AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Dim 16 Aoû - 21:24

Attrapez-les tous !
« I can beat the night, I'm not afraid of thunder. I am full of light, I am full of wonder. Though our feet might ache, the world's upon our shoulders. No way we gon' break, 'cause we are full of wonder. » Emi Burton ©



Après quatre années passées à être formée aux incroyables secrets de la Magizoologie auprès d'un spécialiste de grande renommée, Mary avait enfin été habilitée à prendre en charge ses propres recherches. Et c'était une perspective incroyablement grisante. Sous ses airs de moulin à paroles un brin superficiel et pas forcément très sérieux, Mary était en réalité une grande férue d'Histoire de la Magie d'une part, et de tout ce qui touchait aux animaux et créatures magiques de l'autre. Et elle prenait sa carrière très au sérieux. Elle était un véritable puits de sciences quand il s'agissait de ses passions, et il n'était ainsi pas si surprenant qu'elle ait été répartie à Serdaigle durant son bref passage à Poudlard. Elle espérait bien pouvoir travailler aux côtés de Rolf Scamander - le petit-fils du très célèbre Newt Scamander, auteur du fameux ouvrage Vie et habitat des animaux fantastiques à avoir absolument sur sa table de chevet ! - ou de sa toute aussi illustre compagne, Luna Lovegood, éventuellement.

On disait même que cette dernière offrait une récompense fortement juteuse à tout individu en mesure de lui apporter une preuve d'existence d'un Ronflak Cornu (ou même la bête elle-même, vivante bien entendu !), ce qui, inévitablement, avait provoqué l'apparition de benêts à moitié (ou entièrement) décérébrés, parcourant le Royaume-Uni et l'Irlande, notamment, à la recherche de la fameuse bestiole. Inutile de dire que Mary ne croyait absolument pas à la véracité de cette rumeur (les récompenses monétaires ne semblaient pas du tout être le genre de la maison. Et elle s'y connait, elle a lu tout ce qu'il y a à lire à leur sujet ! On peut compter sur Mary pour stalker les gens en bonne et due forme.). En revanche, elle n'appréciait pas du tout de tomber sur ces usurpateurs complètement inconscients, présentant la faculté quasi-miraculeuse de se faire courser par des Crabes de Feu enragés (ou autres animaux tout aussi peu sympathiques) aux moments les plus inopportuns possibles, et requérant l'assistance d'une âme charitable pour sauver leurs fesses carbonisées autant dire que Mary préférait les laisser cramer. Feu de joie !

Pour l'heure, Mary se trouvait en Irlande du Nord, dans le comté d'Antrim, et pas bien loin de Belfast, la capitale, qu'elle n'appréciait guère. L'hôtel de ville était certes impressionnant, mais du reste la ville lui paraissait plutôt austère et pas franchement chaleureuse. Le plateau d'Antrim était en revanche magnifique - les grandes étendues de plaines, les falaises et la présence de la mer y comptaient pour beaucoup - et sa zone sorcière était en l'occurrence l'endroit où un jeune sorcier jurait avoir aperçu un Malagrif tacheté récemment. La créature était un sujet d'étude de la jeune femme, notamment pour se renseigner sur les propriétés de ses morsures. En effet, les sorciers les disaient porteuses de malchance Emma a dû être mordue quand elle était petite mais on avançait aujourd'hui qu'on puisse leur trouver des applications plus bénéfiques.

Accroupie sur un rocher, les yeux plissés, Mary observait les alentours avec circonspection. Elle aurait dû avoir un apprenti avec elle aujourd'hui, mais celui-ci s'était fait porter pâle dis tout de suite que la météo exotique de l'Irlande du Nord ne te tentait pas, Freddy !. Elle était donc livrée à elle-même pour localiser la bestiole. Son téléphone vibra (bien que ses parents furent des sorciers, plusieurs de ses amis étaient Né-Moldus et elle s'était adaptée à - certaines - de leurs inventions avec ravissement), mais elle refusa l'appel. Freya et Tim s'étaient disputés, et tout son groupe d'amis de Salem était à présent en effervescence. S'étant toujours présentée comme une sorte de Cupidon des temps modernes mais en plus sexy à ses heures perdues, c'était vers elle qu'on semblait vouloir se tourner dans ce moment de crise. Oui mais voilà: elle était occupée. Son travail passait avant les divagations de ses deux cas sociaux d'amis ça fait chaud au cœur.

Elle se redressa brutalement, son regard s'étant posé sur un petit animal étrangement similaire à un homard - mais pas entièrement. Elle bondit agilement et discrètement si, si, c'est possible sur un rocher plus proche, et s'apprêta à sortir sa baguette de sa poche. Maintenant, il s'agissait de faire preuve de doigté. Cependant, avant qu'elle n'ait pu faire quoi que ce soit, une énorme vague vînt s'écraser sur la pierre où s'était immobilisé le Malagrif, et celui-ci détalla à l'appui de ses petites pattes, sans demander son reste. « Oh, sac à gargouilles ! » s'écria-t-elle avec frustration, avant de se lancer à la poursuite de sa cible. Les éléments se liguaient contre elle ! En tout cas, au moins un, ce qui était déjà bien assez. Son approche furtive avait été entièrement déjouée par la maudite intervention de la mer encore un coup de Poséidon !

Le Malagrif avait fui vers les plaines, aussi la rouquine se mit-elle à le poursuivre frénétiquement, regrettant presque de ne pas avoir amené de filet à papillons. Certes, quiconque l'apercevant l'aurait très certainement prise pour une dingue échappée d'un asile avoisinant rien de nouveau sous le soleil, mais au moins elle aurait eu un outil. Là, brandir sa baguette à tout va tandis qu'elle courait, ça n'était pas franchement le summum du pratique. Elle courut sur plusieurs mètres, avant de perdre la bestiole de vue. A son grand désespoir, celle-ci avait disparu dans un vaste champs d'herbes hautes. Elle mit ses mains en visière, en quête d'une aide inespérée, et poussa un petit cri de joie quand elle aperçut une silhouette un peu plus loin. « Ouhou ! » Elle fit de grands gestes à sa future nouvelle amie, et la rejoignit en quelques foulées. « Oh, bonjour ! Quelle chance de trouver quelqu'un ici ! A tout hasard, tu n'aurais pas croisé une bestiole d'environ trente centimètres de longueur, s'apparentant vaguement à un homard mais avec un sale air mi-vicieux mi-effronté, détalant à toute vitesse à travers champs ? » interrogea-t-elle d'une seule traite - comme à son habitude. Elle s'interrompit, en profitant pour détailler son interlocutrice d'un regard expert. A vue de nez, elles devaient être du même âge environ. Rousse - ce qui était déjà un énorme point en sa faveur - et un air intelligent qui encourageait l'ancienne Serdaigle à vouloir requérir à son aide.

« Je cherche un Malagrif tacheté ! Et je crois que je vais avoir besoin d'aide pour lui mettre la main dessus. Il faut vraiment que je puisse le ramener avec moi pour l'étudier, mais mon idiot d'apprenti avait une rage de dents et m'a lâchement abandonnée. Tu me sauverais la vie ! » continua-t-elle d'une traite, adressant un sourire lumineux à la jeune femme. « Je pense qu'on devrait le chercher dans cette direction. Il n'a pas pu aller bien loin, ça n'est vraiment pas si rapide que ça, comme animal. » reprit-elle sans chercher à savoir si son interlocutrice était effectivement partante pour cette expédition. Il faut avouer qu'il n'avait jamais été dans ses habitudes d'accepter qu'on lui dise 'non'. Elle se frappa le front du dos de la main. « Oh suis-je bête, je m'appelle Mary au fait ! Je suis Magizoologiste. » Ce qui expliquait sa présence en ces hauts lieux et sa mission abracadabrantesque pour laquelle elle venait de recruter la jeune femme. Se taisant pour quelques - malheureux - instants, et faisant quelques pas à la recherche du Malagrif, elle se tourna brusquement vers sa nouvelle associée, un air curieux sur le visage. « Qu'est-ce tu faisais là toute seule toi au fait ? » interrogea-t-elle en penchant légèrement la tête sur le côté avec incertitude. Certes, la Chaussée des Géants n'était pas loin, et elle supposait que la jeune femme pouvait être une touriste, mais ça ne devait pas être très marrant de se promener ici toute seule, si ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Mer 19 Aoû - 22:37

Entrer comme professeure d’Histoire de la Magie à Poudlard avait quelque peu chamboulé les habitudes d’Éva-Rose, rapidement acquises une fois qu’elle avait quitté la vénérable institution, quelques ASPICs en poche. Vivre seule (ou presque, puisqu’en fait elle avait habité avec Halloween), n’avoir quasiment pas d’horaires fixe et voyager à travers le monde, c’était une expérience difficile à oublier ; d’autant plus quand on se mettait à rencontrer d’anciens camarades tout à fait par hasard. Damon et Tomas, par exemple, le premier à Taliesin, le second à Strasbourg.

Puis le temps avait passé. Six ans plus tard, Éva-Rose avait rendu sa thèse. Elle était prête à se lancer dans une nouvelle recherche – il y avait tant à apprendre sur la magie et son histoire – quand elle avait su que Poudlard cherchait un nouveau professeur pour remplacer ce bon vieux Binns, finalement décidé à prendre sa retraite et à profiter de la vie de fantôme. Elle avait hésité. Longtemps. L’enfant puis l’adolescente qu’elle avait été étaient bien loin à présent. Charisma, Joshua, Damon, Keira et d’autres l’avaient bien aidée. Et son professeur, aussi. Irascible – un peu à l’image de McGonagall – il l’avait plusieurs fois houspillée et l’avait forcée à aller vers les gens, à s’imposer. Accessoirement, la tâche de Préfète qu’elle avait occupée à Poudlard avait posé les bases. Néanmoins, savoir aller vers des adultes dans un contexte professionnel qu’elle maîtrisait parfaitement était une chose, faire cours à une vingtaine d’étudiants et d’étudiantes une toute autre chose.

Mais elle s’était décidée. Elle avait postulé et avait été acceptée. La jeune femme avait même pu négocier avec le professeur McGonagall de rassembler ses cours sur la moitié de la semaine afin de pouvoir se consacrer à la recherche par ailleurs. Elle vivait donc à Poudlard la plupart du temps – et suivait donc ses règles strictes, même pour les enseignants et enseignantes. Les sorties, régulières heureusement, étaient donc une bouffée d’air dont elle ne se privait pas. Oh, bien sûr, elle était contente de retrouver Poudlard, elle aurait juste préféré éviter quelques autres contrariétés.

En cette journée d’automne, Éva-Rose était à Belfast. Elle avait été mise en contact avec la responsable de la bibliothèque sorcière d’Irlande du Nord qui avait quelques très anciens parchemins qui pouvaient intéresser la jeune sorcière. En effet, le nouveau sujet d’études de l’ancienne Poufsouffle concernait le rôle de la magie dans les guerres anglo-irlandaises, guerres sanglantes s’il en était, et contemporaine qui plus est. Elle en avait profité pour faire un peu de tourisme dans cette partie du Royaume-Uni qu’elle ne connaissait guère et se retrouvait donc à se promener tranquillement sur le plateau d’Antrim. Tranquillement, jusqu’à ce qu’une furie lui tombe dessus, lui parle à toute vitesse et l’embarque derrière elle.

« Euh… non, je ne crois pas », elle répondit à ce qu’elle avait compris de la question. Il faut dire qu’Éva-Rose n’avait pas tellement fait attention à ce qui se trouvait à ses pieds, trop occupée par le paysage.

« Oui… j’imagine ». Certaines choses ne changeaient pas. Parmi celles-ci, le fait qu’Éva-Rose ne sût pas dire non. Qu’allait-elle encore faire dans cette galère, pourrait-on demander ? L’autre femme n’avait pas l’air méchant, cela dit. Elle ne risquait probablement rien, même si elle était loin d’être une experte en soins aux créatures magiques. D’ailleurs, elle n’avait pas pris cette matière aux ASPICs.

« Éva-Rose. Je suis historienne », elle jugea bon de préciser, puisque l’autre lui avait dit être magizoologiste. « Je me baladais. » Ça tombait sous le sens, non ?

« Et donc, comment on attrape un… malagrif tacheté ? »

Éva-Rose voulait bien aider, mais il allait falloir la diriger.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Dim 23 Aoû - 22:19


Mary était satisfaite de son choix de co-équipière. Se servant de ses mains en guise de jumelles (on fait avec les moyens du bord !), elle avait bien aperçu un autre individu gambadant à travers champs un peu plus loin, mais une analyse experte lui avait permis de déduire que cet illuminé-là ne ferait certainement pas l'affaire. Elle avait besoin de quelqu'un à l’œil vif, l'oreille aiguisée, le poil brillant, pas du premier amateur venu ! C'était une opération très sérieuse qu'elle menait là. Il lui fallait une personne capable de suivre ses raisonnements parfois haut perchés et son débit de paroles digne des plus grands rappeurs. Elle décida que la jeune femme qu'elle avait repérée et qui se promenait paisiblement à quelques mètres d'elle serait la candidate idéale bon elle avait 1 chance sur 2 d'être la personne idéale mais c'est déjà bien ! Elle ne doutait pas que celle-ci soit une sorcière, puisque cette partie du plateau était une zone où les moldus ne pouvaient s'aventurer. En revanche, si le Malagrif continuait sa grande escapade, il risquait fortement de finir au court-bouillon, cuisiné par mégarde par un moldu en quête de homard (l'apparition d'urticaire verdâtre sur sa malheureuse peau aurait de quoi le surprendre).

Mary atteignit sa victime comparse rousse en quelques instants, non sans lui avoir fait de grands signes grosso modo le genre de gestes qu'elle ferait pour essayer de faire atterrir un hélicoptère pour lui signaler son arrivée histoire qu'elle puisse essayer de fuir si elle voulait tenter sa chance. Enfreignant toutes conventions sociales pour ne pas changer, elle s'empressa de l'interroger concernant le Malagrif tacheté. Bon, il faut dire que c'était quand même une urgence, elle avait des excuses. Si Emma avait été là, elle lui aurait certainement jeté un regard exaspéré - "Veuillez excuser mon amie, ses parents l'ont bercée un peu trop près du mur lorsqu'elle était petite" - mais sa meilleure amie n'était pas là - sans doute occupée à soigner un original qui s'était accidentellement fait pousser des antennes de libellule, encore une fois - aussi rien ni personne ne put empêcher Mary de sortir toute sa tirade effrénée à son interlocutrice, qui regrettait probablement de ne pas s'être enfuie quand elle en avait encore l'occasion.

Elle fut déçue que la jeune femme n'ait rien vu, mais ne se débina pas pour autant, une lueur déterminée - vaguement alarmante - brillant dans ses yeux. « Oh ? Bon, c'est pas grave ! Je suppose que tout le monde n'a pas le réflexe de vérifier si des crustacés dangereux sont occupés à trotter à ses pieds. » reconnut-elle d'un air absent, songeant déjà aux prochaines étapes qu'il leur faudrait suivre. Elle entendit à peine la jeune femme accepter de l'aider, enchaînant déjà sur ses premières directives. C'était qu'elles avaient du pain sur la planche, n'empêche ! Allez allez, on s'active !

Retrouvant néanmoins un semblant de correction - la petite voix stridente résonnant dans sa tête et s'apparentant étrangement à celle d'Emma avait dû se faire trop insistante -, Mary se présenta finalement et se tut poliment tout arrive le temps que son assistante du jour en fasse de même ça te dérange si je ne te rémunère pas ?. Son sourire s'élargit en apprenant la profession d'Eva-Rose (puisqu'elle avait enfin appris son prénom c'est ce qui se passe quand tu laisses ton interlocuteur en placer une, Mary !). « Oooh, mais c'est génial ! J'adorais l'Histoire de la Magie quand j'étais à Salem. A Poudlard en revanche... Binns n'était pas tout à fait captivant, dirons-nous. Je me suis parfois demandée si son objectif caché n'était pas de faire mourir d'ennui quelques élèves, histoire de se trouver de nouveaux compagnons. » déballa-t-elle d'un air pensif. Néanmoins, rien n'aurait garanti à Binns que ses élèves le rejoindraient effectivement parmi les fantômes, après tout peut-être ne craindraient-ils pas la mort, eux ! « Je peux te demander quelle période de l'histoire tu étudies, plus précisément ? » interrogea-t-elle avec intérêt. Si tenté qu'Eva-Rose n'en étudie qu'une seule, qu'en savait-elle après tout ! En tout cas pour sa part, si sa passion pour les créatures magiques ne l'avait pas emporté, elle se serait probablement tournée vers les débouchées qu'offrait un ASPIC en Histoire de la Magie (ou encore en Divination, elle adorait cette matière !).

Mary lança un regard sceptique à Eva-Rose lorsque celle-ci se contenta de lui annoncer qu'elle se 'promenait'. « Toute seule ? » insista-t-elle avec étonnement. Deux mots seulement, ça devait être un record personnel ! Elle n'avait en effet pas le temps de s'appesantir sur le sujet: leur Quête les attendait attention Mary, tu commences à sonner comme une certaine Hainoa ! Ravie de l'apparente bonne volonté de la rouquine, Mary lui décocha un sourire. « Bon, quoiqu'il arrive, essaye de ne pas te faire mordre, d'accord ? Ça te rend malchanceux pendant des jours, et ce n'est pas une superstition. J'ai rencontré un magizoologiste qui s'était fait avoir une fois, et dans l'heure qui a suivi il a failli tomber dans un ravin, s'est rattrapé à une branche juste à temps, tout ça pour réaliser qu'il s'agissait de la jambe d'un mouton qui passait par là et qui a détalé en le traînant derrière lui sur trente mètres. Un vrai désastre. » Elle s'interrompit pour lancer un regard éloquent à la jeune femme, avant de faire quelques pas en avant.

« Je jette un sort de localisation, et on le rejoint doucement, d'accord ? S'il détale, tu utilises un sortilège d’Entrave, pas le choix. Il ne faut pas qu'il sorte de la zone sorcière. » déclara-t-elle avec assurance. Elle sortit sa baguette de sa poche, et fronça les sourcils sous l'effet de la concentration. Le sort illumina les herbes hautes, avant de ne devenir plus qu'un seul point de lumière situé plus loin. « C'est parti ! » Allez ER, il était temps de mériter son poste de Second ! Comment ça "tu n'avais rien demandé" ? Ne dis pas de bêtises voyons, et marche plus vite !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Mar 1 Sep - 19:35

« Euh… » fut tout ce qu’Eva-Rose trouva à dire quand la fille remarqua que tout le monde n’avait pas l’idée de faire gaffe aux malagriffs qui se trouvaient dans la nature – et en l’occurrence près d’eux. En effet, ça n’était pas son cas. La jeune femme n’était pas vraiment peureuse. Sans être téméraire, elle ne craignait pas les bestioles magiques et faisait confiance à ses sortilèges pour se défendre le cas échéant.

Mary enchaina sur ses instructions pour attraper la fameuse bestiole, avant de s’intéresser un peu plus à la rouquine. Continuer à se concentrer sur le malagriff n’était pourtant pas pour lui déplaire. Ça lui évitait d’être sur le devant de la scène. Enfin, tant qu’on parlait d’histoire de la magie…

« Oh, tu étais à Salem ? Oui, tu as eu de la chance si tu n’as pas trop eu Binns. Je me demande parfois comment j’ai pu choisir cette voie. »

La jeune femme se tut et rougit un peu : ça n’était pas bien de parler ainsi de collègues, même s’ils n’avaient jamais vraiment travaillé ensemble et même si Binns était mort depuis beaucoup trop longtemps pour être encore enseignant.

« J’ai fait ma thèse sur l’histoire contemporaine, je voulais étudier ce qui avait pu créer la disparition de la magie il y a quelques années. Du coup je fais un peu de théorie des sortilèges aussi. »

Et si maintenant, son diplôme en poche et enseignante à Poudlard elle se concentrait sur l’histoire de la magie, son bagage académique lui permettrait sans aucun doute de continuer à travailler sur des aspects plus spectaculaires et moins… morts de la magie.

Eva-Rose haussa les épaules avec un sourire quand Mary sembla s’étonner qu’elle se promenât toute seule. Pour quelqu’un de solitaire comme Éva-Rose, ça n’avait jamais été particulièrement un problème. Au moins, elle pouvait faire et voir ce qu’elle voulait, notamment les musées et vieux endroits patrimoniaux encore conservés.

« Ok », elle répondit simplement au conseil de Mary. Ne pas se faire mordre. Elle devrait s’en sortir. Il valait mieux pour elle ne pas se retrouver avec une poisse magique. Qui sait ce qui pourrait lui arriver avec des élèves décidés à faire des conneries. Non, elle préférait ne pas y penser. Sans compter tout le reste. Eva-Rose sortit sa baguette et se tint prête. Sortilège d’entrave, niveau de quatrième année, ça devrait aller pour elle.

« C’est parti »
, elle murmura à la suite de Mary. Elles se mirent en route en direction du point lumineux et de la fameuse bestiole. Et dire que si elle avait su qu’elle allait partir à la chasse au homard, elle se serait équipée en conséquence.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Ven 4 Sep - 1:29


Mary n'était pas plus perturbée que ça par la concision des réponses de son interlocutrice. Elle avait toujours été extrêmement bavarde, et seule une catastrophe naturelle aurait pu changer ce fait et encore. Son côté jolie demoiselle très (trop) pipelette pour son propre bien et parfois tête-en-l'air cachait d'ailleurs une autre facette de sa personnalité: elle prenait son job très au sérieux, et surtout, elle était douée pour ce qu'elle faisait. Ses quatre années de formation lui avaient permis de rencontrer des grands noms de la magizoologie, et de, petit à petit, faire valoir le sien à son tour. Elle brassait, certes, beaucoup d'air, mais elle était aussi compétente, et c'est la raison pour laquelle elle ne tarda pas à atténuer les bavardages pour se concentrer sur la tâche à accomplir.

Après avoir fait une rapide inspection des alentours pour repérer toute trace du passage du Malagriff, elle revînt vers Eva-Rose, en profitant pour se renseigner sur la profession de son acolyte du jour. Elle ne cacha nullement son ravissement en apprenant que la jeune femme était historienne, et laissa la curiosité l'emporter pour quelques instants. Elle évoqua alors sa propre expérience des cours d'Histoire de la Magie, et outch, la rouquine l'interrogea ou commenta juste poliment, mais c'est pareil ! concernant Salem, ne pouvant prévoir l'ouragan de mots qu'elle allait déclencher fuis. « Oui, j'ai étudié à Salem pendant cinq ans ! Mon père travaillait aux Etats-Unis. Et du coup, j'ai seulement passé ma première et dernière années à Poudlard, pas très commun - ou raisonné - comme parcours. Mais bon, c'était une chance de découvrir les différences entre les deux écoles. » conclut-elle dans un haussement d'épaules désinvolte, visiblement pas traumatisée par ces déracinements successifs. Après tout, ça avait été sa décision de revenir à Poudlard (contrairement à son départ initial de l'établissement).

« Ne dis pas ça ! » s'exclama-t-elle aussitôt, lorsqu'Eva-Rose lui dit ne (parfois) pas savoir comment elle avait pu choisir cette voie. Elle posa une main sur le bras de la jeune femme, l'observant avec un grand sérieux tactile et impossible à faire taire, pour la préservation de son espace personnel et/ou du silence, on repassera. « L'Histoire de la Magie est un sujet fascinant, et il est remarquable que tu aies su voir à travers les divagations de Binns la vraie valeur de cette matière. » commenta-t-elle avec une grande sincérité, et pour la première fois depuis le début de leur conversation, un débit de parole - relativement - normal. Elle ne plaisantait pas avec ses passions. « Mais c'est vrai que sans ses cours rébarbatifs, bien plus de monde pourrait s'en rendre compte. Donc certainement pas grâce à lui ! » remarqua-t-elle en songeant qu'elle s'était peut-être un peu enflammée avec son grand plaidoyer de l'Histoire de la Magie. Il faut dire qu'elle avait tant entendu de mal de cette matière lorsqu'elle était à Poudlard qu'elle avait à présent tendance à réagir au quart de tour. Mais Eva-Rose ne pouvait qu'être d'accord avec elle, donc il était peut-être temps de reposer la fourche !

Elle écouta ensuite Eva-Rose avec attention tandis qu'elle lui détaillait ses sujets d'étude, n'ayant nullement à feindre son intérêt contrairement à ce qui se produisait quand Abell partait dans un de ses délires sur la valeur inestimable de son appareil photo. « Théorie des sortilèges en plus du reste ? Tu m'as l'air drôlement calée ! Avec tout ça, tu étais à Serdaigle, ou les clichés sur les maisons se sont-ils vus déjoués ? Il faut dire que c'est assez étrange, comme système... » nota-t-elle d'un air pensif. A Salem ce n'était pas comme ça, et elle ne s'en plaignait pas ! Elle avait l'impression que ça renforçait les clivages entre les élèves. Et puis, elle n'aurait pas été contre l'idée de passer un peu plus de temps avec certains garçons de Gryffondor, si seulement leurs salles communes n'avaient pas été séparées... L'important c'est de connaître ses priorités !

La solitude avait toujours beaucoup pesé à Mary. Elle comblait le silence avec ses mots, et la solitude avec son groupe d'amis hétéroclite. C'était initialement une manière d'échapper à la désagrégation du mariage de ses parents et l'onde de choc qu'elle semblait provoquer sur toute leur famille, mais c'était désormais devenu partie intégrante de ce qui faisait Mary. Elle avait par conséquent du mal à comprendre le choix que semblait avoir fait Eva-Rose de venir se promener là seule. Elle contempla son assistante du jour d'un air intrigué pendant quelques secondes, sincèrement confuse. Cependant, elle avait un problème plus urgent à gérer que l'étrange personnalité (de son point de vue) d'Eva-Rose, et enchaîna rapidement sur des instructions concernant la manière d'aborder le Malagriff. L'idée était de ne pas finir malchanceux jusqu'à la fin des temps (ou plutôt la semaine, mais c'était tout de suite moins grandiloquent).

Eva-Rose n'ayant pas l'air trop paniquée par cette nouvelle, Mary sortit sa baguette de sa poche, et adressa un dernier hochement de tête à la jeune femme. Quand faut y aller, faut y aller. Elle lança le sortilège de localisation, et se mit avancer à pas rapides en direction du point de lumière. Agilité et discrétion, telles étaient les clés de l'opération. Doucement, elles rejoignirent finalement la bestiole, qui était immobile dans l'immédiat. Mary fit apparaître la boîte magique dans laquelle elle devait la ramener, et articula silencieusement le mot "Maintenant" à Eva-Rose lorsqu'elle put attirer son regard. Autant ne pas risquer la débandade.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Sam 5 Sep - 19:55

Eva-Rose écouta, intéressée, Mary lui parler de Salem. Alors qu’elle avait parcouru l’Europe en long et en large (pour autant que le transplanage puisse permettre d’utiliser cette expression), elle n’avait jamais traversé l’Atlantique. En revanche, elle n’ignorait pas qu’un certain nombre d’élèves de Poudlard avaient étudié dans cette école avant ou après Poudlard. Les temps mouvementés qu’avaient vécus le Royaume-Uni et l’école de sorcellerie écossaise n’y étaient sans doute pas étrangers.

« D’accord. Et c’était comment ? Il parait que la bibliothèque est très intéressante. » Même si pas autant que Poudlard, se garda-t-elle de dire. La rouquine n’était pas particulièrement chauvine et ne doutait pas que les professeurs et étudiants de Salem disaient la même chose à propos de son école. Un partout, balle au centre ? Pas tout à fait : Eva-Rose était curieuse de ce que pouvait en dire Mary, justement, même si elle avait passé beaucoup plus de temps à Salem qu’à Poudlard.

Eva-Rose rit quand Mary s’exclama qu’elle ne devait pas se demander comment elle avait fini par se décider pour l’histoire de la magie malgré Binns ; même si le contact avec le bras d’une quasi-inconnue (fort jolie au demeurant, mais ça n’est pas vraiment le sujet) la fit frissonner.

« Oh je ne regrette pas du tout », elle dit néanmoins pour être sûre d’être comprise. « C’est juste qu’en y repensant… » Elle n’eut pas besoin de terminer sa phrase, Mary enchainant sur Binns pour compléter sa pensée. La jeune professeure hésita un moment sur la formulation à adopter pour « annoncer la nouvelle ». Elle décida finalement d’aller au plus direct. « En tout cas il n’est plus professeur. J’enseigne l’histoire de la magie désormais. »

Oui. Bon. C’était peut-être un peu trop direct, du coup Eva-Rose se mit à rougir comme au plus fort de son adolescence (ou de ses débuts de relation avec Joshua). Elle espérait que Mary ne le remarquerait pas trop, plus concentrée sur son malagriff tacheté.

« Eh non, pas Serdaigle. Poufsouffle, » elle répondit avec un petit sourire. Les clichés sur les maisons… Voilà quelque chose qui était dur à combattre, même si relations inter-maisons étaient nombreuses, y compris entre Serpentard et Gryffondor. La jeune femme se souvenait de couples qui avaient facilement dépassé les frontières. « Mais au final, ça peut tout aller ensemble, quand on cherche bien. »

Eva-Rose ne séparait en effet pas clairement les sortilèges de l’histoire de la magie. De son point de vue, l’histoire pouvait permettre de comprendre comment étaient apparus les sortilèges et le sortilège adéquat pouvait faire beaucoup pour une jeune chercheuse comme elle.

Elles arrivèrent enfin au malagriff. Eva-Rose avait sorti sa baguette et se tenait prête. Les lèvres de Mary bougèrent et l’ancienne Poufsouffle s’exécuta. Un impedimenta informulé et les jeux étaient faits pour la pauvre bestiole. Enfin, pauvre. Eva-Rose se rendit compte qu’elle n’avait même pas demandé à Mary ce qu’elle comptait faire de l’animal. En même temps, elle n’avait pas spécialement envie de se retrouver face à lui à présent qu’il devait être un poil énervé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Dim 13 Sep - 0:15


Peut-être Eva-Rose ne souhaitait-elle pas entendre un récit détaillé du parcours éducatif rocambolesque de Mary. Peut-être se montrait-elle simplement polie et le ton interrogatif utilisé pour évoquer l'école de sorcellerie américaine n'était-il là que pour souligner une curiosité de circonstance. Cependant, ce type de subtilités avait tendance à échapper à Mary - ou bien choisissait-elle furtivement de l'ignorer, difficile à dire. Toujours est-il qu'elle partit dans une tirade que son interlocutrice sembla écouter avec intérêt. Qu'elle soit bonne actrice, trop polie pour lui intimer de se taire ou juste sincèrement intriguée, Eva-Rose se révélait être de bonne écoute, ce qui était vraiment tout ce que demandait l'ancienne Serdaigle chez un ami. « Oh oui, la bibliothèque est très riche. Et la bibliothécaire moins... intense. C'était vraiment bien ! Je m'y plaisais, mais j'étais toujours tellement curieuse de savoir ce qu'il se passait à Poudlard pendant ce temps... » confia-t-elle pensivement. Comment aurait été sa vie si ses parents n'avaient pas décidé que Poudlard n'était plus à la hauteur de sa réputation d'antan ? Et quelle réputation ! Serpents géants, criminels vadrouillant les couloirs, professeurs plus ou moins louches... Excuse bidon, oui. Il lui semblait surtout qu'être élève à Poudlard avait toujours été une expérience un brin... Pittoresque.

L'éclat de voix - disproportionné - dont elle fit ensuite preuve n'était pas vraiment justifié, réalisa-t-elle bien vite. Pas du genre à s'embarrasser pour si peu, elle adressa un sourire lumineux à sa compatriote lorsqu'elle lui assura qu'elle ne regrettait pas son choix de carrière. Fort bien. Durant son bref séjour à Poudlard, il lui était apparu que la majorité des élèves n'éprouvaient pas un fort attachement envers l'Histoire de la Magie, voire lui portaient carrément un dédain certain. Elle avait été bien en peine de comprendre pourquoi - avant de rencontrer le professeur Binns pour la première fois. C'était un peu la même chose avec la Divination, mais ça elle en avait davantage l'habitude, l'art de la prédiction n'étant pas toujours une science exacte pour ne pas dire pas une science du tout et les charlatans lui faisant mauvaise réputation.

« Tu enseignes l'Histoire de la Magie ?! » s'exclama-t-elle avec enthousiasme, observant Eva-Rose d'un air ravi. « Mais c'est fantastique ! Pourquoi ne me l'as-tu pas dit plus tôt ? Il était grand temps d'avoir du sang neuf à ce poste ! Et alors ? Raconte ! Est-ce que ça te plaît ? Pas trop d'élèves turbulents ? » interrogea-t-elle avec grand intérêt, attendant impatiemment d'en savoir plus. L'enseignement était une opportunité qu'elle envisageait elle aussi dans un avenir plus lointain. Pour l'instant elle était bien contente de vadrouiller le monde à la recherche de créatures magiques rares et dangereuses, mais elle ne s'y voyait pas forcément passer toute sa vie.

Elle ne commenta pas le rougissement de la jeune femme afin de ne pas la mettre mal à l'aise. Les gens modestes n'avaient pas forcément envie de se retrouver ainsi sous le feu des projecteurs. Elle préféra donc continuer son interrogatoire en demandant à Eva-Rose dans quelle maison elle se trouvait à Poudlard. C'est que, les préjugés avaient la dent dure ! Mais une fois n'est pas coutume, les clichés concernant les maisons se virent déjoués puisqu'Eva-Rose n'était pas une ancienne Serdaigle, mais bien une ancienne Poufsouffle. « Ooh, une Poufsouffle ! Je n'en connaissais pas beaucoup. » Elle fit néanmoins une moue dubitative. « Je n'ai jamais été très convaincue par ces histoires de maisons, de toute façon. Ou plutôt, j'ai l'impression que les clivages sont parfois poussés un peu trop loin à Poudlard ? » Elle haussa les épaules. Le système des maisons était assez traditionnel dans les écoles anglaises - même moldues -, mais ce n'était pas le cas des Etats-Unis, où Mary, bien que d'origine Anglaise, avait tout de même fait la grande majorité de ses études.

Elle acquiesça d'un hochement de tête aux paroles d'Eva-Rose concernant la proximité de l'Histoire de la Magie et de la théorie des Sortilèges, et décida qu'il était à présent temps de passer aux choses sérieuses. Bien sûr, elle adorait rencontrer de nouvelles personnes et en apprendre plus sur leur parcours, mais elles auraient tout aussi bien le temps de bavarder une fois le Malagrif récupéré ! Elles l'atteignirent sans difficultés grâce au sort de localisation parfaitement exécuté soit dit en passant ! de l'ancienne Serdaigle. Mary sortit la boîte magique dans laquelle elle devait transporter la bestiole, et fit silencieusement signe à son assistante du jour de lancer le sortilège d'Entrave. Le Malagrif était immobilisé, mais Mary était sûre de lire dans son petit regard un mécontentement incontestable. Compréhensible ! « Parfait ! » commenta-t-elle à l'attention d'Eva-Rose, avant de transférer le Malagrif dans sa boîte enchantée qui était de contenance bien plus grande qu'elle n'y paraissait, et était surtout dotée d'un environnement similaire à celui qui les entourait, pour que la créature ne soit pas dépaysée. « Il faut que je le ramène au laboratoire de magizoologie de Belfast pour quelques études, mais ensuite on le retourne sain et sauf chez lui ! Ne t'en fais pas, je ne compte pas le disséquer. » expliqua-t-elle en interprétant le regard d'Eva-Rose comme étant concerné. L'objectif était d'en apprendre plus sur les créatures magiques, pas de les laisser se dépérir dans un vieux labo poussiéreux ! Jamais Mary n'accepterait d'exercer un métier où il lui faudrait blesser des créatures magiques. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Lun 28 Sep - 22:07

(Désolé du retard)

Celles et ceux qui connaissaient Eva-Rose ne diraient pas qu’elle n’était pas du genre à poser des questions — ou à s’intéresser aux gens — par politesse : du fait de sa timidité autrefois maladive, elle ne savait pas dire non ni couper court à une conversation. En revanche, les personnes la connaissant diraient également qu’elle s’intéressait vraiment à ses prochains, quand bien même elle venait de les rencontrer au court d’une chasse au homard magique. Du coup, il était heureux que Mary réponde à ses questions : elle attendait vraiment une réponse.

Eva-Rose hocha la tête aux précisions de Mary sur Salem et sa bibliothèque, sans rien ajouter. D’ailleurs, sa compagne de chasse était déjà passée à autre chose, en l’occurrence le nouveau poste de l’ancienne Poufsouffle. Une chose était sûre : la rouquine ne s’était pas attendue à un tel enthousiasme, bien loin de celui que lui manifestaient ses élèves malgré tous ses efforts.

« Oui, ça me plait », dit-elle après un moment. Transmettre les connaissances, parler de ce qui faisait partie de ses passions, former des jeunes gens et jeunes filles lui plaisait définitivement — même si ça n’avait jamais vraiment fait partie de ses plans de carrière. « Je ne dirais pas qu’ils sont turbulents. L’avantage quand on s’y connait en sortilèges c’est qu’on peut facilement les impressionner et les effrayer. Le plus dur est de rattraper les dégâts du professeur Binns et de capter leur attention. Non qu’il leur ait appris des choses fausses ; le problème est que beaucoup n’ont pas retenu grand-chose de leurs cours d’histoire de la magie. »

Un défi supplémentaire, en somme. Et il lui appartenait de faire en sorte que les générations suivantes fussent moins perdues pour sa discipline.

« Je ne sais pas, » répondit la jeune femme à propos des clivages entre les maisons. Elle réfléchit un instant, puis poursuivit : « Je crois que ces clivages restent traditionnels mais qu’au fond ils ne veulent plus dire grand-chose. Cela fait longtemps que les couples et les amitiés traversent les maisons, y compris entre Gryffondor et Serpentard. »

Sa génération était l’une des dernières qui avait été à Poudlard pendant la guerre. Bientôt, celles et ceux qui entreraient n’auraient même pas été nés pendant cette période sombre.

Elles passèrent à la capture du malagriff, puis Mary entreprit d’expliquer à Eva-Rose ce qu’elle comptait faire de l’animal. Elle sourit et haussa les épaules.

« Tu fais bien ce que tu veux, pas besoin de se justifier. »

En soi, la jeune femme n’était pas mécontente de ne pas avoir participé à la mort de l’animal. Elle acceptait qu’on en tue — pour qu’elle se nourrisse, notamment — mais n’était pas volontaire pour s’occuper de ça ou pour servir en boucherie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Dim 18 Oct - 0:00


Une fois qu'elle eût évoqué ses allers et venues entre Poudlard et Salem, Mary en vînt à s'attarder sur cette dernière école, et plus particulièrement sa bibliothèque. N'est pas à Serdaigle qui le veut, et même si Mary ne partageait pas la dévotion quasi inquiétante qu'Emma semblait accorder à cette pièce, elle restait néanmoins intéressée par les ouvrages qu'elle offrait et le puits de connaissances qu'elle représentait. C'est donc volontiers qu'elle afficha sa préférence pour la bibliothèque de Salem, qui avait l'avantage non négligeable de ne pas être dotée de sa propre bibliothécaire-harpie. Aucun œil ne devrait pouvoir apparaître aussi exorbité. Cette bonne femme était complètement dérangée, foi de Mary Donovan.

Le sujet de l'Histoire de la Magie tenait énormément à cœur à la rouquine, qui ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes quand Eva-Rose lui apprit être la nouvelle enseignante de cette matière à Poudlard. C'était une révélation qui ne pouvait que la ravir: enfin une personne qui pourrait redorer le blason de l'Histoire de la Magie et lui rendre la place qui lui était due. Quant à Binns, puisse son errance éternelle se montrer plaisante. Elle ne gardait pas de grief à son encontre, le prolongement de cette situation ridicule relevant davantage de la responsabilité de l'administration de Poudlard que du malheureux professeur fantôme, de son point de vue. « Hoho, je vois ! » s'amusa-t-elle suite au commentaire de sa nouvelle amie - plus le choix ER, c'est officiel ! - concernant ses élèves. « Rien que le fait que ça soit interactif, ça ne peut leur faire que du bien ! Binns avait beau connaître son sujet, il était d'un ennui mortel... Et la réputation qu'avait le cours n'avait pas l'air de donner envie à qui que ce soit de s'accrocher. » observa-t-elle en se mordillant la lèvre supérieure. Drôle de staff que celui de Poudlard. « J'ai foi en toi Eva-Rose, tu sauras sauver tous ces petits freluquets de l'ignorance ! » Un poil théâtrale mais néanmoins sincère qu'on écrive ça sur sa tombe, elle adressa un sourire lumineux à sa camarade.

Elle écouta ensuite la jeune femme lui parler du système des maisons, sincèrement curieuse de connaître son point de vue. C'était en effet une organisation spécifique au Royaume-Uni, et l'ancienne Serdaigle n'avait eu que peu de temps pour s'y habituer. « Tu as sûrement raison ! J'avoue ne pas avoir été suffisamment longtemps à Poudlard pour pouvoir vraiment m'en rendre compte. Lorsque j'y étais pour ma première année, c'était seulement quelques mois après la Bataille de Poudlard, le climat était différent... » se remémora-t-elle, pensive. Il y avait un clair écart entre sa première et sa dernière années passées en Ecosse, ça c'était indéniable. Avec le recul, les clivages s'étaient sans doute adoucis avec les années. N'empêche que de son point de vue, si clivages il n'y avait pas eu au départ, peut-être que la guerre se serait passée autrement. Mais là, il s'agissait de la genèse même de l'école, le système des quatre maisons étant ancré dans l'histoire de la fondation de Poudlard, aussi les chances pour qu'il soit un jour modifié étaient-elles proches de zéro.

Le Malagrif enfin capturé, Mary se sentait un peu plus légère. Sa Quête du jour touchait à sa fin ! Croyant lire de l'inquiétude dans le regard d'Eva-Rose, elle s'empressa de lui expliquer ses intentions envers l'animal: rien de nocif, c'est promis ! Elle sourit avec amusement quand son aînée lui assura qu'elle ne lui devait aucune explication. « Eh bien, tu as quand même participé à sa Capture, tu as bien le droit à quelques détails ! » lui fit-elle remarquer avec bonne humeur. En outre, il était important pour la jeune Anglaise de souligner le fait qu'elle ne voulait aucun mal à la bestiole: ça irait contre tous ses principes, or elle tenait très fort à ceux-ci. Elle étudiait les animaux magiques, certes, mais elle ne les disséquait pas, merci bien ! « Sur ce, je ne veux pas te retenir plus longtemps Eva-Rose ! Ta participation à cette petite aventure aura été fort précieuse et je t'en suis très reconnaissante ! Si jamais tu cherches une place d'apprentie magizoologiste, je t'offrirais volontiers celle de mon empoté d'assistant. » Elle leva brièvement les yeux au ciel à ces mots, clairement blasée. « Je suis certaine que nous aurons l'occasion de nous revoir, ne serait-ce que la prochaine fois que je suis en Ecosse ! » garantit-elle avec conviction, hochant la tête pour appuyer ses propos.

Toujours tout sourire, elle attrapa la cage du Malagrif d'une main, et avec sa baguette magique dans l'autre, se prépara mentalement à transplaner. Cette nouvelle rencontre la réjouissait fortement, et elle comptait bien faire en sorte de revoir sa nouvelle amie. Après tout, elle savait où Eva-Rose se trouvait la majorité du temps oui ça fait peur, par conséquent, rien de plus facile que d'aller prendre un verre à Pré-au-Lard à l'occasion ! Mais pour l'heure, il lui fallait commencer par ramener le Malagrif à bon port: la Science attendait !

[ Terminé pour Mary ! ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   Jeu 29 Oct - 13:58

Eva-Rose sourit timidement aux… compliments ? de Mary. Se faire ainsi encourager par une fille qu’elle venait tout juste de rencontrer était quelque peu bizarre pour la jeune enseignante. Se faire encourager tout court, d’ailleurs, le manque de confiance en elle étant sa marque de fabrique. À croire que et Mary et le professeur McGonagall la pensaient plus qualifiée qu’elle-même. La rouquine était néanmoins contente de savoir que la méthode qu’elle tentait d’appliquer était bien vue par sa camarade du jour, quand bien même elle n’était pas des plus en accord avec les traditions de Poudlard.

La question des maisons faisait nécessairement remonter des souvenirs, dont celui de la bataille de Poudlard et des grandes divisions du monde de la sorcellerie. Souvenirs douloureux s’il en était, même si Eva-Rose elle-même n’avait jamais eu à en souffrir : sang-mêlée comme beaucoup de ses camarades, douée et travailleuse, discrète et pas du genre à faire des vagues, elle s’était fondue dans la masse et n’avait jamais été une des cibles des mangemorts. Si les propos tenus sur les moldus et nés moldus l’avaient révulsée, elle avait pris bien soin de le cacher.

« Oui, je veux bien le croire, » répondit-elle à Mary.

La magizoologiste avait terminé sa quête d’un Malagriff tacheté. Il était donc temps pour elle de retourner à l’endroit — quel qu’il fut — où elle travaillait, et de laisser Eva-Rose à son tourisme en solitaire. La jeune professeure sourit au commentaire de Mary sur son assistant.

« Merci de la proposition, j’y penserai si jamais les élèves me tapent trop sur le système. Au revoir. »

Eva-Rose regarda Mary transplaner, puis se retrouva de nouveau seule dans l’immensité de la chaussée des géants. Cette rencontre lui avait donné beaucoup d’énergie qu’elle ne doutait pas de pouvoir utiliser une fois revenue dans sa salle de classe de Poudlard.
Terminé
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Comté d'Antrim ] Attrapez-les tous ! [ PV ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» La Comté
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» En a marre de rester seule tous les soirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: