AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Hé Mondamoiseau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 622
Âge : 23 ans (02/07/88)
Actuellement : Voyageuse


MessageSujet: Hé Mondamoiseau !   Ven 11 Sep - 18:23

Cette semaine, Arya était à New York. Pas pour y travailler : si elle avait décidé de parcourir le monde en gagnant de l’argent ça et là, c’était aussi pour pouvoir profiter des endroits qu’elle visitait. Bosser sur le rythme de vie américain n’était donc pas pour elle ; et après un mois à faire les vendanges dans le sud-ouest de la France, la jeune femme s’accordait des vacances touristiques bien méritées dans la capitale du monde. En tout cas, à ce qu’il paraissait. Arya avait vu bien d’autres endroits, depuis cinq ans qu’elle avait quitté Poudlard et tous méritaient ce titre pour une raison ou pour une autre.

Ce matin-là — en vacances, l’ancienne Serdaigle se levait tôt : elle aimer profiter des villes à toutes les heures possibles et imaginables, loin du bruit et de la vitesse de la vie normale —, elle parcourait un joli parc en buvant l’un de ces cafés à emporter qui tapissaient New York. Le temps de début d’automne était frais mais agréable. En bonne touriste, elle avait son appareil photo autour du cou, prête à saisir des moments fugaces ou d’immenses monuments de l’histoire américaine.

Arya se retourna quand elle croisa un jeune homme — plutôt mignon par ailleurs — qui courait. Il lui semblait l’avoir vu quelque part — et récemment —, mais elle n’arrivait pas à se rappeler où. Alors qu’il s’éloignait toujours plus vite, elle haussa les épaules et continua sa marche. Ce fut lorsqu’elle le croisa de nouveau, en train de faire divers exercices d’étirements et de musculation, qu’elle se souvint. La jeune femme s’assit sur le banc à côté du garçon. Elle attendit patiemment et poliment qu’il en ait fini avec ses exercices puis, alors qu’il s’asseyait dans l’herbe, l’apostropha.

« Salut ! Tu es Mattew Orwell c’est ça ? Je t’ai vu jouer, l’autre jour. Beau match. Moi c’est Arya. »

Deux jours plus tôt, Arya était allée voir un match de Quidditch entre New York et une autre équipe américaine dont elle n’avait pas retenu le nom malgré leur victoire. Elle se souvenait du batteur qui avait fait ce qu’il pouvait pour éviter la défaite de son équipe ; en vain.

Elle espéra tout à coup ne pas déranger le jeune homme en question : s’il venait dans ce parc, ça n’était probablement pas pour se faire aborder par une inconnue —, elle avait probablement l’air d’une groupie en furie comme ça. Surtout avec son appareil photo bien visible sur sa poitrine.

« T’inquiètes », elle dit d’un air très sérieux. « J’suis pas là pour te suivre partout ou te demander une photo ou un autographe. Si t’es occupé, je te laisse tranquille hein. »

Arya Yougblood, ou comment tendre la perche pour se faire rembarrer en beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://1000motsenlair.wordpress.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 102
Âge : 19 ans
Actuellement : Batteur de l'équipe de New-York


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Sam 12 Déc - 19:53

Les matins, Mattew courrait. Seul, en groupe, en couple. Tout dépendait du jour, de l’humeur… Aujourd’hui, il courrait seul. Il aimait être en groupe pour le côté social de l’activité. En couple, ça lui permettait d’avoir des moments complices avec Samara et seul… il pouvait travailler ses performances. Il n’était pas un coureur professionnel, il ne le faisait que pour s’entretenir, travailler un peu son endurance et faire autre chose que du vol. Il courrait généralement plutôt dans les parcs, parce que les rues de New York n’étaient très clairement pas adaptées à la course à pied : trop de monde, pas de place, trop de circulation, qu’importe l’heure. Le passage Royaume-Uni / Etats-Unis avait été très ‘choquant’. Très changeant…

Alors qu’il s’étirait après sa course, prêt d’un banc, on l’apostropha. Il s’agissait d’une jeune femme qui devait être âgée d’une vingtaine d’année. Elle était jolie. Pas le genre beauté captivante qui attire tous les regards vicelards sur son passage, non. Plutôt beauté naturelle, simple. Le genre qui plaisait à Mattew. Cependant il ne la voyait pas avec un regard ‘intéressé’. Il était bien comme il était et n’envisageait pas du tout quelqu’un d’autre dans sa vie que Samara. Mais le fait que cette jolie fille l’ait ainsi abordé le fit un peu rougir. Merci l’exercice physique de lui avoir déjà donné un teint rose avant, de cette façon c’est plus discret…

« Ha, tu es une fan de Quidditch ? Enchantée Arya. »

Il lui offrit un sourire simple. Il était un peu gêné, se faire repérer dans la rue n’était pas une chose à laquelle il était habitué et il ne savait pas trop comment réagir en l’occurrence.

« Beau match oui… mais on s’est fait massacrés… »

Il esquissa un sourire. L’équipe adverse avait été redoutable. Ceci dit, Mattew avait la qualité de ne pas être un mauvais perdant (vu tout le background de défauts qu’il traînait avec lui ce n’était pas plus mal). Quand elle le rassura sur ses intentions (assurant qu’elle n’était pas une harceleuse et qu’elle allait le laisser respirer) il ne put cacher son sourire :

« Je n’avais même pas pensé que tu pourrais me suivre… »

Il n’était pas vraiment célèbre… Alors les soucis de célébrité ce n’était pas vraiment son quotidien. ET même s’il avait eu une vie vraiment difficile, il vivait un peu dans le monde des bisounours et ne pensait pas qu’on pouvait volontairement le suivre partout pour le prendre en photos. Non, ça le dépassait un peu comme concept.

« Tu fais du tourisme ? »

Il désigna l’appareil qu’elle portait avec elle d’un signe de menton, et, soudain inspiré, continua avec un sourire amusé :

« Sinon, je vais vraiment commencer à croire que tu es un paparazzi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 622
Âge : 23 ans (02/07/88)
Actuellement : Voyageuse


MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Lun 21 Déc - 18:28

« Fan, je sais pas. J’ai joué un peu à Poudlard et j’aime bien aller voir un match de temps en temps mais c’est un peu tout. »

D’où le fait qu’elle ne se précipitait pas sur lui en tendant appareil photo et stylo pour se faire autographier le corps. D’ailleurs, Arya était mesurée dans la plupart des choses qu’elle faisait ; ce qui ne l’empêchait pas de commettre des folies et de fêter dignement. En tout cas, pour l’instant Matthew ne l’avait pas éconduite, et c’était déjà positif. Arya se fit un high five mental. Le garçon avait l’air un peu gêné, cela dit, et la jeune femme était un peu embêtée d’en être la cause. Ça n’était pas son but. Ou si peu.

« Bah, l’important c’est de participer. »

Un moment, Arya se demanda si elle croyait elle-même à ce qu’elle disait. Même à Poudlard, les enjeux des matchs de quidditch étaient grands ; alors pour des professionnels… La jeune femme balaya les questionnements existentiels du moment pour s’intéresser de nouveau à son pauvre interlocuteur forcé.

« Oh ? T’as pas de fans en délire ? J’en serais presque déçue. Au fait, t’es anglais ? »

À force de faire le tour du monde, Arya, commençait à reconnaître les accents ; et celui des États-Unis était plus que caractéristique ; même s’il ne valait pas les accents australiens et écossais. Celui de Matthew sentait bon la maison. Le jeune homme s’intéressa ensuite à son appareil photo. Arya rit.

« Oui ! C’est la première fois que je viens dans le coin, du coup j’en profite. Et puis ça me permet de ramener des souvenirs à mes parents et à ma sœur. »

Elle prit le ton de la confidence.

« Leur dis pas hein, mais je crois qu’ils sont jaloux. Mais après tout, c’est eux qui ont choisi. »

Arya sourit de plus belle.

« Et toi, comment t’as débarqué ici ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://1000motsenlair.wordpress.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 102
Âge : 19 ans
Actuellement : Batteur de l'équipe de New-York


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Mar 22 Déc - 19:33

Elle avait au moins l’avantage d’être modérée. En soit, elle n’avait pas du tout effrayé le jeune homme. A dire vrai, il n’avait jamais été abordé dans la rue avant. D’un, parce qu’il ne s’estimait pas être connu, de deux, parce qu’il était aussi du genre discret, de trois, il ne sortait que très peu (en dehors de ses footings quotidiens). Donc oui, on pouvait facilement le voir lorsqu’il allait courir, comme c’était souvent à peu près à la même heure, mais c’était bien tout. Elle aimait donc le quidditch. C’était assez rare de croiser des fans de quidditch dans New York. Surtout quand on ne fréquentait pas vraiment les coins sorciers mais plutôt les coins côtoyés par les moldus de tout genre. Alors non, Mattew ne s’était encore jamais fait abordé de la sorte, c’était tout nouveau et assez déstabilisant à vrai dire. Il ne s’y attendait pas le moins du monde et ne savait pas vraiment comment il était censé réagir face à la jeune fille. Ceci dit, il trouvait qu’être lui-même était la meilleure des options et tenta de ne pas trop s’interroger sur la ‘marche à suivre’ réglementaire.

« Je comprends, tu dois avoir d’autres choses à faire que suivre tous les matchs qui peuvent se faire. Tu travailles dans quoi d’ailleurs toi ? »

Ben quoi ? Elle savait ce qu’il faisait comme métier, lui alors il pouvait bien lui demander le sien non ? Et puis bon, Matt n’avait jamais été très habile avec les autres, savoir que dire, que faire et à quel moment… ce n’était vraiment pas son point fort. Il n’avait jamais été sociable, pas comme sa sœur Nasira qui charmait tout le monde rien qu’en battant des cils. Et elle, elle avait la tchatche, en plus d’être vraiment très belle.

Pour ce qui était de gagner, ou non, le sorcier ne pu s’empêcher de rire à la réponse que lui fit la brunette au sujet de la ‘participation’ :

« Ha oui ? Tu as toujours pensé comme ça quand tu jouais ? »

Il était possible qu’il plaisante un peu. Ben quoi ? Rares étaient les personnes (surtout quand elles sont jeunes) à avoir cette façon-là de voir les choses après tout. Généralement, tout le monde ne jure que par la victoire, et non pas par la participation.

« Oui, anglais pur souche. J’ai grandi à Londres avant d’aller en Ecosse pour Poudlard… Toi aussi non ? »

Ils avaient le même accent alors bon… C’était plutôt facile à voir… D’ailleurs, elle avait sûrement dû être à Poudlard elle aussi et ils n’étaient pas si éloignés en âge, aussi ils s’y étaient sûrement croisés. Elle avait le sens de la famille visiblement, ce qui n’était pas étranger au sorcier qui avait toujours été très proche de sa fratrie ainsi que de ses parents adoptifs. Il esquissa un sourire.

« Tu restes longtemps dans le coin ? »

Il y avait tant à faire dans cette immense métropole cosmopolite.

« Je suis venu pour jouer dans l’équipe… Et puis ma copine est entrée à Julliard aussi donc… les choses se sont bien enchaînées. »

Ils auraient pu être à l’opposé du globe mais non, tout allait bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 622
Âge : 23 ans (02/07/88)
Actuellement : Voyageuse


MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Ven 5 Fév - 19:48

S’il y avait bien un sujet commun à tout le monde occidental, sorcier comme moldu, passé un certain âge, c’était bien la question du travail. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Arya ne comptait plus le nombre de fois où on lui avait demandé ça, peu ou prou, depuis qu’elle avait quitté Poudlard. Sachant qu’avant, c’était « tu vas faire quoi ? » Depuis le temps, elle avait appris à se débarrasser de sa gêne quand le sujet venait sur la table. Elle était fière de ses choix et les assumait pleinement en son for intérieur, alors autant le faire aussi en public !

« Je voyage, elle répondit donc. Et je travaille un peu, par-ci par-là. Je fais la sécurité à un match de Quidditch, par exemple. »

Certes, pour des moldus, Arya serait sans doute vue comme globalement inoffensive : après tout, elle n’était pas bien grande ni particulièrement musclée. Elle restait cependant une bonne sorcière et savait très bien se servir de sa baguette.

« J’avais pas envie de m’enfermer à 17 ans. Et j’ai toujours pas envie à 22. »

Ce qui était une confirmation bienvenue qu’elle ne s’était pas trompée, malgré le peu de compréhension dont pouvaient faire preuve certain·e·s. Elle sourit de toutes ses dents à Matthew.

« Touché, comme disent les Français. Mais tout donner dans le match ne veut pas dire être amer après. »

Arya se rendit un peu compte de la vacuité de ses propos.

« Pur Londonienne aussi, ou presque. Paysanne londonienne, on va dire. »

Puis l’Écosse et son château. Puis l’Europe, de fond en comble, le Moyen-Orient, les Amériques, quelques passages par Londres. La bougeotte d’Arya ne se démentait pas. Elle commençait à avoir du mal à croire qu’elle ait pu passer quatre ans dans l’école de sorcellerie. Depuis, elle n’était pas restée plus de six mois au même endroit. Ça avait ses désavantages, certes, comme tout.

« Jusqu’à la fin de la semaine. Après, si je reste dans le coin, ça sera sans doute sur la côte Ouest. Histoire de voir du pays. »

La jeune femme n’avait pas encore préparé le reste de son voyage et, à vrai dire, ça pouvait commencer à devenir urgent. Certes, en tant que Britannique, elle pouvait aller n’importe où dans l’Union Européenne sans trop de contrôle, mais si elle voulait aller autre part, des démarches administratives plus ou moins nombreuses seraient nécessaires.

Arya écouta ensuite Mattew lui expliquer qu’après avoir été recruté par l’équipe locale, sa petite amie était venue le rejoindre pour intégrer une fameuse école d’arts du spectacle. Elle hocha la tête.

« Oui, ça aide. »

Malgré le transplanage, la solitude était la pire ennemie, à l’étranger, avec le mal du pays. La jeune femme ne pouvait pas l’ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://1000motsenlair.wordpress.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 102
Âge : 19 ans
Actuellement : Batteur de l'équipe de New-York


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Sam 6 Fév - 18:35

Mattew ne pouvait pas se douter que sa question puisse déranger. Il n’était pas quelqu’un qui jugeait les gens en règle générale. Il estimait qu’ils avaient tous bien assez à faire avec leurs propres vies respectives et il n’allait donc pas commencer à mettre son nez dans celle des autres. A noter que les vies de ses frères et sœurs étaient considérées comme sienne et dans ces cas-ci il n’hésitait pas à s’en mêler mais ce n’était jamais en pensant à mal. Les Orwel étant soudés comme les doigts de la main, il tenait à ce que tout se passe au mieux pour chacun d’eux.

Si certains trouveraient la demoiselle bizarre, manquant peut-être d’ambitions, ce n’était pas du tout le cas du sorcier qui trouvait admirable ce qu’elle faisait. Voyager comme ça, seule, c’était rare et ça demandait beaucoup de courage. Il ne savait pas s’il l’aurait fait, lui, de son côté…

« Tu es déjà allée où ? »

Lui avait très peu voyagé dans sa vie. S’installer à New York avait été un pas de géant pour lui qui avait seulement vécu à Londres, puis à Poudlard. Il savait qu’il y avait des personnes qui voyageaient beaucoup. Samara par exemple voyageait beaucoup avec ses parents, mais c’était bien plus admirable venant d’une personne qui le faisait seule et dans un but autre que celui de partir en vacances.

« Ca doit être sympa… mais tu dois aussi te sentir seule, non ? »

Ce n’était pas une chose qui dérangerait vraiment le sorcier, sauf qu’il avait sa famille… Et maintenant Samara. Et il ne pouvait pas abandonner tout le monde loin derrière lui. Même s’il n’était pas loin. New York c’était parce qu’il avait voulu saisir cette opportunité, mais il tenait à voir fréquemment ses sœurs et son frère. Il se mit à rire lorsqu’elle acquiesça pour le match.

« Je ne suis pas amer, ça arrive, j’espère juste qu’on les massacrera aussi la prochaine fois, à charge de revanche ! »

Il garda son sourire, répondant pour l’Angleterre :

« On doit avoir des radars à Anglais peut être incorporés dans notre cerveau, pour réussir à nous retrouver comme ça… »

Ben quoi ? C’était dingue dans une ville aussi cosmopolite que l’était New York que deux anglais se ‘tombent’ dessus ainsi, non ? Sorciers, qui plus est. Finalement, Mattew osa et annonça la couleur, celle qu’on est censé ne jamais dévoiler :

« Je ne me souviens plus de toi, à Poudlard… Tu étais dans quelle maison ? »

Il n’allait pas prétendre le contraire après tout, non ?

« Je te conseillerais bien, mais je ne connais rien à part mon petit chemin quotidien… Je suis bien plus casanier que tu ne l’es. »

De toute évidence.

« Tu as quoi de prévu aujourd’hui ? »

Elle avait l’air d’avoir à la fois cinquante chose de programmer tout en s’offrant une grande liberté d’action. En soit sa vie c’était la liberté. Elle vivait au jour le jour sans trop se poser de questions, et il trouvait ça vraiment sympathique… Ca le faisait pas mal réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 622
Âge : 23 ans (02/07/88)
Actuellement : Voyageuse


MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Lun 8 Fév - 15:26

Arya fut contente de ne voir aucune réaction négative à ses propos sur le visage de Mattew. Bien entendu, n'étant pas spécialiste, elle n'aurait pas pu deviner quoi que ce soit qui fût un peu caché, mais si le jeune homme désapprouvait son choix de vie, au moins il n'en laissait rien paraître.

Et c'était déjà ça.

Mieux, il sembla s'intéresser aux endroits où la jeune femme avait pu aller. Nouveau bon point, donc, et Arya ne se fit pas prier. Le truc bien avec les voyages était que ça fournissait toujours un bon sujet de conversation et l'ancienne Serdaigle aimait parler de ce qu'elle aimait.

« Plusieurs fois en France, en Italie, au Liban, en Allemagne, en Autriche... mais c'est la première fois que je viens sur ce continent. Je vais peut-être essayer d'aller travailler un peu au Canada, ça me permettra de rester dans le coin. Enfin, faut que je passe à l'ambassade pour me renseigner. »

Arya réfléchissait un peu à voix haute en même temps qu'elle expliquait le tout à Mattew. Elle lui fit un sourire d'excuses.

« Et toi, tu as pu voir du pays du coup ? »

Puis vint la question de la solitude. Arya prit le temps de réfléchir, d'essayer de savoir ce qu'elle en pensait.

« Oui c'est sympa. Et... oui et non. C'est sûr que c'est pas évident de maintenir des relations de longue durée mais je rencontre des gens, que ce soit dans les auberges de jeunesse, en travaillant, ou quand ils font leur jogging. »

Et de toute façon, quand elle se sentait mal, elle rentrait à la maison et allait prendre des forces auprès d'Avril, de sa belle-mère et de Corey.

« Ça c'est la bonne attitude ! »

Sans jugement, bien entendu. C'était la façon d'Arya d'acquiescer à ce que le jeune homme venait de dire, Ne pas sombrer ni avoir trop de regrets et se pencher vers l'avenir — ou même seulement le présent — était encore le meilleur moyen d'avancer.

« À Serdaigle, mais je suis arrivée en 4e année. »

Elle ne dit rien un instant, comptant dans sa tête.

« De 2002 à 2005 donc. Et j'étais préfète de 2002 à 2004. »

Avant d'abandonner la charge pour se concentrer sur son travail et sa vie personnelle. La période n'avait pas été de tout repos.

« Et toi ? »

Elle ne précisa pas qu'elle ne se souvenait pas vraiment de lui non plus : ça semblait évident. La discussion continua tout naturellement sur New York et le programme d'Arya.

« Je sais pas trop. Continuer à flâner, peut-être aller voir un musée. Mais je suis sûre que tu connais bien au moins un bar ou un restau que tu saurais me conseiller. Quelque-chose de bien américain — et pas MacDo s'il te plait. »

Un autre plaisir des voyages : découvrir les habitudes culinaires locales. Et les boissons, évidemment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://1000motsenlair.wordpress.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 102
Âge : 19 ans
Actuellement : Batteur de l'équipe de New-York


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Sam 13 Fév - 20:16

Arya avait une vie si palpitante… Mattew n’avait jamais envisagé de voyager et entendre une personne lui conter ses nombreux voyages avait un côté assez palpitant. Certes, il avait commencé à voyager après Poudlard et sans doute allait-il beaucoup voyager plus tard, puisqu’il était entré dans une équipe de Quidditch et qu’il allait sûrement être amené à disputer quelques matchs à l’étranger. Mais il n’aurait certainement pas le temps de faire du tourisme lorsqu’il partirait pour jouer… Peut-être faudrait-il un jour qu’il envisage de partir un peu, de bouger, c’était tellement contre ce qu’il avait toujours fait et vécu que l’idée lui semblait presque irréalisable… ce qui était stupide mais il avait été élevé comme ça, à toujours juste tenter de survivre, alors pour ses rêves, il avait rapidement appris à renoncer.

« C’est impressionnant… Tu as eu une destination préférée ? Et où aimerais-tu aller après le Canada ? »

Il enviait cette façon qu’elle avait de vivre. Sans être jaloux, il trouvait que c’était un beau mode de vie et il aurait aimé être capable de vivre comme elle le faisait… A sa question sur ses propres voyages personnels, il répondit en secouant la tête doucement, d’un mouvement négatif :

« Non, pas du tout… Je n’y pense pas vraiment et finalement, je ne fais rien. »

Alors qu’il mentionnait la solitude, la réponse qu’elle lui offrit ne put que le faire sourire. Un vrai beau sourire. De ceux qu’il n’offrait que rarement. Cette fille avait un truc qu’il aimait bien, c’était un peu bizarre puisqu’ils n’avaient rien en commun, à part la magie et un peu le Quidditch… mais son côté ‘exotique’ était plaisant, rafraîchissant.

« Vu sous cet angle… »

Et puis elle abordait facilement les gens, ce qui n’était pas vraiment le cas de Mattew qui était du genre solitaire et n’allait jamais naturellement vers les autres. Encore une différence à souligner. On commencerait presque à croire ce fameux dicton affirmant que les opposés s’attirent. Ils s’étaient retrouvés là, par hasard et alors que beaucoup de choses les opposaient, ils avaient une discussion vraiment intéressante et agréable. Il n’ajouta rien sur le match, comme il ne voyait rien à ajouter et poursuivit sur leurs années d’étude.

« Je suis donc arrivé un an avant toi, en 2001… Mais j’étais à Gryffondor, et j’étais en première année, et j’ai jamais vraiment été très attentif à la vie scolaire ni aux autres alors… »

Rien d’étonnant en somme qu’il ne se rappelle pas d’elle.

« Pourquoi tu n’es arrivée qu’en quatrième année ? Tu étais où avant ? »

C’était rare les ‘immigrés’, en général on entrait et on restait sept ans à Poudlard. Il y avait bien quelques transferts… mais c’était une grosse minorité. Peut-être cette question était-elle un peu déplacée, il le réalisa après l’avoir formulée et reprit donc, gêné :

« Enfin, si ce n’est pas indiscret… »

Pour ce qui était de la nourriture, il ne put que rire à sa question. Alors comme ça, elle avait un problème avec le célèbre fast food ?? Il répondit avec bonne humeur :

« Il y en a plein des sympas, pas loin. Tu as un parchemin ? Ou une feuille ? »

Il pouvait lui écrire plusieurs noms et à elle, après de voir ce qu’elle voulait faire…

« Ceci dit, on peut aussi dîner ensemble ce soir si tu veux, Samara viendra, je pense que vous vous entendriez bien, et à part les joueurs, on ne voit pas trop de sorciers, surtout elle, avec la danse, ça peut être sympa ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 622
Âge : 23 ans (02/07/88)
Actuellement : Voyageuse


MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   Lun 15 Fév - 15:41


Arya n'étant pas dans la tête de Mattew, elle était loin de savoir qu'il trouvait sa vie palpitante. Elle étant néanmoins contente de le voir s'intéresser à elle, sans jugement parce qu'elle n'avait pas cherché à avoir une vie posée comme la plupart de ses camarades. La question sur sa destination préférée, en tout cas, était compliquée.

« Euh... je sais pas trop, c'est difficile à dire. Tout est tellement différent. J'ai vraiment adoré Vienne et Beyrouth, mais en termes de diversité de paysages et de lieux, c'est tout petit par rapport à la France ou à l'Italie. »

Elle réfléchit encore quelques secondes.

« En tout cas j'ai pas eu de déception encore, c'est le principal. Et après le Canada... j'avoue que je n'ai pas encore réfléchi jusque là. Je pense que je rentrerai un peu à la maison, histoire de rendre visite à ma sœur, à ma famille d'accueil, tout ça. »

Compréhensive, Arya hocha la tête à propos des voyages de Mattew ; ou plutôt de l'absence de voyage. Elle comprenait tout à fait la volonté de vouloir rester confortablement chez soi, avec ses amis et sa famille ; alors qu'elle avait lâchement tout abandonné, préféré fuir plutôt que d'affronter la vie qui s'ouvrait devant elle en sortant de Poudlard. Bien entendu, elle ne regrettait nullement d'être partie. En revanche, à choisir, elle l'aurait fait différemment ; notamment vis à vis d'Eliot et d'Avril.

Mais c'était trop tard, elle ne pouvait revenir sur le passé.

« C'est que ça ne te manque pas, tant mieux. »

Le sourire de Mattew lui fit chaud au cœur.

« Gryffondor ? Tu as peut-être connu ma sœur alors ? Avril, elle s'appelle. Elle était dans la même année que moi. »

Tout en parlant, elle se dit que c'était peu probable. Même si la vie leur avait fait adopter un mode de vie et des styles vestimentaires ou atittudes très différents, les deux jeunes femmes restaient de vraies jumelles qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau. Si Mattew avait connu Avril, il l'aurait sans doute reconnue — même en croyant qu'Arya était Avril.

Forcément, le jeune homme lui demanda pourquoi elle était arrivée si tard à Poudlard. Arya se leva, alla jeter son gobelet maintenant vide dans une poubelle proche, puis revint s'asseoir.

« Non, ce n'est pas indiscret. Disons qu'Avril et moi avons une histoire familiale assez compliquée. Je comprends pas tout encore aujourd'hui. Nos parents sont morts quand on était gamines et par une décision que je ne saurais pas expliquer, on s'est retrouvé séparées. Du coup j'étais dans une autre école et je n'ai pu arriver à Poudlard que plus tard. »

Elle haussa les épaules.

« Bref, un joyeux bordel, et quatre ans séparée de ma jumelle. »

Autant dire que ça n'avait plus jamais été comme avant.

Si Mattew ne voyageait pas, au moins semblait-il avoir de bonnes adresses. Arya fouilla dans son sac et en sortit un carnet et un crayon. À chacun de ses voyages, elle y notait les endroits qu'elle avait aimés. Ça lui permettait de les conseiller ou, pour quelques uns, d'y retourner.

Alors qu'elle lui tenait le carnet, Mattew proposa autre chose. Arya en fut surprise : oui, iels s'entendaient bien alors qu'iels venaient de se rencontrer, mais ce n'était pas quelque chose à quoi elle s'était attendue, même si elle avait souvent rencontrer de gens plus que sympathiques durant tous ces voyages.

« Oui, ce serait super ! »

Ce n'était pas le genre d'invitation qu'il fallait lancer à Arya en espérant qu'elle refuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://1000motsenlair.wordpress.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hé Mondamoiseau !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hé Mondamoiseau !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: