AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PV l Step by step, let's build heaven together.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 1750
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité: Marie Avgeropoulos & Carly Rae Jepsen
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV l Step by step, let's build heaven together.   Lun 19 Jan - 15:06



Moïshe Cameron


Maïlie stocker était de retour en Angleterre. Décidément, la vie de la jeune femme l’emmenait presque aux quatre coins du monde. Elle avait déménagé il y a un peu plus d’un an pour retourner dans sa maison aux Etats-Unis, avait embarqué son petit frère avec elle sans lui laisser le choix et l’avait placé à Salem pendant qu’elle tentait de refaire sa vie. Elle avait commencé par donner des cours de musique dans son quartier et rapidement, et probablement grâce à son oreille absolue, elle était devenue une professeur de musique que les parents désespérés de donner une éducation parfaite à leurs enfants faisait de plus en plus appel à elle. Elle n’avait donc pas eut à se plaindre et avait bien commencer sa reconstruction. Jusqu’à ce jour d’hiver où Moïsee avait débarqué en plein Texas, devant sa maison à elle pour lui parler. Lui, qui l’avait laissée tomber comme une vieille chaussette alors qu’elle allait entrer en septième année à Poudlard et qu’elle avait décidé de franchir un cap important avec ce dernier l’été précédent. Cela l’avait tuée, mais quand elle l’avait vu, là, si près et pourtant si loin d’elle, elle n’avait pas su quoi pensé. Tout d’abord, elle avait voulu être forte, se montrer forte et ne pas craquer. Finalement, tout l’amour qu’elle portait malgré tout pour le mexicain avait pris le dessus sur sa conscience et elle s’était jetée sur lui. Elle l’avait embrassée, avec passion et avec tout son amour. Elle l’avait embrassé comme si sa vie en dépendait, comme si l’embrasser la faisait tout d’un coup respirer. Elle avait été aussi surprise que le mexicain par ce geste, mais peut-être était-ce cela qu’il lui avait fallu pour se rendre compte qu’elle faisait la plus grosse erreur de sa vie.

Ils avaient continué à se voir de temps en temps après cela. Maïlie n’avait pas voulu que les choses aillent trop vite, même si, intérieurement, elle mourait d’envie de n’avoir le mexicain rien que pour elle. Ils avaient vécu tellement de choses qu’il fallait qu’ils reprennent tout d’abord confiance en l’autre, pleinement confiance, et elle voulait être sûre que ce n’était pas juste un sentiment de manque qui dictait ses faits et gestes. Au départ donc, elle n’avait rien dit à son petit frère, ni à personne d’autre. Elle avait gardé cela pour elle, et avait commencé à réfléchir à son avenir. Est-ce que les Etats-Unis étaient vraiment le bon endroit pour elle ? Sa famille n’était même pas venue la voir une seule fois alors qu’Indiana, pourtant de l’autre côté de l’océan, prenait des nouvelles régulièrement. Et Dwayne alors ? Il l’avait ignorée pendant des semaines et même des mois lorsqu’elle lui avait appris qu’il intègrerait l’école de sorcellerie de Salem… Peut-être était-il plus à sa place à Poudlard, au final ? Cela lui avait pris du temps, mais elle avait réfléchit, encore et encore, et avait fait de petits transplantes de temps à autres pour essayer de tout mettre en place. Pour ne pas être un poids pour Indiana si elle décidait de revenir. Bien sûr, elle en avait parlé à Moïshe, parce que malgré tout, elle ne se voyait pas vivre sans lui. L’Angleterre ne serait-elle pas bénéfique pour eux deux ? Après tout, c’était dans ce pays-ci que tout avait changé. Qu’ils étaient passés d’amis à amants…

Finalement, Maïlie avait décroché un emploi à plein temps dans une boutique de musique située sur le chemin de Traverse. Elle devait commencer au mois d’août, ce qui lui laissait largement le temps de trouver un appartement. Chose qui s’était avérée difficile mais pas impossible. A son retour au Royaume-Uni à la mi-juillet, elle avait transplané dans cet appartement, prêt à l’hébergé, en compagnie de son petit frère et lui avait tout révélé. Ils habiteraient ici désormais, en plein coeur de Londres et Dwayne retournerait à Poudlard. Puis elle avait commencé son nouveau travail, et il fallait l’avouer, elle l’adorait. Son patron était jeune et passionné et elle apprenait énormément. Il réalisait ses propres instruments et avait décidé de la mettre à l’essai pour cet art là également. Et puis, bien évidement, il y avait Moïshe. La brune voyait toujours le mexicain, mais leur couple n’avançait pas spécialement. Elle mourrait d’envie de l’avoir toujours à ses côtés, d’habiter avec lui, de fonder une famille, des rêves qu’elle avait déjà eut lors de leur scolarité, mais maintenant qu’ils étaient tous les deux adultes… Elle y pensait de plus en plus. Heureusement, il ne l’évitait pas, c’était déjà ça… Ce n’était pas encore parfait comme situation, mais c’était déjà plutôt pas mal.


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 352
Âge : 23 ans - 15/07/89
Actuellement : Département de la Coopération magique internationale


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Mexico/Londres
Célébrité: Zayn Malik
Multi-compte de: Ava, Jules, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Ven 23 Jan - 11:56

Moïshe Ҩ Maïlie
«  We’re only getting older baby and I’ve been thinking about you lately. Everything that you’ve ever dreamed of disapearing when you wake up. There’s nothing to be afraid of.



Moïshe avait beaucoup changé depuis un an. Depuis qu’il avait transplané de l’Espagne pour aller retrouver Maïlie Stocker au Texas, soit disant pour avoir quelques explications sur le fait qu’elle soit partie aux Etats-Unis et emmené son petit frère, Dwayne, avec elle. Ho, il en voulait des explications, parce qu’avec la correspondance qu’ils avaient eu, il ne comprenait pas la réaction de la brune de tout abandonner sa vie et de partir comme ça. C’était ce qu’il avait fait en partant en Espagne et en donnant aucune, ou presque, nouvelles à sa petite sœur, mais Maïlie n’était pas comme lui, elle était différente. Elle avait plus suivit un coup de tête cette fois ci, elle qui était si réfléchie comme fille… En même temps, le mexicain savait qu’il y était pertinemment pour quelque chose. Il l’avait changé depuis leur rupture et il s’en voulait pour ça. Tous les actes qu’elle avait commis, ceux qui étaient plus ou moins bien ou justifié, elle l’avait fait pour l’oublier et il savait. Alors être toujours au centre des pensées de la Texane tracassait Moïshe parce que c’était justement ce qu’il ne voulait pas en la quittant. Il voulait qu’elle oublie parce qu’il pensait ne jamais tenir loin d’elle. Mais laissons cela de côté, maintenant que cela allait mieux entre eux, il ne servait à rien de remuer le couteau dans la plaie.

Parce qu’elle l’avait embrassé. Oui, elle l’avait embrassé au moment il s’y attendait le moins, et il était resté comme un con devant elle, sans rien faire. Il avait essayé de faire comme ci de rien n’était parce qu’elle ne pouvait pas décemment avoir eu envie de l’embrasser, ce n’était pas possible. Alors il passa à autre chose, resta chez elle bien entendu mais réussi à faire comme s’il ne s’était rien passé, plutôt que de l’embarrasser d’avantage qu’elle ne l’était, la pauvre. Le mexicain n’avait rien raconté de tout cela à personne, mais il avait décidé de passer à une vie plus stable depuis. Il jonglait toujours entre L’Espagne et Londres, mais il allait mieux, et ne voyait plus aucune fille à part Maïlie, même si rien n’était encore sûr entre eux. Il ne savait pas tellement qualifié leur relation d’ailleurs. Etaent-ils ensemble ou juste amis ? C’était curieux, comme s’ils s’étaient créés leur propre relation à eux en fait. Moïshe, cela ne le gênait, il ne savait pas très bien ce qu’il en était du côté de l’ex vipère, mais pour lui, cela lui convenait. Pour l’instant.

« Coucou ma Lili, comment vas-tu aujourd’hui ? Et ton travail alors ? » Voilà comment le brun se décida à aborder sa jolie texane en entrant dans son appartement. Ho, il n’y habitait pas, mais il savait, en se vantant quelque peu, qu’il pouvait venir quand il voulait et y rester le temps qu’il y voulait. Il s’occupa de déposer un baiser sur la commissure des lèvres de Maïlie, entre la lèvre et la joue, puis déposa son sac dans l’entrée de l’appartement. Elle avait un travail maintenant et allait mieux également, alors elle pouvait se permettre de se payer un appartement en plein cœur de Londres. Pour le mexicain, se n’était même pas la peine d’y penser. Brillant à l’école, certes, mais justement, il ne savait toujours pas ce qu’il voulait faire de sa vie, mais bon, pour l’instant cela ne l’inquiétait toujours pas, alors bon, autant profiter d’être là, avec Maïlie, puis de savoir qu’il pouvait venir quand il le voulait.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1750
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité: Marie Avgeropoulos & Carly Rae Jepsen
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Mar 27 Jan - 15:51


Si Dwayne n’avait absolument rien compris à la situation de sa soeur -il était persuadé dur comme fer qu’ils étaient de nouveau ensemble et plus heureux que jamais- Maïlie ne pouvait pas lui en vouloir. Elle même avait un peu de mal à comprendre où ils en étaient. Cela dit, elle se considérait bel et bien en couple avec Moïshe, quoi qu’il puisse arriver -ou pas arriver, d’ailleurs !- et quand on lui demandait si elle voyait quelqu’un, Maïlie répondait que oui. De toute manière, son coeur et esprit étaient tellement obnubilés par Moishe que ce n’était pas vraiment un mensonge pas vrai ? Et cela faisait quand même un an bientôt, qu’ils se tournaient à nouveau autour. Et ils n’étaient plus aussi bêtes que lorsqu’ils étaient à Poudlard… Au moins ne se mentaient-ils pas envers eux-même… Du moins, c’était le cas pour Maïlie et elle savait que si Moïshe n’avait pas envie d’être avec elle, il ne viendrait pas la voir aussi souvent qu’il le faisait. Elle aussi se rendait en Espagne pour le voir de temps en temps, il n’y avait qu’une heure de décalage entre leurs deux pays, ce qui était beaucoup moins que lorsqu’elle habitait aux Etats-Unis… C’était plus simple maintenant, il fallait bien l’avouer.

Quand Moïshe débarqua dans son appartement, Maïlie ne fut même pas surprise. Il faut dire qu’elle lui avait donné son emploi du temps et un double des clés, donc si quelqu’un ouvrait la porte avec la clé, ça ne pouvait être que lui. Ou Indiana, mais à cette heure-ci, Indiana était au hara et s’occupait des chevaux, donc il n’avait clairement pas le temps de passer chez Maïlie ! Elle se laissa embrasser, en résistantt à l’envie de tourner la tête -quoi que c’était peut-être la chose à faire, si elle voulait que les choses avancent un peu plus ?- et déposa elle même un baiser sur la joue du mexicain, un sourire aux lèvres. Elle savait que son regard couvait déjà le brun d’amour et se sentit rougir comme une idiote. Oh oui, elle en était amoureuse ! Et si cette situation n’était pas trop horrible, il y avait toujours la possibilité de la rendre bien meilleure.

« Salut toi ! Je vais parfaitement bien ! Comment ne peut-on pas aller bien quand on est en repos ? Et toi ? Quoi de beau ? A part toi bien sûr ! »

Elle laissa ce qu’elle avait dans les mains sur le plan de travail et fit face à Moïshe, son sourire éclairant toujours son visage. Elle le prit ensuite par la main et l’emmena sur le canapé. Ils n’allaient quand même pas rester debout, si ? Maïlie n’avait pas acheté un canapé pour rien enfin ! D’ailleurs, l’appartement lui ressemblait énormément. Dwayne n’avait pas eu grand chose à ajouter, tout était assez épuré, des murs blancs, des meubles en bois clair… Sa chambre était presque terminée d’ailleurs, Maïlie n’avait pas eut le temps de tout finir, mais comme, de toute manière, Moïshe n’y avait toujours pas pénétré, ce n’était pas très grave…

« Alors, tu as entendu ce qu’il se passe à Poudlard? Le Tournoi des Trois Sorciers… Je n’en reviens pas ! Dwayne meurt d’envie d’y participer, mais il est trop jeune… Et il est super content d’avoir retrouvé tout le monde aussi. »

Maïlie avait blessé son frère avec ses bêtises, elle le savait, alors savoir qu’il allait beaucoup mieux, ça lui faisait beaucoup de bien. Au moins, c’était quelque chose qu’elle pouvait se sortir de la tête. Dwayne était heureux et en bonne santé, elle pouvait donc se soucier de ses problèmes à elle, dont le plus gros qui était assis à côté d’elle.


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 352
Âge : 23 ans - 15/07/89
Actuellement : Département de la Coopération magique internationale


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Mexico/Londres
Célébrité: Zayn Malik
Multi-compte de: Ava, Jules, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Ven 20 Fév - 13:54



Le mexicain était fier d'avoir le double des clés de la brune. Il savait qu'il pouvait venir chez elle quand il le voulait, qu'elle soit là ou pas, pour lui faire une surprise ou juste la voir. Et c'était cela qui lui plaisait aussi dans leur nouvelle relation. Il venait parce qu'il avait envie de la voir, et c'était très important pour lui, comme pour elle, il n'en doutait pas. Aucun des deux ex amants ne se forçaient à quoique ce soit, ils étaient libres tous les deux, mais savaient qu'ils pouvaient se faire confiance sur le fait que ni l'un ni l'autre n'irait voir ailleurs. C'était sans doute la meilleure des solutions pour pouvoir repartir sur une meilleure base étant donné le passé houleux qu'ils avaient en commun.

Alors, ce jour-là, il arriva simplement chez elle pour la voir quelque temps, il savait qu'elle ne travaillait pas comme une folle aujourd'hui, parce qu'il fait dire qu'il savait qu'elle se donnait toujours à fond dans ce qu'elle faisait. Cela se voyait tout le temps, rien que dans le fait qu'elle n'ai pas lâché l'affaire avec lui toujours! Pauvre Maïlie, ce qu'elle avait dû endurer pour s'accrocher comme cela à Moïshe. Il la vu rougir à son baiser, enfin son baiser de moitié, et n'en était pas peu fière. Il n'avait pas changé pour deux mornilles, alors faire son séducteur quand il le pouvait le ravissait plus que de nécessaire. Il aurait pu l'embrasser vraiment, c'était vrai, parce qu'il le faisait parfois, mais il ne voulait pas trop précipiter les choses non plus, il préférait les laisser venir. Il se contenta donc de passer sur le rougissement de la brune et lui demanda comme elle allait. « Ha mais oui, c'est vrai que tu es en repos! J'avais complétement zappé ce détail, je pensais que tu avais travaillé ce matin quand même. » Il se donna une tape sur le front. D'accord, il avait son emploi du temps et le connaissait quasiment par cœur, mais il avait oublié son repos. C'est dire que sur l'emploi du temps, ils y a seulement les jours de travail, ou alors il n'avait vraiment pas compris le principe..

C'est vrai qu'il ne travaillait pas, flânait de ci, de là et gagnait sa vie en écrivant et en chantant des chansons dans les bars qu'il rencontrait sur son passage, tout aussi bien à Londres, qu'en Espagne ou au Mexique. Alors il répondit à ses questions en la suivant sur le canapé. « Tu sais, ça va, moi. Mais je voulais te parler de quelque chose. » Moïshe laissa planer le doute quelques secondes, plutôt malin, afin de pouvoir décrypter la réaction de son ex petite copine. « J'aimerais commencé à faire quelque chose de ma peau hâlée tu vois. Je pensais rentrer au ministère de la Magie l'année prochaine. Tu en penses quoi? » Tout excité par l'annonce de sa nouvelle, le mexicain n'hésita pas à rajouter. « Je ne dis pas que ça va marcher ou quoique ce soit, d'autant plus que je ne connais pas du tout le fonctionnement du ministère anglais. Tu le saurais peut-être toi? » En effet, Moïshe n'était encore que dans la phase de recherche de son possible projet. Il savait qu'il avait encore un peu de temps et donc il ne faisait pas vraiment d'efforts pour vraiment s'y atteler. Oui, sans doute avec le temps s'était-il rendu un peu feignant.

Ha oui, le tournoi des trois sorciers, il n'en avait que trop bien entendu parler. Jules voulait y participer au plus grand drame de ses parents. Il avait d'ailleurs reçu deux ou trois beuglantes depuis que sa sœur avait décidé de partir avec la délégation. Elle avait mis son nom dans la coupe, sans vraiment réfléchir à ce qu'elle faisait, il le savait bien en tant que grand frère, même sil n'avait pas été très présent depuis deux ans. « Ne m'en parle pas, j'ai cru que j'allais tuer Jules. » Il riait bien sûr, ils pouvaient en parler. Parce qu'il allait vraiment tuer sa sœur. En plus, il savait bien qu'elle allait regretter avec le retour du petit blond Stocker. « Jules m'a parlé de Dwayne bien sûr, cela me semble évident qu'il soit heureux comme ça. Elle l'est aussi de toute évidence. et a été bien bête de se proposer pour la délégation.» Moïshe ne doutait cependant pas de la joie du jeune frère de Maïlie quant à son retour parmi les élèves de Poudlard.

« Je suis tout aussi heureux que vous soyez rentrés. » C'était vrai qu'il n'aurait pas pu demander mieux que cette situation, même si ce n'était pas la plus idéale, pour revivre de manière plus ou moins normale. « Mais dis moi, Lili, pourquoi es-tu rentrée exactement? Tu n'étais pas bien au Texas? » Moïshe avait bien une petite idée de la réponse qu'elle allait donnée, mais il voulait tout de même poser la question, naïf comme il était. C'est vrai qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de reparler sérieusement de tout ça, depuis la visite du mexicain au Texas enneigé.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1750
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité: Marie Avgeropoulos & Carly Rae Jepsen
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Ven 6 Mar - 22:08


Si Maïlie ne travaillait pas, elle était soit dans son appartement, soit dans les magasins, soit avec Moïshe, quelque part. Elle essayait, bien évidement, de voir ses amis, mais ce n’était pas évident de faire coïncider tous les emplois du temps. Silah était partie en Allemagne pour travailler avec son petit ami Zane, Emma était à fond dans ses études et Mairie, qui avait récemment changé de domaine, bossait également avec ardeur. Bien sûr, Maïlie aussi se donnait à fond dans son travail. Elle était tellement heureuse que son patron lui ai fait confiance si rapidement qu’elle était aux anges. C’était vraiment un bon travail et il y avait une très bonne ambiance. Un ou deux employés de plus n’aurait pas été de refus, mais il fallait encore pouvoir trouver des passions de musique, qui étaient prêts à dédier leurs journées à cela.

« Non, je t’ai dit que le cours de piano avait été annulé la semaine dernière ! Du coup j’ai pu faire la grasse matinée ce matin. Sans Dwayne pour sauter sur le lit à huit heures, c’était le paradis ! »

Et oui, elle était restée au lit jusqu’à dix heures et demie, avait pris un bain jusqu’à onze heures et demi et avait décidé de se bouger un petit peu seulement après tout cela. Elle reprenait doucement soin d’elle, puisqu’elle avait pu remarquer, enfin, qu’elle s’était un peu trop laissée aller quand Moïshe l’avait plaquée. Pas au niveau du physique, elle avait toujours fait attention à son maquillage, à ses cheveux et à ses vêtements, mais elle avait perdu l’appétit et déjà qu’elle n’était pas bien grosse -et pas bien grande-, lorsqu’elle s’était vue dans un miroir, elle avait cru voir un squelette. Certes, avant déjà, elle n’avait pas eut une grosse poitrine, mais quand elle avait vu les dégats, elle ressemblait plus à une planche de surf qu’à une fille. Alors elle avait fait attention, s’était remplumé doucement et faisait attention à bien rester sur cette voie. C’était toujours mieux d’avoir -au moins- un peu de formes non ?

Quand Moïshe lui dit qu’il voulait lui parler de quelque chose, Maïlie ne sut pas trop comment réagir. Voulait-il lui dire qu’il voulait que tout cela s’arrête, ou au contraire, qu’il voulait qu’ils soient à nouveau un vrai couple ? Elle attendit donc patiemment qu’il lui dise ce qu’il avait en tête. Elle fut soulagée quand il lui dit qu’il savait enfin ce qu’il voulait faire, ou du moins, qu’il envisageait quelque chose.

« Oh, vraiment ?! Mais c’est génial comme idée ! Tu sais déjà dans quel service tu aimerais être ? Parce qu’il y a plusieurs départements donc ça dépend ce que tu veux faire. Mais je crois que tu seras d’abord en stage. Enfin, c’est ce que m’a dit Emeric, tu sais, c’était un préfet, quand on est arrivé à Poudlard ? Je lui avait écrit un peu après qu’il ai quitté l’école, pour savoir comment ça se passait au Ministère. Je crois qu’il est dans le département de la Justice, mais je ne suis pas trop sûre.»

D’ailleurs, elle n’avait plus de nouvelles d’Emeric. Ils n’avaient jamais été bien proches, certes, mais ce n’était jamais mauvais d’avoir des contacts au Ministère. Enfin, elle ne pouvait rien faire contre ça de toute manière. Si elle se souvenait bien aussi, il y avait le préfet qu’elle avait remplacé au Ministère… Enfin, il y avait sûrement pas mal de monde !

« Oh, tu porteras des costumes tous les jours ! J’espère que tu sais repasser les chemises, c’est une vraie corvée… »

Et elle le savait parce qu’elle avait voulu repasser les uniformes de son petit frère cet été, et cela s’était soldé par un terrible échec. Du coup, elle avait finit par ensorceler le fer à repasser et à prier Merlin pour que le fer soit plus doué qu’elle. Heureusement, cela avait été le cas, donc Dwayne avait eut des chemises parfaitement repassées ! D’ailleurs, en parlant de lui, on pouvait difficilement oublier Jules, la soeur de Moïshe. Elle et Dwayne s’étaient rapidement trouvés et rapprochés et ils avaient dû grandement apprécier leurs retrouvailles.

« Elle a le potentiel pour réussir tu sais. C’est ça qui a énervé Dwayne, mais le connaissant, il n’a rien dit de tel à ta soeur. Alors tiens ta langue ! »

Elle esquissa un sourire, qu’elle perdit quand Moïshe lui demanda pourquoi elle était rentrée au Royaume-Uni. Elle avait peur que ce qu’elle pourrait répondre lui fasse peur et qu’il se volatilise comme la dernière fois.Et si cela arrivait, Maïlie était sûre que cette fois, elle ne se relèverait pas.

« Tu sais très bien pourquoi je suis rentrée… J’ai… J’ai pensé que si on était plus proches… Tout irait beaucoup mieux… Je veux dire… »

Elle était rentrée pour lui, voilà tout. Parce qu’elle espérait sincèrement que si elle était de nouveau en Angleterre, ils seraient de nouveau ensemble. Pour le moment, ils n’étaient pas vraiment ensemble mais pas vraiment séparés. C’était assez compliqué à expliquer et assez compliqué à vivre également. Dwayne lui, était persuadé que tout roulait pour eux, mais il était encore un peu jeune pour comprendre que ce n’était pas tout à fait le cas.

« Je veux juste être avec toi… »

Stupide, complètement stupide. Parce que certes, il était revenu vers elle, ils se voyaient souvent, mais est-ce qu’il voulait seulement se remettre avec elle ? Elle avait préféré ne pas lui demander s’il voyait d’autres filles, sachant pertinemment que cela serait trop dur à surmonter s’il lui disait que oui, mais elle avait bon espoir et elle croyait en leur amour. Peut-être un peu trop, peut-être pour rien, mais quand même.


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 352
Âge : 23 ans - 15/07/89
Actuellement : Département de la Coopération magique internationale


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Mexico/Londres
Célébrité: Zayn Malik
Multi-compte de: Ava, Jules, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Mer 15 Avr - 14:53



Le mexicain aimait la relation qu’il entretenait avec Maïlie. Elle était loin d’être facile, certes, mais il trouvait que c’était la meilleure solution pour qu’ils continuent de se voir actuellement. Il l’aimait, ça oui il l’aimait mais il avait peur de reproduire les bêtises du passé et de refaire souffrir la brune alors qu’il ne l’avait pas voulu. Il avait été bien de trop bête pour la laisser seule quand ils avaient eu le plus besoin l’un de l’autre, alors il ne voulait pas recommencer. Les deux jeunes gens n’étaient donc pas ensemble pour l’instant, mais ils n’étaient pas séparés non plus. Moïshe savait bien que quelques amis de la brune étaient méfiants en ce qui le concernait, mais il s’en fichait pas mal, ce qui comptait pour lui c’était qu’il ai à nouveau une place plus qu’importante dans la vie de Maïlie Stocker. Il ne pouvait être plus heureux qu’il ne l’était aujourd’hui en fin de compte, peu importe ce que disaient les gens qui les entouraient. Muni des clés d’appartement londonien de la texane, il se rendit alors simplement chez elle.

« Je ne comprendrais jamais comment ton frère peut se lever si tôt Lili ! » Il sourit. Moïshe savait bien que le frère de Maïlie était une vraie pile électrique pour l’avoir côtoyé plusieurs années chez les aigles quand il y était encore. C’était toujours le premier levé quasiment et il ne s’arrêtait jamais vraiment de parler et de bouger, pour quoique ce soit. « Oui pardon, j’ai oublié, je suis trop nul. J’espère que je ne dérange pas ta journée du coup. » Grand séducteur, le mexicain envoya un clin d’œil à son ex-copine. Il savait qu’elle l’aimait quand il faisait cela, parce qu’il était difficile de lui résister de toute façon. En toute objectivité bien sûr. Moïshe se savait charmant et n’en perdait jamais une pour le montrer à Maïlie, mais  elle seulement, parce que les autres filles, il n’en avait absolument rien à faire du tout. Elle était la seule qui n’avait jamais vraiment compté depuis ses seize ans alors pour lui, il n’y avait qu’elle. Il s’en voulait encore de lui avoir fait du mal comme cela et que ça ai déteint sur son physique. Elle était toujours aussi belle, à n’en point douter, mais un peu maigre quand même. Alors le mexicain était ravi de voir qu’elle reprenait du poids et des formes et pour son égo, il savait qu’il n’y était pas pour rien.

Et puis il lui annonça qu’il voulait rentrer au ministère l’année prochaine. En effet, lui qui ne savait pas quoi faire depuis deux ou trois ans se disait qu’il était en fait dommage de ne pas utiliser toutes ses capacités au service de la magie anglaise. Moïshe avait été un élève simplement brillant et il se disait désormais qu’il était temps qu’il fasse quelque chose de sérieux de sa peau hâlée. Vivre de ses chansons, maintenant qu’il n’était plus timide et pouvait jouer en public, était sympathique et lui permettait de palier à ses besoins, mais Moïshe était assez lucide pour savoir que cela ne pouvait pas durer ainsi indéfiniment. « Non je ne sais pas trop le département, je ne les connais pas tous.. C’est très différent du ministère mexicain alors je suis un peu perdu ! Oui Emeric je vois bien, le préfet des vipères ! Il était sympa ce gars là. » Moïshe sourit jusqu’aux oreilles ! « Tu pourrais m’aider à me renseigner sur les différentes possibilités ? » Il était simplement ravi de voir que Maïlie était aussi enthousiaste quant à la révélation du brun. Et il se dit que s’il avait l’aide de sa bien aimée il ne pouvait que mener son projet à bien. Au moins ne serait-il pas tout seul dans ses démarches. « Des costumes tous les jours ? Tu crois que ça pourrait m’aller Maïlie ? » Il imita un homme faire avec une cravate pour la faire rire. Moïshe n’avait mis jusqu’à lors un costume que pour les bals de Noël de l’école de sorcellerie en Ecosse, il n’en avait jamais porté sinon. Alors il savait qu’il n’était pas ridicule, mais de là à en porter tous les jours ? Il ne voyait pas du tout ce que cela pouvait donner sur lui.

« Elle a été stupide Lili, il n’y a rien d’autres à ajouter. » En effet, le mexicain savait que Jules regrettait sa décision de participer au tournoi. Elle n’avait pas pu être sérieuse deux minutes et avait mis son nom dans la coupe. Bien sûr qu’elle en avait les capacités mais ses motivations n’étaient pas bonnes du tout ! Le Tournoi des Trois Sorciers étaient quelque chose qu’il fallait prendre au sérieux et Moïshe ne savait pas trop bien plaisanter sur ce sujet là. Il dénonçait le comportement de sa sœur qui avait été simplement bête de prendre cette décision, surtout pour le pauvre Dwayne ! Ho, Moïshe savait qu’entre eux deux, lui et Dwayne, cela n’était pas le grand amour, et il le comprenait bien évidemment, mais ce n’était pas le cas de Jules et du blond, loin de là ! Ils avaient été inséparables depuis leur première rencontre durant ces vacances chez la tutrice des texans. Alors non, vraiment, il ne comprenait pas la réaction de sa sœur.

Suite à ses propos sur le fait qu’elle était rentrée pour lui, il l’embrassa. Simplement il l’embrassa. Cela le touchait qu’elle lui parle ainsi et arrive, même en bafouillant à exprimer certaines choses qui étaient enfouies en elle. Il ne s’excuserait pas de l’avoir embrassé, même si cela fut un geste non réfléchi, il avait été spontané et donc n’en était pas moins sincère. « C’est adorable ce que tu me dis là, j’espère ne pas te décevoir en tout cas. » Parce qu’il ne voulait pas non plus être trop envahissant et entrer dans sa vie de manière trop abusive pour l’instant. Il savait tellement que leur histoire était compliquée qu’il se devait de lui laisser de l’espace en fin de compte, il se l’était promis. Il ne voulait pas que les choses aillent trop vite entre eux, mais lui voler un baiser ne pouvait pas être si malsain que cela, si ?
.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1750
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité: Marie Avgeropoulos & Carly Rae Jepsen
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Mer 3 Juin - 0:55


Elle lui avait donné un double des clés de son appartement. Ce n’était pas pour rien. Elle savait que ce n’était pas une chose anodine, mais elle se demandait, parfois, si Moïshe avait compris ce que ce geste signifiait. Bien sûr, ils se voyaient, souvent, mais ils n’étaient pas vraiment un couple. A quand remontait la dernière fois qu’ils s’étaient embrassés ? Ce jour d’hiver où il l’avait retrouvée aux Etats-Unis, où, idiote comme tout et toujours follement amoureuse, elle s’était jetée à son cou. C’était stupide, mais elle n’avait pas pu s’en empêcher. Et ces derniers temps, elle avait de plus en plus de mal à se retenir. Mais elle le faisait, malgré tout, pour ne pas le faire fuir. Il devait bien se douter des sentiments qu’elle éprouvait pour lui, elle ne s’en cachait pas. Mais de là à se douter qu’elle voulait plus ? Non, sûrement que non.

« Bien sûr que non. Tu sais que tu peux venir quand tu veux. »

Elle esquissa un sourire et la conversation devint plus sérieuse. Un travail. Il pensait à quelque chose, enfin. Un travail dont il avait envie, visiblement, puisqu’il désirait son aide. Et s’il travaillait au Ministère de la Magie, il serait plus souvent sur Londres. Après, même s’il était en Relations Internationales, certes, il serait amené à voyager, mais il ne serait pas toujours absent. Et le transplanage existait, il n’aurait pas à rester à la même place trop longtemps, à partir trop tôt pour être sûr d’être à l’heure…

« Oui, pas de souci. Je pense que si je lui envoie un mot, il répondra assez rapidement. Le préfet que j’ai remplacé est aussi au Ministère, il me semble… J’en toucherai deux mots à Emeric, il devrait en savoir plus. »

Garder de bons contacts avec ses anciens camarades, cela aidait plutôt pas mal, n’est-ce pas ? Et si cela pouvait aider Moïshe, la brune ne voyait pas le problème. Et puis ses anciens préfets étaient vraiment sympa, donc elle était plus ou moins sûre qu’ils l’aiderait à trouver sa voie et à entrer au Ministère.

« Tu n’as pas besoin, je pense, d’être en costume trois pièces. Tant que tu as une chemise et une veste, je crois que ça va. Si tu ne veux pas quitter tes jeans bien entendu. Mais je doute qu’ils soient très à cheval sur la façon de s’habiller… Enfin… Je n’y suis jamais allée aussi… »

Et autant être honnête, ce n’était pas avec son boulot à la boutique de musique qu’elle allait être habillée en tailleur ! Elle pouvait mettre ce qu’elle voulait et passait le plus clair de son temps en jupe, certes, mais ce n’était pas pareil. Elle était mignonne dans ses habits, mais ça s’arrêtait là. Les seules fois où elle était vraiment plus sophistiquée, c’était pour les concerts et les représentations. Pour le reste, elle s’habillait comme le commun des moldus ! Puis son esprit se figea. Il venait de l’embrasser. Cela faisait tellement longtemps. Elle se retint, cependant, d’être stupide une nouvelle fois et garda son désir pour elle. Finalement, elle posa les yeux sur le mexicain et prit son courage à deux mains.

« Je t’aime Moïshe… Je… Je t’aime et… J’ai envie de plus. Je sais qu’on avait dit qu’on irait à notre rythme mais… Ce n’est pas facile… »

Surtout s’il l’embrassait comme il venait de le faire. C’était un baiser léger, bien entendu, aussi chaste que lorsqu’ils s’étaient avoués leurs sentiments respectifs il y avait quelques années de cela, mais Maïlie n’en pouvait plus. Elle l’aimait, plus que tout, et voulait plus, ce qu’elle pensait normal. Elle avait bientôt dix neuf ans, voulait une famille à elle. Dans ses rêves, tout cela était déjà arrivé, mais la réalité était toute autre. Ce qui n’était pas forcément rassurant.


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 352
Âge : 23 ans - 15/07/89
Actuellement : Département de la Coopération magique internationale


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Mexico/Londres
Célébrité: Zayn Malik
Multi-compte de: Ava, Jules, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Lun 3 Aoû - 21:02


Aujourd’hui, Moïshe avait décidé d’aller embêter Maïlie. Il l’adorait, c’était un fait et même s’il n’était pas encore prêt à se mettre définitivement avec elle, parce qu’il avait encore dans la tête le fait de lui faire du mal, il avait le double des clés de son appartement. Malgré tout ce qu’il lui avait fait, il avait quand même les clés du jardin secret, de la vie privée de son ex petite amie. Jamais il ne pourrait être assez reconnaissant auprès de cette dernière de lui faire confiance comme elle le faisait. Il pensait bien ne pas le mériter, tout simplement. « C’est adorable de ta part Lili. » C’était tout ce qu’il pouvait lui dire, parce qu’il s’en voulait quand même d’avoir oublié qu’elle travaillait. Il avait toujours une tendance à s’en vouloir pour a peu près tout et n’importe quoi, alors, là, bien sûr, ce n’était pas excessivement grave, mais il avait quand même oublié quelque chose qui la concernait elle.

Le mexicain avait hésité longtemps avant de pouvoir lui parler de son projet d’entrer au ministère. Au départ, il s’était simplement trouvé ridicule, alors en parler à n’importe qui n’avait pas été pensable. Ho, bien sûr, Maïlie n’était pas n’importe qui c’est la femme de sa vie mais ce niais ne s’en est pas encore rendu compte, elle était quand même celle qui avait su lui parler pour qu’il chante enfin en public. Il avait combattu une énorme part de sa timidité grâce à elle, ses chansons étaient même en train de se faire connaître en Espagne, comme il était parti là-bas une année entière après avoir lâchement quitter la jolie brune. Alors il lui parla de ses projets, c’était tout. Il ne pouvait pas garder cela pour lui et Maïlie était sans doute la personne la plus apte à lui répondre quant à ses doutes, ses inquiétudes et ses ambitions. Elle mentionna alors le fait qu’un de leur ancien camarade était au ministère et Moïshe fut ravi que la jeune femme pense à lui envoyer un mot par hibou. Au moins ne serait pas tout seul. Il lui sourit une nouvelle fois, ne sachant trop comment exprimer sa gratitude envers cette fille qui se tenait en face de lui. Et vint l’histoire de porter un costume. Moïshe doutait du fait que cela soit très saillant pour lui, mais, une fois de plus, Maïlie le rassura. «Je pense que cela dépend d’où je veux être aussi, non ? » Le mexicain laissa le temps à la brune de répondre avant de reprendre. « Et comme je n’en ai aucune idée, je pense que ce sera une question que l’on pourra régler plus tard. Je veux dire, ce n’est pas une question de vie ou de mort. » Il lui sourit avec ses yeux. Non pas qu’il voulait écarter le sujet, mais il était que l’important dans ce projet fou de faire parti du ministère de la magie anglais était en fin de compte de pouvoir y entrer en y faisant un stage.

Et a entendre des paroles douces sortir de la bouche de Maïlie, Moïshe se mit à l’embrasser. Il n’en était pas gêné, leur relation était tellement particulière… Mais il venait de décider de se pencher vers elle et de déposer ses lèvres sur les siennes juste parce qu’il en avait envie. Alors oui, ce n’était pas spécialement dans leurs habitudes de s’embrasser sans raison, mais ce baiser là, le grand brun n’avait pas pu le retenir. Et il le regretta encore moins lorsque la jolie femme qui se tenait devant lui venait à lui dire qu’elle l’aimait. Elle avait l’air d’avoir moins peur de le lui le dire en tout cas, et cela effrayait un peu le brun tout de même. Il voulait tellement plus lui faire de mal comme il l’avait déjà fait, que trop de sentiments lui faisaient peur. Il ne fuirait pas, il ne fuirait plus mais il était inquiet de la tournure que pouvait prendre leur relation. Il se sentait égoïste, mais il demandait juste du temps. «Je t’aime aussi Maïlie mais… » Et il laissa sa phrase en suspend. Il ne savait pas trop comment lui dire ce qu’il ressentait dans le fond, perdu entre son amour, son passé espagnol de l’année qui venait de se dérouler et ses inquiétudes.

¤¤¤¤ Octobre 2O1O

Plusieurs mois s’étaient écoulés depuis que Moïshe avait parlé de son projet de ministère à Maïlie. Il avait finalement été accepté à son stage dans le département de la coopération magique internationale. En effet, étant mexicain et étant donc bilingue en espagnol, il pensait bien pouvoir être un atout à ce département plus tard. Il aimait aider les gens, les relations entre les gens, il écoutait aussi très bien donc le faire à plus grande échelle ne le gênait pas du tout, cela lui plaisait même plutôt pas mal. Ces deux derniers mois en tant que stagiaire s’était alors très bien passé, et comme il était plus vieux que certains autres stagiaires sortant tout juste de l’école, ses supérieurs lui laissaient avoir beaucoup plus de liberté et de responsabilités, il en était donc que plus content.

Ce jour-là, à revenir d’enseigner quelques notions d’espagnol à certains des autres stagiaires étant avec lui, il lui prit l’envie d’aller voir sa Maïlie. Maintenant qu’il était au ministère, il avait son propre appartement à Londres, dans le quartier sorcier, mais avait précieusement gardé les clés de son ex petite amie. Sûr de lui, le brun sonna à la porte de l’immeuble où se trouvait le logement de la jeune femme. Elle espérait qu’elle soit là, mais dans le pire des cas, il rentrerait tout seul. Avec les clés, tout était plus simple !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1750
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité: Marie Avgeropoulos & Carly Rae Jepsen
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Dim 9 Aoû - 20:40



La texane n’était pas vraiment sûre du fonctionnement du Ministère. Et comme elle ne comptait pas y travailler un jour, elle ne voyait pas l’intérêt pour elle de savoir comment chaque service s’habillait. Après tout,  les sorciers concernés devaient bien le savoir. Elle avait la chance de pouvoir s’habiller comme elle le voulait et elle en était plutôt contente. Elle avait certaines habitudes, et comme on le dit si bien, les habitudes ayant l’habitude de revenir au galop quand on les chassait, elle doutait d’être capable de rester bien longtemps au Ministère sans se prendre une réprimande sur son look. Non pas qu’elle s’habillait de façon provocante ou de façon totalement négligée, loin de là. Elle avait seulement l’habitude de se faire quelques petits plaisirs au niveau capillaire. Rien de bien fou, mais parfois, un rien pouvait vous mettre dans l’embarras. Elle haussa donc les épaules, sans trop savoir quoi répondre. Mais elle était sûre et certaine que Moïshe saurait de toute façon trouver la bonne attitude à adopter lorsqu’il y serait.

Pour le reste, il fallait bien avouer que la brune ne savait que trop bien ce qui l’attendait. Elle allait se heurter à un mur, encore une fois, comme à chaque fois. Et pourtant, elle tentait, à chaque fois, ou presque. Peut-être qu’un jour, Moïshe lui répondrait quelque chose de différent. Ce qui était sûr, c’est que ce n’était pas pour tout de suite. La jeune femme baissa les yeux, déçue, mais sachant que ça n’aurait pas pu être différent. Il n’était revenu vers elle que quelques mois auparavant, elle ne pouvait pas espérer que tout soit parfait en si peu de temps. Elle l’aurait aimé, bien sûr, mais peut-être, au final, était-ce mieux ainsi. Ou du moins, c’était peut-être mieux pour elle de se faire à cette idée… Si elle y arrivait !


***


Maïlie avait supporté Moïshe dans sa recherche de stage au Ministère du mieux qu’elle l’avait pu. Elle avait contacté Emeric, qui lui avait donné plusieurs tuyaux pour le mexicain et la jeune femme avait fait office de hibou. Pour le reste, elle avait laissé Moïshe se débrouiller tout seul, puisqu’au final, il était un grand garçon et qu’elle préférait avoir le moins d’implication dans ce projet que possible. Elle le soutenait à trois mille pourcent, mais elle refusait de le voir se retourner contre elle si jamais la chose tournait mal. La fuite, Maïlie connaissait bien aussi, c’était quand même elle, la Serpentard !

Maïlie avait finit relativement tôt ce jour-là. Le fait que tous les jeunes sorciers prenant des cours de musique étant de retour à Poudlard, il fallait bien avouer que cela permettait d’avoir des journées plus light. Du coup, Asher avait décidé de fermer plus tôt. Comme ça, il récupèrerait son fils à la crèche plus tôt et Maïlie pourrait vaquer à « ce qu’elle voulait » selon les dires de son patron. Elle était donc rentrée chez elle et avait décidé de profiter du silence, Dwayne étant lui aussi reparti à Poudlard, pour se détendre dans la salle de bain. Elle avait fait chauffer de l’eau pour se faire du thé, avait allumé quelques bougies autour de la baignoire et avait largement abusé sur le bain moussant. Son thé prêt, elle l’avait déposé sur le bord de la baignoire, s’était débarrassée de ses vêtements et avait plongé dans l’eau et la mousse. C’était sans se douter une seule seconde que le bruit de la sonnette viendrait la déranger. Lâchant sa tasse, mélangeant son thé à l’eau mousseuse, Maïlie chercha sa serviette du regard.

« J’arrive ! »

Même si cela ne servait probablement à rien, elle doutait que la personne en bas de l’immeuble l’avait entendue… Mais bon, elle était à moitié endormie par l’atmosphère, voyez vous !



all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 352
Âge : 23 ans - 15/07/89
Actuellement : Département de la Coopération magique internationale


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Mexico/Londres
Célébrité: Zayn Malik
Multi-compte de: Ava, Jules, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   Jeu 13 Aoû - 17:56

Moïshe était obligé d’avouer que c’était essentiellement grâce à la texane qu’il avait été accepté au ministère en tant que stagiaire. Alors bien sûr, ayant déjà vingt ans bien sonné, il savait bien qu’il était l’un des plus vieux stagiaires du ministère, mais il était aussi certainement l’un des plus motivés et il pensait aussi, du fait de son âge avancé monter beaucoup plus vite et apprendra beaucoup plus de choses. En effet, ses tuteurs lui donnaient déjà bien plus de responsabilités qu’aux autres stagiaires de dix huit ans. Moïshe ne trouvait pas cela forcément normal, mais ce n’était pas pour lui déplaire non. Même s’il n’aimait pas trop être mis en avant, il faisait de son mieux pour se donner les moyens de réussir. Le département de la coopération lui convenait extrêmement bien aussi. Il avait bien trouvé sa voie avec Maïlie, et aidé aussi d’Emeric, qui avait su le guider durant ses premiers jours.

Parce que Maïlie c’était la femme de sa vie très certainement, mais ce nigaud de Cameron ne s’en était pas encore rendu compte. Il ne savait vraiment plu comment avait-il pu faire pour mettre fin à une relation de plus de deux ans, presque trois, alors que cette fille était une perle rare. Sa perle rare. Il avait eu peur de la distance, sans vraiment penser au fait qu’ils pouvaient se voir quand ils le voulaient pourtant, à Pré au Lard par exemple, ou même pendant les vacances. Non, ce couillon trop buté pour l’admettre avait décidé de la laisser seule sur le quai de la gare pour sa dernière année à Poudlard. Il se sentait lâche, parce qu’il l’avait fortement été. Il avait voulu se rattraper plus tard et les deux jeunes gens réussissaient même maintenant à entretenir de bonnes relations. Moïshe ne savait plus tout à fait s’il était prêt ou non à prendre le risque de la laisser filer. Parce qu’il était vrai qu’elle avait la possibilité, l’opportunité de rencontrer des tonnes de gens, des tonnes de garçons qui pouvait lui faire oublier le mexicain. ou pas. C’était vrai quoi ! Elle était super jolie, super intelligente, super drôle, très bonne musicienne, qui pouvait bien regarder une fille comme elle sans se retourner sur son passage ? Mais lui, il savait la chance que c’était de l’avoir pour soi, pour soi seul, seulement il avait perdu tout ça, et était un peu plus prêt aujourd’hui à le retrouver.

Sonnant à la porte de l’immeuble de la brune, Moïshe attendit quelques instants. Ceux-ci lui semblèrent sans doute trop longs puisqu’il prit la permission d’ouvrir lui-même la porte d’entrée et de monter quatre à quatre les escaliers qui le séparait de sa meilleure amie depuis huit ans déjà. « Lili ? Lili tu es là ? » Pourquoi ne répondait-elle pas ? ouvre juste tes oreilles sombre idiot. S’imaginant tout de suite le pire, parce qu’elle ne pouvait être que rentrée chez elle, cela correspondait à ses horaires, le grand brun sortit les clés de l’appartement londonien de Maïlie de sa poche et ouvrit la porte. « Maïlie ? Tu m’entends ? » Enfin bien sûr, il ne s’attendait surtout pas à la trouver seulement recouverte d’une serviette comme il la verrait dans quelques secondes, mais cela, ce n’est que la suite qui nous le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV l Step by step, let's build heaven together.   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV l Step by step, let's build heaven together.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» One step ahead
» Team Omega Pharma Quick-Step
» Sean ? Step in the car and I'll take you down for the ride.
» Etixx-Quick Step
» Etixx-Quick Step

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: