AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV | Un air de famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 303
Âge : 03.03.79 ;; 33 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV | Un air de famille   Jeu 27 Aoû - 17:58



Christian Montgomery


Être mère de famille n’était pas toujours de tout repos. Sauf que depuis deux ans maintenant, Ashaiah et Christian disposait d’un manoir pratiquement les trois-quarts de l’année. Opaline, Candys et Noe avaient été admis à Poudlard. Ils y faisaient leurs études et tout semblait bien se passer. Du moins côté études. Candys avait écrit depuis un petit moment, une lettre à sa mère où elle lui disait qu’Opaline n’était vraiment pas en forme. Dans une autre missive, c’était Noe qui informait ses parents que la jeune Gryffondor avait fait un malaise. Ou du moins, qu’elle était tombée dans les pommes. Et cela inquiétait Ashaiah. Elle en avait déjà parlé avec Christian, mais Opaline refusait tout bonnement de dire quoi que ce soit. Et en étant à des kilomètres de ces trois là, ne pouvant même pas les voir quand ils aller à Pré-Au-Lard, puisque les jumeaux n’y avaient encore pas accès et qu’Opaline refusait tout bonnement qu’on s’occupe de ses affaires, et bien ce n’était pas évident. Aujourd’hui, Ash ne travaillant pas, elle avait décidé de sortir, en compagnie de Chiara, la petite dernière, qui était le portrait craché de son grand-frère. Elle avait réussi aussi, tant bien que mal, à faire sortir son cher mari. Il restait trop enfermé au goût de la blonde et cela devait cesser de temps à autres.

Ils avaient donc été à Traverse le matin, avaient fait quelques boutiques pour Chiara, mais aussi pour son écrivain de mari, qui semblait doucement approcher la rupture de stock en encre et en parchemins. Et surtout, ils avaient été récupéré certains cadeaux dans les boutiques vu que ces derniers avaient été préparés. Après une telle matinée, ils avaient été prendre un repas relativement léger dans une taverne de Traverse et avaient encore un peu erré. Maintenant que l’heure du thé arrivait, Ashaiah avait proposé qu’ils fassent un petit tour à la pâtisserie où elle travaillait pour prendre le thé et se régaler d’un gâteau. Ils avaient laissé leurs achats au Chaudron Baveur. Ce cher Tom se pliait en quatre pour ses clients et comme il était le bar pilier le rue commerçante, Ashaiah lui faisait confiance. D’aspect, le Chaudron Baveur était un peu miteux, mais Tom avait le cœur sur la main.

Arrivés à la pâtisserie, Chiara fonça dans l’arrière boutique embrasser Astoria et Ashaiah elle, salua la jeune vendeuse. Ils prirent une table un peu en retrait et passèrent commande. Du thé et divers petits gâteaux. De quoi ravir tout le monde. La blonde récupéra sa fille quand celle-ci ressorti de l’atelier, d’ores et déjà avec un cupcake dans les mains.

« Chiara, tu as dit merci à Aria ? »

La blondinette hocha vigoureusement la tête et sa mère la laissa manger son gâteau en paix. Elle posa un regard attendri sur sa fille puis sur son mari. Treize ans après leur mariage, ils étaient toujours ensemble et tout allait bien. Ils avaient leur propre famille et doucement, ils vieillissaient. Elle avait dépassé les trente ans sans vraiment s’en rendre compte. Le mannequina était loin derrière elle… Ce qui n’était, en soit, pas plus mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 295
Âge : 33 ans [07-09-78]
Actuellement : écrivain


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: PV | Un air de famille   Sam 26 Déc - 10:24

    Christian s'inquiétait beaucoup pour Opaline. Dans sa famille, malgré les apparences, on était plutôt sensibles. Lui-même avait eu des problèmes quand il était jeune, mais il n'était pas le seul. Quentin avait souvent pété les plombs, quant à Edward, n'en parlons pas, il avait été d'une sensiblerie affreuse toute son adolescence. Bien sûr, nul ne battait Anabelle en la matière. Bref, Opaline avait de qui tenir, et Chris' s'inquiétait de cette situation ubuesque. Il ne pouvait pas aider sa sœur parce qu'elle ne le voulait pas, et il ne pouvait pas l'y forcer car elle était dans un internat qui devait être en partie la cause de son mal être. De l'avis d'Ash, sa chère épouse, ce n'était pas en restant enfermé chez lui que les choses s'arrangeraient. Alors ils étaient de sorti, avec la petite dernière de leurs enfants, la jolie Chiara.

    Après quelques boutiques, ils allèrent tous sur le lieu de travail de Ash'. Christian parlait peu, comme à son habitude, mais il souriait tendrement à sa fille qui lui parlait de tout et de rien, et aussi à sa femme qui gérait la bonne tenue de la sortie. Christian avait fait des efforts pour l'occasion, il avait mis un jean repassé, et une chemise bleu qui était correctement boutonnée. Si l'écrivain pouvait se targuer d'un physique agréable, il avait tendance à être un peu débraillé. Il faut dire que la vie en société n'était pas son truc, quand il était devenu chef de famille, la chose s'était aggravée. Sa famille était assez grande pour qu'il ait de la compagnie sans même sortir de chez lui. Il savait qu'il aurait du faire des efforts, mais pour plein de raisons, il considérait que Ash' était parfaitement capable d'être sociable pour deux.

    « Chiara va s'en mettre partout. » Remarqua-t-il tout en grignotant de son côté. « J'aurais aimé que les autres soient avec nous. Il faudra qu'on se refasse une sortie avec eux pendant les vacances. » Surtout, il faudrait qu'ils aient une conversation avec l'aînée, Opaline, et qu'ils vérifient que les deux autres allaient vraiment bien de leur côté. Christian était un papa stressé.

    « La maison sera bien vide quand Chiara entrera à son tour à Poudlard. » Soupira-t-il, un peu triste à cette idée. « C'est le défaut d'avoir eu des enfants si jeunes, nous allons être seuls avant la retraite. » Il haussa alors les épaules, après tout, même s'il avait l'impression que ça lui était tombé dessus tout d'un coup (seigneur, Opaline risquait de sortir avec ce Daryl ! C'était affreux non?!), s'il avait pris la peine d'y penser un peu plus tôt, il y a quelques années, il s'en serait douté. Heureusement, il aurait toujours sa sublime épouse à ses côtés, c'était déjà un point positif. Car même si elle n'était plus mannequin, elle restait la plus belle de l'univers à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 303
Âge : 03.03.79 ;; 33 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV | Un air de famille   Jeu 11 Fév - 17:42

La différence majeure entre Ashaiah et son mari était sans nul doute le côté social de la blonde. Complètement (ou presque) absent chez son cher et tendre époux, Ashaiah elle, adorait les sorties et les dîners entre amis. Elle avait beau s’être reconverties et ne plus être mannequin depuis un bon moment, elle en avait néanmoins gardé tous les automatismes. Se lever, déjeuner, se préparer en trouvant une tenue parfaite et ne jamais oublier de se maquiller. Si la couche de maquillage avait cependant largement diminué avec les années, Ashaiah mettait néanmoins un point d’honneur a être toujours désirable aux yeux de Christian. Parce qu’elle avait assez bien galéré pour l’avoir que maintenant, même s’ils étaient les heureux parents de trois enfants, elle préférait éviter un potentiel divorce. Une chose qu’elle ne voulait jamais voir arriver. C’était également pour cela qu’elle prenait sur elle et n’imposait pas toutes les soirées mondaines à son mari. S’il ne voulait pas y aller, elle s’y rendait avec ses frères et tout le monde étaient contents. Elle aurait aimé qu’il fasse un peu plus d’efforts, mais vu les efforts qu’il avait fait alors qu’elle était une mannequin de peu de vertu et pas franchement des plus sages, elle se disait qu’elle pouvait au moins lui renvoyer l’ascenseur sur ce côté-là. Aux paroles de Christian sur leur petite dernière, Ashaiah prit une serviette et la mis correctement autour du coup de sa fille pour éviter le carnage. Si elle pouvait éviter une tâche de chocolat énorme sur la robe de la demoiselle, elle ne disait pas non.

« Redouterais-tu le moment de la lessive ? » Elle esquissa un sourire et reprit « On pourrait peut-être venir en été ? Quand on ira chercher les fournitures scolaires ? »

Parce que lors des vacances de Noël, qui approchaient à grand pas, cela serait sûrement compliqué. Entre gérer les préparatifs pour Noël  et le Nouvel An, aller acheter de nouvelles robes ou des ingrédients manquants… Ashaiah aurait à se dédoubler pour pouvoir tout faire, et surtout pour passer un maximum de temps avec ses jumeaux qui lui manquaient terriblement. Oui, elle était un peu mère poule depuis que ses aînés étaient entrés à Poudlard.

« Ne m’en parle pas. J’aimerais qu’elle reste comme ça pour toujours… » Chiara était son dernier petit bébé et elle avait peur de la voir elle aussi partir pour Poudlard. « Et bien, je trouve que tu es le plus grand fautif dans tout cela… Mais nous ne pouvons pas avoir des enfants dès que l’on se sent seuls… »

Malheureusement. Parce qu’Ashaiah avait pris goût à la maternité, et même si elle embêtait un peu Christian quant à sa grossesse surprise alors qu’ils sortaient à peine de l’école, elle ne pouvait nier qu’elle avait envie de garder ses bébés près d’elle le plus longtemps possible. Chose plutôt compliquée, elle ne pouvait ni ensorceler ses enfants pour qu’ils restent enfants, ni devenir une poule pondeuse d’une part pour son corps –car comme dit auparavant, elle restait très coquette, et deux grossesses dont une gémellaire n’avait pas spécialement aidé déjà- et de deux, elle ne pouvait pas demander à Christian de lui faire un enfant dès qu’elle le voulait. Même si elle doutait sur le fait qu’il lui dise non, ils vieillissaient doucement et un jour, ils ne pourraient plus assumer… Et puis, si Ashaiah admirait toujours Claire pour avoir eut une si grand famille, elle ne savait pas si elle en serait elle-même capable.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 295
Âge : 33 ans [07-09-78]
Actuellement : écrivain


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: PV | Un air de famille   Sam 16 Avr - 10:03

« Parce que c'est mon tour ? » Demanda-t-il à propos de la lessive mais plus pour rire qu'autre chose. S'il n'était pas très utile pour la vie mondaine de sa tendre épouse, en revanche il était tout à fait capable en matière de tâches ménagères. Bon. Il était piètre cuisinier, sorti des pâtes et du riz avec des sauces toutes faites, il ne savait pas préparer grand-chose. Mais pour le reste il se débrouillait plutôt pas mal, il faut dire que sa mère l'avait éduqué dans ce sens. On ne se faisait pas servir chez les Montgomery (en tout cas au manoir), Claire avait toujours tout fait elle-même et elle avait encouragé ses enfants à faire de même. Alors, certes, le bureau de Christian était un capharnaüm, mais il rangeait et lavait dans les autres pièces de la maison (ah, si, il n'allait pas dans la chambre de Vickie non plus, il préférait ne pas tomber sur des trucs qu'il n'était pas sensé voir).

« Oui, on fera ça, ça remontera peut-être le moral à Opaline. » Il haussa les épaules, les filles aimaient le shopping. Il ne comprenait pas pourquoi, mais ça n'en restait pas moins vrai. Pour ça, Opaline ne lui ressemblait pas, ce devait être l'éducation que Ashaiah lui avait donné, il ne voyait que ça… ou Vickie. Quoi qu'elle ne soit pas tellement fan du shopping en fait, elle aimait bien les beaux vêtements, mais elle perdait rarement son temps dans les magasins. Sa sœur était du genre impatiente. Opaline aussi, mais bizarrement, elle pouvait prendre plaisir à aller fouiner dans les magasins. Les habitudes prises jeunes restaient fallait-il croire. Opaline aurait-elle été différente si elle avait été élevée par Claire, comme le reste de la fratrie ? Sûrement… Mais Christian pensait qu'avec son épouse, ils avaient fait de bons parents de substitution.

« Non, c'est vrai, tu as raison. » répondit-il en souriant à leur petite dernière qui avait bien d'autres préoccupations que la future solitude de ses parents. « Il faudra que nous nous trouvions d'autres hobbies. Ou alors, il faudra que j'aille voir plus souvent mes neveux et nièces. Vickie va bien finir par s'y mettre, et je ne désespère pas complètement pour Anabelle. Et les enfants de Quentin sont encore petits. » Christian s'entendait globalement bien avec ses neveux et nièces, et il ne désespérait pas d'en avoir d'autres – même si la famille était déjà grande, il n'y avait pas de limite, non ? -. Il avait toujours eu le feeling avec les enfants, alors que pourtant il passait pour un ours auprès des adultes. Ce n'était pas si paradoxale que ça car en réalité ce qui gênait beaucoup Christian avec ses congénères, c'était que souvent ils n'en avaient qu'après son nom et sa fortune, une chose qui indifférait les enfants au plus haut point. Encore moins ceux de sa famille dont tous à l'heure actuelle portait son nom.

Quant à avoir un autre enfant, ça lui aurait plu, évidemment. Mais il savait que ce n'était pas forcément l'option la plus raisonnable, car cela ferait de gros écarts d'âges avec les jumeaux et Chiara. Dommage, ils n'étaient pas si vieux… mais trois (quatre si on comptait Opaline), ça restait un chiffre très correct, même pour quelqu'un avec six frères et sœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV | Un air de famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV | Un air de famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: