AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 137
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Lun 28 Avr - 8:53


PV Arwenn

    Sebastian revenait d'une nouvelle bagarre avec un serpentard de son année. Les mots « lionceau sans crocs » l'avaient – comme d'habitude – fait réagir et il était parti au quart de tour – là encore, rien de nouveau sous le soleil de Poudlard -. Il n'avait pas vraiment gagné, mais pas complètement perdu non plus, parce que s'il s'était fait une nouvelle griffure sur son visage d'angelot innocent (comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences, elles sont trompeuses), il avait réussi à placer un bon direct du droit dans la mâchoire de son adversaire. C'était d'ailleurs ce qui avait terminé le combat, mais le problème c'est qu'il saignait et qu'il ne pouvait pas aller à l'infirmerie sous peine de se faire encore coller pour s'être battu. Bash était un habitué des heures de colle alors qu'il n'était encore qu'en première année (mais fin de première année, heureusement, bientôt, il ne serait plus le petit nouveau!), il faut dire que son impulsivité avait du mal à être maîtrisée même si sa sœur Lucy essayait de le canaliser. Il écoutait toujours Lucy mais il oubliait tout aussi vite ce qu'elle lui disait à la moindre provocation.

    Il passa par les toilettes pour désinfecter la plaie à l'eau tiède avec un mouchoir propre, mais il n'avait rien pour protéger la marque qu'il avait sur la figure. Il se demandait bien à qui il allait pouvoir demander des pansements.

    « Eh Arwenn ! » Lança Seb' à sa meilleure amie Arwenn qui passait par là. « Dis tu n'aurais pas un pansement, enfin, plusieurs en fait. » Précisa-t-il en montrant la balafre sur sa joue. Malheureusement, son amie ne put pas lui répondre aussitôt, Bash aperçut au loin sa sœur. « Oh merde, ma sœur ! Viens il faut pas qu'elle me voit ! » Il attrapa la main de son amie et l'entraîna dans un autre couloir, il lui mit la main sur la bouche pour éviter qu'elle ne parle et qu'ils se fassent repérer par Lucy. Il ne donnait pas cher de sa peau si sa sœur le voyait tout juste sorti d'une bagarre. Dès que Lucy et son groupe de copines leur passèrent devant, il enleva sa main de la bouche de Arwenn. « Désolé, il fallait absolument que je lui échappe. » Précisa-t-il bien que ce fut inutile, Arwenn avait déjà eu l'occasion d'assister à des engueulades par Lucy à l'encontre de Bash. Dans ces moments là, il était obligé de se mettre à genoux devant sa sœur et d'attendre que le sermon passe, tête baissée. Il n'y pouvait rien si on lui cherchait sans cesse des ennuis, il ne se battait même pas par méchanceté ! Il était juste incapable de résister à l'envie de répondre quand on le cherchait, et à Poudlard, certains avaient vite compris qu'il était facile à titiller. Mais à part ça, il était un garçon charmant. Avec Arwenn par exemple, il était toujours gentil. Remarquez c'était normal, on ne pouvait qu'être gentil avec Arwenn, elle était toujours pêchue et de bonne humeur, pas du genre à dire des trucs désagréables. Certains osaient dire qu'elle était fatigante à parler tout le temps, Sebastian leur avait fichu un bon coup de poing dans le nez à ces idiots. Il n'aimait pas qu'on le cherche, mais il ne supportait pas non plus qu'on dise du mal de ses amis ou de sa famille. A même faute, même traitement, même si Lucy l'enguirlandait toujours après ce qui faisait qu'il avait double peine : la morale de sa sœur + l'heure de colle des professeurs. Pour des malheureux petits coups de poings. Étaient-ils donc en sucre dans cette école ?

    « Ouf.... » Dit-il en se laissant glisser sur le sol pour s'asseoir. Il eut alors comme une sorte d'illumination, il venait de se souvenir qu'il avait entendu parler d'un truc juste avant de se mettre à se battre en sortant du cours de botanique. « Ah, au fait, tu as entendu la nouvelle ?! Il paraît qu'ils ont enfin réussi à endormir la Vague Noire. D'autres élèves en parlaient juste avant que l'autre crétin me cherchent. » Il avait oublié, il faut dire qu'il avait eu d'autres préoccupations, mais maintenant ça lui revenait parce qu'il était calmé. « Aïe, en plus ça me pique ce truc. » Dit-il en portant la main à sa joue. Sebastian était plutôt content que la Vague Noire soit endormie, Lucy et lui avaient été malade tout comme une moitié des élèves de l'école. L'enquête sur la maladie elle-même n'avait semble-t-il pas été concluante, certaines familles étaient tous malades, d'autres ne l'étaient pas du tout, et d'autres encore n'avaient qu'un membre sur deux de malade. Et les touchés n'avaient pas forcément de points communs. En revanche, ils avaient trouvé la source et avaient donc pu jeter le sort qui endormait cette source de magie noire pure. Ses parents allaient être contents car ils étaient prêts à partir de France pour faire un scandale au ministère. C'était le cas de beaucoup de famille et c'était bien pour ça que le Ministère avait fini par se bouger. Il leur avait fallu presque trois ans d'après sa sœur mais bon, comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

    « Bref. » Dit-il en se comportant en homme oui, il se considère comme un homme même s'il n'a que douze ans et en décidant de laisser la douleur de côté. « Donc d'après ce que j'ai entendu avant de me battre avec cet idiot de vipère, on est tranquille pour un moment. Ce qui me chagrine c'est qu'ils disent qu'ils l'ont seulement endormi... moi je pense qu'il faudrait carrément l'éradiquer, non ? » L'esprit un peu simpliste parfois (action => réaction) de Sebastian ne voyait pas l'intérêt de seulement endormir la Vague Noire, car ça voulait dire qu'elle pouvait tout à fait se réveiller. Et il n'avait pas aimé être malade, il ne tenait pas à revivre ça. Car pendant deux semaines, il n'avait eu aucune force, et il n'avait même pas pu répondre à ceux qui le cherchaient. Deux semaines sans bagarre pour le benjamin des De Guise, c'était un record personnel, mais ce n'était pas comme si ça avait été par choix. Il pouvait à peine se lever à ce moment là. Arwenn avait eu de la chance, elle, elle n'avait pas été malade... Et sa sœur à elle non plus d'ailleurs. Sur ce coup là, ça avait été une victoire pour les Blake face aux De Guise, mais bon, face à la maladie, il n'y avait pas vraiment de vainqueur, surtout quand elle est due à la magie. Il ne l'avait pas mal pris, il était même plutôt content qu'elle n'ait pas été malade, ça l'aurait ennuyé de voir Arwenn moins énergique que d'habitude parce que ça l'avait consolé quand il était au fond de son lit de la voir sautiller comme à son ordinaire.

{1 155}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Lun 28 Avr - 12:07

Encore une mâtiné ennuyeuse, heureusement elle avait pu trouver des tenues pour ses amies, une bonne chose, mais cela aurai été mieux si le professeur n'avait pas remarquer et pris son parchemin où elle notait toutes ses idées, mais cela ne l'étonnait pas plus que ça, il avait un goût tellement douteux que le contraire l'aurait étonné ! Arwenn avait du suivre ou du moins faire semblant, le reste de ce cours. C'est toute sautillante que la jeune rouge et or sortit de ce cours, elle pouvait se dégourdir les jambes comme bon lui semblait ! Ces moments juste après les cours, étaient ses préférés, elle avait un large sourire aux lèvres tout en trottinant dans les couloirs. Elle croisait des dizaines d'élèves qui comme elle sortait tout juste de cours.

Elle tourna la tête, entendant une voix qui lui était plus que familière ! C'était Sebastian, son meilleur ami (et le seul ?) en voyant son visage elle soupira, il s'était encore battu, quelle horrible habitude. A peine eut-elle ouvert la bouche qu'elle fit entrainer dans le couloir, de toute évidence il ne voulait pas que sa soeur ne le voit dans cet état. Une fois hors de porter, il l'empêcha de parler surement le temps qu'elle passe, Arwenn destestait ne pas pouvoir parler ! C'est tellement frustrant, elle dut se résigner, heureusement ce supplice ne dura pas plus de quelques minutes. Une fois le groupe de fille passé et qu'il eut retiré sa main :

- Ohh mais ton visage est tout abimé, et moi qui ai rien pour te soigner !

Elle ne se promenait pas avec des pansements et des compresses dans son sac de cours, c'est bien domage quand on est confronter à ce genre de situation. Elle le regarda s'assoir sur le sol, elle s'accroupi face à lui, tout en évitant de toucher ce sol tout sale qui n'a pas été lavé depuis on ne sait combien de temps. Peut être qu'elle pourrait aller chercher des serviettes qu'elle aurai mouillé, mais ça soigne pas ça !

- Ta soeur si elle apprend que tu t'es battu elle va pas être contente du tout ! Au pire tu lui dit que tu t'es cogné à une porte !

Une porte vivante peut être ! Oh ce serait drôle si ça existait ! Tu tapes un peu trop fort sur une porte et hop elle te tape à son tour ! Arwenn se releva pour sautiller, il faillait qu'elle se dégourdisse les jambes, elle sentait des fourmis lui venir. Elle eut un grand sourire :

- Oh oui, j'ai entendu ça ce matin aussi ! Des grands lisaient la gazette du sorcier à la table du petit déjeuné, c'est vraiment trop bien ! Au moins maintenant on est tous hors de danger ! Tu sais comment il s'y sont pris ?

Elle battit des mains, c'était vraiment une très bonne nouvelle, c'est sans doute pour cela qu'elle avait vu des professeurs de particulièrement bonne humeur ce matin même. Elle pensa à ses amies qui avaient été malade, mais maintenant tout cela était terminé ! Quel soulagement ! Elle observa Sebastian il semblait vraiment avoir mal, mais à part serrer les dents il ne pouvait pas faire grand chose, ça peinait un peu la jeune fille de ne pas pouvoir l'aider d'avantage. Mais il savait se montrer fort. Elle secoua la tête, ah ces garçons !

- J'espère que tu l'a bien amoché ! Je sais pas ça m'a l'air bien compliqué quand même, ils s'y sont mis à tout le ministère pour découvrir d'où ça venait, peut être qu'ils peuvent pas l'éradiquée aussi vite.

Fit-elle avant de tournoyer, avant de s'arrêter et de la regarder :

- Tu veux pas que je te soigne ? car là j'ai peur que ça s'infecte, et si ça s'infecte ça sera encore plus moche encore !

Elle fit une moue pensive tout en le regardant, c'est quand même dommage d’abîmer un si joli visage.

[665 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 137
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Mar 29 Avr - 10:27

    Son visage ? Tout abîmé ? Il s'était regardé dans le miroir des toilettes et ça ne l'avait pas spécialement choqué. Peut-être parce qu'il avait tout le temps des bleus et des égratignures, alors à force, il n'y prêtait plus vraiment attention. En plus, il était certain que sa meilleure amie prêtait bien plus d'importance à l'apparence que lui. Oh ! Il n'était jamais mal habillé le matin quand il sortait du dortoir, mais il finissait toujours ses journées débraillé, à croire qu'il était incapable de garder une tenue correcte toute une journée... ce qui devait se rapprocher de la réalité quand on connaissait un peu le phénomène qu'était le petit De Guise.

    « Mince, tu n'as pas de pansement ?! Bon, tant pis, j'ai déjà désinfecté de toute manière, on va laisser ça à l'air libre. J'espère que ça ne se remarquera pas trop. » Ou pour être plus précis que Lucy ne le remarquerait pas, c'était d'ailleurs bien pour ça qu'il l'avait évité. Il adorait sa grande sœur, mais elle n'était pas tendre quand il s'agissait de lui faire des leçons de morale, s'il pouvait en éviter une, il le faisait. Il remarqua que Arwenn s'accroupissait mais ne s'asseyait pas, il sourit alors car c'était bien elle d'avoir peur de la poussière du sol. Il était vrai que Poudlard n'était pas toujours très clean, mais ça, c'était parce que c'était trop grand pour peu de personnel, il y avait bien des elfes de maison mais ils s'occupaient déjà de toute l'intendance, ils ne pouvaient pas être partout. Et puis, les salles communes et les dortoirs étaient propres, c'était le principal. Contrairement à lui, Arwenn était toujours correctement habillée qu'il soit 8h du matin ou du soir, il se demandait si même en pyjama elle faisait attention à sa tenue. Sauf que sa sœur lui dirait qu'on ne posait pas ce genre de question à une demoiselle, donc il avait toujours gardé cette interrogation pour lui.

    « Ma sœur ? Jamais elle ne croira que je me suis pris une porte, elle me connaît trop bien, non il faut que je l'évite jusqu'à ce que ça se voit moins. » Fort heureusement, Lucy n'était pas dans la même année que lui et pas dans la même maison non plus, donc elle ne risquait pas de le croiser par hasard. Restait à espérer qu'elle ne le chercherait pas non plus. « En tout cas, si elle te demande, tu ne sais jamais où je suis au moins pendant les trois prochains jours. » Cela devrait suffire pour que la coupure s'amenuise. Ils en revinrent donc à ce qu'il avait entendu avant sa bagarre, à savoir la fin de la Vague Noire, un sujet dont la plupart des élèves parlaient.

    « Non, je ne sais pas, je les ai juste entendu en parler, et puis, j'ai été distrait. Mais c'était une source de Magie Noire en liberté si j'ai bien compris, donc ils ont du l'enfermer grâce à un sort, ou peut-être dans une boite, va savoir. Ça m'étonnerait qu'ils aient mis le processus utilisé dans le journal de toute façon, encore que, pour une fois qu'ils réussissent quelque chose, ils devraient insister dessus. » Si Sebastian se moquait pas mal de la politique sur le principe, il était quand même au courant de comment ça fonctionnait vu que son père s'en mêlait lui. Bon, il n'était maire que d'un village, mais il se lançait souvent dans des grands discours sur la politique, et en enfants sages que Lucy et lui étaient en présence de leurs parents, ils écoutaient sans rien dire. Toujours était-il que c'était une bonne nouvelle que la Vague Noire se soit endormie, cela allait soulager pas mal de monde, y compris les parents justement qui commençaient à en avoir marre entre les tornades et les maladies étranges.

    « Ouais, je lui ai mis un bon gros coup de poing dans la mâchoire, mais il a tourné de l’œil quand j'ai saigné, ça a stoppé la bagarre. Une mauviette de plus. Tu sais qu'il a osé m'insulter ? » Il était encore tellement outré qu'il en avait oublié un instant le sujet principal de la conversation, il reprit toutefois son sérieux pour en revenir à cette question qui était primordiale pour tous les élèves, surtout pour ceux qui, comme Bash, avaient été malades. Il en gardait vraiment un très très mauvais souvenir et il n'était pas tellement rassuré, malgré tous son courage, de savoir que le ministère avait seulement endormi le problème.

    « Tu as sûrement raison mais ça veut dire qu'elle pourrait revenir et ça c'est embêtant. » Surtout que la Vague Noire n'avait pas qu'un seul effet, elle en avait plusieurs. Et jamais exactement le même, autrement dit, elle était imprévisible. Bash n'avait rien contre les surprises en règle général, mais il devait bien admettre qu'il y avait des exceptions et la Vague Noire en faisait parti. Car lorsqu'elle frappait, ce n'était jamais une bonne surprise. L'année précédente, quand il n'était pas encore à Poudlard, il y avait eu une tornade à la serre de botanique, mais une tornade magique, et il y avait eu des blessés, sa sœur avait compté parmi les victimes. Elle avait été blessée légèrement. Il ignorait si la sœur de Arwenn avait été mêlée à ce précédent incident, mais il se souvenait de la réaction de ses parents quand l'école leur avait écrit pour s'excuser. Bash était sûr que si le ministère n'avait pas agi, là, dernièrement, l'année suivante, ils étaient tous bons pour changer d'école et retourner en France, là où ils auraient dû aller à l'origine. Cela n'aurait pas plu à notre jeune lion qui se plaisait bien à Poudlard. C'était une école nettement plus libre que Beauxbâtons sur certains points.

    « Non, non, t'inquiète, ça va, je suis déjà passé par les toilettes, ça saigne encore un peu, mais ça va finir par s'arrêter. » cela le piquait mais il devait se montrer fort et courageux, surtout devant Arwenn, parce que Arwenn c'est une fille donc elle devait être protégée. Oui, on l'aura compris, l'éducation de Sebastian était particulièrement rétrograde à certains niveaux, surtout pour les filles.

{1 029}


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Mar 29 Avr - 14:28

Arwenn observa son ami, elle savait que les garçons étaient des bagarreurs en général, du moins ceux qui fréquentaient son école, mais de là à se mettre dans cet état. Mais on ne peut les changer, les garçons ça reste bagarreurs très longtemps, même adulte des fois. Bon dès demain, la jeune rouge et or se promènera avec des pansements dans son sac !

- ça se voit quand même ! Mais tant pis, tu ressemble un peu à un pirate, les pirates ça a toujours plein de cicatrices sur le visage.

Fit-elle un grand sourire aux lèvres, ne manquait plus que un maquillage et des accessoires et le tour serait jouer, en parlant de maquillage, Arwenn n'a certes pas de pansements sur elle mais elle a toujours de quoi maquiller. Elle sautilla !

- Par contre je peux te maquiller comme ça, ça se verra moins ! Bon tu auras l'air un peu d'une fille, mais vaut mieux ça que te faire griller par ta sœur non?

Oui quelle merveilleuse idée ! Elle s’accroupit de nouveau afin de mieux évaluer les dégâts, c'est vrai que s'être pris une porte s'était un peu trop gros, c'est bien dommage cela aurai été une bonne excuse vu qu'il y a beaucoup de portes à Poudlard !

- Oui, mais tu sais que je n'aime pas lui mentir, en plus à chaque fois elle arrive à savoir si je mens ou non !

Elle était toute sautillante, même si elle ne comprenait pas trop pourquoi il voulait se cacher de sa sœur, Arwenn l'avait toujours (depuis septembre du moins) trouvé impressionnante, elle avait 3 ans de plus qu'eux.

- Mais tu risques pas de la croiser ? Au moins dans la grande salle lors des repas ?

Elle avait l'impression d'être dans un James bond et cela lui plaisait plutôt bien ! Poudlard a beau être une grande école, tout de même en trois jours, il risquait de la croiser.

On peut dire que la vague noire, ou la fin de la vague noir était au cœur des conversations, Arwenn avait été très peiné en apprenant que Adria avait été malade, mais tout ceci était du passé maintenant !

- En tout cas ça me semble bien compliqué tout ça, mais c'est une bonne nouvelle ! Faudrai que je regarde dans la gazette du sorcier ! Oh faudrai aussi que j'envois un hiboux à mes parents pour leur dire que tout va bien ! Et tu devrais en faire de même.

Elle avait les yeux qui brillaient tellement elle avait été contente de l'apprendre ce matin-même que tout ceci était de l'histoire ancienne, ses parents leur avait envoyé à elle et à sa soeur où on pouvait lire qu'ils étaient inquiet, Arwenn avait tout de suite répondu qu'elles n'étaient pas touchés par la vague noire, mais ce ne semblait pas appaiser complétement leurs parents.

- Oh ! Il a dit quoi ? encore heureux qu'il ne t'as pas cassé la machoire !

La jeune fille continua de l'observer, sa machoire ne semblait pas casser, de toute façon si elle l'était il ne pourrait à peine parler. Elle souffla de soulagement.

- Oui c'est vraiment embêtant, mais si ça revient, en toute logique, ils devraient savoir l'éradiquer plus rapidement.

Ce qu'il fallait c'était vivre le moment présent, et pour le moment il fallait se réjouir ! Arwenn avait envie de danser et de tournoyer pour fêter ça ! Elle tournoya donc et s'accroupis de nouveau face à Sebastian :

- J'espère bien ! Sinon tu vas tout te vider de ton sang et ce serai pas très joli à voir ! Et tes vêtement ils sont abimés aussi, tes parents ne risquent pas de te gronder ?

Tout de même, à force il n'aurai plus de vêtement potable à se mettre sur le dos !

[641 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 137
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Mer 30 Avr - 17:14

    Bash sourit à la comparaison avec un pirate, ça lui plairait bien d'être un pirate. Les pirates ils étaient sur des bateaux et ils se battaient à l'épée, ils buvaient du rhum et il y avait toujours plein de chouettes nanas avec eux ! Encore que les filles il s'en fichait un peu, mais il aimait en général assez bien les actrices qui jouaient dans les films de pirates, il aimait bien les corsets et lui cuissardes, certes (et ça promettait pour plus tard), mais ce qu'il aimait c'étaient que les femmes dans les films de pirates ce n'étaient pas des chochottes, elles avaient des pistolets et elles savaient s'en servir, et ça c'était la grande classe. « Si je suis un pirate alors toi tu es la princesse que j'enlève, d'accord ? » Il ne voyait pas Arwenn dans le rôle d'une pirate, par contre, elle ferait une bonne princesse. Il l'imaginait très bien avec une tiare et une robe rose pâle à se faire enlever par lui et sa bande de pirate. Mais ils ne lui feraient pas de mal, parce qu'il serait un pirate gentlemen, un pirate avec un code de l'honneur. Bref, l'idée lui plaisait mais il sortit de son petit délire personnel parce qu'ils avaient d'autres sujets de préoccupation : surtout lui pour tout dire. Mais il n'était pas très motivé par l'idée que Arwenn le maquille, s'il la laissait faire, elle était capable de faire de lui son Ken vivant. Elle ne trompait personne avec ses grands projets, s'il la laissait commencer, qui savait quand elle s'arrêterait, et il ne voulait pas ressembler à une fille hein. Il avait les cheveux un peu longs, mais c'était pas une raison !

    « Oh non, pas de maquillage, je sens que si tu commences, je vais finir avec les cheveux tressés ou je ne sais quelle autre lubie que tu pourrais avoir en cours de route ! » Parce que quand Arwenn se décidait à relooker quelqu'un, plus rien ne l'arrêtait. Pareil quand elle dansait. Il ne la connaissait pas avant poudlard, mais ils avaient assez vite sympathisé et désormais, il maîtrisait le personnage. Et pour être honnête jusqu'au bout, il préférait encore se faire griller par Lucy que de ressembler à une fille, il était presque certain que sa fierté masculine en ressortirait moins blessé.

    « C'est vrai que Lucy est plus vieille, mais il ne faut pas te laisser avoir par ses airs tout gentil, c'est une vraie harpie. Il faut que tu la regardes droit dans les yeux et que tu lui mentes franchement. » Si, si, c'était possible de mentir franchement, du moment qu'on le faisait de manière éhontée. Malheureusement, Arwenn n'avait pas une chance à côté de la perfide Lucy, en bref, si jamais il prenait à sa sœur l'envie de cuisiner sa meilleure amie, il était certain de passer un sale quart d'heure. Mais ne vous y trompez pas, il adorait sa sœur. C'étaient ses sermons qu'il n'aimait pas, et son côté psycho-rigide aussi.

    « J'essaierai de l'éviter, je suis très fort en esquive. Et puis, elle ne vient presque jamais à notre table, elle préfère rester avec ses copines. » ce qui semblait assez logique au fond quand on y réfléchissait, qu'irait-elle faire avec des petits premières années d'une autre maison même si son frère était parmi eux ?

    « Envoyer un hibou à mes parents ? Pourquoi faire ? » Bash ne voyait vraiment pas pourquoi il écrirait à ses parents, ils devaient déjà être au courant, et puis il y avait Lucy pour écrire les lettres. Lui, ça l'ennuyait, il n'aimait pas ça. Il le faisait de temps en temps, mais en général, il ne trouvait rien à raconter, sachant parfaitement qu'il valait mieux qu'il ne parle pas du déroulement de sa scolarité dans la mesure où il passait une bonne partie de son temps libre à 1) se battre, 2) être collé parce qu'il s'était battu. Heureusement, à Poudlard, tant qu'on ne sortait pas sa baguette, les bagarres étaient gérées avec souplesse, il avait uniquement des heures de colle, rien de plus. Quant à sortir sa baguette, ça ne viendrait même pas à l'esprit de Bash qui était du genre à se battre sous l'impulsion tandis que la magie nécessitait de la concentration et de la maîtrise.

    « Me casser la mâchoire ? Cet incapable ? Pas de risque, j'ai juste été griffé parce qu'il avait un bouton de manchette carré et je me suis pris le coin. C'était une mauviette. Mais il a eu la mauvaise idée de me traiter de lionceau sans crocs. Il a pu constater que je pouvais mordre quand même. » Un sourire carnassier apparut sur le visage de Bash bien qu'il n'eut pas réellement mordu son camarade, il l'avait seulement frappé. L'histoire de la morsure ce n'était que pour filer la métaphore.

    « Le problème selon moi c'est qu'ils n'éradiquent rien du tout, ils endorment. C'est un peu comme si ton adversaire déclarait forfait avant même que tu puisses lui mettre le moindre petit coup : il peut décider de t'en mettre une à la sortie des vestiaires si tu ne l'as pas mis KO sur le ring. Là, c'est tout pareil, on a endormi la Vague Noire et le jour où elle se réveillera, on ne sera encore pas prêt à faire face. » On l'aura compris, les méthodes douces et Sebastian ça faisait deux. Il ne craignait pas la Vague Noire particulièrement même s'il avait fait parti des victimes, seulement, il n'aimait pas qu'on recule un problème, selon lui on le faisait uniquement pour mieux sauter après. En bref, il était trop entier pour ce genre de méthode. Mais en même temps, il avait bien conscience que l'avis d'un gamin de tout juste douze ans, tout le monde s'en fichait pas mal au ministère, ça se saurait dans le cas contraire !

    « Mes parents ? Mes vêtements ? Non, il n'y a pas de soucis, ils sont juste sales, une fois lavés ça ira. Puis même quand je les abîme, ils ont l'habitude, j'ai toujours été comme ça. » Il haussa les épaules. Il ne comptait plus le nombre de punition qu'il avait eu depuis son enfance, à force, cela ne lui faisait plus ni chaud, ni froid.

{1 056}


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Jeu 1 Mai - 12:42

Arwenn réfléchit quelques secondes, être une princesse ça oui elle aimait bien, mais être enlever par des pirates sur un bateau qui plus est qui bouge, c'était une proposition à laquelle il fallait réfléchir ! Surtout que les pirates ne sont pas connus pour leur délicatesse ! Mais elle aimait le côté décalé de tout ça !

- Oh oui ! Une belle princesse avec des jolies robes, par contre bas les pattes ! Les pirates n'auront pas le droit de poser leur mains toutes sales sur mes jolies robes, et toi tu me protégerai ! Car la vie de princesse enlevée c'est pas drôle tous les jours ! On ne peut plus changer à sa guise de vêtements, à moins qu'on me prévienne assez à l'avance pour que j'ai le temps de préparer toutes mes valises !

Elle était animée comme si elle vivait tout ça en direct, elle voyait bien Sebastian en pirate, il en avait l'allure, mais bon un vrai pirate n'irai pas à poudlard, mais ça ce n'est qu'un détail ! Elle souriait toujours tout en imaginant la scène :

- Et tu m'enlèverai sur ton bateau ? Car les pirates ont toujours un bateau, et un équipage avec un capitaine qui a un perroquet sur l'épaule !

ça c'était limite incontournable, jamais on ne verrait de capitaine de bateau sans perroquet sur l'épaule . Mais retour à la réalité, elle avait en face de lui son ami, avec un visage tout abîme, et il ne voulait même pas se faire maquiller ! Certes il aurai un peu ressembler à une fille, mais sa sœur n'aurai vu que du feu ! non ?

- C'est vrai que maintenant que tu en parles, les cheveux tressés ça t’irait très bien, en plus tu as une bonne longueur de cheveux ! Tu veux pas que j’essaye pour voir ? Juste pour tester après on enlève si tu n'aimes pas ! Oh et je te mettais des accessoires de cheveux ? Comme ça ta sœur se focaliserai dessus et ne regarderai plus ton visage ! C'est vraiment une bonne idée non ?

Évidement que si ! La jeune fille tournoya tout en s'imaginant comment relooker le jeune homme, elle pensait vraiment que le mieux serai d'attirer le regard ailleurs que sur le visage, ou même mettre un foulard sur le visage, un peu du genre des femmes en deuil, hum oui. bon ce serait bizarre au premier abord, mais ce serai original ! Enfin pas sur qu'il accepte cette proposition, apparemment il voulait juste se cacher durant quelques jours de sa sœur, et comme ça le tour sera jouer. Pas grave la jeune fille trouvera bien une amie pour tester ses idées saugrenues .

- Je sais pas mentir moi, je préfère dans ce cas l'éviter aussi, car elle verra bien vite que je ment, même si en parole je dis une chose, mon regard en dira une autre et ça va me griller ça.

De toute façon jusqu’à présent elle n'avait croisé que deux ou trois fois la sœur de Sebastian, et on était déjà en avril, les grandes années devaient commencer à réviser pour les examens de fin d'année, Arwenn se réjouissait de n'être qu'en première année !

- L'éviter ! Oui je pense que c'est le mieux à faire, d'ailleurs tu connais des passages secrets ? Oh ce serait drôle de les chercher pour les emprunter voire où ça nous mène ! Oui les filles c'est toujours comme ça !

Elle n'avait pas encore vu ça ici, mais dans son ancienne école, plusieurs de ses amies préféraient rester ensemble que de passer du temps avec leur petits frères ou petites sœurs, et c'est bien dommage !

- Leur envoyer un hibou pour les rassurer que t'as pas été malade !

En tout cas c'était la première chose que la fillette avait fait en apprenant la nouvelle ! Elle sautilla durant quelques mètres avant de s'accroupir de nouveau près de Sebastian, rester si longtemps accroupi lui donnait des fourmis dans les jambes et ce n'était pas très agréable ! Elle avait l'impression qu'une colonie de fourmis avaient pris possession de ses jambes. Elle le regarda avec un petit sourire, cela ne l'étonnait pas qu'il n'ai pas donner de nouvelles à ses parents, on allait pas le changer hein !

- Oh ! C'est qui ce vilain qui a oser dire ça ? C'est pas croyable ces garçons qui cherchent la bagarre quand même, une chance que tu n'a pas été trop blessé !

Fit-elle dans un doux sourire, elle détestait tout ce qui se rapprochait de près ou de loin à de la violence, que ce soit la violence physique ou verbale, une chance que Sebastian s'en soit sortit qu'avec quelques éraflures, dans quelques jours plus rien n'y paraîtra.

- Oui mais d'ici là les gens du ministères auront peut être trouver comment éradiquer complètement, au moins pour le moment tout est redevenu normal ! Faut juste espérer que la prochaine vague noire ne sera pas plus forte, car là ça pourra faire bien mal. A moins que le ministère trouve la solution.

Fit-elle en approuvant d'un signe de tête, une vague noire était déjà bien suffisant, elle ne voulait pas en connaître une seconde, et s'inquiéter pour les personnes qu'elle aime. Enfin pour le moment il fallait penser au moment présent, et se réjouir que cette vague noire soit terminée sans avoir fait trop de dégâts. Toutes les personnes qui avaient été touchées étaient maintenant toutes guéries. Elle se rappelait d'Opaline, qu'elle avait veuillé et lu des magazines de mode !

- Ouf ça va alors ! Faudrai pas que tu fasses des trous dedans alors là ta soeur elle le verrai direct et te tombera dessus ! Pourquoi tu porterai pas une armures comme au moyen âge ? Au moins tu gagnerai à coup sur ! Et en plus aucun risque que tes ennemis abime ton joli visage ! Oooh c'est une trop bonne idée !

Elle était très fière de son idée, même si elle était completement irréalisable ! Elle s'approcha du jeune rouge et or pour lui ébourrifer les cheveux !

[1028 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 137
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Lun 5 Mai - 12:42


    « D'accord, marché conclu. De toute manière, tu n'aurais pas le temps de préparer des affaires à l'avance, on est rarement prévenu quand on est enlevé, mais tu sais, comme je te protégerai, et bien, je pense que je pourrai aussi te voler des vêtements neufs. Un pirate, ça vole des choses, non ? » demanda-t-il innocemment, complètement pris dans son petit délire du moment. Il était comme ça Sebastian, débordant d'enthousiasme et d'imagination, du moins lorsqu'il s'agissait de s'imaginer dans le rôle d'un héros combattant le mal ou, dans l'immédiat, dans celui d'un pirate qui protégerait sa princesse, et cette princesse, ce serait forcément sa meilleure amie. En dehors de sa cousine et de sa grande sœur, il ne voyait pas qui il pourrait protéger d'autre comme fille. Entendons nous bien, il avait d'autres amies filles, mais il en était moins proche, c'était ça le concept de « meilleurs amis ». D'ailleurs, avant Poudlard, il n'avait jamais eu une meilleure amie fille, et finalement, ce n'était pas si mal, mais c'était parce que Arwenn était comme lui au fond (le côté bagarreur en moins), elle aimait s'amuser. Elle pensait fringues et mode, mais pas que à ça non plus, elle n'avait rien des petites bourgeoises ennuyeuses qu'il avait été forcé de fréquenter lorsqu'il était plus jeune à cause des relations de ses parents. Elle était plus spontanée, comme beaucoup d'autres personnes à Poudlard d'ailleurs, ce qui était très bien, car Bash avait toujours eu un problème avec le milieu social dans lequel il avait grandi. C'était aussi le cas de sa sœur, mais de manière différente. Elle, elle craquait sous la pression, lui, il était justement incapable de ressentir la moindre pression.

    « Oui j'aurais un super bateau, qui ferais pâlir d'envie n'importe qui. » Parce qu'il était un De Guise malgré tout, alors il ne pouvait pas se contenter d'un bateau comme les autres.

    « Non, non, non ! » Protesta-t-il en se levant au cas où Arwenn s'approcherait, armée de ses accessoires. « Je suis un garçon, tu ne peux pas me faire des tresses ou me maquiller ! Propose plutôt ça à... je ne sais pas moi, pourquoi pas Maria ? Mais pas moi. Je serais la risée de toute l'école si je te laisse faire. » Mais ce n'était pas la première fois qu'il faisait de son mieux pour échapper aux assauts de dingue de la mode de sa meilleure amie. Il savait bien qu'il laissait trop souvent pousser ses cheveux, mais il n'était pas une fille ! Il voulait être viril ! (Même si l'adolescence ne l'ayant pas encore vraiment frappé, il faisait encore assez juvénile de visage)

    « Bon, d'accord, bah on l'évitera à deux alors. C'est dingue que tu ne saches pas mentir, tu fais comment quand tu fais une bêtise chez toi ? » Parce que lui, il était capable de mentir comme un arracheur de dent si c'était pour échapper à une punition. Cela ne faisait pas vraiment de lui un très bon menteur, mais au moins, il avait de l'aplomb quand il mentait, et il mettait au défi tout le monde autour de lui de le contredire. « On prendra des passages secrets oui, j'en ai trouvé quelques uns. Je te montrerai » Promit-il avant d'en venir à un autre sujet. Il ne comprenait pas pourquoi il devrait écrire à ses parents, après tout, Lucy l'avait sûrement fait, non ?

    « Bah justement, j'ai été malade. Donc je préfère ne pas leur écrire, surtout que c'est fini maintenant. Puis j'ai pas très envie de les voir rappliquer. Tu ne connais pas encore mes parents, mais je t'assure qu'on est mieux loin d'eux qu'avec eux. » On pourrait croire à l'entendre qu'il n'aimait pas ses parents, ce n'était pas ça du tout, en revanche, ils étaient néfastes pour lui. Ils lui imposaient des règles qu'il ne pouvait pas suivre sans se trahir, donc il préférait les éviter. C'était même pour ça qu'il avait choisi l'école britannique plutôt que la française.

    « C'est qu'ils savent que je suis un peu... susceptible. Alors ils me testent. Au moins ils ont vu ce que ça donnait. » Action/réaction, on le cherchait, on le trouvait, et il ne s'en sortait pas trop mal, à part que là sa blessure était un peu voyante, d'habitude il s'arrangeait pour que ce soit discret, même si la plupart du temps ça finissait quand même avec un sermon de Lucy, voire une heure de colle.

    « Mouais, on verra bien ce que ça va donner de toute façon ce n'est pas comme si on y pouvait quelque chose. » Ils n'étaient qu'en première année après tout, la Vague Noire, ce n'était pas leur affaire.

    « Heu... Je ne crois pas. En plus pour trouver une armure à ma taille, voilà quoi. » Mais bon, Arwenn avait toujours des idées comme ça, il avait l'habitude. Comme il s'était levé depuis un petit moment, il tendit la main à Arwenn pour l'aider à se lever aussi. « Bref, allez, viens, on va passer à la salle commune, je vais me changer. » car cela ne leur apporterait rien de rester plus longtemps dans le couloir, pas vrai?


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   Dim 11 Mai - 19:20

Arwenn réfléchit à cette proposition, voler c'est mal ça c'est clair ! Mais en même temps elle ne pourra pas vivre éternellement sur un bateau avec une seule robe, celle qu'elle porte au moment où Sebastian l'a enlever ! Puis les pirates c'est réputé pour voler des choses, des bateaux, des trésors des bijoux, donc aussi pourquoi pas des robes ! Bon l'un dans l'autre ça pourrait être pas mal.

- Oui ! Sauf si je garde toujours une valise de côté au cas où on m'enlève sans me prévenir ! Ce ne serait pas bête ça ! Oh oui je vais faire ça ! Mais rien ne t'empêchera de me voler des jolies robes et des bijoux, car une fille, surtout une princesse, ça met des bijoux, avec des grosses pierres dessus !

Elle fronça son petit nez avant de rire, tout ça l'amusait au plus haut point ! Qu'est ce qu'elle aurait aimé vivre à cette époque, dans un grand château, elle aurai épousé un pirate ! Quoi que est ce que les pirates se marient ? ça c'est pas sur, beaucoup aiment vivre sur un bateau avec d'autres pirates.

Donc pour le moment elle préférait sa vie d'étudiante à Poudlard, c'était plus tranquille, et au moins elle avait pas de risque de se faire enlever par des pirates. Elle rit à la réaction de Sebastian, il ne voulait vraiment pas qu'elle lui fasse des nattes, elle se leva à son tour, renonçant pour le moment à le coiffer ! Mais elle n'avait pas dit son dernier mot, ce n'était pas son genre que de baisser les bras si rapidement.

- Oh non je ne l'a connais pas encore assez pour la coiffer et la maquiller, mais oh ! Tu connais Adria ? Je l'ai coiffée pour le bal, elle était jolie hein ? Mais tu sais que les pirates, certain pas tous quand même, se faisait des nattes ? C'est pas forcement pour des filles ! Bon le maquillage je ne dis pas, encore que ! Mais c'est pas grave si tu veux pas ! Et si je viens te maquiller et te coiffer quand tu dormiras ?

Ce serait surtout très rigolo de voir sa réaction au réveil ! Hum mais elle ne le ferai pas, par contre elle pourrait maquiller Maria dans son sommeil ça serait très drôle ! Et c'est une fille, elle se maquille forcement un peu ! C'est fou que son meilleur ami ne veuille pas lui servir de cobaye quand même.

Enfin c'est pas bien grave ! Elle pouvait comprendre qu'un garçon ne veuille pas. Elle réfléchit tout en fronçant son petit nez, des bêtises ? Elle ne faisait jamais de bêtises assez grave pour se faire punir, du coup elle ne savait pas vraiment mentir, de plus leur parents leur avait toujours appris à dire la vérité, ça empêche bien des histoires pour rien, qu'ils disent. Ooh il connaissait des passages secrets ! Trop cool, elle avait hâte de les explorer de long en large, en même temps, ça ne l'étonnait pas venant de lui, elle sautilla :

- Oooh, oui ! Ils sont où ? Tu crois qu'on pourrait y aller demain ?

Patiente comme elle l'est, elle allait avoir du mal à attendre qu'il le lui montre, peut être existait-il une carte ou un livre à la bibliothèque révélant certain passages secrets du château, il faudrait absolument qu'elle se rendre à la bibliothèque pour explorer les rayonnages de livres à ce sujet !

Arwenn, fit la moue, c'est tellement dommage que Sebastian ne veuille pas écrire à ses parents, mais bon il n'avait pas l’air aussi proche que elle avec ses parents, bien qu'elle peut encore se tromper, après tout elle ne le connaissait que depuis quelques mois, et n'avait pas eu encore l'occasion de rencontrer ses parents. Mais peut être que pendant les grandes vacances elle allait pouvoir les rencontrer ! Oh oui elle avait vraiment hâte, faudrait qu'elle demande à ses parents à elle si elle pourrait aller passer quelques jours chez Sebastian !

Elle vit le jeune homme se lever, elle attrapa sa main et se leva à son tour, elle trottina au côté du jeune homme jusqu’à leur salle commune.

[fin Arwenn]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Malgré une bagarre, la fin des ennuis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour au mistral BAGARRE GENERALE Entre vieux!
» Rapport de bataille: Méchant bagarre entre les Nids et Nurgle 1500 pts
» Bagarre au réfectoire [Libre, venez vous défouler !]
» Un bagarre à la taverne
» Les malgré elles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: