Forum rpg se déroulant 14 ans après les livres d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devoir à deux [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 434
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Quartier pauvre de Londres
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Devoir à deux [PV]   Jeu 13 Aoû - 16:47

Devoir à deux
Alice & Lana
Nous ne sommes pas sœurs mais nous sommes forcément camarades de classe.


Alice avait été mise en binôme pour un devoir avec sa sœur jumelle Lana. Comme notre jeune et blonde Serdaigle faisait en général tout son possible pour éviter son double, elle en était passablement irritée. Comprenez bien qu'elle n'avait rien contre Lana à titre personnel, certes elle faisait partie d'une classe sociale privilégié, mais ça, c'était juste un coup du hasard, rien d'autre. Ce qui l'agaçait c'est que la Serpentard se revendique comme sa sœur. Le plus sûr moyen, donc, pour éviter qu'elle le fasse était encore de ne pas lui parler. Les deux filles jouaient donc au chat et à la souris depuis un petit moins d'un an. Pour le moment c'était le statu quo. Aucune n'atteignait son but, Lana était toujours là et se présentait toujours comme étant sa sœur jumelle (bon, après, il était évident qu'elles se ressemblaient...), Alice faisait toujours comme si elle n'était qu'une élève parmi tant d'autres avec qui elle n'avait pas d'autres rapports que d'être dans la même classe. Les rares fois où elle lui parlait, elle faisait de son mieux pour ne pas se laisser troubler par leur évidente ressemblance.

En temps normal, elle travaillait avec Dwayne. Alice ne comprenait pas pourquoi les professeurs lui avaient refilé Lana ! Peut-être parce qu'ils s'étaient rendus compte que les deux sœurs biologiques ne s'étaient pas rapprochés ? Ils essayaient de donner un coup de pouce au destin ? Alice n'en savait rien mais si c'était ça, de quoi se mêlaient-ils !!! Elle persistait et signait : elle n'avait pas besoin d'une autre sœur. Elle avait déjà Nasira !

Enfin... comme elle ne pouvait pas désobéir aux professeurs, elle avait envoyé un hibou à Lana pour qu'elles se retrouvent à la bibliothèque le samedi suivant. Alice avait quitté son uniforme et portait une robe d'hiver bleu marine avec des collants blancs. Ses cheveux étaient attachés en queue de cheval et comme souvent son seul maquillage consistait en un peu de mascara. Quand sa jumelle arriva à sa table, elle leva les yeux sur elle et lui dit simplement « Salut. » avant de lui tendre des livres de botanique. Elles devaient disserter sur l'utilité des graines de certaines plantes dans les préparation médicales magiques. « J'ai fait la bibliographie et j'ai trié les livres par intérêt. Tu n'as qu'à te servir dans la liste. Tu as déjà préparé le plan ? Parce que sinon il faut qu'on voit si le mien te convient. Honnêtement j'ai un doute pour la deuxième partie, je pense que mon argument sur la difficulté de conserver le potentiel maximum des graines ne va pas plaire au professeur Lorne. » Il fallait qu'elles travaillent ? Pas de soucis, elles allaient travailler ! Alice était très bonne au niveau scolaire, un modèle de sérieux !

Elle laissa Lana s'installer tout en se replongeant dans le livre qu'elle lisait avant son arrivée, une plume et un parchemin posés à sa droite pour prendre des notes en même temps. Elle craignait que Lana ne fasse exactement ce que les professeurs attendaient, à savoir en profiter pour discuter avec elle de leur gémellité. Mais Alice n'allait pas se laisser avoir si facilement. Elle le ferait son devoir, mais avec une camarade de classe (qui était certes sa jumelle, mais ça, c'était un détail), pas avec une sœur. Si seulement Lana pouvait accepter qu'elles ne seraient jamais autre chose ! Leur relation serait tellement meilleure ! Parce que bon, dans le fond, Alice savait être gentille, c'était seulement qu'elle avait des idées très arrêtées, notamment sur les circonstances de son adoption.
{595}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âge : 17 ans - 04.03.1994
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Elyna & co

MessageSujet: Re: Devoir à deux [PV]   Jeu 13 Aoû - 21:32

    Bon… La situation n’avait pas vraiment évolué pour Lana dans sa quête de réponses avec sa sœur. La demoiselle essayait tant bien que mal d’en savoir sur l’enfance, son caractère, ses amis, mais elle était arrivée à un point où cela semblait être sans issue. Alors elle avait tout simplement décidée de lever le pied et bien sûr, à croire que quelqu’un là-haut mettait son grain de sel, elle se retrouvait à présent à faire binôme avec sa sœur pour un devoir de botanique. La vipère en était ravie et en même temps pour avoir déjà eu quelques accrochages avec Alice, elle savait que si elle avait le malheur de poser trop de questions, le devoir allait finir en règlement de compte et la note ne serait pas très haute.

    La condition pour que ses parents acceptent son transfert d’école, elle devait continuer à travailler aussi bien. Alors oui, elle ferait ce qu’il faut pour réussir ce devoir, c’est juste qu’il fallait piocher des réponses et faire son devoir. Jouer sur deux tableaux, ce n’était pas un truc qui faisait peur à la blondinette, mais il fallait surtout qu’elle la joue fine et d’expérience, elle avait bien remarqué qu’Alice était plus forte qu’elle… Oui, elle ne lui dirait pas, mais l’admettait déjà dans sa tête, c’est un début non ?

    Lana avait donc enfilé un jean et une paire de ballerine et un pull en laine bien chaud pour faire ses devoirs dans la bibliothèque. Il faut dire que dans le château il faisait froid, mais que par rapport à Dumstrang, le climat était plus que gérable. Elle avait donc reçu le hibou d’Alice pour lui donner rendez-vous pour le devoir, de toute évidence, même lui parlait semblait compliqué… Pourtant elle ne mordait, enfin pas dans l’immédiat, après, si on la cherchait on la trouvait, que voulez-vous…

    Lorsque la demoiselle arriva dans la pièce, elle vit la blondinette penchait sur son parchemin. Lana avait pris un sac avec ses affaires, de quoi prendre des notes et quelques livres dans lesquelles elle avait déjà trouver des éléments de réponses. Alors oui, maintenant, il fallait trouver un plan pour que leurs idées respectives soient mises dans le devoir qu’elles devaient faire à deux, mais avec leur caractère, il était certains qu’aucune ne se laisserait docilement dominer. Espérons que ça ne se termine pas en crêpage de chignon voilà tout…

    « Salut Alice, j’espère que je ne suis pas en retard, ça fait longtemps que tu es là ? »

    Elle essayait surtout de détendre l’atmosphère parce qu’on sentait bien qu’Alice était pas spécialement enchantée de la situation… Alors oui, elle n’était pas contente, mais elles avaient un devoir à faire. Lana s’installa et coinça ses cheveux, qu’elle avait gardé détaché jusque-là, avec une pince. Alice lui expliqua qu’elle avait déjà trouvé des bouquins et classée par ordre d’importance. Elle fut ravi de voir qu’elle avait les mêmes idées déjà pour les livres puisque les plus importants étaient dans le sac de Lana également.

    « Pour le plan, je pense qu’on devrait faire comme bien souvent le pour et le contre à utiliser des plantes magiques dans les préparations médicales et en conclusion, trouver une ouverture sur le fait qu’il y a d’autres méthodes et pas seulement les plantes pour parvenir à soigner… Enfin je te dit ça comme ça, ce n’est pas un plan complétement strict… De toute façon j’ai déjà préparer sur un brouillon différents arguments. »


    Elle lui montra sa feuille qui était relativement bien rempli et espérait que sa sœur et elle parviendrait à se rejoindre sur le fait qu’elles avaient des idées communes sur ce thème. Pour l’instant, on essaye de rester le plus neutre possible, mais il était certain que toute la discussion ne pourrait pas se limiter simplement aux plantes.

    [634 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 434
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Quartier pauvre de Londres
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Devoir à deux [PV]   Sam 15 Aoû - 9:53


Oui, ça faisait longtemps qu'elle était là, mais c'était parce qu'elle avait eu d'autres devoirs que celui de botanique à préparer. Elle tendit sa plume vers une autre pile de livres qu'elle devrait ranger qui portait sur les runes. « Une heure. Je devais terminer mon devoir de runes avant de commencer celui de botanique. » Et au moins en runes c'était un devoir à faire toute seule ! Elle avait toujours l'impression (peut-être à cause de son enfance compliquée) qu'on y arrivait mieux dans certains domaines quand on était tout seul. Pour voler un passant par exemple, c'était plus discret d'être tout seul ! Bon, ok, le rapport avec les devoirs était lointain, mais parfois Alice regrettait qu'on l'oblige à faire du boulot à plusieurs, ce n'était pas son truc, que ce soit avec Lana ou avec quelqu'un d'autre. Certes, avec les années, son binôme avec Dwayne était devenu très fonctionnel mais ça ne s'était pas fait en un jour. Alice avait toujours soupçonné que si, en première année, on l'avait mis avec le blondinet hyperactif c'était pour qu'elle le canalise (Alice avait de l'autorité sous ses airs de poupée) et que Dwayne était là pour la décoincer un peu. Parce que la Alice de onze ans était vraiment renfermée, d'ailleurs elle passait le plus clair de son temps avec son grand frère Mattew à l'époque, mais c'était loin tout ça maintenant, vu de la sixième année, la première paraissait… presque surréaliste. Enfin, au moins, à l'époque, quand on lui demandait de parler de sa famille, elle n'avait pas ce parasite de Lana en tête. De toute façon, la Serpentard ne s'en rendait peut-être pas compte de là où elle était, mais Alice n'était pas le seul obstacle au fait qu'elles puissent s'afficher comme des sœurs. Nasira en serait malade si ça arrivait, quant aux parents d'Alice, ils le vivraient très mal aussi. Alors Alice n'avait pas que son côté borné comme raison de refuser en bloc d'accepter Lana comme sa sœur.

« C'est un devoir de botanique. Je ne pense pas dire que les plantes sont inutiles va plaire au professeur Lorne, même simplement en ouverture. Idem pour le pour et le contre, on ne peut pas utiliser un pan antithétique pour ce genre de sujet, il faut qu'il soit thématique. Même si évidemment nous devons soulever les problèmes que peuvent engendrer l'utilisation de graines, j'ai notamment lu beaucoup de choses sur leur date d'utilisation très limité, le mode de conservation aussi pose problème. Je pense d'ailleurs après réflexion que ce serait peut-être à sa place dans une troisième partie, quelque chose du type 'les limites de cette pratique'. » Alice mordilla pensivement sa plume, très concentrée, comme toujours lorsqu'il s'agissait de travail scolaire.

Elle voulut attraper un livre mais celui-ci lui échappa des mains et tomba, lui cassant un ongle au passage. « Aïe ! » Elle porta le doigt à sa bouche « Et merde, je voulais les garder longs pour le bal ! Il va falloir que je trouve un sort de repousse ! » Tout en suçant le sang d'un air contrarié, elle attrapa la feuille avec les notes de Lana et les lut en fronçant les sourcils. Elles avaient trouvé pas mal de choses en commun, ça faciliterait la rédaction du devoir. Alice se rassit et ouvrit dans un claquement le fameux livre. Voilà, elle était en colère, donc il fallait qu'elle pense à autre chose. Bah tiens, elle allait aborder le sujet du bal. Elle savait que Dwayne allait s'y rendre avec sa jumelle. Alice ayant effectué les vérifications préalables nécessaires (qui tenaient en un « mais c'est toujours moi ta meilleure amie hein ? »), elle n'y voyait pas d'inconvénient. Bon, ça mettrait en lumière le fait qu'elles étaient jumelles vu que d'habitude Dwayne y allait avec elle, mais comme elle, elle y serait avec Hugh, ce n'était pas dramatique non plus.

« En parlant de bal, Dwayne m'a prévenu. Est-ce que tu penses qu'il serait possible que tu choisisses une autre couleur de robe que le rouge ? C'est ce que j'ai choisi et j'aimerais éviter qu'on nous confonde. » Elle tapota sa plume sur les pages du livre, elle avait perdu sa concentration et elle avait mal au doigt. Ce devoir partait mal finalement, mais c'était plus la faute à pas de chance que celle de Lana, il fallait bien le reconnaître.


{733}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âge : 17 ans - 04.03.1994
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Elyna & co

MessageSujet: Re: Devoir à deux [PV]   Dim 16 Aoû - 13:52

    Comme il n’avait pas fait particulièrement beau aujourd’hui, Lana avait fait beaucoup de ses devoirs dans sa salle commune, elle avait bien moins de travail à faire aujourd’hui. La vipère était habitué à travailler de la sorte, en binôme ou seule, dans les deux cas c’est elle qui dirigeait, du moins, c’était comme ça à Dumstrang… Allait savoir pourquoi, Lana était nettement moins convaincue quand on lui avait dit qu’elle devrait faire un devoir avec sa sœur. Bon, de toute façon, elle n’avait pas le choix, les professeurs n’auraient pas tolérer ce genre de caprices donc elle pris sur elle, espérant que ça se passerait bien et se décida à rejoindre Alice à la bibliothèque.

    « Oh d’accord… Tu as terminé on peut attaquer celui de botanique alors ?”

    Bah oui, dans la mesure où elle ne voulait pas déranger sa sœur plus que nécessaire, elle pouvait très bien commencer de son côté le temps qu’elle termine son devoir de runes… Bref, Alice lui proposa de s’installer, chose qu’elle fit aussitôt avant de sortir ses recherches et ses livres. Elle était très silencieuse, trop peut –être et on sentait le malaise entre les deux sœurs… Lana se mordillait légèrement la lèvre inférieur du bout des dents, signe de nervosité, mais elle souffla discrètement avant de se mettre à travailler. Quand sa sœur lui proposa un plan, elle donna le sien et au vue de ce qu’Alice lui répondit, elle réalisa qu’elle s’était mal exprimée.

    « Non, je n’ai pas dit que les plantes servaient à rien, juste qu’il n’y a pas que ça pour soigner. Après oui, je te rejoins sur l’idée que la consommation, la pousse, la conservation etc… ça peut être le côté négatif que je voulais souligner en travaillant avec des plantes. Après, c’est certains que c’est certainement beaucoup plus sains, moins de composants rajoutés, moins de risque d’allergie vu qu’il s’agit de produit naturel etc… Tu vois un peu plus où je veux en venir ? »

    Lorsqu’Alice voulut prendre un livre pour vérifier ou consulter un truc, le pavé lui glissa des mains et lui cassa un ongle au passage. La réaction de la blondinette ne se fit pas attendre. Alice pesta en mettant son doigt à sa bouche pour arrêter le sang et râla également sur le fait qu’elle ne pourrait avoir des ongles longs pour le bal.

    « Il doit y avoir un sort je pense, j’avais une amie à Dumstrang qui avait le don pour les casser régulièrement et surtout quand elle avait besoin d’une vraie manucure pour une soirée ou un bal. Si jamais tu ne trouves pas, je pourrais lui demander si tu veux. »


    Méthode douce pour approcher la demoiselle, peut-être que c’était une bonne approche, mais la colère qu’elle avait d’avoir cassé son ongle pouvait aussi retomber sur Lana qui aurait pu indépendamment causer ce problème dans la mesure où l’ambiance entre les deux filles n’étaient pas des plus évidentes et donc des gestes maladroits pouvaient arriver de cette façon. Etonnamment, Alice lui parla alors du bal et lui annonça qu’elle était au courant que Lana serait accompagné de Dwayne, elle ne dit rien à ce sujet, simplement qu’elle voudrait une couleur autre que rouge pour la robe de sa jumelle. Lana n’était pas fan du rouge, donc pas de soucis à ce niveau-là.

    « Oh, euh… J’espère que ça ne t’embête pas qu’il m’a proposé de venir avec lui au bal ? Pour la robe non, t’en fais pas, j’ai vu une robe noire très jolie qui me plait bien, donc on ne devrait pas avoir la même. Tu as réfléchi pour ta coiffure aussi ? Qu’on ne fasse pas la même non plus ? »


    Cette discussion commençait à lui plaire, parler chiffon avec sa sœur, voilà ce que Lana attendait en venant à Poudlard. Partager des choses avec sa sœur qu’elle ne pouvait pas faire avec ses frères lorsqu’elle était à Dumstrang. Alors oui, elle semblait se détendre un peu, peut-être que ce devoir allait permettre un rapprochement entre les deux filles. Après, Lana restait lucide Alice ne changerait pas ses positions aussi rapidement, elle avait bien été claire avec elle à son arrivée et une chose était certaine c’est que les jumelles avaient un trait commun au niveau du caractère, c’était leur côté têtue.

    [720 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 434
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Quartier pauvre de Londres
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Devoir à deux [PV]   Dim 16 Aoû - 15:33


« Oui, oui, j'ai terminé. » Machinalement, elle repoussa une mèche de cheveux blonds et fins derrière son oreille. Elle avait beau les attacher, elle avait toujours des cheveux qui s'échappaient ! Enfin, peu importait, elle avait encore du boulot à abattre car elle comptait bien en terminer avec ce devoir de botanique le plus vite possible. Et ce n'était pas uniquement parce qu'elle devait le faire avec Lana, c'était aussi simplement parce qu'elle croulait sous le travail et qu'elle n'avait donc pas que ça à faire.

« Plus ou moins. Mais tu es d'accord pour un plan thématique ? J'ai peur que l'antithétique ne nous pousse vers un écueil évident. » Encore une fois, elle tapota sa plume sur le livre, elle avait toujours eu des tics avec ses crayons ou ses plumes, ça l'aidait à se concentrer. Quand elle était petite, elle faisait moins ça parce qu'elle ne voulait pas abîmer ses stylos vu la situation financière de ses parents, mais maintenant qu'ils étaient un peu moins dans la panade (surtout grâce aux petits boulots d'été d'Alice et Nasira), elle avait moins de scrupule à user prématurément un peu ses plumes. Surtout qu'elles restaient utilisables.

« Merci, c'est gentil, mais je devrais trouver. Nasira doit sûrement avoir un sort pour ça avec son métier. » Nasira, la sœur aînée d'Alice – et à ses yeux sa seule sœur – était mannequin. C'était temporaire cela dit, mais ça ne voulait pas dire que du coup elle ne devait pas faire attention à son apparence. Non qu'elle en ait vraiment besoin, Nasira était un canon tellement sublime qu'elle pouvait faire tomber à ses pieds n'importe quel garçon ! En tout les cas, il était assez clair pour Alice que sa sœur était la plus belle fille qui existât, au point qu'elle en était d'ailleurs très complexée. Le seul point positif à l'arrivée de Lana dans sa vie, c'était qu'elle n'était plus la seule sixième année (cinquième à l'époque) à avoir peu de poitrine et à être petite de taille. Toutes les autres filles de leur promo étaient plutôt du genre pulpeuses (c'était peut-être exagéré pour certaines mais il n'en fallait pas beaucoup pour paraître pulpeuse à côté d'Alice – et par extension Lana -). Alice se sentait moins seule comme ça même si forcément, Lana était forcément comme elle puisqu'elles étaient des jumelles monozygotes. Si elles n'avaient pas été physiquement aussi semblables, elles ne se seraient jamais retrouvés. Tout ça c'était la faute de Daël ! Il avait cru voir Alice quand il avait croisé Lana à Durmstrang l'imbécile ! Enfin bon, comme sa sœur avait un peu le béguin pour l'ex-Gryffondor, elle voulait bien passer l'éponge. En plus, si ça n'avait pas été lui, ça aurait peut-être été quelqu'un d'autre. Elles se ressemblaient tellement !

Finalement, comme Alice était un peu agacée par son ongle, elle décida de parler de choses plus légères même si elle continuait à prendre des notes en même temps de sa main libre. Lana lui demanda ce qu'elle pensait du fait qu'elle aille au bal avec Dwayne. Alice laissa sa plume suspendue au dessus du parchemin et leva la tête vers son double. Il semblait que même pour Lana, ce que Alice voulait et ne voulait pas n'était pas clair. « On en a discuté donc non, ça ne me dérange pas. Tu es dans notre classe et Dwayne n'avait pas de cavalière comme j'y vais avec Hugh. Si ça lui fait plaisir d'y aller avec toi, je n'y vois pas d'inconvénient. Par contre je te l'emprunterai peut-être vers la fin du bal pour lui donner son cadeau. Je n'ai pas encore décidé de ce que ça serait, j'ai un peu plus de moyens que les années précédentes, je vais essayer de trouver une bonne idée. » Encore un truc à régler avant le bal en plus du reste, enfin, au moins elle avait trouvé sa robe ! Qui serait rouge donc. Elle l'avait essayé et elle la trouvait sublime. Lana semblait quant à elle partir sur tout à fait autre chose, tant mieux, comme ça on les différencierait facilement.

« Un chignon je pense. J'essaie de me vieillir un peu, on m'a encore prise pour une première année il y a quelques temps de ça, ça finit par devenir vexant. » Elle secoua la tête et finit par pointer sa plume vers la poitrine de sa jumelle. « Tu ne complexes pas toi ? Je veux dire… on n'a quand même pas été super gâtée niveau poitrine. Quand j'étais en troisième année, j'ai cru que ma puberté n'arriverait jamais ! » Elle soupira et laissa son menton reposer sur sa main blessée par l'accident du livre. « J'aurais aimé ressembler à Nasira… moi quand je porte un décolleté, j'ai juste l'air ridicule. Et je ne te parle même pas des bikinis. Heureusement, j'ai essayé ma robe pour le bal, et elle me va plutôt bien. » Vous remarquerez que Alice avait une vraie conversation, aimable, avec Lana. Mais à part la question sur leur patrimoine génétique assez pauvre en forme, elle aurait pu tenir à peu près la même avec n'importe qui. Du coup, elle n'avait pas l'impression de trahir ses principes. En plus, justement, c'était important qu'on ne les confonde pas si elle voulait continuer à faire comme si Lana n'était qu'une camarade de classe. Mais elle voulait être en noir, c'était très bien ! Alice n'aurait pas fait ce choix, elle aimait mieux mettre des couleurs ou des trucs mignons pour les bals, mais elle n'avait pas grand-chose en commun avec sa sœur jumelle au fond. En terme d'éducation, elle était complètement à l'opposé. Après tout, elle doutait que Lana sache ce que ça faisait d'avoir faim, froid, ou d'être pourchassé par les flics. Remarquez, elle ne le lui souhaitait pas. Alice n'avait pas l'impression d'avoir été très malheureuse enfant parce que même s'ils avaient souvent du mal à avoir un repas complet le soir, elle avait une famille chaleureuse et un endroit qu'elle pouvait considérer comme son foyer. A choisir, mieux valait ça que d'être resté à l'orphelinat. Puis, elle adorait sa famille. Ils avaient l'esprit de corps à défaut d'avoir de l'argent. Et bientôt ils travailleraient tous dans des trucs honnêtes vu qu'ils seraient tous diplômés, leur situation n'allait qu'en s'améliorant. Alors Alice était plutôt confiante, même si Lana restait une sorte de point d'interrogation au milieu de tout ça. Alice n'avait même pas eu le courage d'en parler à ses parents. Elle craignait trop leur réaction. Ils pouvaient très bien le prendre comme Nasira avec colère et crainte, ou alors, vu comme ils étaient bonne pâte, si ça se trouvait, ils voudraient la rencontrer. L'horreur ! Parce qu'alors, il serait impossible de faire machine arrière. Si Lana s'immisçait dans sa famille, elle deviendrait vraiment sa sœur. Nasira en souffrirait. Alice ne saurait pas quoi en faire. C'était hors de question.

Mais au-delà de tout ça, elle voulait bien rester civilisée. Dès le départ, elle avait dit à Lana qu'elle pouvait être à Poudlard et que c'était son droit. Bon, au départ elle avait essayé de se faire passer pour elle, ça l'avait énervé, mais depuis qu'elle était plus discrète, ça passait mieux. La preuve, non ? Elles n'étaient pas en train de s'étriper là !


{1 214}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âge : 17 ans - 04.03.1994
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Elyna & co

MessageSujet: Re: Devoir à deux [PV]   Dim 16 Aoû - 21:41

    « Super, on y va alors, plus vite fait, plus vite débarrassé ! »

    Oui, bon pour le dicton du jour on repassera mais dans le cas de Lana, elle ne savait pas vraiment ce que sa sœur attendait d’elle, donc autant vite arranger la situation à faire en sorte que se devoir soit rapidement terminé et que chacune des jumelles reprennent sa place dans le château… Les deux dans la même pièce c’était trop étrange si on peut dire, parce qu’on sentait qu’entre les deux filles ce n’était pas l’amour fou non plus.

    Elles discutèrent toute les deux des idées et du plan a adopté pour la dissertation et Alice avait raison pour le plan thématique, c’était une approche peut-être plus facile pour expliquer leur point de vue au professeur sans forcément la froisser, mais que ça plaise ou non à leur enseignante elles devraient quand même dire que les plante sont leur limites. La politique de l’autruche n’était pas vraiment du point de vue de Lana et Alice semblait ne pas vouloir foncer tête baissé dans cette faille du plan que voulait faire Lana au départ.

    « Non, un thématique ira très bien je pense vu les idées qu’on a trouvé jusqu’à maintenant. »

    La demoiselle commença avec l’aide de sa sœur la rédaction de la dissertation, du moins le brouillon pour y ajouter au fur et à mesure les idées et les exemples de chacune. Lorsque le drame arriva de l’ongle, Alice expliqua que sa sœur lui donnerait un sortilège. Entendre le mot sœur de sa bouche sans pour autant que ça ne désigne Lana lui fit un peu bizarre parce que oui, la vipère ne savait pas ce que c’était d’avoir une sœur. Elle n’avait que deux frangins, plus vieux qu’elle en plus, donc pour tout ce qui était maquillage, mode etc… elle avait eu une très bonne amie, une maman aussi très présente et l’argent avait fait que la demoiselle avait appris à maîtriser toute ses choses sans devoir galérer dans son coin. Depuis qu’elle connaissait Alice et surtout qu’elle en savait un peu plus sur sa situation, elle n’aurait jamais pensé que quelqu’un pouvait parvenir à grandir correctement avec un passé aussi difficile et pourtant, de ce qu’elle voyait aujourd’hui, sa sœur n’était pas une délinquante, elle avait des traits d’ange alors qu’elle en était loin, mais ça c’était leur naturel on ne pouvait pas le changer, bref, Lana aurait préféré que sa sœur ait les mêmes chances qu’elle pour démarrer dans la vie. A côté de ça, la fusion qui se sentait avec ses frères et sœurs, même adoptifs, tout le monde pouvait l’envier. D’accord, Lana n’avait clairement pas à se plaindre, encore ce matin elle avait eu une lettre de son plus jeune frère mais aussi le plus proche d’elle, Markus. Ce dernier prenait de ses nouvelles et aurait voulu la voir en robe de bal, comme ils avaient souvent l’habitude de faire. La blondinette mettait sa robe et son frère jugeait si oui ou non elle pouvait sortir ainsi ou s’il devrait la protéger des avances des autres garçons. Pour ce bal ci, elle lui enverrait une photo mais elle était certaine qu’il n’approuverait pas son choix vu le modèle de robe qu’elle avait choisi… Elle avait bientôt seize ans, elle pouvait se permettre des choses un peu plus légère après tout non ? C’est d’ailleurs un point que sa sœur aborda avec elle, leurs formes…

    « Le maquillage aide pour se vieillir un peu, après faut pas en abusé non plus. Ta sœur a du t’apprendre certaines choses non ? Je voulais faire un chignon aussi mais je pense que du coup je trouverai un autre truc à faire, il y a pas mal de coiffure que j’ai vu dans un magazine je les essayerais pour qu’on ne se retrouve pas avec la même. »

    Elle adressa un léger sourire, contente qu’elle puisse discuter sans se prendre la tête. Chose que Lana ne pensait pas possible au moment où elle se rendait à la bibliothèque. Elles abordèrent le sujet de Dwayne, pour Lana elle ne voulait pas gêner, mais Alice lui annonça qu’elle avait déjà discuté avec le garçon et qu’elle n’avait rien contre. En revanche, elle voudrait passer un peu de temps avec lui pour lui donner son cadeau de Noel. Lana n’avait rien contre, elle ne prenait pas l’exclusivité du jeune homme pour la soirée, il était libre de voir qui il voulait, du moment qu’il ne l’abandonnait pas au milieu de la piste.

    « Oui pas de soucis pour que tu lui offres son cadeau, d’ailleurs, comment ça se passe pour rentrer après ? Mes parents s’inquiètent de savoir si je serai là ou non… Ils me manquent, j’aimerai bien les voir pendant les fêtes. »

    Elle poussa un léger soupir jouant avec sa plume sous son nez, ça l’apaisait, comme le doudou qu’elle avait quand elle était plus jeune. Lana le frottait sous ses narines et elle s’endormait. Le but là, n’était pas s’endormir, juste de s’apaiser pour ne pas sombrer en dépression par le manque et l’absence des gens qui n’étaient pas à ses côtés en ce moment. Lorsqu’Alice se mit alors à lui parler du problème physique qu’elles avaient toutes les deux, Lana réalisa que sa sœur était beaucoup plus perturbé qu’elle ne l’était. Oh bien sûr, elle voyait bien que contrairement aux autres filles elle était beaucoup moins pulpeuse mais elle s’en fichait pas mal, elle avait appris à faire la différence et avoir mains de formes que les filles de son âge faisaient partie des choses qui ne la dérangeaient plus.

    « Il faut savoir tirer avantage de ce qu’on a reçu. D’accord on n’a pas beaucoup de poitrine, mais justement, on peut mettre des décolletés très plongeant, de même qu’on n’est pas embêté avec les soutien-gorges et qu’en cas d’effort on n’est pas embêté avec notre poitrine… Alors oui je te mentirais si je disais que ça ne me faisais rien, disons jusque que je fais avec et je tire parti des autres atouts que nos parents biologiques nous ont donnés. Il n’y a que ça à faire de toute façon, ça ou la chirurgie, mais ça serait dommage à notre âge. »

    Lana prenait beaucoup mieux les choses maintenant que lorsqu’elle était plus jeune, mais bon, de toute façon, il parait qu’on est jamais content de ce qu’on a. Elle aurait juste voulu connaître sa vraie mère juste pour savoir à quoi elle ressemblerait à l’âge adulte, enfin plus ou moins…

    [1091 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devoir à deux [PV]   Aujourd'hui à 22:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Devoir à deux [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: