AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Ce que la vie a fait de moi [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 77
Âge : 20 ans (7 septembre 1992)
Actuellement : étudiante en droit à Paris


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Ce que la vie a fait de moi [PV]   Lun 10 Aoû - 9:45

Ce que la vie a fait de moi
Lucy & Jade
J'ai laissé au fil du temps mourir Mon innocence S'enfuir les souvenirs De mon enfance Je sais ce que la vie a fait de moi Et le temps défile sans me laisser La moindre chance Dans l'indifférence Je suis ce que la vie a fait de moi



L'hiver tombait lentement sur Poudlard. Il faisait très froid dehors et la nuit était tombée. Elle savait qu'on allait venir la chercher à un moment ou à un autre, elle risquait même de faire perdre des points à Serpentard… elle qui d'ordinaire en faisait plutôt gagner. Mais elle n'avait pas réussi à rentrer.

Après le cours de botanique, elle avait reçu une lettre de son père. Jusque là, cela n'avait rien d'extraordinaire, ses parents lui écrivaient assez régulièrement pour lui raconter ce qui se passait en France (pas grand-chose), savoir comment se passait sa relation avec Nicolas (pas trop mal vu qu'elle était essentiellement épistolaire) ou bien lui demander qu'elle était la dernière frasque de son cadet (il avait cassé le nez d'un garçon de son âge, rien de nouveau sous le soleil). Là, c'était une lettre un peu différente. Bien pire en un sens que celle où son père lui avait annoncé ses fiançailles. Ce n'était pas si grave qu'on lui donne un mari, après tout, elle avait passé un deal avec son père donc c'était même prévisible. A l'époque, elle avait pris les choses avec défaitisme mais flegme. Puis elle avait signé les papiers qui officialisaient la promesse de fiançailles. Et depuis, le temps s'écoulait assez tranquillement. Sans être intimes, ses rapports avec Nicolas étaient plutôt cordiaux : elle n'en demandait pas plus.

Toute absence de relation sentimentale exceptée, elle avait toujours cru qu'elle pourrait faire quelque chose de sa vie, du reste de sa vie voulait-elle dire, celle où elle ne serait pas une épouse dévouée. Nicolas travaillant, elle pensait pouvoir se dégager du temps. La lettre de son père l'avait cruellement faite redescendre sur terre. Il lui interdisait de faire la formation dans laquelle elle souhaitait s'inscrire après Poudlard. Passionnée d'escrime, elle souhaitait devenir professeur sur son temps libre dans un club quelconque. Mais son père trouvait que ce n'était pas digne d'elle, il disait même que cela risquait de dégoûter Nicolas ! Le dégoûter ?! Vraiment ?! Mais d'où son père sortait-il ça ? Nicolas n'en avait déjà de base rien à faire d'elle, ce n'était pas son goût pour l'escrime qui allait y changer quelque chose.

Un sanglot lui échappa alors qu'elle pressait convulsivement la lettre contre son visage, quitte à ce que l'encre la tâche. Puis, elle sentit une présence dans son dos. Elle renifla et passa une main sous ses yeux pour tenter – en vain – d'effacer ses larmes, le tout avant de se tourner. C'est alors qu'elle reconnut Jade… « Jade ? » Ce fut tout ce qu'elle put dire avant de se remettre à pleurer. Elle savait bien que c'était bête, que ce qui arrivait n'était pas si grave… mais il n'y avait pas grand-chose qui la passionnât dans la vie… et on allait lui en enlever une. Encore. Comme si elle n'avait pas assez souffert comme ça jusqu'ici. Elle voulait bien sacrifier tout ambition amoureuse. Pour tout dire, Nicolas était plutôt charmant dans son genre, elle ne désespérait pas de bien s'entendre avec lui au bout d'un moment (ce n'était guère romantique, mais c'était déjà pas si mal). Seulement, elle ne se voyait pas rester à la maison comme sa mère à faire uniquement des choses qui « faisaient bien ». Surtout qu'elle ne voyait ps en quoi l'escrime était un sport si dégoûtant !!! c'était même une discipline qu'elle jugeait noble ! Bien mieux que ces stupides cours d'arrangement floral auxquel on l'avait forcé à assister quand elle était plus jeune.

Elle faisait tout ça pour Bash. C'était la seule chose qui la consolait. Mais elle avait besoin de craquer… parce qu'elle ne se l'était pas encore permis depuis le début de toute cette histoire.
{616}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1715
Âge : 03.08.93 ... 19 ans
Actuellement : Assistante de Ernie MacMillan • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce que la vie a fait de moi [PV]   Lun 10 Aoû - 13:45


Jade avait toujours eut de la chance. Sa vie suivait son cours tranquillement et joyeusement depuis qu’elle était née. Certes, elle avait eut une enfance plutôt compliquée à cause de ses demi-soeurs, qui ne lui avait jamais fait preuve de beaucoup d’amour. En grande partie parce qu’elles la pensait responsable du divorce de leurs parents, alors qu’en réalité, le fait que la mère des trois jeunes filles avait trompé son mari était la cause principale de ce divorce. Le fait que Jade soit née quelques temps avant ce divorce n’avait absolument rien à voir là-dedans. Ou peut-être un petit peu, mais ce n’était pas non plus juste de sa faute. Mais que soulez-vous, elle ne pouvait pas faire comprendre une chose aussi évidente à deux filles aussi butées qu’Opalyne et Ruby ! De toute manière, depuis le divorce, Jade ne vivait que très peu avec ses demi-soeurs. Elle vivait avec son père la majeure partie de l’année, et quand elle était avec sa mère, Opalyne et Ruby étaient chez son père à elle. Ce n’était pas le leur, mais il ne leur avait pas retiré son nom de famille et ne les avaient pas renier non plus. Mis à part cette sombre histoire tordue et bien trop compliquée pour la jeune fille qu’elle était à l’époque, Jade n’avait jamais vraiment eut de soucis. Elle s’était violemment disputé avec sa meilleure amie Aélys une fois, mais tout était rentré dans l’ordre. Et depuis trois ans maintenant, elle vivait un réel conte de fées, puisqu’elle sortait avec le plus merveilleux des princes charmants. Aiden lui avait dévoilé ses sentiments en chanson, et depuis lors, Jade ne s’était plus séparée de lui. Et elle heureuse, vraiment heureuse. Elle ne s’affichait pas avec le blond comme certains couples. Ils étaient discrets, vivaient leur couple pour eux même avant de le vivre pour les autres. Certains en avait été surpris. Il s’agissait de Jade, après tout, la préfète de Serpentard qui n’était pas connu pour sa timidité, loin de là même. Mais son couple était quelque chose qu’elle voulait garder pour elle. Et dans un sens, tout cela était bien mieux. Aiden était plus réservé qu’elle, plus timide et la dernière chose qu’elle voulait, c’était le mettre dans l’embarras. Elle lui avait déjà demandé de l’accompagner dans les soirées mondaines de son père ou de sa mère. Pas à toutes, elle ne voulait pas lui imposer un monde qu’il n’appréciait que trop peu, mais il lui avait fait plaisir à plusieurs reprises, et même lors de ces soirées là, Jade s’était montrée tout ce qu’il y avait de plus calme et réservée. Pas de baisers langoureux devant une centaine de personnes. Elle se contentait de lui tenir la main et de le couver du regard. Et cela lui suffisait.

Jade avait eut de la chance, donc. En tant qu’héritière légale de la famille Hummingbird, son avenir aurait pu être bien plus incertain. Son père et sa mère auraient pu décider de lui trouver un fiancé qui leur plairait à eux avant de plaire à la jeune femme. Elle aurait pu se retrouvée mariée de force. Hors, son père avait toujours mis un point d’honneur à laisser vivre sa fille comme elle l’entendait. Au final, il ne pouvait qu’être fier d’elle, sa première -et unique, elle l’espérait- relation durait et tout se passait très bien. Elle ne s’imaginait pas encore mariée et se trouvait bien loin de fonder une famille, mais tout ce qui comptait pour la blonde, était de vivre pleinement les moments qu’elle partageait avec son petit ami.

Hélas, ce dernier n’étant pas préfet, Jade ne pouvait pas passer autant de temps avec lui qu’elle le voulait. Elle passait déjà, certes, énormément de temps avec lui, mais elle n’aurait pas dit non à quelques rondes partagées. Ce soir là, elle était d’ailleurs seule pour sa ronde, Linwood étant occupée ailleurs avec Eden, Micah en duo avec la petite Ringo, nouvellement nommée. Jade avait donc eut pour mission d’arpenter le parc, le tour du lac et la lisière de la Forêt Interdite. Mais son excursion à peine commencée, elle vit une silhouette se tenir seule dans la pénombre. Sa baguette devant elle pour lui permettre de voir quelque chose, elle s’approcha de l’élève, qu’elle reconnut rapidement comme étant Lucy, son amie. Elle semblait mal en point et Jade n’aimait pas vraiment cela. Alors que la brune prononçait son nom, elle se remit à pleurer. Jade laissa tout doute s’envoler et se précipita.

« Lucy, qu’est-ce qu’il se passe ? »

La blonde posa une main sur l’épaule de son amie et la contempla de ses yeux bleus. Elle n’aimait pas cela, pas du tout. Elle savait que la vie de Lucy n’était pas aussi rose que la sienne, mais elle s’était jurée de faire en sorte d’être là dès que cette dernière aurait besoin d’elle. Certes, elle avait été fiancée de force, mais Nicolas ne semblait pas être insupportable avec la jeune femme. Il lui avait même offert un cadeau pour son anniversaire ! Jade le savait, Lucy l’avait reçu dans leur dortoir et avait été plutôt surprise. La préfète elle, avait sautillé un peu partout. Elle connaissait Nicolas, et ce geste là était une preuve qu’il essayait, qu’il faisait de son mieux pour ne pas être un être complètement étranger et que Lucy pouvait détester… Alors s’il était responsable de ces larmes de crocodile, il allait entendre parler de la jeune Hummingbird ! Parce qu’il était hors de question que Nicolas se comporte en goujat avec sa chère Lucy. Elle était beaucoup trop bien pour qu’on lui mette des bâtons dans les roues. Sa main toujours sur l’épaule de sa camarade, Jade attendait qu’elle se calme. Jamais, dans cet état, Lucy ne serait capable de lui dire ce qui n’allait pas. Mais Jade savait être patiente, et surtout, elle aimait ses amis et aimait les voir heureux. Et elle savait écouter -même si elle parlait elle-même beaucoup- alors cela prendrait le temps qu’il faudrait, mais elle n’allait pas abandonner Lucy ici toute seule !

[1 010]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 77
Âge : 20 ans (7 septembre 1992)
Actuellement : étudiante en droit à Paris


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Ce que la vie a fait de moi [PV]   Ven 14 Aoû - 18:36



Il fallut plusieurs minutes à Lucy pour reprendre son calme. C'est vrai que cette histoire d'escrime ce n'était pas si grave au fond. Mais elle se sentait tellement impuissante… incapable de maîtriser quoi que ce soit dans sa vie, y compris ses loisirs, c'est dire ! Elle attrapa Jade et blottie sa tête dans le cou de son amie, elle pleurait moins mais elle ne se sentait pas encore capable de bien gérer, pas assez pour parler. Les larmes coulaient lentement sur ses joues maintenant, ses sanglots étaient finis, heureusement, parmi tous les préfets, c'était son amie qui l'avait trouvé.

Finalement, au bout de quelques minutes supplémentaires, elle lâcha Jade et en s'essuyant les joues maladroitement, elle tendit la lettre de son père à son amie. Elle la laissa la parcourir et finit par prendre la parole, beaucoup plus calme que précédemment. « Père veut que j'arrête l'escrime. Il pense que Nicolas risque de me quitter s'il apprend que je fais des sports d'homme ! Tu sais le pire ? C'est que Nicolas est déjà au courant ! Et qu'il ne peut pas me quitter ! Parce que son père à lui ne voudra jamais laisser tomber ma dot ! Franchement… si l'escrime suffisait à nous délier, on ne serait même pas fiancés ! Je suis presque certaine que ce doit être écrit dans mon dossier, j'en fais depuis que j'ai six ans. » Elle avait débité tout ça très vite. Elle avait laissé son père la fiancer mais elle ne pensait pas qu'elle devrait encore sacrifier d'autres choses. Ne pas avoir de vraie vie sentimentale lui semblait déjà pas mal. Une fois, elle s'était amusée à s'imaginer en train de demander à Nicolas de faire une sortie de couple avec elle, juste pour voir ce que ça faisait, sauf qu'elle avait renoncé parce qu'elle se disait que 1/ Nicolas refuserait (ils avaient un deal, chacun sa vie jusqu'au mariage) 2/ elle était loin d'être sûre que ça la réconforterait de ne pas pouvoir avoir de petit copain. Notons qu'en fait, elle ne voulait pas vraiment de copain, elle n'aimait personne en particuliers, c'était plutôt l'idée du « vraie » couple qui la faisait fantasmer… Comme Aiden et Jade tiens !

« J'ai un père qui croit que mon fiancé va arrêter de m'aimer alors que justement mon fiancé ne m'aime pas ! Et il ne m'aimera jamais ! Je me souviens des filles… des filles avec qui Nicolas sortait. Et elles étaient… différentes de moi. » Pas forcément mieux remarquez pour tout ce que Lucy pouvait se rappeler. Mais ce n'étaient pas des petites filles de bonne famille comme elle, complètement formatées. Bien sûr, elle pensait pouvoir s'en sortir avec Nicolas, mais ce serait triste entre eux. Ils ne seraient pas amoureux. Lucy se disait que Nicolas finirait par prendre une maîtresse, et qu'elle serait seule dans leur grand château avec peut-être un ou deux mouflets. Bon, allez, le côté gamin, ça pouvait être sympa. Mais cela n'empêchait pas que si on lui enlevait l'escrime et l'équitation (parce que parti comme c'était parti, après l'épée, ce serait le cheval qui lui serait interdit!), sa vie future allait être horriblement fade.



{531}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1715
Âge : 03.08.93 ... 19 ans
Actuellement : Assistante de Ernie MacMillan • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Ce que la vie a fait de moi [PV]   Ven 14 Aoû - 22:35


Jade savait qu’elle avait beaucoup de chance. Son père ne la forfait pas à faire quelque chose qu’elle n’aimait pas, ni à ne pas faire quelque chose qu’elle aimait. Elle pouvait être avec Aiden sans qu’on ne l’embête et avait plus ou moins le droit de faire tout ce qu’elle voulait, tant qu’elle restait dans la limite du raisonnable. La jeune femme avait d’ailleurs d’ores et déjà une idée précise de ce qu’elle comptait faire lorsqu’elle sortirait de Poudlard, et son père n’avait pas eu son mot à dire. Et elle connaissait Lucy comme étant une personne battante. Bien plus qu’elle ne l’était elle-même. Alors la voir aussi mal en point la déstabilisait. Parce qu’elle n’en n’avait pas l’habitude. Pour elle, Lucy avait toujours été relativement froide et imperméable à tout ce qui se passait autour d’elle. Pour preuve, elle avait accepter sans sourciller un mariage arrangé et s’était retrouvée fiancé avec un garçon qu’elle ne connaissait presque pas, et ne s’en plaignait pas le moins du monde. Alors que Jade lui avait bien fait comprendre qu’elle pouvait tout à fait se plaindre de cette alliance, elle n’en n’avait rien fait. La blondinette lui tendit un mouchoir qu’elle avait soigneusement plier dans une poche de sa cape et la laissa reprendre son souffle, tandis qu’elle prenait la lettre du père de son amie.

Elle n’eut pas besoin d’en lire beaucoup pour comprendre ce qui n’allait pas, puisque Lucy le lui expliqua en même temps. Elle lu néanmoins toute la lettre et reposa son regard sur son amie, lui frottant légèrement le dos pour la rassurer et la rasséréner. Son père ne pouvait pas réellement penser ce qu’il lui écrivait, n’est-ce pas ? Jade avait toujours laissé Lucy lui parler de l’escrime, et de ce qu’elle avait pu comprendre, son amie aimait vraiment beaucoup cette discipline ! Certes, ce n’était pas quelque chose de très courant pour une fille de bonne famille, mais en quoi était-ce problématique ?

« Et si tu en parlais à Nicolas ? Il pourrait peut-être aller dans ton sens non ? Tu m’as bien dit qu’il essayer d’être gentil avec toi non ? Il t’as offert un livre récemment… »

Jade était au courant parce qu’elle était dans la même maison et de la même année que Lucy. Alors forcément, elle passait ses journées avec la brune pour la plupart du temps. Du moins était-elle avec elle tous les matins lors de l’arrivée des hiboux apportant courriers, beuglantes et autres paquets. Elle avait donc bien vu le petit paquet emballé d’un papier brun et Lucy le lui avait même montré. Nicolas n’était donc pas un si mauvais bougre, au fond, quand on y repensait.

« Ena et Caroline ? Elles étaient pourtant normales… Ena est chanteuse maintenant, mais Caroline, plus personne ne sait ce qu’elle est devenue… De quoi tu as peur Lulu ? Je suis sûre que Nicolas prendrait ton parti… Si tu lui en parlais, peut-être qu’il pourrait faire quelque chose… Après tout, si vous êtes fiancés, quand vous serez mariés, il sera lui, responsable de toi, non ? »

C’était vrai, non ? Quand elle serait mariée à Aiden, un jour peut-être, lui aussi serait responsable d’elle, non ? Bien sûr, elle savait qu’Aiden la laisserait de toute façon faire ce qu’elle voulait, mais jamais elle n’irait à l’encontre des envies de son petit ami ! Mais s’il l’encourageait, elle ne voyait pas le problème !

[563]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce que la vie a fait de moi [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que la vie a fait de moi [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: