AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 En bonne compagnie. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 867
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: En bonne compagnie. [PV]   Mar 3 Fév - 18:09

En cette journée de novembre, un léger sifflement émanait du dortoir des serdaigles, accompagné de temps à autre par des bruits de valises qui glissent, de coups de sprays par-ci par-là et de bruits de vêtements qui tombent par terre. A priori, on aurait pu croire qu'un jeune élève était en train de mettre le bazar dans les chambres des aigles, mais en y regardant à plus près, c'était seulement Daryl Lewis qui était en train de s'apprêter pour une sortie à Pré-Au-Lard, tout en sifflotant une chanson qu'il aimait bien. Cela n'avait rien de bien extraordinaire me direz-vous, mais voilà, là où se trouvait la différence ce jour-là était que le garçon y allait accompagné d'une charmante demoiselle. Pas besoin de chercher bien loin, ce n'était autre qu'Opaline Montgomery, sa meilleure amie.

Seulement, pourquoi Daryl mettait-il autant du sien pour paraître élégant alors qu'il ne faisait que sortir dans le village sorcier à côté de Poudlard ? Même lui ne s'en rendait pas compte. En temps normal, il n'aurait pris que quelques minutes pour se préparer, après tout, ce n'était pas comme si il allait à un bal. Mais là, cela faisait déjà une bonne heure que le bleu et bronze était occupé à se préparer, à se faire beau et à se bichonner, ce qui n'était pas vraiment courant chez lui. Quelle mouche l'aurait donc piqué ?!

C'est donc tout beau tout frais que le quatrième année sortit du dortoir des serdaigles pour se rendre dans la cour, où il avait rendez-vous avec la lionne. Le ciel était certes couvert, mais Daryl s'était vêtu d'une chemise avec un pull classe par-dessus et d'un jeans. Il s'était même parfumé d'eau de toilette et avait mis du gel dans ses cheveux. Opaline ne tarda pas à arriver, et un sourire illumina le visage de Daryl.

« Que tu es belle Op ! Allez t'es prête, on y va ? »

A vrai dire, c'était plutôt une question rhétorique et ainsi, il attrapa le bras de son amie pour l'enrouler dans le sien comme dans l'ancien temps vous voyez et ils se mirent en route pour Pré-Au-Lard.

« Alors, comme on a toute l'après-midi, on peut faire tous les magasins que tu veux ! J'ai plein de sous dans ma bourse on va pouvoir faire des foliiiies ! »

Oui, l'âge ne changeait en rien les habitudes des deux étudiants et ils étaient toujours aussi foufous quand ils étaient ensemble. Ils s'étaient beaucoup rapprochés ces temps-ci mais aucun des deux ne s'en rendait vraiment compte parce qu'ils avaient été amis depuis leur rentrée à Poudlard et que c'était donc normal de souvent passer du temps ensemble. Mais bon, le château était un lieu magique...

« On peut commencer par aller boire une bièraubeurre aux Trois Balais, j'en ai déjà goûté c'est trop bon ! Ou alors on peut aller chez Zonko, il paraît que c'est génial ! Sinon il y a toujours Honeydukes, oh ça c'est le paradis ! »

Ils étaient en effet arrivée dans la rue principale du village, où s'étendaient de part et d'autres de nombreux magasins qui feraient vibrer n'importe quel jeune sorcier digne de ce nom.

[524]




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 561
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: En bonne compagnie. [PV]   Jeu 5 Fév - 15:47


Première sortie de l'année...

    Opaline relisait la lettre de sa sœur aînée Victoria qu'elle avait reçu le matin même et qui se terminait ainsi : « Vous ne sortez pas ensemble, certes, mais admets que c'est quasiment pareil. Vous passez tout votre temps libre tous les deux, vous sortez à pré-au-lard tous les deux, vous êtes mêmes inscrits aux mêmes clubs simplement pour être ensemble ! Cite-moi quelque chose que vous faites séparément ? Ah ! Oui ! Dormir ! C'est vrai. Parce que tu prends toute la place dans un lit de toute manière. Et manger. Parce que vous n'êtes pas dans la même maison. Wahou ! Et bah dis donc ! Quel affaire, vraiment ! Il arrivera un moment où ça ne marchera plus Line. Soit l'un de vous tombera amoureux d'une tierce personne et alors l'autre souffrira de solitude, soit vous tomberez amoureux l'un de l'autre. Je ne dis pas que l'amitié fille-garçon n'existe pas, je dis juste que là, c'est bien trop fusionnel. Tu devrais y penser calmement et te demander si tu ne devrais pas fréquenter un panel de garçon plus large – Dwayne ne compte pas, il ne traîne qu'avec des filles -.
    Sur ce, je te laisse réfléchir à tout ça et fulminer à ton aise.
    Ta sœur adorée,
    Victoria »


    Un panel de garçon plus large, elle en avait de bonnes, elle ! Elle fréquentait plein de garçons en dehors de Daryl… Il y avait… heu… et bien Dwayne ! Ah, non, elle avait dit que ça ne comptait pas. Bon, et bien, Noé ? Non, c'était son neveu, c'était pareil, ça ne comptait pas. Elle coiffait ses longs cheveux en cherchant d'autres garçons. Il y avait tous ceux de Sterne qu'elle côtoyait au minimum au club et avec qui elle s'entendait globalement plutôt bien. Et puis ceux de sa maison. Mais c'était sûr qu'elle passait moins de temps avec eux qu'avec Daryl. En même temps, n'était-ce pas le principe d'un meilleur ami ? Maintenant, elle comprenait pourquoi Alice avait été agacé quand à la première séance de Sterne on lui avait encore demandé si elle sortait avec Dwayne. Ce n'était pas très agréable de sentir sa relation avec un tierce évaluée, pesée, un peu comme un panier de légumes.

    Elle en avait fini avec ses cheveux, alors elle passa sa robe d'hiver. Une robe pull qui lui arrivait au-dessus du genoux, droite, et par-dessous laquelle elle avait mis un collant opaque noir. Le rouge foncé de la robe se mariait très bien avec le brun de ses cheveux. Elle mit ensuite son manteau (noir, assez simple) qu'elle ne ferma pas et sortit. Elle avait rendez-vous avec Daryl. C'était parce qu'elle avait parlé de cette sortie avec sa sœur que la discussion épistolaire avait terminé ainsi. Elle devrait pourtant le savoir qu'on ne tirait jamais rien de bon d'une conversation sérieuse avec Vickie !!!

    Elle répondit timidement au sourire de Daryl par un autre, vaguement préoccupée, puis décida de laisser ça de côté. Elle repoussa d'un geste volontaire une mèche de cheveux que le vent baladait trop près de ses yeux et posa une main sur sa hanche : « Évidemment, qu'est-ce que tu crois ! On n'a pas tant de sorties que ça dans l'année ! » Elle lui prit le bras (et lui en faisait de même) sans réfléchir quand elle ajouta. « Tiens, tu as mis du parfum ? » Avant de commencer à marcher d'un pas léger. Vickie racontait n'importe quoi, et ses prévisions pessimistes n'avaient aucune raison de la perturber. Sa sœur aînée avait eu sa première relation sérieuse alors qu'elle était adulte depuis des siècles (au moins tout ça), on ne pouvait donc pas la qualifier de spécialiste en la matière.

    « Ouiiiiii ! Moi aussi, ma bourse est pleine ! » Mais qui en doutait quand on connaissait son patronyme ? Les Montgomery n'étaient pas seulement nombreux, ils étaient aussi riches. Et comme Opaline n'avait plus de parents, elle avait son propre patrimoine (même si c'était son frère aîné et tuteur qui le gérait). « Candys était trop jalouse que je parte avec toi aujourd'hui ! Elle n'a pas encore le droit de sortir à Pré-au-lard ! Ah ! La supériorité de l'âge, ce que c'est bon ! Tu te souviens quand nous aussi on regardait les autres partir avec envie ? » Même si, dans l'absolu, Candys n'avait absolument pas besoin d'aller faire les magasins pour avoir ce qu'elle voulait. Elle avait un argent de poche des plus confortables, elle pouvait donc commander par correspondance. En hibou express, ça allait vite.

    « Pourquoi pas Honeydukes ? Je prendrais quelque chose pour les jumeaux. Je suis une tante parfaite, non ? » Daryl n'avait pas trop l'occasion de côtoyer Candys et Noé, à part lors des entraînements de Sterne où Line avait forcé le serdaigle à s'inscrire. Ils étaient en première année et à serpentard qui plus est. Mais il les avait déjà vu plusieurs fois quand il était venu voir Opaline au manoir, ils n'étaient donc pas des parfaits inconnus. « Mais il faudra aussi qu'on achète de quoi faire des blagues à ceux qui nous chercheraient, ah, et je dois me commander une robe pour la fête de Noël de Gryffondor. C'est trop bête qu'il n'y ait pas de bal cette année, non ? Chaque maison va faire la fête de son côté… c'est un peu naze… surtout que bah… Candys et Noé sont à serpentard, toi tu es à serdaigle… j'ai des amis à Gryffondor, mais bon, ça ne fait pas pareil quand même. Normalement ce sera une fête costumée si j'ai bien compris. Je vais me déguiser en ange déchue. Ça va être trop classe. Tu sais si vous faites quelque chose de particuliers à Serdaigle ? » Oui, Opaline parlait beaucoup quand elle était lancée, mais Daryl avait l'habitude depuis le temps ! Quant au bal, Line regrettait sincèrement qu'il soit annulé. Bon, ok, c'était juste pour cette année, mais c'était justement l'une des seules occasions où ils n'étaient pas séparés en maison, et voilà que là il n'y aurait aucun événement de ce genre. C'était naze! Elle avait bien songé à protester, mais comme souvent, elle n'aurait pas été écouté, alors...
{1 028}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 867
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: En bonne compagnie. [PV]   Dim 8 Fév - 13:04

Comment expliquer ce que Daryl ressentait quand il voyait Opaline exécuter ses petites mimiques bien propres à elles ? Comme par exemple son jet de cheveux, à la fois léger et en même temps plein de classe. Ou encore son petit sourire timide suite au compliment du bleu et bronze. Et ne parlons pas de la manière avec laquelle elle plaçait sa main sur sa hanche avant de commencer sa phrase. Mais bon, tout comme la jeune fille, le garçon préférait ne pas y prêter attention et laisser ça de côté. Il y avait sûrement une explication scientifique à tout ça. Aah, Daryl et son esprit peut-être un peu trop intellectuel...

Quand elle remarqua qu'il avait mis du parfum, ce fut à son tour de sourire timidement, et même de rougir légèrement. Mince, il s'était fait grillé. « Ah parce que je pue d'habitude ? » Comment répondre à cela, si ce n'est de manière maladroite et fort gênée ? « Euh... oui, c'est vrai... » Il aurait très bien pu inventer une excuse telle que : « Mon pot d'eau de toilette s'est renversé sur moi quand je faisais du hip-hop dans la salle de bain. », mais ça paraissait peu plausible et Daryl était aussi doué pour mentir que Seamus Finnigan était doué pour les potions. Surtout pour un mensonge aussi gros. Après tout, oui il avait mis du parfum, et il ne devait pas s'en cacher. Maintenant, de là à avouer que c'était pour faire plaisir à la jeune demoiselle...

Le chemin jusqu'au village se fit de manière toute naturelle, les deux étudiants accrochés l'un au bras de l'autre. Rien de bien exceptionnel bien sûr. Suite à la phrase du bleu et bronze concernant sa bourse, Opaline renchérit. En effet, ce n'était pas un secret qu'elle faisait partie d'une riche famille. Daryl avait espéré impressionner son amie en vantant ses maigres richesses mais ça n'avait pas fonctionné. Enfin, rien ne lui empêchait d'acheter un petit cadeau à sa meilleure amie non plus ! hihihi «  Oh oui je m'en souviens comme si c'était hier ! Le temps passe vite, hein ? » écoutez le papy qui parle ici

La jeune fille suggéra ensuite de commencer par le magasin de confiseries Honeydukes. Après avoir hoché la tête, Daryl déclara « Je te préviens, si on va chez Honeydukes, c'est moi qui régale ! » Après tout, n'importe qui aimait recevoir des friandises comme cadeau. « Mais oui, tu es la meilleure des tantes ! » de camping Opaline avait souvent parlé de ses cousins à son meilleur ami, de ce fait, il voyait qui ils étaient, bien qu'ils soient à Serpentard.

Une fois la première destination décidée, la lionne avait enchaîné avec un amas de paroles assez conséquent, mais heureusement, le quatrième année était habitué et il savait donc tenir la cadence et comprendre tout ce que la jeune fille disait. Il répondit ensuite, l'air enjoué : « Oui, on pourra passer chez Zonko après alors ! A nous deux, on est l'équipe parfaite ! Et je suis d'accord en ce qui concerne le bal... Moi qui comptais m'y rendre avec une charmante demoiselle de Gryffondor ! » Comprenez par-là qu'il lui faisait un petit compliment ni vu ni connu. « Je ne sais pas vraiment si on fait quelque chose pour la soirée de Noël, il faudrait que je demande à Eden... Ah, et je sais pas si t'as vu, on a une nouvelle préfète chez nous ! Je ne la connais pas mais elle a l'air sympa. » Non non, il ne parlait d'une autre fille exprès pour attirer l'attention d'Opaline...

Ils se dirigèrent donc vers le paradis des gourmands. Une fois à l'intérieur, ils purent sentir une douce odeur de barbe à papa mélangée à du chocolat fondu. Presque inconsciemment, les deux élèves avaient toujours leurs bras attachés, mais de toute façon, ils se fichaient du regard des gens. Seulement là, aucun des deux ne semblait s'en être rendu compte et ils avançaient dans le magasin de cette façon. Bien sûr, il y avait d'autres élèves autour, du coup ils ne passeraient sûrement pas inaperçus. « Regarde, il y a une boîte de fondants du chaudron, je vais m'en prendre une, tu en veux une aussi ? » Les deux élèves étaient partis pour une bonne séance d'emplettes dans le village magique...

[725]




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 561
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: En bonne compagnie. [PV]   Mer 11 Fév - 13:14

    Ne nous y trompons pas, Opaline se prenait clairement pour une fille super canon (en relativisant sur son âge tout de même) mais elle préférait voir l'éclair d'envie dans le regard de ses camarades de dortoir que le désir dans celui des garçons. Elle n'avait rien de particuliers contre la gent masculine (plusieurs de ses très bons amis étaient des garçons, Daryl en premier lieu), toutefois, elle n'oubliait pas que, si elle avait vécu sans mère, c'était parce qu'elle était morte de désespoir. Ok, ok, c'était plus compliqué que ça. Mais en substance, ça revenait au même, sa mère avait refusé de se soigner parce que l'homme qu'elle aimait – son père, paix à son âme – était décédé. Quant à son modèle parental, Christian et Ash', ils étaient heureux maintenant, soit, cela dit, ça ne s'était pas fait en un jour et avant ça ils s'étaient réciproquement faits souffrir. Chose curieuse quand on les connaissait, c'était probablement Ash' qui avait le plus morflé, Opaline en déduisait donc que c'était toujours les filles qui prenaient. Regardez Vickie, n'était-elle pas paralysée par la peur ? Elle ne vivait pas avec Damian alors que ça faisait des siècles qu'ils étaient ensemble ! On pouvait bien lui rétorquer que c'était quand même presque comme s'ils vivaient tous les deux, qu'il manquait juste un nom sur le bail, oui, on pouvait toujours trouver des excuses. N'empêche que si Victoria avait la trouille, c'est qu'il devait y avoir une bonne raison. Opaline ne croyait pas à l'amour. Elle croyait dans l'amitié, dans la famille, et c'était tout, considérant que c'était déjà bien assez de tracas, surtout quand le nombre de personnes de votre famille proche dépasse le chiffre de vingt.

    C'est pour toutes ces raisons qu'elle faisait l'autruche, ce qui ne l'empêchait pas de remarquer que Daryl s'était parfumé. « Cool. » Répondit-elle alors, sans s'étendre, parce que à quoi bon ? Daryl aussi avait bien le droit à un peu de coquetterie. Ce n'était pas réservée aux femmes. Elle trouvait même que c'était plutôt mignon, surtout qu'à défaut de chercher et de vouloir l'amour, elle savait quels types de garçon ne pourraient jamais l'approcher et en tête d'entre eux il y avait ceux qui se négligeaient de trop. Elle ne supportait pas le manque d'hygiène. On ne demandait pas la lune, juste le minimum. Et Daryl le dépassait aisément, il n'était pas du genre complètement débraillé (même quand il était effectivement débraillé).

    « C'est vrai, on a pas vu le temps passé. Mais Candys grandira vite, elle aussi. Je suis sûre que je serai grand-tante avant même d'avoir pu réaliser ce qui se passait. » Mais c'était drôle comme idée, non ? Candys aurait forcément du succès avec les garçons, et Noé avec les filles, et eux, ils n'avaient pas la même vision qu'Opaline de leur famille. Peut-être parce qu'ils étaient vraiment les enfants de Christian et de Ashaiah. Alors ils auraient sûrement des enfants un jour, et comme elle n'avait que quelques années de plus, elle serait encore jeune. Cette idée la faisait rire. Elle se sentait tellement peu « tante » et tellement plus « grande soeur ».

    « Si tu veux, mais est-ce que ta bourse va pouvoir suivre ? » Elle le taquinait, elle se fichait pas mal de l'argent (une pensée que ne peuvent avoir que ceux qui en ont remarquerons-nous au passage). Ils prirent le chemin de la boutique et elle sourit encore plus lorsqu'il la confirma dans ses qualités envers Candys et Noé. Malheureusement, ses neveux avaient eu l'idée saugrenue de vouloir être à Serpentard et ce stupide Choixpeau ne s'était pas rendu compte à quel point cela allait encore ternir la réputation de la famille Montgomery. En plus, Candys ne comprenait rien à son point de vue. C'était un peu désespérant.

    « Moi aussi j'aurais préféré un bal traditionnel pour qu'on y aille ensemble… tu sais qui te tiendra compagnie du coup ? Ce ne sont pas les filles qui manquent à Serdaigle. » Non, elle n'était pas jalouse et non sa voix n'avait pas pris un léger accent d'agressivité sous-jacente… c'était juste une idée qu'on pouvait se faire à voir son joli visage se tendre et sa main se crisper… Et malheureusement, Daryl ne voyait pas le danger poindre et il se mit à parler, justement, d'une fille. « Sympa ? Je ne sais pas, elle m'a l'air plutôt quelconque. » Elle voyait parfaitement qui était Sofi car elle avait déposé une demande d'inscription à Sterne. Et en temps normal, elle n'aurait pas fait sa tête de pioche car elle aimait bien faire de nouvelles rencontres de tout horizon… Sauf que Daryl n'avait pas à s'intéresser aux autres filles, c'était elle sa meilleure amie !

    Heureusement, Honeydukes et sa réserve de douceur lui permirent de s'adoucir elle-même. « Oui, j'adore ça. Il me faudrait des chocogrenouilles aussi et hum… je ne sais pas… peut-être des choco-vif et un magical tree. » Opaline était gourmande et elle aurait bien acheté tout le magasin mais il fallait savoir faire des choix.


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 867
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: En bonne compagnie. [PV]   Sam 21 Fév - 11:05

Fort heureusement, Opaline ne souhaita pas s'éterniser sur le sujet du parfum. Daryl souffla intérieurement de soulagement (oui c'est possible) et ré-arbora son sourire colgate. C'est limite si lui-même s'était rendu compte du temps qu'il avait pris pour se préparer, et des efforts qu'il avait fourni pendant son aprêtement. Son interlocutrice avait la chance d'avoir une beauté naturelle, du coup, qu'elle se prépare pendant des heures ou non, son meilleur ami la trouverait toujours belle.

En ce qui concernait le temps passé à Poudlard, ils étaient tous les deux d'accord. La quatrième année, c'était comme la moitié du cursus scolaire. Et Daryl n'avait nullement envie de quitter le château et surtout de ne plus voir sa meilleure amie, mais chut. Plus les années passaient, plus les avantages se présentaient : les sorties à Pré-au-Lard, les cours optionnels, et dans quelques années ils pourraient même apprendre à transplaner ! Le jeune serdaigle était impatient, de toute façon pour l'instant, tout ce qui touchait à Poudlard l'intéressait. Il jouait même dans l'équipe de quidditch de sa maison, c'est dire. Toujours le sourire aux lèvres, le garçon repondit, avec humour.

«  Ne t'inquiète pas, je serai là pour t'accompagner dans tes aventures en tant que vieille tante ! »

Il la taquinait bien sûr, les deux élèves avaient le même âge, à quelques mois près. Ils allaient faire toute leur scolarité ensemble, et ça c'était cool ! En parlant de brimade, Opaline ne tarda pas à lui en lancer une également. « Tu vaux tout l'or du monde voyons. » «  Mais bien sûr ! Et puis j'ai bien le droit de te faire un cadeau ! » Tout ce qu'il voulait, c'était faire plaisir à la jeune fille. Attention petit fripon, trop de gentillesse tue la gentillesse ! *paf*

C'est ensuite que le sujet délicat intervint. Le bal de Noël. Et oui, cette année, il n'aurait pas lieu, ce qui signifiait pas de soirée géniale en compagnie de la plus belle des lionnes, pas de boissons délicieuses à volonté, et pas de slow en amoureux sur la piste de danse. Rien que d'y penser, il soupira. Et Opaline semblait aussi du même avis, étant donné qu'elle ne manqua pas de montrer un brin de jalousie. Bien sûr, Daryl, idiot comme il est, ne réagit pas vraiment à ce message caché, mais il tenta de la rassurer quand même. Pour lui c'était naturel.

«  Oh tu sais, je ne vois pas ce que j'irais faire avec elles... » Et soudain, une idée lui vint en tête. « Je sais ! On aura qu'à communiquer à l'aide de nos chouettes pendant la soirée ! » Daryl et ses idées de génie...
Seulement, le bleu et bronze avait parlé d'un autre sujet délicat, à savoir une fille. Evidemment, elle ne lui intéressait en rien, il avait juste parlé d'elle par pur hasard et pour faire la conversation. Mais ça avait réveillé une certaine rancoeur chez sa meilleure amie. En même temps, il l'avait bien cherché. « Ah d'accord... » répondit-il suite au ton neutre d'Opaline. Autant le jeune serdaigle avait l'oeil pour tout ce qui était en rapport aux cours, autant pour ce qui était des relations "amoureuses", il était... comment dire... aveugle. Histoire de changer de conversation, il revint sur le costume de la brunette. « En tout cas, tu as intérêt à me montrer ton déguisement avant ta soirée ! Je veux être le premier à le voir. » Oh comme c'est mignon, on dirait qu'ils vont se marier. Parce qu'il était évident que les deux étudiants passeraient la journée ensemble avant d'être séparé pendant toute la soirée. Quoi de plus normal ?

Une fois à l'intérieur du magasin de confiseries, Daryl n'avait pas tardé à proposer une sucrerie à sa bien-aimée son amie. Il lui ferait la surprise de lui payer une fois à la caisse. Comme ça, il était sûr de ne pas se planter au niveau du cadeau qu'il lui offrirait, étant donné que c'était quelque chose qui plaisait à la jeune fille.

«  Je dois refaire le plein de dragées surprise de Bertie-Crochue. Si tu veux on se rejoint à la caisse dans dix minutes, et après on file chez Zonko ? Ca te va comme ça ? » Et oui, un homme, un vrai, sait prendre des décisions *paf*, même si Daryl préférait ne pas être séparé d'Opaline.




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 561
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: En bonne compagnie. [PV]   Mar 3 Mar - 15:16

    « Oui, et je t'apprendrai tout ce qu'il faut savoir pour que tu sois un bon tonton quand tu le seras à ton tour. Ça finira bien par arriver avec ta grande sœur, non ? » Même si elle n'était pas certaine que Daryl soit très au fait de la vie sentimentale de sa sœur, il n'avait pas l'air de lui parler beaucoup au sein de Poudlard. Et puis, elle était un peu jeune pour avoir des enfants (encore que, si on regardait l'âge auquel Christian avait eu les jumeaux…), mais d'ici à ce qu'elle soit grand-tante et qu'elle fournisse un enseignement à Daryl, il y avait de la marge. Eh ! Les jumeaux n'avaient que onze ans ! Bon, bientôt douze, mais chaque chose en son temps.

    « Tu as le droit, mais j'ai le droit aussi, pas vrai ? » Elle se souvenait qu'il avait été un peu gêné quand elle lui avait offert un balai à noël alors que pour elle, ça représentait juste son argent de poche (bon, avec une rallonge de son frère, mais ça n'entamait pas ses comptes bancaires). Elle ne savait pas encore ce qu'elle lui offrirait cette année, mais elle espérait qu'il ne lui mettrait pas de frein financier : elle aimait tellement l'exubérance ! Et puisqu'on parlait de noël, il allait y avoir le GROS problème du bal. Parce que Opaline avait beau se révolter contre les histoires d'amour, elle était extrêmement possessive et elle n'était absolument pas prête à partager son meilleur ami, même si elle devait sortir les griffes pour éloigner les autres pour ça. Daryl dut le sentir car il se montra assez rassurant. Cela dit, quand Opaline avait une idée en tête, elle ne l'avait pas ailleurs.

    « Et bien, je ne sais pas… danser avec elles peut-être. » Enfin si c'était une soirée dansante que faisait serdaigle car de ce côté là, Opaline n'avait aucune assurance. Elle ne savait aucunement ce qui se passait dans les autres maisons, elle avait déjà eu du mal à savoir ce qui se passait dans sa propre maison !!! Mais heureusement, elle avait eu des infos qui avaient fuité, et comme elle voulait avoir un costume parfait, c'était tant mieux.

    Voyant bien que Daryl tentait de chasser sa mauvaise humeur, elle lui accorda un sourire, mais le cœur n'y était pas tout à fait. C'était idiot d'annuler le bal annuel. Tout le monde n'avait pas QUE des amis dans sa maison !

    « Je demanderai à Arwenn de me prendre en photo et je te l'enverrai par hibou express, mais je doute qu'on puisse communiquer toute la soirée sans être targué de traître. C'est là que c'est casse pied cette histoire de maison. C'est pareil avec Candys et Noé, ils sont à Serpentard et moi je suis toute seule à Gryffondor ! » Elle sentait bien que si elle continuait sur cette voie, elle allait se mettre à bouder aussi se concentra-t-elle ensuite sur les bonbons. On remarquera qu'elle n'avait pas pensé qu'elle pouvait passer la journée avec Daryl à défaut de la soirée, mais c'était parce qu'elle avait dans l'idée qu'elle devrait aider aux préparatifs de Gryffondor. Mine de rien, elle en était l'un des piliers avec le Quidditch et la direction de Sterne à son actif ! Elle réagit néanmoins au côté premier. « Ah, mais si Arwenn me prend en photo, tu seras le deuxième, pas le premier, comment on peut faire alors ? » Et oui, hein, comment on peut faire Daryl ?

    « Ok, ça marche, je fais le plein et j'arrive. » Aussitôt dit, aussitôt fait, elle retrouva son meilleur ami à la caisse, les bras bien chargés. Mais il n'y en avait pas que pour elle, elle avait aussi pris pour Candys, Noé et même pour Chiara ! Et puis pour les après répétitions de Sterne bien sûr !
{646}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En bonne compagnie. [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En bonne compagnie. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit moment de détente en bonne compagnie [PV: Taylor Davis]
» Le plaisir d'une bonne compagnie. [Ft. Jordan Parrsish]
» Retrouvailles en bonne compagnie (Pv : Ys)
» Une bonne compagnie [Eva]
» FLASH BACK - En bonne compagnie | PV Remus Lupin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 19-
Sauter vers: