AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV l Oh my dear friend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 1752
Âge : 22 ans (25.08.1990)
Actuellement : Professeur de musique @ La Gamme d'Or


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV l Oh my dear friend.   Lun 19 Jan - 15:35



Marilie Wright


Maïlie était de retour au Royaume-Uni depuis la mi-juillet. Elle avait pris un appartement et avait trouvé un travail qu’elle avait commencé au mois d’août. Tout allait beaucoup mieux avec Moïshe et son petit frère avait réintégré Poudlard au premier septembre, pour sa plus grande joie. Elle avait passé les deux mois d’été à essayer de tout planifier, à faire ce qu’il fallait pour que tout soit parfait, pour recommencer sa vie une nouvelle fois. Au bout de la troisième, cela devrait être la bonne, non ? Bien évidement, elle avait gardé contact avec ses amis quand elle était partie aux Etats-Unis. Certains n’avaient pas été ravis de son choix, mais elle l’avait fait tout de même. Elle en avait eut besoin. Et maintenant qu’elle était de retour, elle comptait bien se faire pardonner de les avoir si lâchement abandonné.

Elle travaillait pour Asher Peterson, le propriétaire de la boutique magique de musique La Gamme d’Or qui se trouvait sur le chemin de Traverse. Maïlie y avait souvent mis les pieds et joué lorsqu’elle venait les étés pour acheter ses fournitures scolaires et avoir la possibilité d’y travailler l’avait tout de suite surexcitée. Elle était à la fois vendeuse et professeure de musique, pour des enfants sorciers. Asher lui avait expliqué que sa mère et son père gérait la boutique moldue qui se trouvait, bien évidement, dans le Londres mordu et que parfois, il allait les aider, notamment pour les cours, mais que sa place à lui était ici et ce depuis des années. D’ailleurs, Maïlie avait tout de suite compris qu’elle s’entendrait bien avec son patron et qu’il n’y aurait pas d’ambiguité. D’une part, elle aimait beaucoup trop Moishe pour penser à un autre homme, et de ce qu’elle avait compris, son patron voyait une demoiselle de son côté. Donc tout irait parfaitement bien, comme sur des roulettes.

Ce jour là, Maïlie travaillait et n’avait, malheureusement, aucun cours de prévu. La plupart des élèves en âge d’être à Pouillard étaient de retour à l’école depuis un mois, et les autres, puisqu’on était un mardi, étaient soit à l’école, soit en train de recevoir des cours spéciaux de la part de leurs tuteurs et autres professeurs particuliers. La musique, bien que certains parents la pensaient importante, passait néanmoins après tout les autres cours « obligatoires ». Maïlie étant au courant de son emploi du temps avec quelques jours d’avance, elle avait proposé à son amie Marilie de la rejoindre vers midi pour qu’elles puissent aller déjeuner ensemble. Après tout, Maïlie avec besoin de manger, jusqu’à preuve du contraire et le faire en compagnie d’une amie de longue date n’était jamais quelque chose de mal ! Elle finissait de ranger les dernières cordes en crin de licorne qu’ils avaient reçu le matin même quand la mélodie de la porte d’entrée se déclencha. Il s’agissait, Asher le lui avait expliqué, d’une chanson qu’il avait écrit il y a plusieurs années et qui portait le nom de la mère de son fils. Maïlie avait complètement adorable jusqu’à ce qu’elle apprenne que la mère du fils de son patron les avaient quitté du jour ou lendemain et n’avait plus jamais donné de nouvelles depuis lors. Asher conservait cette musique pour son fils, pour qu’il n’oublie pas sa mère pour autant. Cela devait être une rude épreuve et Maïlie avait pour le coup été ravie que Moishe l’ai plaquée quand elle était encore à l’école et certainement pas en âge d’avoir un enfant.

« Marie ! Comme je suis contente de te voir ! Par Merlin, j’ai l’impression que cela fait des années ! J’espère que tu as faim ! Parce que moi, je pourrais avaler un hippogriffe ! »

Un grand sourire aux lèvres, la brune enlaça son amie et déposa une bise sur chacune de ses joues. Elle n’avait pas encore pu revoir tout le monde, entre les différents emplois ou les études qu’ils faisaient, mais bon, maintenant qu’elle était là, tout allait bien, non ?


all my little plans and schemes lost like some forgotten dream. seems like all i really was doing was waiting for you. just like little girls and boys playing with their little toys. seems like all we really were doing was waiting for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
 
PV l Oh my dear friend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MSN my dear friend ?
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ? [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 19-
Sauter vers: