AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un tournoi qui fait jaser [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Mer 7 Jan - 4:58


PV Aliénore


La rentrée !

Celle-là, Sofi l’avait beaucoup plus qu’attendu. Elle l’avait rêvée on ne peut plus d’une fois, l’avait chéri et l’avait presque adulé tant elle y avait pensé. Entre son été profondément ennuyeux et la relation avec sa mère qui ne cessait de se détériorer, la jeune Serdaigle avait littéralement fait une croix sur son calendrier moldu chaque jour qui la rapprochait du Poudlard Express du 1er septembre. Le jour venu, elle avait été accompagnée par un majordome du manoir, sa mère refusant catégoriquement de voir quoi que ce soit qui se rapproche ou ait trait à la magie. Elle avait malgré tout sourit jusqu’aux coudes lorsqu’elle avait vu apparaître le Poudlard Express, crachotant son habituelle fumée, prêt à partir à onze heures précises. Elle avait fait un bon voyage, lisant son manuel de sortilèges durant presque tout le trajet, et avait assisté au traditionnel banquet de début d’année animé par les fantômes et les discours de bienvenue. Puis, elle avait été se coucher dans la tour ouest du château, non sans avoir dévoré un autre chapitre de son manuel emmitouflée près du feu.

Le premier jour de cours se leva lorsque Sofi ouvrit subtilement les yeux. Non sans savoir qu’elle avait un horaire chargé devant elle, la jeune Serdaigle était incroyablement excitée à l’idée de déjà commencer les cours. Elle se leva doucement et se changea en silence, ne désirant pas réveiller ses camarades qui dormaient encore. Habillée, Sofi quitta prestement le dortoir et descendit dans la salle commune. Avant même de se demander s’il n’était pas préférable de lire un peu avant d’aller déjeuner, la bleue et bronze entendit son estomac gargouiller d’un bruit sourd. * J’ai ma réponse… * Se dit-elle. C’est ainsi qu’elle trottina jusqu’à la Grande Salle. Sur son chemin, tout ce que la Serdaigle entendit sortir de la bouche des gens qu’elle croisa était en relation avec le Tournoi des Trois Sorciers. Ce fameux tournoi. Sofi, pour sa part, était profondément déçue de ne pas être plus vieille afin de pouvoir faire partie de la délégation bientôt choisie pour quitter Poudlard afin de se rendre à Durmstrang. Elle aurait tant voulu ajouter à son carnet de péripétie un séjour dans une sombre école de sorcellerie au Nord de l’Europe! Ç’aurait été merveilleux, c’est on ne peut plus clair.

Arrivant à la table des Serdaigle, la petite brunette posa son regard sur les quelques lèves-tôt y siégeant déjà. Elle aperçu à ce moment précis Aliénore Blake, une cinquième année de sa maison. Avec un peu trop d’entrain pour l’heure matinale, Sofi se dirigea vers sa camarade. « Bon matin ! Ça t’embête si je me joins à toi ? » Demanda-t-elle en souriant. Prenant en considération qu’il y avait très peu de chances qu’Aliénore lui dise oui, la jeune Danoise pris place et regarda le buffet devant elle. « Ils se donnent toujours autant, c’est pas croyable… » Laissa-t-elle échapper en pigeant dans quelques plats avant de commencer à manger. Puis, brusquement, Sofi laissa échapper : « Tu penses quoi du Tournoi des Trois Sorciers, toi ? J’aurais tellement aimé y aller… » Lança-t-elle tant à elle même qu’à sa camarade. Avec un sourire, la Serdaigle ajouta : « Passer l’année dans une école de sorcellerie au Nord de l’Europe… Imagine ! Woah, il aurait pu s’en passer des choses ! Dommage que je sois si jeune… » Ne soyez pas surpris, Sofi cherche toujours l’aventure, où qu’elle se trouve.

[576]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 181
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Mer 7 Jan - 15:15

    Aliénore picorait en rêvassant dans son assiette lorsque Sofi était arrivée à ses côtés. La jeune fille ne pensait pas grand chose du Tournoi des Trois Sorciers, elle était bien trop préoccupée par les changements qui se faisaient chez sa petite sœur. Cette dernière avait décidé qu'elle allait commencer à s'intéresser aux garçons alors qu'elle n'avait que treize ans, une véritable hérésie. Au même âge, elle était bien loin de s'en soucier, elle était même plutôt du genre à les éviter soigneusement. Il faut dire qu'avec son don, elle avait tendance à hypnotiser sans le faire exprès ceux qui croisaient son regard, chez les garçons cela se traduisait par un amour aussi subit que gênant, surtout lorsque le garçon s'éveillait de son hypnose et se rappelait à quel point il avait été lamentable. Certaines filles aimeraient peut-être avoir ce pouvoir mais ce n'était pas le cas de Ali', elle qui détestait l'hypocrisie ne supportait pas de voir qu'on pouvait, sous l'effet de la magie, dire des compliments qu'on ne pensait pas. Et, surtout, elle avait toujours la sensation qu'on ne l'aimait pas vraiment, qu'elle était là juste pour le décorum, qu'on n'était gentil avec elle que lorsqu'elle utilisait (jamais sciemment) son don. Bref, tout ça pour dire que l'attitude de sa petite sœur était inquiétante, elle ne voulait pas que la si jeune Arwenn se retrouve à fréquenter les mauvaises personnes, surtout que lorsqu'on la connaissait bien on savait qu'elle ne s'intéressait qu'aux beaux garçons. L'extérieur ça ne fait pas tout. Mais Ali' n'avait jamais été aussi passionnée par les apparences que sa petite lionne de sœur qui, elle adorait les magazines de mode. Ali' mettait plutôt ce qui lui passait sous la main le matin, du moment que les couleurs s'accordaient entre elles, ça suffisait à son bonheur.

    Au moment où Sofi l'aborda, elle était en train de jeter des petits coup d’œil inquiets vers la table des rouges et or. Elle sursauta légèrement mais pas assez pour que cela se voit. « Non, non vas-y, installe-toi. » La présence de sa camarade ne la dérangeait pas, après tout, celle-ci était une personne avec qui elle discutait quelque fois bien que, de par sa personnalité hors norme, elle est plutôt tendance à parler toujours aux mêmes sans vraiment essayer de se faire des amis en plus. Stephen et Dwayne, plus ses camarades de chambrée, Alice et Adria suffisaient amplement à son quotidien. Mais bon, on pouvait quand même dire qu'elle s'entendait plutôt bien avec Sofi, ce qui était déjà beaucoup vu leur caractère respectif.

    « Hein ? Quoi ? Ah, tu parles du repas ! Oui, c'est très bon, mais je n'ai pas très faim aujourd'hui. » Ou plutôt, elle pensait à autre chose qu'à son estomac. Tout comme Sofi apparemment, celle-ci avait surtout l'air de pensait au prochain tournoi. Elle lui en fit d'ailleurs part dès qu'elle se fut servie. Aliénore ne sut que répondre, mais elle prit la peine d'y penser ce qui la distraya de ses funestes préoccupations au sujet de l'avenir de sa sœur, serial loveuse en devenir.

    « Je crois que même si j'avais l'âge on ne me laisserait pas participer à cause de mon don. » Ce serait sûrement considéré comme de la triche, elle pouvait hypnotiser n'importe qui simplement en croisant son regard, et elle espérait bien que lorsqu'elle aurait l'âge de ceux de la délégation, ou à tout le moins la majorité, elle se mettrait à contrôler un peu cette spécificité. « À titre personnel, je pense que je vais enfin trouver Poudlard un peu plus calme durant toute la période où il n'y aura que la moitié des sixièmes et des septièmes années. » Comme quoi, toutes les deux, elles n'étaient pas du tout sur la même longueur d'onde. Mais vous savez ce qu'on dit, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.
{645}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Jeu 8 Jan - 18:17

Toujours assise en face d’Aliénore, Sofi mangeait son déjeuner avec appétit, heureuse comme jamais. Tout était tellement bon! Les fèves au lard, les pancakes, les fruits frais… Son vente gargouillant auparavant chantait maintenant l’opéra tant il était content. Souriant à sa camarade de maison, Sofi haussa les sourcils lorsque cette dernière lui avoua qu’elle n’avait pas faim. « Ah bon? Pourquoi donc? Tout va bien? » La jeune Serdaigle n’était pas, aux premiers abords, très loquace, mais lorsqu’elle vous avait en estime (comme c’était le cas avec Aliénore), elle pouvait se montrer soucieuse et inquiète facilement. Après tout, la famille étant une notion importante pour la jeune Danoise, il en allait de même pour ses amis. Continuant de picorer joyeusement dans son assiette, la brunette haussa à nouveau les sourcils lorsqu’Aliénore lui répondit concernant le Tournoi des trois sorciers. « Tu as un don? » Souffla-t-elle, les yeux gros comme des boules de billard. « Woah, qu’est-ce que c’est? » Demanda-t-elle avidement, sa curiosité profondément piquée.

Jamais auparavant la jeune bleue et bronze n’avait rencontré quelqu’un menu d’un don. Jamais. Mais bon, elle n’était pas un exemple en matière de rencontres, introvertie comme elle était en plus de venir d’une famille de moldus. Qui sait, peut-être que le don de sa comparse pouvait être de devenir invisible? De marcher sur l’eau? D’électrocuter les gens? Son imagination se laissant aller, la Serdaigle se surprit à s’imaginer des dizaines de scénarios différents, tous plus farfelus les uns que les autres. Mais brusquement, elle revint à la réalité. « Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui possédait un don … Tu es la première. » Avec un sourire en direction de sa camarade, Sofi continua : « Tu as su à quel âge que tu avais un don? Es-tu la seule dans ton entourage à en avoir un? » Tant qu’à y être, pourquoi ne pas poser le maximum de questions?

À bien y réfléchir, il fallait que Sofi aille faire un tour à la bibliothèque afin d’en savoir plus sur les différentes sortes de dons. Elle avait déjà entendu parler des vélanes, mais ce n’était que du bouche à oreille et puis, d’après ce qu’elle en savait, les vélanes n’étaient pas à cent pourcent humaines… « Tu as totalement raison. L’école sera beaucoup plus calme avec la délégation partie. On se marchera un peu moins sur les pieds! » Lança-t-elle en guise de réponse au commentaire qu’Aliénore avait fait. En effet, l’école serait nettement plus calme une fois la plupart des aînés de celle-ci partis à Durmstrang. Même si la bleue et bronze avait indubitablement voulu y aller, elle était relativement heureuse à l’idée de pouvoir se concentrer sur l’école et ses cours, d’autant plus que plus les années avançaient, plus les devoirs se multipliaient et les examens se corsaient.

L’esprit plongé dans ses réflexions, la Danoise réalisa bêtement que son assiette était vide. Avait-elle terminé de manger? Certainement pas. Sentant son estomac heureux mais désireux d’en avoir un peu plus, la demoiselle pigea un peu de tout à nouveau et continua de déguster son premier met de la journée.

[519]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 181
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Ven 9 Jan - 13:00

    Aliénore releva la tête, l'air un peu ailleurs, et se demanda à elle-même – en écho à la question de sa camarade – ce qui n'allait pas. La réponse lui vint au bout de quelques secondes. Elle posa bruyamment sa cuillère dans la petite assiette qui contenait son fromage blanc du matin et poussa un profond soupir : « C'est ma petite sœur Arwenn, depuis cet été, elle n'arrête pas de parler des garçons. J'ai peur de ce que ça va donner si elle passe des paroles aux actes. Et puis, j'ai un peu de mal à comprendre ce qui la passionne tant… je suis plus âgée qu'elle, et même si j'aime bien avoir un cavalier au bal, je ne me vois pas m'encombrer d'un petit ami. » les deux dernières années, elle avait été au bal avec Drake Spencer qui était un bon ami à elle, mais ça s'arrêtait là. Elle l'aimait bien, tout comme elle aimait bien Dwayne ou Stephen. Qu'ils soient « mignons », « trop beaux » voire « canons » pour utiliser le vocabulaire de sa petite sœur, voilà qui l'indifférait au plus haut point. Elle se disait que quand elle tomberait amoureuse, elle s'en apercevrait, et qu'en attendant, elle était très bien toute seule. Surtout qu'être en couple avec quelqu'un sans jamais pouvoir le regarder dans les yeux, c'était un peu compliqué, alors autant être sûre que c'était le bon comme ça elle était tranquille, même hypnotisé, l'élu de son cœur ne devrait pas changer de comportement. Enfin, ça, c'était la théorie qu'elle avait développé avec le professeur Lorne – qui était chargé des rares élèves avec un don en ayant un elle-même -.

    Mais la conversation se poursuivit et visiblement Sofi faisait parti des personnes qui ignoraient que Aliénore avait un don. Il était vrai que même si ce n'était pas un secret, Ali' ne s'en vantait pas non plus (ce n'était pas comme si elle avait vraiment une maîtrise dessus!). « Oui, j'ai un don, enfin c'est comme ça que l'école appelle ça, entre nous ça ressemble plutôt à une malédiction. » Elle reprit une cuillère de fromage blanc mais, non, décidément, elle n'avait vraiment pas faim. « Je peux soumettre à ma volonté pendant une durée limitée toute personne qui croise mon regard. Mais ce n'est pas systématique et je ne le contrôle pas, on peut très bien me regarder dans les yeux volontairement sans qu'il ne se passe rien et croiser accidentellement mon regard et se retrouver hypnotisé. Une fois sous mon contrôle, ils font tout ce que je leur dis de faire, mais si ça a l'air cool dis comme ça, en réalité, c'est une corvée. Parce que si je ne reste pas avec les personnes que j'ai hypnotisée, elles deviennent malheureuses et le sort n'est pas levé. Et puis, ce n'est jamais qu'une forme d'hypnose, ils font tout ce que je veux parce que la magie les y oblige, ce n'est pas vraiment juste pour eux. » Elle haussa les épaules, c'était pour ça qu'elle détestait son don. Cela donnait une mauvaise image d'elle, comme si elle était une fille méchante qui voulait qu'on lui obéisse, alors qu'elle ne décidait jamais qui et quand elle allait déclencher son pouvoir ! C'était bien pour ça qu'elle veillait à ne jamais regarder les gens à qui elle parlait dans les yeux, ou du moins, le moins possible (elle ne voulait pas non plus passer pour une sauvage!).

    « Les dons de naissance sont assez rares je suppose, mais le professeur Lorne en botanique en a un aussi. Elle ne l'utilise jamais parce qu'il est un peu dangereux mais bon... » Tout bien réfléchi, c'était vrai qu'Aliénore n'avait jamais vu le professeur utiliser son pouvoir alors que les élèves qui savaient qu'elle le possédait avaient vraiment peur d'elle. « Quant à moi je le sais depuis toujours. Quand j'étais petite, les adultes qui me croisaient se mettaient à m'offrir des tas de cadeaux, ils pleuraient quand ma mère essayait de les raisonner alors on se retrouvait à passer une heure dans un magasin de vêtement à faire des essayages jusqu'à ce que la personne soit réveillée du sortilège. Parfois ils se mettaient en colère, parfois, ils trouvaient la situation amusante et me laissaient les cadeaux, et puis il y avait les fois où j'étais sans ma mère et où je rentrais à la maison les poches pleines de bonbons. Mes parents avaient la hantise qu'un jour on m'enlève pour profiter de mon don, il paraît qu'être soumis à mon pouvoir, c'est un peu comme être drogué, on se sent très bien, on plane… mais bon, ce n'est jamais arrivé, mes parents ont fait bien attention. Et ma sœur n'a pas ce don – en fait, personne d'autre que moi ne l'a dans ceux que je connais – donc ils ont bien géré. » On ne pouvait pas dire le contraire, ses parents avaient fait du mieux qu'ils pouvaient. Et en vieillissant, Aliénore avait compris qu'il fallait simplement qu'elle évite de regarder les gens autour d'elle dans les yeux pour que ça arrive et les hypnoses accidentelles avaient beaucoup réduit. Cela arrivait bien encore de temps en temps, même au sein de Poudlard, mais bon, dans l'ensemble, elle faisait avec. Une fois de ci, de là, ce n'était pas si grave que ça. Parfois, après, les gens se fâchaient contre elle (cela avait été le cas d'Alice), mais ce n'était pas comme si elle décidait tout ça. Dans tous les cas, ce qui était certain, c'était qu'elle n'aurait jamais pu être championne de l'école. Sa petite sœur, en revanche… après tout, si ce tournoi se passait bien, il aurait de nouveau lieu tous les quatre ans et sa sœur serait encore à l'école !

    « Exactement. » Confirma Ali' pour ce qui était du calme à venir dans l'école. « Mais le mieux ça va être que certains phénomènes dangereux vont partir pour Durmstrang, tu sais, le genre à se battre, etc... » Dommage que le meilleur ami de sa petite sœur reste, lui, parce qu'il rentrait pile poil dans cette catégorie, mais il avait l'âge de Arwenn, donc évidemment, il était beaucoup – beaucoup ! - trop jeune. « Et toi, sinon, tu avais l'air d'avoir quand même envie d'aller là-bas ? Qu'est-ce qui t'attirait exactement ? Parce que Durmstrang a une sale réputation, non ? » Elle, il faudrait la payer pour qu'elle accepte d'y aller, elle aimait trop son petit confort et ses petites habitudes à Poudlard ! Mais Sofi avait sûrement ses raisons et elle était curieuse de les connaître.
{1 098}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Sam 24 Jan - 18:33

Sofi était en train de terminer machinalement son petit déjeuner en écoutant Aliénore. Apparemment, sa petite sœur avait découvert un grand intérêt pour la gente masculine et Ali’ semblait bien préoccupée par la situation. Sofi comprenait parfaitement de quoi il était question, elle-même n’était pas particulièrement intriguée par les garçons de son entourage. Elle les trouvait bien gentils et drôles, mais ça s’arrêtait là. Les deux bleues et bronzes semblaient penser la même chose sur ce point. « Je comprends, » répondit la Danoise en déposant sa fourchette dans son assiette, cette dernière étant terminée. « Entre toi et moi, je n’ai aucun intérêt pour les garçons non plus, ça semble trop compliqué avoir un copain. Peut-être devrais-tu lui parler afin de lui faire part de tes inquiétudes? Tu crois qu'elle réagirait bien? » Sofi voyait constamment des couples dans les couloirs, ces derniers étant tantôt en train de discuter, tantôt en train de se chicaner pour quelque chose. En plus, si la Serdaigle avait un copain, elle n’aurait plus autant de temps libre afin d’étudier et de remplir son devoir de préfète.

Se servant du jus de citrouille à nouveau, la brunette manqua de s’étouffer lorsque sa comparse lui expliqua les détails entourant son don. Les yeux gros comme des boules de quilles, Sofi était on ne peut plus éberluée. « Woah, c’est… » Elle cherchait vraiment ses mots. Réfléchissant à ce qu’elle allait dire, elle se mit à la place d’Aliénore et articula : «… Embêtant. » C’était vrai non ? Ce devait vraiment être déplaisant de ne pouvoir jamais regarder quelqu’un dans les yeux sous peine de l’hypnotiser involontairement. « Ça devait être vachement compliqué quand tu étais petite ! » Ses soupçons se virent confirmés lorsque sa camarade lui narra ses anecdotes de jeunesse. La jeune Scandinave écoutait et réfléchissait. Il était clair que ce ne devait vraiment pas être facile de vivre à tous les jours avec ce genre de pouvoir, d’autant plus qu’il n’était pas contrôlé ou maîtrisé.  « Je vois… » Ajouta Sofi lorsque sa copine eut terminé son récit. « Ce ne doit pas être facile de vivre à tous les jours avec tout ça, d’autant plus que tu es la seule dans ton entourage à avoir ce don. » La simple perspective de s’imaginer hypnotiser quelqu’un involontairement relevait de l’embêtement profond à ses yeux, d’autant plus que ce n’était jamais volontaire de la part de la personne qui hypnotisait.

Lorsqu’Aliénore changea de sujet et aborda le Tournoi des Trois Sorciers, Sofi sourit. « C’est clair que ce sera plus tranquille si les bagarreurs nous quittent, ça tu l’as dit ! » Puis, lorsque sa camarade lui demanda ce qui l’intriguait dans le tournoi, Sofi exposa son point comme-suit : « C’est vrai qu’aux premiers abords ma réaction a dû paraître un peu étrange, tu n’es pas la première à me le dire… » Commença-t-elle. « En fait, c’est surtout l’idée d’aventure derrière le tournoi qui me fait vibrer. Du plus lointain que je me souvienne, j’ai quasiment tout le temps réussi à me retrouver dans des histoires abracadabrantes et j’ai fini par prendre goût au risque. C’est presque un carburant naturel chez moi, » ajouta-t-elle en riant. « Je ne fais jamais rien d’illégal, mais j’aime beaucoup découvrir de nouvelles choses, disons-le comme ça ! » Prenant une courte gorgée de jus de citrouille, Sofi enchaîna : « Le Tournoi des Trois Sorciers représente un peu le stéréotype d’événement auquel mon inconscient rêve de participer, je présume. Durmstrang a une sale réputation, mais le mystère qui pèse sur l’école m’intrigue… » D’autant plus que selon les rumeurs, le collège Durmstrang était situé tout près de chez elle ! Sofi était par contre en même temps très contente de rester à Poudlard cette année, principalement à cause de ses nouvelles responsabilités qui lui demanderaient un ajustement d’horaire et beaucoup de temps. Même si elle avait eu l’âge, Sofi n’aurait pas pu participer au Tournoi car les préfets devaient rester au Château afin de maintenir l’ordre et le bon fonctionnement de ce dernier. Dans tous les cas, la Scandinave savait que les engagements passaient avant les loisirs et c’était bien correct ainsi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 181
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Mar 3 Fév - 14:57


    « Je ne suis pas certaine de sa réaction, Arwenn est très impulsive et je ne pense pas qu'elle comprenne ce qui m'inquiète. Remarque, je ne suis pas sûre de le comprendre moi-même, si ce n'est que ça ne me semble pas une bonne idée, tout simplement. » répondit-elle calmement tout en jetant de temps à autres des petits coups d'oeil du côté de la table des Gryffondor, la maison de sa sœur. Heureusement, le meilleur ami de la jeune Arwenn ne semblait pas voir ce changement d'un meilleur œil qu'elle, il la tiendrait peut-être à l'écart des problèmes.

    Embêtant était exactement le terme qui désignait son don (dont elle n'avait jamais voulu soit dit en passant). Encore que ce n'était peut-être pas assez fort pour désigner exactement ce qu'elle ressentait vis à vis de son pouvoir. Elle le haïssait la plupart du temps ce qui le rendait nettement plus que simplement embêtant. D'ailleurs, si elle n'avait pas beaucoup d'amis dans l'école, ce n'était pas qu'à cause de son caractère bien trempé (même si ça n'aidait pas), son don y était aussi pour quelque chose. Personne n'avait envie de finir hypnotisé par erreur.

    « Le professeur Lorne pense que je devais avoir des gens dans ma famille chez qui le don était latent mais ne s'est jamais déclaré. Cela dit, les recherches sur les cas comme le mien sont encore en cours et nous n'en savons pas beaucoup. » Mais c'était déjà rassurant de savoir qu'elle n'était pas la seule sur la terre à être atteinte d'un truc de ce genre. Cela rendait la chose un peu plus facile à vivre. Mais mieux valait laisser cette histoire de côté pour se concentrer sur autre chose, comme par exemple le fameux Tournoi dont tout le monde parlait ces derniers temps. Aliénore ne se sentait pas vraiment concerné car même si elle avait eu l'âge pour s'inscrire, elle ne se serait pas inscrite. Peut-être que Dwayne et Alice l'aurait fait, elle ne savait pas trop, ils étaient assez différents d'elle par certains points même si elle s'entendait bien avec eux. Elle était tellement exigeante avec les autres qu'elle le voulait avec elle-même, et jamais elle ne supporterait l'humiliation de s'inscrire dans une délégation pour ensuite se voir reléguer au rang de simple spectatrice.

    « Je vois… le désir de connaissance est propre à Serdaigle après tout. » Sofi venait de lui expliquer les raisons de son engouement et ce n'était pas idiot, loin s'en fallait. C'était seulement qu'Aliénore ne partageait pas ce goût pour l'aventure. Finalement, Sofi s'entendrait sûrement bien avec la jeune Arwenn car c'était elle qui avait hérité de tout le côté aventureux de la famille Blake, pas Ali' ! « Je comprends ton point de vu, mais je préfère découvrir le monde autrement que par l'aventure. Je m'imagine plutôt en train de voyager à travers les pays avec un carnet dans lequel je noterais toutes mes expériences. Pour moi, c'est plus ça l'aventure. En plus, je vais être franche, je crois que mon orgueil ne se remettrait pas de partir dans la délégation et de finalement ne pas être prise. » Elle savait que ce n'était pas bien, etc, mais que voulez-vous, elle était extrêmement fière. Du coup, elle se sentait mieux toute seule que dans toute cette cohue médiatique. Sans compter qu'elle ne serait même pas prise pour la délégation, à cause de son don justement, mais là, elle venait de répondre en faisant abstraction de ce facteur (non négligeable dans la réalité sauf que comme ni Sofi, ni elle n'avaient l'âge requis de toute manière, elle pouvait bien se permettre des suppositions fantaisistes).
{606}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Mar 3 Fév - 22:18

« Tu es la mieux placée pour savoir la façon d’appréhender cette problématique, ça ne fait aucun doute. » Sofi buvait son… dixième verre de jus de citrouille ? Si, si, dans ces eaux-là. Écoutant toujours Ali’ avait intérêt, la brunette comprenait sa situation plus qu’elle ne s’était elle-même attendue à le faire au tout début. « L’impulsivité amène plus souvent qu’autrement aux conflits, alors je comprends ta réticence à vouloir lui en parler… Il ne reste plus qu’à attendre de voir comment ce nouvel intérêt va se développer, je présume. » Puis, réalisant la tournure que sa phrase pouvait laisser présager, Sofi déblatéra précipitamment : « En espérant qu’il ne se développe pas trop rapidement, bien sûr ! » Il était bien évidemment souhaitable que la petite sœur d’Aliénore ne saute pas trop rapidement sur l’occasion de draguer des garçons,  non seulement parce que sa comparse était inquiète par cet intérêt soudain, mais également parce que la Gryffondor était très jeune. Sofi avait déjà vu Arwenn à quelques reprises dans le Château et à son âge, elle ne pensait à rien d’autre que manger des gâteaux, jouer avec ses copines et étudier pour ses cours.

« Je présume que Mme Lorne t’aide un peu ? Tu sembles avoir discuté avec elle de tout ça, c’est bien. Elle a un don elle aussi ?  » Sofi était certaine d’avoir déjà entendu quelque chose du genre du bouche à oreille de l’école. Elle n’était pas certaine de sa véracité, mais certaine d’avoir entendue cette rumeur. Quand à savoir la part de vérité dans tout ça, peut-être qu’Ali’ serait en mesure de l’éclairer…  Puis, lorsque Aliénore lui expliqua sa vision du voyage, la Scandinave hocha doucement la tête. « Oh, je comprends ! » La jeune bleue et bronze venait de capter en plein dans le mille la vision de sa copine. Elle la partageait entièrement. « Si tu avais à voyager, tu irais où ? Tu as des pays fétiches que tu rêves de visiter ? » Sofi en avait plein, quant à elle. Elle avait déjà beaucoup voyagé quand son père était en vie, grâce au boulot de ce dernier, mais depuis sa mort quatre ans auparavant elle était principalement restée au Danemark, concentrant son énergie sur son avenir de sorcière et ses études. Ce n’était de toute façon pas sa mère qui lui payerait quelconque voyage, avec le climat familial actuel. Lorsque Ali’ lui avoua son orgueil face à la sélection des champions, Sofi éclata de rire. « Je pense que j’aurais probablement la même réaction, pour tout te dire ! » Elle pris une gorgée de jus de citrouille et poursuivit : « Le fait de ne pas être choisi et de devoir passer l’année là-bas à regarder le gagnant de l’école – qui a battu tous les autres élèves choisis pour la délégation – doit être profondément humiliant. Intéressant quant aux tâches et au Tournoi en soit, mais humiliant en même temps. » Il ne faisait aucun doute qu’avec son propre orgueil de Danoise et son caractère qui ne se laissait pas marcher sur les pieds, Sofi aurait inévitablement eu de la difficulté à encaisser ce genre de défaite. Encore plus si le champion de Poudlard devait être un Serpentard…

[541]
(Réponse rapide, j'étais inspirée Razz)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 181
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   Ven 6 Fév - 11:53

    Aliénore hocha la tête d'un air résigné. Elle ne savait plus très bien sur quel pied danser avec sa petite sœur. Est-ce que la logique n'aurait pas voulu que ce soit elle, l'aînée, qui s'intéresse en premier aux garçons ? Pourquoi est-ce que ça prenait Arwenn, comme ça, sans prévenir ? Est-ce que c'était à cause de tous ces magazines de mode qu'elle lisait ? Ali' allait faire en sorte de surveiller les lectures de sa petite sœur si cela continuait ! « J'espère surtout qu'elle va se contenter encore un moment de regarder… elle n'a que treize ans ! Et puis, elle devrait s'inquiéter pour ses études. » Avouez que c'était bien une réflexion de serdaigle ça, non ? Il n'avait jamais été un mystère que Ali' et sa cadette ne soient pas dans la même maison, mais cela devenait encore plus évident avec le temps. Aliénore ne jurait que par ses études et même s'il arrivait qu'elle souffre parfois de solitude, elle restait très sélective sur le genre de personne qu'elle voulait côtoyer, alors que Arwenn était ouverte et sans cesse de bonne humeur, par contre les études ça passait après la mode, la danse.. et sûrement encore d'autres choses qu'Aliénore oubliait. Merlin ! Ce n'était pas simple d'être une grande sœur !

    « Elle essaie de m'aider mais depuis que Taliesin a fermé, l'étude des dons est un sujet un peu tabou… et oui, elle a un don, un genre de pouvoir qui lave le cerveau. Elle peut modifier tes souvenirs grâce au son de sa voix. » Et d'après ce qu'elle lui avait raconté, elle avait atteint l'âge adulte sans jamais se rendre compte qu'elle utilisait parfois ce don à son insu. Elle avait longtemps cru qu'elle était juste quelqu'un qui obtenait ce qu'elle voulait. La découverte de son don avait été un choc, et c'est pour cela qu'elle était devenue professeur, pour aider ceux qui étaient comme elle. Aliénore se disait que ce ne devait pas être la seule raison parce que si ce n'était que ça, elle aurait pu devenir chercheuse, mais elle s'était toujours bien gardé de faire la moindre réflexion sur le sujet. La vie privée de ses professeurs ne la regardait pas.

    Elles parlèrent ensuite de leur vision de l'aventure et de là, en arrivèrent aux voyages. « Je n'ai pas de pays fétiche, mais je suppose que j'aimerai surtout voir des pays très différents du nôtre, peut-être l'Amérique du Sud… Mais bon, ce n'est pas pour tout de suite. Je viens d'une famille assez modeste alors... » C'était pour ça qu'elle n'avait jamais voyagé. Cela dit, elle n'était pas à plaindre non plus, elle avait tout ce dont elle avait besoin. Elle connaissait des gens qui ne pouvaient pas en dire autant (la famille Orwell par exemple).

    « Nous sommes d'accord. » Dit en riant Ali' qui se décida enfin à grignoter avec un peu plus d'entrain son petit déjeuner, l'appétit revenant en même temps qu'elle pensait moins à Arwenn. « Je plains ceux qui ne seront pas pris pour être champion. En plus, il paraît que ça caille à Durmstrang, et que ce n'est pas super accueillant, alors aller passer des mois là-bas pour regarder un autre avoir tous les honneurs, c'est pas terrible. Après, par contre, ils ont peut-être des ouvrages dans leur bibliothèque que nous ne connaissons pas et qui sont intéressants. Ryan s'est inscrit à la délégation, je lui demanderais de me dire ce qu'il en est si j'y pense. » Elle ne parlait jamais beaucoup à Ryan parce qu'il était tellement dragueur qu'il risquait de vouloir croiser son regard ce qui finirait fatalement mal mais bon, en ce moment, dans l'ambiance pré-Tournoi, tout était un peu différent.
{622}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tournoi qui fait jaser [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tournoi qui fait jaser [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nouveau Lavalas , une image qui fait jaser sur la toile .
» Comment organiser un tournoi?
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» QUE FAIT L'ETAT?
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 19-
Sauter vers: