AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Dim 9 Mar - 15:14

Promenade au Clair de Lune

L'air était doux et le ciel dégagé, laissant voir les étoiles et une magnifique pleine lune. Katy avait décidé de donner rendez-vous à Maria tout en haut de la tour d'Astronomie, afin de discuter entre filles, en avalant des tonnes de bonbons. Elle étais dans son dortoir, en train d'enfiler sa grande et chaude cape d'hiver.

Sans un bruit, elle sortit et parcouru le château jusqu'aux escaliers de la tour, puis, derrière une armure, elle saisit des dragées surprises de Berthie Crochu, ainsi que différentes sucreries qu'elle avait dissimulé le matin, ensuite, toujours dans le plus grand silence, elle escalada les centaines de marches menant au sommet de la tour.

Maria n'était pas encore là, mais Katy était en avance, comme toujours. Elle prit un télescope qui était rangé près de la porte, et le plaça à un endroit stratégique pour observer un maximum d'étoiles.

Elles brillaient de milles feux, toutes différentes les unes des autres. Katy observa la constellation du Lynx ainsi que celle de la licorne, elle se sentait si petite, face à ce vaste monde...

"Inconnu, on pourrait dire, car si vous ne le saviez pas, moins d'un tiers des créatures qui vivent dans les océans ont été découvertes* !

Il serait même possible que des dinosaures aquatiques soient vivants ! Pensa-elle. J'abuse un peu quand même..."Reprit-elle.


Revenons à nos moutons.  Donc Katy se disait que  elle se sentais si petite, face à ce vaste monde... Elle s'assit sur le sol et ouvrit l'emballage d'une chocogrenouille, jeta un coup d’œil à la carte : Gilderoy Lockhart !

Elle pris une grosse bouchée de chocogrenouille, en faisant tomber un peu partout des morceaux. Mmmmmm......!

Comme c'était bon, le gout sucré de l'intérieur et le gout amer du contour... Katy jeta un coup d’œil à ma montre. Maria était en retard !

Enfin c'est ce qu'elle pensait... Car elle n'avait pas vu l'ombre de la silhouette de Maria se glisser derrière elle...

*Authentique!

...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Dim 9 Mar - 16:31

Maria marchait d'un bon pas, sans se presser: elle allait en avance à son rendez-vous avec Katy, hors elle ne supporte pas l'attente.
La jeune fille avait son petit sac à bandoulière préféré sur l'épaule droite. Habituellement rempli de livres de cours, on aurait pu penser que comme Maria ne se rendait pas en cours, il serait léger: détrompez-vous! Il était rempli de toutes sortes de bonbons, du monde magique du monde moldu: Berthie Crochue, Scoubidous, Chocogrenouilles, .. Et deux petites boutiques de jus de citrouille qui lui restait de la fête pour son anniversaire. L'adolescente craignait le goût de la boisson, qui arborait une apparence légèrement pâteuse, qui lui semblait douteuse.
Maria accéléra le pas, car à force de jouer le lièvre, la tortue allait arriver avant.
Une fois dans la Tour d'astronomie (leur lieu favori), un sourire de contentement se dessina sur ses lèvres: elle était la première! Maria s'empressa de se planquer dans un petit coin sombre de la terrasse. Elle riait, comme une gamine. Elle attendit 5, 8 minutes... Ce n'était pas dans les habitudes de son amie d'arriver en retard... Maria jeta un coup d'oeil à sa montre: "Pourtant, voilà 10 minutes qu'elle devrait être là..." Soudain, elle aperçu une ombre.. c'était Katy!
Maria faillit lui crier dessus tout de suite qu'elle était en retard, mais se reteint: elle devait la prendre par surprise.
C'était une situation étrange, tout de même, car la jeune rouge et or eut la subite impression d'avoir entendu son amie murmurer qu'elle était en avance... Mais elle se reprit, en se disant qu'elle perdait la tête.

-Bouhhhh!

Maria avait prit son amie par surprise, Katy avait sursauté. La Gryffondor arbora un sourire vainqueur: son coup avait réussi! Cependant, la jeune fille chassa sa bonne humeur, et fit semblant de s'énerver sur son amie (semblant, car la colère n'était pas vraiment au rendez-vous...):

-Dis donc, Madame, j'te signale que t'as, si je n'm'abuse, 10 minutes de retard!

Elle avait lourdement insisté sur le "10". Alors qu'elle allait reprendre le fil de ses reproches, elle se souvint que sa montre avançait de.. 10 minutes justement! Maria se sentit toute bête, là, ses sourcils froncés, et les lèvres si pincés qu'elles commençaient à virer au bleu. Son visage passa du blanc au cramoisi, gênée, mais surtout, elle DETESTAIT avouer qu'elle avait tord. L'adolescente dut néanmoins se résoudre à offrir ses excuses:

-Euh... Poisson d'Avril!.. En Mars ^^ !..

Elle avait dit ça en essayant d'être convaincante, mais ce ne fut apparemment pas le cas, vu la tête de Katy.

-Enfin, en fait, c'est ma montre qui avançait de dix minutes.. On oublie ça?

Mouna se frotta doucement à contre les jambes de sa maîtresse. Maria avait complètement zappé qu'il était là!.. Pour se faire pardonner, elle la prit et la mit tendrement contre sa poitrine en la caressant.
Connaissant son amie, Maria se doutait qu'elle ne se sentait pas blessée, et qu'elle allait passer l'éponge facilement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Dim 9 Mar - 17:52

- Bouh !

Katy avait sursauté au son de la voix de Maria Mine, sa meilleure amie. La jeune sorcière se demanda si c'était possible de faire une crise cardiaque à 11 ans, et si non, si elle aurait pu être la première de ce cas.

Faisant tomber au passage quelques sucreries qui se trouvaient entre ses mains, Katy mima de faire la tête à Maria, ce qui arracha un sourire à celle-ci. Les deux jeunes filles étaient toujours en haut de la tour d'Astronomie, pleins de bonbons en réserve.

-Dis donc, Madame, j'te signale que t'as, si je n'm'abuse, 10 minutes de retard! Ajouta Maria.

Katy lui fit les yeux noirs et fronça les sourcils, persuadée que Maria bluffait, jamais elle n'avait été en retard, et cela n'allait pas commencer de si tôt ! Après quelques instant de flottement, Son amie Maria fit une grimace et annonça :

-Euh... Poisson d'Avril!.. En Mars ...! Ajoutant à cette annonce un sourire crispé.

Katy aurait reconnu ce sourire entre mille... Maria le faisait toujours lorsqu'elle faisait une faute et qu'elle l'avouait, chose qu'elle détestait faire.

-Enfin, en fait, c'est ma montre qui avançait de dix minutes.. On oublie ça?

Katy ne s'énerverais jamais pour quelque chose d'aussi futile, bien que lui dire qu'elle était en retard alors que ce n'était pas vrai l'avait offensée. Katy lui fit grâce d'un sourire et caressa la tête de Mounan le chat "vénéré" comme disait Katy, de Maria.

Katy sortit les bonbons de leur emballages et les mit tous dans un grand bol. Les deux filles s'allongèrent et contemplèrent les étoiles dans un silence... qui ne dura pas longtemps !

- On fait ce devoir de sortilège ensemble alors ? Proposa Katy en fixant Mouna, le chat de Maria.

Si Katy avait regardé Mouna, une lueur de convoitise dans les yeux, c'est que leur devoir de Sortilège consistait à utiliser le sort "Wingardium Leviosa !". L'idée de la sorcière était de faire voler Mouna, bien qu'elle doute de l'accord de son amie, elle continua à fixer Mouna et à lui faire des caresses.

Katy resserra sa cape de velours bleue, la température commençait à chuter progressivement, alors que le vent lui augmentait, secouant légèrement les arbres gigantesques de la Forêt Interdite. La lumière était allumée dans la cabane du garde-chasse, et il s'en dégageait une forte odeur de soupe...

Katy et Maria observait le château et son parc, tout en caressant Mouna, qui elle, ronronnait paisiblement léchant les mains de sa maîtresse.
Les deux sorcières avalaient des tonnes de bonbons et finirent leur bouteilles de jus d'orange, mais, bientôt, les sucreries commencèrent à manquer...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Dim 9 Mar - 20:14

Maria fut soulagée que son amie oubli de suite cette petite histoire. Au fond d'elle, elle se doutait un peu que Katy ne dirait rien: elles se connaissaient trop bien, et le caractère de l'autre n'était plus un mystère... ou presque.
Maria se prêta à l'admiration du paysage: la Forêt Interdite la captivait, bien que tout soit merveilleux dans les environs du majestueux château qu'est Poudlard, la Forêt restait (et de loin!) le plus impressionnant du décor.Une petite fumée mi-grise mi-transparente s'échappait de la cheminée appartenant à la cabane en bois du garde-chasse.
La jaune et noire sortit des bonbons, et Maria l'imita. Katy fixait Mouna, d'un regard intense, tout en commençant à avaler des poignées de bonbons. La jeune Gryffondor afficha un air de mécontentement, car elle savait très bien ce à quoi pensait sa meilleure amie: elle était certainement en train de se fiche d'elle intérieurement, car Maria s'occupait de son chat comme une reine. Katy le qualifiait toujours de "vénéré", ce qui agaçait particulièrement la rouge et or, qui était assez susceptible, et sa manie de vouloir être la meilleure n'aimait pas qu'on lui dicte sa conduite, ou encore qu'on lui expose ses défauts.
Maria était tout à fait consciente de ce défaut, et tentait, généralement vainement, de le contenir.
Elle s'avouait aussi à elle-même qu'elle adorait son chat, mais elle ne lui mettait pas non plus des habits, ou un petit duvet en soie. Il fallait garder le juste milieu!

- On fait ce devoir de sortilège ensemble alors ?

La voix de Katy fit sursauter Maria, qui chercher le pourquoi du comment des constellations qui brillaient dans le ciel. Une attirait particulièrement son attention, celle de la licorne. On ne pouvait pas dire que la forme était très fidèle à l'animal, mais la jeune Gryffondor, qui voulait épater tout le monde avec ses connaissances, savait un bon nombre de choses.

-Oui si tu veux... Mais rêve pas trop! Mouna ne servira JAMAIS de cobaye!

Maria regardait son amie, qui elle-même fixait son chat avec avidité. La jeune rouge et or n'était pas dupe: il était tout à fait clair (comme si c'était c'était inscrit sur le front de son amie) que Katy voulait tester le sort sur Mouna. Mais Maria savait pertinemment que la jaune et or savait que la réponse serait non, et catégoriquement NON.

-C'est non, tu m'entends? Et catégoriquement NON!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Dim 9 Mar - 20:52

Après ces plusieurs "NON !!" catégoriques de Maria, la jaune et noire posa son regard sur les sachets vides où quelque minutes  avant, étaient posés des dizaines et des dizaines de bonbons. Puis, elle détailla le visage de son amie Maria.

Celle-ci a de longs cheveux châtains qui descendent jusqu'en dessous de ses épaules, ses yeux sont d'un bleu azur et ses lèvres d'un rose pâle. Son visage est parsemé de taches de rousseur et, lorsqu'elle sourit, on peut voir ses grandes dents blanches parfaitement dessinées, ainsi que de jolies fossettes. Maria est assez grande et sa peau est relativement claire. Contrairement à Katy, elle ne se teint jamais les cheveux.

Katy est très différente de Maria. Elle se teint les cheveux, souvent en noir ou en blond et se met des lentilles. Ce soir la jaune et noire était blonde aux yeux bleus. Elle s'était mit une touche de gloss sur les lèvres et un peu de mascara.

Essuyant les moqueries, Katy porte souvent des vêtements très... Peu communs pour les autres. Effectivement, a part sa robe de sorcière et sa cape d'hiver, elle porte un top blanc, un short effet déchiré sur les bords avec des collants noirs, et des boots en cuir noires aux pieds. En permanence, elle porte une plume de phœnix sur l'oreille droite.



-Lumos ! Dit doucement Katy, en agitant sa baguette.

L'obscurité qui les entourait fut remplacée par une lumière douce et chaleureuse. L'air commençait à se faire froid, et Katy se doutait qu'elles n'allaient pas tarder à se séparer, pour retourner donc leur dortoir respectifs. L'une à Griffondor, chez les rouges et or et l'autre dans le dortoir des Poufsouffles, chez les jaunes et or.

*plic* *ploc* *plic* *ploc*
- Oh non ! S’exclama Katy

Elle ramassa les emballages de bonbons et rentra dans la tour se mettre à l'abris.

- Dépêche-toi ! Tu vas attraper la mort ! Dit Katy à Maria.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Lun 10 Mar - 12:42

Maria écoutant le doux de chant de la nuit, oubliant totalement les bonbons. Elle avait mal au ventre, de toute façon. L'adolescente jeta un regard en coin à Katy, qui était de toute évidence en train de la détailler. Maria aimait s'apprêter à cette distraction, mais la nuit étoilée attirait particulièrement son attention. Néanmoins, des nuages s'ajoutaient petit à petit à ce décor doux et serein, noircissant le ciel et faisant disparaître les étoiles qui brillaient d'un éclat apaisant jusque là.
Mouna, qui n'aimait pas l'orage, vint se blottir contre la rouge et or, afin de se sentir en sécurité.
Maria caressa son chat, laissant de côté le décor assombri par ces nuages inquiétants.
Quelques gouttes de pluie commençaient à tomber, çà et là, humidifiant la terre ferme.
Katy se réfugia de suite, dès les premières gouttes, insistant pour que Maria fasse de même. Cette dernière fit pourtant la sourde, ignorant les protestations de son amie.
Les gouttes ruisselaient sur le corps et les vêtements de Maria, ses cheveux brillaient, comme la rosée matinale sur l'herbe et les fleurs. Mouna poussaient de petits miaulement plaintif. Alors, la Gryffondor la serra un peu plus contre elle, mais ne se mit pas à l'abris pour autant. Son chat avait senti que le tonnerre approchait, et c'est justement ça que Maria attendait.
Elle ne savait pas ce que faisait Katy, sûrement l'attendait-elle un peu à l'intérieur... Bien que Maria soit décidée à attendre ici, elle espérait intérieurement que son amie l'attendrait...
Un coup de tonnerre retentit, Maria se leva brusquement et se rapprocha du bord. La jeune fille ne risquait rien, il y avait une sorte de barre, ou de barrière.
Mouna était à deux doigts de prendre la fuite, mais ne voulait pas partir sans sa maîtresse. L'animal prit alors l'initiative de tirer Maria de son monde imaginaire, mais autant dire que c'était peine perdue. Coups de pattes, léchouilles, miaulements... Rien n'y faisait!
La rouge et or prit Mouna dans ses bras, qui se tut. Elle écarquilla les yeux, ses petits yeux de chat, comme si elle découvrait le monde. La plus se stoppa, on n'entendait que les respirations sereines et régulières de l'humaine et son chat. Leurs petits cœurs battaient en rythme, cela faisait un beau tableau.
Les nuages se dégageaient, la clarté du ciel étoilée refaisant surface, comme sortie des ténèbres.
La constellation de la licorne brillait toujours, narguant Mouna et Maria, qui auraient à cet instant précis donné cher pour découvrir de prêt l'espace, les météorites, et les autres planètes.
Une étoile filante passa de le ciel, Maria fit un vœu. Elle se sentait calme, apaisée. Le petit corps de son chat contre elle.. Toutes deux étaient au chaud, chacune dans leurs pensées, dans un rêve, un monde imaginaire, dont elles seules ont la  clef.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Mar 11 Mar - 13:30

Cela  faisait  plus  de  10 minutes  de Katy  attendait  Maria  à l'intérieur  de la tour  d'Astronomie,  éclairée  par  des torches accrochées  au mur .  Il  ne  faisait  pas vraiment  chaud,  et  les lucarnes  laissaient  filtrer  le vent  qui commençait  à souffler  de plus  en plus  fort .  Après  quelques secondes  d'hésitation,  Katy  rejoignit Maria,  qui était  debout,  Mouna  dans  ses bras, observant  le ciel  d'un air  rêveur,  ses yeux bleus  dans  le vague.... La tempête  faisait rage,  et pourtant,  Maria ne bougeait  pas d'un millimètre.

- Moi je ne vais pas rester ici à me tremper jusqu'aux os ! Lui cria Katy.
Tu viens avec moi, ou alors tu reste ici avec ton chat qui va crever de froid lui aussi !


Katy  tira  sur  le  bras  de  son  amie, afin  que  celle-ci  la rejoigne . La jaune  et noire  tremblais de tous ses membres, de fatigue, et de froid. Elle se sentait complètement impuissante, face aux éléments qui s'acharnaient, si près et si loin à la fois... De grosses cernes s'étaient formées sous les yeux de la jeune fille. Ses cheveux noirs étaient emmêlés et complètements trempés,  des gouttes ruisselaient le long de sa cape... Les vêtements de la jeune fille ne la réchauffait plus vraiment, elle avait la chaire de poule. Katy se demandait maintenant si l'on pouvait mourir de pneumonie...

Un mal de tête commençait à la faire souffrir, accompagné de courbatures aux jambes, qui lui faisaient atrocement mal. Tous ses membres étaient engourdis...

- Dépêche toi ! Continua-elle à crier, pour couvrir le bruit du vent qui continuait à faire rage, secouant les arbres de la Forêt Interdite, plus que jamais. Je ne vais pas rester infiniment dehors ! Allez viens, tu vas tomber malade ! Continuait-elle de crier.

Sa tête lui tournait et sa gorge la brulait. Elle aurait voulu appeler encore Maria, mais sa gorge ne laissa aucun bruit sortir. Elle tira sur le bras de Maria d'un coup sec et rentra avec elle dans la tour, accompagnées d'un grand courant d'air frai... Katy se recroquevilla dans un coin et but le liquide sucré de sa bouteille de jus de citrouille, espérant rafraîchir les brûlures de sa gorge. Elle secoua sa cape puis l'essora, déversant de l'eau un peu partout sur le sol...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   Ven 14 Mar - 14:13

(Katy, j'avais mis que la pluie s'était arrêtée ^^ , donc il n'y plus de pluie là )

Maria se sentait bien, n'avait pas froid. Mouna elle aussi était au top, et ronronnait de bonheur. Les nuages partaient, un à un, comme fondus dans le décor. La pluie avait cessé depuis à présent un bon moment. La jeune adolescente faisait la sourde oreille, et ignora catégoriquement les plaintes de Katy.
Celle-ci finit par tirer son amie d'un coup sec, et Maria se retrouva à l'intérieur, suivie de Mouna. Elle en voulait à Katy de l'avoir tirée de ses rêves, où elle se sentait apaisée et en sécurité. Elle dégagea sèchement son bras de l'étreinte de sa meilleure amie, pour lui faire comprendre qu'elle était fâchée. Et histoire d'être sûre que la jaune et noire est compris, elle rajouta:

-Tu aurais pu me laisser, j'était bien. Et en plus, la pluie avait cessé!

Maria fit mine de bouder, puis opta pour adresser un léger sourire à son amie: elle ne voulait pas être en conflit avec Katy, mais juste lui faire comprendre qu'elle faisait ce qu'elle voulait. En effet, la jeune Gryffondor ne supporte pas qu'on lui dicte sa conduite, surtout si la personne en question s'agit de quelqu'un de son âge, qui n'a donc pas plus d'autorité qu'elle. La rouge et or essora ses cheveux mouillés, qui n'étaient à présent qu'humides. Mouna secoua ses poils, qui s'ébouriffèrent autour de son petit corps.

-Bon, on va à l'intérieur? Tu es train d'attraper la crève là..

Maria venait de remarquer que son amie grelottait, et que son corps était secoué de petits soubresauts. Elle s'en voulut instant de ne pas être rentrée en même que son amie, mais l'adolescente se reprit: après tout, elle pouvait très bien rentrer.. seule?... Non, Maria avait tord, et était bien contrainte de se l'avouer... Mais la vérité, c'est qu'elle ne savait pas à quel point Katy était mal: elle n'était donc pas fautive. Quand elle est dans ses pensées, c'est comme si le monde autour n'existait plus...
Elle tira son amie vers l'intérieur, où l'atmosphère était sûrement plus chaude. Quand elles franchirent la porte, le contraste fut direct: les deux amies quittèrent une température fraîche, pour arriver dans une chaleur étouffante. En gros, les deux extrémités...
Le moment de séparation approchait à grands pas... Katy allait devoir se rendre chez les Pouffsoufles, et Maria chez les Gryffondors... Tous les soirs le même rituel revenait, elles essayaient de faire le plus de chemin possible ensemble, et en marchant très lentement, comme pour profiter de la moindre seconde ensemble, l'une à côté de l'autre. Le silence était présent, et les deux filles restaient là, devant la porte qui menait à la terrasse d'où elles venaient. Aucune des deux filles n'osait faire le premier pas... Elles n'étaient pourtant pas fâchées..! Du moins, Maria l'espérait sincèrement, et profondément...
Mouna brisa le silence, en poussant un petit miaulement interrogatif, adressé autant à sa maîtresse qu'à Katy.
Puis, voyant qu'aucune des deux ne disait mot, l'animal tenta de les attendrir en pencha sa tête vers le côté droit, en arborant une petite bouille maltraité et désintéressée. Maria fut la première à réagir, un léger sourire protecteur s'esquissa sur les lèvres de la jeune fille.
L'adolescente jeta un discret regard en coin à Katy, tout en caressant sa chatte, afin de voir les réactions de son amie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade au clair de lune [Privé: Maria Mine et moi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: