AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Lun 28 Avr 2014 - 21:18

C’était un beau matin de printemps et Adria se sentait toute guillerette en se réveillant dans son dortoir. Elle était tellement heureuse. C’était d’abord parce qu’elle n’était plus malade. Et elle était en vie. Elle avait eu tellement peur quand elle s’était subitement endormie, et Alice avait dû la rassurer et la réconforter. Il était alors devenu évident que tout allait bien se passer et Alice avait eu raison. Adria allait mieux et elle pétillait maintenant comme un fizwizbiz, elle avait recouvré une santé d’hippogriffe et elle était de nouveau au mieux de sa forme, mais elle était surtout heureuse que tout fût terminé.

Il y avait des rumeurs selon lesquelles la vague noire s’était endormie pour un bon moment. Toutes les choses qui allaient mal depuis quelques temps étaient désormais terminées pour de bon. Ou du moins, c’était ce qui se disait. Et Adria avait vraiment envie d’y croire. Ce serait tellement fantastique qu’il n’arrive plus rien de mauvais. Et puis, elle avait eu si peur qu’elle n’avait pas envie que ça arrive de nouveau, ni à elle, ni à qui que ce fût d’autre. Et c’était pour cela qu’elle était si guillerette. Elle était contente que le danger semblât écarté et souhaitât que cette situation se prolonge.

Adria décida d’aller se promener et sortit de sa salle commune pour se diriger vers le parc. Elle évita de trop sourire par rapport à son contentement personnel car elle ne souhaitait pas montrer à tout le monde qu’elle était terriblement contente. Quand elle était en public, Adria ne montrait aucune de ses émotions, qu’elles fussent positives ou négatives. C’était trop dangereux. Ca pourrait impliquer quelque chose qui pût ressembler à une conversation avec un parfait inconnu. Mais quand elle était seule ou juste avec des personnes qui comptaient, elle devenait parfaitement différente. Et c’était assez amusant de voir le contraste.

En arrivant dans le parc, Adria constata la présence de nombreux élèves qui avaient décidé, tout comme elle, de profiter du soleil. Adria n’était pas inquiète car elle avait plan. Elle avait un petit endroit secret dans un coin reculé du parc, au milieu des fleurs et des buissons, que ne connaissaient qu’elle et Arwenn et qu’elle utilisait quand elle avait envie d’être seule et de se laisser aller. C’était un endroit magnifique et surtout au printemps, comme actuellement. Adria ouvrit des yeux brillants devant les fleurs qui s’ouvraient de plus en plus tous les jours. C’était comme dans un rêve.

Se sentant encore plus guillerette devant toute cette beauté et en repensant au fait que la Vague Noire avait disparu, Adria eut l’impression d’avoir envie de se mettre à sautiller comme Arwenn le faisait tout le temps. Elle commença à danser au milieu des fleurs. Elle ferma les yeux, ne répondant qu’à une musique qui venait d’elle. Nul doute qu’elle ne pensait pas une minute que quelqu’un pourrait la surprendre dans ce bosquet isolé. Aussi se laissa-t-elle aller à danser comme une nymphe des bois, envahie par la beauté de la nature. C’était tellement agréable de se laisser aller pour une fois.

[513]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Mar 29 Avr 2014 - 12:54

Tout le monde ne parlait que d'une seule chose en ce jour, que ce soit dans la grande salle ou dans les dortoirs, à moins d'hiberner on ne pouvait manquer cette nouvelle. Micah était heureux bien sur ! Il s'était levé tôt ce matin là, 10h pour être précis, il avait pris son petit déjeuner avec Heather, depuis quelques temps ils passaient le plus clair de leur temps ensemble, mais après tout il n'y avait rien de mal à ça. La fin du petit déjeuner approchait et le jeune homme s'était mis en tête d'aller écrire un hibou à ses parents pour les rassurer. Il fit donc un bisous sur la joue d'Heather au moment de la quitter, en se donnant rendez vous à midi pour le repas.

Il sortit donc du chateau, en direction des volières afin de prendre un des hiboux de l'école, il monta les marches, et arriva dans l'endroit rempli de hiboux, de chouettes en tout genre, il pris la première qui passa près de lui et y accrocha la lettre qu'il avait écrit la veille :

Très cher parents
Je vous écris afin de vous rassurer, la vague noire est terminée à Poudlard,
c'est du moins ce que l'on nous a appris, une chance aucuns de nous a été touché,
mais nous avons aidé les malades, vous seriez fiers de nous ! Surtout Alice, elle
a veillé les malades des jours et des nuits entières !
D'ailleurs le prochain match de Quidditch est serpentard contre serdaigle,
je vous tient au courant !

Je vous aime, Micah Orwell


Il relu sa lettre une dernière fois, elle lui semblait très bien, il cacheta l'envelope et le hiboux s'envola, Micah le suivit quelques minutes du regard et se rendit dans le parc. C'était le début du printemps, bien qu'il fasse encore frais, le soleil était là et ça faisait du bien. Il en profita pour se promener, observant les quelques élèves, eux aussi devaient se réjouir de la fin de la vague noire et c'est bien normal.

Il arriva à un renfoncement du parc, il regarda par deux fois, il n'avait encore jamais été jusque là, voyant une silouhette à travers des feuillages, il s'avança d'avantage, et il pu distingué une jeune fille, elle devait avoir 1 ou 2 ans de plus que Micah, que pouvait-elle faire à danser dans le parc ? Il s'adossa à l'arbre le plus proche, les bras croiser.

Elle allait forcement se rendre compte de sa présence non ? Il la regarda un petit sourire aux lèvres, il l'a vit s'arrêter de danser et se tourner vers lui :

- Sterne perd une recrue là, pourquoi cacher tant de talent ... ?

Etait-il ironique ? Surement. Il scruta le visage de la jeune fille, il n'arrivait pas à resituer son visage, il l'avait déjà croiser mais où ? tout d'un coup cela lui revenait, c'était la demoiselle qui avait accompagné la préfète des lionceaux lors du bal, ce couple avait fait d'ailleurs parler de lui. En même temps c'était surement le but.

- Je me présente je suis Micah Orwell. Préfet des serpentard, on s'est déjà croiser vite fait au bal de noël.

Il avança vers elle afin de lui serrer la main .

[541 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Mar 29 Avr 2014 - 19:45

Adria s’interrompit dans sa danse, rougit fortement et plongea le nez dans le col de son tee-shirt en balbutiant quand elle s’aperçut que Micah l’avait surprise. Elle ignorait tout de ce jeune Serpentard qui se trouvait devant elle, mais ce dont elle était certaine, c’était qu’elle détestait le fait qu’il l’ait surprise. Adria pensait qu’elle était seule et que personne ne pourrait découvrir son petit bosquet secret mais il était évident que ce n’était pas le cas. Elle n’arriverait plus jamais à se laisser aller dans cet endroit. Elle barbouilla quelques mots sans suite, totalement incompréhensibles, tandis que ses joues avaient une teinte rouge cerise.

Et puis, le garçon se présenta. Non seulement ce n’était pas le premier à lui dire qu’elle devrait participer à Sterne, mais c’était aussi un préfet. Adria sentit qu’il fallait qu’elle reprenne le contrôle. On ne pouvait pas bégayer devant un préfet, un représentant de l’autorité de l’école. Le nom de Micah Orwell ne disait rien à Adria et il lui paraissait fort jeune pour être préfet. Mais en y repensant, elle songea que le Hibou Bavard avait effectivement fait le portrait du plus jeune préfet de l’école. A la réflexion, il devait s’agir de Micah, qui était donc un cas particulier.

« Je suis Adria Reid. »

Elle avait dit ça très vite comme pour se débarrasser de quelque chose de désagréable. Elle était encore totalement gênée et obnubilée par le fait qu’un inconnu l’avait vue se laisser aller complètement sans aucune inhibition. Pour Adria, c’était aussi troublant que si Micah l’avait vue nue. Ses joues étaient toujours aussi écarlates. Pourtant, avoir salué Micah normalement ou tout au moins s’être présentée à lui, semblait avoir débloqué un mécanisme dans sa tête car elle sentit qu’elle allait pouvoir lui parler quelque peu, au moins lui exprimait ce qu’elle ressentait actuellement. Ce n’était déjà pas si mal après tout.

« Je… je suis désolée, je ne pensais pas que tu… que quelqu’un assisterait à… ça… enfin, j’espère que tu… enfin… »

Elle rougit encore plus fort en tentant de reprendre le contrôle. Elle écouta Micah parler du bal de Noël. La jeune fille ne se souvenait pas des autres préfets qui avaient fait la première danse en même temps que TG et elle. Elle était tellement concentrée pour ne pas faire de faux pas au sens propre qu’elle était déterminée à ne pas faire attention aux autres. Et puis, de cette façon là, elle était certaine de ne pas faire de crises d’angoisse. Actuellement, elle n’était pas loin d’en faire une. Mais ça se passait suffisamment calmement pour que ça ne dégénère finalement pas.

« Je… Je ne me souviens pas très bien du bal en dehors de TG, enfin Tam avec qui je suis venue. Tu comprends, ce n’était pas… une expérience facile. »

Maintenant, c’était certain que Micah allait se moquer d’elle. Mais elle se dit qu’il pourrait peut-être comprendre qu’elle n’aime pas parler aux autres, surtout à ceux qu’elle ne connaissait pas. Et puis, elle avait fait de gros efforts pour tenter d’amorcer une conversation. Après tout, elle pouvait être fière, elle n’était pas tombée dans les pommes.

[525]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Mer 30 Avr 2014 - 10:34

Micah observa la jeune fille, elle semblait avoir pris un coup de soleil instantané, vu le peu de soleil c'était fort peu probable. Il ne compris pas ce qu'elle disait, de toute évidence elle ne s'attendait pas à le trouver à cet endroit, à vrai dire lui non plus, c'était la première fois qu'il empruntait ce chemin. Il ne savait pas trop quoi faire, elle semblait au bord de la syncope, et c'était la première fois qu'il se trouvait face à une personne aussi timide. Certes il adorait en temps normal se moquer des filles, sa dernière rencontre avec Katy en témoignait, depuis elle semblait l'éviter soigneusement. Mais là, c'était comme taper un homme à terre, c'était la facilité et ça Micah s'y refusait, il avait donc décider de se montrer sympathique, oui oui.

Donc il l'observa quelques secondes tout en se demandant comment réagir, il ne comprenait pas ce qu'elle disait. Bon Micah il faut se montrer patient ! Il regarda autour de lui, personne dans les parages, il continua donc de l'observer, elle semblait s'être présenter, mais cela avait été si rapide, qu'il avait un doute :

- Enchanté !

Son prénom finissait en A c'est sur, après il n'était pas sur du reste, peut être que dans la suite de la conversation elle dirait de nouveau son prénom, quoi que si c'est aussi rapide, il risquerai de le louper une nouvelle fois. Il était ébahit, c'était la première fois qu'il voyait une fille réagir de la sorte, d'habitude elle sont enervés ou hystériques ! Les joues de la jeune fille avaient toujours cette nuance de rouge, oh lala, si Alice aurai été là aurait su quoi faire ! Tiens en parlant d'Alice, elle sont peut être dans la même année, c'est possible qu'elles se connaissent !

- Oh, ce n'est rien ne t'en fais pas, ce sera notre petit secret !

ça devrait l'appaiser ça non ? Les filles c'est d'un compliqué des fois, la psychologie féminine et lui ça fait au moins 10, mais bon c'est l'intension qui compte ! Tout ce qu'il voulait c'est qu'elle ne fasse pas de crise cardiadiaque là juste devant lui, et si elle se calmait pas c'est ce qui risquait d'arriver ! Mais positivons, ça aurait pu être pire, Micah aurait pu se moquer, et là on imagine même pas les conséquences, comme ses soeurs seraient fier de lui ! Adria ne semblait pas beaucoup plus rassurer pour autant :

- Oui, j'imagine, mais c'est juste pour dire que tu m'a surement croiser, au moins pendant la danse des préfets.

Il lui sourit, elle semblait commencer à s'appaiser, le jeune homme était toujours adossé à l'arbre, quelques secondes de silence passaient tandit qu'il cherchait comment alimenter la conversation, car maintenant qu'il était là, autant y rester :

- J'ai une sœur qui est à Serdaigle, elle s'appelle Alice tu l'a connais ?

De toute sa vie, il n'avait jamais rencontrer une personne aussi timide, c'était à la fois fascinant et déconcertant, et il ne savait pas trop comment réagir. Tout ce qu'il voulait c'est qu'elle respire profondement et qu'elle se calme, il n'était pas du genre à "tirer sur l'ambulance" comme disent les moldus. Il se demanda comment elle réagissait lorsqu'un professeur l'interrrogeait en cours ? Elle devenait rouge comme une cerise ?

[553 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Mer 30 Avr 2014 - 21:40

Le salut de Micah était cordial et Adria songea que cet enfant n’avait rien d’effrayant. Bien entendu, elle ne pouvait lui parler comme si c’était son frère Finley, ou une de ses sœurs, mais il ne devait pas être beaucoup plus vieux qu’Eleanor. Elle ne connaissait pas le nom de Micah Orwell, ça ne lui disait rien, mais à-part les membres de sa famille, les seuls noms qu’elle aurait pu trouver familiers étaient Tamarah Filean, Arwenn ou Alienore Blake, Elena Loigerot ou Alice Orwell. Alice Orwell. Tiens, ce garçon avait le même nom qu’Alice. Voilà qui était vraiment très curieux.

Mais avant qu’elle pût lui en parler, Micah la rassura concernant la petite danse qu’elle s’était permise de faire dans le bosquet. Adria ne savait pas trop s’il plaisantait ou s’il était sérieux en parlant de garder son secret, mais elle espérait qu’il était sérieux. Elle n’avait pas envie que tout le monde se mette à la regarder simplement parce qu’elle s’était permis une petite frivolité. En plus, ça la gênerait plutôt qu’autre chose. Elle était donc reconnaissante à Micah d’accepter de garder l’anecdote pour lui seul. Pourtant, elle avait l’intuition que c’était un garçon qui appréciait de raconter des ragots. Elle ne savait pas pourquoi.

« Merci, c’est gentil. »

Adria commençait à s’apaiser. Le garçon n’était pas tellement exigeant, il n’avait pas cherché à lui faire la bise ni à s’approcher, il ne lui avait rien demandé ni rien exigé d’elle. Adria se dit que c’était quelqu’un de correct, en tout cas, elle l’espérait. Après tout, c’était un préfet. Les préfets étaient généralement des personnes bien. Adria poussa un soupir profond dans l’espoir de supprimer complètement la petite boule au creux de son estomac, un espoir vain, en réalité. Mais elle pouvait au moins espérer que ça ne provoquerait pas un désagréable vomissement. Cet espoir là, au moins, n’était pas vain.

Micah partit alors sur le sujet qu’Adria avait voulu mentionner un peu plus tôt, sa sœur, Alice. Alice Orwell était une des camarades de dortoir d’Adria. On pouvait même dire que c’était sa camarade de dortoir préférée. Elena était bonne dernière, étant donné son comportement particulièrement désagréable qui incitait Adria à se cacher derrière Alice et Aliénore. Aliénore elle-même intimidait un peu Adria car elle n’appréciait que moyennement le côté timide et renfermé de la fillette. Mais Alice était toujours gentille et aidait systématiquement Adria à se sentir bien dans le dortoir. C’était donc généralement elle que la jeune Serdaigle préférait.

« Oh oui, Alice est ta sœur, bien-sûr. Elle est très gentille. Quand j’ai été malade, elle a veillé sur moi. »

Adria passa aussitôt au rouge cerise à nouveau. Ca ne lui ressemblait pas de donner ainsi des détails personnels comme le fait qu’elle ait été touchée par la maladie. Micah n’était pas censé avoir cette information et elle n’était pas censée le crier sur tous les toits. Mais elle se souvenait encore avec beaucoup de reconnaissance comment Alice avait veillé à ce qu’elle prenne sa potion, l’avait consolée et rassurée et l’avait veillée jusqu’à ce qu’elle se sente mieux. Adria ne l’oublierait pas.

[519]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Jeu 1 Mai 2014 - 15:09

Adria semblait être plus détendu, c'était une bonne, car Micah n'aurai pas su réagir si elle avait fait une crise d'angoisse ou quelque chose du même style. Il avait trouvé ça sympathique de la voir danser comme ça sans retenus, de toute évidence sa présence l'avait fait redescendre de son petit nuage et Micah trouvait ça dommage.

- Profites, je suis dans un bon jour en temps normal j'aurai pu me moquer de toi sans retenue, mais pas aujourd'hui. Mais vu ta bonne humeur, je crois savoir aussi que tu es au courant pour la fin de la vague noire, c'est vraiment une bonne chose, tu crois que la vague noire risque de revenir ou elle a été éradiqué pour toujours ?

Pour lui, c'était une solution provisoire faute de vraie solution, tout du moins d'après ce qu'il avait lu dans la gazette du sorcier le matin même. Toute l'école était en effervescence, mais comme un souffler, cela allait redescendre assez rapidemment malheureusement. Il lui fit un nouveau sourire, malgré ses paroles, il ne se pas moquer d'elle, il regarda tout autour de lui, cet endroit était vraiment agréable, il comprenait aisément pourquoi elle aimait à y passer du temps, c'était calme et loin du cohue de l'école. Elle connaissait sa sœur, Alice l'avait même veillé durant sa maladie, cela n'étonnait pas le jeune homme, Alice avait toujours été protectrice envers ses amies et même sa famille, même si sa tendance à lui faire la morale l'agaçait, il devait au moins lui reconnaitre cette qualité.

- Oui elle est adorable, à la maison aussi dès qu'il y a l'un d'entre nous à être malade, elle est la première à nous veiller. Tu as donc été malade ? Cela n'a pas été trop dur ? Tu as du être drôlement soulager en apprenant la nouvelle !

Il pouvait l'imaginer aisément, lui même qui n'avait pas été touché, avait été plus qu'heureux en apprenant la nouvelle. Il se tut en instant, elle avait pris de nouveau une couleur rouge foncé, il s'interrogea sur ce qu'il avait dit, mais il nr'avait eu aucunes paroles déplacé, il s'était même montré courtois et amical, ce devait être l'effet fin de vague noire ça !

- Espérons que ce soit pour toujours ! Car revivre tout ça sera difficile ! Même si personne de ma famille et de mes amis n'a été touché ! Tu as des frères et sœurs à Poudlard ? Je me demande quand même si la vague noire a fait beaucoup de ravages dans le monde.

Il lui sourit, il était bavard, et il ne voulait pas la braquer, elle semblait particulièrement timide, mais il était de tellement bonne humeur, de plus il avait réussit à passer quelques instant avec heather le matin même, chose assez rare, vu qu'ils n'ont pas les mêmes cours.

- Tu es donc de l'année d'Alice ? A part me faire des sermons et m’engueuler quand je fais des bétises, ce qui arrive assez souvent, elle ne me parle pas beaucoup de ses amies. Par contre elle m'a parlé d'une certaine Elena qui serait dans son dortoir aussi, tu l'as connais ? De toute évidence elle est pas très cool avec Alice, et j'ai beau la chercher, je la trouve nul part.

A croire qu'elle est invisible, mais Micah était bien décider à la croiser un jour ou l'autre, fallait bien apprendre à cette jeune écervelée que l'on s'en prend pas sans conséquences aux membres de sa famille.

[581 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Ven 2 Mai 2014 - 23:39

Micah était dans un bon jour ? Cela voulait probablement dire que la plupart du temps, il était du genre à se moquer des filles. Adria était soulagée que ce ne fût pas le cas aujourd’hui. Elle ne se sentirait probablement pas autant à son aise si elle avait affaire à un abruti qui se moquait de tous ses faits et gestes. Et ça finirait peut-être par un nouvel assassinat par TG qui détestait plus que tout qu’on l’embête. Et se confronter à la colère de TG, personne ne le voulait, Adria en avait déjà eu plusieurs fois la preuve. Etonnamment, Adria n’en avait pas peur du tout. Au contraire, elle lui inspirait un sentiment de confiance.

En fait, peut-être qu’il n’était pas simplement question de son humeur. Si Micah n’avait pas cédé à son humeur du jour, c’était peut-être parce qu’il avait reconnu Adria et qu’il savait qu’à tout moment, elle pouvait tomber en syncope. Il n’avait probablement pas envie de gérer des évanouissements à tout bout de champ ou des crises d’angoisse. Et il sauvait la face en se prétendant de bonne humeur. En même temps, c’était sans aucun doute la meilleure chose à faire quand on avait affaire à elle. Elle n’en était pas fière mais elle ne pouvait pas le nier. C’était comme ça qu’elle était.

« Merci. »

Micah se mit à parler de la Vague Noire. Adria n’avait pas tellement d’opinions à ce sujet. Tout ce qu’elle espérait, c’était que ses ennuis soient finis. Parce qu’à chaque fois qu’il se passait quelque chose, elle était prise dans l’histoire et il lui arrivait des drôles de choses. Elle devait avoir un mauvais karma. Elle ne savait pas ce qu’elle avait fait dans ses précédentes incarnations pour être pénalisées à ce point là, mais il était clair qu’elle avait dû commettre au moins un meurtre. Il fallait au moins ça pour tout ce qui lui arrivait depuis quelques temps.

« Je ne sais pas ce qui se passe et si c’est vraiment fini, mais j’espère. »

Elle était étonnée d’avoir réussi à faire une phrase complète, mais elle avait réussi. Apparemment, quand quelqu’un se montrait cordial avec elle, elle s’en sortait plutôt bien. Ou alors, c’était son humeur de bonheur qui faisait le travail à sa place. Dans les deux cas, c’était plutôt une bonne nouvelle. Adria sourit avec attendrissement en voyant Micah parler de sa sœur, il était gentil comme tout. La preuve, il se souciait de sa maladie et de savoir ce qu’elle avait. Elle baissa de nouveau les yeux, rougissante, car elle n’avait pas l’habitude qu’on s’intéresse à elle ni d’être placée sur le devant de la scène.

« Oh oui, mais ça a été. Grâce à ta sœur. Ce serait bien que ce soit fini. »

Adria était étonné qu’un garçon de Deuxième année, et à Serpentard, qui plus est, se soucie autant des autres. Elle était touchée et elle comprenait pourquoi il avait déjà une amoureuse. Enfin, c’était un ragot qu’elle avait lu dans le journal de l’école. Elle lui sourit gentiment mais elle ne dit rien, sa timidité reprenant légèrement le dessus. Elle resta donc à sourire un peu comme une idiote jusqu’à ce que Micah mentionne Elena. Aussitôt, elle se renferma brutalement et baissa les yeux avant de se mordre les lèvres. Mais elle décida d’expliquer ce qui n’allait pas à Micah, c’était un minimum.

« C’est une peste. Si elle pouvait ne pas cesser de m’humilier une minute, elle le ferait. »

[584]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Sam 3 Mai 2014 - 14:35

Ouf elle ne ferai pas de crise d'angoisse, du moins pour le moment, elle semblait un peu plus calme et détendue que quelques minutes auparavant. Micah souriait, les joues de la jeune fille avaient repris une teinte normale, c'était bon signe non ? Car au moment où il l'avait surprise, elle aurai fait une syncope là juste devant lui, il aurai à peine été étonné au vu de la couleur qu'avait pris son visage. De plus sa voix ne tremblait plus.

- La gazette du sorcier en fait sa une, ce matin tout le monde ne parlait que de ça ! Tu n'as pas lu le journal ce matin ? en tout cas ils y explique tout en détail ! En tout cas c'est une bonne chose, j'espère que cela va durer. Une vague noire ça suffit !

Fit-il dans un sourire, bien sur il n'avait pas compris la moitié des détails évoqués dans l'article, mais il avait saisit le principal, en même temps le titre de l'article était la fin de la vague noire, rien qu'avec ça on comprenait ce qu'il se passait . Par contre, une chose est sur c'est que les professeurs allaient être plus présents, et donc il faudrait aller à tous les cours, bon il devrait s'y faire, de plus en tant que préfet il se devait de montrer l'exemple ! En y réfléchissant, c'était peut être pour le forcer à suivre les cours qu'on l'avait nommé préfet, ce serai tordu tout de même.

- Fini je sais pas, je sais pas si ils ont réussit à l'endormir complètement, mais le principal pour le moment est que ce soit fini !

Il sourit, content que Alice ait veillé la jeune fille durant sa maladie, d'après ce qu'il avait entendu, il y avait eu énormément de malades à Poudlard, même des adultes. C'est sûrement l'abondance de malades qui avaient attiré le ministère dans l'école afin d'interroger tous les élèves, qu'ils aient été malades ou non.

Adria changea de nouvelle fois de couleur à l'annonce du prénom : Elena, apparemment elle faisait des crasses à toutes celles qui partageait le dortoir. Micah souhaitait vraiment la rencontrer et la calmer une fois pour toute, ce n'est pas une peste de 3ème année qui allait faire sa loi quand même. Adria semblait de nouveau toute renfermé, comme si tous ses efforts n'avaient servis à rien. Micah allait retrouver cette Elena et lui faire payer tous ce qu'elle avait fait, à Alice d'une part et à Adria, elles n'étaient sûrement pas les seules, en 3 ans elle aurait eu le temps de martyrisé pas mal de personnes.

- Je suis vraiment désolé ! Je ne savait pas qu'elle s'en prenais aussi à toi, je pense qu'il faudrait lui faire payer tous ses agissements, ou alors au moins le dire à votre préfet.


Il marqua une pause, afin de réfléchir quelques secondes.

- Faut lui donner une bonne leçon, comme ça elle comprendra qu'il ne faut pas s'en prendre aux autres élèves.

Il croisa les bras tout en continuant d'observer Adria, elle ressemblait à un petit hérisson, qui s'entourait de tout plein de piquants face à l'adversité. Si ils étaient indiens ou quelque chose dans ce genre ce serait sûrement son animal totem, le hérisson qui danse ce pourrait ressembler à ça, même si ça fait un peu nom de restaurant.

- En tout cas si elle t'embête de nouveau, ou même que tu vois qu'elle cherche Alice, prévient moi et j'irais m'occuper de son cas.

[585 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Dim 4 Mai 2014 - 23:51

Que la Gazette du Sorcier eût consacré sa première page à la Vague Noire n’étonnait pas Adria outre mesure. Elle avait dû faire des gorges chaudes de tout ce qui s’était passé depuis le début de cette histoire. Mais comme Adria ne lisait pas le journal qu’elle trouvait fort ennuyeux, il était logique qu’elle ne fût pas au courant de ce détail. Micah, lui, devait sans aucun doute lire la Gazette tous les jours et c’était tout à son honneur, d’ailleurs. Elle était assez curieuse de connaître els détails de ce qui s’était passé, même si elle ne l’avait pas lu. En fait, il serait peut-être intéressant de se procurer le dernier tirage.

« Je ne lis pas la Gazette. Mais ce numéro a l’air intéressant. Ils donnent des détails sur l’origine de tout ça ? Et sur l’endormissement de la Vague ? »

Visiblement, c’était une personne de plus qui venait d’entrer dans le cercle très fermé des gens à qui Adria acceptait de parler. Vu comment ils avaient entamé la conversation, s’ils se recroisaient et qu’il lui parlait, elle parviendrait sans-doute à lui répondre et peut-être même à échanger quelques mots avec lui sans tomber dans les pommes. TG serait fière d’elle et de ses efforts pour se socialiser, même si, globalement, ce n’était pas grand-chose de discuter de la Vague Noire et de la Gazette du Sorcier avec un camarade de l’école. Pourtant, pour Adria, cela relevait du tour de force.

Les évènements semblaient plus ou moins terminés, au moins momentanément. Même si ce n’était pas définitif, pour Adria, c’était déjà un réconfort de savoir que tout n’était pas perdu et qu’ils avaient réussi le tour de force d’endormir cette chose bizarre qu’on appelait une Vague Noire, et Adria se disait que plus longtemps ça durerait, mieux ce serait. Micah semblait aussi de cette avis et elle lui accorda un grand sourire quand il en parla. Elle était étonnée, mais contente de voir qu’elle pouvait réussir le tour de force de parler à quelqu’un comme ça. Que ce fût spécialement Micah n’était pas tellement important pour elle.

Adria ne savait pas trop ce qu’Alice avait pu dire sur Elena à Micah mais il semblait bien la connaître. Mais il était probable que la jeune fille ne lui ait jamais parlé d’Adria qui était la plus timide et la plus isolée de toutes les filles du dortoir. Adria n’était pas vraiment la bête noire d’Elena. C’était plus Alice. L’ennui, c’était qu’Adria prenait toute relation négative avec quelqu’un au centuple. Et les humiliations et le plaisir qu’avait Elena pour ça, c’était tout ce qu’il y avait de plus négatif, il fallait le reconnaître. D’un autre côté, Adria était relativement protégée par les autres filles.

Micah était vraiment chou dans sa façon de protéger sa sœur. Et le fait qu’il veuille protéger Adria également était encore plus touchant pour elle. Elle n’avait pas l’habitude que d’autres garçons que ses deux frères voulussent la protéger. Ca lui faisait un peu bizarre mais ce n’était pas désagréable en soi.

« Merci. Mais si tu veux tout savoir, il ne se passe pas une semaine sans qu’elle embête Alice. Elle est juste moins embêtante avec les autres filles. »

[536]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   Dim 11 Mai 2014 - 14:53

Il acquiesça d'un signe de tête, pour ce qu'il en avait lu oui c'était intéressant, même si il restait persuadé que le journal ne leur disait pas tout. Il restait une part d'ombre dans toute cette histoire. Mais il fallait souffler car pour le moment la vague noire était maitrisée. Il était encore un peu endormie ce matin même pour lire la gazette, il avait pas saisit toutes les nuances de l'article, mais il aura tout le temps de le relire à tête reposée :

- Oui, même si j'ai pas tout compris, ils reviennent sur l'origine de la vague noire ! et à la fin de l'article ils expliquent comment ils ont réussit à venir à bout de cette vague noire, même si ils ont pas trouver comment l'éradiquer définitivement. Mais je pense qu'ils vont continuer à rechercher ça. Si tu veux je te prêterai l'article, mais tu dois pouvoir trouver une amie qui pourrait te le prêter.


Fit-il dans un sourire, elle semblait nettement plus détendu que lorsqu'il l'avait surprise en train de danser, certes elle pouvait revenir tendu en quelques secondes mais il n'était pas là pour la traumatiser ou quelque chose de ce genre, contrairement aux quelques filles qu'il avait croisé récemment, elle n'était pas une hystérique. Au contraire elle semblait assez calme par contre elle était très timide, vraiment le hérisson qui danse lui va très bien.

Cela ne lui plaisait pas du tout que sa sœur se fasse sans cette embêter par cette Elena, qu'est ce qu'elle pouvait bien lui vouloir ? Alice était une fille plutôt adorable, et il ne pense pas ça seulement parce que c'est sa sœur, enfin il n'admettait pas qu'une fille s'en prenne à elle, bien qu'il soit son cadet d'une année, il se montrait souvent protecteur à son égard.

- Tu sais où je peux la trouver? à vrai dire je la cherche depuis quelques jours, depuis que Alice est venue me parler de cette Elena, une vraie garce à en juger par ses actes.

Il lui sourit, tout en imaginant comment venger ces jeunes filles, elle allait vite regretter de les avoir embêter. Le jeune homme n'était pas du genre à se laisser faire, il pensa à une chose ... le prochain match de quidditch du jeune homme allait être dans quelques jours, ce match serait contre serdaigle, si la jeune fille soutient son équipe elle sera là, il devrait à coup sur la remarquer dans les tribunes. Il ne faudra pas oublier de demander à Alice une description physique d'Elena. Micah eut un petit sourire en coin en pensant à tout ça, il se fera une joie de venger Alice et Adria.

- Je vais devoir te laisser, je dois aller à un cours, potion me semble mais je ne suis pas sur !

On était déjà en avril, alors il se disait que ce n'était plus la peine d'apprendre son emploi du temps par cœur ! il n'était pas un élève modèle ! C'était une des remontrances favorites de Alice, elle ne semblait pas comprendre pourquoi il ne prenait pas l'école au sérieux, il savait pourtant tous les sacrifices qu'avaient fait leur parents pour qu'ils suivent tous les cours à l'école Poudlard, mais se concentrer pendant une heure c'était vraiment une chose difficile pour lui.

Il fit un petit signe de la main à Adria avant de s'éloigner.

[fin Micah]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME]Aussi frétillante qu'un Fizbizwiz [PV Micah Orwell]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» T'as toujours d'aussi beaux yeux ? Pabo
» [THEME] En prévision du bal [PV]
» Silsis => ma premiére image aussi...^^
» Theme Soubrette maintenant ^^
» J'te déteste ! ... Moi aussi je t'aimerai toujours...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 17-
Sauter vers: