AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Thème] Parce que tu pars...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 1485
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [Thème] Parce que tu pars...   Lun 5 Jan - 8:44


PV Connor

    Depuis quelques temps, Linwood était déprimée. Certes, elle avait vu certains de ses amis – dont Connor – rapidement durant l'été, mais pour la première fois depuis des années, elle avait vu avec anxiété la rentrée arriver. Elle n'avait aucune envie que ce fichu tournoi ait lieu. Elle ne voulait pas que Connor y aille ! Paradoxalement, elle avait aidé Jade à le convaincre de le faire, mais c'était parce que la blonde lui avait assuré qu'il n'y avait aucun risque. Wood, elle, n'en était pas sûre. Et même sans cette idée fixe un peu immature (elle le concédait volontiers), elle n'arrivait pas à imaginer Poudlard sans Connor. En dehors de Aiden, son frère jumeau, il était le garçon dont elle était le plus proche. Elle parlait bien à certains autres comme le frère de Connor, Drake, ou bien encore certains Serdaigle, mais ce n'était pas la même chose, elle n'était proche d'aucun d'eux comme elle l'était du vert et argent. Et puis, elle n'en était pas amoureuse non plus des autres, mine de rien, c'était tout de même un point important. Connor l'ignorait et elle ne trouvait jamais le bon moment pour lui en parler… au début, elle pensait même ne pas le faire du tout parce qu'elle ne voyait pas l'intérêt de demander à un garçon de sortir avec elle si il ne pouvait même pas lui toucher la main. C'est la raison pour laquelle elle avait commencé par faire des progrès sur sa maladie au lieu de se contenter de composer avec au quotidien. Cela faisait deux ans et désormais, avec un peu de préparation, elle pouvait presque être normale (tout est relatif) avec les gens qu'elle considérait comme des proches. Elle tournait encore de l’œil dans les lieux publiques ou avec des personnes qui n'entraient pas dans sa liste des VIP, mais c'était déjà pas si mal. L'idée de se déclarer avait alors commencé à faire son chemin mais l'été était arrivée et ensuite il y avait eu cette histoire de délégation. Maintenant qu'elle avait promis à Jade, elle ne pouvait pas se rétracter, elle n'avait qu'une seule parole…. Et une fois Connor convaincu, que lui dire ? C'était un peu tard, à quoi bon avoir fait des efforts pour qu'il puisse la toucher si c'était pour qu'il parte à Durmstrang et qu'ils vivent une relation longue distance ? Ceci pour peu qu'il accepte de sortir avec elle ce qui n'était même pas certain, après tout, des filles plus jolies qu'elle, il y en avait à la pelle dans tout Poudlard.

    A cette idée, Wood soupira profondément. Malgré la fraicheur de l'air extérieur, elle s'était assise sur le banc de la cour centrale. C'était là qu'une fois parmi d'autres, ils avaient décidé avec Connor d'aller au bal ensemble. Elle baissa les yeux sur son collier qu'elle portait (pour une fois) par dessus sa chemise. Elle n'avait même pas mis sa cravate. Bonjour l'exemple pour une préfète, mais elle n'avait pas eu envie de cacher son collier pour une fois : un moyen comme un autre de tenter de palier à sa déprime.

    Elle entendit plus qu'elle ne vit quelqu'un arriver derrière elle, et quand elle se retourna craintivement (elle n'était plus aussi harcelée qu'autrefois mais il arrivait encore qu'elle passe de très mauvaises journées), elle vit que Connor se tenait derrière elle. Il avait du l'apercevoir et se demander ce qu'elle faisait ici toute seule alors que le jour déclinait et qu'il faisait froid.

    « Tiens… Salut Connor, je pensais à toi justement. » Elle lui sourit tristement et lui tourna à nouveau le dos pour qu'il ne voit pas son visage. Le soleil déclinait mais il faisait encore jour. Sa mine était bien plus sombre que la cour et elle ne voulait pas qu'il le remarque. Elle prit d'ailleurs la peine de se redresser pour ne plus avoir les épaules voûtées de celle qui porte un chagrin, air qu'elle avait quelques secondes plus tôt. Pour se donner un peu plus d'assurance, elle croisa les jambes ce qui fit légèrement glisser sa jupe sur sa cuisse, mais elle la remit bien vite en place car même devant Connor, la rouquine était plutôt pudique (sauf aux bals qui étaient une sorte d'exception).

    « Tu as commencé à te préparer pour le départ ? On n'a pas encore eu les résultats sur qui sera de la délégation, mais je ne vois pas pourquoi ta candidature aurait été rejetée. » Elle tâchait de mettre autant d'assurance que possible dans sa voix mais elle se brisait régulièrement, butant sur des mots tout simple. Elle avait envie de lui dire qu'il allait lui manquait, les mots étaient là, juste au bord de ses lèvres, puis elle pensait au fait qu'elle aurait juste l'air ridicule. Les amis ne se disent pas des choses comme ça, pas vrai ? Connor croirait qu'elle était encore plus bizarre que d'habitude, elle ne voulait pas que quand il s'en irait dans quelques semaines – quelques jours ! -, il pense à elle en mal. Elle rejeta la tête en arrière pour voir s'il avait bougé. Ses longs cheveux roux glissèrent presque en-dessous du niveau du banc, brillants sous les effets du soleil rougeoyant de la fin de journée. Elle n’essaya pas de sourire, elle se contenta d'observer son ami un instant, n'arrivant pas à bien le voir à cause de sa position relativement inconfortable et de l'ombre qui s'étendait dans la cour comme une nappe de pétrole.

    « Tu veux t'asseoir avec moi ? » Demanda-t-elle finalement en le quittant des yeux et en fixant de nouveau le ciel. Elle était venue là, à l'origine, pour être seule et admirer le ciel qui était complètement dégagé de tout nuage. La lune était visible au-dessus d'eux, point blanchâtre et pâle au milieu d'un dégradé qui allait du bleu très clair au orange vif. Elle ferma les yeux, comme si elle voulait profiter des derniers rayons de soleil sur son visage. En réalité, elle retenait des larmes et tâchait d'enfermer à double tour sa déprime quelque part au fond de son coeur. Elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même si Connor partait pour plusieurs mois à l'étranger. Elle n'aurait pas du se laisser embobiner par Jade. Et maintenant, il était trop tard pour tout, elle ne pouvait plus se déclarer parce qu'elle avait attendu deux ans et qu'elle était une pauvre idiote. Souvent les autres la détestaient, mais ce n'était jamais aussi fort qu'elle pouvait se détester elle-même depuis qu'elle avait réalisé le mauvais timing qu'elle avait elle-même mis en place.

    Peut-être que si au moins elle pouvait lui dire qu'il allait lui manquait… même juste au nom de leur amitié proche… mais il lui faudrait du courage pour ça et elle n'était jamais qu'une Poufsouffle qui avait déjà bien trop souffert pour son âge.
{1 134}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 337
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Lun 5 Jan - 9:39




Poser sa candidature pour le Tournoi des Trois Sorciers qui allait se dérouler à Durmstrang, Connor n’y avait jamais réellement pensé. Il avait même clairement fait comprendre à Jade que ce n’était pas vraiment son truc et qu’il avait bien trop à faire avec l’équipe de Quidditch pour partir à l’autre bout du monde pendant toute une année scolaire. Sauf que voilà, Connor restait un homme et parfois, les hommes étaient de faibles créatures quand le sexe opposé venait leur plaider une cause. Et c’était suite à une discussion avec Linwood que Connor avait décidé qu’au final, peut-être que c’était la bonne chose à faire pour lui. Histoire de se démarquer encore plus. Peut-être pourrait-il être tiré au sort pour être le champion de Poudlard et peut-être gagnerait-il le tournoi. Et pour sa réputation et son envie irrésistible de faire de grandes choses, ça ne pouvait pas être une mauvaise chose… Du coup, Connor avait cédé et avait accepté de tenter sa chance. Bien évidement, il n’était pas le seul garçon capable d’être le champion de l’école, et certaines filles pouvaient l’être également. Il pensait notamment à Nasira, bien que l’idée de se casser un ongle la rebuterait sûrement. Enfin bref. Il avait donc pris sa décision, Jade l’avait bassiné avec ça tout l’été et maintenant que la rentrée était arrivée et que les inscriptions avaient été ouvertes, il n’avait plus qu’à attendre. Et Merlin savait que Connor n’était pas patient du tout. Enfin, cela dépendait pour quoi ou avec qui… Mais il voulait vraiment savoir s’il allait partir ou non. Surtout qu’il était le Spencer à s’intéresser à ce tournoi. Même Rudy n’avait pas émis l’hypothèse d’y participer et de ce qu’il savait, son frère n’avait pas posé sa candidature.

Alors qu’il passait sous les arcades de la cour pour se rendre dans une autre partie du château, le jeune repéra une silhouette familière sur un banc et eut du mal à comprendre ce que la préfète des Poufsouffle faisait là toute seule. Il faisait presque nuit maintenant, et la savoir seule à cet endroit là ne rassurait pas vraiment le brun. Il stoppa donc son chemin et se dirigea vers elle. Elle se retourna, pensant sûrement qu’il devait s’agir d’un abruti comme Terence, puis lui tourna à nouveau le dos quand elle vit qu’il s’agissait de lui. S’il ne la connaissait pas un peu mieux, il aurait pu jurer qu’elle l’évitait.

« Salut Wood. Qu’est-ce que tu fais là, toute seule ? »

Connor n’était pas vraiment très filles. Il avait du mal à les comprendre, du mal à comprendre comment on pouvait vouloir à tout prix être en couple et quand il voyait ce que cela pouvait faire comme ravages, il n’était pas plus mal. Cependant, il avait remarqué ces derniers qu’il pensait beaucoup à une fille. Pas forcément tout le temps, mais disons que des fois, il se surprenait tout seul. Il n’avait, bien évidement, rien dit à sa meilleure amie, sûr et certain que la blonde lui aurait cassé les oreilles. Mais ce qui était sûr, c’était qu’il n’allait pas laisser Wood toute seule dehors à cette heure-ci. Quand elle lui demanda s’il avait commencé à faire ses bagages, il secoua la tête.

« Non, mais Jade m’a fait une liste longue de trois parchemins… J’ai tenté de lui arracher des informations, mais elle m’a dit qu’elle ne savait rien. »

Bien évidement, Connor voulait partir, mais aussi être champion de l’école et si possible champion de Tournoi. Cependant, il n’avait que seize ans, et les champions de Durmstrang et de Beauxbâtons n’allaient sûrement pas être des crevettes… Certes, il grandissait jour après jour, mais quand même… Il n’avait rien d’un monsieur muscles ! Il s’assit à côté de la rousse et posa son regard sur cette dernière. Elle semblait vraiment, mais alors vraiment bizarre, et ce n’était pas normal du tout.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? Tu as posé ta candidature et tu as peur de ne pas être prise ?! »

Il plaisantait, bien évidement, il savait bien qu’elle n’aurait jamais fait cela –et si l’idée lui avait un jour traversé la tête, Connor l’en aurait interdite, quitte à la suivre comme un petit chien, pour être sûr qu’elle ne rendait pas de formulaire- mais il trouvait bizarre de la voir aussi peu heureuse. Et si Terence avait encore sévit, il allait lui refaire le portrait une bonne fois pour toute !

[740]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1485
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Lun 5 Jan - 9:54


    « Oh… Rien de particulier. » Elle ne se voyait pas lui dire qu'elle se traitait d'imbécile et qu'elle préférait le faire en privé. Il y avait assez de monde comme ça pour être d'accord avec cette affirmation pour qu'elle ne leur donne volontairement du grain à moudre. Dans son entourage, personne n'avait compris pourquoi elle avait aidé Jade. C'était un peu comme de se tirer volontairement une balle dans le pied, non ? Mais c'était, finalement, mal connaître Linwood qui était toujours prête à rendre service à ses amis et qui ne voulait surtout pas contrarier le bonheur de celui dont elle était amoureuse. Parce qu'elle pensait que c'était une bonne chose qu'il aille à Durmstrang, dans l'absolu tout au moins. Il avait toutes les qualités pour être un champion. Son désir qu'il ne parte pas était purement égoïste, or, à Poufsouffle, on n'était pas comme ça. On faisait passer le bonheur des autres avant le sien. Du moins ceux qui, comme Wood, prenaient pour argent les valeurs de leur maison. Cela lui en coûtait, mais elle ne reviendrait pas sur sa parole. Elle continua néanmoins à tourner le dos à Connor bien qu'elle lui parlât (d'une voix un peu tremblante, mais elle espérait qu'il ne le remarque pas).

    « Nous n'avons pas encore été mis au courant de ceux qui partaient. » Et elle l'invita à s'asseoir, ce qu'il fit. Il émit alors l'hypothèse idiote qu'elle était déprimée parce qu'elle ne pouvait pas aller à Durmstrang. Encore que, ça aurait été la solution idéale et Wood était plutôt douée avec une baguette, mais elle n'avait pas vraiment le profil d'une championne, d'autant qu'il y avait un autre problème. « Nous, les préfets, nous sommes invités à ne pas nous inscrire. Il faut bien que l'école continue de tourner même en votre absence. Remarque, je ne me serais jamais risquée à une telle chose, les endroits inconnus et moi, tu sais bien... » Elle laissa sa phrase en suspens, sachant que Connor comprendrait. Cependant, il avait visiblement remarqué qu'elle n'était pas au mieux de sa forme. Il faut dire que même si elle avait réussi à retenir ses larmes, elle n'en menait pas bien large. Heureusement (ou pas), elle avait une longue habitude pour ce qui était de contenir ce qu'elle ressentait. Elle avait passé toute son enfance et presque toute son adolescence à fuir les coups et les moqueries sans jamais se plaindre, sans jamais broncher d'un centimètre. Elle n'avait jamais voulu faire ce plaisir à ses agresseurs.

    « J'ai un peu de vague à l'âme. » Avoua-t-elle finalement en laissant son regard quitter le bleu déclinant du ciel pour le bout de ses souliers. Nerveusement, elle lissa les plis de sa jupe, un geste qu'elle faisait souvent quand elle était mal à l'aise. Puis, elle se laissa tomber sur le côté et sa tête rencontra l'épaule de Connor. Dans cette position, il ne pouvait pas voir son visage et elle ne pouvait pas voir le sien ce qui lui convenait parfaitement. « J'ai réalisé que le départ était pour bientôt et qu'on ne se verrait pas pendant quelques temps tous les deux. Ça m'a rendu un peu triste. Tu vas beaucoup me manquer... » Voilà qui était dit, elle eut l'impression de se sentir un peu plus légère. Il y avait fort à parier que comme d'habitude Connor ne comprendrait rien à rien mais ce n'était pas comme si elle n'avait pas de l'expérience en la matière. Il n'avait jamais compris pourquoi de toute l'école il était le seul qu'elle ait réussi à toucher sans ses gants (et même à embrasser sur la joue) alors qu'elle tournait de l’œil dès que sa peau rencontrait celle du commun des mortels (sauf son jumeau et ses parents, sa famille avait toujours été une exception qui s'était élargie au fur et à mesure à ses amis proches). Dans des moments comme ce soir-là, elle se disait que c'était sur les lèvres et pas sur la joue qu'elle aurait du l'embrasser, tout en se rappelant qu'à l'époque, ça aurait été un peu trop précipité. Si elle était désormais à peu près capable de toucher ses amis proches c'était parce qu'elle y avait été lentement et un pas après l'autre. Sûrement qu'elle se serait évanouie si elle l'avait embrassé sur les lèvres à l'époque, pas forcément qu'à cause de sa maladie d'ailleurs, ça aurait été trop d'émotions pour un seul soir.

    Machinalement, tandis que les secondes depuis sa phrase s’égrainaient, elle posa la main sur le pendentif que Connor lui avait offert et le serra dans son poing. Elle était pleine de regrets mais elle ne voyait pas ce qu'elle aurait pu faire autrement. Aider Jade était son rôle d'amie, faire que Connor ait une ligne prestigieuse dans son futur CV était aussi son devoir, ne pas se déclarer tout de suite avait été la chose raisonnable à faire, prendre son temps pour se soigner l'était encore plus. Sauf que maintenant l'angoisse l'étreignait, et si en cet instant ils étaient seuls dans la cour et dans l'intimité de la nuit tombante, cela ne durerait pas. Tous les bons moments se terminaient à un moment ou à un autre. Peut-être qu'elle devrait essayer d'oublier Connor. Après tout, il était son ami et il semblait s'en contenter, ce n'était pas si mal et elle souffrirait moins si elle arrivait à oublier ses sentiments. Elle ne se sentirait pas aussi misérable et jalouse. Parce qu'évidemment, elle aurait voulu le suivre à Durmstrang, ne serait-ce que pour continuer à repousser les autres filles. En dehors de June, aucune autre fille n'essayait de lui voler Connor entre les murs de l'école anglaise. Linwood était sa cavalière attitrée au bal depuis plusieurs années, elle était préfète, séduisante et avait de sérieux appuis en les personnes de Jade, Nasira et Eden. Durmstrang c'était l'autre bout de l'Europe, un endroit où elle n'avait aucune influence et où Connor l'oublierait… Elle laissa échapper un petit soupir à cette pensée et s'approcha un peu plus de Connor mais sans changer de position. Elle n'avait pas envie de voir son visage ni qu'il voit le sien, il y avait trop de sentiments qui se lisaient dans ses yeux, trop de « je t'aime » silencieux qu'elle ne voulait pas lui avouer… Parce que si elle le lui disait, tout changerait sans espoir de trouver un équilibre. Elle était capable de supporter qu'il ne l'aime pas en retour, mais pas de le perdre définitivement. Et si il la rejettait juste avant de partir loin d'elle, tout serait brisé. C'était du moins comme ça qu'elle le voyait à cet instant, mais ses petits neurones cherchaient une solution dans le silence d'un Poudlard qu'on pourrait croire endormi.
{1 121}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 337
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Lun 5 Jan - 10:00


Si Connor avait mis du temps à se décider pour la délégation, c’était surtout parce qu’il ne voulait pas laisser Linwood toute seule en pâture à cet abruti de Terence. Car bien évidement, Terence n’avait pas jugé nécessaire de prouver qu’il pouvait être le Champion de l’école et donc faire partie de la délégation… Bah non, c’était bien trop demander pour cette tête de babouin. Encore que Connor était plus ou moins sûr que la candidature de ce vieux pervers n’aurait pas été acceptée, mais il s’agissait d’une toute autre chose.  Et la voir ainsi déprimée –n’ayons pas peur des mots- ne le rassurait pas forcément. Bon, il espérait bien que si quelque chose s’était passé récemment, elle le lui aurait dit, mais il ne pouvait pas le jurer non plus.

« Tu es sûre ? Terence ne t’as pas embêtée, pas vrai ? »

Assez protecteur envers la rousse, il ne supportait plus Terence depuis qu’elle lui avait dit jusqu’où ce c*nnard était allé de temps à autre. Il comprenait que Linwood ne veuille rien dire mais il lui avait clairement fait comprendre que si tout cela devenait trop important, il irait voir McGonagall qu’elle le veuille ou non. Idéalement, il n’aurait pas à y aller, surtout pas avant de partir –parce qu’il espérait bien que sa candidature serait acceptée !-. Et ce n’était pas parce qu’une fille lui faisait un drôle d’effet qu’il allait renier Linwood, c’était tout simplement hors de question. Surtout que la fille en question, au final, il ne la connaissait pas tant que cela –et en plus de cela, il ne supportait pas vraiment son frère, mais c’était là aussi une toute autre histoire !- Quand la rousse lui dit qu’elle avait le vague à l’âme, Connor haussa un sourcil. Bien évidemment, pas mal d’élèves allaient quitter l’école et passer toute une année à l’étranger. Ils prendraient des cours à Durmstrang et passeraient leurs examens, bien sûr, mais nul doute que les deux dernières années allaient en prendre un coup à Poudlard. Beaucoup moins de monde, ça faisait beaucoup moins de bruit. Connor ne savait pas trop si le Champion de Poudlard devrait passer ses examens ou pas, mais disons que ce n’était pas encore d’actualité. Ils leurs diraient sûrement tout au moment venu, quand le champion serait choisi.

« Je t’écrirais, t’en fait pas ! Et si jamais il y a quoi que ce soit avec Terence, tu peux le dire à Jade, tu sais. Elle parle beaucoup, mais elle est aussi capable d’agir. Ou à mon frère, Rudy… Je sais que tu ne l’aime pas, mais il pourrait te protéger quand je serais parti… Et je suis sûr que si tu demandes à Jade, elle sera d’accord pour te laisser ton frère en cavalier pour le bal de Noël ! »

Après tout, Jade n’était pas si horrible que cela. Connor la supportait presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre depuis la première année et elle restait sa meilleure amie. Mieux, il n’avait jamais eut envie de la tuer, ce qui parfois, pourtant, pouvait s’avérer comme la meilleure des solutions. Alors pour que Linwood soit saine et sauve pour le bal, Connor était sûr que la blonde ferait l’impasse sur l’amour de sa vie au profit de sa belle-sœur ! Il donna un léger coup de coude à Linwood et lui décocha un magnifique sourire avant de reprendre :

« Aller Wood, ça va bien se passer. Imagines un peu la classe l’an prochain, tu seras aux bras du champion pour Noël ! Et je pourrais entrer sans souci au Ministère, même si je me bats encore… »

Okay, c’était bien parti, puis Connor avait complètement foiré. S’il n’était pas si aveugle, peut-être aurait-il remarqué que Wood ne se souciait pas forcément de Terence. Peut-être qu’il aurait pu comprendre, si Jade était plus directe, s’il n’y avait pas cette autre fille et qu’il n’avait pas grandit dans une garçonnière à jouer à Chasse-La-Dinde dès qu’il le pouvait !


[664]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1485
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Lun 5 Jan - 10:01

    Mais pourquoi est-ce que, à chaque fois qu'elle essayait de dire quelque chose d'important à Connor, il fallait que le vert et argent en vienne à pensez à Terence !!! Au premier tour, elle avait préféré ne même pas lui répondre, au second, comme elle était enfin parvenue à relâcher un peu de pression, elle éclata d'un petit rire nerveux et elle se redressa légèrement, quittant l'épaule de Connor pour enfin se décider à le regarder. Il fallait bien qu'elle se mette à parler parce que sinon, il allait finir par vraiment croire qu'elle lui cachait quelque chose. Bon, pas du tout la vérité, mais elle commençait à avoir l'habitude qu'il ne comprenne jamais rien à rien. Elle n'arrivait même pas à lui en vouloir, après tout, si elle avait voulu qu'il en soit autrement, elle aurait agi différemment. Elle posa son regard aussi azuré que le ciel déclinant sur Connor qu'elle apercevait dans le contre jour. Elle se fit la remarque qu'il ne cessait pas de devenir de plus en plus beau mais repoussa cette idée. Elle s'extasierait un autre jour, là, il ne le méritait pas.

    « Tu ne comprends rien aux filles mon petit Connor, mais bon, je t'aime quand même va. » Elle déposa un furtif baiser sur la joue de son ami et lui prit la main, sachant très bien qu'il ne verrait là qu'une simple boutade/déclaration d'amitié profonde (après tout, elle était sa plus proche amie après Jade, même s'ils n'avaient pas du tout la même relation).

    « Et ne t'inquiète pas pour Terence, je suis sûre que je peux survivre huit mois en sa compagnie. Je ne suis plus une petite fille fragile qui s'évanouit en permanence. Enfin, ce n'est pas que je ne m'évanouis plus, mais tu vois ce que je veux dire, je suis plus forte qu'avant. Et si il y a quoi que ce soit, je te promets sur le blason de ma maison que je parlerai à Jade. » Dans la mesure où Connor était capable de se faire des films et qu'à la base il n'avait pas voulu faire parti de la délégation parce qu'il était le seul rempart entre Wood et ses agresseurs, elle se devait de le rassurer. Dans le cas contraire, elle se parjurerait : elle avait promis à Jade. Et tout comme celle qu'elle venait de faire à Connor, les promesses avaient de l'importance pour Linwood qui n'avait qu'une parole. Par contre, si elle voulait bien parler à Jade, il était hors de question qu'elle aille voir Rudy, mais par politesse, elle esquiva le sujet. Elle essayait toujours de ne pas critiquer trop ouvertement les grands frères Spencer devant les trois cadets. Après tout, elle détestait qu'on dise du mal de son jumeau.

    « Et je n'irai pas au bal. Tout simplement parce qu'il n'y en aura pas cette année. Les sixièmes et septièmes années sont invités à aller à celui de Durmstrang pour vous rejoindre le temps d'une soirée, mais je ne sais pas encore si je viendrais parce qu'il faut organiser des fêtes au sein des salles communes, et puis… c'est loin. » Même si, franchement, elle hésitait encore à ce sujet. Mais elle se disait que si c'était pour ne rien manger pendant deux jours, elle ferait mieux de rester à Poudlard, en plus elle n'était pas sûre que de voir Connor juste quelques heures pour ensuite le quitter de nouveau soit vraiment très bon. Mieux valait peut-être qu'ils se quittent franchement pour plusieurs mois et qu'elle attende qu'il revienne en Angleterre. A ce moment là, peut-être qu'elle se déclarerait, si elle en trouvait enfin le courage. Sur le papier, ce n'était pas un mauvais plan. Et puisqu'on parlait de papier…

    « Mais je t'écrirai moi aussi, je te raconterai tout ce qui se passe ici. Je sais que Jade le fera aussi, mais elle ne sait pas tout ce que Drake fait, elle, alors que moi si. » Linwood était relativement proche de Drake parce qu'il était le frère de Connor et dans sa maison, remarquez c'était aussi le cas de Rudy, mais Drake n'avait jamais participé à ses séances de tortures lui.

    « Et l'année prochaine… et bien, ce sera l'année prochaine. Cela ne peut être qu'une bonne chose pour ton CV de faire parti de la délégation, j'espère que nous aurons les résultats bientôt… mais si tu n'en fais pas parti et Ryan si, je pose une réclamation. Tu sais que cet idiot m'a demandé de sortir avec lui ? » Bon, elle ne détestait pas Ryan, il n'était pas méchant, mais il fallait être crétin pour demander à Wood de sortir avec lui, surtout qu'ils n'étaient pas amis, qu'elle le connaissait parce qu'ils étaient dans la même classe, mais c'était tout. Sans jeu de mots, avec lui, elle était encore obligée de prendre des gants. Remarquez, elle les portait en permanence, amis ou pas, simple mesure de sécurité. Quant au fait que la délégation soit une bonne chose pour Connor, c'était bien la raison pour laquelle elle avait fini par aider Jade. Connor venait d'un milieu modeste. Pas beaucoup plus que le sien, mais bon, ils étaient plus d'enfants. Alors tout coup de pouce était le bienvenu pour qu'il puisse mener à bien ses futurs projets. En bonne Poufsouffle, Wood ne pouvait qu'approuver ce genre de choses. Au fond de son cœur, elle se sentait toujours aussi déprimée que dix minutes auparavant, elle s'était seulement un peu reprise pour ne pas inquiéter Connor. Elle n'avait vraiment pas envie qu'il se fasse du soucis, surtout que même si elle lui avait affirmé qu'elle avait grandi et qu'elle était plus forte, elle avait bien conscience que lui il se ferait toujours du soucis pour elle, parce qu'il était gentil même s'il était toujours à côté de la plaque. Franchement, sa sécurité, elle n'y avait même pas pensé avant qu'il n'en parle (même si, tout bien pesé, ça allait effectivement un problème), elle, tout ce qu'elle voyait c'était son petit cœur abîmé. Elle n'avait absolument aucune confiance en elle, alors vous pensez bien… Mais ce n'était pas une raison pour le garder de force auprès d'elle, elle était bien trop raisonnable et mature pour ça.
{1 035}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 337
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Mer 7 Jan - 11:41

Connor savait parfaitement qu’il était souvent à côté de la plaque avec les filles. June lui sortait par les yeux et Jade avait du lui expliquer que, si elle était aussi pot de colle, c’était tout simplement parce qu’elle voulait sortir avec lui. Connor avait levé les yeux aux ciels et avait clairement dit non à la brune. Pas que ça ait eu un effet particulier sur cette dernière, mais au moins il avait essayé. Il esquissa une grimace et fut relativement surpris quand Wood l’embrassa sur la joue, mais décida d’en faire abstraction. Les filles c’était juste trop bizarre !

« Hé, essayes de grandir avec que des mecs et on en reparlera hein ! »

Ses frères n'étaient pas un exemple de gentlemen qui comprenaient tout aux filles hein ! Alors forcément, il était le même ! Il esquissa un sourire et écouta la rousse lui assurer qu’elle parlerai à Jade si le besoin s’en faisait sentir. Hochant la tête, Connor fut légèrement rassuré. Il n’aimait pas trop le fait que Terence ne se soit pas porté volontaire pour le tournoi, mais en même temps, il s’y attendait. Terence n’était pas le plus courageux des Serpentard. Preuve en était qu’il n’avait même pas tenté d’intégrer l’équipe de Quidditch. Le fait que Connor en soit le capitaine y était peut-être pour quelque chose, remarquez, mais de toute manière, Connor ne l’aurait jamais accepté dans son équipe. Tiens, il devrait faire passer quelques directives à un élève qui serait toujours présent à Poudlard si jamais il était choisi pour faire partie de la délégation.

« Quoi ?! Ils vous privent de bal ?! C’est trop nul ! Enfin, c’est peut-être plus sûr si tu restes à l’école. Je ne sais pas comment c’est Durmstrang, mais d’après Jade, c’est hyper sombre, genre château hanté, mais vraiment hanté… Puis ils pratiquent la magie noire… Comment elle sait tout ça ? Je savais pour la Magie Noire, mais elle n’a jamais été là-bas ! Elle a squatté à Beauxbâtons, pas en Bulgarie… »

Squatter était un grand mot, Jade avait visité Beauxbâtons. Elle avait rabattu les oreilles de Connor avec cette histoire des milliers de fois. Il se demandait même si elle ne battait pas l’histoire de Aiden lui chantant une chanson… Bon, cela dit, il ne comptait pas vraiment et laissait surtout la blonde parler. Au moins, quand elle lui racontait des trucs, elle ne lui râlait pas après, ce qui était une très bonne chose. Cela dit, Connor ne comprenait pas pourquoi on privait les élèves de Poudlard d’un bal. Enfin, si chacun faisait quelque chose dans sa salle commune, Linwood serait loin de Terence… Ce n’était qu’un mal pour un bien, au final…

« « Je pense que Jade voudra surtout savoir comment Durmstrang est… Elle va être verte de ne pas pouvoir aller au bal avec ton frère… Je suis sûr qu’elle avait déjà choisi sa robe. »

Et une Jade en colère, c’était presque aussi marrant qu’un Terence qui se carapatait à peine avait-il aperçu Connor. Honnêtement, Connor allait en profiter pour la faire un peu râler avant de partir. Il croisait les doigts pour son départ, mais la réponse tomberait bientôt, et si Wood plaidait en sa faveur –épaulée sans aucun doute par Jade et peut-être même par Eden- il pouvait être plus ou moins sûr de partir !

« T’es sérieuse ? Et tu lui as dit quoi ? Tu veux que j’aille lui parler ? Bon, il est moins dangereux que Terence… Peut-être que si tu te trouvais quelqu’un, ta maladie se dissiperait plus vite ? Mais un mec qui risque de partir à Durmstrang c’est pas le bon plan… »

Connor, à côté de la plaque ? Mettant les pieds dans le plat ? Pas du tout voyons ! Mais comme Linwood elle-même l’avait dit, il était complètement nul avec les filles. Il ne les comprenait pas et ne les comprendrait sans doute jamais. Les filles c’était juste trop compliqué, ça changeait d’avis toutes les trois secondes et ça mettait trois ans à se préparer pour une seule soirée… Mais bon, Linwood était son amie, alors si elle voulait sortir avec Ryan, il s’assurerait seulement que c’était réellement un mec bien. Ils étaient amis, ou du moins se supportaient-ils sans aucun problème, mais si jamais il venait à blesser la rousse, ça allait chauffer pour son matricule !

[734]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1485
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Ven 9 Jan - 16:38


    Linwood sourit, amusée. « Tu sais, j'ai passé toute ma vie avec un garçon, nous avons même partagé le ventre de notre mère, et pourtant il ne comprend pas toujours les filles pour autant, de même que je ne comprends pas toujours les garçons. » Son frère n'avait toujours pas flairé ce qui se passait avec Terence malgré tous les indices, preuve qu'il était capable d'être aussi aveugle que Connor dans un autre genre. Parfois, Wood se disait qu'elle devrait devenir actrice parce que visiblement quand elle cachait quelque chose à quelqu'un de son entourage, elle était très convaincante.

    Même si il n'était pas dans ses projets de se rendre au bal organisé à Durmstrang pour des raisons évidentes, elle fut un peu blessée que Connor ait si peu envie de la voir. Mais elle chasse son aigreur, la gardant pour plus tard, autrement dit le moment où elle dirait à Jade combien celle-ci s'était montrée cruelle en la poussant à encourager Connor à partir, parce qu'il semblait clair que le jeune homme n'allait pas penser à elle durant les prochains mois, sinon il ne parlerait pas comme il le faisait. Elle pinça les lèvres pour retenir sa colère et se redressa, le dos bien droit, pour se donner une contenance qu'elle tenait à ne pas perdre.

    « Il n'y a quasiment que des vieilles familles de sang pur de l'est dans cette école, c'est sûrement comme ça que Jade a appris tout ce qu'elle sait vu qu'elle fraye dans la bonne société. » C'était une réponse qui devait avoir un fond de vrai même si, en réalité, elle n'avait aucune idée des provenances des connaissances de Jade et s'en moquait bien ! Elle saurait bien assez vite par Connor et les autres comment était l'école où ils se rendaient.

    « Aiden est en sixième année, rien ne l'empêche d'aller à Durmstrang avec Jade pour faire le bal là-bas. Même s'il y a un risque pour qu'il ne parte pas si je ne le fais pas. » Son frère et elle vivaient de manière assez indépendantes mais ils restaient jumeaux et proches, elle n'était pas certaine que son frère la quitterait pour une fête aussi familiale que Noël, surtout en sachant qu'elle serait seule puisque son compagnon habituel à cet événement était lui aussi parti à Durmstrang. Et puis, Aiden savait sûrement qu'elle était amoureuse de Connor, ils n'en parlaient jamais, mais pour ce qu'en savait la rouquine, tout Poudlard était au courant à part le principal intéressé. Il faut dire qu'elle ne s'en cachait pas spécialement, sachant parfaitement que le serpentard ne comprendrait jamais aucun des signes qui semblaient si évidents au reste du monde.

    « Moi aussi j'avais déjà choisi ma robe, mais bon, je pourrais toujours la mettre pour la fête de Poufsouffle. Elle est un peu habillée, certes, cependant si je ne la mets pas à Noël, je ne sais pas quand je pourrais la mettre. » Elle ne voyait pas qui, chez Poufsouffle, pourrait l'accompagner à cette fameuse fête – si elle s'y rendait, choisissant de ne pas aller à Durmstrang, car elle n'avait pas encore pris de décision ferme -, mais elle verrait sur le moment. Ce n'étaient pas les garçons qui manquaient et la plupart, à Poufsouffle, seraient ravis de lui tenir compagnie. Il n'y avait que dans sa maison où elle était vraiment populaire, normal, elle était préfète quand même !

    « Tu es blessant Connor, je ne vois pas pourquoi ce serait une blague ! Je suis devenue super mignonne ces dernières années tu sais ? » Bien entendu, au point où elle en était, ce n'était pas vraiment cette remarque qui pouvait la blesser, mais ce truc là, au moins, elle pouvait le relever sans passer pour une folle. Surtout que c'était tout à fait le genre de phrase que Jade aurait pu lui dire dans le même contexte. Jade ne doutait jamais d'elle et de son physique, Wood commençait à prendre un peu exemple sur elle à ce niveau, après tout, si elle était si laide, elle n'aurait pas tous ces problèmes avec Terence !

    « Enfin bref, peu importe. De toute manière, pas besoin de lui parler, j'ai refusé de manière très ferme. Il n'est pas assez sérieux avec ses petites amies à mon goût et en plus je ne suis pas assez impliquée émotionnellement avec lui pour pouvoir le toucher. Mes progrès ont leur limite. Après, bien sûr, je pourrais apprendre à le connaître et qu'on s'entende bien, mais comme il cherche juste à passer du bon temps, ça ne vaut pas la peine que je me fatigue à essayer. En plus, je n'ai pas besoin d'un copain, pas pour le moment, plus tard, dans quelques temps, je verrai ça. » Elle avait parlé d'un ton léger, faisant mine d'épousseter quelque chose sur sa jupe pour que – le soir aidant – Connor ne puisse pas voir l'éclair dans son regard qui signifiait clairement qu'elle n'était pas tout en fait en adéquation avec ce qu'elle était en train de dire.

    « Et comme tu viens de le faire remarquer il va y avoir la délégation et la plupart des garçons se sont inscrits. Pas Terence malheureusement, mais une majorité quand même. Je ne sais pas qui il va rester d'ailleurs. Rudy, non ? » Que ceux qui n'étaient pas ses potes chez les garçons, et là, elle faisait exception de son frère jumeau qui restait bien entendu à Poudlard. Non seulement il n'était pas un foudre de guerre, mais en plus Jade et Wood devaient rester ici et il n'allait sûrement pas partir en les laissant. Leurs parents n'auraient pas été d'accord de toute manière, même si Wood était moins malade, en cas de crise, il n'y avait qu'Aiden qui pouvait la faire sortir de son délire. Connor le pourrait peut-être aussi, c'est ce qu'elle se disait parfois, mais elle n'avait pas vraiment envie d'essayer : les crises n'étaient pas agréables et elle n'était pas certaine que Connor essaierait. Aiden, lui, il savait comment faire. Cette idée la réconforta parce que bon, Connor partait et elle avait un peu l'impression que c'était pour toujours quoi qu'il en soit dans la réalité, mais au moins elle aurait toujours son frère jumeau. La mauvaise idée de départ était peut-être, simplement, d'avoir pensé qu'elle pouvait être proche d'un autre garçon que lui, non ?
{1 061}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 337
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Ven 9 Jan - 18:49


Connor n’ayant pas de jumeau, il ne savait pas trop ce que c’était, d’avoir quelqu’un de presque identique à soi-même, avec qui on avait grandit dès le tout début. Il savait comment on faisait les bébés, et de penser qu’ils étaient ensemble depuis ce moment là, c’était assez bizarre. Il préférait ne pas y penser aussi, c’était trop bizarre. Il n’avait rien contre Aiden, le blond ne lui parlant que très peu, mais il savait que si jamais Wood avait un problème à cause de lui, Aiden pourrait éventuellement mordre. Quoi que Jade l’aurait sans doute décapité avant qu’il n’ait pu dire Qudditch… Elle avait beau agir de façon assez égoïste parfois, elle n’était pas méchante et savait défendre ses amis. Au fil du temps, il avait finit par comprendre pourquoi elle avait voulu qu’il participe. Il venait d’une famille moins gâtée que la sienne, ou que celle de Linwood, et participer au Tournoi lui ferait prendre de l’importance -si toutefois, il était champion, ce qui n’était absolument pas sûr-

« Ouais, possible. Elle m’a soulée tout l’été avec les fiançailles de Lucy. Elle ne pouvait pas y aller et elle était dégoûtée. »

Et Jade pouvait être vraiment insupportable quand elle s’y mettait. Mais Connor en avait l’habitude, donc ça passait un peu mieux que pour d’autre. Bon, il n’était pas non plus un modèle de patience hein, il lui disait qu’elle le soulait de temps à autre, mais si vous pensez que Jade s’en souciait, c’était mal la connaître ! Quand Linwood lui dit qu’il était blessant, Connor comprit qu’il avait mis les pieds dans le plat, ou que du moins, ce qu’il avait dit n’était pas sorti comme il l’avait pensé.

« J’ai jamais dis le contraire ! Tu crois que j’irais au bal avec toi si tu étais moche ? Non, ce que je voulais dire, c’est que, je t’ai jamais vue proche d’un garçon, donc bon… »

Connor n’insinuait pas qu’elle était peut-être attirée par les filles, hein, loin de là, mais il n’était pas spécialement rassuré que des garçons lui proposent comme ça de devenir sa petite copine. Non pas qu’il ne la trouvait pas jolie, loin de là, il le lui disait quand même assez souvent, de ce qu’il savait ! Mais bon, ils grandissaient et il n’était juste pas habitué à ça. Jade c’était autre chose, Jade se mettait tout le monde dans la poche en trois secondes, donc bon, il avait l’habitude. Wood était plus renfermée… Moins Jade quoi, et ce n’était pas plus mal. Il avait déjà du mal à ne pas tabasser Terence à mort pour ses agissements, ce n’était pas pour se taper des crises de colère à cause d’un abruti qui briserait le coeur de son amie ! (comment ça, dans ce cas, il devrait s’énerver après lui-même ?!)

« Si je ne suis pas champion, je pourrais peut-être revenir… Au cas où Terence profite de l’occasion… »

Après tout, s’il n’était pas champion, qu’est-ce qui le retenait à Durmstrang ? Absolument rien. En tant que capitaine de l’équipe de Quidditch de Serpentard, il pourrait éventuellement faire jouer cette carte pour rentrer. Dire que son équipe avait besoin de lui et qu’il se devait, puisque sa présence n’était pas nécessaire, de rentrer à Poudlard pour les guider et gagner la coupe une nouvelle fois…

« Ouais, Rudy ne participe pas. Il y aura aussi Arthur, tu sais le jumeau de la copine de Jade. Et puis Logan. Il est sympa Logan, un peu accroc à Jade, mais sympa. Aiden n’est pas jaloux ? Jade n’a même pas capté qu’il l’aimait beaucoup ! Pourtant c’est Jade ! »

Comment ça, avant de te foutre de la gueule des autres, regarde toi toi-même ? Mais c’était mille fois plus simple de voir l’évidence chez les autres que de la voir chez soi ! Ou même pour soi ! D’ailleurs, si Connor ne voyait pas que Linwood l’aimait, c’était peut-être parce qu’il avait peur, tiens ! Bon, d’accord, en ce moment, cette fichue Gryffondor lui faisait quelque chose de bizarre, mais Connor n’avait jamais dit qu’il s’agissait d’amour. Et de toute manière, elle était tellement avec son frère que le Serpentard n’allait sûrement pas tenter de lui déclarer quoi que ce soit, pour éviter de déclarer une énième guerre mondiale. Elle lui plaisait, voilà tout. Ca s’arrêtait là. Et puis, il trouvait Wood très belle aussi, alors ça revenait un peu au même, non ? (Comment ça, « non, tu sors Connor » ?!)

[735]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 1485
Âge : 20 ans {29 mars 1993}
Actuellement : étudiante en art/vendeuse dans une boutique de BD moldue


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Sam 10 Jan - 10:24

    Linwood hocha vaguement la tête pour approuver les dires de Connor mais elle réalisa bientôt qu'avec le soir qui tombait, il y avait peu de chance qu'il arrive à la voir. Surtout qu'elle n'y avait pas mis beaucoup d'énergie, Linwood n'était pas du genre excessivement expressive, il fallait bien s'y résoudre. Aussi, pour que ce soit plus clair, elle prit la parole pour répondre. « C'est vrai, elle m'en a parlé aussi. Je ne connais pas bien Lucy, mais pour ce que j'ai compris, elle aussi elle aurait voulu que Jade soit là. » Ce que Linwood comprenait parfaitement parce que Lucy n'était pas la seule à déléguer le soin de faire la conversation à Jade, Wood le faisait souvent aussi. Et un jour comme des fiançailles forcées (qui faisaient la une des journaux à scandales sorciers!), elle imaginait bien que l'agitation pleine de bonne humeur de Jade devait être salvatrice. Mais bon, la serpentard n'avait pas pu être là, et le regretter ne changerait rien, ni pour Lucy (qui, quand on lui parlait de son fiancé, répondait par monosyllabe), ni pour Jade (qui, elle, ne tarissait pas d'éloges sur Nicolas).

    « Je n'ai pas un super rapport avec le genre masculin c'est tout. Entre ceux qui se moquaient de mes cheveux roux, ceux qui m'ont attaqué à plusieurs reprises, mon accident, et ceux qui pensent que je suis une chose comme Terence, je n'ai pas beaucoup de bonnes expériences, c'est pour ça que j'ai plus d'amies filles. Mais à Poufsouffle, je m'entends avec tous les garçons – à part Rudy, je l'admets -, tu pourras demander à Drake puisqu'il fait parti de ceux à qui je parle souvent ! » Elle n'était probablement pas proche avec ses camarades de maison au point de sortir avec l'un d'entre eux, mais elle s'entendait globalement bien avec eux. Et si Connor ne l'avait jamais vu s'intéresser à un garçon c'était simplement parce que c'était lui qui l'intéressait elle : encore fallait-il le comprendre. Mais s'il fallait être honnête, cela n'avait pas commencé comme ça. Au départ, elle avait commencé à parler à Connor par gratitude et parce qu'il était ami avec Jade, leur relation, à ses balbutiements, était un peu engonssée. Wood était plus timide, plus farouche, à cette époque. Cela faisait déjà trois ans, ça lui paraissait être une éternité ! En tout cas, elle n'était pas tombée amoureuse tout de suite : elle n'était pas touchée du syndrome de Raiponce (qui tombe amoureuse de son sauveur). Il lui avait fallu une année pour que Connor soit autre chose qu'un ami à ses yeux. Et ça avait peut-être tourné comme ça justement parce qu'elle ne fréquentait pas beaucoup d'autres garçons. Est-ce que si elle se forçait à en voir d'autres, elle oublierait Connor ? Et en avait-elle envie ? Elle se mordit à nouveau la lèvre : elle réagissait de manière stupide. Elle n'était pas tombée amoureuse de Connor par hasard et elle n'était pas assez futile pour s'intéresser aussi facilement à un autre. Il fallait qu'elle se reprenne. Elle n'était peut-être qu'à Poufsouffle, mais elle savait être forte, elle devait le prouver !

    « Ne t'en fais pas pour Terence, ça ira. Même si les choses tournaient mal, tant que mon frère est là, ce ne peut être rien de catastrophique. » Elle en était moins sûre qu'elle le disait vu que Terence était un pervers, mais elle ne pourrait pas toujours se cacher derrière Connor – quoi que lui en dise – alors c'était l'occasion ou jamais d'apprendre à se débrouiller sans lui. Et si son frère n'était pas capable d'user de moyens dissuasif comme le faisait le serpentard, Aiden avait d'autres cordes à son arc. Ils se débrouilleraient avec Jade, Eden et Nasira pour que quand Connor reviendrait en juin, Linwood soit toujours aussi pure qu'à son départ. Ou tout au moins que rien n'arrive contre son grès. Après, qui sait, elle pouvait avoir le coup de foudre pour quelqu'un pendant une sortie à l'extérieur ? (Oui, bon, en fait non, mais sait-on jamais)

    « Aiden le sait – je crois -, mais il s'en fiche. Jade est tellement exclusive que ça n'a rien de très inquiétant, c'est plus triste pour Logan. Un amour à sens unique c'est déprimant. » Et elle savait de quoi elle parlait, parce que regardez l'imbécile à ses côtés ?! Il pouvait parler pour Jade ! Il n'était pas mieux ! Il était même bien pire !!! « Nous disons donc Aiden, Rudy, Arthur et Logan… Bon, ça fait du 50/50 quoi, mais aucun garçon intéressant pour moi, quel dommage ! » Elle parlait avec emphase, exagérant pour rendre ça comique, clairement, elle s'en fichait pas mal de son célibat, elle s'inquiétait plutôt de celui de Connor, ou plutôt du fait qu'il n'entre plus dans cette catégorie. Le fait qu'elle soit seule, en revanche, ça ne l'inquiétait pas. Elle se disait que si elle voulait vraiment, Ryan n'était pas le seul dragueur de l'école. « Quoique, je devrais peut-être me pencher sur le cas de Rudy, comme il passe la moitié de son temps à fuir quand il me voit – depuis qu'il ne participe plus à mes lynchages -, ça serait drôle. Enfin, ce serait surtout drôle par rapport à Terence, tu imagines sa tête si je sortais avec ton frère ? Un de ses anciens potes ? » Elle eut un petit rire aigre et poursuivit. « Enfin, je ne crois pas que ce soit une bonne idée, je n'aime pas beaucoup Rudy, et puis c'est ton frère, rien que pour ça il a une immunité pour toutes mes vengeances mesquines. » Elle ne mentait pas. Bien sûr, elle avait plaisanté en parlant de sortir avec lui, mais en vrai, elle ne ferait jamais de mal ou n'utiliserait jamais Rudy. Elle n'avait jamais cherché à se venger de lui pour avoir fait parti de ses agresseurs pendant ses premières années à Poudlard. Elle lui en voulait toujours et ne se cachait pas de ça, mais elle n'éprouvait pas de désir de revanche à son égard (contrairement à d'autres membres du groupe) parce qu'elle considérait qu'étant amie avec Connor, elle se devait de respecter un minimum sa famille, aussi bête qu'elle trouve Rudy. En plus, il avait assez rapidement arrêté de participer à ses séances de tortures (si on considère que trois ans c'est rapide), peu après leur conversation à l'infirmerie lors de l'accident en serre de botanique, il avait complètement cessé d'être présent. Elle n'y avait pas prêté attention au départ (quand on essaie d'éviter les coups/les croches-pieds/les chutes on pense à autre chose), mais à la longue, elle l'avait remarqué et elle s'était dit qu'il n'approuvait probablement plus vraiment tout ça. En même temps certains avaient le droit et la possibilité de mûrir, c'était peut-être le cas de Rudy. Elle continuait à ne pas lui parler sauf quand son rôle de préfète l'y obligeait ou quand elle était avec Connor, et elle avait remarqué qu'il l'évitait souvent, leur relation s'arrêtait à ça. C'était en soi un gros progrès.

    Wood étira ses jambes et regarda le bout de ses souliers pour la seconde fois de la soirée. Elle avait repris. « J'espère que si tu deviens champion, tu seras prudent. Jade et moi, on ne veut pas qu'il t'arrive quelque chose. » Au-delà de toutes considérations romantiques, il y avait ce point là qui la travaillait pas mal aussi.
{1 233}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 337
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   Sam 17 Jan - 22:30


Les maisons de Poudlard réunissaient chacune différentes qualités. Les Serpentard étaient plein d’ambition, les Gryffondors se démarquaient par leur courage, les Serdaigle étaient généralement les plus intelligents et les Poufsouffle les plus loyaux. Ils étaient également ceux que les autres redoutaient le moins, peut-être à tort d’ailleurs. Mais bon, Connor ne voyait pas vraiment de danger chez les membres de cette maison, et de ce qu’il savait, il n’y avait pas encore de volontaire Jaune et Noir pour la délégation… Peut-être parce que la dernière fois, le champion avait été un Poufsouffle et il n’avait pas eut de chance du tout, s’étant trouvé au mauvais endroit au mauvais moment…

« En même temps, les Poufsouffle sont les moins dangereux… Donc c’est normal. Tu te rappelles de Roy ? Le mec était genre pro des farces, mais à côté de ça, il était hyper sympa… Sa copine était trop bizarre par contre, elle avait peur de tout. Même Jade n’est pas comme ça, et pourtant c’est une grosse trouillarde ! »

Okay, on n’aurait pas dit comme cela, mais Connor, tout chieur qu’il était, ravi de se fiche un peu de Jade -qui était sa meilleure amie, ne l’oublions pas- aimait quand même beaucoup la blonde. Et il savait qu’elle peur de quelques trucs, certaines choses étant complètement stupides, mais la copine de Roy, il ne comprenait même pas pourquoi elle avait été répartie à Gryffondor ! Le Choixpeau avait dû boire un peu trop d’hydromel le soir là !

« Non, évites Rudy quand même… Même si tu ne l’aimes pas, il n’est pas si mauvais que ça. Juste facilement manipulable. »

Non pas que Connor n’était pas d’accord pour que Linwood sorte avec son frère, techniquement, il s’en fichait pas mal, ils faisaient ce qu’ils voulaient, mais il savait de source sûre (son frère -paff-) que Rudy était amoureux de Linwood et que le fait qu’elle le déteste avait rendu la chose impossible. C’était en partie pour cette raison que Connor avait du passer un marché avec son frère et que désormais, le tout Pouillard pensait qu’il était le héros qui avait sauvé la préfète des Jaune et Noir lors de la tornade dans les serres, alors qu’il avait justement, ce jour là, décidé de rester bien au chaud dans son dortoir et n’avait pas mis le nez dehors. Enfin, comme cela semblait faire plaisir à tout le monde, Connor ne s’en n’était pas vraiment soucié et maintenant, il fallait bien l’avouer, il avait plutôt oublié toute cette histoire.

« Tu me connais non ? Je suis pas du genre à réfléchir avant d’agir… Mais je sais ce que je fais ! »

Dans le genre « je frappes et je verrais bien ce qui arrive après », Connor n’était plutôt pas mal du tout. C’était souvent comme cela que ses bagarres commençaient. Il entendait quelque chose qui ne lui plaisait pas, et il finissait par écraser son poing sur le nez de son ennemi avant que celui-ci ne puisse faire ou dire quoi que ce soit. S’il y avait des préfets ou des professeurs dans les parages, Connor ne s’en souciait qu’après -même si, bien souvent, les préfètes étant ses amies, il ne s’en tirait pas trop mal- et généralement… Ce n’était pas vraiment la meilleure des choses à faire. Mais bon, Connor avait l’habitude de ses réactions, donc ce n’était pas si grave que ça, du moins pour lui. Pour les autres, ça finissait souvent en un nez cassé chez Madame Pomfresh…

« Aller, viens, je te ramène à ta salle commune, avant tu n’attrapes la mort et qu’Aiden me trucide ! »

Connor esquissa un sourire et se leva du banc. Il tendit sa main à Linwood et attendit qu’elle la prenne pour l’emmener tranquillement vers sa salle commune. Les Poufsouffles n’étaient pas si éloignés des Serpentard, ce qui était plutôt bien fichu, vu qu’il se voyait mal monter dans la tour des Serdaigle juste pour lui éviter de se faire embêter et devoir ensuite redescendre dans les entrailles du château pour aller se coucher ! Enfin, il n’allait pas se coucher tout de suite, mais bon, vous avez compris l’idée quoi !

[Terminé pour Connor]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Thème] Parce que tu pars...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Thème] Parce que tu pars...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Le nouveau thème d'hiver !
» Passage au thème vert!
» 12.Thème de l'année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 19-
Sauter vers: