AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Amitié en souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Amitié en souffrance   Lun 21 Avr - 1:53

Le match de Quidditch qui opposait les Gryffondors aux Serpentards s'était terminé depuis moins de 24h. Si ce n'avait pas été le plus le plus serré de l'histoire de Poudlard, il pouvait toujours prétendre faire partie du Top 5 des matchs les plus violents de l'école. S'il y avait eut autant de violence sur le terrain, c'était en grande partie à cause du retour de Tamarah Filean sur son balai. Elle avait dépassé sa phobie de voler uniquement à cause de son sale caractère. Arthur Bey avait oser mettre en doute publiquement les compétences de la préfète des Gryffondors et elle était particulièrement vindicative à ce sujet.

Sur le terrain, il y avait eut deux matchs bien distincts. Le premier se passait entre les deux équipes et ce sont les Serpentards qu'on l'ont parfaitement maitrisé d'un bout à l'autre, comme s'il n'y avait aucune joueur en face d'eux. Le seconde opposait donc les deux batteurs. Le ton avait été donné immédiatement par la benjamine, l'un d'eux devait finir par abandonner à cause des coups reçus. Je ne vais pas vous refaire le match mais que ce soit Arthur ou Tamarah, les deux avaient particulièrement pris cher. Ceci dit, Arthur avait eut le soutien de Spencer pour blesser la rouge et or qui leur avait tenu tête malgré la douleur.

Après ce combat de cinglé, Tamarah avait passé pas mal de temps à l'infirmerie pour panser ses plaies et, vu ce qu'elle avait dégusté, il y avait bien assez de boulot pour quatre mains vu qu'elle s'était découvert un certain feeling pour le boulot de Madame Pomfresh après la tornade l'année précédente. Oui, Tamarah utilisait de simples pansements pour se soigner. Elle considérait qu'elle n'était pas suffisamment douillette ou amochée pour avoir recours à la magie. Etant donné qu'elle avait pris des coups pouvant etre grave, notamment dans les cotes et dans la tete, la lionne ne put partir avant de longues heures de surveillance. Au début, elle avait Arthur pour lui tenir compagnie mais il put repartir avant elle.

Totalement épuisée, lorsqu'on la libéra, elle alla s'effondrer dans son lit Bouh, la crado, elle n'a meme pas pris de douche et s'endormit. Quelle douleur au réveil! A croire que l'infirmière avait raté des dizaines de fractures un peu partout. Elle s'extirpa très péniblement et alla prendre une douche bien chaude. Il fallut frotter dur pour retirer tout le sang et ce n'était pas sans rappeler la scène de la douche dans le film Carrie.

Encore très raide, elle partit dans les couloirs à la rechercher de Bey, version bonhomme. Lorsqu'elle le trouva, non sans interrogatoire de certains élèves, elle l'interpela sans grand ménagement.

- HEY. TOI?


Elle s'approcha.

- Tu annules tout ce que tu avais de prévu, tu me dois un verre.


Sans se soucier de savoir si le ton plaisait à son ami, elle se dirigea vers le parc. Ils étaient tous les deux assez vieux pour avoir le droit de se rendre à pré-au-lard et se mirent donc en route pour un établissement pour boire.

Une fois installée, elle se montra particulièrement attentive à l'état de santé de son camarade. Inquiétude? Que Nenni, juste satisfaction de la victoire.

- Ca va? Tu ne souffres pas trop?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Mar 22 Avr - 14:30


'Toi' n'était pas le qualificatif le plus employé pour désigner Arthur. L'appellation choisie ne sonnait pas tellement positive, et en voyant la Gryffondor approcher il se demanda ce qu'elle lui voulait. Depuis quand elle interpelait Thor comme ça ? Il n'avait rien fait de mal, et on aurait dit qu'elle s'adressait à un élève prit en flagrant délit en pleine violation du règlement. Ça ne présageait rien de bon tout ça, est ce qu'elle était en colère ? Il ne voyait pas pourquoi elle le serait, après tout elle avait gagné leur petit duel, elle devait être contente. Enfin, peut être pas tellement, car l'équipe de Serpentard avait quand même largement gagné, mais ce n'était pas la faute d'Arthur, ce n'était pas lui qui avait marqué les buts ni attrapé le vif d'or, après tout.

Il afficha un sourire amusé lorsqu'elle expliqua ce qu'elle lui voulait. Ah, c'est vrai qu'elle lui avait parlé de cette histoire de verre à la fin du match, il n'y pensait déjà plus. Bon, on était que le lendemain du match mais c'était justement un week-end de sortie à Près-au-Lard. Tamarah avait de la chance que le blond n'ait rien de prévu cela dit car s'il avait eu d'autres projets avec Ally il n'aurait pas annulé pour elle, après il y avait des personnes sans importance que ça ne l'aurait pas dérangé de laisser en plan, mais ça tombait bien car là il n'avait rien de prévu.

« Tout ce que tu voudras ! Je suis même prêt à t'en payer un deuxième si tu refais ce truc que tu as fait en fonçant sur Riley. C'était trop bon ! » lança t'il en se remémorant ce moment, qui était sans hésitation son préféré du match. Ceci dit, il était peu probable que Tam ait l'occasion de le refaire même si elle en avait envie, car le septième année n'allait pas tarder à quitter Poudlard, ce qui était une très bonne nouvelle.

Il suivit la préfète à l'extérieur du château, et ils marchèrent un peu jusque dans le village sorcier où ils s'installèrent à une table. Tamarah lui demanda si ça allait et s'il ne souffrait pas trop. « Bah, maintenant ça va, je suis comme neuf. Hier, j'ai cru mourir par contre, tu voulais ma mort, avoue ? » répondit il en repensant au match. Quand ça s'était fini, il était à moitié en train d'agoniser au milieu du terrain donc ce n'était pas plus mal qu'Heather ait mis fin au match, même si ça voulait dire qu'Arthur avait été bien moins efficace que Tamarah et qu'il ne pourrait plus se rattraper. De toute façon, il n'y serait sans doute pas parvenu, il n'aurait peut être même pas tenu le match si ça avait continué. En tout cas, la douleur n'était plus qu'un souvenir, il avait pris toutes les potions qu'on lui avait proposées. « Et toi ça va ? T'as super bien joué en tout cas ! Qu'est ce que ce serait si tu n'avais pas arrêté. » La fille, elle avait arrêté de jouer pendant deux ans et elle était toujours plus forte que Thor, c'était assez moche. « Mais bon, j'ai pas vraiment perdu. J'ai pas abandonné. » rappela t'il, en insistant sur la nuance. Ce n'était pas une vraie victoire, plutôt un ex-æquo, mais il voulait quand bien lui payer un verre. Ce n'était rien du tout, un verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Dim 27 Avr - 19:20

Arthur semblait rassuré lorsqu'elle lui demandé de lui payer le verre qu'il lui devait. Pourquoi est-ce qu'il s'était inquiété d'ailleurs. D'accord, Tamarah n'était pas connue pour avoir un caractère très agréable mais elle ne l'avait jamais agressé sans raison Un match reste une excellente raison. Peut-être qu'elle s'était montrée plus véhémente qu'elle ne le souhaitait lorsqu'elle l'avait interpelé. Comme quoi, elle est capable de se remettre en question à l'occasion. Vu qu'elle avait mal un peu partout, elle était tout de même un peu grognon même si globalement de bonne nuit. Bah ouais, ce n'est pas tous les jours qu'on se fait payer un verre pour avoir mis plus de coup qu'on en a pris.

Cela fit rire la blonde lorsqu'Arthur proposa un deuxième verre si elle faisait de nouveau une faute volontaire sur Riley. Ce n'était pas vraiment un secret que les deux mecs ne s'appréciaient pas. Il n'y avait qu'à voir les sourires satisfaits lorsque l'un ou l'autre prenaient un coup. Bon évidemment, ces regards avaient échappé à la batteuse qui avait des choses plus urgentes à faire, dans le genre, tenter de survivre ou de tuer un joueur adverse. Enfin, le genre d'action bon enfant qui se déroule durant un match quoi. Pas de quoi vermifuger un abribus.

- Ne me prends pas au défi, je serai capable d'aller le faire. Non seulement, je pourrais m'incruster lors d'un entrainement mais il est tellement stupide, même pour un Spencer, qu'il pourrait très bien être encore là l'année prochaine. Quand il s'agit de boire un verre, je ne déconne pas, moi.


Ca c'était sur. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles on peu déconner dans la vie. Par exemple, savez-vous pourquoi les prisons n'existent pas en Somalie? Parce que les barreaux sont trop espacés pour retenir les prisonniers. Mais, dès qu'il s'agit de s'asseoir pour lever le coude, là, on pouvait voir la demoiselle à son top niveau de concentration c'est à dire à peu près à celui d'un élève de CE1 qui doit faire un exo de maths pendant la récréation
Installés à leur table, Tamarah passa commande.

- Une Vo… Un coca, s'il vous plait. Et toi? Tu prends quoi?


Difficile pour Tamarah de garder ses "bonnes manières" dès lors qu'elle sortait du cadre de Poudlard. Dans l'école, elle se composait un role d'une jeune ado bien sous tous rapports Kof, kof, kof, koooooooooooooof alors que "chez elle", on ne la considérait plus comme telle. Elle fréquentait les plus anciens, dont elle faisait plus ou moins partie encore trois ans et à la porte la Filean, enfin. Dans son foyer, elle buvait déjà de l'alcool, meme si ça devait se faire dans le dos des éducateurs. Festivité? Imitation des adultes? Protection face à la réalité? A vous de choisi mais je veux une argumentation qui tienne la route.

- Mais non, je ne voulais pas te tuer, je voulais juste de mutiler à vie, tu sais bien que j'ai un grand cœur.


Elle se mit à sourire ce qui n'était toujours pas la chose la plus rassurante au monde tellement ce n'était pas naturel pour elle.

- En plus, ça te va bien de dire ça. Vous étiez à deux contre un durant tout le match. En dehors de deux ou trois balles vers Ehawee, elles étaient toutes pour ma gueule.


Mais elle n'était pas rancunière pour autant, après tout, elle l'avait cherché. On ne peut décemment pas arriver sur le terrain, menacer un joueur de le faire abandonner par blessure et etre mauvaise joueuse en prenant un coup. Tamarah était quelqu'un de très fair play sur le terrain. Sauf peut-etre pour Heap qui avait quitté l'école suite à ce fameux match Comment ça, c'est une interprétation des faits qui ne corresponde pas à la réalité?

Arthur osait lui demander comment elle allait alors qu'elle avait une tete de mauvais boxeur, qu'elle boitait et qu'elle gémissait presque au moindre mouvement. Ce n'est pas bien de se moquer, jeune homme. Où est passée ta galanterie? Chut, aucune réponse désobligeante, tsss

- J'ai super mal partout mais je survivrai, désolé pour toi. T'as bien joué aussi. Enfin, sauf au début où j'ai cru voir des premières années en train de découvrir dans quel sens on tient une batte. Vous vous êtes ratés combien de voir? Une dizaine, non?


Vivent les propensions à l'exagération vu qu'il n'y en avait qu'une demi-douzaine. Ceci dit, quand on en est la cible, on a tout de suite l'impression que les cognards sont infiniment plus nombreux.

- Sinon, je n'avais pas vraiment arrêté de jouer, j'avais arrêter de voler. Je maniais toujours autant la batte pour entrainer l'équipe, c'est pour ça que j'ai pu vous tenir tête. Franchement, tu devrais essayer. C'est super violent quand tu es à taire, t'as beaucoup moins de chance d'esquive le cognard et tu te rends mieux compte de sa force. Il n'y a qu'à voir l'impact que ça fait quand il essaye de te pilonner la tronche par terre.


Elle ne voulait pas non plus dire que prend un coup en vol n'était rien en comparaison mais etre sur un balai à l'avantage d'offrir plus de vitesse, plus de directions possibles d'esquive [strike]oui, essayez de creuser dans le sol pour éviter un cognard et on en reparle[strike] et sous le choc, le joueur est déporté. Meme si ça n'encaisse que 2.3% du choc, c'est toujours ça de pris, non? Enfin, de pas pris.

- C'est clair, tu n'as pas abandonné. Suis un peu déçue de moi mais je pense que je n'aurai pas pu faire mieux. Franchement, j'étais pas loin de le faire. Même si mon équipe s'est faite aplatir, je ne suis pas mécontente qu'Heather ait chopé ce foutu vif d'or. Au passage, heureusement que ce n'est pas moi la capitaine parce que l'infirmerie aurait été surchargée après ce match de merde.


Certes, elle n'avait pas du tout été là pour gagner le match mais pour avoir son deuxième round face à arthur mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il fallait se prendre un 250 à 0. 0? C'est quoi ce score foireux. Friday était sur que si on avait filé un cognard à tous les joueurs adversaires, elle aurait réussit quand meme à mettre un but. Un simple but, de quoi sauver l'honneur, naméoh.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Mar 29 Avr - 1:49


Arthur avait dit à Tamarah qu'il était prêt à lui payer un deuxième verre si elle refaisait une faute comme elle avait fait au match de Quidditch en fonçant sur Riley Spencer, en faite il avait surtout dit ça pour rire, et ça avait fait rire la Gryffondor. Bon ce n'était pas un comportement très fairplay de la part de Tam d'avoir fait ce genre de chose pendant un match et Arthur ne devrait sans doute pas l'encourager à réitérer l'expérience, mais on parlait de Riley et Riley il ne l'aimait pas du tout alors il avait trouvé ça très cool.

« Ah oui ?» Il avait l'impression que Tam le mettait en garde, comme si la proposition l’intéressait et qu'Arthur risquait de le regretter ou avait quelque chose à y perdre. Au contraire, ça ne le dérangerait pas du tout que la préfète le prenne au mot et s'en prenne à Riley. « Ben fait le alors. » Par contre, il ne voyait pas trop en quoi ça valait le coup pour elle de s'attirer les foudres d'un septième année juste pour une boisson, surtout cette histoire d'entrainement, après le match où elle avait visé à peu près tout les membres de l'équipe, personne ne serait très content de la voir débarquer au milieu du terrain. Mais peut être que Riley lui en voulait déjà ? Maintenant qu'il y pensait, il se rappelait les avoir vu parler au match, mais il n'avait aucune idée de ce qui avait pu ce dire. Il posa donc la question. « Il t'avait dit quoi, au match, d'ailleurs ? »

Quand au fait que Riley puisse être encore là l'année prochaine, cette hypothèse ne plaisait pas du tout au blond. Bien sur, d'ici là le 'problème Riley' serait réglé et il était complétement impossible que ce crétin soit encore en couple avec Aélys l'année scolaire prochaine mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il avait envie de voir sa sale tronche un an de plus.

« Oh s'il rate ses ASPICs peut être qu'il abandonnera, après tout il y en a bien qui abandonnent avant. » Il pensait à Opalyne qui avait quitté Poudlard parce qu'elle était trop bête pour continuer, du moins c'était ce qu'il avait entendu de Jade. Arthur ne connaissait pas du tout sa demi sœur mais ça lui paraissait bien possible, après tout c'était une Gryffondor et puis pour quelle autre raison serait elle partie ? En tout cas ça arrangeait bien ses affaires, et surtout celles de sa sœur puisque c'était à cause d'Opalyne qu'elle et Jade s'étaient fâchés avant, c'était donc très bien qu'elle ne soit plus là. « Mais bon y a pas de raison, même s'il est stupide il a bien été jusqu'en septième année. Il doivent s'arranger pour se débarrasser au plus vite des cas désespérés. » continua t'il en partant sur une hypothèse un peu plus positive. Oui, l'hypothèse positive c'était que Riley réussirait surement un ou deux ASPICs parce qu'on les lui donnerait dans une pochette surprise, c'était la vision très optimiste d'Arthur. En même temps il n'aimait pas Riley et il avait la version miniature (pas si miniature que ça d'ailleurs) dans son année et Rudy était loin d'être une lumière.

« La même chose » répondit il quand Tam lui demanda ce qu'il voulait commander, un coca c'était très bien. Il se demanda ce qu'elle avait failli dire avant, en réfléchissant des noms de boisson commençant par 'Vo' il n'en connaissait pas tellement, il n'y en avait qu'une seule qui lui venait à l'esprit. « Tu hésitais avec quoi ? » Si c'était ce qu'il pensait elle avait bien fait de ne pas le demander en tout cas, car du haut de ses quinze ans (seize dans moins d'un mois) Arthur n'était pas plus majeur qu'elle.

Il demanda ensuite à Tamarah si elle avait voulu sa mort, et elle répondit qu'elle n'avait pas voulu le tuer, juste le mutiler à vie, ce qui amusa Arthur. « Oh, juste me mutiler à vie, ça va alors. » lança t'il ironiquement. Heureusement qu'ils étaient dans le monde de la magie tout de même, parce qu'il aurait trouvé ça beaucoup moins drôle sinon.

Ça lui allait bien de dire ça ? Oui, peut être, mais Tam devait bien savoir à quoi s'attendre en revenant sur le terrain et c'était d'ailleurs elle qui avait provoqué Thor dès son entrée à retardement sur ledit terrain. « Bah normal j'allais pas viser les autres joueurs qui m'ont rien fait pendant que toi, tu me visais. Ehawee encore c'est pas pareil, elle était attrapeuse. » Après il n'y pouvait rien si Connor l'avait visée, ce n'était pas lui qui lui avait demandé en tout cas, il était assez grand pour décider de ce qu'il faisait et s'il avait choisi de viser la Gryffondor ce n'était peut être pas pour rien, elle avait bien amoché leur équipe elle.

Tamarah expliqua qu'elle avait mal partout mais qu'elle survivrai. Elle n'avait pas à en être désolé, ça convenait très bien à Arthur. Il n'aurait pas pu vivre avec la mort de son amie sur la conscience, voyons. « Ça c'est toi qui le veut bien. Moi j'ai plus mal » Oh, elle lui avait déjà expliqué ses raisons, mais elle pouvait réexpliquer que le cinquième année ne comprendrait pas mieux. Ce n'était pas qu'il était stupide, lui, il n'était juste pas d'accord et trouvait ça très bête d'avoir mal quand on pouvait l'éviter.  Après il n'espérait pas tellement faire changer Tam d'avis, quoique sait on jamais, il était bien celui qui l'avait fait rejouer au Quidditch après tout.

Et voilà qu'en remerciement elle le comparait à un première année tenant une batte. Il est vrai que le blond s'était pas mal loupé mais il avait quand même touché Tamarah plusieurs fois et Ehawee une, ce n'était pas si mal. Mais bon, elle avait aussi dit avant qu'il avait bien joué, alors ça allait. Ce n'était pas que son avis comptait tellement pour Arthur, mais si en faite. C'était d'ailleurs un peu sa faute si le blond jouait toujours, il avait été sceptique après son premier match et à l'époque elle l'avait félicité pour sa prestation, c'était même comme ça qu'ils avaient commencé à se parler.  « Non, et c'est vos poursuiveurs qui ont joués comme des premières années pendant tout le match d'abord ! » Le score, 250 pour Serpentard, 0 pour Gryffondor, en témoignait.

Visiblement, le fait que Tam soit toujours aussi forte à la batte venait du fait qu'elle l'avait manié à terre pour entrainer son équipe, elle tenta d'ailleurs d'inciter Thor à s'essayer à cette pratique en employant des termes tout à fait attractifs. « Ouais, ça donne envie. Mais dans les match on joue sur balai alors je vais en rester là je crois. » Pour ne dire qu'il n'avait pas du tout envie d'essayer après ce que la Gryffondor venait de dire.

Il sourit à Tam quand elle avoua ne pas avoir été mécontente qu'Heather choppe le vif d'or, au moins ils était d'accord là dessus. Lui non plus ne pensait pas qu'il aurait pu faire mieux, au final la façon dont le match s'était terminé lui convenait très bien.  Il fut néanmoins étonné quand elle ajouta que si elle avait été la capitaine l'infirmerie aurait été surchargée. « Comment ça ? »

1229
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Ven 2 Mai - 23:54

Apparemment, Arthur n'était pas convaincu que Tam' pourrait véritablement y aller. C'était d'ailleurs, un peu insultant de sa part de croire qu'elle n'était pas suffisamment folle pour foncer dans un nid de vipère pour attaquer.

- Bien sur, tu assumeras ta part de responsabilité, hein? Genre, je peux dire que je viens de ta part?


Dans la vie, il faut savoir rendre à César ce qui appartient à César et quelque chose disait à Friday que le Serpentard n'était pas prêt pour s'opposer ouvertement à Riley. Pas sans risquer de s'attirer les foudres de sa sœur.

- Qu'est-ce que tu veux qu'ils me disent? Il a cru pouvoir me faire peur avec des menaces. Le mec, il est suffisamment stupide pour croire qu'il est plus impressionnant que deux batteurs qui m'en veulent.


Effectivement, il y avait des élèves qui avaient abandonné. Si Arthur pensait à Opalyne Hummingbird, Tamarah, elle, dirigeait ses pensées vers Rhys Ellis. Un abruti de Poufsouffle qui n'avait même pas réussi a atteindre les BUSES. Lamentable. Le mec qui se croyait si intelligent était allé moins lui que la préfète des Gryffondors. Pauvre petit garçon, il s'était pris un rateau et c'était la fin du monde. Pas étonnant que lui et Hummingbird étaient si potes.

- C'est clair que la vieille doit avoir envie de se débarrasser des boulets. Ca tombe bien pour moi, j'aurai peut-être mon diplôme finalement. Il doit y avoir des quotas pour sauver les cas désespérés.


Tamarah avait beau avoir un sale caractère, elle reconnaissait sans difficulté de ne pas etre une élève modèle. Le sujet Riley passé, il restait à s'occuper du plus important, ce qui pouvait etre bu. La liste est assez longue et un bon nombre de chose dessus est mortel pour ne pas citer le Mercure, l'acide chlorhydrique ou encore l'eau.

- Je n'hésitais pas mais il paraît que c'est plus convenable pour quelqu'un de mon âge de boire un coca qu'une vodka. Là, c'est le moment de me faire tes yeux de petit garçon outré qui a grandi dans une belle maison. Un jour, faudrait que tu viennes vivre à la maison une petite semaine, ce serai sympa.


Sur que ca le changerait de l'ambiance de chez lui.

- Et pourquoi pas? J'ai bien réussit à tous vous amocher alors que je volais avec "bottez-moi le cul" accroché dans le dos. D'ailleurs, le petit Orwell a voulu faire son show en passant au lieu de notre joute, j'ai du le remettre deux ou trois fois en place. Suis sure que la prochaine fois, il hésitera.


Cela l'amusait. Micah était un peu devenu un chouchou. Il était un jeune préfet Ceci dit, pas le premier à etre nommé en deuxième année et marquait pas mal de but alors il fallait que quelqu'un lui montre que sur le terrain, on pouvait l'arrêter. Le gamin n'aurait jamais pu tenir tout un match si Tamarah, ou tout autre batteur de seconde zone, avait décidé de lui mener la vie dure. D'ailleurs, peu de joueur était en mesure d'encaisser comme Arthur l'avait fait. Aux yeux de Tamarah, seuls les batteurs savaient le faire.

La conversation sur l'utilité des soins, ils l'avaient déjà eut plus d'une fois. Ca s'était toujours terminé sur un statu Quo. Ceci dit, est-ce que l'un des deux avait déjà essayé de convaincre l'autre? Peu probable. Chacun vit selon ses convictions.

- On se la fait en accéléré? Blabla …Pas de magie à la magie… blabla… On n'est pas à la maison… Blabla… ca sert à rien d'avoir mal…blabla…la douleur, ça se maitrise… blabla… Pas besoin si on l'évite. En gros, ça tourne à peu près comme ça d'habitude, non? Dans deux jours, je serai de nouveau en pleine forme. Faut être positif et se dire que pendant que je suis fatiguée, je suis moins chiante ou du moins que je ne suis pas capable de t'embêter dans les couloirs si tu accélères le pas.


Arthur se permettait de dire que les poursuiveurs des lions avaient joué comme des premières années. Elle ne pouvait décemment pas laisser dire de telles absurdités.

- Si c'est pour dire des conneries comme ça, autant se taire… Les poursuiveurs de mon équipe ont encore moins bien joué que si j'avais eut des petits nouveaux qui n'avaient jamais touché un souaffle de leur vie. Meme statistiquement, ils auraient du en mettre au moins un.


Pour ce qui était du poste de capitaine, elle pensait avoir été assez claire sur la virulence de son management.

- Si j'étais à la place d'Ehawee, je les aurais un peu brusqués pour avoir si mal joué. S'ils n'ont rien à foutre d'attraper la balle, alors peut-etre qu'ils auraient fallu que ce soit les balles qui veuillent les prendre. Je te les aurais tous enfermé dans le vestiaire avec deux ou trois cognards pour leur remettre les idées en place.


Un poil extrémiste? Pas pour Tamarah qui considérait que sur un terrain, on se doit d'etre respectueux envers son adversaire. Là, l'équipe en avait eut tellement rien à foutre du match que s'en était une insulte envers les Serpentards. D'accord, les deux maisons ne s'aimaient pas depuis des générations mais ça doit booster sur le terrain, pas l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Dim 4 Mai - 23:47


Arthur se demanda pourquoi il s'inquiétait des conséquences que ça pourrait avoir pour Tamarah, elle voulait bien le faire oui mais elle voulait aussi tout lui mettre sur le dos et dire qu'elle venait de sa part. Le courage des Gryffondor ? Tu parles !

« Quoi ? Non, c'est de la triche ! Tu m'étonnes que t'es cap si c'est pour dire que tout est ma faute.»

C'était trop facile, lui aussi il pouvait foncer sur cet abruti de Riley Spencer et dire après que c'était Tam qui l'avait forcé. Tout le monde connaissait la mauvaise influence des Gryffondor, et qui oserait s'opposer à Tamarah ? Surement pas lui. Bon d'accord, ce n'était pas très crédible après leur petit duel du match et étant donné que c'était Thor qui détestait Riley, mais même si c'était vrai que c'était son idée et que c'était lui qui envoyait Tam, elle n'était pas obligée de le dire.

Riley l'avait menacée ? C'est clair qu'il était stupide de menacer une adversaire qui tenait une batte en plein match de Quidditch, mais bon ça ce n'était pas nouveau.

En parlant de cas désespérés, Arthur ne pensait à personne en particulier, enfin à part Riley évidemment, éventuellement Rudy, mais il ne s'attendait pas à ce que Tam s'inclue dans le groupe et se décrive comme un boulet. C'était marrant, ça. Il esquissa un sourire amusé. Il n'aurait pas dit ça et il pensait qu'elle exagérait, mais au fond il n'en savait rien car ils n'étaient pas dans la même année.

Son explication concernant la boisson choisie surpris le blond. Il n'était pas tellement outré, il trouvait qu'elle racontait n'importe quoi. « Arrête tes conneries, t'as pas demandé ça parce qu'on te l'aurait pas donné, c'est tout. Et tu es plus petite que moi, je te signale. » Il ne voyait pas trop où elle voulait en venir. Elle essayait de lui faire croire qu'elle était alcoolique mais qu'elle avait demandé un coca parce que ça faisait mieux ? Il doutait que le serveur ait l'habitude de servir de la vodka a des élèves mineurs, après Thor n'avait jamais essayé d'en demander non plus.

Il ne voyait pas ce que sa maison avait à voir la dedans, elle avait vraiment un problème. D'ailleurs, lorsqu'elle dit que ce serait sympa qu'Arthur vienne vivre une semaine chez elle, il ne la suivait plus.

« Pourquoi ? Parce qu'il y a de la vodka chez toi ? » lança t'il pour rire. En faite, il ne savait pas trop quoi dire. Elle lui avait déjà dit qu'elle était orpheline, qu'elle se battait dans les rues, qu'elle n'avait pas à manger et maintenant elle avait une maison ? Au final la vie de Tamarah en dehors des murs du château était très floue pour Arthur, cela dit il doutait que sympa soit un mot approprié. De toute façon, la question ne se posait pas, il n'irait nulle part pendant toute une semaine sans Aélys.

Pourquoi pas ? C'était plutôt pourquoi. Bien sur qu'Arthur aurait pu viser d'autres joueurs comme Tam l'avait fait en visant Micah Orwell, mais pourquoi l'aurait il fait ? Il n'avait aucun intérêt à viser des joueurs qu'il ne connaissait même pas, qui ne lui avaient rien fait et qui n'étaient même pas capable de marquer tandis que Tam le mitraillait. Micah encore, il avait marqué pas mal de but alors c'était normal de vouloir le stopper, ce n'était pas comme s'il avait fait tapisserie pendant tout le match ou qu'il avait enchainé les tirs ratés sans réussir à marquer le moindre but.

« Ouais, surement. Bah, j'attendais que vos poursuiveurs marquent au moins un but avant de les viser. J'attend encore. » Il sourit. Il se moquait un peu mais ce n'était pas de Tamarah, elle, elle avait très bien joué.

Peut être qu'ils s'étaient dit que s'ils ne marquaient pas, personne ne les ennuierait ? Si c'était ça, ça avait plutôt bien marché mais c'était un peu stupide, autant ne pas mettre un pied sur le terrain.

Le cinquième année se mit à rire quand Tam se lança dans une imitation de conversations qu'ils avaient pu avoir par le passé. Oui, c'était à peu près ça. Elle oubliait juste qu'il lui avait sorti qu'une fille blessée ce n'était pas très sexy une fois. Thor trouva ses arguments positifs un peu bidon. Elle était moins chiante ? Ça restait à voir, il la trouvait comme d'habitude, après restait à savoir si elle l'était habituellement ? Il pouvait accélérer le pas dans les couloirs pour ne pas qu'elle l’embête ? Très utile de savoir ça maintenant qu'ils étaient assis à une table. Il pouvait s'enfuir mais ça ne le ferait pas, en plus il était censé payer les boissons. Quoique c'était encore possible qu'il le fasse s'il voyait Spencer avec sa jumelle. Tiens, maintenant qu'il y pensait ils auraient peut être du se mettre près d'une fenêtre pour surveiller la rue.

Il ne prêta pas trop attention à ce qu'elle ajouta concernant les poursuiveurs de Gryffondor, et il demanda à Tamarah ce qu'elle voulait dire en disant que l'infirmerie aurait été surchargée si elle avait été capitaine de son équipe à la place d'Ehawee. « T'es tarée. » C'était complétement dingue comme idée, et c'était un coup à se faire détester par les joueurs ou à les voir tous quitter l'équipe ensuite, ce qui n'était sans doute pas l'objectif. Heureusement que Connor n'avait pas des idées pareilles, bon il n'y avait pas de raisons car Serpentard gagnait toujours ses matchs.

923
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Lun 19 Mai - 0:34

Et voilà encore une réaction typique d'une Serpentard, ils n'ont pas le cran de faire face ouvertement à quelqu'un alors ils veulent que les autres fassent le sale boulot pour eux pendant qu'ils restent cachés, très loin de l'action. Un Homme, un vrai ne se cache pas, c'était bien pour ça que Tamarah n'aurait aucune hésitation à y aller.

- C'est moi qui triche? Tu veux que j'aille attaquer le mec qui se fait ta sœur parce que t'es jaloux, tout ça parce que t'es un peu trop jaloux et c'est moi qui triche? Mon cher ami, un jour, il faudra que je te prête une paire de couilles.


Elle avait son air amusé mais, avec tout le respect qu'elle avait pour Arthur, elle ne le trouvait pas forcément courageuse dès lors qu'il quittait le terrain de Quidditch. Taper sur les autres, ok mais seulement quand le règlement l'autorise.

Arthur ne semblait pas croire qu'il lui arrivait de boire des choses un peu plus corsées que du jus de citrouille. Bof, s'il ne voulait pas la croire, ça le regardait, elle n'avait rien à lui prouver. Quand on a un caractère comme celui de Friday, on en fait qu'à sa tête et si ça ne plait pas, bah, on se débarrasse des gêneurs. Ceci dit, il n'y avait pas non plus de raison de se séparer d'Arthur pour ça.

- On ne me l'aurait pas donné parce que les gens considèrent que je suis trop jeune pour ça.


Les gens sont tous pareils, ils ont tous un avis très tranché sur tout et rien et considère qu'il est de leur droit de t'imposer de vivre selon leurs propres principes.

- Bah oui, j'ai de la vodka chez moi, enfin, au foyer de l'orphelinat. Ce serait con d'en avoir dans ma chambre vu que je suis absence quasiment toute l'année, je me ferais attraper. En général, ce sont les plus vieux qui ont les bouteilles et quand les éducateurs sont couchés, la soirée commence.


Certaines soirées faisaient plus mal aux cheveux que d'autres. Ceci dit, cela ne faisait pas non plus des années que Tamarah buvait de l'alcool avec les potes de l'orphelinat. Les ainées faisaient généralement attention à ne rien donner aux trop jeunes.

- En tout cas, je ne plaisantais pas. Je en sais pas comment c'est chez toi mais tu risques de t'éclater au foyer.


La conversation retourna sur le match. Les raisons d'Arthur pour ne viser personne d'autres que Tamarah étaient recevables, meme très valables. En fait, ca aurait été plus à Tamarah de les viser pour les réveiller.

- Non mais c'est un investissement. Là, on a endormi votre vigilance mais dans 10 ans, alors que plus personne n'y croira et bah, PAF, on gagne un match par surprise. Et ouais, on est trop des stratèges en fait.


Arthur semblait découvrir que la miss n'était pas la jeune fille la plus équilibrée mentalement de l'école. Un peu lent le garçon.

- Tu viens de te rendre compte que je suis tarée? Si jamais t'as un doute, je peux y aller encore plus fort, hein. Je suis sure de pouvoir malmener l'équipe au point de me faire sanctionner sur le prochain match. Et pour qu'Ehawee se prive de moi en match, il en faut pas mal.


D'ailleurs, en parlant de Cognard, c'est fou le nombre de mauvais coup qui lui venaient en tete d'un coup. Ca serait si méchant que ça s'en libérer un dans les dortoirs en plein nuit?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Mar 20 Mai - 19:23


Arthur n'aimait pas du tout ce que Tamarah lui disait. Déjà, il n'était pas du tout jaloux de Riley, c'était n'importe quoi, et puis comment ça, un jour elle lui prêterait une paire de couilles ? Il était un peu vexé pour le coup. Cela dit il y avait aussi autre chose qui l'avait interpelé dans ce qu'avait dit la Gryffondor, peut être qu'en disant que Riley se faisait sa sœur elle voulait juste dire qu'ils sortaient ensemble mais ce n'était pas comme ça que Thor avait compris la chose.

« Il se fait pas ma sœur ! Il serait déjà plus là pour en parler sinon, qu'est ce que tu crois ? J'ai pas peur de lui. »

Ce n'était qu'à moitié vrai, mais ça l'était dans le cadre où il était question ici, puisque au Quidditch c'était Arthur qui avait une batte et qu'il se débrouillait bien mieux que le septième année sur un balai. Il aurait très bien pu envoyer des cognards sur Riley ou lui foncer dedans lui aussi, que ce soit en match ou en entrainement, s'il ne l'avait pas fait c'était uniquement parce qu'il était dans la même équipe et que ça ne le faisait pas. Ce n'était pas parce qu'il craignait le Serpentard ou n'osait pas.

« Dis lui que tu viens de ma part si tu veux, je m'en fiche. »

Ce n'était pas comme si Riley ignorait que le blond le détestait de toute manière. Bien sur, Arthur aurait préféré qu'elle ne le dise pas, mais bon elle voulait bien attaquer le septième année, c'était déjà mieux que rien.

Il faut croire que Tamarah aimait à surprendre Arthur ces dernier temps, après son retour sur le terrain, sa faute sur Riley au match et sa proposition de le refaire suite à une remarque de Thor, voilà maintenant qu'elle lui disait que les gens considéraient qu'elle était trop jeune pour boire de l 'alcool à tord et qu'elle avait l'habitude de le faire avec des autres plus âgés qu'elle à son orphelinat.

« Ça a quel goût alors, la vodka ? »

Ce n'était pas une question pour vérifier qu'elle disait vrai vu qu'il n'avait aucune idée de la réponse. En plus, il ne voyait pas trop pourquoi Tam mentirait, d'autant plus qu'elle lui proposait de venir une semaine dans le foyer en question où il était censé y avoir de l'alcool, et qu'elle décrivait comme un endroit où on s'éclate. Arthur était un peu sceptique à ce sujet car s'il n'avait aucune idée de ce à quoi pouvait bien ressemblait un foyer, ce qu'il s'en imaginait et le peu qu'il savait de la vie de Tamarah ne le poussait pas à cette vision des choses.

« Bah, ça dépend. Tu veux parler du manoir de Londres, de l'appartement à New York ou de la maison de vacances qu'on a en Floride ? »

Elle avait l'air de sous entendre que son foyer pouvait être comparé à l'endroit où vivait le blond, ce qui était complétement insensé. Il n'y avait même pas de piscine là bas, puisqu'elle lui avait déjà dit qu'elle ne savait pas nager et n'avait jamais été à la piscine.

« L'invitation vaut aussi pour Ally ? » demanda t'il ensuite. Il doutait très fortement que ça intéresse Aélys de visiter un orphelinat pendant les vacances d'été alors qu'ils avaient plein d'autres choses beaucoup mieux à faire. En faite, il posait la question surtout pour voir ce qu'allait répondre Tam.

A propos du match, elle fit rire le blond quand elle expliqua que c'était une stratégie et que Gryffondor gagnerait dans dix ans quand plus personne ne se méfierait. Quand au fait qu'elle soit tarée, oui il s'en était déjà rendu compte auparavant, elle ne venait que de confirmer ce qu'il pensait déjà.

« Pas la peine. En plus, tu es la seule qui joue bien, sans toi ils sont foutu. Enfin, même avec toi. Ouais, ça ne changerait pas grand chose. »

Enfin sauf pour les pauvres victimes et l'équipe qui affronterait Gryffondor au prochain match et dont les joueurs n'auraient pas à subir les cognards de Tamarah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Ven 30 Mai - 2:37

Visiblement, elle avait fait mouche en sous entendant qu'arthur n'avait pas le cran d'affronter ouvertement Riley. Bien évidemment, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il l'avoue ouvertement. Arthur était un mec et un mec, c'est stupide avec son amour propre, ils se pensent toujours les meilleurs dans tous les domaines. Heureusement que Friday était très loin de ce genre de considération kof kof

Ceci dit, ce qui avait fait le plus d'effet à Arthur, c'est la possibilité qu'Aélys puisse ne pas se contenter de partie de carte avec Riley. Pauvre petit Naif, est-ce que dans le monde des sorciers, on n'apprend pas comment on fait les bébés?

- Oui, oui, t'inquiète. Quand ils ne sont que tous les deux, c'est pour réviser leurs cours ensemble. C'est connu, ce sont des intellectuels, surtout Riley.


Le sourire qu'elle lui lançait était très clair, elle voulait l'emmerder. Grave erreur jeune Bey d'avoir un point faible devant Tamarah alors que leur amitié se basait sur le principe de "qui aime bien, chatie bien" Oui, c'est la passion entre eux sur le terrain

Bon apparement, Arthur finissait par la croire quand elle disait qu'elle ne buvait pas que de l'eau. Par contre, définir le gout que peut avoir la vodka est une tache bien ardue car ça ne ressemble à rien d'autre.

- Difficile à dire. C'est dégueu si tu bois ça pur. C'est un peu comme si tu t'envoyais de l'alcool désinfectant. Ca te brule de la bouche à l'estomac. Faut le couper avec de l'orange ou du coca.


Arthur énuméra les différents endroits où il habitait

- Monsieur se la pète. Monsieur vit dans un manoir. Je n'ai jamais testé mais je ne suis pas sur d'aimer ce genre d'endroit. Trop grand pour moi. Perso, mon grand kiff, c'est de me faire un abri en foret, juste avec de la corde, un couteau et ce qu'on trouve sur place. T'as déjà essayé?


Pour ce qui était de l'invitation d'Aelys, Tam ne doutait pas un seul instant que la question était purement rhétorique. Aelys Bey dans un foyer pour Orphelinat et pourquoi pas Voldemor aux resto du cœur pour moldus…

- Pourquoi pas? Chez nous, tout le monde est le bienvenu. Les gens sont super cools. En plus, je vois bien un ou deux mecs qui lui feraient oublier Riley.


La conversation continua sur le match à venir pour les Gryffondors.

- Ouais, ça ne sert pas à grand chose de retourner sur le terrain dans ces conditions. Je veux bien malmener les autres équipes mais s'il n'y a pas de match à coté, il n'y a pas d'intérêt à blesser les gens pour rien.


Oui, Tamarah venait de dire qu'elle n'avait pas envie d'envoyer les gens à l'infirmerie gratuitement. Elle, elle renonçait à la violence injustifiée. Serait-ce qu'elle s'agissait alors qu'elle venait de jouer les barbares sur le terrain? Adria avait visiblement mauvaise influence sur la lionne.

- Il va falloir que j'apprenne à utiliser le cognard pour toucher le souaffle et mettre un but moi-meme. Ca ne va pas du tout etre galère comme technique, ça.


Elle se mit à rire. Elle était capable de tenter le coup mais rien que les calculs d'angles et de vitesse rendaient la chose extremement difficile alors si c'est fait par Friday et avec un cognard qui se dirigent vers les joueurs, c'est super méga chaud.

Les boissons arrivèrent à leur table. Tamarah attrapa son coca.

- A la tienne et à notre match d'anthologie. T'as vu, j'en connais des jolis mots
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 267
Âge : 17 ans (16.04.92)
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   Ven 6 Juin - 11:55


Hein ? Riley, intellectuel ? Ces deux mots dans la même phrase auraient pu amuser Arthur mais dans un contexte complètement différent. Là, Tam ne le croyait pas et en plus, elle le prenait pour un con ?

« Ouais, te fous pas de moi. J'ai pas dit qu'il en avait pas envie. Je suis pas débile. » rétorqua t'il, un peu agacé. Après tout la rumeur qui disait que Riley violait des filles dans les cachots avait été lancé par Arthur il y a déjà bien longtemps. Mais si le but était d’embêter Thor, ça marchait très bien. Il aurait du se plaindre de Riley à Jade plutôt, elle était beaucoup moins chiante que Tamarah. Bon, à elle, il ne pouvait pas trop demander de montrer sur un balai pour foncer sur le Serpentard, par contre.

Humpf, la comparaison avec de l'alcool désinfectant pour définir le goût de la vodka n'aidait pas vraiment. Enfin, peut être que ça aussi, Tam en avait déjà bu ? Pas lui, en tout cas.

Et il était 'Monsieur' maintenant ? La réaction de Tamarah ne l'étonna pas vraiment, mais bon c'était elle qui avait tendu la perche à Arthur en disant que son foyer était génial et qu'elle ne savait pas comment c'était chez lui.

« Non, pas vraiment, sinon j'aurais aussi parlé de la plage privée. » rétorqua t'il en souriant à Tam. Là, il se la pétait. Bon, déjà un tout petit peu avant aussi, d'accord. Il ne savait pas pourquoi elle avait choisi de parler du manoir parmi les trois lieux qu'il avait cité, mais ce n'était pas celui que préférait Arthur de toute façon. Quand au fait que ce soit grand, il ne voyait pas en quoi c'était négatif, sans parler du fait que Poudlard aussi était grand, mais bon. Un abri en foret ? C'était quoi cette histoire ? Pourquoi il irait faire un abri en foret ? « Non, genre une cabane dans un arbre, un truc du genre ? »

Alors que la Gryffondor l'invitait à venir chez elle pendant les vacances, pas gêné du tout, le blond lui demandait si sa sœur était aussi invité, et... Bonne Réponse. Si Tam avait dit que non, ça n'aurait clairement pas plus à Arthur du tout. Après, cette histoire de mecs n'était pas du tout nécessaire, d'autant plus qu'il doutait un peu des fréquentations de la préfète, surtout après qu'elle lui ait dit qu'elle trainait avec des mecs plus âgés qui se bourraient la gueule. Enfin, elle n'avait pas dit ça comme ça, et Thor se méfiait de tout ce qui approchait sa jumelle et ne portait pas une jupe, donc bon. « Cool. Tu vois des filles pour moi aussi ? » demanda t'il plus pour rigoler que par réel intérêt. Ce n'était même pas sur qu'il irait chez Tam.

Tamarah était en train de dire qu'elle n'avait pas envie de jouer au Quidditch et de blesser des gens pour rien ? Là, ça surprenait le blond. « Euh, tu te rends compte que c'est pas crédible comme excuse ? » Elle avait pourtant l'aire de dire ça sérieusement, bizarre. Il l'imagina essayer de passer un souaffle à travers les anneaux en se servant d'un cognard et ça l'amusa. Bien sur cette technique n'était pas du tout réaliste. Il commença à boire sa boisson tandis que Tam essayait de l'impressionner en utilisant un mot compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amitié en souffrance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amitié en souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Amitié animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: