exemple, quand il s'agissait de Riley et d'Ally, il trouvait que c'était énorme deux ans, mais ce n'était pas la même chose, ne serait ce que parce que le Serpentard était majeur. Et il n'était peut être pas très objectif aussi. Mais bon, s'il n'avait pas su qu'Aliénore avait treize ans, il aurait tout aussi bien pu lui en donner quatorze, bon pas quinze non plus car ça aurait fait d'elle une cinquième année.

Pourtant Thor avait dit ça sans trop de conviction. Ce n'était pas qu'il ne croyait pas ce qu'il disait, il trouvait juste la Serdaigle beaucoup moins sympathique tout à coup. Cette histoire de différence d'age, ce n'était qu'un prétexte, non ? Et elle n'arrêtait pas de le rembarrer où il rêvait, là ? Tout ça était un peu confus. D'ailleurs, pourquoi lui avait il dit tout ça ? Il la connaissait à peine, et elle n'était pas si canon qu'il le lui avait dit. Qu'est ce qui lui avait pris de dire ça ? Il avait l'impression de sortir d'un rêve grandiose, le réveil l'était beaucoup moins.

C'est à ce moment qu'Aliénore lui demanda si il commençait à sortir de l'hypnose avant d'ajouter qu'elle avait froid. A vrai dire, il se moquait bien qu'elle ait froid, ce n'était pas son problème. Qu'est ce qu'elle voulait qu'il y fasse ?

« Ah ? Et alors, tu veux que te réchauffe ? Elle est stupide ta question, si j'étais encore sous hypnose je m'en rendrais pas compte, non ? Pourquoi tu m'as fait ça d'ailleurs, c'est une idée de Nasira pour que je balance un nom ? »

Il ne savait pas trop où il en était, mais il se sentait bête de s’être fait avoir comme ça. Maintenant qu'il regardait Aliénore (mais pas dans les yeux!), il ne voyait pas comment il avait pu se faire avoir.

1171
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 200
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   Sam 24 Mai - 20:10

    Elle l'aurait parié qu'il n'avait pas de copine. Mais elle ne commenta pas sa réponse : inutile, il ne comprendrait pas où elle voulait en venir. Quant à l'histoire des rois et des reines du bal, c'était par pur chauvinisme qu'elle aurait désiré un serdaigle parmi les élus. Cela n'aurait rien changé pour elle, mais ça aurait redoré un peu le blason des aigles – bons derniers au classement de la coupe des quatre maisons -.

    « Ma sœur adore la danse, mais moi mon truc c'est plutôt le théâtre, je suis aussi gracieuse qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine quand je danse, du coup, je ne me vois pas vraiment dans un club comme Sterne. En revanche, ma petite sœur est très gracieuse, très aérienne, elle adore danser, pour elle, c'est parfait. » Quant aux deux ans, bah, pas la peine d'épiloguer, elle savait que c'était inutile. Au bout d'un moment d'ailleurs, elle en vint à lui demander s'il était sorti de l'hypnose et vu le ton de sa réponse, elle réalisa que oui. On aurait pu croire que la pointe d'agressivité qui se dégageait dans la voix de Arthur allait la déranger, mais pas du tout, au contraire, elle adressa un sourire radieux au jeune homme, absolument ravie de pouvoir enfin mettre ça à toute cette histoire ! Qu'il lui en veuille, elle s'en moquait un peu, elle avait l'habitude, et puis, s'il ne comprenait pas qu'elle ne le faisait pas exprès, tant pis hein. Si elle passait son temps à se formaliser pour ça, elle n'aurait pas de vie à côté. Elle était née avec ce don, ce n'était pas sa faute s'il était incontrôlable. En fait, c'était même mieux selon elle, parce que utilisé à mauvais escient, son don aurait pu être dangereux, et elle n'était pas non plus née avec le meilleur des caractères.

    « Essaie de te souvenir de ce que je t'ai expliqué tout à l'heure, je ne contrôle pas mon pouvoir, c'est un accident. Tu as croisé mon regard quand je t'ai demandé où était Stephen et c'est ce qui arrive quand on me regarde dans les yeux, c'est tout. » Ce n'était d'ailleurs pas par culpabilité qu'elle détournait les yeux du visage d'Arthur mais bel et bien pour qu'il ne retombe pas en hypnose. « Et je ne vois pas du tout ce que la sœur d'Alice vient faire là-dedans. Enfin, je suis contente que le sort se soit dissipé, je vais pouvoir rentrer. Si ça peut te consoler, tu es un parfait gentlemen, j'ai connu des garçons hypnotisés nettement plus difficiles à gérer que toi. » Elle se leva et serra sa cape autour de ses épaules. Elle était gelée au point que le bout de ses doigts étaient devenus bleus. « Pour le moment tu dois être encore un peu perturbé, mais les souvenirs de ton hypnose te reviendront plus nettement après une bonne nuit de sommeil, et tu n'en ressentiras plus aucun effet. » Elle sourit tristement mais elle ne savait pas s'il pouvait voir son expression comme elle faisait très attention à ne pas le regarder (prudence est mère de sûreté). « Maintenant tu vois que j'avais raison, je ne suis qu'une troisième année des plus banales. La réalité est toujours très fade à côté de l'hypnose... » Elle aurait voulu dire que c'était elle qui était fade, mais elle avait trop d'orgueil pour ça, et puis, elle ne connaissait pas assez Arthur pour faire ce genre de remarque en sa présence.

    « Bien, vu que tu es remis, ma présence est devenue inutile. Bonne nuit Arthur. » Et adieu à jamais de préférence. Elle espérait que le jeune homme n'était pas du genre serpentard revenchard et sadique et qu'il ne se vengerait pas sur Arwenn à Sterne alors que sa sœur n'y était pour rien. En s'éloignant, elle soupira. Encore une dure soirée pour l'aînée des Blake. Et avec tout ça, elle n'avait même pas pu voir son meilleur ami...

{Terminé pour Aliénore}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hypnose [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hypnose [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hypnose [Soldat]
» HYPNOSE - ohyeah.
» Moveset Spectrum => hypnose ?
» CT hypnose existe?
» Une nouvelle vie [PV Isaril]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: