AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Attends toutes les filles pour papotage nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Sam 14 Oct - 18:57

Aujourd'hui, c'est vendredi. Et demain, c'est le weeeEEEEEk-EEEEEeeend !!! (voix de DJ qui monte à weEEEk et qui descend à Eeeeend !) Alors forcément, pas de cours le lendemain, Clara était donc décidée à ne pas dormir tout de suite. Et bizarrement, la jeune fille n'avait aucune activité de prévue ce soir là.

Elle monta donc à son dortoir, se mit en pyjama et s'assit sur son lit. Elle se dit que peut-être, même sans doute, ses copines de chambre viendraient se coucher bientôt. Mais en même temps, il restait encore deux lits de libres dans la chambre, jamais utilisés, et pourquoi pas, des nouvelles jeunes filles viendraient se joindre à elle.

En attendant, la jeune Serdaigle sortit un magazine féminin moldu que sa maman lui avait envoyé pour la féliciter de ses bons résultats en classe et surtout pour changer un peu de lecture. Petit cadeau, certes mais en même temps, Clara n'aimait pas particulièrement ce genre de magazine. Son père étant sorcier, Clara avait vécu dans les deux cultures, constamment, mais elle se sentait sans doute plus proche des moldus finalement. Ses parents l'avaient plus particulièrement éduqués en utilisant le moins possible la magie, pour ne pas l'habituer à ce que tout se fasse tout seul, en remuant juste la baguette. Ainsi, Clara savait qu'elle avait certains pouvoirs, mais ne les utilisait qu'involontairement. Elle avait d'ailleurs toujours été à l'école moldue, jusqu'à ce qu'elle vienne vivre en Angleterre pour être à présent avec des sorciers.

Enfin, depuis qu'elle était arrivée à Poudlard, la petite brune utilisait beaucoup plus fréquemment la magie qu'avant, lorsqu'elle vivait encore en permanence chez ses parents.

Pour en revenir à son magazine, elle pensait que c'était un étrange cadeau. Etant dans une famille relativement modeste, la jeune fille était déjà ravie lorsqu'elle recevait un présent même si elle aurait préféré un ouvrage de Baudelaire.


Alors, commençons la lecture... Comment faire pour maigrir ? J'en n'ai pas besoin pour l'instant... Test page 15 : Savez vous vous faire remarquer par les garçons ? Oooooh, bon et bien... j'ai douze ans et je suppose que cela fait partie de ma culture générale pour mon âge...


Clara sortit un stylo moldu qui traînait sur sa table de nuit. Elle n'utilisait ce genre de stylo que lorsqu'elle était assise d'une manière peu confortable pour écrire, et là, c'était le cas. La jeune collégienne ouvrit son magazine à la page 15 puis commença à lire intérieurement la première question, sans même lire le petit résumé qui résumait le test. A quoi bon lire le résumé, elle n'aimait pas se faire influencer, et les résumés influençaient souvent les réponses. C'était plutôt rare car habituellement la jeune fille lisait chaque chose qu'elle pouvait mais là...


Question n°1 : Vous vous habillez plutôt : a) à la mode, b) avec ce que vous trouvez et qui vous va, c) vous n'aimez pas suivre la mode et faites exprès de ne porter que des trucs avant-gardistes, ou très ringards.

Clara commença à se gratter la tête, mit son crayon dans sa bouche, quand soudain...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Dim 15 Oct - 15:49

*Quelle journée épuisante !* pensa la jeune Serdaigle en rejoignant sa salle commune qui était, vu l’heure tardive, assez déserte. Les autres devaient être aussi fatigué qu’elle pour avoir vidaient les lieux, alors que d’habitude il en restait quatre ou cinq pour étudier.

Doucement, elle monta vers son dortoir qu’elle partageait avec d’autres jeunes filles de son année. Faisant un petit détour par la salle des douches, elle se changea pour adopter une tenue de nuit, plus aisé qu’une tenue de Quidditch pour dormir.

Entrant dans la pièce, elle reconnut la jeune et brillante Clara Toppinen, qui ne manquait jamais d’honorer le blason de leur maison à chaque cours. « Bonsoir mistinguette » dit-elle contente de la voir enfin, car habituellement, elle ne faisait que la croiser où bien s’entraîner avec elle ce qui ne leur laissait pas le temps de bavarder.

Vêtue d’un petit top avec un trèfle et un pantalon aisé d’un vert tendre, elle s’assit au bout du lit de sa collègue qui lisait un magasine. « Qu’est ce que ca raconte ? » demanda-t-elle en tressant ses cheveux roux pour la nuit, comme ça ils auraient toujours un effet ondulé pour le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Dim 15 Oct - 16:53

Rawane était monté se coucher très tôt ce soir là. Sans doutes parce qu'elle n'avait rien à faire pour le lendemain, le surlendemain ou encore après,... Cependant, elle ne trouvait pas le sommeil. Elle entreprit la lecture d'un ouvrage qui traînait au pied de son lit mais, après quelque minutes, elle se rendit compte qu'elle ne comprenait pas ce qu'elle lisait. Elle décida alors de réessayer de dormir, le sommeil finirait bien par arriver. Mais, le marchand de sable semblait avoir oublié Rawane. Les respirations sonores de sa voisine de chambre n'arrangeait guère son manque de sommeil à vrai dire... Qu'à celà ne tienne! Il ne lui restait plus qu'à compter le moutons! Vieille pratique moldue qui ne fonctionnait que rarement mais qui avait des chances de fonctionner.

-*Un, deux, trois, quatre,...*

327 moutons plus tard, Rawane ne dormait toujours pas. Elle se redressa dans son lit, se demandant si elle avait déjà lu quelque chose au sujet d'un sortilège aidant à trouver le sommeil. Heu non... rien de ce côté... Une potion peut-être? Non plus... C'était à ne plus savoir que faire pour enfin dormir! Soudain, elle entendit du bruit dans le dortoir des deuxièmes années... Bon, ça lui donnait un prétexte pour marcher. Et marcher l'aiderait à dormir. Oui! C'est ça,... Rawane s'assit sur le bord de son lit et chaussa deux pantoufles d'un bleu clair avoisinant le blanc assorties à sa nuisette afin d'étouffer le bruit de ses pas. Se rendant compte qu'il faisait plus froid que sous sa couette, elle atrappa son peignoir d'un bleu plus foncé avant de se diriger vers la porte du dortoir à pas de loup. Rawane prit bien soin de ne pas la faire grincer pour ne pas réveiller ses camarades et grimpa lentement les escaliers.

Arrivée devant la porte de bois, elle plaqua son oreille contre, bien qu'elle sache que cela n'était pas d'un grande politesse. Il y avait bel et bien du bruit à l'intérieur. Des fillettes papotaient entre elles. Rawane ne se décidait pas entrer. Pour s'y motiver, elle se dit:


-*Elles ne sont pas beaucoup plus âgées que toi... elles ne vont pas te manger de toutes façons... Tu as déjà douze ans toi aussi!*

Et, d'un geste décidé, elle poussa la lourde porte. Le dortoir était semblable au sien... Clara, une fillette dont elle avait eu l'occasion de faire la conaissance, discutait avec Léa, une Serdaigle qu'elle conaissait de vue et de nom. Rawane s'avança doucement.

-"Heu pardon mais... vous ne dormez pas?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Dim 15 Oct - 17:19

Clara commençait à répondre à son test. Elle cocha une réponse à la première question mais... son crayon déraya et elle barra l'ensemble du test d'un coup. Et pourquoi ? La seule et unique cause de ce dérapage de crayon s'appelait Léa O'Gara. Clara ne l'avait même pas entendu entrer dans la chambre, tellement concentrée sur son magazine - la bonne blague -.
La jeune Serdaigle releva alors la tête, voyant sa très bonne amie habillait en pyjama. Clara lui fit un large sourire et se redressa légèrement pour se pencher vers la jeune fille.

- Heeeeeeey salut miss !!! Very Happy

Clara referma son magasine, espérant ainsi laisser tomber un peu se truc ridicule. Elle souriait toujours à sa jeune amie qui semblait elle aussi à bout de force. Elle avait toujours eu l'occasion de voir vite fait Léa, en classe, à l'entraînement mais jamais en dehors pour faire du papotage... ça lui manquait terriblement mais ce soir elle en aurait peut-être l'occasion... elle avait un tel manque de fatigue qu'elle n'arrivait même plus à dormir...

- Et bien je raconte pas grand chose en fait... je m'ennuyais tellement tu vois que j'avais même réussis à prendre un magasine moldu que m'a chère maman chérie m'a envoyé pour me changer les idées... de vraies sornettes... clown

Alors qu'elle ouvrit à nouveau le magasin, elle reprit la plage du questionnaire barré et se mit à le lire lentement pour montrer à Léa à quel point s'était stupide... affraid

- Question n°1 : Vous vous habillez plutôt : a) à la mode, b) avec ce que vous trouvez et qui vous va, c) vous n'aimez pas suivre la mode et faites exprès de ne porter que des trucs avant-gardistes, ou très ringards... N'est ce pas stupide ? Suspect


Clara se mit à légèrement rire puis ne voulant pas rester sur ce genre de chose, elle détourna légèrement les yeux pour regarder ce qu'elles pourraient faire toutes les deux en attendant les autres... Clara eut alors une excellente idée qui allait sûrement détendre un peu les deux jeunes filles... Elle eut un sourire diabolique sur les lèvres et son regard était plongé dans celui de la rouquine. Shocked

- On a beau être à Serdaigle et les soit disant érudits... nous ne restons pas moins des préadolescents alors...

Un puissant coup d'oreiller vint s'abattre sur la tête de la rouquine.... un coup qui ne lui laissa même pas le temps de riposter, qu'un deuxième s'abattit violemment sur elle à sa suite... C’était Clara la manipulatrice de ce pauvre truc en plumes… c’était elle la coupable !!... cheers

Elle avait décidé de mettre de l'action dans la soirée des deux filles... et rien de mieux qu'une bataille de polochons pour détendre l'atmosphère.^^ surtout que pour ça, Clara pouvait être la meilleure.. héhé à force d'en faire avec ses copines moldus françaises, elle avait l'habitude...^^ et puis elle avait la tête dure Razz cependant elle avait un petit penchant pour les traversins Razz

Toujours est-il qu'elle était à présent à genoux sur son lit, la rouant de coups de coussins tant qu'elle le pouvait... elle riait... et d'ailleurs, son rire était certainement communicatif... elle réussit, au milieu de ses rires, tout de même à débrailler quelques paroles... cheers

- Yataaaaaaaaaaaaaaa... A l'abordaaaaaaage ^^ Clara à la Serdaigle Lééaaaaa héhé ^^ :joker:


Elle allait donner un énième coup de traversin quand elle entendit une voix dont elle ne connaissait pas, se faire entendre dans la pièce. Clara détourna la tête, perdant alors sa concentration et laissa le coussin entre ses mains levées prêt à frapper. Elle lui fit un large sourire et rougit en voyant dans quelle posture elle était Embarassed . Elle baissa légèrement le coussin et se mit à rire doucement. Smile

- Non nous ne dormons pas... mais si tu veux te joindre à nous... ne te gêne surtout pas... plus on est de fou, plus on rie... je pense que jamais le dortoir de Serdaigle n'a connu ce genre de chose... mais nous avons l'excuse d'être jeune n'est ce pas ? Un peu de détente ne fait de mal à personne... Razz

Elle regardait toujours la jeune fille avec un sourire des plus accueillent avant de lui tirer la langue pour la mettre dans le bain.

- Au fait moi c'est Clara, et mon amie Léa... Aller vieeeeeeeeeeeeeens !!! Yataaaaaaaaaaaaaa... cheers

Second crie de guerre avant que le coussin soit propulser en plein visage de la jeune fille brunette et toute mignonne... elle avait de magnifiques yeux bleus... Clara pouvait envier autant Léa par ailleurs qui était vraiment très belle... sunny


[ HJ ~> puisque pleins de monde va sûrement arriver... je pense qu'il faudrait suivre un ordre... d'abord moi.. ensuite léa... puis Rawane... et chaque fois que quelqu'un se rajoutera dès qu'il aura posté une première fois il prendra la place derrière Rawane et ainsi de suite... heu.. je sais pas si c'est clair ? looooooool ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Dim 15 Oct - 19:36

Je rentrais dans la salle commune après m’être rendue à la bibliothèque et de me retrouver réveillée par la bibliothécaire, pour me dire que c’était l’heure de fermeture. Il est vrai que je n’avais pas vu le temps passer vue que je m’étais endormie sur un essais de sortilège, quelle drôle d’idée que de s’endormir sur un livre n’est-ce pas…. Enfin soit, je rentrais donc dans la salle commune, après avoir monté plusieurs étages, quelle idée aussi d’avoir mit notre salle commune dans une tour. Je rentré donc dans la salle commune quand j’entendis un drôle de bruit, je montais lesquelles pour voir si tout allais bien quand je vis un nuage de plumes sous mes yeux. Je pris alors ma voix à la professeur Mc Gonnagal, et dis d’un air sérieux et pincé.

Puis-je savoir mesdemoiselles ce que vous faites ici ?, demandais-je en me retenant de rire en voyant Clara, Léa et Rawane, j’essayais de ne pas rire pour laisser supposer que j’étais dans une colère noir qui ne demandait qu’à éclater –c’était plutôt mon fou rire qui ne demandait que ça -. Dire que je suis votre préfète, franchement j’ai honte de vous, leur dis-je en m’avançant dans le dortoir. Si le professeur Flitwick à prenait ce genre de chose…, dis-je en me dirigeant vers le lit, je ne pense pas… , dis-je en attrapant mon coussin et en le jetant à la tête de Clara, … qu’il resterait longtemps aussi sérieux que moi, lui dis-je en riant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Ven 20 Oct - 13:28

La jeune rouquine fut accueillie en amie par Clara, occupée à faire un test dans un magasine moldu. Elle aussi semblait prise d’ennui pour lire de telles choses. Relevant un peu la tête pour voir du quel il s’agissait, Léa reconnut le magasine préféré de sa cousine moldue, reprenant tous les derniers potins du monde ‘people’ dans le monde non sorcier. D’une voix clair, sa jeune amie lut la première question qui les amusa toutes les deux. « Tu as raison, ces tests sont d’une absurdité » répondit-elle en jetant un œil aux suivantes qui étaient encore plus débile.

La fille aux cheveux foncés prononça une phrase assez intrigante. Ne laissant pas le temps à la rousse de répliquer qu’un énorme oreiller vient s’abattre sur sa tête. « Aaaaaaah non ! » hurla-t-elle amusée, cherchant le moyen d’échapper à l’attaque soudaine.

Assaillie de coup de coussin, la jeune rousse essayait de ramper jusqu’à son lit pour attraper son truc bourré de plume. Prise d’éclat de rire, elle réussit enfin à mettre la main sur son précieux afin de répliquer. Et °bang° ! Premier coup donné dans les jambes de son amie. °Boum°, un second dans l’épaule. La bataille de polochons était bien une chose que Léa aimait, non seulement c’était très amusant mais aussi, ca faisait un bien fou de se défouler de la sorte après une journée épuisante.

« Je ne m’avoue pas… », elle s’interrompit après avoir reçu une coup sur la tête « …vaincue ». Prenant un peu d’élan elle sauta sur un lit qui n’était pas le sien « Yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah », elle maniait aussi bien le coussin qu’une batte de Quidditch.

Une jeune élève de première fit son entrée dans le dortoir des secondes, légèrement timide, elle leur demanda si elles ne dormaient pas. Après que Clara est fait les présentations, elle lui mit un coup de polochon. Venant au secours de Rawane, elle frappa son amie dans le dos. « Vite, prend un coussin » ordonna-t-elle pour qu’elle se défende comme elle.

C’était génial de s’amuser autant, de la même manière, elles se liaient d’amitié avec la nouvelle arrivée. Quelques minutes de bon temps passèrent quand la préfète, Aelita Stones arriva, essayant de remettre de l’ordre avec une imitation ratée du Professeur McGonagall. Léa se retenait de rire car son semblant d’autorité ne faisait pas effet sur elle, et c’est avec un coup de polochon sur sa tête que la rouquine décida de faire cesser son discours. « Allons, oublie ton insigne », un second coup pour la taquiner et elle s’attaqua ensuite à Rawane mais avec moins d’intensité car l’ambiance avait était un peu cassée.

« Toutes sur Claraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa » lança-t-elle en sautant sur le lit de la jeune Toppinen, lui flanquant une coup d’oreiller.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 419
Âge : 33 ans [14-02-1980]
Actuellement : Chanteuse et claviériste de CS


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Dim 22 Oct - 13:35

Roze avait été absente du dortoir un très long moment, deux mois en fait, et ce soir là elle y retournait pour la première fois depuis sa guérison. Elle fut alertée tout d'abord par le bruit, bruit de filles, normal pour un dortoir composé d'être de ce sexe mais anormal aux oreilles d'une petite fille qui avait passé plusieurs semaines dans le silence le plus total, seulement entourée par des êtres figés.

Elle fit donc une entrée timide parmi ses camarades :

- Heu... bonsoir ?

Elle ne savait trop comment s'adresser à ses compagnes, surtout que pour certaines Roze était toujours la fille parlant à travers sa poupée, chose recemment révolu.

Elle se dirigea vers son lit et y posa sa poupée à qui elle jetta un coup d'oeil inquiet. Suu avait peur elle aussi, peut être qu'aprés une longue absence il serait encore plus dur de se faire des ami(e)s...

- Je ne voudrais pas vous déranger mais le professeur Flitwick m'a dit qu'il était temps de réintégrer mon dortoir.

Elle rougit légèrement, elle était encore la plus petite de toute l'école malgré ses dix centimètres de plus. Elle s'assit sur son lit, attendant de savoir si elle devait jouer les invisibles (une spécialité de la maison) ou si elle devait commencer tout de suite ses exercices de sociabilisation. Dans son esprit Suu l'encourageait et malgré sa géne un petit sourire naquit sur les lèvres rose de la fille-poupée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Dim 22 Oct - 14:06

- Non nous ne dormons pas... mais si tu veux te joindre à nous... ne te gêne surtout pas... plus on est de fou, plus on rie... je pense que jamais le dortoir de Serdaigle n'a connu ce genre de chose... mais nous avons l'excuse d'être jeune n'est ce pas ? Un peu de détente ne fait de mal à personne...

Ainsi Rawane fut-elle acueillie. Ces paroles furent suivies d'un sourire bienveillant et Rawane allait y répondre en faisant de même quand tout d'un coup, elle vit une espèce de chose rose et visqueuse sortir de la bouche de Clara Shocked . Le temps de comprendre ce qui lui arrivait, Clara ouvrit à nouveau la bouche, sans doutes pour s'excuser...

- "Au fait moi c'est Clara, et mon amie Léa... Aller vieeeeeeeeeeeeeens !!! Yataaaaaaaaaaaaaa..."

Heuw! C'était des excuses ça? Au moment où le sens des mots parvint à l'esprit de Rawane, elle aperçut un projectile lui foncer droit dans le visage. Elle ouvrit grand les yeux... mauvaise idée! Ca fait mal dans les yeux -_-"... Et que se passe-t-il lorsqu'on fait mal à Rawane? Elle pleure! On a intérêt à se cacher... parce que...

-"À l'attaaaaaaaaaque!"

Rawane courait à travers le dortoir, le coussin qui avait sympathisé avec sa figure à la main. Elle se dirigeait vers le lit où se trouvait Clara. Elle eut juste le temps d'entendre:

-"Vite, prend un coussin"

Avant de se jeter sur cette fillette qui l'avait si bien accueillie et qui était pour le moment imobilisée suite à une attaque de Léa. Et de un! Et de deux! Et de trois coups de coussins! Gnaha! Voilà ce qui arrivait à ceux qui s'en prenait à Rawane Harkin!
En y réfléchissant bien... même lorsqu'on ne s'en prenait pas à elle, elle pouvait être très bonne à la bataille de polochons. En affichant un air innocent, elle abbatit un bon coup de coussin sur la tête de Léa! Et vlan! Voilà qu'elle recevait la pareille de la part de Clara! Aha! On la cherchait donc? Mais qu'à cela ne tienne! Elle saurait se défendre! Elle se tourna vers Clara, le coussin en l'air lorsque, dans son dos, elle entendit:


-"Puis-je savoir mesdemoiselles ce que vous faites ici ?"

Gni? Le professeur Mc Gonagall était... enrhumé ou quoi? Se posant quelques questions sur l'authenticité de la personne se tenant dans l'encadrure de la porte, elle se tourna vers cette dernière et aperçut... Aelita! La préfète! Un coup de coussin provenant de la main habile de Léa se dirigea vers elle...

-"Allons, oublie ton insigne" lui conseilla-t-elle.

-"Dire que je suis votre préfète, franchement j’ai honte de vous, leur dis-je en m’avançant dans le dortoir. Si le professeur Flitwick à prenait ce genre de chose…, dis-je en me dirigeant vers le lit, je ne pense pas…"

Et zuuut! C'était pas vrai! On ne pouvait plus s'amuser dix minutes sans que...

-"qu’il resterait longtemps aussi sérieux que moi"

Et boum! le coussin qu'Aelita avait pris quelque secondes auparavant atteignait enfin sa cible. Rawane éclata de rire mais ce dernier fut coupé net par la main -décidément fort habile- de Léa...

-"Toutes sur Claraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa"

Aha! Voilà qui intéressait fort Rawane... Elle atrappa un coussin du lit et, armée de ses deux polochons, elle s'élança sur la jeune Topinen, a gratifiant de quelques coups de coussins par-ci par là.

La petite fille que Rawane avait vue à l'infirmerie entra timidement dans le dortoir. Elle était récement sortie de l'hôpital et parlait désormais directement aux gens, ne se servant plus de sa poupée Suu, comme elle avait toujours fait.


- Je ne voudrais pas vous déranger mais le professeur Flitwick m'a dit qu'il était temps de réintégrer mon dortoir.

Rawane hésita à lancer son coussin sur elle mais se retint, se demandant si elle ferait bien de le lancer sur une fillette semblant tellement fragile... Afin de la mettre dans l'ambiance, elle donna un coup de coussin à Aelita à la place de la petite Roze...

-"Tu ne nous déranges en rien! ^^"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Jeu 9 Nov - 12:00

Toutes les filles se stoppèrent un instant en entendant une drôle de voix… une voix connue mais impossible de dire qui cela pouvait être… Aelita ? Non sa voix était plus pincée aujourd’hui… professeur Flitwick ? Non bien trop aigu… professeur McGonagall… ? Oh mais ça… y ressemblait bien en plus… argggg… Clara détournait son regard vers la porte de la chambre quand elle vit alors Aelita entrer pour dire qu’elle avait honte d’elles et que si le professeur Flitwick les voyaient ainsi, elle ne pensait pas qu’il tiendrait autant de temps pour ne pas rire… Clara sourit à son amie et au Léa réagit avant même que Clara le puisse.
La jeune Serdaigle allait riposter quand une phrase :


« Toutes sur Claraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa »


- Waaaaaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa

Clara vit toutes les filles de Serdaigle se jetaient sur elle avec des coussins qui volaient de partout… elle avait réussit à prendre son coussin de justesse et au moment de taper sur Léa, Aelita et Rawane, une voix retentit dans la chambre et toutes s’arrêtèrent à nouveau pour voir qui cela pouvait être.
La jeune fille demandait si cela ne les dérangeait pas si elle venait avec elles car le professeur Flitwick lui avait dit à présent de s’intégrer aux autres élèves de Serdaigle. Clara lui fit un large sourire et se releva du lit avant de se rhabiller un tantinet avant de se diriger vers la jeune blonde.
Rawane précisa qu’elle ne les dérangeait pas et Clara lui tendit un coussin lorsqu’elle fut à porter de main.

- Bienvenue à Serdaigle !! Veux-tu te joindre à nous pour faire une bataille de polochon…

La jeune fille s’était dirigée vers son lit avant de déposer une magnifique petite poupée. Clara sourit à nouveau et compris alors que cette petite fille avait probablement des communications… la petite blonde aux délicates boucles semblait avoir peur de laisser sa poupée et Clara décida d’intervenir gentiment.

- Tu sais que ta poupée peut jouer avec nous si elle le désire… mais si elle décidait de nous regarder je suis sûre qu’elle serait très heureuse de te voir jouer avec nous… qu’en penses-tu ?

Clara lui souriait toujours alors qu’elle glissait ses doigts fins dans ses cheveux bruns pour essayer de les recoiffer vite fait. Alors que son regard se retourna vers toutes les filles de Serdaigle, la jeune bleu et bronze se dirigea un peu vers Léa.

- Vous en pensez quoi vous les filles ?

Clara leur souriait toujours à pleines dents alors qu’elle regardait à nouveau la petite Serdaigle blonde.

- En plus il me faut de l’aide pour jouer… elles sont touuuuuuuuutes contre moi… il faut vraiment que tu m’aides sinon elles vont gagner et ça il ne faut pas… tu imagines un peu… elles sont trois contre moi… Ô vie injuste ! Ô par Merlin ! Tu es mon ange, tombé du ciel, pour venir me sauver de ses pécheresses !!

Clara se mit à exploser de rire alors qu’elle regardait toujours ses amies en alternant son regard avec la jeune nouvelle qui osait enfin venir vers elles. Elle reprit le coussin des mains de Léa de justesse et lui frappa doucement la tête avec avant de s’en prendre à Rawane.

- Yataaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa aller vient vite m’aider …… !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



******

[ 546 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Luna Lov
avatar



MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   Mar 14 Nov - 16:36

Luna était depuis longtemps en robe de nuit. Ses cheveux habituellement ramassés en un chignon embroussaillé étaient libres sur ses épaules mais toujours aussi peu soignés. A se demander s’ils avaient déjà vu un peigne, ceux-là… Enfin… Elle était tout de même parvenue à faire un petit macaron avec la moitié de sa chevelure, sur le côté droit. Pourquoi ? Elle dormait de ce côté et ne voulait pas « froisser » ses cheveux. Dans tous les sens du terme. Qui sait s’ils ne décideraient pas de s’en aller si elle les maltraitait ? Peut-être était-ce aussi pour cela qu’elle leur épargnait le supplice du brossage quotidien ? Pour le savoir, il aurait sans doute fallu le lui demander.

L’ourlet de sa robe de nuit de tissus rouge à gros motifs floraux bleus et verts venait battre ses chevilles à chacun de ses pas. Elle revenait de la salle commune – ben oui, elle allait dans la salle commune en pyjama… où était le problème ? Ôo – où elle avait récupéré sa précieuse plume vert émeraude avec laquelle elle écrivait le plus souvent. Pour être sure de ne pas la perdre, elle l’avait, bien entendu, piqué dans son macaron. Superbe tableau que celui qu’elle offrait ! On pouvait se demander pourquoi elle n’avait pas rangé cette plume dans le sac qu’elleportait en bandouillère. La réponse en était simple : elle ne mettait jamais ses plumes dans son sac de cours. Les pauvres haïssaient être ainsi enfermée et refusaient d’écrire correctement, par la suite.

Elle remontait donc l’escaliers qui menait aux dortoirs, tenant sa robe à la manière d’une robe de bal, d’une main, afin d’être certaine de ne pas trébucher, tout en chantonnant d’un air absent un petit ‘dodulidi douda’ dont l’air et la mélodie changeaient constamment. Tout en chantant, elle dodelinait de la tête en rythme – comprenez avec un décalage d’une demi seconde – et agitait la main en l’air, marquant la mesure. Elle poussa la porte de son dortoir et y entra. Dans un geste d’exubérance, elle leva les mains au ciel comme si elle jetait des pétales de roses vers le haut, avec un grand sourire, en formant un « doudaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa » final qui démontrait clairement sa joie de vivre.

Errrr… Que faisaient toutes ces élèves de deuxième année dans son dortoir ? Et pourquoi il y avait-il des oreillers partout ? Elle se figea dans cette position, avec un sourire incertain, avant de tourner la tête et de regarder avec plus d’attention l’endroit où elle se trouvait. Elle baissa les bras lorsqu’elle trouva enfin la solution de cette énigme étrange que formait la présence d’autant de personne dans le dortoir des 1re années. C’était assez simple, en fait : elle était dans le mauvais dortoir… Pourquoi et comment s’était-elle retrouvée là ? Elle n’en avait qu’une vague idée… Sans doute un tour d’une quelconque créature. Elle demanderait à son père dans sa prochaine lettre quel genre d’êtres pouvaient provoquer de telles manifestations.


« Eeeeerrrrr… »

Après cette salutation plus qu’éloquente, elle se gratta pensivement derrière l’oreille, en contemplant les autres d’un œil curieux. Il y avait quelques élèves de première qui étaient également là. Pourquoi un tel rassemblement inter-classial ? Il devait s’agir d’un congres ou d’une réunion quelconque. Une réunion à laquelle elle n’avait pas été invitée. Par erreur. Evidemment. Heureusement, le sort, dans sa grande et infinie justice, avait décidé de réparer cet oubli involontaire. Merci monsieur le sort !

Soit… Un congrès. Quel pouvait en être le but secret ou non, mais sans doute secret, sans quoi un avis aurait été placardé dans la salle commune. Hummm… Apparemment, pas l’étude, il n’y avait pas de livre de cours dans les environs… Elle jeta un regard pensif aux autres élèves, tout en se tapotant la lèvre, cherchant la solution à ce problème. Him… Peut-être allaient-elles tenter ensemble de trouver un moyen d’éviter la rébellion des légumes et fruits qui se profilaient à l’horizon… Sans doute ! Cela expliquait pourquoi elle voyait tant d’orteils nus dans cette pièce. Tout était parfaitement logique et clair, soudain, et elle eut un grand sourire avant de proclamer.


« Moi, je crois que nous serons gouvernés par un oignon marié à une poire… »

Restait à éclaircir la raison pour laquelle il y avait des oreillers partout… sauf à leur place.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attends toutes les filles pour papotage nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attends toutes les filles pour papotage nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attends des copines pour papotage nocturne
» Qu'attends-tu de moi ?
» Je ne veux pas être comme toutes ces filles avec de longs cheveux et un corps parfait || Liloo
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» 07. Une pour toutes et toutes pour une !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: