AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Atelier Cookies - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Atelier Cookies - PV   Ven 25 Déc - 15:35

Suite à la tornade de la matinée, soufflant tous les matins sur la maison des Harris, les lieux semblaient être particulièrement silencieux. Il fallait avouer que lorsque Jaimie et Payton n’étaient pas ensemble, il y avait tout de suite moins de bruit. Seule restait l’aînée en cet ensoleillé après midi d’août. Très prochainement, la petite demoiselle (plus si jeune que ça, mine de rien) allait retourner à Poudlard. Jaimie, lui, était encore un peu trop jeune, même s’il rêvait tous les ans de suivre sa sœur à l’école de sorcellerie. Alors qu’il avait 9 longues années de vie derrière lui, il estimait qu’il était déjà bien assez grand pour aller jouer avec les autres au château. Ses parents lui expliquaient alors que sa sœur ne jouait pas au château mais travaillait et ce côté-là de la vie de l’école lui plaisait un peu moins, étrangement…

Jason et Jaimie étaient partis faire quelques courses pour le dîner du lendemain. En effet, Cordélia allait venir (ce qui impliquait bien sur la venue de son fils Stephen, seule information importante pour Payton, Pénélope le savait bien depuis le temps…). C’était bien sûr Cordélia qui apportait le dessert. Pas par obligation, bien sûr que non. Mais on ne pouvait pas refuser à une pâtissière d’apporter son atout alimentaire majeur avec elle lorsqu’elle se proposait. En attendant, les filles s’amusaient à la cuisine en faisant des cookies pour le goûter.

« Tu veux t’occuper des œufs Payton ? »

Sa file avait tellement grandi… Pénélope l’aimait comme la prunelle de ses yeux. Tout comme Jaimie et bien sûr, Jason. Elle tenait énormément à sa petite famille. Ils avaient un très bon équilibre et elle tenait à ce que cela perdure. Pourtant ce n’était pas facile avec sn travail d’auror, Poudlard et puis leurs trains de vie quotidiens.

« Bientôt septembre, tu as tout vérifié ? Tu n’as pas besoin de dernières petites choses pour Poudlard ? On peut encore aller sur le chemin de Traverse, tu sais si il te manque des choses, mais il faudra vite me le dire quand même, parce que c’est bientôt la rentrée… »

Sa fille était entrée à Poufsouffle, comme son père. Payton et Jason avaient été très fiers d’elle. Même si en soit, chaque maison les aurait rendu fiers de leur fille. Si Jason n’était pas le père biologique de Payton, il l’avait toujours considérée comme sa propre fille et n’avait jamais marqué de différence de traitement entre Jaimie, son fils biologique, et Payton. Quand cette dernière avait été nommée préfète de sa maison, ses parents avaient fêté cela avec elle avec de la biéraubeurre. Leur fille était préfète !!!! C’était formidable. Pénélope retrouvait ainsi sa part à elle. Sa fille ressemblait beaucoup son père biologique… physiquement. Mais elle avait le caractère de Jason et Pénélope mélangé. Et au fond peu importait. Elle était parfaite à leurs yeux et ils l’aimaient très sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm
Messages : 535
Âge : 15 ans [16.03.1997]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Comté de Devon, Plymouth
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Atelier Cookies - PV   Lun 1 Fév - 13:31

« Oui maman ! » Lança avec entrain Payton à sa mère qui lui demandait de s'occuper des œufs. La jeune Poufsouffle, récemment promue préfète, adorait faire de la pâtisserie, même quelque chose d'aussi simple que des cookies. Elle tenait donc à être à la hauteur encore une fois, surtout qu'elle pourrait en donner à Stephen ! Et puis, plus tard, quand elle serait devenue adulte (ou quelque chose y ressemblant), elle allait essayer d'entrer comme apprentie aux Pâtisseries Warldof. Elle savait bien qu'avec un piston comme Stephen, elle avait toutes ses chances, mais elle ne voulait pas non plus vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

La brunette sautilla d'un pas léger et continua à aider sa mère tandis que celle-ci lui demandait si tout était prêt pour la rentrée qui n'était que dans quelques jours. « Normalement ça devrait être bon. Au pire je vous enverrai un hibou ! Mais je crois que j'ai tout, de l'écharpe jusqu'à la barette à cheveux… et puis les manuels bien sûr, n'oublions pas les manuels. » Elle grimaça à cette mention puis se mit à rire, elle n'était pas une élève modèle même si elle n'était pas non plus mauvaise. Disons qu'elle ne se donnait pas à fond dans les études contrairement à d'autres activités comme le Quidditch, Sterne ou globalement tout ce qui ne sous-entendait pas rester assis pendant deux heures. En pratique, elle était même assez bonne, mais dès qu'on la mettait devant un parchemin, elle avait envie de bailler. En bref, elle n'aurait jamais pu être à Serdaigle comme sa mère.

Réfléchissant à la rentrée, elle battit les œufs avec son énergie habituelle quand elle stoppa son geste. « Au fait maman, comment ça fait de sortir avec un garçon au juste ? » Ok, ça sortait de nul part, mais ça faisait un moment qu'elle se posait la question parce que les filles de son âge commençaient à discuter des garçons et Payton… et bien, c'était Payton, elle ne comprenait absolument pas ce que ces messieurs avaient de si extraordinaire. Elle avait plein d'amis garçons pourtant : Sebastian, Louis et bien sûr Stephen ! Mais de là à « sortir » avec… Surtout qu'au sens strict, elle sortait souvent avec eux, ils allaient dans le parc, ou à Pré-au-lard… alors c'était quoi la différence hein ?

Elle avait bien songé à demander à son meilleur ami, mais elle avait renoncé, mue par un instinct de survie très efficace. Sa mère lui avait tout à coup semblé bien plus indiqué. D'une c'était une fille, de deux, elle n'en ferait probablement pas tout un fromage. Payton gardait encore un vif souvenir de la crise (non compréhensible pour ses trois neurones insensibles) qu'avait faite Stephen quand elle avait été au bal avec Louis. Heureusement, au bal précédent, c'était avec lui qu'elle avait été, elle avait même mis une robe longue et verte comme la maison de son meilleur ami. Stephen, c'était comme ces histoires de sortir ou pas, elle ne le comprenait pas.


Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer, qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi.
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Atelier Cookies - PV   Sam 6 Fév - 19:00

Pénélope aimait ces moments simples de complicité entre mère et fille. Il en allait de même pour les moments passés avec son fils bien évidemment. Mais elle voyait bien moins Payton depuis qu’elle était à Poudlard, alors elle profitait pleinement du peu de temps qu’il leur restait avec que sa grande demoiselle ne reparte au château en Ecosse. Cuisiner toutes les deux faisait partie de ces petites occupations qui leur permettait de passer du temps ensemble, l’air de rien et de parler d’absolument tout. L’adolescente s’occupa des œufs et rapidement leur patte fut prête, ne manquant que les œufs que la sorcière de Poufsouffle battait de son côté. Il fallait admettre que la patte à cookies se faisait très vite et qu’en plus, Payton n’avait plus cinq ans, elle se débrouillait très bien toute seule en cuisine maintenant.

« Super alors, et oui heureusement on a les hiboux si besoin. »

Les manuels cités après les barrettes. Sa fille serait-elle en train de devenir une vraie femme ? Pénélope voyait bien que Payton grandissait et même si elle regrettait l’enfant, elle aimait follement la jeune femme qui commençait à se former, tout doucement. Etrangement, côté caractère, Payton avait très peu récupéré de sa mère. Elle ressemblait plutôt à Jason, même s’il n’était pas son père biologique, l’éducation l’avait ainsi façonnée… Ceci dit, sa nomination en tant que préfète avait empli de fierté le cœur de Pénélope. Elle-même avait été préfète à son époque et voir que sa fille la suivait au moins pour ça lui faisait extrêmement plaisir.

C’est alors que vint une question assez inattendue mais qui devenait assez logique, étant donné l’âge de Payton. Les garçons. Pénélope leva la tête vers sa fille, l’observant avec un petit sourire en coin. Elle devenait une vraie fille maintenant…

« Tu parles d’avoir un amoureux ? »

C’était même étrange que Payton n’en ait pas parlé plus tôt. Nombreuses étaient les petites filles qui s’interrogeaient sur les garçons bien avant 14 ans. Et puis Pénélope aussi avait été à Poudlard, certes c’était une autre époque prends toi ça dans la tête la vieille mais elle savait globalement comment ça fonctionnait et ce qu’on pouvait bien se raconter dans un dortoir de filles…

« Sortir avec un garçon c’est différent pour tout le monde, tu sais. Chaque personne a sa sensibilité, son caractère qui lui est propre, et chaque couple a sa particularité. Mais sortir avec un garçon c’est être amoureuse de lui et se sentir bien avec lui, à ses côtés. C’est quand ton cœur bat plus fort juste parce que tu sais que tu vas le voir ou parce que tu as entendu sa voix. »

Esquissant un petit sourire, Penny s’enquit :

« Tu as envie de sortir avec un garçon ? »

Après tout, n’avait-elle pas son âge elle-même lorsqu’il avait commencé à penser aux garçons ? Et puis elle était sortie avec Cédric lorsqu’elle avait cet âge-là environ… Le tour de Payton arrivait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm
Messages : 535
Âge : 15 ans [16.03.1997]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Comté de Devon, Plymouth
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Atelier Cookies - PV   Lun 8 Fév - 8:55

Si Payton citait les barrettes avant les manuels, c'était moins parce qu'elle devenait une femme que parce que le travail scolaire n'était pas sa priorité (loin de là!). La jeune fille avait toujours préféré, depuis sa petite enfance, les jeux d'extérieur. Mais ça ne l'empêchait pas d'être une élève tout à fait correct grâce à la pratique. D'ailleurs, parfois, elle regrettait qu'il n'y ait pas une sorte de portes ouvertes à Poudlard pour que sa mère la voit pratiquer la magie (car il était interdit d'utiliser sa baguette hors des murs de Poudlard, donc chez elle, elle était tout aussi démunie que n'importe quel moldu).

« Ouais, je suppose. » Répondit-elle au sujet des amoureux. C'était sûrement ce que ça voulait dire vu comme ses camarades de dortoir gloussaient bêtement à longueur de journée sur la question. Parfois, elle plaignait les garçons, ça ne devait pas être facile tous les jours d'être la cible de telles bécasses…

« Mouais… je ne vois pas trop la différence quand même entre sortir avec un ami ou sortir avec un amoureux. Le concept ça reste de faire une sortie, non ? » Elle fronça les sourcils en posant un coude sur la table pour soutenir son menton de sa main, l'air on ne peut plus perplexe… « En fait, non. C'est juste que je ne comprends pas… comment on sait qu'on est amoureuse ? Les filles de mon dortoir sont toutes affolées quand un garçon leur adresse la parole… Moi, j'sais pas, ça ne me fait absolument rien... » Elle sembla entrer dans une profonde réflexion. Elle n'était pourtant pas un garçon manqué, elle aimait les trucs de filles (si tant est que ça existe vraiment) comme les jolies robes, la cuisine, même les livres un peu romantiques… mais sortie de la fiction, Payton ne voyait aucune réalité à ce qu'elle lisait. Ça avait l'air génial dans les livres, quoique bien moins trivial que les gloussements de ses camarades. Est-ce que Juliette ricanait bêtement au passage de Roméo ? Franchement…

« Peut-être que c'est parce que j'ai toujours eu beaucoup d'amis garçons. Je suis peut-être immunisée contre les niaiseries, non ? » Elle ne mentionna pas Stephen pour deux raisons 1) il restait un mystère insoluble qu'elle ne souhaitait pas forcément aborder la première alors qu'il allait venir bientôt, 2) on l'avait déjà accusé dans son dortoir d'entretenir une relation ambigu avec son meilleur ami, et ça faisait partie des choses qui la laissait perplexe sur les questions de sortir ou non. Qu'on soit clairs, elle aimait Stephen, mais elle aimait aussi son frère, donc ça ne voulait pas dire grand-chose. Pourquoi ses copines l'accusaient-elles de « sortir » avec Stephen ? Parce qu'elle avait été au bal avec lui ? Mais elle avait été aussi au bal avec Louis, non ? Heureusement, on ne tombait pas amoureuse d'un garçon parce qu'on dansait avec, sinon elle serait amoureuse de tous les garçons de Sterne !!! Pour sa mère, tout ça semblait couler de source. Comme quoi sa mère était une vraie fille, elle. Mais Payton n'en prétendait pas autant en ce qui la concernait.

{521}


Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer, qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi.
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 549
Âge : 35 ans [02 Septembre 1976]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Atelier Cookies - PV   Sam 13 Fév - 18:04

Payton posait des questions pertinentes. Ca se voyait bien qu’elle réfléchissait à la question depuis un petit moment maintenant. Pénélope voulait lui répondre de son mieux. Sa fille n’était visiblement pas prête à s’intéresser vraiment aux garçons, mais l’heure se rapprochait de plus en plus et mieux valait préparer le terrain un minimum quand même.

« Oui bien sûr, dans les cas tu fais une sortie, mais lorsque tu sors avec des amis, tu vas vouloir surtout faire une chose particulière, une activité… Comme une promenade, parce que vous avez envie de vous promener… Ou de la patinoire parce que vous voulez glisser, ou un concert parce que vous voulez écouter de la musique… Vous avez tous envie de faire cette activité. Mais avec ton amoureux, ce n’est plus vraiment la sortie qui est importante mais la personne avec qui tu fais cette sortie, l’intérêt de l’activité se place plutôt en second plan, parce que ton premier objectif est de passer du temps avec celui que tu aimes. »

Pour ce qui était des autres filles, l’auror ne put que dire :

« Si ça ne te fait rien c’est sûrement parce que tu n’es pas amoureuse. Tu sais l’amour c’est dur à expliquer… Et parfois tu ne le réalises pas immédiatement, que tu es amoureuse, ça prend du temps. Mais si tu le voies avec une autre et que tu es inexplicablement jalouse, alors peut-être bien que tu l’aimes plus que comme un simple ami… »

Et pour ce qui était des autres…

« Laisse donc les autres faire leur vie à leur vitesse, tu as des amis que tu apprécies, peut-être qu’un jour tu réaliseras que tu en aimes un d’une façon spéciale, tu as tout ton temps pour ça et ce n’est pas parce que les autres parlent tout le temps de garçons que tu dois commencer à te focaliser dessus. Tu as encore tellement de choses à découvrir avant de penser à avoir une vraie relation amoureuse… »

Revenant sur les cookies, elle s’exclama :

« Bon, on fait nos petits tas et on met tout ça au four ? »

Penny se demandait quand même si Payton et Stephen n’attiraient pas un peu trop les regards. Ils avaient toujours été très proches et peut-être bien qu’en effet la jeune Poufsouffle pouvait attiré l’attention en étant aussi souvent avec un garçon… Surtout maintenant qu’ils étaient tous deux adolescents.

« Pour en revenir à ce que tu appelles des niaiseries, tu finiras peut-être par parler un petit comme elles… Quand on est jeune set amoureuses on peut faire ou dire des choses un peu bêtes, mais bon… On passe toutes par-là, tu sais, moi aussi j’ai été comme ça. »

Ben non, maman n’avait pas toujours été une trentenaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm
Messages : 535
Âge : 15 ans [16.03.1997]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Comté de Devon, Plymouth
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Atelier Cookies - PV   Jeu 3 Mar - 10:33

Payton avait envie de répondre que dans tous les cas, la personne avec qui elle faisait la sortie avait de l'importance, au moins autant que l'activité elle-même, mais elle commençait néanmoins à comprendre ne serait-ce qu'un petit peu ce qui lui avait échappé avant ça. Aussi, au lieu de répondre directement et avec spontanéité, ce qui aurait été sa première réaction d'habitude, elle pointa le nez en l'air, la main à moitié sur la bouche (oui, elle avait l'air ridicule, mais peu importe), et elle réfléchit. Elle n'eut pas le temps de répondre à sa petite maman qu'elle dut écouter la suite. Sa mère lui signifia tout simplement que c'était seulement qu'elle ne devait pas être amoureuse. Elle-même n'aurait pas formulé les choses aussi, elle aurait juste plutôt dit qu'elle ne s'était pas transformée en dinde stupide et que ce n'était absolument pas dans ses intentions à long ou moyen terme.

« Donc, si je comprends bien, le rapport entre ce que ces filles me disent et tout ça, c'est justement que Stephen est plus qu'un ami normal. » ­Puisque c'était son meilleur ami et qu'elle voulait bien admettre qu'elle avait une certaine propension à la jalousie en ce qui le concernait, ce n'était pas sa faute, elle considérait (à tord ou à raison) que son meilleur ami lui appartenait. Mais à la limite, l'inverse aussi était vrai et Stephen n'était jamais le dernier pour ce qui était des crises de possessivité. « Sauf qu'un meilleur ami, par définition, c'est plus qu'un ami normal justement. Où se situe cette limite ? » Elle avait fini par poser la question même si au départ elle n'avait pas voulu parler de Stephen, mais bon, à force de tourner autour du pot, elle n'allait jamais obtenir les réponses qu'elle espérait. Toutefois, il n'était pas question de s'y étendre non plus, elle énonçait juste des paliers, ou des niveaux, et par la même évoquait le nœud de son problème.

« J'sais bien que j'ai le temps, c'est juste qu'on me fait des reproches que je ne comprends pas. Toi, maman, tu as eu ton premier amoureux à quel âge ? » Et là, elle parlait d'un vrai amoureux, parce que bon, même Payton avait eu des amourettes de bac à sable quand Stephen n'était pas là puisqu'il a deux ans de plus, cela dit, même la naïveté de la jeune jaune et noire ne pouvait que comprendre que ça ne comptait pas vraiment et que ça n'avait aucun rapport avec les conversations du début de l'été avec ses camarades de dortoir (qui commençaient à lui taper sur le système par ailleurs, heureusement que ses amis étaient dans les autres maisons – à moins que ça n'explique tout tiens ! -).

Elle hocha vigoureusement de la tête pour ce qui était de finir les cookies et se mit en action sans paroles inutiles : la cuisine était une affaire d'acte. Et pour les niaiseries…

« Jamais je ne serais aussi… ridicule. Amoureuse, peut-être, probablement, ça peut peut-être être sympa, mais ces filles là… elles n'ont rien de filles amoureuses telles que je les imagine. Je ne suis même pas sûre que pour elle, sortir avec un garçon, ce soit l'aimer en fait… ça ne correspond pas tout à fait à ce que tu m'as expliqué. » La jalousie, ok, le reste… non. Rien d'aussi bon n'animait ses camarades. De toute façon, ça ne pouvait pas être ça, en général elles connaissaient à peine les garçons dont elles parlaient.

{583}


Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer, qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi.
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atelier Cookies - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Atelier Cookies - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier du Mek Rukza
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif
» Atelier théâtre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 20-
Sauter vers: