AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un petit lopin de terre [PV Chiya Lorne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Un petit lopin de terre [PV Chiya Lorne]   Dim 23 Mar - 23:13

Alors qu’elle lisait au bord du lac, Adria avait fait la connaissance d’Arwenn Blake, la petite sœur d’Aliénore, sa camarade de dortoir. Ou plus exactement, Arwenn lui était littéralement rentrée dedans, au sens figuré, puisqu’elle avait aussitôt entamé la conversation sans se soucier le moins du monde de savoir si Adria avait ou non envie de parler avec elle. Et il fallait avouer qu’elle ne manquait pas de sujets de conversation, elle aurait sans-doute pu sans aucune difficulté converser avec elle-même d’ailleurs.

Etonnamment, Adria ne s’était pas sentie agressée par la situation. Au contraire, elle avait accueilli la petite Arwenn avec bienveillance, tant l’enfant lui rappelait sa propre sœur. Et puis, elle s’était rendue compte que cela ne l’ennuyait nullement d’écouter quelqu’un pérorer et bavasser tant qu’il ne lui était pas demandé de répondre. D’ailleurs, elle avait répondu d’autant plus facilement que ses réponses n’avaient besoin ni d’être longues ni d’être nombreuses pour convenir à la fillette.

Et finalement, elles avaient plus ou moins conversé. Sur la mode, sur l’école, sur le bal, sur les goûts de l’une et l’autre. Adria n’en revenait pas que tant de sujets aient été abordés avec la petite fille sans même qu’elle se fût ennuyé ou eût été gênée de la situation. C’était quelque chose d’extraordinaire, mais cette fillette avait réussi à la conquérir aussi sincèrement que si elle avait été sa propre petite fille. Et elle éprouvait le désir de veiller sur elle et de s’en occuper comme le ferait une sœur.

Progressivement, Arwenn s’était attachée à elle. C’était assez curieux que ce lien eût pu se faire en une seule discussion, mais quand on avait le potentiel d’Arwenn en la matière, ce n’était vraiment pas compliqué. Arwenn avait alors eu envie qu’elles partagent une activité et comme elle était danseuse, elle avait pensé à Sterne, le club de danse de Poudlard. Mais il n’était pas question qu’Adria monte sur les planches. C’était totalement contre-indiqué si on voulait éviter crises d’angoisses, traumatismes et compagnie. Donc, elle avait proposé à la jeune sorcière de jardiner un peu avec elle.

Mais pour jardiner, il fallait un petit coin et Adria n’en avait pas sous la main. Elle devait donc demander au professeur Lorne un coin pour jardiner avec Arwenn en espérant que le professeur acceptât de leur en céder un et qu’elles pussent s’y amuser toutes les deux bien sagement. Ce fut quelque chose de particulièrement difficile pour Adria que de se résoudre à aller parler au professeur, mais elle avait vraiment envie de le faire pour Arwenn. Arrivée devant la porte du professeur, elle frappa.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit lopin de terre [PV Chiya Lorne]   Mar 15 Avr - 15:34

    Chiya travaillait. C'était presque redondant comme phrase car en réalité Chiya n'avait guère de loisir, elle passait presque tout son temps à travailler, que ce soit en discutant avec la personne qui l'avait remplacé pour les cours de runes ou en s'occupant de la serre qui était son domaine depuis le départ de ses précédents occupants. Elle vivait au milieu des plantes, son physique avantageux la rendant presque féerique en ces lieux, et pourtant, comme toujours, elle dégageait une tristesse immense. Elle regrettait le départ de l'école du dernier et plus jeune de ses cousins, ce très cher Corey. Elle aurait aimé avoir quelqu'un à qui parler de la haine qui lui rongeait le cœur et qu'elle devait contenir. Pour le moment, tout allait bien, mais elle savait que ça ne durerait pas. L'année prochaine, sa fille allait entrer à Poudlard. Oh ! Chiya n'était pas spécialement en froid avec Pénélope, elle parlait encore à son ancienne colocataire quand l'occasion s'en présentait, mais elle avait du mal à regarder en face la fille née de la trahison de son ancien petit ami. Il avait couché avec sa colocataire, la trompant, et Payton était née. Et l'an prochain elle serait en face d'elle toutes les semaines et elle ne pourrait s'empêcher de remarquer qu'elle lui ressemblait. Chiya pinça les lèvres et posa le parchemin qu'elle tenait entre les mains, il provenait de Cordélia qui lui parlait de sa grossesse. Sans Cordélia justement, elle n'aurait même pas réalisé que l'échéance était si proche. Elle savait bien que ça devait arriver un jour, la petite grandissait et les années filaient à toute vitesse, mais avant de la croiser l'hiver passé, elle avait bien pris garde à ne pas y penser. L'enfant de son désespoir allait être dans les murs et elle serait son professeur dans quelques mois. Il fallait qu'elle se fasse à l'idée. Oh, elle n'aimait plus Noah ! Pourtant, elle souffrait toujours. La preuve, elle était sortie avec son collègue, Zeno, et ils s'étaient quittés presque aussitôt. Elle avait de vagues relations qui n'aboutissaient à rien, et elle finissait par se faire à l'idée qu'elle serait toujours seule. Au fond, ce n'était peut-être pas plus mal. Et elle avait toujours son métier. Elle appréciait l'enseignement, c'était différent de celui qu'elle faisait autrefois, mais c'était plus gratifiant, et puis, il n'y avait aucune magouille, pas de gens à convaincre de force... juste des plantes (ou avant ça des runes), elle, et les élèves. Juste ça. Et c'était amplement suffisant.

    Et en parlant d'élèves, voilà que ça toquait à la porte de son bureau. Ce n'était pas rare, Chiya était très impliquée dans plein de domaines en dehors des cours comme le club journal ou les recherches sur la Vague Noire. Toutefois, quand elle ouvrit la porte, c'était quelqu'un qu'elle ne s'attendait pas à voir qu'elle trouva devant elle. Adria était en effet un modèle de silence en cours, à tel point que parfois Chiya en oubliait qu'elle était là. Remarquez que c'était toujours mieux que Dwayne, de la même classe, qu'il fallait sans cesse canaliser.

    « Mademoiselle Reid, vous désirez quelque chose ? » Les élèves timides comme Adria évitaient en général Chiya. Pas seulement parce qu'elle ne faisait pas très aimable (ça, encore, passé la première impression, ça s'oubliait vite), mais surtout parce qu'elle avait pour don de moduler sa voix et de modifier les souvenirs à sa convenance, aussi faisait-elle un peu peur dans le monde enseignant de Poudlard, et les plus réservés l'évitaient parfois carrément. Enfin, Adria n'avait jamais donné l'impression de l'éviter cela dit. Elle était juste très discrète. Ce qui ne faisait qu'augmenter la curiosité de Chiya quant à la présence de son élève. Chiya avait toujours été très curieuse, c'était un peu son petit défaut caché. Mais elle n'en montra rien et attendit patiemment que la serdaigle exprime ce qu'elle avait à dire (Chiya savait d'expérience qu'il valait mieux ne pas trop la brusquer).
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit lopin de terre [PV Chiya Lorne]   Lun 21 Avr - 1:43

Adria ne savait pas très bien où elle avait trouvé le courage de venir parler à Chiya Lorne, son professeur de Botanique, alors qu’elle passait tous les cours à éviter de le faire. Il semblerait que l’affection qu’elle avait pour la petite Arwenn lui permettait de dépasser ses limites. Cette enfant était vraiment mignonne. Elwyn lui ressemblait beaucoup alors qu’Eleanor, qui avait le même âge, était plus différente, plus garçon manqué. Mais Elwyn était la préférée d’Adria, c’était sans-doute pour ça qu’elle aimait tant Arwenn.

Adria ne savait pas grand-chose sur le professeur Lorne, mais elle savait qu’elle avait un mystérieux pouvoir dont elle ne connaissait pas les exactes conséquences. Elle savait simplement qu’il était question de souvenirs. Mais elle la voyait toutes les semaines en cours et il ne s’était jamais rien passé, donc on pouvait décemment en déduire qu’il ne se passerait rien non plus pendant cet entretien entre elle et son professeur. Il n’y avait aucune raison que ça se passât autrement.

Quand le professeur ouvrit la porte, la jeune fille piqua un fard et rougit, yeux baissés, fixant le sol. Ca commençait fort, tout cela. Elle tenta de se concentrer sur ce qu’elle voulait. Il lui fallait juste un petit coin de jardinage pour Arwenn et elle. Ce n’était pas bien compliqué, il suffisait de demander. Adria commença par se rappeler les paroles de TG pendant le bal et par relever la tête pour croiser le regard de son enseignante, enfin, plus ou moins. Disons qu’elle avait au moins relevé la tête.

« Bonjour, Professeur Lorne. »

Bon ça, c’était dit. Maintenant, il fallait lui exposer le but de sa visite. Adria déglutit et tenta de reprendre le contrôle de sa respiration qu’elle sentait s’emballer brusquement. La jeune fille avait l’habitude de rester dans son coin. Et de parler pour quelque chose, de demander quelque chose à quelqu’un, c’était une épreuve complètement nouvelle et particulièrement compliquée avec Adria. Mais si elle n’avait pas décidé de parler à TG après le match en Première Année, elle n’aurait jamais été amie avec elle.

« En fait, professeur, voilà… Arwenn Blake et moi, on adore la Botanique et le jardinage. On aimerait bien… enfin, avoir un coin de jardin à s’occuper… pour mettre des fleurs… ou autre chose. Ce serait possible, vous croyez ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit lopin de terre [PV Chiya Lorne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit lopin de terre [PV Chiya Lorne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cowboys Fringants - 8 secondes
» tremblement de terre haiti
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: