AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'était pas vraiment prévu... - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 917
Âge : 20 ans -25 decembre 1990-
Actuellement : Serveuse au Black and Red


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Sam 25 Juil - 21:24

La vie… Un long fleuve tranquille ? Certainement pas. Opalyne n’avait jamais eu la vie facile et de toute évidence elle n’était pas née dans cet objectif là. Il faut de tout pour faire un monde, et elle avait tendance à supposer qu’elle faisait partie de ceux qui permettaient de conserver l’équilibre avec les biens heureux, aussi appelés chanceux ou veinards. Bienvenue dans la balance mondiale. Celle qui s’appelle aussi parois destin (ou la version féminine : destinée).

La sorcière avait à présent 19 ans mais elle était entrée dans le monde cruel de la vie depuis quelques temps déjà. Elle avait arrêté ses études dès qu’elle en avait eu l’occasion. Le monde du pensionnat, l’enfermement dans une salle de classe… Tout cela n’était pas elle, tout cela ne lui convenait pas. Elle avait besoin de plus (ou de moins, selon le sens considéré). Mais ce qui était certain c’était que les cours, ce genre de cours en tout cas, n’étaient pas faits pour elle. Elle avait ainsi tout laissé derrière elle et tenté de démarrer dans la vie. Sauf que sans diplôme et quand on n’est même pas majeur c’est plutôt dur. Emancipation, séparation vitale avec s a famille, elle avait quand même tout tenté. L’envol s’était échoué, mais elle aurait sûrement pu tomber bien plus bas, aussi ne s’en était-elle jamais plainte.

Opalyne travaillait dans un cabaret. Elle servait là-bas depuis qu’elle avait arrêté ses études et espérait pouvoir prochainement danser. Elle s’entraînait dans ce but depuis qu’elle avait quitté l’école. Le Black and Red était tenu par un sorcier de quelques années son aîné : Tobias Sandeau. Ils entretenaient une relation professionnelle plutôt cordiale qui, par ailleurs l’avait un jour été un tout petit peu trop (cordiale) ce qui avait donné naissance à Saphyr. Cette dernière était une petite demoiselle aux cheveux blonds vénitiens qui avait déjà deux années d’affichées au grand compteur de la vie. La sorcière avait initialement refusé d’en parler à Tobias, mais il avait fini par savoir que l’enfant était le sien, bien que Lyne ait fait en sorte qu’il n’en approche pas plus que cela. Elle préférait faire comme si l’enfant n’avait pas de père et évitait intentionnellement le sujet. Ce n’était pas du tout par dégoût du jeune homme, il était très bien, là n’était pas le problème mais Opalyne ne voulait ni ne pouvait faire confiance à une tierce personne. Elle ne voulait ni être déçue, ni décevoir alors elle préférait être la seule à s’en occuper.

Aujourd’hui, elle avait confié sa fille à garder, et était sortie faire plus de lèche vitrine qu’autre chose. La jeune femme ne volait pas en éclair de feu, l’or n’était pas vraiment ce qu’elle possédait le plus. Mais sortir comme ça, juste pour prendre l’air avait parfois du bon mine de rien, et elle ne faisait de tort à personne ainsi après tout n’est-ce pas ? Ses pas l’avaient guidé vers le chemin de traverse. La sorcière avait une tenue assez simple, en ce début d’automne. Elle portait une robe noire, des collants couleur chair et une veste très simple bleue électrique qui mettait en valeur ses prunelles. Ses cheveux roux étaient détachés et encadraient son visage pâle par de longues mèches ondulées. Ce qu’elle ignorait en cet instant précis, c’était qu’elle aurait certainement mieux fait de ne pas passer par là à cette heure-ci… Mais ça, elle n’allait pas tarder à le découvrir, à ses risques et périls. Qui a dit qu’une fois sorti de Poudlard on ne croise plus ses anciens élèves ? Certaine pas ces derniers en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 22 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Dim 2 Aoû - 14:57




Nicolas vivait désormais en France tout au long de l’année. Son appartement était devenu une vraie bibliothèque, contenant des centaines de livres sur ce qu’il étudiait, le droit. Depuisqu’il était sorti de l’école de Sorcellerie de Poudlard, il avait rejoint la prestigieuse école de Sciences Politiques pour montrer à son père qu’il était tout à fait capable de régner. Oui, il ne baissait pas les bras si facilement, même s’il voyait bien, plus les années passant, que le jour où il accèderait au trône était bien loin d’arriver. Mais il ne laissait pas tout tomber pour autant. Depuis son entrée à Sciences Po, il en était sorti chaque année avec les honneurs en tant que major de sa promotion. Et tout ça, sans l’aide de la Magie. Comme quoi, il n’était pas plus mauvais qu’Emeric –qui, certes avait directement rejoint le Ministère de la Magie, mais il ne comptait pas devenir Roi du Liechtenstein, donc bon, il pouvait faire ce qu’il voulait.

Entre temps, malheureusement pour lui, son père avait décidé de le fiancer de force à une parfaite inconnue. Lucie de Sorgue avait été un temps la personne qu’il haïssait le plus au monde, surpassant même Marie et Joseph. Puis Lucie avait disparu du tableau du jour au lendemain, et Lucy de Guise avait pris sa place. Lucy était cependant bien moins insupportable que son homologue française. Nicolas avait eut l’occasion de la rencontrer lorsque les papiers avaient été signés et l’accord rendu officiel. Elle semblait aussi désireuse de ces fiançailles que lui, mais étant une amie de Jade, il avait pris le temps de lui donner le bénéfice du doute et l’avait laissée faire ses preuves. Lucy s’était montrée docile et plus que polie, déterminée à sauver son petit frère d’un mariage arrangé. Mais pour la peine, elle en avait elle-même fait les frais. Heureusement pour elle, Nicolas était loin d’être un vieux papi pervers. C’était toujours cela de pris. Et pour le blond, sa fiancée n’avait pas au moins l’âge de boire encore au biberon, ce n’était pas négligeable non plus. Avec le temps, il avait appris à apprécier la jeune femme, même s’il ne la voyait presque pas et qu’il se contentait de lui offrir quelques cadeaux à son anniversaire ou à Noël. Mais elle était loin de lui taper sur les nerfs ce qui était un bon point.

Au fil du temps, il avait également appris à mettre ses sentiments de côté pour essayer, tant bien que mal, de réussir à construire quelque chose avec la jeune femme qu’on lui avait choisie. Chose qui s’était révélée relativement compliquée au début, Opalyne Hummingbird hantant ses pensées et ses rêves. La rousse avait disparu du jour au lendemain, et à part savoir qu’elle travaillait au même endroit que sa chère sœur et qu’elle avait une fille, il ne savait rien de plus. La savoir mère l’avait surpris, puis il s’était dit qu’il avait de toute manière manqué sa chance. Il ne lui écrivait même plus.

Aujourd’hui, alors que l’anniversaire de sa promise était passé depuis un bon moment –et que Nicolas lui avait déjà envoyé un cadeau pour cette occasion- et que Noël se profilait doucement, le blond avait décidé de faire un saut au Chemin de Traverse, pour lui trouver un livre qu’elle pourrait apprécier. Il tentait, sans en faire de trop, de la comprendre. Lui adorait lire, mais pas les mêmes histoires. L’avis de Marie aurait sûrement été bénéfique –ou celui de Romilly mais cette dernière était en pleine organisation d’une réception, il préférait ne pas l’embêter- mais il se débrouillerait tout seul. Alors qu’il reprenait sa route après être sorti de la Ménagerie Magique, il heurta une jeune femme, qu’il ne regarda pas vraiment pour commencer.

« Pardon, je ne… Lyne ?! »

Cette chevelue rousse et ce visage, il les reconnaitrait entre mille. Loin de penser à pouvoir la croiser ici, Nicolas devait l’avouer, il était surpris, et, tout au fond de lui, plutôt content.



Dernière édition par Nicolas De Liechtenstein le Lun 8 Fév - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 917
Âge : 20 ans -25 decembre 1990-
Actuellement : Serveuse au Black and Red


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Dim 16 Aoû - 19:52

Ce n’était pas une journée comme les autres. Non, loin de là. Si Opalyne avait su ce qui risquait de lui tomber dessus, dans tous les sens du terme, elle aurait sûrement revu ses priorités à la baisse. Elle serait restée sagement chez elle et aurait soigneusement évité de mettre le nez dehors. Il y avait très peu de personnes qu’elle craignait réellement de croiser, mais celui qui croisa sa route ce jour là faisait partie de cette catégorie. Evidemment, ça aurait pu être pire… Comme si Emeric avait croisé son chemin, par exemple. Encore que… Avec du recul, elle n’en était pas persuadée. Alors qu’elle marchait tranquillement sans rien avoir demandé à personne, on lui rentra dedans. Pas une collision incroyablement douloureuse, non certainement pas. Il ne s’agissait que d’une légère bousculade, pourtant son cœur s’affola dangereusement quand ses prunelles azur rencontrèrent l’homme qui était tombé sur son chemin.

« Nicolas… »

Elle sentit toute couleur quitter son visage, sa peau pâle d’ordinaire était devenue livide, tandis que son cœur semblait avoir manqué quelques battements. Elle n’avait jamais envisagé de le recroiser. Elle n’avait jamais pensé qu’un jour leurs routes pourraient se croiser de nouveau. Ils étaient dans deux univers totalement opposés à présent. Certe, la jeune femme avait grandi dans la richesse et le confort, mais elle avait tout abandonné quand elle s’était fait émanciper. Et accoucher de Saphyr hors mariage, sans même être en couple avec le père de cette dernière marquait le point de rupture définitif avec sa famille.

Un tourbillon de sentiments agitait la sorcière. Elle n’aurait jamais dû le croiser. Ca n’aurait jamais dû se produire ! Jamais. Et elle ne savait pas quoi dire. Elle ne savait même pas ce qu’elle pensait de tout ça, en cet instant précis. Elle était morte de honte et folle de joie en même temps. Elle voulait fuir, courir dans la direction opposée et se jeter dans ses bras en même temps. Elle était perdue, totalement déboussolée.

« Je… »

Elle ne trouvait pas ses mots. Elle affichait une expression de stupeur parfaite et son visage semblait s’être figé dans cette position, sans parvenir à en sortir. Elle aurait pu lui parler normalement, comme si de rien n’était mais tout cela… ca n’avait rien de normal. Il n’y avait rien de naturel dans cette situation. Et elle ne savait plus quoi faire. Fuir semblait être ridicule à ce stade là et au fond, elle n’en avait pas spécialement envie. Mais elle ne savait pas comment elle devait se comporter. Ils avaient été si proche et elle ne lui avait plus rien di quand elle avait quitté l’école. Il ne savait rien de sa vie actuelle et elle préférait qu’il reste dans l’ignorance… ceci étant, elle ignorait que Marie avait pu tout raconter à son frère. Saphyr, le Black and Red… Elle était loin de se douter qu’il ignorait moins de choses qu’elle ne l’imaginait. Finalement, la seule chose qu’elle trouva à ajouter fut un petit :

« Bonjour… »

Pathétique, oui. Elle en avait pleinement conscience. C’était ridicule. Elle était ridicule. Elle avait tellement pu rêver de Nicolas quand elle était plus jeune. Elle avait idolâtré Nicolas. Elle aurait tout donné pour compter pour lui. Mais elle avait perdu toute chance de compter pour lui bien avant de partir de l’école. Elle ne méritait pas d’être entourée de gens bien comme lui. Elle ne méritait rien de tout ce qu’on pouvait avoir dans une vie normale. Parce qu’elle faisait tout mal, elle allait de travers et elle ne s’arrêtait pas à temps, préférant continuer à dévaler la pente sans réfléchir. Toujours plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 22 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Mer 19 Aoû - 0:58



Nicolas s’était attendu à croiser à peu près le tout Poudlard. Sauf Emeric, qu’il savait coincé au Ministère pour une sordide histoire de balai magique enchanté qui avait fait de gros dégâts il ne savait trop où au Pays de Galles. Bien évidement, Caroline étant aux abonnés absents, il ne risquait aucunement de la voir, et par la même occasion, cela lui évitait une confrontation avec cet abruti de Caleb McQueen qui s’était toujours pris pour le roi du monde. Il aurait, par contre, pu croiser Ena, qui devait sûrement se promener avec des lunettes noires chaussées sur le bout du nez quelque part dans Londres. Ou peut-être était-elle à l’autre bout du monde, qu’est-ce qu’il en savait. Il aurait également pu croiser cette peste de Lana, qui lui courait sur le haricot lorsqu’ils étaient à l’école. Il avait réussit à s’en débarrasser, mais après, on ne pouvait jamais être sûr de rien. Enfin, tout le monde aurait pu se trouver là, devant lui. Tout le monde, sauf elle. Jamais, par Merlin, il n’aurait penser tomber sur Opalyne Hummingbird, un jour reine de son coeur, qui avait disparut de la circulation du jour au lendemain.

Tout ce que Nicolas savait sur la jeune femme, il l’avait appris de sa soeur. Doutant de la sincérité de cette dernière, et surtout de ce qu’elle avait a gagner à lui raconter la vie d’une fille qu’il avait un jour aimer, il s’était méfié de chacun de ses mots. Puis il avait du se rendre à l’évidence, Marie n’était pas une menteuse invétérée et elle savait, parfois, dire la vérité. Savoir qu’Opaline avait grandit trop vite, d’un seul coup, avait explosé au visage du prince sans qu’il ne puisse faire quoi que ce soit. La rousse qui lui avait un jour ravit le coeur n’était plus que l’ombre de celle qu’il avait connu. L’aimait-il encore ? Peut-être tout au fond de lui, mais il n’arrivait pas à s’en rendre compte, malgré le fait qu’il soit content de la voir. Pourquoi l’était-il d’ailleurs ? Ils n’avaient jamais été un couple. A peine s’étaient-ils échangés un baiser qu’elle avait fait ses valises et avait disparu.

Quand la rouquine prononça son nom, Nicolas sentit son coeur se serrer. Ils auraient pu, qui sait, être heureux ensemble. Comme il aurait pu être heureux avec Caroline si elle n’avait pas suivit cet abruti de McQueen. Indéniablement, Nicolas trouvait que ses histoires d’amour finissaient mal, toutes autant qu’elles étaient, les unes après les autres. Maintenant, il était coincé avec une fille qu’il ne connaissait que trop peu et qui ne l’aimerait probablement jamais. Quand elle finit par lui dire bonjour, il prit conscience qu’il avait déjà passé trop de temps à la fixer sans gêne, surpris de la voir là, devant lui.

« Bonjour… Je ne m’attendais à te voir ici. »

Laissant agir un semblant de confiance en lui, Nicolas avait parlé sans bafouiller. Pourtant, il aurait pu. Mais il apprenait depuis quelques temps maintenant, à parler comme si rien ne pouvait l’atteindre. C’était quelque chose de primordial, à ce qu’on disait, pour être toujours à la hauteur. Il ne pouvait pas se permettre de laisser ses émotions dicter sa diction. Alors il restait de marbre, l’air de rien, comme s’il l’avait vu encore la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 917
Âge : 20 ans -25 decembre 1990-
Actuellement : Serveuse au Black and Red


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Mer 19 Aoû - 12:47

Indifférence. Nonchalence.Et surtout : assurance. Nicolas semblait être redevenu ce parfait étranger que la sorcière adulait sans même le connaître par le passé. Eux qui avaient été amis, qui avaient vécu des choses ensemble, parlé de sentiments, d’histoires très personnelles. Qui étaient-ils à présent l’un pour l’autre ? Il y avait certes le souvenir, à présent lointain, d’une histoire qui les avait uni par le passé. Mais elle était partie. Et elle n’avait rien di. C’était plus pour lui que pour elle qu’elle avait préféré se taire. Du moins, c’était ce qu’elle avait cru bon de faire. Il était parfait. Il était intelligent, il était beau, il était riche, il avait un très grand avenir qui s’étendait juste là, sous son nez. Il avait tout pour lui. Tout à l’exception de ce baiser qu’ils avaient échangé juste une fois. Et elle avait compris. Elle n’était pas une bonne chose pour lui, bien au contraire. Elle n’était qu’un boulet, un frein et il serait beaucoup mieux loin d‘elle. Opalyne n’avait rien de tout cela pour elle. Elle n’était pas intelligente, elle échouait en cours, n’aimant pas rester assise, immobile. Elle avait besoin de bouger, de vivre… Et les cours lui pesaient. Elle ne se sentait pas à sa place à Poudlard. Alors quand elle avait eu l’âge requis, elle était partie. Tout simplement.

La jeune femme se sentait vraiment mal à l’aise. Elle ne savait ni que dire, ni que faire. Et en soit, pouvait-elle vraiment dire quoique ce soit ? Elle culpabilisait. Il n’avait rien di pour qu’elle se sente ainsi pourtant. Mais le fait qu’il ne dise rien, justement, la faisait se sentir plus mal encore. Elle avait des centaines de choses, de pensées qui lui assaillaient l’esprit. Mais rien ne voulait sortir. Et puis par où commencer ? Desolée, mais j’en pouvais plus de Poudlard, puis tu es tellement mieux que moi que j’avais pas envie de t’embêter encore avec mes problèmes. Non, sûrement pas. Alors dis moi tu fais quoi de beau maintenant ??? Ca fait un bail !! Moi je vis dans un taudis, j’ai du mal à joindre les deux bouts, mes parents font comme si j’étais morte. Ha et j’ai une fille qui a déjà deux ans au fait ! Mais non je n’ai personne dans ma vie, faut pas exagérer, c’est pas comme si je pouvais réussir dans un quelconque domaine non plus. Encore moins. Bien sûr. Alors elle se contenta de faire la seule chose qui pouvait rompre ce silence très embarrassant qui s’était installé entre eux :

« Je te dois des excuses, je crois… »

Elle se sentait tellement bête. Encore plus bête que d’habitude, ce qui n’est pas peu dire ! Elle avait cru bien faire mais c’était de toute évidence la pire des idées qu’elle ait pu ne jamais avoir.

« Je suis désolée. Pour tout. »

C’était à la fois vague et ‘précis’. Tout ça englobait, évidemment, tout… Mais ce n’était pas très bien développé non plus… Elle était désolée d’être partie, désolée de ne rien lui avoir di, désolée de s’être ainsi enfuie, désolée de ne pas avoir pris de nouvelle, désolée de ne pas en avoir donné non plus. Ce n’est pas parce qu’on pense bien faire les choses qu’on les fait de la meilleure manière qu’il soit, et elle venait de le prouver en beauté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 22 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Mer 26 Aoû - 15:59

Il fut un temps où Nicolas aurait pu laisser sa colère quand à la disparition soudaine de la jeune femme. Il fut un temps où, blessé et meurtri par ce départ, il lui aurait fait comprendre qu’elle l’avait blessé au plus profond de son cœur. Nicolas, en soit, n’avait jamais eut vraiment de chance en amour. Si son couple avec Ena n’avait jamais été très sérieux, ils étaient néanmoins restés en bons termes après les quelques mois qu’ils avaient passés ensemble. Après cela, tout avait capoté, du début à la fin. Caroline lui avait fait miroiter un paradis sur terre, et Nicolas s’était réellement vu la demander en mariage, un jour, une fois qu’ils auraient eut validé leurs ASPICs avec brio et qu’ils seraient entrés dans la vie adulte. Caroline s’était enfuie avec cet abruti de Caleb et lui avait brisé le cœur en mille morceaux. Il avait fallu au plus jeune enfant des Liechtenstein près d’une année pour qu’il s’en remette. Maintenant, il vouait une haine sans nom à celle qui, un jour, avait été sa petite amie, celle qu’il se voyait épouser. Quant à Caleb, il préférait éviter de penser à ce qu’il ferait si jamais il venait à croiser son chemin.Puis il y avait eu Opalyne, qui l’avait fait espérer un peu, et qui, du jour au lendemain, avait disparu de la circulation. Il avait bien tenté de garder quelques contacts avec elle, mais soit aucune de ses lettres n’avaient trouvé leur destinataires, soit Opalyne l’avait volontairement ignoré. Nicolas ne savait pas trop quelle option il préférait. Si c’était la première, il aurait été autant coupable qu’elle… Encore que, si ses lettres n’arrivaient pas à destination, elle aurait pu, elle s’inquiéter un peu. Si la seconde était la bonne réponse… Enfin, avec des si, Nicolas aurait pu refaire le monde, est-ce que cela était encore nécessaire à ce stade ? Puis elle s’excusa. Pour tout. Nicolas avait parfaitement compris ce qu’elle voulait dire par là, et un léger s’échappa d’entre ses lèvres. Il avait du mal à se dire qu’elle était bien là, devant elle. A vrai dire, il s’était attendu à la voir transplaner sans demander son reste, le plantant au milieu de Traverse comme un malpropre… Et aussi, il se demandait s’il était capable, lui, l’insupportable Nicolas de Liechtenstein, d’accepter de telles excuses. Mais quand il y repensait, au final, ils n’avaient jamais été ensemble. Ils auraient pu, bien sûr, former un couple. Mais cela semblait être vieux de plusieurs décennies. Alors peut-être, vu les circonstances, pouvait-il faire un effort et tenter de passer au dessus de sa fierté et rembarrer un peu son ego trop imposant…

« C’est de l’histoire ancienne… Me permettrais-tu de t’offrir quelque chose à boire, si tu n’es pas pressée ? »

Même si cette rencontre n’était pas prévue et que Nicolas n’était pas encore tout à fait sûr de digérer tout ce qu’il savait sur la rousse –qui n’en n’avait d’ailleurs sûrement aucune idée- il ne voulait pas la laisser partir comme cela, si vite, si loin. Qui savait quand ils se reverraient ? Jamais peut-être. Et au fond de lui, Nicolas savait que cela le troublait. La rousse avait été une amie, avant d’être un intérêt amoureux. Alors peut-être que, s’ils faisaient tous les deux des efforts chacun de leur côté, ils pourraient réussir à reconstruire quelque chose. Une amitié pouvait-elle être réellement perdue à tout jamais ? Si vous parliez de Caroline à Nicolas, il vous dirait que oui, mais rien qu’avec Emeric, ils avaient pu passer au dessus de leurs différents et encore aujourd’hui, Nicolas considérait l’ancien préfet comme son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 917
Âge : 20 ans -25 decembre 1990-
Actuellement : Serveuse au Black and Red


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Sam 12 Déc - 19:11

Nicolas avait changé. Déjà durant ses études à Poudlard, il avait beaucoup évolué. Opalyne l’avait remarqué, quand elle l’espionnait discrètement ou pas au détour des couloirs et dans la Grande Salle. Le petit garçon qu’il était au début avait beaucoup muri. Elle ne lui avait parlé réellement qu’assez tardivement. Parce qu’il l’impressionnait. Parce qu’il l’avait sans doute un petit peu snobé au début… Et surtout parce qu’elle avait trop peur de lui parler. Mais elle avait découvert un garçon gentil, attentionné sous ses airs de Prince fier come un coq. Elle qui le trouvait simplement beau au début avait appris à le connaître et elle avait vu. Elle avait vu ce qui se cachait sous ses airs parfois hautains et dédaigneux. Elle avait vu qu’il était gentil, attentif, doux. Et cette facette-là, elle l’avait aimé. Bien plus qu’elle ne l’imaginait. Et celui qui lui faisait face à présent semblait avoir perdu cette gentillesse qu’il avait eue à son égard. Mais elle l’avait bien mérité après tout. Pourtant Opalyne refusait de croire qu’elle avait fait une erreur, parce que si elle admettait cela, alors elle avouait que Saphyr était une erreur et elle ne l’était pas. Si elle n’était pas désirée, elle l’avait quand même voulue et elle l’aimait du plus profond de son être. Aussi la proposition de Nicolas étonna-t-elle quelque peu la sorcière.

« Vraiment ? »

Elle s’attendait plus à se faire envoyer voir ailleurs que de recevoir une proposition pour passer du temps ensemble. Elle jeta un regard à sa montre. Elle avait un peu de temps, avant de récupérer Saphyr, aussi hocha-t-elle doucement la tête :

« Je… d’accord… Avec plaisir. »

Elle était un peu déboussolée et mal à l’aise. Tout était si inattendu qu’elle peinait à savoir comment réagir. Elle inspira un bon coup, histoire de se reprendre en main et reprit, avec un peu plus d’assurance, alors qu’ils se dirigeaient vers un salon de thé. Lorsqu’ils furent installés, la sorcière se mordilla la lèvre, hésitant avant de se lancer :

« Tu sais… Je suis heureuse de te voir. Vraiment très heureuse même. »

Il avait le droit d’en douter, bien sûr, comme elle n’avait jamais donné de nouvelles… Et elle le comprendrait aisément.

« Que deviens-tu ? »

Elle ne savait plus rien de lui. Elle ne lisait rien non plus, parce que ça lui faisait trop mal au cœur. Elle ne l’avait jamais oublié, et elle avait essayé pourtant. Heureusement, elle avait sa fille qui lui réchauffait le cœur et qu’elle aimait plus que tout. Encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 22 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Lun 8 Fév - 21:41

Cela faisait un bon bout de temps, maintenant, que Nicolas n’était plus le jeune Serpentard qu’il était lorsqu’il était entré à Poudlard. Suffisant, fier au possible, dédaigneux, insupportable… Il avait été tout cela, et au fond de lui-même peut-être l’était-il encore, cela devait dépendre en grande partie des gens qu’il avait en face de lui. En tant que prince, il devait faire bonne figure la plupart du temps, mais ses coups de sang étaient parfois violents. Loin d’être dangereux et pas réellement bagarreur, Nicolas balayait d’un revers de la main les conflits et mettait sa position et son statut en avant. Cela suffisait généralement à faire taire les moins téméraires. Pour les autres, il laissait les gardes s’en charger. Il était rare, d’ailleurs, qu’il puisse sortir sans eux. A l’école, on le laissait tranquille, il ne risquait de toute façon pas grand chose. Et le reste du temps, soit il le passait dans son appartement parisien soit à Vaduz. On ne pouvait pas dire qu’il cherchait réellement les ennuis. C’était ce qui avait le plus changé chez lui, au final. Son comportement avait évolué tout autant que sa position. D’apprenti sorcier lambda, il était devenu, enfin, le prince de la famille royale. Oh, il passait toujours après ce cher Joseph, Marie et Georges, rien n’avait changé là-dedans, et il n’espérait même plus avoir un jour accès au trône, mais il était devenu une des figures de sa famille. Il était convié à des évènements, en sa qualité de prince… Il aurait pu, alors, reprendre la grosse tête. Mais ses rêves anéantis l’avait fait retrouver le sol des mortels et l’avait rendu un peu moins… Un peu moins Nicolas. Ou dans tous les cas, il voulait faire un effort pour Opalyne. Elle avait quitté Pouillard sur un coup de tête et se retrouvait, quelques années plus tard, mère d’une enfant en bas âge… Pouvait-il vraiment lui en vouloir alors d’avoir couper les ponts ? Pas vraiment. Cela l’avait blessé sur l’instant, et pendant un temps. Mais maintenant, son coeur était devenu froid comme la pierre, à peu de choses près. Il était fiancé de force à une fille qu’il ne connaissait quasiment pas, qu’il s’efforçait de contenter en dépensant son argent. On avait vu mieux, on devait l’avouer. Opalyne répondant par l’affirmative à son invitation, ils se rendirent vers un salon de thé non loin. La tension entre eux deux était palpable, malgré les efforts que les deux devaient faire. Mais ils avaient un passé qu’ils ne pouvaient pas forcément oublié et des bagages qu’ils se devaient de porter. Autant dire que rien n’était aussi simple qu’à Poudlard.

« Je ne pensais pas te rencontrer en venant ici, je dois te l’avouer. »

En fait, il pensait qu’il ne verrait plus jamais Opalyne de toute sa vie. Après Sciences Po, il comptait entrer au Ministère de la Magie du Liechtenstein. De toute façon, comme il ne pouvait pas avoir le trône, au moins il aurait l’impression de faire quelque chose. Et même s’il devrait être très souvent avec Marie, puisqu’elle comptait faire cela également, ça lui allait. Il fallait bien avouer que les relations qu’il avait avec Joseph et Marie s’étaient améliorées depuis qu’ils étaient tous devenus des adultes responsables.

« Je suis en école de droit à Paris. En quatrième année. Je compte continuer encore un an et entrer au Ministère du Liechtenstein. »

Devait-il lui dire qu’on l’avait fiancé de force ? Il en doutait. Il ne voulait pas s’apitoyer sur son sort. Et puis, quand il y pensait, Lucy n’était pas trop insupportable. Pas comme la première Lucie en tout cas. L’héritière française avait été horrible et il ne l’avait jamais supportée. Enfin bref.

« Et toi, que deviens-tu ? Je t’avoue que Jade et ma soeur ne sont pas particulièrement pipelettes. »

Il ne savait pas trop si les soeurs se parlaient à nouveau ou pas. Tout ce dont il se souvenait, c’était qu’à l’époque de Poudlard, elles ne pouvaient pas se voir. Peut-être était-ce toujours le cas, ou peut-être que l’eau avait coulé sous les ponts et que cela allait mieux. Quant à sa soeur, il ne voulait pas la mettre en mauvaise posture.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
Messages : 917
Âge : 20 ans -25 decembre 1990-
Actuellement : Serveuse au Black and Red


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: charly

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Sam 13 Fév - 18:35

La sorcière esquissa un petit sourire gêné :

« Je crois que ni toi ni moi ne nous y étions vraiment attendu… Et encore moins préparé. »

En toute franchise, elle ne pensait plus jamais le revoir. Ils étaient dans des mondes opposés tous les deux, deux univers qui ne devaient jamais se croiser… Jamais. Elle n’arrivait toujours pas à comprendre comment ils avaient réussi à se croiser aujourd’hui. A croire que c’était une question de karma, de destin… Ils devaient se voir, et c’était tout…

Il lui expliqua ce qu’il faisait à présent. Il réussissait, comme toujours. Il avait toujours eu un très bel avenir devant lui. Elle en avait conscience. Et il finirait par réaliser ses rêves. Elle le savait. Il était tellement loin d’elle. A se demander comme ils avaient pu être aussi proches alors qu’ils étaient si différents. Elle ne lui arrivait pas à la cheville sur absolument tous les plans. L’intelligence, le charisme, la réussite. Elle n’avait rien, il avait tout.

« C’est impressionnant… »

Elle sourit de nouveau, de façon plus franche cette fois-ci :

« Impressionnant, mais pas étonnant. J’ai toujours su que tu avais une longue carrière devant toi et un très bel avenir. Je suis sincèrement très heureuse pour toi. Tout te réussit et je crois que tu le mérites. Vraiment. »

Elle pensait sincèrement ce qu’elle disait.

« J’espère que tout va se dérouler comme tu l’espères en tout cas. »

Pour ce qui était d’elle, de ce qu’elle devenait, elle se mordilla la lèvre, inspira et répondit simplement :

« Je travaille au Black and Red depuis que je suis sortie de Poudlard… J’ai commencé comme serveuse et j’ai travaillé très dur pour devenir danseuse. Ca a pris du temps mais j’ai réussi à entrer dans le clan des danseuses et je fais quelques spectacles maintenant. Je suis plutôt contente… »

Elle voulait s’arrêter là, rester sur la plan purement professionnel. Mais en toute franchise, elle se sentait mal, vis-à-vis e Nicolas. Elle avait l’impression de lui mentir en lui cachant l’existence de Saphyr et elle ne voulait pas avoir honte. Elle aimait vraiment sa fille et elle ne voulait pas la cacher, ce n’était pas correct. C’était en envisageant de le faire qu’elle avait compris qu’elle ne devait surtout pas agir ainsi. Alors elle se lança. Et peu importait s’il se mettait à la juger ! Elle avait une fille qu’elle aimait passionnément et ceux qui la rejetaient n’avaient qu’à dégager de sa vie à jamais. Sa fille était sa vie désormais.

« Et j’ai une fille. Elle s’appelle Saphyr, elle a deux ans et elle est adorable. »

C’était sans doute brut en décoffrage mais au moins l’information avait été lancée. La bombe avait explosé et elle se tenait prête à l’envoyer bouler au besoin. Jamais elle ne laisserait quiconque la juger. Certes, elle n’avait pas calculé la venue au monde de Saphyr mais elle était là et elle la chérissait. Elle faisait tout pour qu’elle soit la plus heureuse possible. Et en toute franchise, elle ne s’estimait pas être une mauvaise mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 822
Âge : o6.12.1989 ;; 22 ans
Actuellement : Roi du Liechtenstein


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Ven 11 Mar - 22:34

Nicolas ne comprenait pas vraiment comment ils avaient pu ainsi se perdre de vue. C’était arrivé d’un seul coup, sans qu’il ne s’y attende et sans qu’il puisse y faire quoi que ce soit. Enfin… Il aurait pu partir à la recherche de la rousse, il aurait pu demander à Jade ou à sa soeur plus d’informations. Il aurait pu, aussi, juste transplaner au Black & Red et la voir. Et pourtant, il n’avait rien fait de tout cela, pourquoi ? Il n’en savait rien. Il n’avait juste pas bougé d’un poil. Peut-être que ses fiançailles forcées avaient été un frein, peut-être qu’il avait tout simplement été trop idiot pour avouer ses sentiments à la demoiselle lorsqu’il en avait encore. Maintenant, il ne savait plus trop quoi penser. La voir lui avait fait un certain effet, son coeur s’était serré et il avait eut une vague de regrets qui l’avait heurté de plein fouet. Peut-être étaient-ils destinés à se voir ce jour-là, mais Nicolas ne croyait que peu au destin. Sinon, il aurait été désigné prince héritier depuis sa plus tendre enfance et ne serait pas coincé avec une fiancée dont il ne connaissait quasiment rien.

« Nous verrons bien. Je ne serais jamais roi, mais peut-être deviendrai-je un jour Premier Ministre  de la Magie aux côtés de mon frère. » Malgré sa position, il n’avait pas tout abandonné non plus. Il voyait loin et visait haut. Mais Nicolas avait toujours été comme cela. C’était ce qui faisait de lui  la personne qu’il était. Voir loin, viser haut, espérer énormément et tout donner pour y arriver. Ce n’était pas pour rien qu’il était entré dans une école prestigieuse et qu’il faisait tout pour être le premier de sa promotion. C’était pour faire taire tout ce qu’on pouvait dire et croire sur lui. Il était, certes, un prince capricieux et vantard, mais il savait néanmoins faire preuve de détermination et avait un grand besoin de reconnaissance. Il se devait d’être le premier, d’être le meilleur et d’être admiré. Chose qui réussissait pour le moment, par Merlin merci.

Quand Opalyne lui parla d’elle, Nicolas l’écouta en finissant son café. Il ne savait pas qu’elle avait fait une formation pour être danseuse. A vrai dire, au bout d’un moment, il avait arrêté de demandé des informations aux personnes qui connaissaient la rousse. Il était au courant de certaines choses, que Jade ou sa soeur ne pouvaient pas passer sous silence… Mais pas cela. Après, si elle était heureuse comme ça, que pouvait-il chercher à dire ? Puis elle lâcha la bombe qu’il redoutait tant. Une fille. La rousse avait une fille, qui en plus de cela avait deux ans. Mais que pouvait-il lui dire ? Elle avait avancé sans lui, tout comme il l’avait fait de son côté. « Je ne savais pas. Mes félicitations à toi et à son père. Ce ne doit pas être de tout repos à cet âge là. » Lui-même avait été insupportable durant ses jeunes années. Mais il ne voyait pas quoi dire d’autre. Il aurait aimé savoir qui était le père, s’il prenait soin de l’enfant. Savoir Opalyne seule à s’occuper de sa fille lui aurait fait mal au coeur. Pas parce qu’il la trouvait inapte à la chose, il s’abstiendrait bien de la juger, lui-même n’ayant pas connu l’amour, mais il estimait qu’elle avait largement le droit d’être heureuse avec un homme et sa fille.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'était pas vraiment prévu... - PV   Aujourd'hui à 8:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'était pas vraiment prévu... - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» C'était pas vraiment ce qui était prévu ... [libre]
» Il était une fois... Carrefour!
» Dirty little secrets ? Athena & Louise
» Le gros poulet!
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: