AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 137
Âge : 36 ans
Actuellement : Employée au Ministère de la Magie pour la Coopération Magique Internationale.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Mar 17 Fév - 19:33


PV Damian

    Victoria avait beau jeu de donner des conseils amoureux à sa petite sœur Opaline par lettre (conseil que ladite sœur ne suivait pas d'ailleurs, mais personne ne daignait jamais l'écouter de toute manière), le fait était que le problème que cette dernière avait soulevé en réponse était assez vrai. Vickie pouvait difficilement contester que sa relation avec Damian était assez… heu… calme ? Ils passaient beaucoup de temps ensemble et Vickie s'était énormément assagie (même bien plus que ce que la plupart croyaient – ses activités illicites d'autrefois n'ayant jamais été percée à jour -), cela dit, ça restait au même stade que la relation qu'Anabelle entretenait avec Adrien, sauf qu'Anabelle avait six ans de moins qu'elle. Elle s'était concertée avec elle-même autour d'un verre et avait pris une décision. Qu'on se rassure, elle avait attendu le lendemain pour aller parler à Damian, parce qu'elle savait que si elle avait bu, il ne la prendrait pas au sérieux (et puis ça aurait un air de déjà vu, elle aimait la nouveauté).

    « Salut, je te dérange ? » Oui. Au travail. C'était nul. Mais si elle attendait, tout son courage allait retomber comme un soufflet : elle avait déjà attendu d'être sobre, c'était beaucoup. N'attendant pas de réponse, elle entra (quand on est Victoria Montgomery, rien ne nous arrête, même pas un petit ami parfait potentiellement occupé).

    « Tiens, attrape et dis-moi ce que ça t'inspire. » Elle lui balança une petite boite, un écrin pour être précis, qui contenait des alliances – celles de ses grands-parents maternels (facile, elle n'avait pas de grands-parents paternels vu qu'elle ne savait pas qui était son père). Elle se laissa tomber en soupirant dans une chaise et fixa son regard azur sur Damian.

    Voilà à quoi elle avait réfléchi : l'engagement. Le mariage, les enfants, bref, les trucs d'adulte qu'elle avait fui avec beaucoup d'adresse depuis qu'elle avait quitté Poudlard. Damian était d'une patience d'ange avec elle, elle ne crachait pas dessus parce qu'elle avait effectivement eu besoin de tout ce temps. Maintenant… disons qu'elle était prête… si il était prêt.

    En plus, honnêtement, son horloge biologique commençait à tourner et elle s'était rendu compte que cela la contrariait que Damian ait un fils biologique avec une autre – chose qui, un an auparavant, l'indifférait -. Elle ne voulait pas faire un enfant tout de suite hein (houla ! Ça reste Vickie, n'exagérons pas!), elle y pensait seulement. Parce que Damian avait le droit à un fils ou une fille qui l’appellerait papa et pas tonton. Et avec elle, parce qu'elle avait des supers gènes, non ? Et qu'elle l'aimait… elle n'imaginait pas sa vie sans lui. Elle voulait être moins égoïste, un peu plus comme son frère cadet Christian quoi.

    Comme quoi, tout arrivait, elle avait mûri. Mais il fallait qu'ils en discutent, à force d'attendre, Damian avait peut-être d'autres projets – tout aussi bien -. Vickie avait pensé seulement aux trucs les plus conventionnels à l'image de son frère, parce que c'était soit ça, soit la vie de sa mère, autant dire qu'il valait mieux imiter le couple que formait Christian et Ash'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Lun 2 Mar - 16:24


Damian était avec Victoria depuis un bon nombre d’années maintenant. Il avait envie d’aller plus loin, mais il connaissait sa petite amie et peut-être n’était-elle pas prête. Il en avait cependant bavarder une fois avec Myrielle et plusieurs fois avec Dawn. Il aimait réellement Victoria et leur couple avait surmonté plusieurs épreuves -dont la stupidité du Ministère- donc il pouvait concrètement et sans souci s’imaginer vivre avec elle. Ils passaient déjà pas mal de temps ensemble, dans son appartement à lui plus que de dans celui de Victoria mais il avait envie de plus; Il la voulait auprès d’elle tous les jours et savoir qu’il n’avait pas fait de bêtise en la laissant éventuellement partir. Il avait déjà perdu assez de temps comme cela à se remémorer sa vie passée avec Eléa, il n’allait pas perdre encore plus de temps.

De ce fait, Damian était retourné en France plusieurs fois au cours de l’année qui venait de s’écouler, pour parler avec ses parents adoptifs de son projet. Il voulait épouser Victoria -en espérant, bien évidement, que le jour où il ferait sa proposition, elle dirait oui- et avait donc voulu le support de ses parents. Non pas de manière financière, le Ministère payait bien ses employés, surtout que Damian avait été officiellement attaché à la préparation du Tournoi des Trois Sorciers et avait également du faire plusieurs voyages en Bulgarie pour tout mettre en oeuvre. Pour l’instant, la première épreuve venait de se dérouler et le Champion de Poudlard se débrouillait plutôt bien. Après cette épreuve, à laquelle il avait assisté sur la demande du Ministère de la Magie, il était rentré en Angleterre. Noël approchait et il avait décidé de faire sa proposition à la veille de Noël, mais pas fou, une fois qu’ils seraient juste tous les deux. Déjà, il ne voulait pas mettre Victoria dans une position risquée, et comme il n’était pas extrêmement démonstratif, il n’avait pas envie de se mettre à genoux devant toute la famille de la brune. Du coup, il gardait la bague qu’il avait finit par acheter en France lors d’un de ses voyages dans sa mallette de travail.Victoria n’y mettait jamais son nez, donc elle ne risquerait pas de tomber dessus.

Assis derrière son bureau au Ministère, Damian étudiait les papiers pour la Seconde Epreuve du Tournoi des Trois Sorciers. Il devait veiller à ce que tout soit conforme aux règles de sécurité qu’ils avaient mis en place et que les joueurs ne risquent pas de mourir tragiquement pendant ladite épreuve. Alors qu’il changeait de page, sa petite amie fit soudainement irruption dans la pièce. Et avant qu’il n’ai pu répondre à sa première question, il reçu une boite en pleine figure sur son son bureau. Lorsqu’il l’ouvrit, il y vit deux bagues, une relativement masculine et l’autre beaucoup plus féminine. Posant son regard sur Victoria, il referma la boite et la posa devant lui.

« Je pense que tu viens de ruiner Noël… »

Pour faire comprendre à Victoria ce qu’il voulait dire, Damian se pencha pour ouvrir sa mallette et saisit la boite qu’il y gardait sagement cachée. Elle était en velours crème, légèrement irisé et il la posa sur le bureau, face à Victoria.

« Je comptais attendre la veille de Noël pour te faire ma demande… Je crois qu’il est légèrement trop tard maintenant. »

Il poussa la boite d’un doigt, puisqu’affalée comme elle l’était dans le fauteuil en face du bureau, il devinait qu’elle ne lui demanderait pas de mettre un genou à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 137
Âge : 36 ans
Actuellement : Employée au Ministère de la Magie pour la Coopération Magique Internationale.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Lun 16 Mar - 11:54

    Victoria ne prit pas la peine de cacher sa surprise. Pour être parfaitement honnête, elle pensait que Damian attendrait toujours que ce soit elle qui fasse le premier pas (comme lorsqu'elle s'était déclarée) vu qu'elle était la plus réticente des deux à aller plus loin dans leur relation. Du moins à la base. Du coup, elle ne savait même plus quoi dire, elle se pencha pour attraper l'écrin et le regarda comme si c'était quelque chose d'étrange et d'inconnu. Ce qui, ma foi, était un peu le cas. Puis, quand elle réalisa que c'était bien une bague de fiançailles qu'il lui présentait là, elle se remit un peu plus droite et reposa l'écrin sur le bureau. « Je suis sûre que j'aurais quand même gâché noël si je n'y avais pas pensé aussi dans mon coin. » Finit-elle par dire, le plis sur son front montrant qu'elle était légèrement soucieuse, ou, tout au moins, qu'elle réfléchissait. Dans la mesure où Damian n'avait pas directement répondu à sa question et qu'il ne lui en posait pas non plus, elle ne savait plus très bien sur quel pied danser.

    « Tu vas trouver ça bête, mais il m'a fallu beaucoup de courage pour venir te parler de… heu… ça… et là, du coup, je suis un peu prise au dépourvu. » Elle préféra passer l'étape où elle avait fini bourrée à force de s'enfiler des cocktails tout en pensant à ce qu'elle voulait vraiment. Mais maintenant, comme au départ, elle savait exactement ce qu'elle désirait : Damian.

    « Mais je vais quand même te dire ce que j'étais venu dire en piquant les alliances de mes grands-parents – elles m'ont aidé à réfléchir -. » Elle prit une profonde inspiration, se tint de nouveau bien droite (limite pas naturelle, mais Vickie et les conversations sentimentales sur l'avenir, ça n'avait jamais vraiment fait bon ménage). « Si tu me demandes de t'épouser, la réponse est oui. Parce que j'ai pensé à beaucoup de choses dernièrement et je crois qu'il est temps que notre relation évolue vers quelque chose de plus concret. » Elle reprit l'écrin, Damian connaissait ses goûts, c'était certain (en même temps, ça faisait longtemps qu'ils étaient ensemble et sous ses airs très sophistiqués, Vickie aimait des choses assez simples). « Et si je me suis dit que ce serait une bonne chose qu'on se marie, c'est pour se diriger vers l'étape suivante. À terme, mais pas tout de suite, c'est pour ça que je pensais qu'on pourrait se marier d'abord, je voudrais qu'on ait un enfant ensemble. » Et elle reposa l'écrin aussitôt les mots sortis, un peu comme s'il était en train de le brûler. Elle avait les joues légèrement rouges et elle n'était pas très à l'aise. En plus, elle se voyait mal avouer à son petit ami (fiancé?) que tout ça partait du profond ressentiment qu'elle éprouvait depuis quelques mois seulement à l'encontre d'Alexandre, le fils de Myrielle. Elle était exaspérée à chaque fois qu'elle le voyait (et comme c'était le fils de son cousin officiellement, elle le voyait de temps en temps…) alors qu'au tout au début, quand elle l'avait appris (et compris, plus ça passait, plus ça devenait évident), ça ne lui avait strictement fait ni chaud, ni froid. Tout était parti de là. Mais nul n'ignore que Vickie a besoin de beaucoup de détours pour arriver à destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Sam 21 Mar - 13:48


Damian savait parfaitement que son envie d’aller de l’avant était risquée. Victoria avait besoin de temps, et s’il avait beau être patient, il s’approchait dangereusement des trente cinq ans. Et il voulait qu’à ce moment là, il ait une famille, à lui. Dawn lui rabâchait tout le temps qu’il devait avancer, Myrielle en faisait de même, et il avait compris qu’elles avaient raison. Si sa jumelle et sa meilleure amie étaient mariées, lui était toujours là, à déambuler. Sa mère désespérait de le voir un jour marié. Elle avait placé tant d’espoirs dans son histoire avec Elea que quand tout avait été fini, elle avait bien cru que jamais son fils n’aurait sa propre famille. Puis elle avait rencontrée Victoria. Il lui avait, certes, fallu un peu de temps pour comprendre comment Damian pouvait passer d’Elea Mayan à Victoria Montgomery, mais une fois qu’elle s’était faite à l’idée et à la jeune femme, tout s’était bien passé. Et quand Damian avait débarqué pour leur demander leur aval, elle avait presque sauté au plafond. Alors certes, il comptait demandé Victoria en mariage, mais il ne voulait pas la brusquer non plus, il la connaissait. Si elle voulait y aller par étape, il n’y voyait pas d’inconvénient. Tant qu’au final, la réponse qu’elle lui donnerait serait positive.

Quand Victoria lui dit qu’elle aurait sûrement gâché Noël si elle n’y avait pas elle-même pensé, Damian esquissa un léger sourire. Peut-être, ou peut-être pas. Il ne parlait pas de l’épouser dans la minute. Après tout, Dawn avait été fiancée près de deux ans avant de se marier. Rien n’était minuté. Ils n’avaient pas de temps à respecter. Ils pouvaient aisément aller à un rythme qui lui irait… Il écouta néanmoins la suite sans rien dire. Il réfléchissait toujours beaucoup avant de parler. Et avant de prendre cette décision, son cerveau avait longtemps cogité. Mais il était sûr de lui, de ce qu’il voulait, et de ce qu’il comprenait, Victoria le voulait également. Bien évidement, il fut plus que surpris de l’entendre dire qu’elle voulait un enfant avec lui. Bien évidement, depuis qu’il voyait Alexandre grandir et lui ressembler, il avait également envie d’avoir sa propre famille, un enfant qui l’appellerait « papa »… Mais il n’avait pas réellement pensé à la chose encore. D’abord, il voulait un mariage et vivre avec celle qu’il aimait.

« Je ne pensais pas précipiter les choses, je ne te dit pas qu’on doit se marier dans deux jours ni même dans un mois. » Damian se leva et rejoignit Victoria de l’autre côté de son bureau. Il pris une bonne inspiration, ouvrit le boitier qu’il avait récupéré sur le bureau et se lança. « Victoria Montgomery, me ferais-tu l’honneur de devenir ma femme ? »

Et même si elle l’avait prévenue qu’elle dirait oui, et bien, Damian ne pouvait s’empêcher d’avoir un peu peur. Et si, au final, elle paniquait et décidait qu’elle avait eut une idée complètement folle rien que de penser à l’engagement ? Cela pouvait arriver. Les filles étaient complexes et Damian n’y avait jamais rien compris…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 137
Âge : 36 ans
Actuellement : Employée au Ministère de la Magie pour la Coopération Magique Internationale.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Lun 6 Avr - 19:33

    Clignant des yeux comme si elle sortait d'un long sommeil (ce qui était peut-être un peu le cas, après tout, elle se décidait enfin à prendre des décisions d'adulte), elle répondit presque sans réfléchir « Un mois ce serait bien pourtant ! » Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'était pas parce qu'elle avait peur de changer d'avis, c'était seulement qu'elle voulait un petit mariage. Juste une jolie robe, Damian en costume, sa famille proche (bien que même en limitant ça représentait quelques personnes) et celle de Damian, et c'était tout. Elle n'avait pas envie d'un grand mariage et elle ne jugeait pas que des longues fiançailles soient nécessaires. Après tout ils étaient ensemble depuis longtemps maintenant, ce n'était pas comme si le mariage était une idée sortie de nul part au bout de seulement quelques mois. Bon, il faudrait que l'un d'eux déménage chez l'autre, mais ça n'aurait rien de compliqué non plus. Quitter définitivement le manoir (même si elle avait depuis longtemps un appartement à Londres) allait lui faire bizarre, mais c'était bon maintenant, elle pouvait vivre sans son frère, du moins tant que c'était pour vivre avec Damian.

    Et finalement Damian lui fit une demande officielle. Elle faillit plaisanter et le faire marcher, mais elle décida de rester sérieuse et sollenelle, elle l'avait assez fait attendre comme ça ces dernières années. « Oui, ce sera avec plaisir monsieur Kostovak. » Tiens, au fait, du coup, elle n'allait plus s'appeler Montgomery. Bien sûr, elle pouvait faire comme Myrielle et décider de garder son nom de jeune fille, mais elle trouvait qu'il y avait assez de Montgomery comme ça en Angleterre, elle pouvait bien changer de nom, ça ne modifierait pas qui elle était, et elle savait qu'elle continuerait à impressionner la majorité des gens quelque soit comment on l'appelait.

    Laissant de côté momentanément cette question même si elle allait y venir, elle embrassa Damian avec une certaine retenue timide. « Tu veux me passer la bague ? » dit-elle en tendant la main. Puis, elle sourit et ajouta « Tu sais, pour revenir à la date, je pense aussi que ce serait bien de ne pas traîner pour pouvoir planifier le projet bébé pas trop tard, après tout j'ai deux ans de plus que toi et ce n'est jamais bon d'avoir des enfants trop longtemps après trente ans. » On l'oubliait parfois parce qu'elle était la plus immature des deux, mais en réalité elle avait deux ans de plus que Damian, alors ses 35 ans à elle arriverait vite. Maintenant qu'elle avait réussi à tout applanir dans sa tête, l'avenir ne lui faisait plus peur, et si c'était avec Damian, elle était prête pour à peu près tout. L'amour ça vous change une femme, avec Victoria ça avait juste pris un peu plus de temps que la normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Jeu 9 Juil - 11:57


Un mois, sérieusement ?! Damian ne pensait pas que Victoria aurait pu être aussi pressée. Non pas qu’il n’était pas content qu’elle accepte de passer le reste de sa vie avec lui, loin de là, mais il pensait qu’elle allait encore vouloir attendre quelques mois, années peut-être. Ils n’étaient pas spécialement pressés. Certes, Damian voulait une famille à lui, avec des enfants qui l’appellerait « papa » et non pas « tonton ». Voir Alexandre grandir, lui ressembler de plus en plus et ne rien pouvoir faire d’autre qu’être là quand Myrielle avait besoin de lui, parfois, cela lui pesait. Mais il était toujours très heureux d’avoir pu rendre service à la rousse. Mais bien évidement, ce n’était pas facile tous les jours.

Il ne rêvait pas d’un mariage en grande pompe, il voulait juste être avec Victoria, à la vie à la mort. Parce qu’il avait trouvé en la brune quelqu’un qui le complétait. Elle était fondamentalement différente de lui, mais ne disait-on pas que les contraires s’attirent ? Et bien pour Damian et Victoria, c’était le cas. Il était calme, posé, parlait peu et réfléchissait beaucoup. Beaucoup trop parfois même. Alors que Victoria était plus énergique, à réfléchir après avoir agit. Ils étaient différents sur beaucoup de points, et nombreux avaient été les gens surpris de les voir ensemble. On leur avait donné une espérance de quelques mois tout au plus, on avait tenté de leur mettre des bâtons dans les roues, et pourtant, quelques années plus tard, ils étaient toujours ensemble. Et prêts, l’un comme l’autre, à avancer ensemble. Ce qui n’était pas rien. A la réponse positive de la brune, il l’embrassa. Il était heureux, réellement, et rien ne pourrait, pendant quelques temps, gâcher son bonheur. Ils allaient devoir voir plein de choses, mais pour le moment, il voulait juste profiter de l’instant.

Avec un sourire, il passa la bague qu’il avait acheté au doigt de sa fiancée. Elle lui avait peut-être lancé un écrin avec des alliances en arrivant, mais il préférait quand même lui passer celle qu’il avait pris le temps d’acheter. Pour lui, c’était plus symbolique. Puis il l’écouta, non sans être particulièrement surpris.

« C’est vrai ? Tu veux vraiment un enfant ? Tu es sûre ? Je veux dire… Tu es prête ? Je ne voudrais pas que tu te sentes forcée… Mais on pourrait déjà, peut-être, habiter ensemble. Pour de vrai. Ton appartement, le mien, en trouver un autre… Ou une maison peut-être, si tu veux… »

Attention, il était ravi d’entendre que Victoria voulait des enfants avec lui. Cela le rassurait dans son optique de famille à lui. Mais se marier à la va-vite juste pour cela, il trouvait cela un peu bête. Ils n’avaient pas besoin d’être mariés pour être parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 137
Âge : 36 ans
Actuellement : Employée au Ministère de la Magie pour la Coopération Magique Internationale.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Sam 25 Juil - 16:11

    Victoria regardait la bague non sans un certain contentement. Ce qui lui plaisait le plus dans tout ça, c'était qu'ils avaient plus ou moins eu la même idée au même moment. Avouez que c'était assez amusant, non ? Cependant, il fallait en revenir à parler de choses plus sérieuses que les bijoux et les à côté. Posant ses yeux clairs sur Damian, elle chercha à accrocher son regard. Elle était on ne pouvait plus sérieuse, toutefois, elle comprenait que ce n'était pas une évidence pour son petit ami que de le comprendre. Elle n'avait pas franchement été d'une rapidité fulgurante ces dernières années et elle devait lui donner l'impression de soudain appuyer un peu trop franchement sur l'accélérateur !

    « Oui, je le veux, vraiment. » Elle insista sur ce dernier mot, un peu comme si tout le reste de la conversation en dépendait. « Et je n'ai plus envie d'attendre, sauf si toi c'est ce que tu souhaites, mais de mon côté, j'ai réglé mes problèmes. » Bon, ok, presque tous ses problèmes, mais au moins depuis qu'elle sortait avec Damian, elle était revenue dans le droit chemin. Cela comptait, non ? « Quant au lieu de résidence, au départ je pensais que je pourrais rendre mon appartement, tout simplement, mais à plus long terme nous pourrions peut-être nous trouver une chouette maison dans la banlieue, mais attention, dans un bon quartier, je veux que les écoles soient bien fréquentés. » Pas comme l'école de village qu'avait fréquenté (ou fréquentait encore dans le cas de sa plus jeune nièce) Opaline et ses neveux. Elle voulait quelque chose d'un peu plus classe pour son futur enfant. Finalement, elle se sentait presque l'instinct d'une mère poule.

    C'était peut-être pour ça qu'elle avait mis si longtemps à se décider : elle était tellement exclusive qu'elle craignait d'en être étouffante. Damian avait l'air de bien vivre avec ça, le caractère explosive de sa brunette semblant lui couler dessus comme de l'eau clair… mais qu'en serait-il d'un enfant ? Et si elle l'élevait mal ? Tant de questions la taraudaient. Ce qui ne l'empêchait plus de vouloir sauter le pas parce qu'elle avait pleinement confiance en Damian pour la modérer si elle allait trop loin autant dans ses actions que dans ses propos.

    « Enfin tu vois... » Dit-elle finalement en croisant les mains sur ses genoux d'un air entendu. « J'ai déjà réfléchi à plein de choses. » Avec l'aide d'un peu de vin et de bière, mais le comment n'était pas la question. Ce n'était pas le chemin qui comptait, mais la destination (à moins que ce ne soit l'inverse, sauf que dans le cas de Vickie, elle ne prenait en compte que ce qui l'arrangeait!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   Dim 9 Aoû - 21:00



Damain avait toujours été la partie la plus sérieuse lorsqu’il avait été en couple. Elea pensait énormément à elle-même et à la manière de faire tourner son monde comme elle l’entendait. Victoria elle, était plus du genre à foncer dans le tas et à réfléchir par après. Ce qui faisait de lui la partie pensante du couple. Non pas que Victoria n’était pas intelligente, loin de là, mais il était celui qui réfléchissait –peut-être de trop parfois- avant de prendre une décision. Et la décision qu’il avait eut il y a un an ne prenait forme que maintenant. Peut-être n’était-ce pas si mal, après tout, si jamais Victoria lui avait dit non à Noël, leur couple aurait pu être en danger. Et recommencer à zéro avec une autre femme ? Damian se voyait mal réussir cela. Il se faisait doucement plus âgé, voyait son monde changer, son fils grandir, sans pouvoir être appelé « papa ». Dans un sens, cela le contrariait, mais il ne regrettait rien. Cependant, il avait depuis espérer fonder sa propre famille, comme l’avait fait Dawn. Peut-être était-ce d’ailleurs cette dernière qui déteignait sur lui à ce sujet. Dawn avait toujours été très maternelle dans l’âme et avait toujours voulu être mère. Elle ne l’était pas encore, mais elle était au moins heureuse et mariée. Même si, de nos jours, être marié pouvait être totalement surfait et ne comptait pas forcément quand on souhaitait fonder une famille. Enfin bref.

Damian ne pensait de toute façon plus à tout ses tracas. Il venait d’avoir le plus bel instant de sa vie, jusqu’au jour où il épouserait Victoria et au jour où leur enfant naitrait. Elle acceptait de l’épouser. Mieux encore, elle y avait elle-même réfléchit de son côté et n’avait pas été prise par surprise, répondant « oui » par logique, sans vraiment le vouloir. Non, elle le voulait vraiment. Et si lui, rien ne le gênait quant à un mariage rapide, il doutait que sa mère l’entende de cette oreille, ainsi que Dawn. Maintenant que sa jumelle s’occupait d’organiser des mariages, nul doute qu’elle voudrait organiser celui de son jumeau.

« Ca me va. Tu as déjà ma clef de toute manière. On peut déménager quand tu le veux. Et pour le quartier, pas de problème. On trouvera quelque chose de bien, je te le promet. »

Damian ne pouvait pas, en ce moment, être plus heureux. Il avait tout ce qu’il avait toujours voulu. Et s’il avait pris peur une fois, avec Elea, il était sûr, désormais, que rien ne viendrait chambouler ce bonheur qu’il touchait enfin du doigt. Enfin, à moins qu’une troisième guerre se déclenchait dans le monde magique. On n’en avait pas été bien loin, mais tout s’était apaisé depuis. Esquissant un sourire, il déposa un baiser sur les lèvres de sa fiancée, future femme et future mère de ses enfants.

« Je t’aime, Victoria Montgomery. »

Et s’il croyait en eux, et qu’elle croyait en eux… Il n’y avait pas de raison pour que cela ne marche pas n’est-ce pas ? Ils formeraient, dans un futur plus ou moins, une famille exemplaire, Damian en avait la certitude.

terminé pour Damian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]
» Il en faut peu pour être heureux
» Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» Pour être heureux, il faudrait se persuader qu'on vît quand on rêve, qu'on rêve quand on vît. (Réouverture par Camelle)..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 19-
Sauter vers: