AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Que le meilleur gagne. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 873
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Que le meilleur gagne. [PV]   Lun 10 Aoû - 9:39

Inutile de se voiler la face, hormis Opaline, Daryl n'avait pas beaucoup d'amis très proches. Le problème, c'était que le jeune garçon ne voulait plus adresser la parole à la gryffondor, tout ça à cause d'une histoire de jalousie. Du coup, il se retrouvait quand même bien seul le petit ! Il y avait bien Norwenna, avec qui il passait maintenant la plupart de son temps, mais cela restait de la compagnie féminine, et parfois, l'aiglon avait envie de parler d'autre chose que de la nouvelle coupe de cheveux de Jade Hummingbird ou du nouveau make up en promo du centre de beauté le plus proche. Et puis, dans son équipe de quidditch, il y avait quand même une majorité de filles également. C'était impératif, Daryl devait se faire des amis mecs ! Maintenant, tout ça était un peu difficile étant donné que son hobbye favori du moment était la lecture. Oui, pour ne pas penser à cette histoire avec Opaline, le bleu et bronze avait constamment la tête plongée dans les bouquins, et se donnait à fond pour les devoirs, même ceux de potions. Cette année, il y avait les BUSEs, et il comptait bien cartonner à ces examens !

Ce jour-là était un jour comme un autre pour l'aiglon, simplement le train-train quotidien d'un mardi à Poudlard. Il avait cours de sortilèges après le déjeuner, et fort heureusement, c'était l'un de ses cours préférés. Après tout, les sortilèges étaient la base de tout sorcier, et il fallait dire qu'au fur et à mesure des années, les sorts étaient de plus en plus intéressants ! Daryl était maintenant en cinquième année, et le programme du cours du professeur Flitwick pour cette année était particulièrement intéressant.

Après avoir enfilé ses trois assiettes d'hachis parmentier, le jeune garçon se rendit au fameux cours de sortilèges. Seulement, ce cours-là était un peu spécial. En effet, une fois que tous les élèves eurent pris place, le professeur décida d'organiser un concours. L'élève qui le remporterait se verrait récompensé d'une surprise. Le but du jeu était assez simple : il fallait répondre à une dizaine de questions par écrit, tout en essayant d'aller le plus rapidement possible. Lorsque Flitwick eut terminé de distribuer les questionnaires, il fit pivoter un sablier magique à l'aide de sa baguette, ce qui lança le compte à rebours. Immédiatement, Daryl lut la première question, afin de voir si ce test allait être difficile ou non.

« Facile... » déclara-t-il, à mi-voix.

Il fit du plus vite qu'il put, et lorsqu'il eut terminé, il se leva pour aller déposer sa feuille sur le bureau du professeur. Seulement, au moment où son questionnaire atteint le bureau, une autre copie venait aussi de se poser sur le bureau. C'était impossible, comment quelqu'un pourrait-il être aussi intelligent que Daryl ? *paf* Il releva vite la tête avant d'apercevoir qu'effectivement, un de ses camarades de classe avait également fini le test en même temps que lui. Le serdaigle venait de se trouver un concurrent de taille. Il connaissait le garçon de vue, c'était le plus jeune des Spencer, et également le seul qui ne jouait pas au quidditch. Daryl n'avait pas vraiment eu le temps de faire sa connaissance pendant ses années à Poudlard, malgré le fait que les deux garçons soient dans la même année et la même maison. Au lieu de lui lancer un regard méchant parce qu'il venait de perdre son avance, le cinquième année fit un effort et lui adressa un sourire amical, avant de se tourner vers le professeur de sortilèges.

« Bon et bien, il semblerait qu'il y ait un ex-aequo monsieur. »

On pouvait lire la joie dans les yeux du nain. Il sautilla sur place à l'aide de ses minuscules jambes et puis déclara d'une voix guillerette :

« Mais c'est super ! Applaudissez nos deux gagnants de la journée ! » Des applaudissements se firent entendre ça et là dans la classe, mais tout le monde était curieux de connaître la suite des évènements. « J'avais prévu le coup au cas où quelque chose comme ça se produirait hihihi ! Les enfants, prenez vos affaires, nous allons à la grande salle afin de départager nos deux champions ! »

Très excité par ce qui allait suivre, Daryl attrapa son sac de cours et suivit le peloton. Une fois arrivé dans la Grande Salle, les élèves purent remarquer que Flitwick avait disposé des armures en ligne, à quelques mètre devant le mur. Le nain prit ensuite la parole, afin d'expliquer les règles de l'épreuve suivante.

« Messieurs Lewis et Spencer, afin d'ajouter un peu de piment à ce cours un peu particulier, vous allez devoir expulser le plus d'armures possible à l'aide du sortilège Expelliarmus ! Celui qui en touche plus que l'autre remporte cette épreuve ! Monsieur Lewis commencera du côté droit, tandis que monsieur Spencer partira à gauche. Mettez-vous en place s'il vous plaît, hihihi je suis un génie ! »

Daryl sentit comme des papillons virevolter dans son ventre. Que ce cours pouvait être passionnant ! Enfin un peu d'action dans ses journées monotones, il allait pouvoir déglinguer des armures à gogo ! Il sortit sa baguette et souffla un coup, avant de s'adresser à son nouveau concurrent.

« Que le meilleur gagne ! »

Le bleu et bronze trouvait cette activité géniale, et en plus elle permettait de créer de nouveaux liens. Peut-être que Flitwick leur réservait encore d'autres surprises après ça ! Il partit se placer à l'endroit que le professeur lui avait indiqué, et attendit le top départ. De sa voix stridente, Flitwick lacha un « Go ! ». Ni une, ni deux, Daryl commença à bombarder les armures de sortilèges.

« Expelliarmus ! »

Ce cours promettait d'être mémorable !

[962]




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 183
Âge : 17 ans - 5/05/95
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Jules, Moïshe et Gemma.

MessageSujet: Re: Que le meilleur gagne. [PV]   Mar 11 Aoû - 15:31

Que le meilleur gagne.
Hugh && Daryl


Spencer && Lewis



Hugh savait bien qu’à la fin de son année scolaire il y allait avoir les BUSEs. Mais il n’en avait pas du tout peur. Il était au courant qu’elles allaient se dérouler à la fin d’année, c’était tout ce qu’il pouvait en dire puisqu’il savait pertinnement qu’il allait les réussir avec brio. En effet, complètement prétentieux et sûr de ses capacités, le jeune aigle ne doutait pas une seule seconde de ses résultats. Il le savait bien, il était le dernier des Spencer, certes, mais était des cinq le plus intelligent, il ne fallait pas se voiler la face. Il aimait beaucoup ses frères cela allait de soi, mais il était également le seul à avoir échappé au gêne de la bêtise qui s’était répandu sur les quatre garçons avant lui. dis bonjour à Rilou pour lui, merci ! Hugh n’en serait d’ailleurs jamais assez reconnaissant. Il trouvait ses frères tellement stupides parfois, de préférer se bastonner, faire des concours de pompes et draguer n’importe qu’elle nana qui passait. Pour sûr, ses frères ne connaissaient pas grand-chose aux vraies valeurs de la vie ; les études. Ils les trouvaient simplement superficiels parfois, mais tous autant les uns que les autres, Riley, Rudy, Connor et Drake, il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. Alors bien sûr, Hugh n’était pas un sain, il avait ses défaut, comme de se vanter comme pas possible ce qui lui a valu de prendre pas mal de roustes pas ses frères, mais il se sentait très bien comme il était, bien que parfois un peu exclu de cette joyeuse ambiance familiale.

Néanmoins, cette cinquième année était également signe de changement pour le plus petit en âge hein des Spencer, puisqu’il avait décidé de devenir plus sociable. En effet, même si Hugh adorait s’enfermer dans ses bouquins depuis tout petit et en apprendre plus sur les moldus, l’une de ses plus grandes passions, il ne se sentait pas moins seul. Alors bien sûr, il savait qu’il n’était pas à plaindre, ayant un meilleur ami en Dwayne Stocker ou étant amoureux d’une fille extraordinaire qu’était Alice Orwell. En somme, le brun traînait en général qu’avec des personnes âgées d’un an de plus que lui et il voulait aussi avoir en ami des gens de son année, quand même.

L’activité proposée par le professeur Flitwick en cours de sortilèges en ce jour fut parfait pour développer la sociabilité de Hugh, même si ce dernier ne le savait pas encore. Aujourd’hui alors, le vieux nain avait proposé une sorte de concours sur feuille de papier. La règle était simple, le premier, ou la première ne soyons pas sexiste Spencer ! qui répondait le plus vite possible et sans faire de fautes aux questions posées avait gagnée. Rien de plus facile pour le jeune serdaigle beaucoup trop sûr de lui. En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, Hugh examina toutes les questions posées, répondit au recto de la feuille et fit le verso encore plus vite que le premier côté. Seulement, parce qu’il y avait un « seulement », au moment de rendre sa feuille, Hugh se heurta à un de ses camarades qui venait de rendre son travail exactement en même temps que lui.

« Je n’aurais pas mieux dis moi-même Lewis. » Parce que oui, le grand brun qu’était Hugh venait de reconnaître celui qui venait de devenir son adversaire à abattre. Loin d’éprouver de l’animosité envers l’aigle de son année, Hugh lui sourit, avec une pointe de défi tout de même. Il n’aimait pas perdre. C’était un fait, même très différent de ses quatre frères, Hugh restait un Spencer ! Et aucun Spencer n’aimait perdre, aucun. Alors il n’était pas non plus mauvais joueur, mais étant très prétentieux et fier de lui, une potentielle défaite face à toute la classe ne pouvait pas être envisageable.

Néanmoins, à l’annonce de la deuxième épreuve, Hugh sentit sa fin arrivée. Rip Hugh Spencer, mort d’une attaque suite à sa défaite contre Daryl Lewis en 2010. Comme on aurait pu le constater juste par le simple fait de le regarder, le jeune homme n’était pas bien musclé, n’aimait pas particulièrement le sport alors que Daryl était son exact opposé physique. Plutôt bien baraqué, grand et fort, Hugh ne doutait plus désormais en la victoire de son adversaire. Exercer l’art pratique de la magie n’était pas le fort du brun et vu l’expression du visage de Daryl, cela semblait être le fort de ce dernier. Ne se démontant pourtant pas, le bleu et bronze se plaça du côté gauche de la Grande Salle, comme indiqué quelques secondes plus tôt par leur professeur et adressa un signe de tête courtois à Daryl. « Tu m’ôtes encore une fois les mots de la bouche ! »
Entendant le top départ de Flitwick et le premier « Expelliarmus » de Lewis, Hugh rassembla tout son courage pour mettre à mal le plus d’armure possible. Il trouvait cela très amusant au fur et à mesure qu’il entendait les armures tomber par sa faute. Ce cours était vraiment sympa, et au delà d’une compétition, Hugh comprenait désormais qu’il pouvait aussi s’amuser avec quelqu’un d’autre quand cela concernait l’école. Quelle bonne leçon venait-il d’apprendre !

Arrivé au bout de la Grande Salle, Hugh et Daryl se regardèrent et comprirent sans doute en même temps qu’ils avaient encore une fois été ex aequo. Ce n’était pas possible quand même, pas encore ! Même si le grand brun trouvait ce cours extraordinaire, il n’en était pas moins surpris de trouver vraiment un adversaire à sa taille en Daryl Lewis. Se rapprochant de son concurrent et reprenant un peu son souffle, Hugh lui tendit la main pour que celui-ci la serre, sous les applaudissements de leur classe. Apparemment, le professeur, comme leur camarade de classe aigles et blaireaux étaient très impressionnés de voir les deux jeunes hommes se battre aussi bien dans une bonne ambiance générale. « Je me demande bien ce que Flitwick va encore vouloir nous faire faire ! » Parce qu’il était vrai que Hugh revendiquait une dernière épreuve ! Il fallait bien enfin finir par les départager, non ?

[1026 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 873
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Que le meilleur gagne. [PV]   Dim 16 Aoû - 23:42

Après de nombreuses années passées tranquillement à Poudlard, Daryl semblait finalement s'être trouvé un adversaire de taille pour ce qui était des cours, et ce, en la personne d'Hugh Spencer. A vrai dire, jusque là, le jeune serdaigle n'avait jamais vraiment fait attention aux résultats de ses camarades de classe, se contentant de compléter ses devoirs avec rigueur et d'être très attentif en classe. De plus, les examens de fins d'années étaient individuels, et le cinquième année n'avait pas accès aux résultats, malheureusement. Il n'avait donc pas pu se douter qu'il n'était pas le seul garçon intelligent de son année. En même temps, il était chez les aigles, quoi de plus normal ! Mais c'était donc lors du cours de sortilèges que Daryl découvrit Hugh mais quand on y réfléchit, ils partagent le même dortoir depuis quatre ans, c'est con qu'ils se soient jamais parlés. Suite au commentaire du jeune sorcier, son camarade surenchérit en approuvant sa conclusion il est tard, pardonnez si mon français n'est pas très compréhensible Daryl se contenta de sourire, mais suite à la décision du professeur, et en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, les élèves se retrouvèrent dans la Grande Salle, pour la seconde épreuve qui était censée départager les deux gagnants.

Les deux concurrents semblaient, aussi bien l'un que l'autre, déterminés à gagner ce défi, même si ils n'avaient aucunement envie de se mettre l'autre à dos. Après tout, Daryl voyait ce cours un peu particulier comme une opportunité de se faire des nouveaux amis. Et de toute façon, d'un premier coup d'oeil, on pouvait déduire que les deux aigles partageaient des centres d'intérêt communs. Hugh répondit aux paroles de son interlocuteur sur un ton de défi, ce qui ne fit que renforcer l'idée que les deux adolescents pensaient pareil. S'en suivit un bruyant capharnaüm, dans lequel des statues volaient dans tous les sens. Daryl était on ne peut plus concentré, bien décidé à remporter cette épreuve. Ses yeux étaient fixés sur les cibles qu'il visait et il insistait bien sur la prononciation du sortilège de désarmement. Lorsque la dernière statue encore debout fut finalement expulsée, le bleu et bronze se tourna vers son opposant, mais il ne fallut pas longtemps avant qu'il ne comprenne qu'ils étaient une nouvelle fois à égalité. Quelque peu épuisé, Daryl sourit en regardant toutes les armures abattues et se dit qu'au final, ils avaient fait du bon travail à deux. Ils se réunirent près du professeur, et Hugh tendit la main à son camarade. Ce-dernier lui serra la main fermement, tout en déclarant, tout sourire « Bien joué Spencer. » Parce qu'au final, il fallait quand même être plutôt fort pour arriver au niveau du jeune Lewis ! Oui oui, les chevilles se portent très bien, merci

Le brun aux cheveux bouclés ajouta, encore une fois, ce que Daryl avait en tête. Décidément, on pourrait presque croire que les deux garçons partageaient le même cerveau. « Même chose pour moi, j'espère juste que cette fois-ci, ce sera moins fatiguant. » Car il ne fallait pas oublier que le jeune homme n'avait pas une santé de fer. La différence, c'était qu'au quidditch, c'était le balai qui portait le joueur. Là, il avait dû utiliser ses jambes, et ça changeait la donne ! Il se tourna alors vers le nain, pour connaître la suite des évènements.

« Mes chers élèves, c'est merveilleux, je suis fier de vous ! » (Il ne fallait pas oublier que Flitwick était directeur de Serdaigle) « Toute cette énergie de groupe m'emplit de joie et cela m'a donné une idée pour la suite du cours ! » (A imaginer, bien sûr, avec une petite voix aiguë toute excitée.) « Faites des équipes de deux, et pendant ce temps-là, je vais préparer la prochaine épreuve, mais cette fois-ci, tout le monde pourra y participer ! Récompense à la clef pour les gagnants ! » Il souligna bien le fait que ce prochain exercice se gagnerait en équipe.

Ni une, ni deux, Daryl se tourna une nouvelle fois vers son adversaire du jour. « Ca te dit qu'on fasse équipe ? Je pense que Flitwick a abandonné l'idée de nous départager, et je pense qu'il y a moyen qu'on pète les scores à nous deux ! » C'était comme une évidence, les deux aiglons devaient faire équipe. Comme ça, le cinquième année était sûr de gagner, après tout, l'union fait la force comme on dit ! Une fois que chaque élève fut réparti, Flitwick, qui s'était éclipsé de la Grande Salle pendant un moment, revint, puis s'éclaircit la gorge avant de reprendre la parole.

« Mes enfants, veuillez me suivre, direction le Parc ! » déclara-t-il, encore plus excité qu'avant. « Oh qu'est-ce que j'aime être prof » rajouta-t-il, plus pour lui-même que pour ses élèves.

Sans plus attendre, les jeunes sorciers suivirent le professeur nain en dehors du château. Ce cours était vraiment passionnant, Daryl avait bien fait de se lever ce matin ! (en même temps, il ne ratait aucun cours.) Sur le pont suspendu, il s'adressa à son désormais coéquipier « Je suis impatient de voir la suite ! » Parce qu'après tout, c'était exceptionnel que les étudiants sortent de leur salle de classe pendant un cours, sauf pour les cours qui se passaient à l'extérieur, bien sûr. Flitwick s'arrêta devant un arbre, de taille assez conséquente, qui était tombé par terre, déraciné, et ce probablement à cause d'un vent trop fort. Après tout, le temps n'était pas toujours des plus cléments en Ecosse.

« Si je vous ai demandé de vous mettre en équipe, c'est parce que cet exercice est assez difficile ! En effet, afin d'aider mon très cher ami Hagrid, je vais vous demander, par deux, d'essayer de déplacer cet arbre à l'aide du sortilège Mobiliarbus. merci EHP. Vous devrez le déplacer jusqu'à la pile déjà composée de troncs d'arbres, que vous voyez là-bas. » Il désigna la fameuse pile. « Le mouvement de baguette est simple, regardez. » Le nain fit quelques gestes avec sa baguette, et prononça « Mobiliarbus ! ». Immédiatement, l'arbre se mit à léviter dans les airs, suivant la trajectoire que Flitwick reproduisait avec sa baguette. Il déposa le végétal sur la pile de troncs d'arbres, puis le ramena à son endroit d'origine, pour que les étudiants puissent s'éxercer. « Mettez vous en rang, et que l'épreuve commence ! » finit-il, de sa voix stridente.

Ce fut la bousculade parmi les élèves, mais Hugh et Daryl parvinrent quand même à être troisième dans la file. Les deux équipes qui étaient avant eux tentèrent d'éxécuter le sort, mais sans succès. Ce fut alors au tour des deux têtes de la classe. Sûr de lui, le serdaigle tint fermement sa baguette dans sa main, puis s'adressa à son camarade. « Prêt ? A trois, on y va ! » Mais comment on fait, on est que deux ? Le sourire aux lèvres, il attendit qu'Hugh soit prêt pour tenter de soulever l'arbre, à l'aide d'un coup de baguette simultané.

[1175]




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 183
Âge : 17 ans - 5/05/95
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Ava, Jules, Moïshe et Gemma.

MessageSujet: Re: Que le meilleur gagne. [PV]   Ven 28 Aoû - 12:52


Hugh trouvait bizarre qu’il ait pu passer à côté d’un gars comme Lewis pendant cinq longues années. Il était vrai que c’était un garçon qui ne parlait pas beaucoup et pouvait rester des heures et des heures - et c’était un doux euphémisme – durant dans la bibliothèque à étudier, mais de là à manquer un adversaire pareil ! Hugh n’y croyait pas. Il se félicita alors dans sa tête d’avoir décider de se sociabiliser un peu plus pour ses quinze ans et sa cinquième année à Poudlard. Si cela pouvait lui permettre de rencontrer des personnes comme Daryl, avec qui il s’entendait bien mais qui n’était pas contre quelques défis intellectuels de temps en temps, Hugh se bougerait beaucoup l’arrière train plutôt que de le traîner dans son dortoir ou dans les rangées de livres de la bibliothèque. – Surtout qu’avec un meilleur ami en la personne de Dwayne Stocker, le grand brun ne savait pas bien comment est ce qu’il avait pu faire pour ne pas se bouger plus tôt. – Comment avait-il pu vraiment passer à côté de l’autre aigle ? Parce qu’il y avait des limites à être solitaire quand même. Déjà quatre ans passés à fréquenter les mêmes dortoirs, les mêmes cours, la même table dans la grande salle, et rien. Heureusement que le professeur nain avait su les réunir en ce jour de compétition neuronale. je viens d’inventer ce nom de concours, il ne faut pas faire attention, continue ta lecture, je t’en prie.

Alors bien sûr, même si le dernier de la fratrie Spencer était content d’avoir enfin trouvé quelqu’un comme Daryl Lewis, il n’en était pas moins hargneux et prétentieux pour vouloir gagner cette deuxième manche. Malheureusement pour lui, le deuxième aigle semblait tout aussi déterminé à gagner que lui, encore un point commun. Alors Hugh, étant maigre comme un sombral ouais, ça à la peau sur les os, vois-tu ? Je n’avais rien de mieux en stock là tout de suite. et pas sportif pour deux mornilles ha, c’est mieux ça comme comparaison ! On progresse !, le grand brun commençait sérieusement à douter de ses capacités physiques. Arrivés tous les deux quasiment simultanément au bout de la grande salle, Hugh n’en revint pas quand il comprit que lui et Daryl avaient réussi encore le même exploit. Sous les acclamations de leur classe et des blaireaux qui étaient là, comme c’était un cours commun, Daryl serra la main que lui tendait Hugh, ce qui le fit sourire. Il n’eut cependant pas le temps de répondre c’est ça oui, tu es trop essoufflé plutôt, il t’a achevé là à cause des applaudissements de leurs camarades. Et puis, comme les deux jeunes hommes venaient si bien de le faire remarquer, ils attendaient avec impatience mais un peu d’incompréhension, ce que le vieux nain pouvait encore leur faire faire pour les départager, parce que cela ne semblait pas chose aisée.

En effet, le professeur, très fier de ses élèves, ne semblait plus vouloir voir qui de ses deux aigles étaient le meilleur pour aujourd’hui. Devant se mettre à deux pour la suite des évènements, Hugh répondit favorablement à la demande de Daryl. Cela semblait tout naturel après s’être battu aussi durement les minutes qui venaient de précéder ce nouveau défis. « Je pense même que ce soit logique que nous fassions cela Lewis ! » Souriant à son adversaire devenu son coéquipier, Hugh enchaîna. « Surtout que, mine de rien, ils auront tous un avantage vu que nous venons déjà de subir ! » Riant, Hugh ne pensait pas sérieusement à aller se plaindre à leur professeur, mais il pensait bien que dans le fond, les autres pouvaient disposer d’un léger avantage comme les deux aigles bruns venaient tout de même de faire pas mal d’exercice physique dans une même journée. Mais bon, dans le fond, ils étaient certainement les meilleurs, alors, pourquoi donner un peu d’espoir aux autres élèves ? Les chevilles de Hugh vont bien aussi d’ailleurs. Le professeur de sortilèges décida donc de les conduire dans l’énorme parc du château pour que, par binôme, ils défoncent le calamar géant à coup de battes de baseball typiquement moldues déplacent un arbre énorme. Hugh pensa que le nain était sérieusement dérangé pour leur demander de faire cela. Même s’il était effectivement très grand pour son âge, il trouvait juste que cet arbre était monstrueux. Alors même s’il ne doutait pas de ses capacités mentales et d’exécution de certains sorts, il fut soulagé de savoir qu’il allait être avec quelqu’un pour le faire.

Répétant machinalement le geste que venait de faire le nain avec son poignet et sa baguette, Hugh alla rejoindre Daryl dans la file des élèves. Il avait essayé de se mettre sur le côté pendant la bousculade pour savoir qui allait être le premier à essayer de déplacer l’arbre. En effet, le nouvel ami du dernier des Spencer était beaucoup plus baraqué que lui, donc il lui faisait confiance pour leur trouver une bonne place entre les autres de leurs camarades. Vieille poule mouillée Spencer ! Il essayait de reprendre confiance en lui pour déplacer ce monstre de la nature parce qu’il ne voulait pas décevoir Lewis. « Je n’ai jamais été aussi prêt qu’à cet instant précis ! » dit-il en regardant le deuxième aigle droit dans les yeux. Hugh n’était pas du genre à se défiler, ça non ! « Un ! » Respirant plus fébrilement comme si sa vie en dépendait, le grand brun sentait à côté de lui un Daryl aussi concentré que lui. « Deux ! » Cela dévait arrivé bientôt alors ! Ils n’étaient en effet plus qu’a une seule seconde de l’effort qu’il allait falloir pour déplacer cet arbre. « Trois ! » Hugh venait d’entendre Daryl prononcé le dernier chiffre fatidique en même temps que lui, même s’il ne le regardait pas. Il fallait qu’ils y arrivent, ils ne pouvaient que y arriver, ce n’était pas possible autrement. L’aiglon de cinquième année qu’était Hugh Spencer était bien de trop fier pour laisser une victoire passer à côté de lui aussi facilement.

« Mobiliarbus ! » Se concentrant aussi fort qu’il le pouvait, Hugh avait entendu Daryl prononcé ce sort avec autant de détermination qu’il venait lui-même de le faire. Et c’est avec le léger mais néanmoins hargneux mouvement de poignet que les deux jeunes garçons réussirent à faire se bouger l’arbre. C’était vraiment plus difficile qu’il n’y paraissait ! Il fallait rester concentrer à tout prix pour ne pas faillir et laisser la charge de l’arbre à son coéquipier. Même à deux, cette épreuve était en fait vraiment physique. L’arbre venait de se lever de l’endroit où il était placé, restait plus alors qu’à le déplacer lentement vers la cible. Il fallait que les deux aigles soit en parfaite communion pour réussir cette épreuve. Mais Hugh savait qu’il ne devait pas douter une seule seconde de lui et de Daryl, sinon, tout capoterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que le meilleur gagne. [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que le meilleur gagne. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que le meilleur gagne!
» On ne change pas une equipe qui gagne
» Votre meilleur trade et votre pire!
» La meilleur façon de se reposer pour un feignant, c'est de travailler [ En cours ]
» 3 OCTOBRE PROCHAIN UNE RENTREE DIFFICILE ! COMBIEN GAGNE UN ENSEIGNANT HAITIEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: