AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 176
Âge : 19 ans (3 avril 1992)
Actuellement : étudiante en make-up/serveuse à mi temps chez MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: [THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]   Mar 31 Mar - 22:25


    PV ALICE ORWELL

    Les mois s’écoulaient, tout doucement, tranquillement et le mois de février avait débuté avec l’annonce de la seconde épreuve du Tournoi des Trois Sorciers. C’était un véritable événement et toute l'école souhaitait que Ryan réussisse tout aussi bien que la première. Nasira le soutenait également mais elle n’était pas non plus forcément passionnée par le Tournoi. A vrai dire, elle n’y avait plus vraiment pensé depuis décembre, il fallait dire qu’il y avait beaucoup de choses qui la préoccupait bien plus même si le Tournoi était un événement majeur et qu’elle avait réfléchi à tenter sa chance.

    Le fait était qu’en effet, la vie de la belle brune avait été quelque peu bouleversée suite à l’accident de Wood avec Terence et le renvoi de ce dernier. C’était quand même assez compréhensible qu’après avoir découvert que sa meilleure amie subissait diverses attaques (presque des attouchements en fait) de la part d’un immonde pervers sans qu’elle ne sache rien elle soit assez chamboulée ! En fait, elle se sentait surtout coupable. Coupable de ne rien avoir vu. Ah ça, elle pouvait se vanter d’avoir flanqué la troussé à Grayson et compagnie ! Mais si dans les faits ça ne changeait absolument rien…

    En fait, elle comprenait pourquoi sa meilleure amie ne lui avait rien dit. Elle avait peur pour elle aussi, elle voulait la protéger. Mais Nastia n’avait pas besoin de protection. Elle était forte. Elle avait appris à survivre dès sa plus tendre enfance. Et de par sa beauté incroyable, elle avait aussi subis des remarques très limites. Mais elle savait se défendre. Et ce n’était pas un petit puceau de Poudlard qui allait lui faire peur ! Mais Linwood avait préféré ne rien lui dire pour ne pas qu’elle ait d’ennuis aussi. Parce qu’honnêtement, une Nasira en colère, de la vraie, de la pure colère, ce n’était pas beau à voir. Sous son masque superficiel, la brune incendiaire pouvait se montrer fort méchante voire violente. Les types du genre Terence ne méritait pas grand-chose à part une sévère correction selon elle. Mais ici, elle n’avait pas à faire sa loi et au final, elle acceptait le choix de la Poufsouffle. C’était vraiment contre elle qu’elle éprouvait de la déception voire un peu de rage. A l’avenir, elle se promettait d’être plus vigilante et plus présente pour sa meilleure amie. C’était presque sa sœur et jamais elle ne pourrait laisser quelque chose comme cela arriver de nouveau à sa sœur.

    En parlant de sœur justement…

    Il y avait un autre souci qui trottait dans la tête de Nasira. Un autre souci nommé Lana Hamzik et qui était la copie parfaite de sa sœur. Et oui, un bout de la famille biologique d’Alice avait débarqué dans la leur et depuis, Nasty n’arrêtait pas de s’inquiéter. Elle connaissait sa sœur, sa choupinette à elle, elle savait que rien ne ferait jamais changer leurs liens, leur devise « Les liens du cœur plus profonds, plus importants que les liens du sang. » En revanche, elle ne connaissait pas Lana. Cette fille qui n’était qu’une étrangère mais qui ressemblait tant à Alice au niveau du physique mais qui n’avait rien en commun avec elle. Cette fille était riche et semblait avoir l’habitude de tout avoir et d’en être trèèès satisfaite. Exactement le genre de personnes qu’elle ne pouvait pas encadrer. Alors qu’eux avait peut-être des parents qui étaient des voleurs et vivaient dans la misère mais ils avaient été chéris, aimés et c’était ça le plus important. Elle ne changerait de famille pour rien au monde. Et Nasira savait qu’Alice en regardant Lana, en voyant à travers elle, sa personnalité, son langage corporel, elle ne se disait pas qu’elle aurait aimé être à sa place, vivre dans cette vie, ce monde-là, mais qu’elle aimait sa vie telle qu’elle était, même si elle avait été obligée de grandir trop vite, même si elle avait été confronté à des trucs que la plupart des personnes ne vivraient jamais, eux. Leur vie était certes injuste mais elle était ce qu’elle était et si on avait le pouvoir de décider d’en changer, elle ne changerait pas d’un iota. Nasira aussi, en regardant Lana, était bien contente de sa vie même elle, elle avait tout et eux pas grand-chose. Ils avaient reçu de leurs parents le plus important de toute manière : l’amour. Le pur, le véritable amour. Et ils avaient aussi appris l’humilité ce qui devrait être enseigné à certaines personnes qui ne savaient probablement pas ce que cela voulait dire…

    Enfin, Nasira avait peur que Lana, par elle ne savait quel point, réussisse à leur prendre Alice. Elle respectait son choix de vouloir connaître Alice, c’était légitime, tant qu’elle ne la souhaitait pas l'avoir rien que pour elle. Alice n’était pas un objet que l’on pouvait prendre et jeter, elle était une formidable personne, et Nasira était très fière de la personne que devenait sa petite chouquette, et il fallait prendre en compte avec elle toute la famille Orwell sinon ce n’était pas la peine. Ils étaient fortement unis malgré leurs divergences et leurs parents leur avaient aussi appris ce sens profond de la famille qu’ils avaient tous. Pour Nasira, la famille c’était sa première priorité, c’était tout, c’était sa vie. Et elle savait qu’Alice, Micah et Mattew pensaient pareil. Mais elle était quand même effrayée.

    Du coup, elle avait encore envoyé une lettre à Daël. De base, c’était une idée de Linwood parce que soit disant qu’elle l’aimait bien –ce qui était ridicule soit dit en passant- mais finalement, Daël étant quelqu’un de calme, elle s’était dit qu’il serait de bon conseil et effectivement, il l’était. Quand Lana était arrivée, elle avait écrit une lettre, bien moins chaotique que la première écrite juste après qu’elle ait appris le problème Terence, et ça lui avait fait du bien. Elle devrait écrire un journal intime tiens au lieu de (surement) embêter ce pauvre chou Daël qui ne devait pas en avoir grand-chose à faire de ces histoires mais qui était trop poli pour ne pas lui écrire en retour. Bref, ça l’avait calmé et c’était déjà ça. Cela lui évitait aussi de se poser des questions sur sa propre famille biologique ce qu’elle détestait. Bah oui, elle se demandait si elle aussi avait une autre sœur ou un frère quelque part dans le monde. Mais honnêtement, elle n’avait, n’avait jamais eu, besoin de réponses à ses questions. Sa famille biologique, elle s’en contrecarrait. Sa seule et unique famille c’était les Orwell point final.

    D’ailleurs, elle aperçut le charmant minois de la cadette et se dirigea vers elle avec un grand sourire. « Alice attends ! » Et là boum, malchance c’était Lana. « Tu as vu ce qu’était la deuxième épreuve ? Bon sang, Ryan va avoir du mal, comme les autres ceci dit, mais j’espère qu’il fera notre fierté de nouveau ! » Ok le Tournoi des Trois Secrets n’était pas la première pensée de Nasira en se levant le matin mais quand même, cela restait super important et malgré tout un moyen de commencer une discussion !

    [1 183 mots]


Dernière édition par Nasira Orwell le Ven 3 Avr - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 438
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]   Mer 1 Avr - 12:08

    Alice était on ne peut plus perturbée par la présence de sa sœur jumelle dans le château. Elle n'avait jamais imaginé qu'elle pouvait avoir de la famille ailleurs dans la monde. Après réflexion, c'était stupide, elle avait été adoptée mais elle n'était pas née dans un choux (ou dans une rose si vous préférez), elle avait bien des parents biologiques et ceux-ci n'avaient aucune raison de garder leurs autres enfants s'ils n'avaient pas voulu d'elles, encore moins avec une naissance simultanée. Elle en venait à espérer que personne d'autre ne ferait surface parce qu'elle ne supportait pas de voir son univers se modifier. Sa jumelle, Lana, lui avait dit qu'elle était d'un profond égoïsme en pensant ainsi, elle avait bien été obligée d'admettre que ce n'était pas complètement faux. Elle aurait été prête à n'importe quoi pour garder sa famille et ses amis près d'elle, elle savait bien que la vie étant ce qu'elle était, c'était quasiment impossible, mais elle avait espérait qu'au moins, tant qu'elle serait à Poudlard, elle pourrait garder un peu de stabilité. Comme Lana semblait bien décidée à s'imposer de gré ou de force, Alice faisait contre mauvaise fortune bon cœur et lui adressait la parole quand elle était là, si ce n'est que dans la mesure du possible, elle faisait tout pour l'éviter.

    Quand elle entendit une voix l'interpeller, elle eut peur un instant qu'il ne s'agisse d'elle, justement, sauf que ce n'était pas le bon timbre. Il ne fallut que quelques secondes pour qu'elle reconnaisse la voix chaude de sa sœur aînée Nasira – sa VRAIE sœur – et qu'elle ne s'arrête en lui souriant. Alice était très proche de ses frères et de sa sœur, mais il fallait admettre qu'elle avait toujours envié – et encore aujourd'hui – la beauté de Nasira. Elles étaient complètement à l'opposé physiquement. Nasira était mate de peau, très brune et ses yeux, bien que clairs, étaient très éloignés de l'azur des prunelles d'Alice. En plus, elle était grande et pulpeuse, alors qu'Alice était petite et plutôt filiforme. Enfant, quand Nasira avait commencé sa puberté – et elle l'avait commencé tôt – Alice avait rêvé d'être comme sa sœur. Cruelle déception des années plus tard de constater qu'elle était toujours la même, autrement dit une jolie poupée blonde, adorable, mignonne, mais sûrement pas « canon ». Enfin, on faisait avec ce qu'on nous avait donné à la naissance, et rencontrer sa jumelle lui avait au moins apporter la satisfaction de se rendre compte que sa petite taille n'était pas dû à ses problèmes de malnutrition mais bel et bien à la génétique.

    « Oh ! Coucou Nasira, ça va ? » Elle s'inquiétait un peu pour son aînée car, outre l'apparition de Lana qui s’immisçait dans leur vie alors qu'elle n'avait rien à y faire, il y avait eu l'accident de Linwood avec Terence. Alice ne connaissait pas bien la préfète des Poufsouffles, mais elle savait que c'était la meilleure amie de Nasira et qu'elles étaient très proches toutes les deux. Mais celle-ci aborda un tout autre sujet, elle lui parla du Tournoi. Il était vrai que Ryan s'était illustré lors de la première épreuve, allait-il renouveler l'exploit ? Alice l'espérait, après tout, Ryan était à Serdaigle ! « Je n'ai pas encore regardé en détail mais je pense que Ryan a ses chances, il y a toute une partie autour de l'intelligence et il est dans la bonne maison pour ça. Après, je ne connais pas vraiment les autres champions, si ça se trouve, ils sont aussi très malins et Ryan a juste eu de la chance lors de la première épreuve. » Elle n'aimait pas beaucoup Ryan en tant que personne, elle le trouvait un peu trop « léger ». Mais ce n'était que son opinion personnelle. Alice se racla la gorge. « En parlant de gens qu'on ne connaît pas bien, Lana ne t'embête pas trop, ça va ? » Elle aurait bien lui demander comment elle se sentait par rapport à l'histoire de Linwood aussi, mais c'était plus difficile à amener sur le tapis quand on partait du Tournoi des Trois Sorciers. Car si ce Tournoi avait bien eu un effet sur la tranquille petite vie des Orwell à Poudlard, c'était de ramener Lana de Durmstrang jusqu'à eux !!!
{715}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 176
Âge : 19 ans (3 avril 1992)
Actuellement : étudiante en make-up/serveuse à mi temps chez MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]   Jeu 2 Avr - 22:37

    Lana avait bouleversé le petit quotidien de la famille Orwell. Depuis son arrivée inattendue à Poudlard, Nasira ne cessait de se poser des questions. Ils n’avaient jamais, les quatre enfants Orwell, réfléchit vraiment à leurs familles biologiques. Pour Nasira comme pour ses frères et sa sœur, elles les avaient abandonnés, elles ne méritaient pas qu’on pense à elles. Et leur famille, leur vraie, leur seule et unique famille était tellement géniale, malgré les galères, qu’elles étaient complètement passées à la trappe. Oh bien sûr, elles existaient, d’accord, c’était certain, mais cela n’avait pas la moindre importance. Sauf qu’avec Lena qui avait débarquée comme ça en cherchant à s’imposer dans la vie de sa jumelle, ça commençait à en avoir, de l’importance. Surtout que cela avait la conséquence fâcheuse que Nasty soit encore plus anxieuse qu’auparavant, et ait véritablement peur de perdre sa petite sœur au profit d’une pétasse richissime, et qu’elle se pose des questions sur sa famille biologique à elle. Elle avait entendu dire qu’en Inde, il n’était pas envié d’être une fille et cela pouvait être une raison de son abandon. Mais sitôt cette pensée survenue dans son esprit qu’elle s’efforçait de la chasser. Ses parents biologiques n’étaient pas à prendre en pitié, d’ailleurs la pitié n’existait pas dans ce monde, elle le savait bien. Et de toute manière, ils ne comptaient plus, elle avait de formidables parents depuis longtemps maintenant et c’était tout ce qui comptait, eux et ses frères et sœur.

    Ceci dit, et bien qu’en sachant bien l’importance qu’avait leur famille aux yeux d’Alice et se doutant bien de l’attitude qu’elle aurait face à sa jumelle, Nastia n’arrêtait pas de flipper. Mais c’était dans son caractère, que voulez vous, une vraie mère poule cette fille ! Elle n’avait pas envie de perdre Alice –ni Micah et Mattew d’ailleurs- , jamais. C’était sa petite princesse blonde, d’apparence si fragile, si innocente et pourtant si forte, si intelligente. Alice était un véritable cerveau et Nastia était très fière de ce trait de caractère de sa petite sœur. Elles avaient beau être radicalement différentes physiquement et même caractériellement, tels le jour et la nuit, une blonde, une brune, une grande aux formes imposantes, une petite filiforme, une enthousiaste à toute heure, une plus réfléchie et calme ; cela n’empêchait pas leur lien d’être extrêmement fort et que le terme de sœur pour elles s’appliquait bien au-delà du sens unique de lien du sang. Bien, bien au-delà. Alice était sa sœur, sa vie, elle aurait tout donné, tout sacrifier pour elle. Tout. C’était, du moins le croyait elle, la seule forme d’amour qu’elle était capable d’éprouver, le seul sentiment qu'elle reconnaissant comme étant de l'amour.

    Quand elle voyait Alice, la belle brune avait toujours, CE sourire si particulier qu’elle n’avait qu’en présence des personnes les plus proches d’elle, ses yeux s’allumait d’une lueur chaude, protectrice : c’état le regard d’une sœur aimante, d’une presque mère. « Boh, tu sais les soucis de ces derniers temps me préoccupent beaucoup mais on fait aller. Tu vois Daël Rosenberg, l’un des Gryffondors qui fait partie de la délégation pour le Tournoi ? Je ne sais pas trop pourquoi mais je lui écris des lettres et ça me fait du bien. Ça me calme. » A une autre personne –autre que Linwood aussi- elle aurait probablement dit un simple ‘ça va’. Mais elle ne portait aucun masque, ne prétendait pas être quelqu’un d’autre qu’elle-même avec sa sœur. Jamais.

    « Oui c’est probable. On verra bien mais j’espère vraiment qu’il gagnera ! Ce serait chouette ! » Eh, même si c’était un Serdaigle le champion, Nasira le soutenait à fond quand même ! Même si, ces derniers temps, elle connaissait une petite baisse de régime suite aux quelques soucis qui touchaient les personnes qu’elle aimait le plus au monde. D’ailleurs en parlant de souci fort ennuyant… : « Non, elle ne m’a pas vraiment approché en fait. Je crois, et cela doit être dû à ma réputation de championne de krav maga, qu’elle a un peu peur de moi. » Elle eut un rire puis un sourire malicieux. Merci Rudy Spencer de lui avoir collé cette réputation de cinglée hystérique supra violente ! Elle était bien contente que Lana ne l’ait approché encore car elle devait bien reconnaître qu’elle serait un brin mal-à-l’aise si jamais ce serait le cas. Elle respectait le choix de Lana de vouloir connaître Alice –qui était une super personne après tout, c’était donc normal- mais plus elle était loin, mieux elle se portait.

    |756 mots|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 438
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]   Ven 3 Avr - 10:23

    Alice haussa un sourcil perplexe le temps d'une demi seconde. C'était la première fois que sa sœur aînée lui parlait d'un garçon sans ajouter quoi que ce soit de gênant (aux yeux d'Alice) derrière. Enfin, elle pensait là aux garçons qui ne faisaient pas parti des relations habituelles de Nasira. Bon, bien entendu, il n'y avait pas de quoi s'emballer non plus, Nasira ne faisait que dire qu'elle écrivait à son camarade parti à Durmstrang, mais Alice avait l'impression que le contenu de ces lettres devait être particuliers. Si cela n'avait pas été le cas, pourquoi lui en parlerait-elle d'ailleurs ? Alice prit quelques secondes de réflexion pour savoir quoi répondre. Non pas parce qu'elle avait besoin de manquer de franchise, mais c'est que ce que sa sœur venait de lui dire soulevait plusieurs choses. Outre la mention de Daël, il y avait aussi le fait qu'elle ressente le besoin de se calmer, c'était bien le signe qu'elle n'allait pas si bien que ça.

    « Tu peux préciser ce qui te préoccupe ? » Finit-elle par demander calmement à sa sœur aînée du ton docte qu'elle prenait quand elle s'apprêtait à faire l'analyse d'un problème. Et même si là il ne s'agissait pas de déchiffrer une formule magique compliquée, elle était quand même prête à tout faire pour que sa sœur adorée lui parle et l'aider si c'était dans ses capacités. « Quant à Daël, c'est bien si il t'aide, mais je ne savais pas que tu étais… proche de lui ? Vous ne vous parliez pas tant que ça avant, non ? Je sais qu'il était un peu ami avec ta copine Saroyan, mais globalement j'en garde quand même le souvenir d'un garçon qui était un peu en retrait, toujours avec sa sœur. » Mais après, peut-être que Nasira aussi était amie avec lui et qu'elle ne l'avait juste jamais remarqué justement parce que le gryffondor était un peu.. comment dire ? Effacé ? Bien qu'Alice voit parfaitement qui il était, il y avait eu des articles sur les délégations et elle lisait toujours le journal. Et avant ça, il avait un temps fait parti du club journal dont Alice s'occupait quand elle n'était pas occupée à gérer l'arrivée d'une jumelle ou le départ de son meilleur ami.

    « J'espère qu'il gagnera aussi, au moins pour le prestige de Poudlard ! En tout cas, j'espère que ce ne sera pas Durmstrang qui l'emportera, je n'aime pas cette école. » Pas parce que sa jumelle en venait (en dépit de ce qu'on pourrait croire), mais parce qu'elle était trop sectaire, elle n'acceptait pas les élèves qui étaient des nés moldus, et Alice trouvait ce genre de manière de penser trop arbitraire. Et complètement dépassés aussi, disons-le franchement.

    Même si Alice avait toujours une pensée pour le tournoi, elle demanda à sa sœur ce qu'il en était de son autre sœur, celle qu'elle ne connaissait pas encore très bien et n'avait aucune envie de connaître. Celle-ci était bien décidée à s'imposer alors Alice s'inquiétait un peu. Mais visiblement, Nasira n'était pas encore entrée dans son viseur. La serdaigle n'était pas aussi sûre que son aînée que ce soit à cause de la réputation de Nasira, Alice se disait que Lana devait sûrement attendre un moment approprié c'est tout. « J'espère qu'elle ne fera rien d'inconsidéré et qu'elle ne viendra pas embêter mes proches… elle m'a dit qu'elle ferait tout s'imposer, je ne sais pas bien ce que ça peut vouloir dire. Enfin… en fait, si, je vois à peu près, et je pense que c'est pour ça que ça m'inquiète. Vu comme on se ressemble, elle pourrait se faire passer pour moi avec des vêtements normaux. Heureusement qu'en semaine les uniformes sont obligatoires... » Et que Lana ne l'avait pas rejointe à serdaigle ! Elle était à Serpentard, du coup, un simple coup d'oeil sur l'insigne et on pouvait savoir à laquelle des deux on parlait. Mais sans ça, si Lana se séparaient de ses fringues de marque, impossible de les différencier. Alice avait fait des recherches sur les jumelles monozygotes depuis l'arrivée de Lana. Au-delà de la ressemblance physique, avec leur patrimoine génétique commun, il était probable qu'elle soit tout aussi intelligente qu'elle, ce qui n'était pas forcément une bonne nouvelle. Si elle ne connaissait pas sa jumelle, elle se connaissait par cœur et se savait capable du pire. Lana devait être comme elle, pas une bonne nouvelle pour qui ferait les frais de son bon vouloir. Enfin, à priori Elena n'avait pas été ravie de voir qu'Alice s'était dédoublée, c'était toujours ça de pris comme lot de consolation.

    « Tu sais... » Avoua-t-elle à voix basse en fixant subitement le bout de ses chaussures « Je ne suis pas très à l'aise avec l'arrivée de Lana. J'ai peur qu'elle… qu'elle se mette à bousculer mes petites habitudes… qu'elle me sépare de mes amis et de vous… tout ça m'angoisse un peu. » Alice n'avouait pas souvent ses faiblesses, mais en général si elle devait le faire, c'était avec sa fratrie. Quand elle était enfant et qu'elle avait un chagrin, elle allait se blottir contre son grand frère Mattew. Il n'y avait alors plus rien qui pouvait l'atteindre. Mattew s'étant un peu éloignée de sa famille à cause de la nécessité pour lui d'entrer dans la vie adulte, Alice avait un peu dévolue ce rôle sécurisant à Dwayne sans demander l'avis du principal intéressé, mais Nasira et Micah restaient aussi des refuges pour elle. La présence de Lana l'angoissait. Elle n'avait pas pu le dire à ses amis. Ni Hugh, ni Dwayne, ni Ali' ne pouvaient comprendre ce qu'elle ressentait. Mais sa sœur pourrait sûrement, surtout que comme elle, elle avait été adoptée par leurs parents. Leur famille, c'était leur trésor, la seule chose qu'elle avait toujours eu y compris quand le repas du jour était juste une baguette de pain pour six personnes. Même dans ces moments là où leur ventre grognait un peu, ils jouaient ensemble, Alice lisait à haute voix un livre emprunté à la bibliothèque municipale, Micah tentait de jouer avec un jeu de cartes pour bluffer des passants avant de leur tirer leur porte-feuille, Mattew écoutait Alice en silence et Nasira coiffait sa petite sœur en fredonnant assez bas pour qu'on entende quand même la blondinette lire. Leurs parents les regardaient, faisaient les comptes, et promettaient que le lendemain ils mangeraient des bonnes choses. En général c'était le cas. Ce genre de scène, Alice en avait plein au fond de son coeur, ses souvenirs étaient précieux. Ils avaient été heureux à leur manière et Lana ne pourrait jamais le comprendre avec tout son argent ! Elle était tout ce qu'ils détestaient, eux, les Orwell, les parias de la société réunis dans une petite maison de bric et de brac…

    Doucement, Alice releva la tête, espérant que sa sœur aurait quelque chose de rassurant à dire.
{1 150}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Sœurs pour la vie, c'est promis [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THEME - Une salle pour réviser pitié ! [PV]
» ¤ Première nuit à Diantra pour le métisse | PV
» [Job Annexe] - Demande de Récompense pour Akira [30/03/14]
» Décorations et objets pour anniversaires
» [Console] Deux thèmes Kyogre et Groudon pour Nintendo 3DS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 19-
Sauter vers: