AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 All night long (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: All night long (PV)   Ven 31 Juil - 20:17

Enfin. L’été était terminé, le rush de rentrée aussi. Pour la première fois depuis plus de deux mois, Nina pouvait profiter d’un samedi soir sans être totalement lessivée. Comme toujours, l’été avait été très éprouvant pour la jeune femme. Les hordes de futurs élèves de Poudlard venaient remplir l’animalerie, ajoutant ainsi une dose de travail non négligeable à celle, déjà élevée, qui pesait sur Nina et son patron, entre les clients habituels et les animaux dont il fallait s’occuper. Tous les soirs, l’ancienne Gryffondor rentrait chez elle avec une seule envie : aller se coucher et dormir jusqu’au lendemain. Certains jours, elle ne prenait même pas le temps d’avaler quelque chose et se rattrapait au petit-déjeuner. Camille l’aurait engueulée s’il avait été au courant. Mais voilà, Camille n’était pas là puisqu’il était allé vivre aux États-Unis avec sa chère Alix.

Ce soir-là, cependant, Nina était fraiche et dispo ; et bien décidée à faire la fête toute la nuit. Elle avait invité Ava McCornick, une fille rencontrée quelques années auparavant, quand cette dernière entrait en première année à Poufsouffle. Elles avaient joué un peu au Quidditch ensemble ; c'est-à-dire que Nina l’avait réquisitionnée avec sa douceur habituelle pour l’aider à s’entraîner. Elles s’étaient ensuite affrontées en match « officiel » mais ça ne les avait pas empêché de bien s’entendre malgré leur différence d’âge plutôt importante à l’époque. Quand Nina avait quitté Poudlard pour venir travailler à l’animalerie, elles s’étaient moins vues mais avaient continue à échanger quelques lettres et à se croiser pendant les vacances.

Poudlard. Tout ça semblait bien loin à Nina maintenant. Elle n’avait jamais fait sa septième année et ne le regrettait pas. L’école n’était pas faite pour elle, malgré l’aide que pouvaient lui apporter Camille et, pendant un moment, Alek. Ava, elle, allait passer son premier mois de septembre hors du château depuis sept ans. C’était quelque chose qui se fêtait aussi.

Nina avait donné rendez-vous à Ava en-bas de chez elle. La jeune femme occupait un petit appartement relativement éloigné du Chemin de Traverse mais qui restait dans le quartier sorcier. Elle connaissait là un bar qui, s’il était moins célèbre que le Chaudron Baveur, avait une ambiance plus propice pour que de jeunes gens comme les deux femmes viennent s’y amuser. C’était un des endroits préférés de Nina. Une fois rentrée, douchée et apprétée, Nina attendit donc Ava en grignottant un peu de fromage. Elle comptait acheter à manger sur place mais en attendant, elle ne pouvait pas nier qu’elle avait faim. Se débarasser de l’odeur d’animaux et de sueur avait également réveillé son appétit légendaire.

Enfin, on sonna.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 605
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: All night long (PV)   Dim 2 Aoû - 17:15

All night long.
Ava  && Nina


McCornick && Moreau



Cela faisait deux mois que notre petite rouquine avait quitté Poudlard. Deux mois qu’elle était rentrée dans la vie active des sorciers, si l’on pouvait l’appelé comme ça. En effet, le stage de l’ex préfète des blaireaux au ministère de la magie avait été accepté et donc Ava pouvait enfin commencer ses études après Poudlard. Elle était très heureuse de se retrouver au ministère. Née-moldue, elle avait découvert la magie depuis seulement sept ans, mais elle savait que c’était cela qu’elle voulait faire de sa vie. Elle ne voulait pas retourner dans le monde moldu, ou du moins, pas y travailler.

Oui, parce que, le monde moldu, elle était quand même obligé de le côtoyer, sa famille était moldue, et la rousse étant complètement folle de sa famille, elle ne pouvait pas délibérément les laissés de côté au profit du monde des sorciers, c’était impensable. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait choisir d’habiter avec sa sœur jumelle. Les deux avaient beau ne pas se ressembler du tout pour des jumelles, elles s’adoraient simplement et ne pouvaient pas vivre l’une sans l’autre. L’alternative d’habiter toutes les deux le temps de leur études leur est alors apparu comme était simplement une évidence. Bien sûr, Raphaëlle, la jumelle d’Ava donc, ne comprenait souvent pas grand-chose quand cette dernière parlait de son stage au département de la justice magique, mais au moins, elle s’y intéressait et était plus fasciné par l’engouement de sa sœur jumelle que par ce qu’elle disait dans le fond.

Ce soir, Ava allait abandonner sa sœur dans leur appartement situé côté moldu de la ville de Londres pour aller passer du bon temps avec une de ses anciennes copines. En effet, la petite rouquine avait rendez-vous chez Nina Moreau. Les deux jeunes femmes avaient bien sûr plusieurs années d’écart mais cela ne les avaient jamais empêché de bien s’entendre et de passer de très bon moments lorsqu’elles se voyaient. Il faut dire que Nina avait un peu été la tutrice de la rousse quand il s’était agi d’apprendre à bien manipulé un balai au Quidditch et à marquer quelques buts, pour ne pas être ridicule. Même si elle l’était sans en douter. Alors bien sûr, la blonde avait quitté l’école de sorcellerie beaucoup plus vite qu’Ava, d’autant que si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, elle n’y avait même pas fait sa septième année, mais les hiboux étant des animaux très fidèles et avec un sens de l’orientation incomparable, elles avaient continué de garder contact et Ava était plutôt fière de cela. Garder des relations amicales avec quelqu’un que l’on ne voit pas très souvent, était plutôt honorable.

Quoiqu’il en soit, la petite rousse était très excitée quand elle sonna à la porte de sa copine et que cette dernière vint lui ouvrir. « Nina ! Comme je suis contente de te voir ! Comment vas-tu ? » Ava embrassa sur les deux joues son amie enfin retrouvée et entra quand celle-ci lui fit signe de le faire. « C’est très joli chez toi dis donc ! Je suis presque jalouse ! » Riant, Ava ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’en effet, si sa sœur pouvait un peu mieux ranger leur appartement, il donnerait sans doute nettement plus envie d’habiter dedans. Prenant un peu trop ses aises, la petite écossaise s’assit dans le premier canapé qui s’offrait à elle et enchaîna. «  Alors Nina, tu m’emmènes où ce soir ? » Et bien oui, il fallait bien commencer par quelque chose non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: All night long (PV)   Mer 5 Aoû - 0:23

Spoiler:
 

Une fois les salutations d’usage effectuées, Nina s’effaça pour laisser Ava entrer.

« Je suis contente de te voir aussi. Ça va et toi ? »

La jeune femme sourit au compliment de son ami sur l’appartement. Même si elle n’avait pas trop le temps de s’en occuper, elle avait voulu en faire un endroit plaisant à vivre, où elle serait contente de recevoir des gens. Apparemment, c’était réussi.

« Merci. Comme si tu avais des raisons d’être jalouse. »

Nina ne savait pas (encore) où vivait Ava mais elle ne doutait pas que l’endroit était tout aussi sympathique que le sien, même si vivre seule pouvait (parfois) être un avantage.

« Tu veux boire quelque chose avant qu’on y aille ? Maintenant que t’es montée… »
Nina tenait aux règles de l’hospitalité. Elle se laissa tomber à côté d’Ava.

« Alors ça s’appelle l’Expirat. L’est pas loin, à dix-quinze minutes d’ici. À mon avis, tu vas aimer. »


Nina l’espérait en tout cas. Elle manquait déjà de temps et de gens pour sortir, alors si en plus elle décevait son amie, c’en serait fini de sa vie sociale.

« Et du coup, pas trop triste de pas retourner à Poudlard ? »

Ça n’avait pas été le cas de Nina, à l’époque : tout ce qu’elle regrettait, c’était de ne plus pouvoir voir Camille et Estelle tous les jours. En revanche, les cours et le château ne lui avaient pas plus manqué que ça. Bien entendu, Poudlard était un endroit magique mais elle était une sorcière ; une sorcière qui vivait à Londres à présent. Elle avait toujours de la magie sous les yeux.

En fait, Nina avait une myriade de questions à poser à Ava. Chose relativement rare chez elle, elle laissa cependant le temps à son amie de souffler et de répondre. La rouquine n’était pas de celles qui, comme Camille ou Estelle, l’écoutaient parler sans rien dire. Elle ressemblait bien plus à Nina que les deux précités, ce qui n’était pas pour déplaire à l’ancienne Gryffondor, et ce malgré leurs années d’écart.

Resté caché dans son coin jusqu’à présent, Achille, le Grand-Duc de Nina, vint s’intéresser à la nouvelle arrivée. Il sauta de son perchoir et vint se poser sur l’accoudoir, juste à côté de la rouquine.

« Je te présente Achille, mon compagnon à défaut de mieux. »

Elle regarda Ava d’un air soucieux.

« Tu n’as rien contre les hiboux j’espère ? Sinon je le fais partir hein. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 605
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: All night long (PV)   Sam 8 Aoû - 18:50

Ava était heureuse de revoir Nina, vraiment. Se voir dans la vraie vie était quand même bien différent de s’écrire des lettres ! Il y avait bien les moyens moldus comme l’ordinateur ou encore le téléphone portable, mais si Ava savait s’en servir, elle ne savait pas de quelle origine sorcière était issue Nina, donc elle ne lui demanderait certainement pas son numéro de téléphone. La rouquine avait un portable parce qu’elle était née-moldue et avait donc par conséquent toute sa famille moldue, notamment sa sœur jumelle avec qui elle habitait. Elle se devait de pouvoir la joindre très rapidement, quitte à transplaner la seconde qui venait si cette dernière avait un souci. « Tu me connais quand même Nina, moi je vais toujours bien ! » Lui répondit-elle en riant. En effet, il fallait vraiment qu’il se passe quelque chose d’inhabituel ou de terrible pour que la jeune femme n’aille pas bien. Coucou Maximilien ! Ava était une boule de joie et d’énergie, tout le monde le savait bien quand il la connaissait un tant soit peu. « Mon stage au ministère se déroule pour le mieux donc je suis super contente ! » Et c’était vrai que le début de la vie adulte et active de la rousse se déroulait plutôt bien pour l’instant. D’autant plus qu’elle voyait Maximilien tous les jours désormais, que demander de plus ?

L’endroit ou vivait Nina était simple mais très bien aménagé pour quelqu’un de son âge vivant seul. Alors, oui, Ava n’était pas a proprement dit jalouse, parce qu’avec sa sœur elle habitait dans un appartement plus grand, mais qui disait vivre avec quelqu’un, disait apprendre à suivre certaines règles imposées par l’autre et vice versa. Ava n’avait pas de mal à suivre sa sœur, le contraire par contre était moins sûr. « Si, c’est vraiment super joli chez toi Tu dois t’y sentir tellement bien ! » Se contenta-t-elle d’ajouter en souriant à son amie.

« Je veux bien quelque chose de soft pour commencer ! » Bien sûr, la rouquine rit. Elle ne savait pas bien si on avait le droit de transplaner avec un certain taux d’alcool dans le sang. Encore une chose où il fallait qu’elle se renseigne, parce qu’elle savait que prendre la voiture pour un moldu alcoolisé était bien entendu prohibé par la loi. « Le nom est très sympa en tout cas ! On y va comment ? A pied, en transplanant.. ? » La jeune rouquine laissa alors sa phrase en suspension en attendant la réponse de son amie blonde. C’était vrai que quinze minutes, ce n’était pas nécessairement loin, donc elles pouvaient sans doute toutes deux utiliser les petites jambes pour y aller !

« Franchement je pensais que ça serait pire ! De vivre ici et d’être plus indépendante je veux dire. Tu sais, pour une née-moldue, les sept années de magie qu’on passe à Poudlard c’est littéralement magique. Alors au début, je pensais que tout cela allait me manquer, mais je fais aussi de la magie au ministère d’une certaine façon, je peux désormais vivre avec ma sœur jumelle que je ne voyais que rarement pendant ces sept dernières années et puis je vois toujours mes amis. Au ministère il y a Maximilien… » Nina n’avait sans doute pas demandé autant de détails sur la vie de la rouquine mais elle était comme cela, elle n’avait simplement pas pu s’en empêcher. La blonde venait de déclencher le moulin à parole qu’était Ava, et il était sans nul doute difficile de l’arrêter par la suite. La rousse espérait ne pas trop avoir attisé la curiosité de Nina en parlant de Maximilien Bowman, parce que là par contre, Ava ne saurait pas par où commencer si elle devait lui parler du blond.

Un hibou arriva alors à la hauteur des jeunes femmes sur un perchoir. Ava le trouva tout de suite très beau, vraiment. Il était très majestueux et elle trouva en quelques sortes que Nina avait choisi le bon compagnon pour elle. Il avait tous les deux l’air très bien assortis, vraiment. « Je n’ai rien contre les animaux, au contraire je les adore ! » Il était vrai que la petite rouquine aimait beaucoup les animaux, mais dans sa famille, les hiboux n’étaient pas ceux qui étaient le plus élevés bien entendu. Elle ne s’approcha pas trop d’Achille alors, ayant peur de ne savoir y faire. Elle avait pu s’habituer aux hiboux pendant ces sept dernières années à Poudlard quand elle allait à la volière donner des nouvelles à sa famille écossaise, mais elle n’avait jamais bien su comment s’en occuper, elle prenait simplement les chouettes et les hiboux de l’école. Ava elle, elle avait un chat avec sa sœur. « Ma soeur et moi avons un chat à l’appartement. Nous avons décidé de l’adopter pile au moment de notre aménagement. C’est un petit chat norvégien qui n’a que deux mois du coup. On l’adore. C’est sûr qu’il ne doit pas être malheureux avec nous ! » Elle rit suite à cette réflexion, il était vrai que leur chat ne pouvait pas être malheureux avec toutes les caresses qu’il recevait. Et puis elle eut un éclair de génie ! « Mais tu ne travailles pas en rapport avec les animaux toi déjà ? » Ce qu’Ava pouvait être tête en l’air ! Elle venait de vaguement se souvenir de lui de leur nombreuses lettres dans lesquelles Nina lui en parlait justement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: All night long (PV)   Mer 12 Aoû - 0:42

Nina sourit à l’affirmation de son amie. Oui, elle aussi allait toujours bien. Sauf quand ça n’allait pas. Mais la jeune femme faisait confiance à Ava pour lui dire si jamais elle avait vraiment un souci. Elle était loin de se considérer comme la confidente de l’ex-Poufsouffle mais, malgré les apparences, la blondinette savait garder le silence et ouvrir une oreille attentive lorsque les circonstances l’exigeaient. Heureusement, ça n’avait pas l’air d’être spécialement le cas.

« Super alors ! »

Le ministère. Nina ne pouvait même pas imaginer quel genre de boulot devait être celui d’Ava. Enfin si, probablement du même genre que Camille. D’ailleurs, c’était du droit qu’il faisait là-bas, en Amérique, avec Alix. Bref, pas du boulot pour Nina dans tous les cas, elle était très bien entourée de bestioles, malgré la fatigue et la puanteur. Rien qu’à l’idée de rester assise toute la journée, elle était horrifiée.

Et heureusement, ça n’était pas le cas. Tout allait donc pour le mieux.

Trop de compliment ! Nina en serait presque à rougir. Elle se contenta de hausser les épaules et de se diriger vers le frigo. Elle avait cherché un appartement relativement moderne, pour le quartier s’entendait. Elle avait donc accès à l’électricité et à quelques commodités qui n’étaient pas trop gênées par la magie tout autour. Dont le fameux frigo, donc.

« Plutôt jus de citrouille à la Poudlard ou Coca à l’Américaine ? » elle demanda en examinant le contenu d’un regard critique. À tout hasard, elle sortit les deux bouteilles et les posa sur la table basse, accompagnées de deux verres style pot de moutarde.

« On peut transplaner mais c’est pas très loin et le quartier est plutôt sympa. Enfin come tu veux, moi je connais donc transplaner peut être aussi bien. »

En fait, Nina n’était pas une fanatique du transplanage (ni de la poudre de cheminette par ailleurs). Elle qui n’aimait pourtant pas perdre de temps était plus à l’aise avec les moyens de transports traditionnels, à savoir ses pieds ou son vélo, et le train pour les grandes distances. Elle comprenait cependant l’utilité du transplanage pour aller (très) loin et ne se privait pas de l’utiliser de temps en temps.

Retour à Poudlard, ou plutôt aux souvenirs de Poudlard. Elle comprenait parfaitement ce que voulait dire Ava, même si pour elle quitter Poudlard n’avait pas été difficile pour le lieu en lui-même, mais plutôt pour les personnes que ça impliquait de quitter. En parlant de personnes, un prénom retint l’attention de la blondinette.

« C’est qui ce Maximilien ? Tu m’en n’as jamais parlé avant ! »

Curieuse ? Si peu. Les ragots de Poudlard étaient sans doute une des choses qui lui manquaient le plus. Avec Estelle et Avril, elles s’étaient faites une spécialité pour les dénicher. Pas forcément les répandre (ou si peu), car Nina s’intéressait avant tout à la réalité. Elle n’avait pas apprécié le passage de la Plume Empoisonnée à Poudlard. Avec Alek à l’époque, ces rumeurs supposaient des choses auxquelles elles préféraient ne pas penser. Oh, elle ne pensait pas qu’il avait pu la tromper. Elle l’espérait en tout cas, même si de toute façon, c’était bien loin.

Si Ava n’avait rien contre les animaux, Nina vit rapidement qu’elle n’était pas très à l’aise avec Achille. Pas du genre à en avoir peur, plutôt comme Nina pensait se retrouver si jamais elle devait porter un bébé (même si, à la réflexion, ça ne devait pas être plus compliqué que porter un bébé strangulot).

« J’imagine qu’il est très beau ! Et oui, il doit se plaire avec toi. Il n’a pas fait trop de bêtises ? »

Les jeunes animaux pouvaient être casse-pieds les premiers mois. Nina ne doutait pas que son amie savait d’en occuper, mais même les meilleures en avaient parfois mare d’essuyer le pipi sur le sol. Elle rit à la question d’Ava.

« Oui ! À l’animalerie qui est sur le chemin de Traverse. Pas le Royaume du Hibou, l’autre. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 605
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: All night long (PV)   Mer 19 Aoû - 20:10

La jeune femme qu’était devenue Ava avait reprit la mauvaise habitude de sortir le soir depuis qu’elle était entrée au ministère. En effet, comme elle avait retrouvée sa sœur jumelle qu’elle ne voyait normalement seulement pendant les vacances scolaires, elles sortaient beaucoup plus toutes les deux afin de rattraper le temps qu’elles avaient perdues. La rouquine avait alors dû essuyer une petite crise de la part de sa sœur jumelle avant de pouvoir sortir le soir même avec Nina Moreau. En fait, elle savait bien qu’elle avait un peu tord, parce qu’elle avait prévenue au dernier moment, mais la réaction de l’autre rousse lui avait semblée un peu trop extrême.

Néanmoins, elle était plus qu’heureuse de sortir et de voir son amie. « Du jus de citrouille s’il te plait, je ne suis pas tellement Etats-Unis. Et puis, j’ai perdu l’habitude de boire des trucs moldus en vrai. » En effet, dans l’appartement des jumelles, c’était une blague. Il y avait carrément des placards différents pour leur nourriture, l’une étant sorcière bien évidemment et l’autre née-moldu. Enfin, Ava avait fait exprès de jeter un sort d’invisibilité sur ses placards à elle si jamais un moldu, autre que sa sœur se pointait dans leur appartement londonien. « Franchement, je suis pas difficile Nina ! Alors on a qu’a se dire qu’on fera en fonction de notre envie sur le moment ! » Lui lançant un clin d’œil, l’ancienne préfète des blaireaux trouvait en effet que son idée n’était pas mauvaise. Cela prévoyait un manque d’organisation certain, mais elles n’en avaient pas vraiment besoin, tant qu’elles étaient toutes les deux, entre copines.

Et puis Ava parla, sans vraiment le vouloir de Maximilien. alerte rouge, alerte rouge. Et il était évident que Nina lui demandera qui il était, n’importe qui l’aurait fait en fin de compte. Et cela ne gênait pas Ava de parler de son « ami », mais elle ne savait tellement pas où elle en était en ce moment, qu’elle ne saurait sans doute pas par où commencer et se reprendrait souvent. « C’est compliqué. Pour de vrai, ça l’est. » Elle se laissa alors tomber sur le canapé de Nina d’où elle s’était récemment levée pour prendre le verre de jus de citrouille tendue par la jolie blonde. «En fait, on s’est rencontré tous les deux en première année, il était à Serdaigle, donc forcément, on avait nos cours en commun. Et puis, les professeurs ont commencés à nous mettre en binôme en fait, donc au fur et a mesure ont a sympathisés quoi. Et puis on se taquinait tout le temps. En fait, Max et moi c’est ça, on s’envoie balader pour rigoler, sans fond méchant quoi. Mais… » Parce qu’il y avait un mais. « Je sais pas, c’est devenu différent Sortant de son récit, la rouquine secoua sa tête et lança gentiment en regardant son amie. «J’espère que ça te saoule pas hein ! Tu me le dis sinon ! » Parce qu’il était évident que quand on parlait de Maximilien, plus que pour le reste, Ava pouvait parler pendant des heures sans en être même essoufflée, surtout qu’elle partait plus dans sa tête qu’autre chose, cherchant à définir pour le mieux ce qu’elle ressentait pour lui. Venant de recevoir l’approbation de son amie blonde comme quoi elle ne la saoulait pas merlin soit loué, Ava reprit de plus belle. « Mais je crois que j’ai tout foiré. Comme une conne, j’ai voulu le rendre jaloux, parce que ce n’est pas un garçon qui exprime facilement du tout ce qu’il ressent. Alors j’ai commencé à me mettre en binôme avec un gars qui est juste à fond sur moi, sauf que je l’aime genre pas du tout quoi. » Se redressant quelque peu, la jeune rouquine laissa le temps à Nina de bien comprendre tout ce qu’elle disait. « Sauf qu’on s’est genre vachement pris la tête à cause de ça. On s’est pas parlé pendant genre six mois. Et c’était horrible, tu vois. Le voir sans lui parler c’était horrible. » Se souvenir de six mois sans lui était en effet quelque chose de pas très agréable. Maximilien signifiait tellement pour la petite rouquine. Elle faisait la maligne devant lui comme ça, mais dans le fond d’elle-même, elle était perdue. « Sauf que je crois que j’ai perdu toutes mes chances de quelque chose à ce moment là quoi. On se reparle, mais je crois que du coup, il comprend pas que ce que je fais c’est pour lui dire que je tiens genre vraiment à lui. » C’était là les seules choses qu’elle pouvait dire sur Maximilien. Comme ça, elle aurait peut-être des conseils de son amie, et cela lui faisait du bien d’en parler en plus, donc c’était bénéfique. « Et toi Nina ? Côté garçon, ça donne quoi ? » Oui, parce qu’elle aurait été une amie indigne de ne pas s’intéresser à la vie amoureuse de Nina à son tour.

« Ho ça va, je crois que Raphaëlle et moi-même arrivons à bien l’élever. » En effet, le norvégien des deux jumelles n’était vraiment pas une plaie. Il était adorable et adorait les câlins, et puis, petit comme il était, il était vraiment à croquer. Alors on pouvait dire qu’il était un peu filou et coquin, mais pas de là à faire de vraies bêtises. « On l’a appelé Oslo, comme la capitale norvégienne d’où il tient sa race. » Pour certains, cela ne devait pas sembler très original, mais les jumelles rousses avaient trouvés cela plutôt évident comme prénom enfin de compte.

« Et tu t’en sors ? Tu vends toutes sortes d’animaux ou tu es spécialisé sur certaines en particulier ? » Parce qu’il était vrai que le royaume du Hibou par exemple, ne vendait quasiment que des rapaces volants et tout ce qui les concernait. Ava était vraiment intéressée en la femme qu’était devenue Nina. En effet, cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu en vrai, donc elle voulait en savoir le plus possible de vive voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: All night long (PV)   Jeu 20 Aoû - 14:02

« Et bien jus de citrouille ce sera. » Nina ouvrit la bouteille et remplit les deux verres avant d’en tendre un à Ava et de se réinstaller confortablement sur le canapé, en tailleur. Elle rit à l’évocation des boissons moldues.

« Je crois que j’ai jamais perdu ces mauvaises habitudes ; et c’est pire depuis que je suis sortie de Poudlard. Et encore, je bosse sur le Chemin de Traverse, j’imagine même pas si c’était dans le quartier moldu. »

La jeune femme acquiesça à la décision d’Ava : elles n’étaient pas encore parties et la question se poserait à ce moment-là, pas la peine d’en faire toute une affaire alors qu’elles étaient confortablement installées.

Nina changea de position pour écouter Ava lui parler du dénommé Maximilien. Ou Max, comme l’ancienne Poufsouffle le disait si bien. Face à son amie, le menton sur ses poings repliés, la jeune femme était captivée. Elle se réveilla quand Ava lui demanda si elle ne l’embêtait pas.

« Dis pas de bêtises et continue. »

Sauf que tout n’allait pas bien pour l’ancienne Poufsouffle. Nina n’était pas loin de bondir du canapé quand elle entendit ce que son amie avait fait.

« Tu as voulu… quoi ? Oh Ava… »

Nina se déplia et s’enfonça de nouveau dans le canapé. Elle jeta un regard en coin à son amie.

« Bon, j’imagine que ça sert à rien de te dire que c’était une très mauvaise idée, hein. »

Nina n’était certes pas une experte en relations amoureuses. Elle avait vécu une belle histoire qui s’était mal terminée et c’était à peu près tout. Oh et puis il y avait eu cette fille, lors de sa dernière année à Poudlard. Rien qui méritât cependant qu’on en parle et, depuis qu’elle travaillait, c’était globalement le calme plat. Ça ne la dérangeait pas tant que ça, à bien y réfléchir, tant qu’elle avait ses amis autour d’elle.

« Ne change pas de sujet je te prie », elle répondit, un brin moqueuse, avant de décider quand même de répondre. « Oh, tu sais, pas grand-chose à raconter. Rien du tout même, en fait. » Elle nota dans un coin de sa tête qu’Ava n’avait pas envisagé qu’elle pût être avec quelqu’un d’autre qu’un garçon. Oh, ce n’était pas le cas : elle avait cru, après sa rupture avec Alek, que peut-être… Mais non. « Bref, toujours célibataire depuis que j’ai quitté Alek. »

Et c’est que ça commençait à dater, mine de rien.

Nina hocha la tête en écoutant Ava lui parler de son chat. Enfin, le sien qui était aussi celui de sa sœur, donc. Oslo. Pas mal. Pas très original, en effet, mais pourquoi chercher l’originalité à tout prix ?

« Je crois que je m’en sors, oui », elle dit en riant. « Vu que le patron me laisse de plus en plus souvent toute seule, c’est que je dois pas être trop mauvaise. Bon, là on a été deux pendant un mois et demi parce que c’est toujours blindé pendant les vacances. On vend de tout. Sauf des hiboux, du coup. Comme ça on se partage bien les choses avec le Royaume et on évite de se taper dessus. »

Après tout, il y avait bien assez de clients et de boulot pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 605
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: All night long (PV)   Mer 26 Aoû - 16:36

La jeune femme de dix huit ans ne savait pas exactement pourquoi est-ce qu’elle racontait sa relation qu’elle entretenait depuis sept longues années avec Maximilien. C’est vrai, elle aurait pu simplement dire « C’est un gars qui me plaît. » mais cela aurait été trop mal résumé. De plus, Nina avait vraiment manifesté l’intérêt de savoir qui était ce garçon alors Ava lui devait bien une réponse construite, bien plus que de simplement évoquer le fait qu’elle était attirée par le blond. Et de toute façon, ce n’était même pas le cas. Elle n’était certainement pas prête à le dire à haute et intelligible voix, mais elle était sans doute amoureuse de Maximilien, il était le sien à elle. Encore des doutes, toujours des doutes pour quelque chose qui semblait tellement évident d’un point de vue extérieur. Même la sœur jumelle de la rousse n’arrêtait pas de lui dire d’avouer ses sentiments, au moins qu’elle se l’avoue à elle-même ! Mais cela devait être beaucoup plus difficile qu’il n’y paraissait. Ava fut néanmoins soulagée quand Nina lui dit de continuer quand elle essaya d’être le plus fidèle possible à leur histoire. Elle ne voulait pas trop s’imposer devant la jeune femme qu’était devenue la blonde, mais parler de l’ancien Serdaigle ne pouvait pas tenir en seulement deux minutes de discours tellement c’était compliqué.

« Mais je ne savais plus quoi faire ! » Loin de se révolter contre les dires de son amie, Ava était en colère contre elle-même parce qu’elle savait bien que Nina avait raison. Elle avait trop risquer la perte du garçon blond pour ne pas comprendre que le rendre jaloux avait été complètement stupide. « Franchement, tu aurais fait quoi toi ? Je voulais le bouger un peu, il ne bouge jamais. Je l’adore, mais je sais jamais vraiment ce qu’il pense de moi. » Alors oui, elle l’adorait, c’était indéniable. Mais oui, aussi, elle aurait voulu que parfois, il lui dise un peu ce qu’il ressente pour elle. Sans pour autant tomber dans des clichés puérils et à l’eau de rose, elle aurait aimé savoir qu’elle était son amie, et peut-être un plus. Elle le savait en fin de compte, parce qu’elle voyait qu’il rougissait de temps en temps quand elle le complimentait ou les injures qu’ils s’envoyaient sans cesse, mais il ne l’avait jamais vraiment dit avec des mots, et cela manquait à la jeune écossaise. Après cela, elle ne savait pas tellement comment si prendre, parce qu’elle ne voulait pas se prendre un vent alors qu’elle voulait être avec lui depuis pas mal de temps au final.

Se concentrant désormais sur le cas de son amie, Ava fut surprise que celle-ci n’ait connue personne depuis Alek. Cela devait remonter à quoi, quatre, voire cinq ans ? l’âge de pierre en fin de compte. Ava aimait bien Alek, il avait été le premier à lui avoir réellement tendu la main quand elle était perdue à Poudlard parce qu’elle était née-moldue. Alors aujourd’hui, elle ne le voyait plus, mais elle avait toujours un brin d’affection pour lui parce qu’il avait été bienveillant envers elle. Sortant de sa rêverie soudaine, elle failli avaler de travers son jus de citrouille made in sorcier. « Quoi ? » Ce fut la première chose qui sortit de sa bouche. Bien sûr, elle ne voulait pas cela puisse être mal interprété alors elle rajouta. « Mais enfin ! Tu es belle comme le jour Nina ! Pourquoi personne ne te remarquerait ! » Marquant un temps de pause pour se remettre de sa gorgée mal avalée, elle se massa. « J’y crois pas ! » Ho bien sûr, c’était une façon de parler. Si la blonde disait n’avoir connu personne c’est que c’était le cas, mais Ava trouvait ça dingue qu’une jolie fille comme Nina, gentille et drôle, ne puisse trouver personne.

« Je suis contente pour toi si tu arrives à avoir des responsabilités comme cela. Et surtout que tu t’épanouisses. C’est le plus important je crois ! » Ava ne savait pas ce que le ministère donnerait pour elle, mais pour l’instant, les deux mois de stage qu’elle avait fait s’étaient vraiment bien déroulés et elle ne voyait aucune raison pour que cela ne porte pas ses fruits dans les autres mois et années de stage qui allaient venir. « Je penserais à venir pour Oslo, si Raphaëlle veut bien. Je ne sais pas si elle accepterait que j’aille côté sorcier pour lui acheter certains trucs. » En effet, les deux jeunes sœurs jumelles n’avaient jamais parlés toutes les deux de ce qu’elle voulait pour leur chat. Sorcier ou pas, ce n’était pas franchement important, mais il ne fallait pas que cela occasionne des disputes entre les deux rouquines.

« Alors, on y va ? » Demanda-t-elle ensuite énergiquement. Elle venait de finir son verre de jus de citrouille et était prête à aller ou bon le voulait Nina. Une soirée entre copine ne pouvait pas attendre plus longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: All night long (PV)   Ven 4 Sep - 17:38

« Bah j’aurais tenté quelque chose. Je sais pas, je l’aurais invité à un rendez-vous et je l’aurai embrassé ou quelque chose comme ça. Tu sais, tu sauras jamais ce qu’il pense de toi sinon… »

Bon, Nina savait bien que c’est plus facile à dire qu’à faire. Quand elle était (enfin) sortie avec Alek, il avait fallu que le jeune homme se bouge les fesses. Il avait même dû faire le premier pas pour l’inviter au bal de Noël, le pauvre. Mais en même temps, à l’époque, ils n’avaient que quinze ans. Ava en avait 18.

« Bref, c’est pas grave maintenant, c’est un peu tard. »

Nina n’était pas du genre à aimer ressasser le passé encore et encore. À son avis, quand le mal était fait, il fallait arrêter de se concentrer dessus, et plutôt employer ses forces à réparer les choses. Rien qui semblât insurmontable dans le cas d’Ava.

« En tout cas, c’pas une raison pour croire que tout est perdu. Si ton Maximilien ressent quelque chose pour toi, il en faudra plus pour le détourner à mon avis. Donc plutôt que vouloir le bouger, bouge-toi toi et ça devrait aller. »

D’après la demoiselle, c’était encore le meilleur moyen d’avoir les informations que l’on voulait. Il n’y avait pas de raison que ce soit toujours aux messieurs de se bouger. Pas de raison que ce soit à eux tout court, d’ailleurs.

Nina éclata de rire au compliment d’Ava. Elle ne voulait pas vexer son amie et espérait qu’elle ne le prendrait pas mal.

« Belle comme le jour ? C’est pas l’expression que j’aurai utilisée. »

Oh, Nina n’avait pas le moindre complexe par rapport à son physique. Elle se trouvait plutôt jolie, sans plus, du style à plaire à quelques garçons (et filles) sans pour autant être un canon de beauté. Dans la norme quoi.

« Je dis pas que personne ne m’a remarquée. En fait j’en sais rien. Mais la sixième année… bah c’était la sixième année, pis je me posais pas mal de questions. Et j’ai commencé à travailler dès que je suis sortie de Poudlard, du coup j’ai pas vraiment eu le temps de chercher. »

Chercher n’était pas vraiment le terme ; cherchait-on jamais vraiment quelqu’un ? Plutôt, la jeune femme ne s’était jamais sentie disponible pour qu’on vienne l’aborder ; ou pour comprendre que des jeunes hommes cherchaient à amorcer une relation avec elle.

« Bref, c’est pas un problème, rassure-toi », elle dit avec un sourire éclatant avant de se resservir un verre de jus de citrouille.

Elle hocha la tête aux paroles fort sages d’Ava sur le travail.

« Puis hésite pas à la faire venir avec toi, si jamais elle a peur. Je saurai lui montrer que je sais de quoi je parle, je pense. »

Nina ne connaissait pas la sœur d’Ava mais rencontrer de nouvelles personnes n’était jamais un problème pour elle.

« Bah oui, quand tu veux ! »

Elle finit d’un trait son verre et se leva. La soirée commençait vraiment maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 605
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: Re: All night long (PV)   Lun 26 Oct - 23:04

La jeune rouquine était loin d’être le genre de fille à dire que c’était aux filles de faire le premier pas. Néanmoins, après la remarque de son amie, elle ne put s’empêcher de penser qu’elle ne pouvait simplement pas l’inviter à un rendez-vous pour l’embrasser sans crier gare, ha non, cela ne lui ressemblait pas du tout. « Je ne veux pas mettre ta parole en doute Nina, mais ce sont des choses beaucoup plus facile à dire qu’à faire, ce que tu me dis là. » Affichant une légère moue, la jeune femme s’enfonça encore un peu plus dans le canapé de son amie qui était décidemment très confortable, il lui faudra la référence à n’en point douter !, songeuse. Maximilien lui disait tellement peu de fois ce qu’il ressentait pour elle, qu’elle avait simplement peur de se prendre un vent. Parce que oui, en ce qui concernait la relation qu’elle entretenait avec le blond, Ava ne se résumait qu’en une énorme boule de peur. Elle avait peur qu’il la laisse tomber pour bien mieux qu’elle, peur qu’il ne partage ses sentiments, ou même peur qu’ils se reprennent la tête comme ils l’avaient déjà fait auparavant ! Et l’ex blairelle ne voulait pour rien au monde revivre ses six mois d’existence sans son Malouille à ses cotés. Mais comme venait judicieusement de le faire remarquer la jolie blonde, il était trop tard pour tout ça. « Je le sais bien ! Voilà le problème ! » Ava n’avait d’abord pas eu l’intention de crier comme cela, mais c’était un sujet qui lui tenait tellement à cœur, qu’elle n’avait même pas fait attention à la puissance de sa voix. Elle ne grognait pas vraiment contre Nina, bien sûr que non, mais c’était évident que c’était trop tard, tellement même qu’elle soupira en laissant retomber ses bras qu’elle venait de lever vers le ciel, exaspérée d’elle-même, quelques secondes plus tôt. Ensuite remotivée par Nina, Ava se redressa et lui afficha son plus beau sourire. « Tu crois vraiment qu’un garçon pourrait être déterminé à ce point ? » Parce qu’elle, en ce qui concernait Maximilien, elle l’était, ne comptant pas lâcher l’affaire, mais encore fallait-il se bouger comme venait de le mentionner la blonde.

Au son du rire de son ami, Ava afficha d’abord une mine ravie. Elle adorait faire rire les gens, et entendre un rire aussi franc de la part de Nina était un bonheur pour ses oreilles. Néanmoins, elle écarquilla grand ses yeux quand cette dernière refusa en quelques sortes son compliment. « Bah pourquoi ? Tu es jolie, c’est un fait. » Bien sûr, parfois, la petite rouquine avait un peu tendance à être très terre à terre et à avoir une vision manichéenne des choses, mais là, elle ne voyait pas pourquoi Nina ne voyait pas l’évidence. Une jolie blonde comme elle, cela ne courait pas les rues, pour sûr ! « Ne me dis pas que tu te trouves moche Nina, je t’en prie ! » Ava observait la vérité en face d’elle, comment son amie pouvait bien le nier ? Poussée par un élan de philosophie de vie qui êtes-vous ? qu’avez-vous fait d’Ava McCornick ?, l’ex préfète ne put s’empêcher de commenter les dire de son amie. « Tu sais, parfois, c’est souvent quand on cherche qu’on ne trouve pas. Je pense franchement que l’amour, de n’importe quel genre, survient quand on s’y attend le moins ? » En effet, elle-même n’en revenait pas de s’avouer enfin amoureuse de Maximilien Bowman. Ils étaient d’apparences destinés à être seulement des amies, pas plus comme elle le souhaitait. Ils se connaissaient depuis si longtemps, que si pour leur entourage c’était une évidence, pour eux c’était tout le contraire. Elle avait passé toute sa scolarité avec le blond, alors pourquoi ne s’en rendre compte que maintenant ? L’amour était donc bien assez mystérieux pour que la jeune femme de dix-huit ans pense réellement ce qu’elle venait de déclarer.

« Moi j’aimerais vraiment bien qu’elle vienne, mais je pense vraiment qu’elle n’est pas à l’aise avec toute cette magie. » Ne voulant pas que Nina comprenne que sa sœur avait en horreur le monde auquel appartenait désormais Ava, elle s’empressa de rajouter. « Non pas qu’elle en a peur ou quoi, elle est d’ailleurs bien contente de me trouver pour quelques sorts de ménage, mais elle ne sait pas vraiment comment se comporter face à la magie, surtout quand on dit qu’on est jumelle et qu’elle est obligée de signifier qu’elle n’est pas une sorcière. » En effet, Raphaëlle faisant partie de la famille proche de la rouquine, elle n’avait pas non plus besoin de cacher le fait qu’elle connaissait l’existence de la magie au monde de la magie bien évidemment. Mais Ava savait tout de même que ce n’était pas facile de cacher à son entourage moldue à elle que sa sœur jumelle avait des pouvoirs. C’était interdit et la deuxième rouquine préférait parfois juste oublier que sa sœur faisait désormais partie de ce monde.

Comme réponse à l’enthousiasme de son amie, Ava lui attrapa le bras pour lui signifier qu’elle voulait bien transplaner. Même si le bar où elles iraient n’était pas loin comme l’avait signifié Nina, Ava n’avait pas envie de se tuer les pieds à marcher avec ses hauts talons habituels en fin de compte. Après un signe de tête et quelques retournements d’estomacs, elles arrivèrent devant le bar prévu par la plus âgée des deux. Ava vérifia en se tâtonnant qu’elle n’avait perdu aucune parti d’elle-même, et se tourna vers son amie. « C’est drôlement bruyant ! Je pense qu’on va bien rigoler ! » Il en fallait en effet beaucoup pour faire peur à la jolie rousse à part si tu t’appelles Maximilien *tousse* qui ne reculait jamais devant un peu de monde et un peu trop de bruit. Que la soirée commence alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: All night long (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
All night long (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]
» 05. [Chicago, IL] You shook me all night long [Ashlec]
» You shook me all night long (E.M.)
» All night long (PV)
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: